MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Un rail cassé, C quoi ?

9
Publié le 8/06/2012

Illustration d'un rail casséHier jeudi 7 juin, à 8h30, la suspicion d’un « rail cassé » entre Saint-Michel-Notre-Dame et Paris Austerlitz, tronçon le plus fréquenté de la Ligne C car tous les trains y circulent, nous a contraint à faire rouler nos trains au pas dans ce secteur. En effet, pour assurer votre transport quotidien en toute sécurité, ce genre d’incident nécessite la pose d’une attelle (élément qui fait le joint entre les deux parties du rail sectionné) ou la réparation immédiate du rail endommagé. La réduction de vitesse imposée par les mesures de sécurité a retardé tous les trains passant dans cette zone et par effet domino, a engendré des retards sur les trains suivants. Avec un débit moindre, certains trains devant emprunter cette portion du réseau ont dû être supprimés.

Nous avons invité les voyageurs désirant se rendre en gares de Saint-Quentin en Yvelines, Saint-Cyr, Versailles Chantiers et Viroflay Rive Gauche à emprunter les trains de la ligne N au départ de la gare de Paris Montparnasse.

Cet incident a eu pour conséquence de modifier le plan de transport de près de 50 trains qui ont soit accusé un retard, été supprimés ou dont les origines et destinations ont été modifiées.

Les équipes de SNCF Infra, agissant pour le compte de Réseau Ferré de France, propriétaire des voies, se sont immédiatement rendues sur place pour faire les vérifications d’usage et prévoir les travaux nécessaires pour rétablir au plus vite les circulations. A 11h, la circulation a été totalement interrompue sur la voie 1 pour permettre aux équipes d’intervenir sur le rail. L’intervention a duré près de 30 minutes pour permettre une reprise normale des circulations à 11h35.

Certains d’entre vous ont été clairement impactés par cet incident et je vous propose d’échanger sur le sujet : les informations délivrées, les moyens de substitution utilisés, …

Pour illustrer cet incident et les moyens mis en œuvre pour réparer au plus vite un rail cassé, je vous invite à visionner cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=S-zeF2W7OMA

9 commentaires pour “Un rail cassé, C quoi ?”

  1. Une question bête : comment faites-vous pour détecter un rail cassé ?

    • Au poste d’aiguillage sur le TCO (Tableau de Contrôle Optique)quand un rail cassé est détecté des voyants rouges s’allument quand un rail cassé dans la zone détectée puis une équipe est depéchée sur place pour poser une attelle et le rail sera remplacer dans la nuit.

    • DjAlexsus dit :

      De plus un faible courant circule dans les rails. Donc rail cassé: le courant ne circule plus, les signaux sont fermés (rouge), les trains s’arrêtent tous et doivent demander l’autorisation au PCC de pouvoir franchir le signal fermé.

  2. ly91ly dit :

    bonsoir,

    C les conducteurs des trains, qui à leurs passages sur ce rail, en font le signalement. Ensuite Une équipe technique est envoyée sur place pour vérifié et inspecté la zone.

  3. Fred91Passer au statut dit :

    Le rail n’est-il pas utilisé pour véhiculer des signaux ou un faire « masse » dans le courant ? Comme mon train électrique 😉

  4. jwoittequandPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Un rail cassé est détecté, en règle générale, de deux façons.
    La présence d’un signal fermé alors qu’aucun train n’est dans le secteur en question indique un dysfonctionnement. Dans ce cas là au poste d’aguillage, les voyants du TCO (tableau de contrôle optique) s’allument dans le secteur.
    Deuxième cas de figure : ce qu’on appelle un choc anormal : le conducteur ressent au passage de son train une secousse inhabituelle et alors en prévention, une équipe de SNCF Infra est dépêchée pour constater ce défaut et étudier immédiatement les possibilités de réparation.

  5. Fred91Passer au statut dit :

    Merci pour ces précisions.
    J’en profite d’ailleurs au sujet d’un choc anormal pour demander si le bruit de raccord de rail très important que l’on constate à l’entrée en gare de Savigny-sur-Orge en direction du Sud est justement normal ou pas ?
    De l’intérieur on ne s’en aperçoit pas trop, mais de l’extérieur, le passage d’un train est très bruyant, surtout pour l’immeuble à quelques mètres à peine et on l’entend même à plusieurs centaines de mètres à la ronde. Le comble, c’est quand on n’entend rien qu’on se dit qu’il y a un problème sur la ligne ! Pourrait-on faire remonter cette éventuelle anomalie ?
    Le fameux tadac-tatoum d’une vieille pub pour la SNCF est plutôt agaçant

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Fred,
      J’ai contacté le responsable des infrastructures qui agit sur le périmètre de la gare de Savigny-sur-Orge. Ce bruit de raccord de rail peut avoir deux origines. Il se peut que le joint soit effrité, ce qui provoque un crissement au passage des rails. Il se peut également que ce soit une soudure qui déclenche ce bruit. Ces bruits se font aussi entendre dans le tronçon central. En tout cas, la sécurité des circulations n’est pas en jeu.
      La personne contactée m’a également assuré de la surveillance et de la vigilance accordée aux infrastructures, d’autant plus dans cette zone où de nombreux trains circulent.

  6. Fred91Passer au statut dit :

    Merci pour cette précision, Jérémy. Je ne mettais pas en cause la sécurité, je parlais plus du bruit insupportable que cela produit pour les riverains !
    En parlant de bruit, les trains intercités (ex-Corail) sont très bruyants. L’Ellipsos espagnol est bien plus silencieux.

Les commentaires sont fermés.