MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Information voyageurs : Zoom sur le rôle du Gestionnaire de l’Information Voyageurs

15
Publié le 9/10/2012

GIV Ligne C au COTLors d’un précédent billet, je vous avais interrogé sur les questions que vous pouviez vous poser sur la gestion des  situations perturbées.

Beaucoup de ces retours concernaient l’Information Voyageurs et son circuit.  Premier constat : vous êtes de plus en plus nombreux à utiliser les smartphones et les réseaux sociaux, ce qui représente un vrai tournant dans votre accès à l’information.

Pour illustrer ce billet, prenons l’exemple d’un incident qui arrive malheureusement encore trop souvent malgré la prévention qui peut être faite : les personnes sur les voies.

Lorsqu’un conducteur aperçoit ou pense apercevoir une ou des personnes sur les voies (ou ce que nous appelons zone dangereuse, c’est-à-dire 1,5m des voies), il le signale par radio aux régulateurs. Les nécessaires et indispensables mesures de sécurité que nous devons imposer dans une telle situation font que la circulation est interrompue dans le secteur. Pour s’assurer que les circulations peuvent reprendre en toute sécurité, le Centre Opérationnel Transilien et l’Etablissement Infra Circulation remettent en circulation entre deux ou quatre trains à vitesse réduite afin de faire de nouvelles constatations. Si rien ne semble indiquer la présence d’une ou de personnes sur les voies, les circulations reprennent et des retards s’accumulent sur l’ensemble de la Ligne. La moindre interruption, même infime, a des conséquences sur les trains de l’ensemble de la Ligne.

Même si l’incident ne dure que quelques minutes, notre devoir est de vous informer. C’est la mission principale des Gestionnaires de l’Information Voyageurs (GIV). Qui sont-il ? Que font-il ? Ils ont différentes missions :

  1. alimenter les écrans infogares : modification des dessertes, bandeaux jaunes en bas des écrans et les pleines pages. Ils font vivre ces écrans au fil des événements en cours. Ils alimentent également les écrans en situation dite « normale » pour vous informer notamment sur les travaux en cours ou les différentes animations que nous organisons sur la Ligne C,
  2. être le relais des équipes sur le terrain (agents en gare, contrôleurs, agents de la sûreté) et des autres canaux d’information comme le PC Info, dont je vous ai déjà parlé, qui vous informe via le site Transilien.com et l’application mobile SNCF Transilien, ou les postes d’Information Voyageurs qui font les annonces en gares,

Les GIV sont donc le maillon central de l’information et de sa transmission. Vous imaginerez bien qu’en situation perturbée, leur rôle devient encore plus capital car ils doivent d’une part centraliser l’information pour ensuite la déployer à l’ensemble des acteurs et sur les différents outils.

J ’espère avoir été assez pédagogique sur le rôle du GIV. N’hésitez pas à poser vos questions pour cette partie. Je vais tâcher de vous ouvrir un peu plus les portes du C.O.T.

15 commentaires pour “Information voyageurs : Zoom sur le rôle du Gestionnaire de l’Information Voyageurs”

  1. Artofthecat dit :

    Les GIV connaissent-ils les horaires de reprise théorique du trafic lors de tels incidents? si oui, est-il possible d’afficher l’heure de reprise éventuelle du trafic sur les bandeaux ou écrans en plus des annonces ?
    Parce que certains n’ont pas le choix de la ligne et qu’attendre 20 min ou plus permets parfois de s’organiser afin de trouver un autre trajet…

    Merci d’avance pour vos billets, ainsi que de vos explications toujours très intéréssantes et précises.

    Un utilisateur de la ligne C

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour,
      Malheureusement même si nous pouvons parfois estimer une reprise théorique du trafic des éléments peuvent soit réduire ce temps (délai d’intervention des services compétents, présence non avérée de personnes sur les voies,…) ou l’augmenter, ce qui dans ce cas pourrait créer de la frustration.

    • A mes débuts dans le RER, il y a une dizaine d’années, le plus frustrant restait quand même de ne pas savoir combien de temps allaient durer les perturbations.
      Je me suis souvent retrouvé le soir en gare de Saint Ouen, sans savoir s’il allait y avoir un train dans 5-10mn (auquel cas ça valait le coup d’attendre un peu) ou si la perturbation allait durer beaucoup plus longtemps, auquel cas il valait mieux se rabattre immédiatement sur une solution alternative (dans mon cas, marcher jusqu’à Porte de Clichy, prendre le métro 13 puis éventuellement le 14 + le RER D jusqu’à Juvisy).

      Quand mon entreprise a déménagé vers Puteau mi 2011, l’information était toujours aussi mauvaise à Saint Ouen (écrans en panne, aucun annonce sonore précise en cas de problème).

      Maintenant que je prends le Vélib pour rejoindre le RER à Pont de l’Alma, ça va un peu mieux. L’information a l’air de mieux circuler sur la branche centrale que sur la branche Pontoise.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Je comprends tout à fait que cette information est capitale pour vos solutions de substitution quand elles sont possibles. Comme je vous l’indique, trop de paramètres rentrent en ligne de compte pour pouvoir déterminer le temps d’intervention. C’est aussi pour cela que nous vous indiquons les moyens de substitution possible quand c’est le cas.
      Si cela peut intéresser vos entreprises, il est possible d’installer des écrans au sein même des entreprises. Vous retrouverez les informations sur le site dédié.

  2. polo91 dit :

    Bonjour,

    Nous n’avons pas eu d’information sur les raisons pour lesquelles notre train PAUL de ce matin a été rendu terminus Juvisy, nous obligeant a emprunter le train KUMA (un train court) pour relier Paris.Le mode sardines dès le lundi matin il y a vraiment plus agréable pour commencer la semaine !

    Cdlt,

    • mmartinezPasser au statut dit :

      Bonjour,
      Ce matin votre train a été rendu terminus Juvisy car nous avons eu un problème d’acheminement du personnel. Le conducteur prévu est malade et nous avons immédiatement contacté un conducteur de réserve mais le taxi qui devait le prendre en charge pour l’emmener au départ du train était en retard. Je comprends bien qu’il est désagréable de commencer sa semaine ainsi.

    • polo91 dit :

      Merci pour cette réponse. Mais je ne comprends pas pourquoi le train n’a pu continuer son trajet. Jusqu’à Juvisy il y avait bien un conducteur dans le train… Ce n’est pas le conducteur du PAUL qui était absent. Ou alors il est tombé malade entre Savigny et Juvisy ?
      Cordialement,

    • mmartinezPasser au statut dit :

      La suppression d’un train peut avoir un « effet domino » sur les trains suivants. Il faut donc repenser le plan de transport, et dans le cas de votre train, rendre un train terminus à une autre gare.

    • pascal767538 dit :

      Bonjour

      Le probleme d’acheminement du personnel concernait-il le train PAUL qui a été supprimé?
      Si c’est le cas, on comprend la suppression car il n’y avait pas de chauffeur de remplacement à Juvisy.

    • polo91 dit :

      L’effet domino a duré un bon moment !
      Le soir toujours un BALI sur deux de supprimé pour la même raison (d’après les annonces sonores)…

      cdlt,

  3. nath4994 dit :

    Bonjour,

    Pourquoi avons nous toujours des trains courts à ablon ?

    • Il n’y a que des trains CIME/VICK qui s’arrêtent à Ablon. Ces trains viennent/vont vers Versailles (je ne me souviens plus du nom exact de la gare) et les trains longs ne peuvent pas emprunter ce tronçon pour l’instant.

    • AS dit :

      Rive Gauche et Chantiers 😉

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour,
      Je viens compléter ce que les autres commentateurs vous ont déjà apporté comme éléments.
      Si vous allez vers Juvisy, les missions JILL viennent compléter l’offre des CIME. Dans cette situation, vous pouvez emprunter des Unités Multiples (UM). Les trains VICK et CIME, eux, ne sont que des rames 6 caisses.

  4. michel9164 dit :

    Bonjour
    pourquoi l’affichage des trains à Invalides est il souvent erroné, aléatoire, voire incohérent entre les listes de train, les trains à quai, et la mission affichée sur le train? La semaine dernière, un JILL annoncé sur les listes, le train arrive marqué DEBA avec un affichage quai DEBA et finalement c’était un JILL. L’annonce sonore sur le quai n’intervenant que lors de la fermeture des portes, donc inaudible.

    Cela semble être plus cohérent dans les autres gares.

Les commentaires sont fermés.