MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Retour sur l’incident qui a perturbé le trafic des RER C le 30 avril en soirée

63
Publié le 1/05/2013

Ces perturbations sont dues à la chute d'un arbre à la sortie de la gare de Versailles Château Rive Gauche.

Info Trafic RERCHier soir, vous avez pu rencontrer des difficultés à emprunter des RER C.
En effet, un incident affectant l’alimentation électrique à la sortie de la gare de Versailles Château Rive Gauche a fortement perturbé les circulations des RER C.

Un incident affectant la caténaire est à l’origine des perturbations

Il est 17h14 quand un incident affectant une caténaire à la sortie de la gare de Versailles Château Rive Gauche est signalé.
Les missions CIME, VICK et JILL sont alors modifiées.
En effet, la desserte des gares de Porchefontaine et Versailles Château Rive Gauche est alors plus que compromise.
Vers 17h30, le diagnostic s’aggrave et les missions ELAO et SARA subissent également d’importantes modifications.

Des alertes radio émises dans le secteur de la gare de Porchefontaine interrompent les circulations

Alors que l’évacuation des personnes bloquées dans la gare concernée entre Versailles Château Rive Gauche et Porchefontaine est en cours, des personnes sur les voies sont signalées dans le secteur de Porchefontaine et imposent l’interruption des circulations. Les circulations de la ligne N sont alors elles aussi interrompues aux alentours de 18h alors qu’elles étaient jusqu’à ce moment, une alternative pour rejoindre Paris.
Les gares de Versailles Chantiers, Saint-Cyr et Saint-Quentin en Yvelines ne sont plus desservies. Les trains SARA sont terminus / origine Juvisy. Les trains CIME sont rendus terminus / origine Chaville Vélizy, les trains ELBA sont rendus origine Juvisy et les VICK sont terminus Chaville-Vélizy, Pont du Garigliano ou Invalides.
Les équipes de SNCF Infra sont sur place à la sortie de Versailles Château Rive Gauche pour intervenir sur la caténaire, même si nous apprenons à leur arrivée que les gares de Porchefontaine et Versailles Château Rive Gauche ne seront pas desservies avant la fin du service.

La chute d’un arbre sur la voie est à l’origine de cette panne d’alimentation électrique

Parce que parfois les photos sont plus parlantes que mes propos, je vous laisse vous rendre compte de la gravité de l’incident au travers de deux photos tweetées par des clients sur place et une prise par nos équipes.
J’espère que ces photos vous permettront de mieux comprendre pourquoi nous prenons toutes ces mesures de sécurité ainsi que la gravité de l’incident.

[Ces images ne sont plus disponibles.]

 

Une reprise des circulations progressive

Le recours à des bus de substitution n’a pu aboutir. En effet, les transporteurs sollicités n’ont pas pu répondre favorablement à nos sollicitations.
De ce fait, il vous a fallu patienter pour pouvoir poursuivre votre parcours.
Certains d’entre vous ont déjà commencé à le faire, je vous remercie de nous faire part de vos retours sur l’Information Voyageurs (en gares et à distance) et sur la prise en charge lors de l’incident.
Pour répondre également à certains commentaires, je tiens à rappeler, il l’a toujours été dit, que le Blog n’a pas vocation à faire de l’Info Trafic en temps réel mais que vous retrouvez les derniers tweets émis en bas de page à droite.
L’appplication SNCF Transilien et le fil Twitter de la Ligne sont les outils d’information à distance qui nous permettent de vous transmettre de l’information en temps réel.

63 commentaires pour “Retour sur l’incident qui a perturbé le trafic des RER C le 30 avril en soirée”

  1. Zak94 dit :

    Bjr, effectivement c’était très compliqué hier mais les arbres ne doivent pas être élagués pour éviter ce genre d’incidents?

    • Zak94 dit :

      Et je n’arrive pas a voir les photos depuis l’application sur iPhone s’est mon portable ou s’est chez tt le monde?

    • Elias dit :

      Idem chez moi 😉 !
      Mais je sais que cette info est déjà parvenue aux oreilles de Jeremy (vu sur le fil Twitter) !

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Zak94, @Elias,
      Le site en version mobile est une version allégée pour permettre un temps d’affichage rapide. Toutes les fonctionnalités ne sont donc pas reprises.

  2. Kethu dit :

    Bonjour,

    J’ai déjà fait un retour sur ce sujet sur un autre fil de discussion, mais j’ai toutefois une petite question : Savez-vous à quelle heure est parti le premier ELAO de Versailles Chantiers après l’interruption des circulations ? Et si vous avez l’info, à quelle heure les trains de la ligne N sont repartis vers Paris ?

    Merci !

  3. kadreg dit :

    Bonjour,

    J’étais dans le VERI de 16h58, et on s’est retrouvé arrêté à porchefontaine vers 17h20. Il n’y avais pas encore eut de personnes sur les voies, et on a été arrêté alors qu’on était pas sur la branche incriminée, et on s’est fait doublé par plusieurs missions, a priori de montparnasse.

    Pourquoi as-t’on été arrêté aussi ?

  4. AlexisPasser au statut dit :

    Pourquoi les transporteurs sollicités pour avoir des bus de substitutions n’ont pas répondu favorablement à vos sollicitations ?
    Quelles sont les raisons invoquées ?
    N’y a t’il pas de contrat établi en cas de problème de ce genre ?
    et je suis aussi d’accord avec Zak pour l’élagage, cela n’aurait il pas du être fait bien avant ?
    D’un autre coté le blog nous tiens largement plus au courant que les annonces sonores inaudibles faites en gare, que les troupeaux d’agents complètement dépassés par ce genre d’évènement car non formés ou non tenus au courant.

    • Kethu dit :

      Lors des périodes de pointe, les transporteurs utilisent en général quasiment toutes leurs ressources (véhicules et chauffeurs) pour réaliser leurs missions (lignes régulières, scolaires, et réserve), ils n’ont donc pas souvent de quoi répondre aux sollicitations de dernière minute de la SNCF. Et s’ils ne peuvent proposer qu’un ou deux véhicules, ça n’est pas nécessairement une bonne idée de les mettre en place (un ou deux bus face aux voyageurs par centaines, ça doit être… très tendu, et donc dangereux).

      Sinon, à ma connaissance, il n’y a pas de contrat pour ce genre de problèmes, c’est toujours traité au cas par cas avec les compagnies de transport routier.

      Une solution serait que la SNCF (ou le STIF) finance des bus dédiés aux substitutions en cas d’incident SNCF ou RATP, mais ça coûterait assez cher en investissement (et en astreinte chauffeur), pour une utilisation uniquement ponctuelle au final…

    • seb94 dit :

      Pas si ponctuel car si il y avait du materiel et des chauffeurs en astreintes meme pour interruption courte on pourrait les faire sortir hors aujourd’hui on nous dit qu’il faut qu’un incident est une durée supérieure a 2h pour qu’il soit rentable de faire une demande de bus…..

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Alexis, @Kethu et @seb94,
      Comme @Kethu l’indique les transporteurs ont des missions régulières et nous les sollicitons à chaque perturbation importante. Toutefois, leurs missions ne leur permettent pas toujours de répondre à nos besoins.
      Il y a des contrats établis pour les interruptions planifiées comme les travaux mais aucun contrat de substitution ponctuelle en cas d’incidents.
      Comme il est repris dans d’autres commentaires, l’achat de bus et la mise en place de conducteurs seraient un coût sans compter l’emplacement des dépôts qu’il faudrait créer à différents endroits afin de pouvoir couvrir l’ensemble de la Ligne.
      Concernant la partie « élagage », l’arbre incriminé se trouvait sur le terrain d’un particulier comme il est possible de le voir sur la photo.
      Bonne journée.

    • seb94 dit :

      Et depuis quand la SNCF n’est pas en mesure comme tout un chacun de faire en sorte qu’un « voisin » taille ses arbres si ceux ci represente un danger pour les personnes environnante ?
      Pour le reste effectivement cela a un cout mais qui aurait un reel impacte sur la qualité de service. Tout depend ou l’on place les priorités. J’avais crut comprendre que c’etait pour une bonne qualité de service…

    • Elias dit :

      « l’achat de bus et la mise en place de conducteurs seraient un coût sans compter l’emplacement des dépôts qu’il faudrait créer à différents endroits afin de pouvoir couvrir l’ensemble de la Ligne. »

      c’est très discutable je trouve (sauf pour les conducteurs de bus)… Et les cars Noctilien SNCF ? Ils ont bien un dépot non ? On pourrait imaginer ce servir de ces véhicules en cas de besoins non ? (sous réserve d’avoir des conducteurs de réserve) …

      Bonne journée également,

  5. Auriane dit :

    Bonjour. Pour ma part, j’ai trouvé que les informations étaient moins claires que les autres fois où j’ai pu rencontré des problèmes sur la ligne C. Mon arrêt étant à Marolles, j’ai pris le premier train qui me rapprochait de ma destination, soit un BALI. Je me suis doutée que les ELBA seraient origine à partir de Juvisy mais je n’ai pas trouvé les informations que je voulais sur l’application transilien ni sur le fil twitter. Au final, je suis descendue à Brétigny où l’on venait me chercher. Mais c’est seulement à cet instant qu’on nous a prévenu que le train continuait son trajet direction Saint-Martin d’Etampes. Les informations étaient assez floues, on ne savait pas s’il était direct ou s’il faisait toutes les gares. Peut-être aurais-je pu continuer mon chemin… Mon regret est le manque d’informations cohérentes pour cette fois-ci.

    • Adams dit :

      Bonjour Auriane
      J’ai déjà fait part de mon sentiment sur cet incident dans un autre post.
      je confirme que l’information à brétigny était peu claire; j’ai pris ce « fameux » Bali qui s’est bien transformé en Elao et a donc déservi toutes les gares (moi je vais à Chamarande).
      Ce matin, nous avions doit à un message sonore comme quoi « la circulation des trains était bonne  » (MSG du je pense à cause du brouillard!!!)
      Bref c’est reparti pour une journée en espérant sans galère.

      Jérémy: merci pour les photos lesquelles sont très explicites; j’imagine qu’il y a un plan de charge pour l’élagage des arbres, mais qu’en est il si ces arbres sont dans un terrain privé; à qui la responsabilité lors de ce type d’incident?

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Auriane,
      Je vous remercie pour votre retour sur votre perception de l’incident.
      Je vais être sincère, je ne me souviens pas de l’alerte et de son contenu. Toutefois, j’ai bien tweeté que les ELBA seraient origine Juvisy. Vous avez peut-être regardé avant l’émission de ce tweet.
      En tout cas, merci pour votre témoignage.
      Bonne journée.

  6. vercambre dit :

    cet incident est-il la cause du blocage des barrières du passage à niveau à Jouy-en-Josas

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @vercambre,
      Il est possible qu’un train arrêté en pleine voie ou à quai à Jouy ait bloqué le passage à niveau en position fermée.
      Bonne journée.

  7. Nico91 dit :

    Bonjour,

    La question de l’entretien des abords des voies que plusieurs intervenants soulèvent à l’occasion de ces nouvelles péripéties avait déjà été évoquée l’automne dernier avec les problèmes récurrents de chutes de feuilles mortes sur les voies et les difficultés d’adhérence consécutives.
    Réponse sidérante fournie par notre webmestre, la SNCF privilégierait, désormais le développement de « murs végétaux » le long de ses voies et de toute façon les feuilles sont déplacées par le vent ce qui justifie un allègement du débroussaillage et de l’élagage.
    En l’occurrence, des branches ou des arbres s’abattent maintenant sur les voies. CQFD.

    Probablement l’effet de la tornade qui a soufflé mardi dernier puisque les « conditions climatiques exceptionnelles » justifient tous les incidents que nous impose la SNCF.
    Et les feux de talus seront évidemment dus à la canicule, et non à la masse de combustible végétal qui prolifère le long des voies.

    Cordialement

  8. Julie78 dit :

    Bonjour,

    Je voulais savoir si les personnes qui sont allées sur les voies en se mettant en danger et en bloquant toute la circulation des trains vont être sanctionnées ? Je trouve leur comportement totalement inadmissible. Alors que le problème ne concernait qu’une ligne, leur égoïsme et leur inconscience ont provoqué cette pagaille !

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Julie78,
      Les personnes descendant sur les voies ou les traversant sont sanctionnées quand elles sont interpellées.
      Bonne journée.

  9. Fred91Passer au statut dit :

    Bizarre cet arbre qui est tombé tout seul. Pourtant il n’y avait pas de tempête. Ce n’est pas juste une branche… En tout cas, ça a créé un beau bazar et quelques suées.
    Les tweets étaient nombreux. Dommage qu’on ne les reçoit pas quand on est dans Paris sur le rer c…

  10. AS dit :

    Bonsoir

    Je pense que la durée de mon trajet parle d’elle même en ce qui concerne l’incident de mardi : 1h25 pour faire St Quentin-Versailles… Du jamais vu.

    Point positif : la forte présence d’agents en gare de SQY pour renseigner au mieux les voyageurs.

    En revanche, point très très négatif : vos agents ne connaissent même pas la gare dans laquelle ils travaillent. Et ça c’est inacceptable. Comment se fait-il que vos agents aient besoin de téléphones ou de dépliants pour connaître les lignes de bus qui passent par la gare de SQY? Il n’est pas normal que les agents n’aient que connaissance des lignes de trains qui passent par leur gare (et encore…).
    Je ne suis pas là pour lancer des fleurs mais j’aurai été bien plus utile et productif qu’eux mardi soir.
    Puisque j’évoque la productivité, mardi soir, elle était de 0. Du fait de leur méconnaissance de la gare, je ne vous raconte pas le temps perdu…

    Par ailleurs, vos agents ont tous eu la bonne idée d’aiguiller les passagers sur la ligne 401 pour Versailles Rive Gauche (et SQYBUS a eu la bonne idée de mettre des standards en pleine pointe).
    C’est du grand n’importe quoi!!
    Il existe une multitude de lignes à SQY.
    Par exemple, vous auriez pu faire ainsi :
    -Direction Sud Paris : 91-06 jusqu’à Massy Palaiseau puis RER B.
    -Direction Ouest Paris : Ligne 475 direction Porte d’Orléans, ligne 10 et 401 direction Rive Gauche. Ligne 415 direction Bois d’Arcy jusqu’à Bois d’Arcy Hôtel de Ville puis ligne 11 direction Rive Gauche.
    Après soit ligne L à Versailles Rive Droite soit ligne 171 jusqu’à Pont de Sèvres Métro.
    -Direction Versailles Centre : Ligne Y Express ou ligne 465/467 jusqu’à Guyancourt Jardin des Gogottes puis 439 direction Versailles Rive Gauche.

    Ce ne sont pas les solutions de substitutions qui manquent à SQY.

    Par ailleurs, je pense qu’il n’est pas normal que la SNCF ne puisse pas disposer dans une telle situation d’un parc de véhicules et de chauffeurs immédiatement. Pourquoi ne pas avoir des conducteurs d’astreintes prêts à prendre le départ à bord de véhicules Noctilien par exemple?
    Pourquoi ne pas demander aux réseaux de changer un peu leur plan de lignes? Par exemple récupérer des articulés de la 414 pour les mettre sur la 401? (C’est tout à fait possible, suffit de faire le changement à la Gare de SQY. Et le réseau ne manque pas de véhicules articulés).

    Et surtout pourquoi ne pas faire de navettes ferroviaires ne serait ce qu’entre SQY et Versailles puisque le problème se trouvait plus loin à savoir à Porchefontaine?
    Vos mesures de sécurité sont ultras contraignantes et ne permettent aucune flexibilité, notamment dans des zones non-concernées par l’incident.
    Il aurait suffit de récupérer la rame du RER C à quai voie A et de lui faire faire des aller-retour sans arrêt entre SQY et Versailles avec un retour en W jusque SQY. Idem avec une rame de la ligne U ramenée de La Verrière. Ça n’aurait rien coûté ni posé de problèmes de sécurité. Et ça aurait au moins permis d’assurer un départ toutes les 15 minutes environ et ainsi de désengorger la gare de SQY et les bus qui étaient pleins à craquer. Tellement que le plancher du bus était très bas.

    Et pour l’idée de la navette ferroviaire, ne me dites pas que c’est impossible pour des raisons de sécurité. Car vous savez aussi bien que moi que le problème se situait à Porchefontaine donc bien après la Gare des Chantiers et que les conducteurs peuvent très circuler à vue.

    Il y a donc pas mal de points d’améliorations je pense.

    Bonne soirée.

    • Elias dit :

      Pour l’histoire des bus , j’en parlais le 21/04 :

      « Sinon, plus globalement Jérémy, est-ce que Transilien envisage de se doter de ses propres moyens de substitution ? Avec le nombre grandissant de travaux sur les lignes, ça pourrait être pertinent non ? Les conducteurs seraient formés sur l’ensemble des gares qu’ils seraient amenés à parcourir, et selon moi, le service rendu serait bien meilleur… Pour ce qui est des véhicules en eux-mêmes, vous avez déjà les cars Noctilien je crois…
      Peut-être une idée à creuser pour être plus réactif en cas d’incidents, mais aussi pour assurer des substitutions de qualité ?  »

      Mais j’ai pas eu de réponse 😉 !
      Je sais bien qu’il y a toute une histoire de coût, mais je pense sincèrement qu’il y a une idée à creuser…

  11. Julie78 dit :

    Quand j’ai demandé à un agent SNCF s’il y avait des bus pour Paris, il m’a bien parlé du 475. Mais malheureusement plein de gens ont eu la même idée et lorsque le 475 est arrivé vers 19h00, il a été pris d’assaut. D’ailleurs, le chauffeur a fait descendre toutes les personnes qui restaient debout.

  12. bob dit :

    Une fois de plus des personnes sur les voies qui ne sont pas sanctionnés, il faut arreter de vous servir de cette excuse lorsqu’ils ne risquent rien

  13. Nico1980 dit :

    Cela fut un mardi noir effectivement : ayant quitté mon travail à 18h, espérant profiter de la soirée, je ne suis rentré qu’à… presque 21h !

    Je déplore également la mauvaise communication qui a été faite : sur les écrans, les trains étaient tous indiqués « Retardés » sans estimation aucune d’une heure d’arrivée puis passaient en « Supprimés ».

    Une annonce sonore a été faite vers les 19h et quelques nous informant de l’incident.
    Plus tard, une seule et unique annonce a été faite nous signalant que notre train (Mission CIME, direction banlieue), je cite « allait arriver en gare dans un instant ».
    Un instant qui a duré une bonne demi-heure.

    Sans bus, sans commerce à proximité, obligé de me terré dans le seul abris du quaie (un « toit » couvrant deux bancs).

    Interrogation : alors qu’il n’y avait aucun CIME, j’ai eu le temps de voir passer en face 3 VICK (direction Paris).
    Comment cela se fait ?

    Ce matin, je dois recharger mon Pass Navigo et je ne vais pas le faire de bon coeur…

  14. Mel dit :

    Bonjour,

    Pour ma part j’étais dans un train BALI qui est passé vers 17h15 à PEREIRE. Jusqu’à INVALIDES tout se passe bien et là on est resté à quai un certain temps mais en ne sachant pas ce qui se passait puisque pas de réseau internet et aucune information dans le train… On a laissé passer 3 trains puis on est reparti. On entendait le haut parleur de la gare mais de l’intérieur de notre train forcément c’était inaudible… Pas de bol j’étais dans une rame sans son (la dernière si ça peut vous aider) ou bien notre conducteur était muet???

    Ma question est pourquoi est on resté à quai alors que notre train était à l’heure et qu’il n’était pas touché par les incidents???

  15. Oreli dit :

    Expérience très désagréable pour moi ce mardi soir : je suis montée dans un VICK à 21h08 environ à St Michel. Il s’est arrêté longuement à Invalides mais nous n’avons pas eu d’annonce. Puis les lumières se sont éteintes et le train est immédiatement reparti pour aller se garer sur la voie du milieu à Champ de Mars… Ce qu’il s’est passé : le train a été rendu terminus à Invalides. Le conducteur a vraisemblablement fait des annonces mais les hauts-parleurs ne marchaient ni dans ma rame, ni dans la suivante. Nous sommes donc une vingtaine de passagers (heureusement, à 21h passées, c’était plutôt désert) à nous être retrouvés complétement à l’abandon à Champ de Mars, avec l’impossibilité de sortir du train sans traverser les voies et donc se mettre en danger…
    Personnellement je me suis fait une bonne frayeur. La meilleur, ç’aurait été que le trafic soit interrompu pour personnes sur les voies à Champ de Mars… Mais malheureusement je ne suis même pas sûre que la SNCF se soit rendue compte du problème !
    Après être revenue sur le quai, j’ai vu que le groupe de touristes qui étaient dans la même rame que moi n’était toujours pas sorti… Le temps que je cherche un agent de la SNCF (là encore, après 21 h, gare déserte), le train était reparti dans l’autre sens avec les touristes à son bord. Super expérience pour eux aussi…
    Bref, tout s’est bien fini car il était tard, mais le même incident en heure de pointe avec une centaine de passagers qui cherchent à traverser les voies…

  16. tyne dit :

    Bonjour,

    Je suis étonnée que personne ne parle de l’agression de deux jeunes dans le train direction Bretigny après 17h 15 qui a fait ominibus jusqu’a juvisy.

    En effet 5 ou 6 jeunes ont volés des portables et agréssés deux pauvres garçons.

    Je trouve cela inadmissible.

    En plus des irrégulariées maintenant il faut aussi que l on supporte les bracages

    Nous ne sommes pas en sécurité dans les trains.

    A quand un changement ???

    • seb94 dit :

      Normal on a meme pas eut de communication suite à l’agression mortelle en gare de choisy d’il y a 1 mois. Cependant je mettrains un bemol avant de parler de « pauvre jeune » car rien ne nous dit qu’il n’y avait pas un reglement de compte. Pour rappel concernant l’agression de choisy au debut on parlait d’agression pour enfin apprendre que les 2 protagonistes se connaissait et que c’etait la 3ieme fois qu’ils s’echauffait.

      Pour le reste on sait tres bien que l’ont est pas forcément en securité ni dans les trains ni sur les quais de gare tout va tres vite en general encore plus vite que dans la rue.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @tyne, @seb94,
      L’agression dont vous faites part, @tyne, ne nous est remontée que lorsque l’une des victimes s’est présentée à un guichet. Nous l’avons invité à déposer plainte au Commissariat car cette personne s’est présentée bien après les faits narrés. Face à ce genre d’événement, un appel au 31.17 peut permettre l’intervention d’une équipe SUGE ou des forces de l’ordre.
      @seb94, concernant l’événement qui s’est déroulé à Choisy-le-Roi, une enquête est en cours et ce sont d’ailleurs les représentants de la Préfecture de Police qui ont transmis les informations aux médias. Cet événement s’est déroulé à bord d’un RER mais aurait pu se dérouler dans la rue ou ailleurs.
      Bonne journée.

    • seb94 dit :

      Certes cela aurait put avoir lieu ailleur. Mais il a eut lieu sur la ligne et dans les wagons donc le minimum aurait été de communiquer dessus en marge des medias. Apres tout ce qui s’est passé dans le RER D aurait put se derouler dans une rue aussi ou une bijouterie, une banque etc et on en a pourtant parlé bien plus. Meme pas un sujet ouvert sur le blog a peine quelques commentaire de la part de plusieur ici pour signaler le fait et aucune intervention qui reprendrait objectivement les faits ainsi que les elements mis en oeuvre pour renforcer la securité au moins dans les jours suivant l’agression.

      Concernant le 3117 on a l’air malin d’essayer d’appeller le 3117 pendant l’agression et encore plus si de toute facon on s’est fait detrousser. On atteint la les limites de ce systeme.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @seb94, une enquête judiciaire est en cours et nous sommes tenus à une réserve durant celle-ci. Il faut que lumière soit faite et les services compétents sont saisis.
      Concernant le 3117, votre argument est plus que recevable je vous l’accorde. Toutefois, je vous rappelle que l’usage au signal d’alarme est pleinement justifié en cas d’agression ou d’incidents à bord.

    • seb94 dit :

      Oui enfin là on est dans la reponse du politicien qui dit ne pouvoir rien dire une enquete etant en cours. L’enquete est la pour determiner coupable et victime indemniser, condamner les protagonistes et tiers. Ca n’empeche pas tout en restant general d’expliquer qu’une bagare a eut lieu. Quels sont les securité qui ont été mise en oeuvre sur le moment et quels sont celles mise en place dans les jours suivant (si il y en as eut) etc… ceci n’entrave en rien l’enquete.

      Histoire de savoir je suis face a des agresseurs et je tire le signal d’alarme si les individu n’en etait qu’a me detrousser qui me dit qu’ils ne vont pas voir rouge et monter en niveau de violence envers moi ou les autres passagers ? (chose fort probable)
      Pour reprendre des propos tenu recemment hormis lors de controle des controleur en sortie de gare personnellement je ne croise jamais les gens de la suge et pourtant je passe par le troncon central en pleine heure de pointe depuis des années.

    • tyne dit :

      bonjour,
      Merci pour votre réponse
      Cependant lorsque vous êtes dans le wagon et que l on vous menace tirer la sonnette devient légèrement compliqu.
      Ce n est pas a nous de trouver une solution car nous payons pour une prestation mais a vous de nous mettre en sécurité.
      A quand des caméras dans le train ?

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @tyne,
      Les rames dotées du Système d’Information Voyageurs Embarqué sont dotées de la vidéoprotection.
      Bonne journée.

    • rcc dit :

      j’aime bien le terme videoprotection
      comme si une caméra protégeait… même si je sais que ça rassure la personne inquiète de base

  17. perusio dit :

    M. Woittequand,
    Ce matin pas de trains dans la direction de Paris depuis Saint-Quentin en Yvelines/Montigny le Bretonneux. J’ai perdu une heure avent de rentrer chez moi pour profiter de la possibilité du télé-travail. Pas d’indication de problèmes sur l’info trafic de la ligne C, cependant les lignes N et U avait bien signalé le problème (toujours et encore des problèmes, c’est pas une ligne de train, c’est un banc d’essai!). Conséquemment pas d’alerte sur l’appli transilien.

    Il faut se poser des questions. Cette appli et l’infrastructure derrière sert à quoi ? Soit il y a de la négligence opérationnelle, et les personnes qui doivent déclencher l’alerte s’en foutent complètement, soit il y a de la négligence architecturale, et l’appli n’est pas capable de être actualisé en temps utile à cause de sa mauvaise architecture. Une fois que cette appli est financé par le contribuable on arrive au constat du gaspillage de l’argent sur des applications inutiles, qui sont toujours en décalage avec la réalité.

    Je trouve le service d’information de la ligne C très mauvais, affichant, il me semble, le mépris du voyager qui manque d’alternatives (ah comment sont beaux les monopoles) est traité comme un champignon dans une forêt tropicale: toujours dans le noir.

    Ce matin est bien l’exemple de cela.

    Je sais que votre tâche c’est pas facile du tout en vue du service pitoyable prêté par le RER C. Mais votre volontarisme ne suffit pas à cacher le reste. Qui est aneantissante.

    Vous vous imaginez tous les jours avoir le ras-le-bol avec les transports soit le matin, soit le soir?

    Combien ça coûte en heures de travail perdues et problèmes de malaise dans le travail? Voilà une étude intéressant à faire.

    • johnyPasser au statut dit :

      Ah Ok j’ai cru que c’est moi qui avais fait un cauchemar mais c’était bien réel.
      Aucune alerte sur Transilien + Mépris total pour la ligne C par les annonces en gare + les lignes N et U privilégiées par rapport à la C.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @perusio,
      Pour être transparent avec vous, nous avons été alerté de l’incident à 9h35 et les équipes ont récupéré la pleine utilisation de leurs capacités d’aiguillage à 9h45.
      Je n’ai pas tweeté l’information directement mais j’ai répondu aux sollicitations qui m’ont été formulées pour indiquer la nature du stationnement de certains trains. Les plus fortes perturbations ont été côté lignes N et U d’où les tweets des Gestionnaires de l’Information Voyageurs qui alimentent le fil Twitter de ces deux lignes.
      De plus, il n’y a pas de lien entre les tweets que j’émets et une alerte de l’application SNCF Transilien (qui est, elle, gérée par le PC Infos).
      J’ai par ailleurs vu votre tweet, qui ne m’était pas adressé puisque vous ne m’avez pas « mentionné ».
      Je vais transmettre vos remarques à la personne en charge de l’Information Voyageurs sur la Ligne C.
      Bonne journée.

  18. Guilaume dit :

    Bonjour,
    De manière un peu brutale, je dirais : « Communication nulle ».
    A Saint-Michel-Notre-Dame ce mardi soir vers 18h30, direction Etampes, la seule information disponible sur le quai est que « en direction de Versailles-Chantiers, les trains sont terminus Chaville-Vélizy »… ce qui à première vue ne me concerne pas vraiment : je vais en direction opposée.
    En parallèle, sur les tableaux d’affichage, plusieurs trains retardés ou annulés, un ELAO qui passe est annoncé « Terminus Austerlitz ». D’ailleurs, sur l’avant du train, il s’est lui-même rebaptisé « PARIS » au lieu de « ELAO » sur la girouette 🙂
    Il a fallu remonter au guichet de vente, au niveau supérieur, pour que l’agent nous indique (entre deux ventes de tickets, ce 30 avril dernier jour du mois) que les ELAO étaient départ Juvisy.
    La SNCF n’est pas responsable des cas de force majeure, c’est bien évident, mais par pitié soignez la communication sur les quais ! Essayez de vous mettre à la place des clients !
    D’avance un grand merci.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Guillaume,
      Je transmets votre retour à la personne en charge de l’Information Voyageurs et à celle responsable du Poste d’Information Voyageurs des Invalides.
      En effet, une des alertes émises par l’application SNCF Transilien et moi-même au travers d’un tweet ont indiqué à distance cette mise en place des ELAO depuis Juvisy.
      Je vous remercie pour ce retour de précis.
      Bonne journée.

  19. Maies dit :

    Bonjour Jeremy, j’espère que vous vous êtes bien remis car les soucis ne manquent pas votre retour !
    Petit commentaire complémentaire, n’ayant plus de train à Pont de l’Alma j’ai eu la très mauvaise idée de rejoindre Montparnasse (l’annonce de Pont de l’Alma était qu’il y avait un problème à Chaville Velizy et donc Montparnasse n’était normalement pas concernée)ou la communication était plus que nulle, surtout à l’intérieur des trains bondés, annoncés avec un départ imminent et toujours à quai une demi-heure après. J’ai finalement rallié St Lazare mais c’est vrai que ça fait un trajet de retour un peu longuet…

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Maies,
      Je vais beaucoup mieux, merci.
      Comme vous avez du le comprendre en lisant l’article, la ligne N n’était pas, dans un premier temps, concernée et l’alternative était possible.
      Toutefois, la présence de personnes sur les voies (cf photo postée en commentaire tout à l’heure) a perturbé les lignes N et U.
      Effectivement, le passage par Montparnasse puis par Saint-Lazare a nettement rallongé votre retour.
      En tout cas, je vous remercie pour votre témoignage.
      Bonne journée.

  20. Moupomou dit :

    Le problème de rupture de caténaire est une chose liée à un déficit massif d’investissement dans l’infrastructure. Mais le pire est la façon dont ces « incidents » sont gérés. Les deux seuls trains entre 18h15 et 19h45 à relier Paris à Juvisy étaient deux BALi. Le premier bondé à craquer s’est trainé entre BFM et Juvisy pour finalement en gare de Juvisy laisser passer l’autre qui était à moitié vide devant. Si l’objectif était de tester la capacité des gens à rester coincés dans un train bondé, il a été atteint.

  21. Stefan Meester dit :

    Bonsoir, je viens de rentrer de mon séjour à Paris où je me suis bien amusé. Mardi j’étais dans le RER bloqué à Versailles. Dans le train, on m’a bien tenu en courant, mais après l’évacuation on ne m’a pas donné d’autres infos. Je comprends que c’est difficile d’offrir immédiatement un autre moyen de transport, mais je ne peux pas comprendre qu’on ne donne pas d’infos. C’est difficile, surtout pour les touristes. Tout le monde est allé à la gare de Versaille-Chantiers, tandis que le traffic était déjà perturbé là aussi. Cependant le plus grand problème c’était qu’on ne m’a pas laissé entrer avec mon ticket Rive-Gauche- Paris. Pour moi, c’est incroyable et insupportable. Je ne vais pas payer deux fois juste parce qu’il y a des problèmes sur les voies.
    Heureusement il y a une bonne crêperie à côte de la gare Rive-Gauche où j’ai attendu jusqu’à ce que la foule parte pour enfin prendre le bus (!) 171. Pas de bonne publicité je crois.

    • seb94 dit :

      Et elles sortent d’ou ces personnes ? Sur la photo elle sont sur un chemin longeant les voies rien ne dit que c’est monsieur ou madame X ou bien du personnel SNCF par exemple qui n’aurait pas pris le temps de mettre un gilet orange.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @seb94, connaissez-vous beaucoup d’agents de SNCF Infra qui ont deux sacs à main sous le bras pendant une intervention? Personnellement non 😉

    • seb94 dit :

      Je vous repondrais bien par exemple les agents que je vois quasi chaque matin descendre de train provenance Paris qui mette leur gilet orange puis se mette a marcher entre les 2 vois qui desserve le quai concerné a choisy et marche jusqu’apres le nouveau pont construit recemment pour connecter le centre ville et le quartier du port.
      Je peux aussi parler des agents qui sur la plateforme de stockage en sortie de BFM vers la province se balade parfois avec leurs sac pour rejoindre leur vehicule (femme de menage, manoeuvre de trains etc…).

  22. AlexisPasser au statut dit :

    mais elles ne sont pas sur les voies…
    et arréter de vous servir de cela comme excuse, si elles sont là, c’est qu’il y a une ouverture quelque part et de la non surveillance de cela
    car c’est bien beau,maintenant la principale excuse de la sncf c’est cela, mais merde quoi, arrétez de nous prendre pour des cons, je m’énerve car rien ne bouge et on subit, ce qui serait marrant, c’est qu’un grand ponte vienne prendre le rer aux heures de pointes pour se rendre compte de nos problèmes.
    Cette passivité m’exaspère à un point, et ce n’est pas contre vous Jérémy, mais bon le dialogue positivement correct que c’est à cause de nous photo à l’appui, c’est du foutage de gueule…
    Quand les conducteurs prennent leurs services en retard, on a droit à des photos aussi, quand les agents à Bretigny ou Invalides, en pause café ou discussion, ou sont les photos de cela ?
    Quand y a pas de train et pas d’agent pour renseigner, aucune photo non plus
    bref le politiquement correct m’énerve à un point….

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Alexis,
      Je comprends votre agacement mais si je poste cette photo, prise par une personne à bord du train concerné, c’est juste en réponse aux doutes levés quant à la présence de personnes à Porchefontaine. Elles sont effectivement sur un chemin à côté des voies mais sont dans une zone appelée « zone dangereuse » car un train qui passe aurait pu les souffler. La sécurité prime avant tout dans cette situation.
      Très sincèrement, quand je vous indique les motifs de retard des trains (incident matériel, …); je suis transparent. Je ne vous dissimule rien et tente de répondre au mieux à vos sollicitations.
      Pas de politiquement correct, pas de langue de bois, vos remontées me servent à alerter, à alimenter les retours auprès des personnes en charge des différents sujets abordés.
      Si nous pouvions claquer des doigts et tout change du jour au lendemain, n’ayez crainte que nous le ferions or nous ne nous voilons pas la face. L’amélioration du service prend du temps mais comme je le dis fréquemment, il n’y aura pas de grand soir ni de grand lendemain.

    • AlexisPasser au statut dit :

      Merci de votre réponse Jérémy, dorénavant, je prendrais photo de tout…comme cela on sera sur un pied d’égalité, à quelle adresse mail pourrais je poster les photos ?
      Ce qui me chagrine c’est que les causes des retards étaient axées sur les personnes sur les voies, et comme par hasard, on a une photo de cela…donc quoique vous en disiez Jérémy, c’est du politiquement correct.
      A nous donc de vous montrer l’incompétence des agents, la passivité de ceux ci et le je m’en foutisme (style du genre du moment que je touche mon salaire tout va bien)

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @Alexis,
      Vous avez plusieurs moyens de les héberger sur le net et les partager ainsi en lien ici mais ce n’est pas le but de mon post de la photo. Je réitère : c’est une réponse aux soupçons quant à l’honnêteté des raisons. J’ai aussi posté les photos de l’arbre tombé sur la caténaire car je les avais à disposition, ce qui n’est pas toujours le cas.
      Enfin, quand un incident concerne l’infrastructure, un problème de régulation ou tout autre événement, nous sommes tout aussi transparents et reconnaissons nos torts. Je suis là pour vous expliquer la nature des incidents, faire des retours sur l’incident et vous solliciter quant à vos sentiments sur la gestion.

    • AlexisPasser au statut dit :

      oui mais nous ne voyons que les photos nous incriminant…et ca c’est génant surtout par rapport au chat d’hier…
      et le post de la photo laisse à penser le contraire, les photos sont là que pour prouvez nos torts et non les votres ce qui est malheureux car rien n’est impartial, et vu les problèmes rencontres de telles photos n’auraient jamais du etre postées

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @Alexis, je n’incrimine personne. D’autant plus que je ne pense pas que les personnes qui sont descendues sur les voies soient présentes sur le Blog.
      Quand un incident de signalisation ou autre survient, je ne peux poster une photo mais me tiens à votre disposition sur le canal d’information adéquate dans mon coeur d’activité.
      Je prends note de vos remarques et s’il avère que tout le monde abonde en ce sens, je ne posterai plus de photos « terrain » même si elles sont en ma possession.

    • seb94 dit :

      Et bien allons y des que nous avons l’occasion prenons des photos/videos pour illustrer nos propes propos quelqu’en soit la nature. Cela permettra d’apporter une preuve de ce qui est raconté et il n’y aura plus de malentendu. Illustrons au mieux les faits remontés.

  23. polo91 dit :

    Bonjour,

    Je ne voudrait pas avoir l’air de cautionner de tels comportements mais j’ai eu une fois la malchance d’être bloqué dans un BALI, en pleine voie. Le problème ne venait pas de notre train. Toute la ligne était arrêtée, il n’y avait donc plus de circulation.
    Le conducteur nous a prévenu que nous allions être pris en charge par du personnel SNCF. Je ne me rappelle plus exactement on nous a laissé ainsi. Très longtemps en tout cas.
    Nous étions à hauteur de Vitry sur seine. la dernière voiture à qques mètres à peine du quai, sur la voie des omnibus (celle qui dessert le quai de Vitry).
    La fin est prévisible : aucun personnel SNCF n’est venu, aucune information supplémentaire ne nous a été donnée… et les gens, agacés, ont fini par sortir des voitures pour rejoindre le quai.

    Quand les gens ont l’impression d’être livrés à eux même, « l’instinct de survie », si je puis dire, reprend le dessus.

    Cdlt,

  24. bob dit :

    Il est bien entendu que ces personnes sur les voies ont été interpellé et duement punis en regard de la loi… Non ? Alors comment voulez vous que cela cesse ?

    • seb94 dit :

      Il ne faut pas croire que la repression a tout va surtout si elle n’est que financiere empechera de recommencer. d’autre part au vu du nombre de voyageur transporté meme si ceux qui se sont fait prendre ont été sanctionné ca ne fait pas reflechir les autres pour preuve que sinon cela ferait longtemps que personne ne s’aventurerais sur les voies.

      Moi je pense aussi a des personnes comme des SDF qui s’engage sur les voie en vu de trouver des coins isolés. Là aucune repression ne fera rien sans compter pour certains des gens en grande detresse voir assez deconnecté pour ne plus se rendre compte du danger.

  25. Nico91 dit :

    Bonjour,

    Reprenons, dans l’ordre :
    1/ Un arbre tombe sur la voie : Normal.
    2/ Des trains se retrouvent immobilisés : Normal.
    3/ Des évacuations ont lieu.
    4/ Et en conclusion, on nous explique que les perturbations proviennent des usagers présents sur la piste, terme exact pour décrire les cheminements le long des voies.
    Le t’chat comme beaucoup l’ont remarqué n’a tourné qu’autour de ce sujet. (excepté le recrutement).
    Lorsque des individus sortis des quais errent le long des voies sans origine extérieure, cette cause de perturbation est recevable.
    Elle ne l’est plus, lorsque des voyageurs retenus enfermés un long moment – et vous le savez – la plupart du temps sans explications, finissent par regagner la gare la plus proche.
    Les foules se conduisent comme un fluide. Elles prennent toujours le trajet le plus direct, le plus rapide, et se rependent dès qu’une ouverture se présente lorsqu’elles sont comprimées.

    J’ai le souvenir d’une SNCF qui encore au début des années 90 était moins sourcilleuse sur les présences extérieures le long de ses voies.
    Quotidiennement, en heure de pointes les trains se vidaient à Epinay s/Orge ou à St-Michel-s/Orge, avec un bon paquet d’usagers qui regagnaient leurs domiciles en longeant les voies sur quelques centaines de mètres, y compris en traversant le pont sur l’Orge à Epinay, parce que les cheminements urbains ne sont pas commodes. Les accidents n’étaient pas plus nombreux.
    Des attentats au milieu des années 90, et le déraillement de St-Leu-d’Esserent ont précipité la clôture des enceintes SNCF, telles que nous les connaissons aujourd’hui.
    Et lorsqu’à Villeneuve-triage, tous les usagers évacués d’une rame de la ligne D en panne, ont failli se faire faucher par un train croiseur lancé à pleine vitesse, les procédures de sécurité étaient respectées.
    Bref, éviter les déplacements extérieurs le long des voies est louable, mais commencez par balayer sur votre paillasson avant d’incriminer systématiquement les usagers ou de prétexter ces fameuses « causes externes », autre traduction du « c’est pas nous, c’est les autres », cher à la SNCF.

    Cordialement

Les commentaires sont fermés.