MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Dérangement d’aiguillage à la sortie de Brétigny-sur-Orge, l’allègement du plan de transport va se poursuivre

286
Publié le 30/05/2013

Aiguille Bretigny RER C Depuis lundi 27 mai, un dérangement d’aiguillage à la sortie de la gare de Brétigny-sur-Orge nous oblige à modifier la circulation de nos trains en pointe de matinée.

Quelle est la cause de ces adaptations du plan de transport des RER C ?

Une aiguille indispensable à la circulation des trains est fortement endommagée au nord de la gare de Brétigny-sur-Orge, un secteur essentiel compte tenu du nombre important de circulations, (environ 1 train toutes les 3 minutes en heures de pointe vers Paris).
Par conséquent, nous ne pouvons plus utiliser cette aiguille qui permet de faire passer les trains de la voie 2 bis à la voie 2 en direction de Paris.
Les équipes de SNCF Infra sont mobilisées sur l’expertise des dommages et l’organisation des travaux pour assurer, dans les meilleurs délais, la remise en service de cette installation. Les prévisions font état d’une intervention lourde et de haute technicité qui nécessite la construction de pièces « sur mesure ».
Par conséquent, ces travaux vont nous obliger à maintenir un plan de transport allégé jusque mi-juillet.

Quelles sont les conséquences de ces adaptations pour le RER C ?

  • Pour les habitants du Val d’Orge : la desserte est allégée et passe à une fréquence d’un train au 1/4 d’heure. Les trains GATA (à l’exception de celui de 6h51 qui est rendu direct de Brétigny à Juvisy) sont supprimés et la desserte du Val d’Orge est assurée par les missions PAUL, également omnibus sur cette portion.
  • Pour les voyageurs résidant entre Etampes et Marolles en Hurepoix et souhaitant se rendre à Brétigny : ils sont invités à emprunter un bus de substitution en gare de Marolles-en-Hurepoix.
    En effet, les trains SLOM, partant d’Étampes entre 6h17 et 8h22, ne desservent pas Brétigny-sur-Orge et sont directs de Marolles-en-Hurepoix à Juvisy.

Quels sont les dispositifs d’information mis en place sur le RER C ?

Pour la première fois, nous avons pu compter sur l’intervention des nouvelles Equipes Mobiles de Ligne, mises  en place depuis le début du mois de mai. Celles-ci sont déployées dans les gares de Marolles en Hurepoix, Choisy-le-Roi et Brétigny pour aider à la gestion des flux et à l’orientation des voyageurs. Ce déploiement intervient en complément des agents de la SUGE, des contrôleurs et des renforts en gilets rouges, tous mobilisés pour garantir votre information et vous accompagner dans votre trajet.

Des annonces sonores à bord des trains et dans les gares sont diffusées et les messages d’information sur les écrans en gares vous informent de la situation. Nos dispositifs d’information à distance viennent compléter ces messages avec une mise à jour régulière de l’application SNCF Transilien, du Blog, du fil Twitter et des mails Info Trafic envoyés aux membres de notre Club Clients.

De plus, nous serons ce soir et demain matin présents en gares afin de tracter ces explications. Ces tracts seront également disponibles sur les gares impactées par cet incident.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’avancée de la situation sur l’ensemble de ces canaux.
Soyez assurés de la mobilisation de l’ensemble des équipes de SNCF et en particulier des agents du RER C.

Merci de votre compréhension.

286 commentaires pour “Dérangement d’aiguillage à la sortie de Brétigny-sur-Orge, l’allègement du plan de transport va se poursuivre”

  1. Adams dit :

    Bonjour Jérémy
    merci pour ces explications précises
    comme je prends un slom, je confirme qu’il y a des annonces sonores par les conducteurs une fois en gare de Marolles.
    en revanche, aucune annonce en gare de Chamarande donc pour le non initié… (ce matin il y a eu bien le message pour l’utilisation des passages souterrains et sur la cigarette)
    quelle est la cause de cet endommagement? je n’ai pas trouvé d’explication: faute à pas chance, conditions météo, entretien insuffisant…
    au vu de l’âge de la ligne C, je crains que ce type d’incident explose… et nous mène bien plus rapidement à « l’omnibusation ».
    bonne journée
    SA

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Adams,
      J’étais lundi en gare de Marolles pour m’assurer que les annonces étaient faites. Certains conducteurs, avisés en avance, avaient déjà fait des annonces en amont de Marolles afin d’avertir les clients souhaitant se rendre à Brétigny qu’il faudrait emprunter un bus de substitution.
      Pour l’heure, je ne connais pas l’origine exacte de l’endommagement mais dans le cadre de la modernisation du RER C, cette portion de voie est programmée pour rénovation à échéance 2016 car elle est effectivement âgée et fortement sollicitée.
      Je vous indiquerais les origines dès que j’en aurais connaissance.
      Bonne journée.

    • Adams dit :

      Bonjour Jérémy
      j’étais à la gare de Chamarande ce matin pour le Slom de 6.50: communication parfaite:
      annonce sonore en gare et message du conducteur à Marolles.

      même si je ne suis pas pénalisée par cet incident, quelle galère et quelle usure pour nous usagers.
      Tout est dit sur le blog: incident à répétition, période de travaux cet hiver, opération Castor… bref sur 12 mois, nous avons au mieux 6 mois de service « normal » quelque soient les missions que chacun emprunte.
      Ce n’est plus du courage qu’il nous faut pour nous rendre au travail (ou au collège / lycée ou autre, peu importe son besoin).
      bonne journée à tous
      SA

  2. Binou91 dit :

    eh bien comme ça on va passer directement des travaux d’aiguillage aux travaux « castor »
    : 3 heures dans les transports pendant presque 3 mois ! du pur bonheur

  3. MD dit :

    çà se passe juste de commentaires!!!
    On va prendre la voiture 3h de route tous les jours pendant 3 mois au lieu de 3h dans un train traités comme du bétail je ne vais pas faire subir çà à mon fils de 2 ans, sans compter l’impact financier!
    Merci la SNCF vous avez trouvé un bon moyen de pourrir la vie à de nombreuses personnes!!!
    Bon courage à tous!!!!

  4. pascal767538 dit :

    C’est les clients du Val d’Orge qui vont être contents…

  5. BRUBRUPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer. Cette année, ce n’est que du bonheur !!! On a déjà subi bcp de travaux. En on nous remet ça, et comme le souline Binou91, on va enchainer avec Castor !!!
    Mais que de temps perdu pour nous les usagers.
    Les tarifs augmentent mais pas les prestations.
    Cela devient lassant.
    Bon courage à toutes et tous

    • Greg Huh dit :

      Nan attendez, on nous fait une ristourne de 7.5% pour nous les zones 5, alors que tous les autres vont être dezonés pendant 1 mois. Waouuh 8,5€ en moins (même pas le prix de l’aller retour Paris/sgdb, alors que la zone 2 gagnera facile 40€…).
      On peut bien nous gaver de travaux,de grèves, de conditions climatiques, de problèmes d’acheminement de conducteurs, de suppressions intempestives, qu’est-ce qu’on se plaindre nous aussi hein

    • seb94 dit :

      Pour info le dezonage est financé par une augmentation de la taxe employeur pour les transports mais ca….ce n’est pas asser dit.

    • sand1602 dit :

      et pas pour ceux qui ont un navigo annuel (seulement mensuel)

  6. MICHEL dit :

    jusqu’à mi juillet ??? avec une grêve de prévue le 13 juin ??? que du bonheur!!! 113 euros par mois pour mettre 1heure et demi le matin et 1heure et demi le soir sérrés comme des sardines c’est bien !

    • NathPasser au statut dit :

      Je suis tout à fait d’accord avec vous !! C’est nous qui devrions faire grève en ne payant plus nos abonnement et en fraudant. Non seulement, il y a plus que souvent des problèmes mais en plus ils osent nous imposer leur grève !! ! On se demande pourquoi on paie autant

  7. Greg Huh dit :

    Sinon, vous faites comment pour faire rentrer un train dans un ou deux bus??

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Greg,
      Il n’y a jamais un train entier qui prend les bus de substitution. Nous avons une estimation du nombre de descendants et les bus sont semble-t-il suffisamment dimensionnés.
      Comme je l’indiquais à @Adams, j’étais à Marolles lundi matin où nous avons eu un gros écart vers 8h30; de ce fait, nous avons mis en place une rotation supplémentaire.
      Bonne journée.

  8. MD dit :

    Des compensations financières prévues???

    • MICHEL dit :

      tu parles rien de rien et si jamais on a le malheur de frauder la bonne vieille amende et on a que le droit de se la fermer, il n’y a que sur ce blog qu’on peut s »exprimer et ça j’apprécie ça fait du bien de pouvoir un peu s’exprimer..

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • seb94 dit :

      Il y a deja eut des reportages comme par exemple sur le B avec les gares du blanc mesnil etc….ou des trains qui doivent s’arreter ne s’arrete plus suite a des changements de mission etc…. et ca fait des mois que cela dure et rien ne change. On en arrive meme au point que les employeurs joue la discrimination en regardant les ligne qu’emprunte un eventuel futur employé et cela pese dans la decision.

  9. Fred91Passer au statut dit :

    C’est sûr que ce n’est pas une bonne nouvelle. D’autant plus que ces travaux impactent aussi la pointe du soir car encore des BALIs supprimés sont à prévoir (un hier par exemple, au moins). Pas cool.
    Pour les compensations, autant croire au Père Noël.
    Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi ne pas rendre quelques KUMA ou SLOM omnibus entre Brétigny et Juvisy, afin d’alléger la charge des PAUL qui sont blindés depuis une semaine.
    Les usagers du Val d’Orge paient le prix fort d’un problème technique, alors que cela ne change rien pour les autres (sauf ceux qui prennent le bus, ça promet aussi). Bien sûr, je prêche pour ma paroisse mais si j’habitais Etampes, je serai d’accord pour faciliter la vie de tout le monde.
    Heureusement qu’il y a les VICK/CIME, mais pour Savigny uniquement.

    Finalement, on va avoir un trafic réduit pendant 2 mois 1/2 avec Castor qui suit.

    Et tout ça pour le même prix.
    Et des contrôleurs en plus…

  10. MD dit :

    Et oui les gens d’etampes sont les chanceux de l’histoire (ceux allant sur Paris bien sur) j’y habitais avant j’aurai peut être du y rester…
    Venue a Bretigny pour me faciliter la vie et bien c’est raté!!

  11. TrainTrainPasser au statut dit :

    Des années de laissez-aller sur l’entretien des infrastructures se payent aujourd’hui et ce malgré un quantité impressionnantes de travaux.
    Sans être pessimiste, le retard est tellement important à combler qu’il va falloir des années de travaux et d’incidents de ce genre avant de rétablir un trafic normal.
    Le tout avec une augmentation croissante du nombre de voyageurs et de trains.
    Sans oublier la pression des politicards de tout bords qui ne pensent qu’à leur ré-élection.
    Par exemple le combat des maires d’Ivry et Vitry pour avoir LEUR arrêt en plus à 1 an des municipales de 2014…

  12. Fred91Passer au statut dit :

    Question : pourquoi ne pas faire exceptionnellement des navettes JuvisyBrétigny, et assurer une correspondance à Juvisy ? Si les RER étaient tous seuls sur leurs lignes, on pourrait changer le plan. Mais c’est sans compter les TER, frêt, Corail…
    Car finalement, ceux de Brétigny sont aussi lésés car ils perdent une mission vers Paris aussi.
    Bref, un vrai enfer. Si jamais un autre incident s’y ajoute (et la probabilité est forte, cf l’incident à Chaville), la cata est proche.

  13. HenriPasser en mode normal dit :

    @ Train-Train….d’accord à 200 % ! Bonne journée.

  14. MD dit :

    Pour les Brétignolais prenant le SLOM habituellement, l’idée est éventuellement de rejoindre Marolles en Hurepoix pour le prendre à cette gare…

    • MD dit :

      Cela va bien sûr encore rajouter du temps de transport mais évitera le mode sardine du KUMA…

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @MD,
      Je n’osais pas l’aborder de peur de me faire « haïr ». Mais la solution ELBA est une alternative réaliste et réalisable.

    • MD dit :

      Le pb avec le ELBA c’est que cela fait un temps d’attente non négligeable à la gare de Marolles avant l’arrivée du SLOM, je pensais plutôt à la solution voiture (pour les gens véhiculés) jusqu’à Marolles, le revers de la médaille c’est une station de plus le soir pour récupérer la voiture alors que le train le soir s’arrête à Brétigny….

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @MD,
      Il y a en effet un allongement d’environ 10 minutes, qui peut être rédhibitoire pour certains mais qui peut malgré tout peut-être intéresser d’autres.
      Dans le doute, cette alternative est évoquée et bien que j’avais pensé le faire, c’est vous qui l’avait indiqué.
      La solution ELBA me parait du coup moins contraignante dans la mesure où le véhicule est stationné à Brétigny.

    • seb94 dit :

      Comment peut on en arriver a des situations aussi ubuesque que de devoir attendre mi juillet pour remettre la voie en etat. C’est tout bonnement impensable. Ha c’est sur cela arriverais sur une ligne LGV genre paris/lille ou paris marseille ca travaillerais jours et nuit pour retablir au plus vite.
      On est vraiment dans une autre dimension

    • MD dit :

      Encore faut-il que le ELBA ne soit pas en retard sous peine de rater le SLOM et de « poireauter » 15 min de + pour le suivant….

    • Binou91 dit :

      dans ce cas il faut demander au maire de Marolles d’agrandir en urgence le parking sinon ça ne va pas le faire si tous les Brétignolais vont à Marolles

    • Nico91 dit :

      Ou rendre payant… Y a du fric à se faire 🙂

  15. Matt dit :

    Halala, l’éternel univers impitoyable du RER C…
    Usager depuis maintenant cinq ans, je pense avoir assez de recul pour me permettre de rajouter mon ressenti au vôtre qui je n’en doute pas, est aussi amer que le mien.
    Le constat est simple, le nombre d’usagers ne cesse de croître, et le service ne suit pas.

    Bien sûr, le premier réflexe qui vous vient à l’esprit, c’est de comparer ce que vous payez et ce que vous est servi. Ici, vous ne cessez de payer chaque année un peu plus cher, mais vous ne constatez pas de changement notable sur la qualité et la quantité du service apporté.

    La ligne C représente un véritable goulet d’étranglement à son arrivée sur Paris (vous constaterez par vous-mêmes le nombre de voies de circulation à BFM et à Saint-Michel Notre-Dame…).

    Le problème de toute société de transports en commun est de faire face à l’évolution de sa charge en termes de passagers, et dès-lors de l’aménagement futur de ses infrastructures. Remarquez d’ailleurs à quel point un grain de sable aux heures de pointe met tout le plan de transports en rade pour une durée indéterminée.

    Mais après ce côté défense de ce blog qui est selon moi trop dans une optique de dédouanement, à la façon des annonces en gares maintenant habituelles chaque jour se terminant par « Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée », passons à la critique.

    Le premier point qui me choque en tant que voyageur partant de Brétigny, c’est le maintien de la mission SLOM malgré ce problème d’aiguillage. Comprenez bien, vous (la SNCF), annoncez un « plan de transport allégé ».Or, le plan de transport n’est pas allégé (je ne parle pas des GATA qui eux sont bien supprimés) au sens propre puisque je vois ce train SLOM passer tous les matins sans marquer l’arrêt à Brétigny. Il emprunte pour cela la voie des TER/trains de marchandises protégée depuis des années par deux chaines empêchant les voyageurs téméraires de tomber s’ils marchaient trop près de la voie.

    Compte-tenu de la fréquence de passage de ces TER/TDM, est-ce si inenvisageable de retirer ces chaînes pour que ce train marque l’arrêt à Brétigny ? J’entends que cela peut demander un travail supplémentaire, sinon différent aux aiguilleurs, comme il nous est demandé une patience des plus exemplaires pour profiter de 20 minutes de trajet supplémentaires lorsque l’on part de Brétigny (KUMA/PAUL, même combat vu la vitesse aux abords et au départ de Choisy…).

    Une solution parmi tant d’autres que je suis sûr, vous avez déjà étudiées de long en large, mais qui au vu de vos communications à notre égard ne semblent pas avoir été suffisament approfondies.

    Daignons espérer que le changement ne tarde pas à venir, je suis étonné qu’un aiguillage aussi sollicité que celui de Brétigny n’aie pas eu de révision laissant constater son usure avérée, et que du même fait, la production des pièces de rechange devant être crées sur mesure n’aient pas pu être anticipée.

    Bien amicalement,

    @matthieunovi

    • Nico91 dit :

      Bonjour,

      Une réponse identique a déjà été faite la semaine dernière sans que je sois démenti.
      Alors puisque la SNCF reste muette, je me hasarde à nouveau à fournir la réponse.
      Sur ce blog, c’est effectivement les usagers qui apportent des réponses aux usagers.

      A Brétigny, des cages d’ascenseurs ont été installées au nord des quais.
      Pour la voie 2, la cage d’ascenseur est décentrée et construite en bordure du quai. Elle ne permet plus la descente ou la montée des usagers à son niveau.
      Toute la longueur du trottoir ne peut donc plus être exploitée et seuls des trains courts peuvent encore y marquer des arrêts commerciaux.
      Impossible donc avec des trains de 8 caisses le matin.
      (explication qu’il serait souhaitable de confirmer)

      Cordialement

    • Matt dit :

      Merci Nico91, je n’avais pas vu ton retour de la semaine dernière !

      Espérons justement avoir une réponse sur ce sujet !

    • Nico91 dit :

      Effectivement,
      Sur ce blog tout est organisé pour ne pas pouvoir avoir un échange construit dans le temps.
      Essayer de trouver une intervention faite quelques jours avant est une gageure.

    • helios91 dit :

      Effectivement si ce qu’avance Nico91 est véridique, c’est encore une croix dans la case « dommage »……. et un grand bravo à ceux qui ont coçu la disposition des nouveaux ascenseurs.

      Par contre pour aller plus loin et dans le sens de Matt, ne serait-il tout de même pas possible de re-refléchir côté SNCF, maintenant qu’on sait qu’on en a jusqu’en juillet, à tout de même faire arrêter les trains SLOM sur cette voie normalement sans arrêt en faisant diffuser un message dans les rames sur le thème « Si vous descendez à Bretigny, ne soyez pas ni dans la première ni la dernière voiture par exemple » ?

      Peut-être que cela nécessitera d’enlever les chaines et si la SNCF a perdu les clefs des cadenas, je vous prete ma pince Monseigneur. Peut-être que cela nécessitera de faire ralentir les TER et autres Corails sur zone mais au moins on limite la portée de l’impact de l’incident pour les habitants de Bretigny.

      Jeremy, pouvez-vous commenter ce point sur le possible arrêt en voie centrale ?

    • Kethu dit :

      il ne suffira pas de diffuser une annonce, mais il faudra condamner la ou les voitures hors quai… Une personne qui n’écoute pas les annonces, sort sur un endroit sans quai et se blesse pourrait porter plainte contre la SNCF (c’est la mode en ce moment)…

    • MD dit :

      Tout est dit…. cette solution de marquer l’arrêt sur la voie des TER paraît de l’extérieur être une très bonne solution….

    • Nico91 dit :

      Re,

      Autre piste d’explication pour empêcher l’arrêt de trains sur cette voie : y a-t-il des équipements de conduite agent seul (EAS), autrement dit des moniteurs de TV pour assister à la fermeture des portes ou un rail central permettant une visualisation en cabine de conduite ?

      Cordialement

    • seb94 dit :

      C’est un peu comme les trains nouvelle livré dont on ne voit pas vraiment la couleur. J’ai comme l’impression qu’on en a renové 4 histoire de maintenir les dates de livraison et d’inauguration prevue et que maintenant on attend. Je suis quasi certain qu’a saint pierre des corps ils sont plutot debordé par la renovation des rames de rer b qui ayant pris du retard et vu tout ce qui se passe sur cette ligne est une priorité bien superieure au C.
      Mais j’attend toujours qu’on me donne des dates de livraison de rame renové ainsi que le nombre reel actuel qui pour moi est toujours de 4 et n’a pas évolué depuis decembre.

    • Nico91 dit :

      Bonjour à tous, Bonjour Seb94,

      Pour les MI79 de la ligne B, les travaux se font à Rennes et Clermont-Ferrand, ce qui n’empêche pas les retards.
      J’ai d’ailleurs pensé à vous ce matin en prenant un VICK (9:57) venant de Versailles Ch, à Savigny formé – chose incroyable – en UM, soit HUIT caisses, ou encore deux éléments automoteurs, ou encore un train LONG (mdr)
      Tout finit par arriver !

      Cordialement

    • seb94 dit :

      J’ai eut cette joie une fois debut avril ce qui avait amené ma question car il avait dit moins de 2 semaine plus tot que rien n’arriverais avant fin 2013/ debut 2014. Jeremy nous avait alors dit que suite à la recuperation de materiel les UM serait en place vers fin avril. Pour info nous sommes le 30/05 et le matin c’est toujours des 6 caisses……..j’ai depuis redemandé des précisions qui reste…..sans reponse.

      En tout cas aux ardoines on a des rames de b renové qui stationne…..et pas de C ou parfois on apercoit une des C renové sur la voie de garage en heure de pointe….Youpi !

    • Kethu dit :

      Il me semble que Jérémy a précisé il y a quelques jours que pour l’instant, une composition uniquement était passée à 8 caisses pour l’instant.

    • seb94 dit :

      Oui ca c’etait debut avril et les autres devait suivre…..elle se sont perdues en chemin peut etre ? Suite a leur changement de ligne ne connaissant pas la route ou les usagers le materiel recupéré ailleur est resté sur sa voie de garage car bien trop timide ?
      On devrais avoir ces 8 caisses depuis que les travaux a jouy sont finit. Cela va faire 1 an qu’ils sont finit et rien ne change. Ha si mon pass navigo a augmenté en aout 2012 et janvier 2013.

    • seb94 dit :

      Voila l’un des soucis du blog dit par Nico91. Ceci dit je traine ma question depuis mi avril 🙂

      Tres honnetement maintenant que j’ai vu la reponse, le SIVE n’est franchement pas la priorité des usager qui souhaite des trains plus propre, plus lumineux. Donc je ne pense pas que les trains en livré bleu « transilien » etait une priorité pourquoi ne pas se concentrer en priorité sur ce qui est le plus necessaire ?

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Matt,
      La solution d’enlever les chaînes à Brétigny sur Orge sur ce quai peut paraître une solution simple et évidente mais elle est au contraire soumise à plusieurs contraintes de taille qui empêchent à cette hypothèque d’être appliquée. Je m’explique.
      Au-delà du fait de placer du personnel pour enlever et remettre les chaînes (car il le faudrait puisque des TER passent sur ces voies comme vous le savez), les quais sont trop étroits pour accueillir les montants et les descendants de ces trains SLOM.
      De plus, les installations d’arrêt des trains ne sont pas faites pour accueillir des trains longs et nous aurions la dernière voiture hors quai.
      Enfin, la gestion des circulations imposerait une limitation de vitesse sur ce secteur et cela impacterait l’ensemble des circulations, ce qui je pense ne vous satisferez évidemment pas.
      Bonne journée.

    • Nico91 dit :

      Re,

      Les mêmes trains de grandes lignes passent à Juvisy quai G.
      Et matins et soirs les missions Etampes si arrêtent sans problème avec une quantité d’usagers toujours plus importante et sans contraintes de mises en place ou de retraits de chaînes qui n’existent pas.
      Une simple annonce sonore est faite : « Attention voie 1 (ou 2) au passage d’un train sans arrêt »

      Cordialement

    • Cédric dit :

      @Jérémy Woittequand : je suis révolté par les âneries que vous dites.

      S’il est vrai qu’il faudrait du personnel pour enlever et remettre les chaines on peut ajouter que des arrêts voie 2 perturberaient les trafics TER, fret et grandes lignes. Ça ce sont des arguments sérieux.

      En revanche je vous signale que le quai en question accueille déjà les SLOM en temps normal (pas du côté des chaines mais de l’autre côté du quai). Donc même largeur de quai et même longueur. Alors les histoires de quai pas assez large ou trop court, c’est bidon. De tels arguments, absolument faux peuvent totalement décrédibiliser le discours de la SNCF…

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Cédric,
      @Nico91 l’a souligné: le placement de l’ascenseur empêche la montée ou la descente des voyageurs de ce côté du quai et il faudrait avoir recours à des trains courts. Pas sûr que cette solution soit une bonne solution.
      Je ne pense donc pas décrédibiliser mes propos précédents.
      Bonne soirée.

    • Cedric dit :

      Ça serait une explication si une porte se trouvait au niveau de cet ascenseur lors de l’arrêt et il me semble que ce n’est pas le cas.

      Quoi qu’il en soit pourquoi ne pas limiter les réponses à :
      – pas d’équipement EAS
      – trop de perturbations sur les autres circulations
      – besoin de monde pour mettre et enlever les chaines

      Ces seuls éléments expliquent déjà tout. On a l’impression qu’il y a ergotage sur la longueur et la largeur de quai et ces éléments de discussions sont très contestables.

    • MD dit :

      un train long avec la dernière voiture condamnée??? mieux que rien du tout non?

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @MD,
      Mais comme je l’indiquais également, une limitation de vitesse devrait alors être imposée et de ce fait, engendrer des retards conséquents vu le volume des circulations à Brétigny à l’ensemble des trains.

    • Nico91 dit :

      Bof,
      Pas plus qu’à Juvisy quai G, voies 1 et 2, oû les trains s’arrêtent.
      Certes les quais doivent avoir une largeur un chouilla plus grande…

      Cordialement

  16. Nico91 dit :

    Bonjour,

    Avant de me faire bannir définitivement, ce qui finira bien par arriver, j’en profite encore pour exprimer mon point de vue.
    Cette affaire était prévisible.
    Lorsque depuis la création du blog, on y lit que la desserte du Val d’Orge bénéficie, en heures de pointe d’une offre « SUPPLEMENTAIRE », il était clair que ce qualificatif permettrait à la SNCF, pour un oui ou pour un non, de tailler dans le gras.

    D’autre part, la mise en place du schéma directeur (« l’omnibussisation ») a pris du retard.
    Les dessertes, ce coup ci supplémentaires, de Vitry et d’Ivry devaient intervenir au service annuel 2012 et ne concerner que des missions du Val d’Orge.

    Etrangement, l’annonce de la desserte de ces 2 gares à compter du SA 2014 s’est reportée sur des missions Versailles et Dourdan.
    On commence à comprendre…
    Comment reporter cette nouvelle desserte sur des trains, ceux du Val d’Orge, quasiment supprimés en permanence.
    Sûr que le Val d’Orge ne reverra pas ces missions « supplémentaires » avant longtemps et le passage à l’objectif cible, grosso modo avec la fin des travaux à Brétigny et le Tram-Train Evry/Massy.
    Et là se sera du métro intégral de Brétigny à Ivry !

    Bref, mettre les usagers à la diète plusieurs années, pour ensuite mieux faire passer l’infâme potion.

    Cordialement

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @Nico91,
      Je n’ai aucune raison de vous bannir si vous respectez les règles de la charte d’utilisation du Blog 😉

    • Nico91 dit :

      Réponse par MP

    • Corentin dit :

      D’autant qu’il n’y a pas de raison évidente d’ajouter une desserte à ces villes desservies par le métro et bientôt par une nouvelle ligne de bus en site protégé.

      Comme l’écrite Nico91, la SNCF insiste lourdement sur la desserte « supplémentaire » du Val d’Orge, parlant de privilèges.

      Or, qui a mis en place cette desserte supplémentaire ? La SNCF ou les usagers eux-mêmes ?

      Pourquoi a-t-on mis en place cette desserte supplémentaire ? Peut-être pour répondre à une demande ?

      Cette demande a-t-elle diminuée ?

      Mais c’est vrai, à force de supprimer un train sur deux, pour toutes les raisons possibles, travaux, grève, incidents, allègement du trafic, on va y prendre non pas goût, mais habitude.

      D’autant que malgré cet allègement, ça ne circule pas mieux.

    • Nico91 dit :

      Re,

      Le plus terrible, c’est que lorsqu’on utilise les chiffres repris dans le schéma directeur de 2009, et selon lesquels le Val d’Orge représente 1/3 de la fréquentation de la ligne (sjmb), on vous objecte que ces données sont périmées.
      Par contre, pour en avoir une actualisation, c’est « Top Secret ».
      Idem pour obtenir des stat de ponctualité détaillées par branche de la ligne. : « Confidentiel Défense »

      L’open data selon la SNCF !

      Cordialement

  17. Bigfoot dit :

    Bonjour,
    C’est peu de le dire amis c’est » l’enfer « sur la ligne C tous les matins depuis plusieurs jours, suppressions et/ou retards des PAUL, annonces à la dernière minute, voir aucune (à SAVIGNY SUR ORGE) !
    Celà devient un véritable périple (voir marathon) pour avoir le droit d’aller d’exercer son métier sur PARIS , éventuellement avoir la chance de sauter dans un omnibus.
    Alors lorsque le périple ne se termine pas à la capitale et qu’il faut prendre le métro et des correspondances RER D ou autre, l’enfer continu !
    Moi je le soutiens, il faut vraiment « avoir envie » d’aller travailler dan ces conditions et pendant ce temps là le navigo augmente et la prestation diminue et nos gouvernants pensent pour accoucher d’une souris !
    Moi ce que j’adore c’est être forcé de descendre pour « Problème Technique  » à JUVISY un jour sur deux sur annonce de train terminus (même si celà est un omnibus) pour prendre un KUMA en changeant de voie et en s’engouffrant dans ces tunnels trop petits ou un mouvement de foule pourrait faire une centaine de cadavres (et là pas d’agent ou gilets rouges ou autres pour faire la circulation à l’entrée ou sortie de ces tunnels et en essayant de monter dans ces fameux KUMA !
    On nous prends vraiment pour des moutosnd e panurges et si j’osais je dirais pours des c…(en 4 lettres)

  18. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @denis91,
      Pour l’heure, je n’ai aucune information à ce sujet. Je ne peux donc rien vous garantir. Je vais en toucher un mot à qui de droit.

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • skand91 dit :

      Dictionnaire Français SNCF/STIFF

      Exceptionnel : Se dit lorsqu’ aucun train ne circule sur le réseau pendant plus d’un siècle

  19. Nico91 dit :

    Re,

    Toujours dans le symbole.
    Est-ce que les distributions de tracts seront assurées par ceux qui viennent une fois par mois raconter que le problème, ce sont les usagers, avec des intrusions le long des voies, et se vantent d’être 2nd, au palmarès des lignes RER.
    En d’autres termes, l’encadrement de la SNCF ira-t-il au charbon face aux usagers excédés !

    Cordialement

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @Nico91,
      Nous aurons peut-être le plaisir de nous voir à Bibliothèque François Mitterrand tout à l’heure 😉 Et en présence du Directeur de Ligne.

    • seb94 dit :

      Tiens c’est l’occasion de glisser le mot 3 post au dessus concernant le remboursement.

  20. Fred91Passer au statut dit :

    On pourrait lancer le mouvement RER C pour tous ! C’est à la mode !

    • Nico91 dit :

      Mouais,

      Avec la SNCF, ce serait plutot l’inverse.
      Avec la pénurie oragnisée, il n’y aura bientot plus de trains pour tous les usagers.

  21. MICHEL dit :

    tout ce qui est rare est cher,
    un rer c est rare
    un rer c est donc bien cher

  22. Nico91 dit :

    Syllogisme.
    La loi du marché.
    Sauf que dans un monde libéral, on ouvre à la concurrence.
    Et avec la Banlieue-SNCF, c’est NIET !

  23. skand91 dit :

    Est il prévu de mettre des wagons couchette et au moins un wagon restaurant par train?
    Quand je fais plus d’une 1h40 de trajet le matin, j’ai tendance à avoir un petit creux… Et le soir, j’ai tendance à avoir sommeil…

  24. MICHEL dit :

    je suis d’accord avec SEB94 si c’était arrivé à une ligne du TGV houlala en moins d’une semaine ça aurait été réparé, vu ce qu’on entend quand un tgv a 5 heures de retard « LE SCANDALE QUE CA FAIT !!! » mais alors la banlieue tout le mnde s’en fiche, on perd 8 heures par mois soit une journée à devoir poser en RTT mais ça tout le monde s’en fiche c’est normal

    • seb94 dit :

      Ca ne rapporte pas autant et cela fait moins de bruit meme si ca impact au moins autant de gens au final vu le nombre d’hbaitant en region parisienne.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @MICHEL, @Seb94,
      Il est faux de penser que la banlieue est la cinquième roue du carrosse. A événement similaire sur une Ligne à Grande Vitesse (j’entends par là: en tenant compte de la complexité de l’intervention due à la configuration du site, création de pièces sur-mesure et interruption éventuelles des circulations sur les voies contiguës pour que les opérations de réparation soient faites), la réparation ne pourrait être plus rapide et aurait sûrement les mêmes conséquences.

    • Nico91 dit :

      Bonsoir,

      Argument purement théorique : effectivement si les TGV étaient aussi maltraités que la banlieue, des évènements identiques se produiraient.
      A y réfléchir, je n’ai jamais rien entendu de pareil (toute preuve contraire sera bienvenue).
      Ce type de problème génère éventuellement un ralentissement temporaire, mais pas des suppressions massives de trains sur une aussi longue durée que ce qui nous concerne.
      Par exemple, l’effondrement de la ligne à grande vitesse Paris/Lille, à Ablaincourt-Pressoir (80) dans des remblais de tranchées de la guerre 14-18, avait précisément été signalé par l’ampleur limitée de ses conséquences.

      Cordialement

    • seb94 dit :

      Le probleme c’est n’est pas que je le pense….mais que je le crois.

  25. Hebus dit :

    Une question bête me vient à l’esprit : comment se fait-il que vous ayez des installations vitales en place sans avoir de pièces de rechange, de possibilités de vous en procurer rapidement ou de plan B pour contourner le problème ???

    On dirait que vous découvrez l’importance de certaines installation au moment où elles tombent en panne !

  26. Nico91 dit :

    Bonsoir,

    Pour mémoire, vous pouvez écrire au député de votre circonscription :

    – 2ème circonscription 91 (Etampes…) : M. Franck MARLIN (PS);

    – 3ème circonscription 91 (Brétigny => Etréchy / Dourdan) : Mme Michel POUZOL (PS);

    – 4ème circonscription 91 (Epinay,…) : Mme Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET (UMP);

    – 7ème circonscription 91 (Athis, Juvisy, Savigny…) : Mme Eva SAS (EELV);

    – 10ème circonscription 91 (Morsang, Ste Geneviève, St Michel…) : M Malek BOUTIH (PS);

    Contrairement aux services clientèle de la SNCF, on obtient une réponse.
    Et il y en a (quasiment, et c’est tant mieux), pour tous les goûts politiques.

    Cordialement

    • Corentin dit :

      Oubliez : 4ème circonscription 91 (Epinay,…) : Mme Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET (UMP);

      Elle a dit que la campagne de Paris la mobilisait à 100 %

  27. Nico91 dit :

    Re,

    Une correction de détail : M. Franck MARLIN (U.M.P) et non PS en raison d’un copier/coller malheureux.
    (PS : Dommage que l’on ne puisse pas éditer ses posts pour corriger, ne serait-ce que les fautes d’orthographes détectées à la relecture)

    Cordialement

  28. NathPasser au statut dit :

    Que le train SLOM soit supprime a cause d’un problème d’aiguillage soit mais peut on alors m’expliquer comment font les TER pour réussir a passer sur la même voie que les SLOM a bretigny ? Dans ces cas la qu’est ce qui empeche reellement le SLOM de s’arreter a bretigny. J’ai l’impression qu’on se moque de plus en plus de nous.

  29. Nico91 dit :

    Bonjour Nathalie,

    Si ce blog était plus lisible, vous auriez vu les échanges au-dessus.
    Les explications d’ouverture sont probablement aussi trop elliptiques, mais il ne faut pas être trop technique. hein ?

    Laissons M Woittequand compléter.

    Cordialement

    • NathPasser au statut dit :

      Bonjour Nico91,

      J’ai lu tous les échanges au-dessus et je ne trouve toujours pas d’explication logique et sensée à tout cela surtout quand je vois les TER passer sur la voie habituelle des SLOM comme je l’ai dit précédemment. Si le TER réussi a utiliser cette voie, pourquoi les SLOM ne peuvent-ils pas s’y arrêter comme d’habitude ? Enfin bref, j’en ai ras le bol tous ces problèmes de train plus que récurrent et d’arriver en retard au boulot ou chez la nounou le soir. Ca finit par nous coûter plsu cher que ce que cela notre abonnement nous coûte.

    • W dit :

      Bonjour Nathalie91,

      Pour en revenir aux TER que vous citez, je suppose qu’il s’agit de ceux venant de Dourdan (les autorails) et non ceux de la ligne Paris – Orléans (les trains dits « Corails »).

      Faisons tout d’abord un point sur la situation en temps normal :

      Les TER de la ligne de Dourdan arrvient voie 4 et sont mis voie 2 à la sortie des quais.
      Les KUMA arrivent voie 6 et sont mis voie 2 à la sortie des quais.
      Les SLOM (ligne d’Etampes) arrivent voie 4 et sont mis voie 2 à la sortie des quais.

      Les autres missions partent voie 2bis.

      La situation actuelle ne permet plus de mettre les trains arrivant voie 4 ou voie 6 sur la voie 2 à la sortie des quais.

      Vous allez dire : Et bien on envoie tout voie 2bis !

      Et bien non. La voie 2bis est déjà très chargée en temps normal, les KUMA normalement mis voie 2 circulent actuellement voie 2bis, ils sont sans arrêts mais freinés à chaque gare par les autres missions effectuant une desserte.

      L’engorgement de la voie 2bis contraint à supprimer les trains annoncés dans l’alerte traffic.

      Concernant les SLOM pour éviter encore de surcharger la voie 2bis (et donc de supprimer encore d’autres trains) ils sont mis voie 2 avant les quais. Et la desserte voie 2 n’est pas possible, quelqu’un à expliqué le pourquoi du comment dans les commentaires je ne sais plus où exactement mais je l’ai vu)

      Et pour les TER venant de Dourdan ils vont également voie 2bis et non voie 2 ! Il sont eux aussi freinés à chaque gare par les RER. Ils n’empruntent pas leur voie habituelle, et celle des SLOM d’ailleurs.

      La partie de voie inutilisable se situe entre la voie 2bis (voie 4 à quai) et la voie 2. La photo en tête d’article illustre bien la chose.

      Pour résumer : Voie 4 tout droit et voie 2 tout droit c’est possible. Voie 4 vers voie 2 non.

      En espérant avoir bien résumé la chose d’après ce que j’ai pu voir et lire un peu partout !

      Bonne journée !

    • Nico91 dit :

      Holala,

      Beaucoup trop précis et détaillé pour ce blog où il faut rester superficiel.
      A titre personnel, Merci des explications.

      Cordialement

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @W,
      Merci pour vos éléments explicatifs et précis qui permettront peut-être de mieux comprendre la gestion des circulations en attendant les éléments que je fournirais en début de semaine.
      Bonne journée.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Nathalie91, @Nico91,
      Expliquer clairement le fonctionnement de la Traversée Jonction Double (TJD) n’est pas simple. Je suis en train d’essayer de reproduire schématiquement son fonctionnement et le pourquoi du comment.
      J’essaie de vous sortir ça au plus vite.
      Bonne journée.

    • voyageur91 dit :

      Bonjour,

      Des travaux jusqu’à mi-Juillet, il serait plus honnête d’annoncer jusqu’à fin Aout avec les travaux Castor qui vont s’enchainer…Je suis « heureux » de partir 30 mn plutôt pour arriver à la même heure!

      Ceci dit, je ne sais si pas vous avez déjà répondu mais j’aimerai savoir pourquoi les trains en provenance d’Etampes et qui donc passent le long d’un quai à Bretigny ne s’y arrêtent pas ?
      Est-ce pour favoriser la circulation des trains grandes lignes et donc une minorité de voyageurs par rapport à ceux qui empruntent le RER quotidiennement ?
      Est-ce pour habituer les voyageurs à la mise en place à terme du « tout omnibus » jusqu’à Paris ?
      les 2 à la fois ?

      Par avance merci de vos réponses
      cordialement

    • Michel-Crl LC dit :

      Bonjour, je serai curieux de savoir qui va payer pour la suppression de tous ces train? Le Stif, la Sncf ou RFF? Parce qu’il faut l’avouer, ces derniers temps c’est l’infrastructure qui lâche principalement. C’est bien un problème de RFF. Donc Messieurs Dames ne vous trompez pas de cible! De toute façon en IDF il y a un vrai problème de déplacement des flux, tout est surchargé et il n’y a pas un endroit où tout va bien.

    • Nico91 dit :

      Bonjour,

      Distinguer RFF et SNCF, voilà une question primordiale pour les usagers !
      Surtout lorsque l’entretien de l’infrastructure est délégué à la SNCF et que les deux entités artificiellement détachées l’une de l’autre sont sur le point de refusionner….

      Bref, toujours la problématique de s’exonérer de toute responsabilité, du « c’est pas moi, c’est les autres » ou au final la faute à un mauvais coup du sort, la fatalité.
      Autre hypothèse, dans cette affaire, on ne tardera pas à nous expliquer que tous les usagers sont solidairement et universellement responsables parce qu’on a retrouvé une cannette de boisson sur la voie et qu’une lame d’aiguille en a été endommagée.

      Cordialement

    • Michel-Crl LC dit :

      Il faut certainement remplacer une partie de la jonction pour que ce soit si long. Mais comment faire sans supprimer des trains? Je ne m’inquiète pas les personnes sur ce blog semblent avoir la solution au vue de certains commentaires! Peut être passer par dessus avec de l’élan?

    • Nico91 dit :

      Pour continuer, avec un peu d’humour, il faut appeler l’armée américaine !

      https://plus.google.com/photos/115544476866841256427/albums/5856756909505880561#photos/115544476866841256427/albums/5856756909505880561

      Quelques illustrations, sur ce superbe site, rappellent d’ailleurs la photo d’ouverture du billet.

      Cordialement

    • seb94 dit :

      Encore une fois quand on lit que cette portion est tres solicité et que des travaux etaient prevu en 2016….on se demande pourquoi avoir autant procrastiné a repousser les echeances et a tirer sur la corde. On perd souvent a ce jeux là. Sauf que les perdants c’est nous. L’entreprise SNCF en tant que tel ne perd pas de contrat, ne paie pas de penalité, tout au plus perdra t elle quelques sous aupres du STIF et encore car si la ponctualité repond quand meme a celle voulut par le contrat signé avec le STIF celui ci fera son cheque comme les autres mois.

    • Nico91 dit :

      Bonjour,

      Si l’on suit les écrits de l’assoce Circule, la SNCF s’est livrée à un chantage sur les investissements en conditionnant les travaux à « l’omnibussisation ».
      Sous l’ancienne majorité, le ministre des transports (NKM) s’était opposée à la modification des horaires.
      Réplique de la SNCF : Pas d’omnibus, pas d’investissements (ça rappelle une formule célèbre 🙂 )
      Déblocage en mai 2012.
      Mais de l’omnibus, on s’en bouffera sur le Val d’Orge.

      Cordialement

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @seb94,
      Cette portion connait un plan de travaux majeurs et nécessaires compte tenu de son âge et de la sollicitation : c’est un fait. Les travaux étaient effectivement prévus pour 2016, un horizon bien plus proche que des travaux déjà actés et financés mais à terme plus lointain.
      SNCF va, au contraire, devoir rendre des comptes à son Autorité Organisatrice, le STIF, et ne se verra imputer des pénalités.

    • seb94 dit :

      On est en 2013….2016 c’est dans 3 ans pour quelque chose de fragile et dont on sait a prioris qu’il y avait un risque majeur. Comme l’a dit une autre personne une des solutions etait d’avoir deja en stock des pieces de rechanges quitte a ce qu’elle ne serve pas d’ici à la renovation de 2016 mais qui au moins si comme c’est le cas actuellement l’incident survient evite les contraintes de delais de commande et surtout fabrication.
      Hors là on a joué la carte du flux tendu en esperant que rien n’arrive….perdu.

      Maintenant le STIF va peut etre vous penaliser mais pour les usagers de la zone il serait normal que eux aussi soit indemnisé suite au probleme qui va les faire galérer pendant 2 mois ou 1.5 mois si vous preférez mais ca fait deja 1 semaine que cela dure.

      Encore une fois on se demande si est dans un pays dit developpé ou pas. Au 21 ieme siecle il faut quasiment 2 mois pour retablir une circulation sur une portion de voie. C’est du delire total. Meme les navettes spaciale ont put voler 30 ans sans soucis et là pas moyen de faire un reparation et les navettes aussi utilisait du vieux materiel qui ne se faisait plus mais au moins la nasa avait fait du stock.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @seb94,
      La configuration du site, endroit en courbe, impose que les pièces soient sur-mesure.
      Que SNCF n’ait pas de stock de rechange sur des éléments « standard » me paraîtrait effectivement scandaleux (ce n’est pas le cas); sur des éléments « sur-mesure », il y a bien sûr une question de coûts (d’achats, de stockage,…). On ne parle pas ici de quelques centaines d’euros mais de financements bien plus importants dont il faut bien entendu trouver l’origine. Alors oui nous pouvons émettre des avis sur le principe de précaution comparé à celui de traiter dans l’urgence, vous nous avez déjà exposé votre avis @seb94. Je vous ai dit, je reviendrai sur l’incident avec des éléments plus précis tant sur l’incident en lui même que sur le traitement engagé.
      Concernant une indemnisation, vous connaissez également la position de SNCF et de l’Autorité Organisatrice. Je n’ai pas plus d’éléments à donner à ce sujet.

    • rcc dit :

      Si je lis entre les lignes, je comprends que le délai est en partie expliqué par des problématiques administratives de financement

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @rcc,
      Du tout. Le financement des réparations est plus qu’acté dans la mesure où il est hors de question d’imposer des adaptations au plan de transport plus que nécessaires dans le cadre des travaux. J’entendais dans mes propos que pour stocker des pièces faites sur « sur-mesure » il fallait des fonds.

    • Nico91 dit :

      @ rcc : Je comprends effectivement la même chose.
      S’était à craindre, il est bien possible que les prises de décisions, la paperasserie soit plus longues que les travaux.

      @ seb94 : Une navette spatiale s’est transformée en étoiles filantes à son retour sur terre.
      Le risque humain n’était pas faible, et la guerre froide justifiait cette technologie qui a ensuite été abandonnée.
      Espérons qu’en matière de gestion du risque, puisqu’on en arrive toujours là, comme aussi avec ELF et l’Erika, notre société nationale n’engage pas la sécurité de ses usagers…
      M. Woittequand, inutile de venir avec de grands discours, la main sur le cœur, proclamer que la sécurité est votre première préoccupation. On vous croit.

      N’empêche que pour revenir aux délais de remises en service normal, il y a plus de soixante ans, nos grands parents, avec le soutien US étaient autrement plus efficaces pour reconstruire un réseau complètement démoli.

      Cordialement

    • seb94 dit :

      Mon exemple de la navette n’avais pour but que d’expliquer que quand on fait du sur mesure et qu’on sait qu’on va utiliser une technologie plus longtemps que la survie de cette meme technologie on fait la gestion amont adequate.
      Dans le cas present on a supposé lors de la gestion de risque que cela couterais de toute facon moins cher de prendre le risque de ne pas avoir un double de la piece deja prete ou en partie prete alors que si ca tenait jusqu’au changement les dites pieces auraient été payé pour rien (c’est exacte) mais en cas de besoin l’impacte usager est plus faible plutot que d’avoir les pieces de rechange ou au moins les pieces les plus longue a refaire faire en urgence auquel cas le delais aurait été amoindris pour remettre en service mais la qualité de service auraient été moins impactée et le non versement de la part du STIF moindre.

      Moi j’aimerais bien connaitre le cout actuel à savoir: le cout financier pour faire refaire en urgence les pieces + le cout de pose là aussi plus ou moins dans l’urgence + les penalités que le STIF infligera (que cela soit par une amende ou le non versement de la prime correspondante) comparé au cout d’avoir fait fabriqué ces pieces tranquillement en temps et en heure pour en avoir d’avance en stock + le cout infligé par le STIF mais qui aurait ete moindre vu que le derangement aurait ete moins long et le cout de la main d’oeuvre qui lui par contre devrais etre le meme dans les 2 scenarios.

      Comme l’a dit un autre post moi aussi si j’ai un serveur qui plante et que j’anonce qu’il faudra 1 mois pour le reparer et tout remettre fonctionnel je vais finir vite fait dans les bureaux des hautes spheres pour m’expliquer et je finirais poleur dans les semaines qui suivront.

    • Nico91 dit :

      Bonsoir,

      Pour avoir connaissance des coûts, il est probable que nous dépassions très largement les limites de transparence de la SNCF.
      Nous sommes déjà comptés comme des veaux envoyés à l’abattoir sans que l’on puisse avoir en retour les chiffre de fréquentation des trains, alors…
      Depuis longtemps, il existe une blague en matière de coûts selon laquelle il existe plusieurs devises : des FF (francs français), des CFA (union africaine), et des Francs SNCF. 🙂
      Ca date pas d’hier, mais pet être est-ce toujours convertible en multipliant par 6,55 🙂

      Cordialement

  30. MD dit :

    C’est bien joli de se reporter sur le KUMA : ce matin il part avec un retard de 5 min + une station de plus que le SLOM + il se traine sur tout le trajet. Résultat : 15 min de retard à l’arrivée!!!

  31. skand91 dit :

    Ce matin à la gare de Savigny sur orge, que des PAUL et des VICK à l’horizon. A peu près 10 minutes entre chaque train. Entassés comme du bétail dans le PAUL 8h19…
    Quelle est al prochaine étape? Un train par heure??
    Je constate que tout va de travers sur cette ligne …
    Et j’appréhende dès à présent les travaux d’été. Il ne faut pas oublier que compte tenu du contexte économique, peu de personne prendront de congés et qu’il y aura plus d’usagers que l’été dernier. J’espère que la SNCF fera attention à ce point..

    • seb94 dit :

      Houlala attention la SNCF a ses chiffres et il n’y aura pas de soucis meme si ca fait plusieur moi qu’on leur dit que depuis plusieur anéne les gens partent moins voir en partent pas et que beaucoup continue de travailler. Mais on s’entend dire que non non les chiffres sont bon.

    • Hebus dit :

      Il ne faut pas exagérer non plus avec la crise et les vacances : le pourcentage d’usagers en vacances en Juillet-Aout ne devrait pas non plus être significativement différent des autres années.

      Ce n’est pas parce que les gens ne partent pas en vacances qu’ils ne posent pas de congés en été (ne serait-ce que pour s’occuper des enfants ou parce que les entreprises ferment ou obligent leurs employés à poser des congés en Juillet-Aout).

      Ce qui ne veut pas dire que la période des travaux Castor ne va pas être pénible pour tout le monde …

    • seb94 dit :

      Je n’ai pas dit que les gens ne poseraient pas mais qu’ils ne partiraient pas. Et donc si il ne parte pas ils auront la tentation (normale) d’utiliser el train mais en touriste et donc avec le dezonage meme des gens qui utilisent le train sans aller jusque paris vont en profiter. Il y aura donc affluence.
      Apres si je regarde autour de moi je vois pas mal de proche/amis qui decalle les vacances sur juin/septembre voir qui prefere en garder pour les vacances scolaire du reste d’année.

      en clair le message a faire passé c’est qu’on est plus a l’epoque des congés payé ou tout le monde part uniquement sur juillet/aout les gens lisse beaucoup plus leur vacances qu’avant hors niveau transport on en est encore a suivre les vacances scolaire et partant du principe que les gens ne seront pas là. LE rythme de vie change, on a put le constater avec les RTT par exemple qui font une baisse de frequentation le lundi et encore plus le vendredi. Hors que je sache le lundi et le vendredi on a un service normal. Parallelement de plus en plus de gens bosse le samedi et/ou le dimanche et là par contre on reste sur des offre de week end malgres là encore un changement de rythme de vie. La société evolue mais certaines choses sont encore trop ancrée et pas assez dynamique. Il faut savoir adapter son train-train meme quand on est une entreprise.

    • MICHEL dit :

      entièrement d’accord avec SEB94 c’est vrai que le rythme n’est plus le même que dans le temps il y a beaucoup moins de monde le vendredi dans les trains que le mardi ou le jeudi par exemple et les gens ne partent plus de la même façon en été tout le mois de jullet ou tout le mois d’aout, il est vrai que la sncf devrait faire des études là dessus pour les RER ce qui se fait d’ailleurs pour les TGV ou leur nombre augmentent les jours de départ en vacances…..

    • seb94 dit :

      Meme dans les usines on ne ferme plus en aout durant tout le mois comme avant. Maintenant on est plutot a un rythme de fermeture de 3 semaines grand max ou tout simplement d’une ouverture a temps partiel en ayant qu’une seule equipe par exemple.

      Il est donc temps de prendre note et d’agir en consequence. Sans compter que si on fait du dezonage cela va attirer des gens. Et sans compter les gens qui viennent a paris pour les vacances et qui utilise le reseau. Ils remplacent ceux qui l’utilisent habituellement pour le travail. Au final on a toujours le meme flux.

      Bref bien que les scolaires soient en vacances la france ne s’arrete pas en juillet ni en aout comme autrefois. Il est vraiment temps que les mentalités evolue sur ce point.

    • skand91 dit :

      C’est clair que les habitudes ont changé mais la SNCF ferme les yeux. Les congés, dans ma société, sont en gros 20% en juin, 30% en juillet, 40% en aout et 10 % en septembre. Les personnes prennent en moyenne (calcul savant de la RH) : 12.6 jours de CP consécutifs.
      Nous ne vivons plus en 1970 où tout le monde partais du 15 juillet au 15 aout…
      Tout le monde le sait sauf la SNCF, c’est dingue..

    • seb94 dit :

      En fait la SNCF le sait je ne suis pas idiot mais son personnel part lui aussi en vacances. Sauf que quand on est une société qui a des obligations de services on se doit de gérer cette problematique. Ca fait partie du jeu et…..du service.

    • Nico91 dit :

      Bonjour,

      Rassurez-vous, nous aurons pour aggraver la situation, des trains de 4 voitures en heures de pointes.
      Bah vouis, vous ne savez pas; en juillet et août, tout le monde est en vacances !
      Et toutes les rames seront dans des ateliers SNCF, pleins à craquer, et en suractivité comme pendant les ponts du mois de mai et à la Pentecôte.

      Cordialement
      .

  32. rcc dit :

    Je suis globalement bienveillant relativement aux divers problèmes qu’on peut rencontrer habituellement compte tenu du vieillissement de l’infra couplé à la fréquentation en constante augmentation. Idem pour les opération de maintenance planifiées.
    Mais là force est de reconnaître que les 2 mois annoncés pour réparer une aiguille semblent assez hallucinants en terme de délai. J’imagine qu’avec une telle durée vous entrez en mode projet… Pour communiquer au mieux il serait judicieux d’avoir les explications du responsable afin de pouvoir prendre la mesure des difficultés, faute de quoi les rancoeurs risquent de continuer à progresser. Peu importe le langage de la com d’ailleurs, ça peut être utra technique il y aura toujours du monde ici pour pouvoir vulgariser à l’intention des non initiés

  33. Nico91 dit :

    Bonjour,

    En effet, on peut s’interroger sur les possibilités qu’à encore la SNCF de gérer l’urgence.

    Sans commune mesure, il a fallu 3 mois, durant l’hiver 2011/12 pour rouvrir le rideau métallique de l’accès principal d’un des quais de Savigny. Un rideau de fer dont n’importe quelle boutique commerciale dispose, et dont il serait inenvisageable qu’elle reste fermée des mois durant.

    Pour cet appareil de voies à Brétigny, si ça se trouve, il faut faire des devis, des appels d’offres, et soumettre à une commission de marché public avant de commencer réellement les travaux.

    On n’est pas prêt d’en voir le bout.

    Cordialement

    • rcc dit :

      Je n’ai pas pensé aux contraintes possibles liées à la gestion d’un appel d’offre dans le cas d’un marché public qui effectivement est quelque chose de très pénalisant pour la rapidité / réactivité.
      Il faudrait pouvoir faire des gré à gré en urgence avec procédure spéciale dans ce genre de situation, mais bon ça reste de spéculation tout ça, faute d’info réellement précise

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @Nico91, Bonjour @rcc,
      @Nico91 met en doute la capacité de réactivité de SNCF, je l’entends, je le conçois vu l’exemple cité. Ne connaissant pas les tenants et les aboutissants de cette longue indisponibilité, je me contenterai de répondre sur la capacité de répondre en urgence sur l’incident de Brétigny.
      Les pièces sur-mesure qui sont nécessaires pour effectuer les travaux de réparation sont commandées et en cours de fabrication. Je reviendrai plus longuement la semaine prochaine avec des éléments plus précis et un peu plus techniques.
      Toutefois, il est totalement faux de penser que SNCF ne met pas tout en oeuvre pour réparer au plus vite cet appareil de voie.
      Bonne journée.

  34. skand91 dit :

    Il est quand même difficile à comprendre que la SNCF ne dispose pas du double de certaines pièces et soit obligée de les commander avec un délai important!
    Si à mon boulot, je disais que je ne dispose pas de serveur informatique de secours pour palier à un problème empêchant des clients de commander, je pointe au pôle emploi le lendemain.
    Le jour où nous, users, seront traités comme des véritables CLIENTS qui paient un service plus d’une centaine d’euros, ce jour là, on aura fait un grand pas. Ce jour là, on n’attendra pas qu’une pièce soit commandée, un processus de contournement aura été rédigé des mois à l’avance pour honorer le contrat que nous avons avec la SNCF.
    Désolé mais les problèmes s’accumulent sur la ligne C et les solutions ne suivent pas, ça commence à être agaçant!

    • rcc dit :

      Un service pour 100 euros, c’est du transport dans des wagons pour bestiaux ou céréales.
      Libre à vous de comparer au privé mais allez au bout de la comparaison, qui impliquerait de payer plutôt autour de 300 euros

    • seb94 dit :

      OK mais alors dans ce cas on reconnait qu’on fait un service pour 100 euros et on essai pas de vendre qu’on fait l’equivalent d’un service qui en vaudrait peut etre 3 ou 4 fois plus.

  35. PUIS dit :

    C’est parfait une fois de plus ! nous subissons matin et soir ! et je vous parle pas des augmentations !! bref, je pense qu’on devrait obtenir une remise !

  36. Laurent CREPET dit :

    Cette semaine, j’ai pris le train à Epinay-sur-Orge. Franchement, il reste encore de la place dans les trains si chaque passager assis accepte un autre passager sur ces genoux ! Ah non, c’est vrai que la taille moyenne des citoyens augmente, il me semble. Déjà que c’est du frotte genoux quand on arrive à être assis…

    Et oui, on attend d’être en situation de crise pour faire quelque chose. Sinon, le reste du temps, on vous promet des améliorations dans 3 à 5 ans. Les trains sont en retard et les améliorations ont un train ou deux de retard aussi !!! Si on supprime le train dans lequel étaient les améliorations… Mal barré quoi !

    Il serait temps de penser autrement, avec un ou deux coups d’avance.

    Je vais me rabattre sur les VICK/CIME… 4 trains par heure en heure de pointe et un trajet plus long avec un plus grand nombre d’arrêts.

  37. TrainTrainPasser au statut dit :

    D’accord avec nos voyageurs, le même problème sur une Ligne à Grande Vitesse serait résolu en quelques jours.
    Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire sur un autre post, les installations de cette gare sont complétements archaïques, à commencer par un nombre impressionnants de postes d’aiguillage et d’appareils de voies hors d’ages, souvent limités à 30km/h.
    Quand à l’arrêt à quai voie 1 et 2 à Brétigny-sur-Orge, il aurait été souhaitable d’y penser!!!!
    Il est sûrement possible de prévoir des arrêts en organisant la chose, la ligne D le fait occasionnellement pour les gares de Vert-de-Maison et Maison Alfort sur la voie 2M où les quais sont trop courts pour un train long.

    • Nico91 dit :

      Merci TrainTrain,

      Les éclairages venus de l’intérieur de l’entreprise -autrement que la com habituelle- manquent sur ce blog.

      Cordialement

    • TrainTrainPasser au statut dit :

      Et encore, je ne peux pas tout dire et je ne suis pas au courant de tout.
      Cet évènement modifie aussi nos journées de services, avec des répercussions jusqu’au nord.
      Certains GATA supprimés ne montent plus à Montigny-Beauchamp et il faut donc un exercice d’équilibriste pour faire la bascule heure de pointe du matin/heure creuse.
      Lors de la bascule, les GATA repartent en ROMI vers Pont-De-Rungis.
      Sans oublier l’affluence voyageurs à cause des suppressions.

    • seb94 dit :

      La différence de la LGV c’est sa rentabilité d’une part et l’exposition mediatique aussi qui fera qu’il faut agir car on risque de devoir indemniser des clients etc….Là de toute facon on paie notre pass donc l’argent est acquis d’avance et on a jamais aucune indemnisation car ce n’est « pas la politique » et « pas une solution ».

    • Nico91 dit :

      Bonjour,

      Les TGV ont été effectivement la vache à lait de la SNCF.
      Il me semble avoir entendu dire que l’augmentation des péages RFF remet en cause cet acquis.
      Ce qui est certain, c’est que les TGV ont été façonnés pour prendre une part notable de trafic à l’aérien.
      L’arrivée des low cost, la concurrence des lignes inter-régionales est évidemment surveillée par la SNCF.
      Je serai surpris que le personnel « commercial » SNCF s’amuse à dire à ses clients TGV : « allez donc chez Air France ! », alors qu’en banlieue, le discours « si vous n’êtes pas content, prenez votre voiture » est monnaie courante.
      Nous sommes captifs d’une entreprise en situation de monopole.
      Voilà notre faiblesse.

      Cordialement

    • seb94 dit :

      Ce ne serait pas mieux si l’entreprise etait privé la dessus je ne suis pas d’accord. Il suffit de voir les lignes de car privé ou la frequence est moindre. Ce n’est pas pour ca qu’il ne faut pas se remettre en cause.
      Pour moi quand on est une entreprise a monopole unique et donc une entreprise d’etat de surcroit on se doit a une qualité de service pour satisfaire l’usager qui est quand meme le principal financier du dit service de par son ticket et ses impots et taxes dont l’argent public qui finance les investissements est issue.

    • Nico91 dit :

      Re,

      Qui a dit que la concurrence implique nécessairement une ouverture à des opérateurs privés ?
      Des sociétés de chemins de fer étrangères savent aussi faire rouler des trains.
      Pas bien loin, la RATP est-elle une monstruosité ultra-libérale ?

      Cordialement

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @TrainTrain,
      Si les infrastructures sur le secteur de Brétigny font l’objet de plans de modernisation spécifiques, c’est que nous savons que c’est un point névralgique pour les circulations.
      Quant aux arrêts sur la voie 2, ils ont été envisagés. Je reviendrai sur ce point dans le billet que je prépare.
      Bonne journée.

  38. bob dit :

    Travaux jusque mi juillet et après on enchaine sur castor cool

  39. seb94 dit :

    La phrase « Nous sommes captifs d’une entreprise en situation de monopole. » pouvait laisser croire que tu pense qu’une privatisation serait meilleure.

    De toute facon aujourd’hui RATP comme SNCF sont sous autorité du STIF ce qui est un bien pour certaines chose et un mal pour d’autres.

  40. Patrick dit :

    Bonjour

    Pouvez-vous nous indiquer les réductions de tarifs prévues pour tenir compte du trafic assuré à 50 % dans la vallée de l’orge jusqu’à début septembre.
    Je vous avais déja posé cette question lors des travaux de février/Mars sans réponse.

    Je vous remercie d’avance

    Patrick

    • seb94 dit :

      La reponse est bien connue…la SNCF ne pense pas qu’indemniser soit une solution……on ne l’as que trop lut ici.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Patrick, @seb94,
      Concernant les dédommagements, SNCF Transilien a pris le parti, sauf cas exceptionnel, de ne pas accorder de mesure commerciale à ses clients à la suite des difficultés d’exploitation rencontrées et ce quelle que soit la ligne concernée. Ce choix s’appuie sur le fait que le nombre élevé de circulations (plus de 6000 trains par jour dont 531 sur notre Ligne permet aux Franciliens de réaliser leurs déplacements même si des retards et des suppressions de trains, inhérents aux contraintes de l’exploitation en zone dense, peuvent être déplorés.
      Un deuxième élément est la perception de ce remboursement. Il n’apparaît pas pertinent de procéder à des dédommagements dont le montant, si faible pour vous pris individuellement, qu’il serait perçu comme insuffisant.
      Bonne journée.

    • seb94 dit :

      C’est vrai pourquoi dedomager alors qu’on peut s’entasser, qu’on va arriver en retard au boulot voir qu’on assistera a des malaises qui ralentirons un peu plus le traffic.
      Le dedomagement devrait sur baser sur la qualité de service. Hors cette qualité n’est pas presente asser correctement.

      Dernier point il faudra vraiment nous dire la definition de la SNCF pour un « cas exceptionnel ». L’incident de voie a Bretigny qui engendre 1 mois et demi de perturbation n’en est pas un ? l’accident de voiture a choisy de 2010 qui a empecher durant 3 à 4 semaine de toute circulation n’en etait pas un ? Non parce que si ces 2 cas ne sont pas exceptionnel pour vous mise a part un ouragan, une tornade ou la fin du monde on est sur de ne jamais avoir de cas exceptionnel. Je pense qu’on ne doit vraiment pas avoir la meme definition du terme. A moins que vous vouliez dire que l’incident de voie a bretigny est quelque chose de courant auquel cas il faut qu’on s’inquiete…..

    • Binou91 dit :

      bon bah on va faire avec ; c »est vrai que ça ferait beaucoup de travail à la SNCF de dédommager autant de client ; nous ça nous fait beaucoup de temps en plus à attendre le train en gare et également à perdre du temps dans les trains omnibus quand il n’est pas possible de monter dans le train kuma ! j’espère qu’en cette période d’examen pour les étudiants ; si par hasard ceux ci arrivent en retard qu’au moins eux au moins auront une compensation financière (à défaut d’avoir leur diplôme)… et que les bus seront bien présents à Marolles pour les enmener à Brétigny ; pas comme mardi matin ou il fallu qu’ils reprennent le train slom suivant, qu’ils aillent à Juvisy pour ensuite retourner sur Brétigny ; à cette allure là ils arriveront pour les résultats des examens, pas pour les passer… on en serait presque à attendre l’automne pour retrouver les trains SLOM à Brétigny

    • Boubou dit :

      Pas grave pour les examens puisque la SNCF embauche !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (voir le nouveau post)

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • seb94 dit :

      On peut esperer que cette journaliste n’ecoutera pas ce qu’on lui a demandé et fera son boulot le plus objectivement possible. Vivement la diffusion de ce reportage afin de voir ce que donnera.

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @denis91,
      Je suis très surpris par les propos de la journaliste car j’étais aussi là pour l’accompagner durant le tournage. Ni mes collègues ni moi ne lui ont tenu ce genre de propos. D’autant plus que c’est moi qui vous est présenté à Bertrand Gosselin alors que la dite journaliste filmait encore. De plus, la liberté de la presse nous impose de les laisser travailler sans que nous ayons notre mot à dire. Les seuls freins que nous mettons sont sur les droits d’image, le fait de ne pas gêner les flux, de ne pas engager la sécurité avec notamment l’usage de perches. Pour le reste… nous n’avons rien à dire.
      Concernant un remboursement « même symbolique », vous savez qu’à mon humble niveau, je ne peux que transmettre les remontées que vous me faites, chose que je ferai.
      Bonne journée.

    • Nico91 dit :

      Bonsoir,

      Entièrement d’accord avec Denis91, un dédommagement même symbolique, ce serait pour la SNCF. Chose impossible !
      Quant à l’indemnisation des usagers de la ligne B en raison des conséquences de la présence d’amiante dans les rames, il faudra retenir que la ligne est coexploitée avec la RATP, et que la demande faite par JP Huchon (psdt de l’autorité organisatrice / STIF) a été adressée à P Mongin, (Psdt de la RATP).
      Si les usagers en zone SNCF ont été finalement bénéficiaires, la SNCF est tellement généreuse qu’au début de l’opération un flou subsistait sur ses intentions. Selon la FNAUT en déc 2011 :  » Le dédommagement (en zone RATP, en zone SNCF ce n’est pas clair) serait précisé en janvier »

      Cordialement

      http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=http%3A%2F%2Fwww.aut-idf.org%2Frames-du-rer-b-avec-des-traces-d&source=web&cd=1&cad=rja&sqi=2&ved=0CC0QFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.aut-idf.org%2FRames-du-RER-B-avec-des-traces-d&ei=2fqsUZ-5GYHCPN7zgegI&usg=AFQjCNG1v5K1g2sZa7btQ0_aZojMHNpITg

      Cordialement

    • Nico91 dit :

      Correction de la première phrase incomplète du post précédent :

      Entièrement d’accord avec Denis91, un dédommagement même symbolique, ce serait admettre une faute de la SNCF. Chose impossible !

    • seb94 dit :

      Nous parlons dans le vide sur ce sujet.

  41. Fred91Passer au statut dit :

    Je pense que 2 mois d’hiver de travaux avec trafic réduit, puis 2 mois de printemps/été avec trafic réduit, ça fait bien une condition exceptionnelle non ? Les clients du Sud et du Nord sont concernés.
    C’est sûr qu’un contrat régularité comme pour les grandes lignes, on peut rêver et c’est bien dommage.
    La SNCF a justement donné un bon dividende à l’Etat, alors de l’argent il y en a non ?
    « Montant si faible » je ne suis pas d’accord… 50% du service non ?

    • rcc dit :

      > 50% du service non ?

      Sur la pointe du matin et sur une branche de la ligne oui
      Je ne suis pas sûr que ça fasse 50% du global…
      Si chacun raisonne pour sa propre pomme avec des oeillères je comprends la position de la sncf de ne rien rembourser, c’est largement moins sujet à polémique que de le faire proportionnellement aux véritables suppressions

    • Fred91Passer au statut dit :

      Erreur : la suppression des GATA concerne aussi ceux du Nord, et une mission de moins dans Paris. Je ne pense pas qu’à ma pomme, nuance.

    • rcc dit :

      50% du service global, vous maintenez donc…
      Je vais me racheter un boulier moi

  42. HenriPasser en mode normal dit :

    La Ligne C depuis le début de l’année était calme, trop calme…..Les gouvernements et politicards de tous bords depuis 20 ans ont laissé se dégrader le réseau sont responsables de cette situation.
    Pour les élections municipales, je vais essayer de contacter par mail, ou aller à quelques réunions publiques pour demander aux candidats, quel sera leur action pour améliorer les transports.(Sans illusion, car comme disait Charles P, les promesses n’engagent que ceux à qui elles sont destinées).
    Si aux prochaines élections régionales, le taux d’abstention était supérieur à 80 ou 90%, là on aurait un vrai choc. Sinon, ils vont continuer à se foutre de nous et à rouler en voiture de fonction. Bon courage à tous…..d’après ce que je crois comprendre….jusqu’à Fin Aout ????? 🙂

  43. Nico91 dit :

    Bonsoir;

    Ce matin, flash-info de 7:45 à Juvisy : « Tous vos trains circulent normalement ! »
    Les utilisateurs de GATA apprécieront !
    Nous pouvions encore avoir un doute sur l’utilité de ces messages.
    Au rythme d’une diffusion par quart d’heure, il est clair que cette propagande n »a pas d’autre finalité que de faire oublier, dans l’esprit des usagers, la desserte « supplémentaire », qui rime avec supprimée, du Val d’Orge.

    Cordialement

    • seb94 dit :

      Vous avez dit communication ? 🙂

    • polo91 dit :

      Bonjour,

      Une recherche sur le site transilien pour un départ le matin de Ste Geneviève vers Invalides affiche tous les trains sans tenir compte des suppressions des GATA.
      Un voyageur occasionnel voulant emprunter le RER C pour prendre un train à Austerlitz par exemple risque d’avoir des surprises !

      Et oui… communication…

      Cordialement,

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @polo91,
      J’ai remonté ce sujet auprès du Responsable de l’Information Voyageurs de la Ligne en début de semaine dernière.
      Nous attendons un retour du webmaster du site Transilien.com
      Bonne journée.

    • seb94 dit :

      Tres honnetement vu l’ampleur de la chose ca vous dit pas de renvoyer un mail voir de prendre le telephone ou de passer par une voie hierarchique pour qu’a l’autre bout ca avance ? 1 semaine et le probleme est toujours pas reglé sur de l’information voyageur ce qui est quand meme al base…..

    • polo91 dit :

      En ce moment, vu que mon train de 6h58 à Ste Geneviève est supprimé, j’arrive avec un peu de retard au bureau. Un petit 1/4 d’heure (quand même !) à cause des pbs qui se cumulent y compris sur les lignes metro dans Paris et les couloirs des correspondances plus encombrés.
      Si je devais impérativement être à 8h au travail je ne sais pas si le train GATA précédent est dans la plage horaire des trains impactés on non :
      – la « voix » en gare me laisse à penser que oui
      – l’agent du guichet me dit qu’il passe
      – ce matin, un voyageur à repris cet agent disant que le train est direct entre Bretigny et Juvisy.

      Comme le site Transilien n’est pas à jour je n’ai pas cet info. Pourtant elle me serait bien utile. Et sans doute à d’autres aussi !

      Cdlt

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @polo91,
      La liste des trains supprimés est disponible dans l’alerte et sur Transilien.
      A savoir :
      Les trains suivants sont supprimés:
      Brétigny:07h06 Montigny Beauchamp:08h45 mission: GATA
      Brétigny:07h21 Montigny Beauchamp:09h00 mission: GATA
      Brétigny:07h51 Montigny Beauchamp:09h30 mission: GATA
      Brétigny:08h06 Invalides:08h45 mission: LARA
      Brétigny:08h21 Invalides:09h07 mission: LARA
      Brétigny:08h36 Invalides:09h22 mission: LARA
      Je vais demander à la responsable de la gare de faire un rappel à ses agents.
      Merci pour votre remarque.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @polo91,
      Et je vous confirme que notre demande de retirer les trains supprimés de la recherche d’itinéraires est effective.

    • polo91 dit :

      Merci pour ces réponses.

      Cordialement,

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @denis91,
      Les trains supprimés ont été retirés de la recherche d’itinéraires pour éviter de donner une information faussée.
      Vous nous aviez fait part de cette info émise par la RATP. Vous aviez aussi constaté que ça n’avait pas laissé insensible le Directeur de Ligne 😉
      Il est vrai que ça serait juste super de pouvoir faire pareil. Très sincèrement, ce genre de système d’informations me dépasse très clairement ne serait-ce que dans le développement mais c’est une piste à creuser.

  44. Silvio dit :

    La SNCF pense-t-elle vraiment aux humains que nous sommes ? Ou continue-t-elle de nous traiter comme du bétail qui chaque matin est emmené à l’abattoir ? Nous, citoyens et utilisateurs de la ligne C, en avons marre de payer pour de la négligence de personnes qui ont longtemps ignoré les problèmes inhérents à la ligne C . Cet hiver, nous avons eu, pendant six semaines, un train au quart d’heure à Saint Michel sur orge. Voilà que la situation recommence, pour durer bien plus longtemps. De toute manière, peu importe la situation, ceux qui ne sont bons qu’à prendre notre argent ne mettrons jamais un pied dans ces trains où violences verbales, parfois physiques, malaises, étourdissements, manque d’air, rythment les déplacements.

    Nous sommes des clients, nous payons pour un service qui ne fait que se dégrader, et force est de constater qu’il n’est plus assuré comme il se doit. Nous ne payons pas pour voir nos trains supprimés tout au cours de l’année, et encore moins pour un cas au quart d’heure le matin. Chaque entreprise dédommage ses clients quand les services fournis sont défaillants. La SNCF non. Pourtant croyez-moi, c’est bien plus dérangeant de subir ces conditions de transport le matin que de voir son téléphone indisponible pendant une journée. Mais bien sûr, ce qui se remplissent les poches sur le dos de ces pauvres voyageurs ne le sauront jamais, trop occupés à compter leurs billets.

    Qu’importe, viendra le jour où la justice tranchera sur ces fameux cas « exceptionnels ». Viendra ce jour où, lassés d’être traités comme du bétail, les voyageurs décideront de se passer de vos « services ». Rien qu’une journée, ce serait tellement jubilatoire de voir les maîtres-banquiers pâlir.

    Gardez à l’esprit qu’un tel phénomène pourrait très bien se produire, un soulèvement du peuple est toujours possible.

    Abandonnez-nous, nous ferons de même.

  45. MD dit :

    Cela fait juste 20 min que suis dans le KUMA de 7h55…. J’ai fini par intégrer ue l’on allait galerer pendant plusieurs mois a cause de ces problèmes d’aiguillage mais la je suis juste hors de moi car le peu de train qui nous reste pars TOUS LES JOURS EN RETARD!!! C juste inadmissible!!!!!! Des soucis tous les jours en plus de ce problème d’aiguillage c juste l’enfer

  46. Laurent CREPET dit :

    Tiens, c’est marrant… Ou navrant Je viens de trouver un tweet annonçant un problème d’aiguille à Brétigny-sur-Orge le 15/04… Et ce matin un train en panne à Savigny-sur-Orge !

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Laurent,
      Vous êtes pourtant plutôt actif sur le fil. Vous me sollicitez quand vous en avez besoin. J’ai effectivement tweeté l’incident de Brétigny et relayer l’article du Blog. Je ne comprends pas vraiment le sens de votre commentaire.
      Cordialement.

    • rcc dit :

      la partie commentaires sur ce blog est en fait un concours de performance sur le rapport bruit/signal
      je participe

  47. Adams dit :

    Bonjour
    Pas besoin de partir loin pour voyager
    Quel beau titre ça laisse rêveur ?
    C’est le titre du flyer stif SNCF remis ce matin en gare de BFM (matraqué dans le 20 minutes)!
    Combien de milliers d’euros ont été dépensés pour cette belle campagne de pub? A dire vrai: on s’en bat les couettes!!! si nous voulons faire les touristes, nous allons sur Internet et trouvons toutes les informations nécessaires
    Pendant ce temps, des usagers sont coincés ce matin à Bretigny pour cause de pbl électriques entre Bretigny et Juvisy (j’étais dans un elao , je suis passée au travers ce matin; mon mari est dans le kuma de 7.37 à Breuillet village comme MD
    à l’instant: il est seulement à Juvisy et le train n’est même pas omnibus)
    Jeremy:
    au nom de tous les usagers demandez à la direction d’investir là où il faut
    Pour tous les travailleurs, lycéens ce n’est pas un voyage le réseau Transilien mais un CALVAIRE QUOTIDIEN
    Bonne journée
    SA

    • seb94 dit :

      Mais puisqu’on vous dit que c’est pas un evenement exceptionnel…ok j’arrete mon ironie.

    • Nico91 dit :

      Bonsoir,

      Bonsoir,

      Comme Adams, le livret touristique diffusé massivement ce matin m’a surpris.
      Papier épais et brillant, quadrichromie.
      Comment la SNCF et le STIF peuvent’ ils encore se permettre un tel luxe pour un document aussi futile ?
      Et pour la SNCF si soucieuse du développement durable, le papier n’est visiblement pas recyclé, et ne porte même pas une mention « ne pas jeter sur la voie publique ».
      J’ai cherché autour de moi la première poubelle à papier venue.
      Ah oui, la SNCF ne fait toujours pas de tri sélectif…

      Cordialement

  48. voyageur91 dit :

    je suis arrivé avec 40mn de retard ce matin, sachant que je prends le train plus tôt en raison des problèmes d’aiguillage….mais je ne me pleins pas, non. Je tiens à remercier l

  49. voyageur91 dit :

    je suis arrivé avec 40 mn de retard ce matin, sachant que je rends le train plus tôt en raison des problèmes d’aiguillage…. mais je ne vais pas me plaindre, non. je tiens à remercier la SCNF car « les 3 touristes et 2 hommes d’affaires » qui voyageaient dans le train de nuit en provenance d’espagne sont eux arrivés à l’heure ( je l’ai bien vu passer à Bretigny ainsi que d’autres grande lignes…)! Non mais…..il ne manquerait plus que les gueux comme moi qui voyagent quotidiennement voient leur train respecter les horaires !

  50. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
  51. Fred91Passer au statut dit :

    2h pour aller travailler, bravo ! Train PAUL 7h44 arrivé à l’heure à Savigny, ai eu une place (chouette). Et on reste en attente. Les lumières et la clim s’arrêtent, là c’est mauvais signe.
    Les gens continuent à monter, ça s’entasse. Une première annonce pour dire qu’il y a un pb électrique (sur le train ? sur la caténaire ? on ne sait pas). Et puis une 2ème annonce 20 min plus tard pour nous dire de descendre.
    Un quai bondé, tout le monde ne sait pas quoi faire (bus ?).
    On ne nous dit pas que les VICK et PAUL contournent Savigny, ai eu le tweet plus tard.
    J’ai pris CIME vers Versailles. Et j’ai constaté trop tard que les VICK tournaient bien, sans passer par Savigny.
    Annonces inaudibles voire inexistantes à Savigny. Encore une gestion de crise calamiteuse.
    Les usagers râlent (entendu « et beh hier pour l’achat du navigo ça fonctionnait ! »).
    Il va falloir réellement nous répondre sur un dédommagement. Merci Jeremy de relayer notre désarroi (mot faible).
    Allez, il fait beau, restons zen.

  52. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
  53. MD dit :

    Et sur le site transilien lorsque l’on veut imprimer un billet de retard : « aucun retard n’est renseigné sur cette plage horaire » la blague!! je fais comment pour justifier mon retard d’1 h (train de 7h55 kuma à brétigny arrivée boulevard victor 9h40)

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @MD,
      Le site n’édite pas de bulletin de retard pour les trains arrivés après 9h. Vous pouvez m’en faire la demande à l’adresse: malignec@sncf.fr
      Je vous en édite un avant midi.

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @denis91,
      La date de mise à jour du site m’interpelle surtout. J’ai joint le webmestre du site par courriel. J’attends un retour.
      En attendant, je peux prendre les demandes malgré tout même sur le créneau habituel du site.

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • seb94 dit :

      Et pourquoi on editerais pas des bulletins apres 9h ? tout le monde ne commence pas a 9h. Encore un de ces points ou il serait temps de faire evoluer les mentalités.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @seb94,
      Je vais tâcher d’obtenir la réponse sur le pourquoi du comment. Après comme je l’indique à @denis91, j’ai proposé de moi-même de les éditer si besoin. Je continue à répondre aux sollicitations.

    • seb94 dit :

      Je remet ma reponse sur un autre fil concernant ce point:

      Encore une fois pourquoi une solution bout de scotch avec un mail d’une personne qui veut bien se devouer ? Pourquoi pas une vrai solution a savoir etre capable d’editer un bulletin de retard toute la journée en faisant evoluer le systeme. Ca c’est un reel point d’action qui aurait un impacte (le mieux etant bien sur aucun retard)

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @seb94, @denis91,
      Je viens de joindre le webmestre, au téléphone, il m’indique que de son côté la date de mise à jour est bonne. Ca viendrait des serveurs, il fait le nécessaire.
      Concernant l’amplitude horaire, il m’a indiqué que le choix avait été fait de ne permettre l’édition de bulletins de retard que dans le sens Banlieue-Paris et dans ce créneau horaire. Pour le moment, l’extension de l’amplitude ou du sens de circulation n’est pas prévue.
      J’en reviens donc à ce que vous qualifiez de « solution bout de scotch » qui a au moins le mérite, je pense, d’exister sans que ça le soit sur d’autres lignes.

    • seb94 dit :

      On ne va pas commencer a regarder ce qui existe ailleur ou pas. On parle ici de solution perenne et professionnelle. Devoir envoyer un mail a une personne qui se devoue n’est pas une solution. D’autre part si c’est une personne qui sur son lieu de travail n’a acces ni au mail ou pire un etudiant il fait comment pour avoir son bulletin de retard qui seul lui permettra de penetrer dans l’enceinte de son etablissement ? Quand j’etais en etude si nous arrivions sans le bulletin impossible de rentrer. Ils vont dire quoi ? laisser nous rentrer qu’on se connecte pour envoyer un mail et avoir le bulletin ?

      D’autre part on peut se demander encore une fois pourquoi seul le sens Banlieue-Paris a été retenue. Ils font comment les gens qui font banlieue-Banlieue que ca soit en passant par paris ou pas d’ailleur ? Encore un point a remonter qui date d’un autre temps ou tout etait tourné vers paris uniquement. Aujourd’hui et depuis tres longtemps d’ailleur (au moins 15 ans) beaucoup de gens vienne de paris en banlieue et beaucoup de gens font du banlieue a banlieue en traversant paris.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @seb94,
      Je dirais que l’édition du bulletin de retard sur Transilien.com n’est pas non plus adaptée dans le cas que vous décrivez alors. Il est possible d’en avoir en gare avec certes une possible (voire certaine attente) si tout le monde va au guichet. Les équipes mobiles de Ligne, avaient un stock de bulletins qu’ils remplissaient puis distribuaient en gare de Brétigny et Marolles quand je me suis rendu sur place la semaine dernière.
      Je transmets vos doléances à qui de droit.

    • seb94 dit :

      Effectivement j’ai oublié de précisé que la seule solution valable est un papier et non pas un pauvre guichet ouvert mais des agents qui distribue les bulletins.
      Une autre solution vraiment pro c’est de communiquer aupres des employeur et des ecoles l’edition de bulletin de retard ce qui permet a l’employeur par exemple de charger ce bulletin.

      Apres bien sur la meilleure des solutions: plus de retard ou une fois tout les semestres.

  54. skand91 dit :

    récit de cette matinée *$*

    Arrivée à la gare de Savigny sur orge, on nous annonce un train en panne et on nous recommande de prendre soit le bus 385 à destination de Juvisy soit de prendre un RER direction Epinay sur orge et remonter à Paris.
    première idée du 385: 0/10. Comment faire rentrer des centaines de personnes dans un bus, non mais sérieusement??
    2ème idée: Prendre le RER direction Epinay sur Orge. C’est ce que j’ai fait finalement. Arrivé à la gare d’Epinay, 3 rer passent sans même s’arrêter. N’aurait il pas été plus intelligent de les faire s’arrêter exceptionnellement sachant qu’il passait sur la bonne noie?? Non mais sérieusement, ce n’était pas une situation exceptionnelle nécessitant un arrêt supplémentaire??
    Ensuite donc, je monte dans ce RER. On nous annonce à BFM que le train sera terminus Austerlitz Grandes Lignes. Toute le monde descend… Bien sûr changement de quai pour reprendre un RER qui va bien à Javel.
    Cafouillage énorme de la part de la SNCF: Nième panne de matériel, communication de piètre qualité, gestion de l’incident nulle.

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • skand91 dit :

      Ce qui est exceptionnel sur cette ligne c’est lorsque tout fonctionne durant 20 minutes… Les avaries n’ont rien d’exceptionnel, tous les matins on se demande si c’est un rail cassé, un caténaire arraché ou une rame tombée en panne qui fera nous arriver en retard au boulot.
      Ce matin, des étudiantes étaient en pleurs à Savigny car elles n’arriveraient jamais sur leur lieu d’examen à 10h. L’agent Sncf, pour les réconforter, leur a dit qu’elles pouvaient récupérer un billet de retard. Je tiens à saluer son courage pour avoir osé. Big Up!

    • sand1602 dit :

      moi aussi j étais dans le train en panne , restée bloquée mn a quai , je suis descendue pour en prendre un en direction de Bretigny mais je me suis trompée et j ai pris direction Versailles et j ai bien fait!!! J étais dans une rame neuve, propre et quasi vide, je suis descendue à Massy , j ai repris le B (voyage en mode sardines en boites) et la ligne jusqu’à a Pasteur Entre le moment où j ai quitté le train en panne et mon arrivée au bureau 45 mn , mais 2heures de trajet en tout….bon courage à tous

  55. Binou91 dit :

    oui matinée de galère ! j’étais dans le train qui n’avait plus d’électricité ! d’après les informations données par le conducteur, c’était le train à quai à Savigny qui prenait toute l’électricité ! et le ponpon quand à Invalides il nous a annoncé que « pour fluidifier le trafic le train était terminus Invalides au lieu de Chaville » ; c’est vrai qu’avec le peu de train qui circule sur la ligne en ce moment il doit y avoir d’énormes encombrements… à Javel, un agent distribuait non pas des bons de retard mais des publicités pour découvrir les richesses du patrimoine transilien ! pour ma part pas envie d’utiliser la ligne C pendant mes loisirs, j’y perd actuellement suffisamment de temps

  56. MICHEL dit :

    QUEL BONHEUR ENCORE CE MATIN je prends le paul de 8h34 à saint michel sur orge direction paris jusque là tout va bien sauf que je suis arrivé terminus austerlitz à 9h25 !! soit 20 bonne minutes de retard à rattraper ce soir …..

  57. BRUBRUPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Juste un retour sur mon expérience de ce matin : arrivée à Epinay vers 7h57, je vois le train PAUL (celui que je prends d’habitude) supprimé et celui de 7h55 pas encore passé.
    Je me dis, galére en perspective : et gagné !!! Bien sur, AUCUNE ANNONCE, à part celle pour nous dire que un problème d’aiguillage à Bretigny nous oblige bla bla bla mais que les trains PAUL circule normalement dans cette gare toutes les 15 minutes !!! On pourrait presque en rire si ce n’était pas si pathétique.
    Rien sur transilien, aucune alerte…
    Les gens dans la gare commencaient à s’énerver car on ne nous disait rien… Et au guichet, l’employé de dire qu’elle ne pouvait pas tout faire !?!
    Pour ma part, j’ai pris le parti (comme beaucoup) d’aller jusqu’à Petit Vaux, ou j’ai pu prendre un VICK, plus long, mais presque sur d’arriver.
    Vive la COMMUNICATION, il faudrait peut-être se mettre un peu à la place des gens qui attendent sur les quais sans savoir réellement quoi faire…
    Bon courage à tous

    • skand91 dit :

      la communication n’ jamais été le fort de la SNCF: ce matin à la gare de Savigny personne ne savait ce qu’il se passait. Tout le monde regardait l’écran affichant: « votre gare n’est plus desservie en direction de PARIS jusqu’à nouvel avis… ». Ce que nous usagers aimerions voir affichés sur ces panneaux c’est la solution de contournement, la durée maximale de perturbation à la gare.. Le massage affiché ne permettait pas de prendre de décision. Afficher pour afficher ne sert à rien

    • Nico91 dit :

      Bonsoir,

      Savigny est à 20mn, à pieds, de Juvisy !
      Evidemment, jamais la SNCF n’osera demander à ses usagers de prendre de bonnes chaussures avant d’emprunter ses trains.
      C’est pourtant la meilleure solution, autrement que l’inepte recommandation de prendre le bus RATP 385 incapable de se substituer, en capacité, à un RER et qui mettra plus de 20mn pour se rendre à Juvisy; en passant par le plateau.
      Le 13 mars dernier alors que nous n’avions plus de trains pendant une heure, en pointe de matinée, la SNCF nous avait contraints à cette promenade dans une dizaine de cm de poudreuse…

      Cordialement

    • johnyPasser au statut dit :

      « Evidemment, jamais la SNCF n’osera demander à ses usagers de prendre de bonnes chaussures avant d’emprunter ses trains. »
      Pourtant il y a plus ou moins 2 semaines, sur le Transilien, on demandait au voyageur en provenance ou à destination de Versailles RG souhaitant se rendre à Versailles Chantiers de marcher « quelques minutes » (15mn à pieds, en vrai) vers l’autre gare.
      Je m’en souviens parce que ça m’avait choqué.

    • Fred91Passer au statut dit :

      Je préconise de ressortir les draisines ! A la force des bras, on peut rejoindre Juvisy en 10min !
      A quand le vélo-rail sur le RER C en dépannage ?

    • skand91 dit :

      Bonjour,
      Il me semble qu’il y a entre 4km et 5 km entre les 2 gares? 5km se font plutôt en 40 minutes et encore.
      Sinon, il est vrai que la SNCF ne nous dira jamais « prenez vos voitures ou vos chaussures pour vos trajets parce que nous sommes incapables de vous fournir un service de qualité ».

    • Nico91 dit :

      Bonsoir,

      C’est sur Wikipédia : Juvisy est au pk (point kilométrique) : 19,038 et Savigny au pk : 21,793. La distance ferroviaire qui sépare les deux gares pourra être arrondie à 2,8 km.
      A pieds, les rues longent quasiment en permanence les voies.
      Trottoirs et chaussées récemment bitumées, circulation relativement réduite, la « promenade » n’est pas désagréable. Il est même possible de longer l’Orge sur quelques centaines de mètres lorsqu’elle passe sous la RN7.
      Mes foulées sont longues, mais en marche rapide, c’est faisable en moins d’une demi heure.

      Cordialement

  58. skand91 dit :

    Serait il possible de mettre dans la gare de Savigny sur orge des sièges confortables et une buvette? Vu le temps qu’on y passe par semaine autant y être à l’aise…

  59. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @Denis91,
      Je vous remercie mais à mon sens, je ne fais qu’appliquer l’essence même de mon travail de Community Manager.
      Je ne pense pas être le « gentil pigeon » de la Ligne C. C’est moi qui ait voulu ce poste, déjà à la base 🙂 Ensuite, si j’ai proposé d’éditer des bulletins de retard, c’est pour vous et non une demande de l’entreprise pour pallier à un dysfonctionnement du site Transilien.com ou parce que le développement n’est pas prévu pour le moment.
      De plus, vous avez eu la possibilité d’échanger avec le Directeur de la Ligne parce que vous étiez sur le stand des Jeudis aux Invalides et il essaie d’adapter son emploi du temps les premiers Jeudis du mois pour se rendre à un maximum de stand. Quand j’ai lancé les Tchats des Jeudis, c’est aussi dans ce but d’échanges entre les voyageurs quotidiens de la Ligne et le Directeur de Ligne. Enfin et je sais que je vous (pas vous personnellement) fais bondir à chaque fois mais nous utilisons la Ligne fréquemment pour se rendre aux Jeudis, à nos réunions qui se tiennent sur la Ligne ou même juste pour prendre la température. Alors oui, ce n’est pas toujours dans le bon sens de la pointe ou à la bonne heure selon vous mais c’est pourtant parfois le cas. A titre personnel (on me reproche souvent de ne pas parler en tant que Jérémy mais en tant que « pantin de la communication », ça m’arrive de le prendre en heures de pointe depuis mon lieu de résidence jusqu’à Paris Austerlitz, Juvisy ou autres. Quand je me suis rendu lundi dernier à Marolles en Hurepoix, je n’étais effectivement pas en période de pointe et quand j’en suis parti, ça ne l’était plus non plus mais ça ne m’a pas empêché de jeter un coup d’oeil à la fréquentation des trains PAUL à Brétigny ce jour là.

  60. HenriPasser en mode normal dit :

    Bonjour Denis91, vous avez raison Jérémy est une personne réactive et professionnelle.
    Mais, au risque de radoter, il y a deux choses à faire à mon avis :
    – Adhérer à une association compétente sur la Ligne ou vous voyagez (Sadur pour le D, Circule pour la C etc)
    – Ensuite préparer en amont les diverses elections (Municipales, Regionales, Européennes, Présidentielle….etc) en allant demander des comptes aux ELUS et aux CANDIDATS.
    En cas de non-réponse…le jour des élections, il reste la pêche ou les week-ends en PROVINCE !

    Le responsable, c’est le STIF….et les politicards, pas les voyageurs, pas le personnel SNCF ou RATP….

    Mais je l’avoue, ça m’arrive aussi de râler « grave » sur certains blogs même si je sais que ça n’avance à rien.
    Bonne journée à tous, bon courage !

    SADUR : http://www.sadur.org/
    CIRCULE : http://portail.circule.org/
    GALERES RER C : http://galeredanslererc.wordpress.com/

    • Fred91Passer au statut dit :

      Je ne suis pas sûr que l’abstention soit utile, en tout cas même si elle porte un message, ça ne fait pas avancer les choses. Il faut voter ! Les gens se plaignent tout le temps mais 1/3 des gens ne votent pas !
      On a applaudi la Gauche au pouvoir régional il y a 3 ans, voilà le résultat : des promesses, aucune tenue. UMPS comme dirait l’autre.
      Je suis d’accord pour dire que le personnel fait de son mieux, avec ce qu’il a.
      Si les usagers étaient aussi solidaires et puissants que les syndicats, ça changerait un peu.
      Il manque des actions de masse (sans dégradation, je précise !). Juste un mouvement unitaire, citoyen et responsable.

    • skand91 dit :

      Je pense que la seule chose à faire est de prendre contact avec des journalistes. La SNCF bougera le jour où nos problèmes seront déballés sur la place publique. Tant que nos problèmes ne sont relatés que sur ce blog, rien n’avancera.

    • rcc dit :

      C’est pas vendeur des gens qui râlent, il faut un gros suicide plein de sang ou une rame remplie de nudistes

    • sand1602 dit :

      perso j ai été contacté par une journaliste , mais il fallait qu elle vienne filmer à la maison dès le reveil et le reste de la famille a dit non…Dommage

  61. Fred91Passer au statut dit :

    Il est vrai que notre cm Jeremy garde un sang-froid remarquable ! Parfois, je me demande à quoi il tourne 😉
    Bref, on va pas mettre les têtes des dirigeants sur des piquets mais on se défoulerait bien d’une manière ou d’une autre… Faut-il remonter à Dieu ?
    Qu’une rame soit en panne, ce sont des choses qui arrivent. Hélas, rien n’est infaillible, le RER C nous y habitue presque chaque jour. Mais la gestion de crise, malgré tous les outils actuels (appli transilien, twitter…), a une nouvelle fois échoué ou a manqué de réactivité.
    J’ai dû moi-même tweeté pour dire qu’on pouvait prendre un CIME vers Massy ou même Petit-Vaux pour reprendre un VICK dans l’autre sens, qui passait par la voie 2 sans s’arrêter donc à Savigny. Pourquoi pas d’annonce illico presto sur le quai ?
    Finalement j’ai continué jusqu’à Versailles, et j’ai bien fait, vue l’horreur dans Paris.

    Pour l’histoire des bus, à chaque fois ça me fait halluciner de dire ça aux gens. autant payer un café dans le bistrot du coin en attendant !
    Pour des sièges (y’en a 2 dans le hall de la gare , un espace grandes lignes qui sert à rien !!!!) et une buvette, je suis preneur.

  62. skand91 dit :

    Je pense que la SNCF ne mesure pas l’impact qu’a le réseau vieillissant sur nos misérables vies. Il suffit de discuter avec les personnes de la gare de Savigny sur orge ce matin: 2 étudiantes en pleurs parce qu’elles ont raté leur exams (elle sont parties avec une heure d’avance et ne seront pas arrivées à destination à l’heure), une femme obligée de poser une RTT pour accumulation de retards parce qu’elle n’a pas la chance de travailler dans une boite compréhensive, un touriste allemand le regard perdu qui se demandait dans quel pays il était, et moi plutôt zen pour une fois, par la force de l’habitude.
    Les problèmes d’infrastructure, ça peut arriver. Tous les jours, ça commence à faire louche. Ajouter à cela une gestion de crise qui n’est vraiment pas à la hauteur et ça commence à devenir réellement exacerbant.
    A tout cela, vous ajoutez le fait que la SNCF fait la sourde oreille lorsqu’on parle de dédommagement et là vous dites, qu’en fait, personne n’en a rien à faire de nos misérables problèmes mais personne n’ose l’écrire noir sur blanc.
    La prochaine fois je voterai pour le politicien qui me dira que directement qu’on ne peut rien pour moi et que je dois quand même payer. Celui ci au moins je le croirerai

  63. Olivier912 dit :

    C’est bien ce que je disais en commentaire sur un autre article… Les investissements doivent se faire DES MAINTENANT et pas dans X années !!

    Ce genre d’incidents ne devraient pas arriver et on nous cache surement un tas de choses sur la vétusté des équipements qui sont remplacés uniquement lorsqu’ils arrivent « à bout ».

    Bref, encore une honte pour la SNCF qui devraient être obligée par les pouvoirs publics (inactifs) de nous dédommager financièrement ?!!

  64. BRUBRUPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Le train PAUL de 8h10 à Epinay était à l’heure ce matin… On arrive à Savigny : on a du rester au bas mot entre 6 et 7 minutes sans aucune annonce bien sur, ni du chauffeur, ni sur la quai. Pourquoi nous informer.
    Arrivée à BFM quai central (super !!!) on nous dit que la train sera terminus Paris Austerlitz grande ligne : encore super !!!
    Marre, marre et encore marre : à quand un service correct, et surtout qui tienne compte des usagers.
    Pouvez-vous me dire ce qu’il s’est passé ce matin,merci…

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @brubru,
      Un signal d’alarme a été tiré abusivement ce matin engendrant des retards de l’ordre de 5 à 7 minutes et la mise terminus Austerlitz Grandes Lignes de deux trains PAUL.
      Je vous souhaite toutefois une bonne journée.

    • skand91 dit :

      Bonjour,
      Je confirme, aucune annonce. Après la cacophonie d’hier, je me suis dis qu’aujourd’hui, un petit effort serait fait ne serait ce qu’en terme de communication. Je suis décidément trop optimiste…
      Je peux comprendre qu’un signal d’alarme puisse engendrer des retards. Là n’est pas le problème.
      Mais qu’aucune annonce ne soit faite, ni de la part du chauffeur ni sur le quai est inacceptable surtout après la matinée de galère que nous avons vécu hier.

    • seb94 dit :

      Ce ne sont que des trains supplémentaire….ironie off

    • skand91 dit :

      Le problème est que les PAUL sont affichés sur les sites de la RATP: nous, les usagers, savons que ce sont des trains fantômes qui ne circulent que par beau temps, à température de 25°, lorsque tout va bien sur le réseau. Mon responsable ne comprend pas que ces trains n’existent pas et que par conséquent, j’ai un trajet d’une durée de 15 minutes de plus que ce qui est affiché sur le site.
      Il serait bien de spécifier sur les sites de la RATP et de la SNCF que ces trains ne circulent que très rarement le matin et que ce sont des trains de luxe.

  65. Fred91Passer au statut dit :

    Train PAUL Savigny 7h44 à l’heure (presque), un peu chargé et pas supprimé ou terminus PAZ. L’angoisse à chaque instant : va-t-il être ralenti ? supprimé au final dans Paris ?
    Ouf. j’ai donc échappé encore à une (légère) galère.
    Déjà 1 train direct sur 2, et en plus ils ne vont pas jusqu’au bout…
    Le quai central à BFM est franchement pas pratique pour ceux qui poursuivent leur trajet sur le RER C. On est obligé de changer de quai, et il vaut mieux utiliser les escaliers qui montent (ceux en queue) et que ceux qui descendent vu le flux des usagers.
    Parfois cela se produit aussi dans l’autre sens, on attend un train sur un quai et pouf, à la dernière minute il change de quai. Pratique…

    • seb94 dit :

      C’est surtout que pour ajouter personne ne nous previent a l’avance que la mise a quai aura lieu voie centrale. Le conducteur pourrait faire une annonce ca permet aux gens d’avoir une idée de ce qui les attends.

  66. TrainTrainPasser au statut dit :

    Je ne connais pas la panne qu’à eu le collègue en gare de Savigny Sur Orge, mon commentaire sera plus un ressenti général.
    Fût un temps, on nous apprenais à nous « dépatouiller » avec le matériel notamment avec ces Z2N qui ont au moins deux motrices voire 4 en trains long.
    Les manips’ n’étaient pas forcement très réglementaires mais ça permettait de dégager les voies ou de rapatrier facilement une rame au dépôt.
    Maintenant, il faut sortir le parapluie et ne plus rien tenter, et ce malgré des nouvelles procédures qui justement devaient nous permettre de ne pas rester bloqué en ligne.
    Ajoutons à cela des infrastructures vieillissantes surtout sur la partie sud, des rames repeintes mais non-rénovées d’un point de vue technique, du personnel en régulation qui n’y connais rien au terrain et aux trains, une augmentation de la fréquentation, des règles de plus en plus aberrantes qui nous empêchent de faire des trains…
    Pas besoin de faire bac+15 pour comprendre que ça va craquer de plus en plus.

    • seb94 dit :

      Tiens quelqu’un de l’interieur qui arrive aux memes conclusions que nous.

    • rcc dit :

      Intéressant ce ressenti
      Effectivement le fait de se blinder autant que possible face à tout problème provoque de plus en plus d’interruptions pas toujours inévitables… Mais là on n’est pas dans une problématique liée à la sncf, c’est complètement global, on retrouve ça tant en entreprise que dans le monde associatif par exemple…
      Une question tout de même, je lis plusieurs fois par jours par ici, des trucs du style : « le conducteur aurait pu communiquer que… », « aucune annonce du conducteurs » etc etc… Un ami conducteur sur le C m’a affirmé qu’il n’est pas forcément au courant de ce qu’il se passe lorsque qu’il est stoppé parfois de manière prolongée, vous confirmez ?

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @rcc, sur ce point, je l’ai déjà affirmé 😉

    • skand91 dit :

      Le fait de dire que « nous sommes arrêtés pour quelques minutes » calme les usagers.
      Si j’ai ce genre d’information le soir à Juvisy, je descends et prends le bus pour aller à Savigny sur orge. Il ne faut pas hésiter à communiquer, des conducteurs le font très bien mais dommage que ce ne soit pas le cas de tout le monde

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @skand91, vous prêchez un convaincu. Les conducteurs ont reçu des formations à la prise de parole. Les efforts sont visibles mais la prise de parole en situation perturbée n’est pas encore un automatisme. Les conducteurs sont sensibilisés à cette démarche qui permet effectivement de calmer des esprits parfois soumis à l’agacement de l’absence d’infos.

    • rcc dit :

      désolé si j’ai loupé votre affirmation ou si je alzheimer me guette

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      @rcc, bien que n’étant pas médecin, je penche pour l’hypothèse numéro une 😉

    • seb94 dit :

      Et quand on est pas soit meme au courant rien n’empeche de prendre la parole et de le dire. Certain conducteur le font ils indique qu’on est bloqué mais qu’ils ne savent pas pourquoi. Ca a au moins un impact psychologique de ne pas se sentir abandonné dans un tas de feraille. Encore plus quand c’est dans un tunnel. Pour avoir connut un blocage de plus de 45mn sans prise de parole sur la A serré en mode sardine je peux dire que c’est long et tres angoissant de ne pas avoir une prise de parole cyclique (toute les 5mn par exemple).

    • rcc dit :

      Une comm’ inutile dans les faits, mais si ça rassure des gens pourquoi pas… mais a priori le cheminot n’abandonne pas son poste, même avec mon alzheimer j’en reste persuadé

    • seb94 dit :

      Certes mais cela a un impact psychologique. Si je reprend mon exemple vous vous imaginez rester bloqué dans un tunnel dans une rame bondé debout serré dans la chaleur avec par moment mise en eclairage minimum de la rame et tout cela durant plus de 45mn une voix humaine qui cycliquement parle ca nous donne pas l’impression d’etre perdu.

    • Kethu dit :

      Je rejoins totalement seb94 sur ce point. Entendre un conducteur parler, que l’on soit dans un tunnel ou pas, ça rassure les voyageurs stressés à cause de l’arrêt, on ne se sent pas « abandonnés » dans le train.
      D’ailleurs, ce soir à Issy Val de Seine (ELAO de 17h52, la motrice était 10m avant le quai, arrêtée au carré pendant 5mn), le conducteur a pris la parole, nous a dit clairement « C’est un peu bouché devant nous, on va encore patienter quelques minutes mais ça devrait repartir bientôt, merci de votre compréhension » avec un ton sympathique, j’ai pu voir quelques personnes esquisser un petit sourire. D’ailleurs merci à lui 🙂

      Après, je comprends que les conducteurs ne puissent pas toujours prendre la parole (notamment lors d’un signal d’alarme abusif, le conducteur doit aller réarmer le signal au plus vite pour repartir)…

    • Nico91 dit :

      Bonsoir,

      Ces explications sur la psychologie de l’usager, à qui il faut parler pour le rassurer, me laissent perplexes.
      C’est une justification de toutes les salades infantilisantes entendues depuis des années et destinées à masquer les réalités.
      Comment peut-on prendre une décision lorsqu’on nous parle, toujours par commodité, « d’incidents d’exploitation » ?
      L’information pour meubler les silences sans se préoccuper du contenu, ou pire encore, les storytelling destinés à valoriser la SNCF, l’utilisation de formules du genre : « pour votre confort et votre sécurité… », ou « la SNCF rénove 4000km de voies… » donne, effectivement, un coté professionnel au message.
      Elles en enlèvent toute sincérité et toute crédibilité.
      Un truc m’échappe. Il y a la radio dans les cabines de conduites de tous les trains et sur toute la ligne.
      Des « pros » de l’info sont placés dans les postes de régulation à proximité immédiate de ceux qui prennent les décisions.
      Et on nous dit ici que l’information a encore des difficultés à se diffuser ?
      Que l’agent de conduite en situation de crise, qui doit jouer l’homme orchestre sur le terrain n’ait pas le luxe de prendre la parole sur sa rame : OK.
      Pour le reste et surtout dans les gares, on s’interroge.

      Cordialement

    • seb94 dit :

      Nico91 sache que tout le monde n’a pas le meme ressentis d’une situation. Et qu’une simple annonce sans forme de com comme le fond quelques conducteur qui nous explique ce qui se passe ou justement que eux meme ne savent pas ce qui se passe nous rappel que quelque part dans cette machine il y a un etre humain. Maintenant tu peux trouver que c’est des salades infantilisantes mais on verra si un jours tu subit un blocage comme les gens du TGV a marseille il y a quelques mois bloqué 2h ou 4h dans un tunnel sans aucune communication comment tu le vis. Peut etre le vivera tu tres bien. Peut etre pas.

    • rcc dit :

      psychologie, impression…
      on est sur les mêmes mécanismes que sur le sentiment d’insécurité perpétuel

    • TrainTrainPasser au statut dit :

      Tout à fait, le conducteur est de plus en plus souvent le dernier informé de ce qui se passe…
      Il n’a parfois que son smartphone perso pour aller sur l’appli transilien à conditions que celle-ci soit à jour des évènements.
      Quand à appeler le COT (gestion ligne) pour avoir des nouvelles, il faut arriver à le joindre.
      La radio sol-train à ses limites surtout si l’incident n’a pas lieu dans le même canton radio et que le régulateur ne fait pas d’appel général.
      Petite aparté sur l’appel général, certains régulateurs le faisait à une époque mais j’ai cru comprendre qu’ils ne devait plus le faire pour cause de séparation des activités sur le réseau.
      Il doit rester neutre entre le transilien, la grande ligne, le TER, le fret…
      A priori, la direction semble fait machine arrière et vient de transmettre des instructions pour émettre des appels généraux en cas de problèmes, comme à la RATP.

      Rester bloqué en pleine voie est la pire des situations surtout sans infos à répercuter aux voyageurs. Avec le risque d’une descente dans les voies qui empire la situation.
      Un petit mot à nos voyageurs n’est pas de trop même si l’on ne sait pas ce qui se passe.
      J’ai connu un collègue qui s’était mis à raconter des blagues pendant 45min lors d’un incident, les voyageurs avaient même fait remonter positivement la situation.

    • seb94 dit :

      Meme si certain conducteur pourrait etre plus motivé dans leur travail en faisant les annonces minimale ne serait ce qu’a des gares comme BFM ou champs de mars ou juvisy on a une preuve de plus de quelque chose dont je suis persuadé c’est que bien souvent le conducteut n’a pas plus d’info que nous et attend comme nous un ordre sur quoi faire. Souvent quand des conducteurs ont pris al paroles c’est bien le discours qu’ils avaient « La signalisation me demande un arret mais je ne sais pas pourquoi j’attend un ordre du centrale. » Et parfois au bout de 10/15mn un autre message du genre « Sans nouvelle j’ai relancé le centrale pour avoir des infos mais pour le moment aucune reponse. » Et là on se dit que ca doit etre usant a force. Meme si on est payé pour conduire le train ca ne doit aps se limiter a cela. Le conducteur aussi doit finir par se demander ce qui se passe ce qu’il va devoir faire ne serait ce que pour s’organiser lui meme etc…..

  67. BRUBRUPasser au statut dit :

    Je trouve quand même important de parler et de communiquer. Car quand on est bloqué dans un train et que rien ne se passe, c’est assez stressant (surtout quand on connait le temps de réactivité de la SNCF). Donc même un minimm d’information est bonne à prendre.
    Bon courage

    • Nico91 dit :

      Bonjour,

      On y pense même plus tellement on se fiche de nous !
      Hier soir à 17:59 (Me 05juin) en gare de BFM
      Dans la catégorie des messages vocaux (pour une fois audible à BFM…) qui veulent tout dire, et rien dire :
      « Par MESURES DE SECURITE en gare de St Michel, vos trains subissent un retard de xx mn ». [voix féminine]
      Sur l’infogare, plusieurs trains dont un BALI, étaient supprimés au-delà de 18:00.
      Dans le doute, je suis monté dans la première bétaillère (un BALI) surchargée et surchauffée qui s’est présentée.
      Arrivé à Savigny, environ 5mn derrière mon train, un second BALI quasiment vide marquait l’arrêt.
      D’où sortait-il ? Etait-ce un train parti de Juvisy ?
      M. Woittequand, que s’est il passé hier soir ?
      « Mesures de sécurité » – De quoi s’agit’il ?
      Problème technique sur une rame, sur la voie, de maintien de l’ordre dans l’espace public, de colis suspect ?
      Le PIVIF était-il dépassé par les évènements ?

      Merci de vos explications.

      Cordialement

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Nico91,
      Hier soir, aux alentours de 17h50, une alerte radio a été émise par le conducteur d’un RER en gare de Saint Michel Notre Dame.
      Pour être pédagogue avec les non-avertis, l’alerte radio est déclenchée dans les situations d’urgence, en présence d’un danger ou lorsque la circulation des trains est entravée.
      Le conducteur du train l’active en appuyant sur un bouton situé en cabine de conduite.
      Lorsque une alerte radio est activée, tous les trains du secteur reçoivent le même signal et doivent immédiatement s’arrêter. Ensuite, le poste d’aiguillage bloque la signalisation, afin d’éviter aux autres trains circulant sur la Ligne d’entrer dans la zone d’alerte. Conséquence : plusieurs trains peuvent accumuler des retards, en dehors de celui qui a déclenché l’alerte et d’autant plus si cela se produit dans le tronçon central où aucune alternative de contournement n’est possible.
      La raison de cette alerte radio est l’ouverture forcée des portes côté entrevoies, nécessitant alors de s’assurer que personne n’était dans (sur) les voies.
      Comme je l’indiquais, la situation géographique de l’incident a donc conduit à des répercussions sur l’ensemble des missions puisqu’elles passent toutes par l’Intramuros.
      Dans les décisions prises par le Centre Opérationnel Transilien, aucune n’a été prise qui aurait conduit à une mise origine Juvisy pour un ou des BALI. Deux BALI ont été supprimés et envoyer aux Ardoines pour garage. Les autres ont circulé avec des retards allant de 5 à 19 minutes.
      Enfin, il y a une contradiction dans votre commentaire. Vous demandez si le « PIVIF était dépassé par les événements » alors que vous faites mention d’une annonce en gare de Bibliothèque François Mitterrand. En partant du principe que l’annonce que vous avez entendu a été faite dans les alentours de 18h00, il est possible que l’annonce ait été passée sans motif plus précis car en interne l’information initiale était : ALERTE RADIO A SAINT MICHEL NOTRE DAME. De ce fait, après mes explications, vous comprendrez j’espère qu’il s’agissait bien de l’application de mesures de sécurité.
      Bonne journée.

    • TrainTrainPasser au statut dit :

      Il serait souhaitable de savoir ce que deviennent les auteurs de ces actes qui paralysent à chaque fois le réseau. Faire de la com’ en interne comme en externe sur tel ou tel individu qui se prend telle sanction suite à l’évènement de telle date ne sera pas du luxe.
      Il y a bien quelques exemples par ci par là mais cela concerne souvent des agressions locales ou des tagueurs arrêtés.

  68. toftof dit :

    PAR PITIÉ!!!!
    Faites quelque chose avec cette application Transilien sur les Samsung S2! (je ne sais pas si les autres modèles sont touchés)
    Je n’en peux plus de ces alertes intempestives…
    D’une, il y a des problèmes. On commence à le comprendre (et on sait que ça ne va pas aller en s’arrangeant).
    Deux, mon téléphone sonne et vibre au moins 2 fois pour la même alerte!
    Trois, tout ce qui va se passer, c’est que je vais arrêter les alertes et que cette application ne me servira plus à rien!
    J’avais déjà fait un commentaire sur cette appli… mais là, c’est ce que l’on pourrait appeler du SPAM!
    Merci de faire passer le messages aux développeurs!

    • rcc dit :

      si vous éteignez votre jouet, a priori vous devriez ressentir un peu de paix intérieure

    • seb94 dit :

      Une meilleure solution serait de pouvoir comme sur l’application RATP arreter les alertes pour une ligne pour la journée et avoir un bouton on/off qui permet par exemple quand on part en vacances ou deplacement de couper les notifications d’alerte traffic. L’application RATP est de ce point beaucoup plus aboutie.

      La solution ultime: aucun soucis ce qui ne necessite aucune notifications 🙂

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @seb94,
      Bien qu’en plein Tchat, je vous réponds. C’est possible.
      Lancer l’application / Plus / Paramètres / Alertes et vous avez le principe du ON/OFF.
      J’aime aussi beaucoup votre « solution ultime » et nous nous efforçons à ce que ça soit le cas.

    • seb94 dit :

      Je viens de regarder et pour moi (il faut que j’essai) on indique juste si on veut que l’appareil vibre ou sonne a la reception d’une alerte. J’en conclu que si les 2 sont decoché certe ca ne sonnera ni ne vibrera mais l’alerte sera malgres tout apparente dans la zone de notification (sous android). SUr l’application RATP le bouton ne joue pas sur le son emis mais sur le fait d’afficher ou pas les notifications.

      A essayer donc mais je crains que la RATP est un train d’avance….

    • rcc dit :

      C’est beau la mission de service public, permettre à tout un chacun dans les transports de devenir totalement esclave de son jouet, vivement la 4G embarquée dans les rames transformées en four à micro ondes

    • Kethu dit :

      Avoir les alertes sur smartphones est extrêmement utile, ne vous-en déplaise. Mais les bugs de ces alertes sont effectivement assez agaçants au quotidien (pour ma part, je reçois les alertes en triple). Il est donc assez urgent de régler ce problème, car tout le monde n’est pas effrayé par les nouvelles technologies 😉

    • rcc dit :

      Libre à vous de réduire l’ensemble des nouvelles technologies à vos seuls jouets, à mon sens il y a des choses bien plus utiles et accessoirement moins agaçantes (payer pour être agacé, c’est un concept qu’il fallait inventer)
      Mais bon peut-être que 3 alertes de rang sur l’ensemble des passagers peut provoquer une petite secousse tellurique faisant avancer le train à l’arrêt de qq cms, mes excuses pour mon jugement quelque peu hâtif

    • Kethu dit :

      Je n’ai jamais voulu réduire l’ensemble des NT aux smartphones, je soulignais juste que ce n’est pas parce que certains usagers ont une aversion contre ces outils (qui sont très utiles) qu’il ne faut pas faire remonter les bugs et défauts des applis.

      Que vous ne trouviez pas utiles d’utiliser cet outil ne me gêne pas, c’est juste le fait que vous tourniez en ridicule les personnes qui remontent ces soucis pour améliorer l’expérience utilisateur et donc la qualité de l’information Transilien qui est assez agaçant pour le coup.

      Enfin, je ne paye pas pour être agacé (déjà, l’appli n’est pas payante, et mon smartphone est loin de m’être utile juste pour cela), j’apprécie beaucoup de pouvoir bifurquer en cours de trajet sur un itinéraire bis car un incident vient d’arriver sur mon itinéraire initial.

      Sur ce, bonne journée, et @ Jérémy, désolé pour le HS.

    • rcc dit :

      Vous sembliez agacé par vos bips avant que je n’intervienne, mais je veux bien admettre que je suis plus performant que votre jouet gratuit.
      Pour en revenir aux NT dont vous semblez friand, je suis objectivement moins effrayé par les outils en tant que tel que par le comportement de la majorité de leurs utilisateurs

    • Kethu dit :

      Le fait de recevoir 3 alertes au lieu d’une suite à un bug est en effet un peu agaçant, mais je préfère avoir l’info 3 fois plutôt que aucune. Les signalements que je peux faire à ce sujet n’ont pour but que de rendre cette appli plus efficace, je ne me plains jamais pour le plaisir de me plaindre.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @toftof,
      On a fait remonter le sujet et demander l’arrêt des notifications pour Brétigny. A suivre.
      Bonne journée.

  69. BRUBRUPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Ce matin encore gros cafouillage !!! Train PAUL de 8h10 à Epinay à l’heure… Arrivé à BFM, ce train sera terminus Paris Austrlitz : annonce sur le quai car rien du chauffeur !!! puis au bout de 2-3 minutes, le chauffeur nous dit qu’en fait le train ira bien jusqu’à Bld Victor : chouette.
    Arrivé à Invalides : ce train est terminus !?!?
    C’est encore une fois n’importe quoi, remarquez, cela mets un peu de piment dans notre quotidien. Mais pour ma part, je m’en passerai bien…
    Bon courage pour ce soir, car le soir c’est pas mal non plus !!!

  70. skand91 dit :

    Ce matin encore un problème de communication.
    A la gare de Savigny est annoncé à Paul autour de 8h05. Je monte dedans rapidement en jetant un coup d’œil au tableau d’affichage, content d’avoir pris le PAUL. Et.. ce n’est pas un PAUL vu qu’on s’arrête à Athis Mons…Comme nous étions plusieurs étonnés , je me suis dis que ça ne vient pas de moi finalement.
    Ça commence à devenir un peu tout et n’importe quoi cette ligne…
    En gare de JAVEL tous les soirs, il y a un problème d’affichage. Au lieu d’afficher à quai, le train est systématiquement affiché « En approche ». Beaucoup de personne se font avoir mais apparemment on s’en fiche: le problème dure au moins depuis 2 mois.
    Bref, les panneaux c’est bien, mais y afficher des informations erronées c’est pas bien…

  71. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
  72. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @denis91,
      Un projet de SIVE communicant, c’est-à-dire Système d’Information Voyageurs Embarqué mais qui serait alimenté par des personnels au PIVIF ou au COT, comme sur la ligne D est bien à l’étude. C’est effectivement une évolution coûteuse et qui nécessite des investissements importants.
      Je n’ai pas de vision sur le déploiement.

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • Fred91Passer au statut dit :

      Déjà si on pouvait avoir du réseau dans Paris sur le RER C… C’est un autre débat.
      Parfois, c’est à la sortie de BFM que j’ai les alertes ! Alors même le plus beau smartphone ne sert que de console de jeux ou de lecteur MP3.
      Pour ma part, le conducteur a déjà pas mal à faire niveau sécurité et veille de son train. Je préfère que ce soit un autre service qui relaye les annonces bien formatées (et bilingue non ?).

  73. Adams dit :

    bonjour
    pour clôturer la semaine, contrôle des billets ce matin: j’ai hésité à faire le coup de la panne « technique »: mon bras a une tendinite et ne peut pas accéder à mon pass Navigo!!! seulement j’aurais été seule car aucun usager n’ouvre sa bouche…
    ce soir, je voulais prendre le train précédent et bon reflexe du soir « toujours regarder Transilien.fr »: le Dufy de 17.41 aux Invalides est supprimé; je vais donc prendre celui de 17.56 et arrivée comme d’hab avec les 5mn de retard habituelles
    C’est vendredi il fait beau et chaud!! je vous souhaite à tous un bon WE

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Adams,
      Même si je comprends votre « coup de la panne », vous avez néanmoins eu à mon sens le bon réflexe de toutefois vous plier au contrôle. Et ça n’engage que moi 😉
      Effectivement, des ralentissements entre Choisy-le-Roi et Bibliothèque François Mitterrand contraint à des modifications du plan de transport.
      J’ai tweeté que le BALI initialement prévu au départ de Montigny-Beauchamp à 17h31 est rendu origine de Juvisy à 18h51. Si ça peut intéresser certain(e)s.
      Pour le moment, ce sont les deux seules modifications que j’ai.
      Bon week end à vous aussi.

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • Nico91 dit :

      Bonjour,

      Jérémy Woittequand a écrit … si je comprends votre “coup de la panne”, vous avez néanmoins eu à mon sens le bon réflexe de toutefois vous plier au contrôle. Et ça n’engage que moi.

      Sur le ton faussement compassionnel, et empathique du porte parole de la SNCF, voilà encore la manifestation d’une entreprise « droite dans ses bottes » et seule capable de décider du Bien et du Mal.
      Se soumettre par « réflexe » est donc la seule attitude que vous attendez des usagers ?
      Il est vrai que la présence dissuasive d’une SUGE, armée jusqu’aux dents, à coté de vos « agents des services commerciaux » est aussi là pour rappeler que la raison du plus fort est toujours la meilleure.

      Cordialement

    • Adams dit :

      Bonjour Nico91
      Merci pour votre soutien, tant pour les rames utilisées en remplacement des TER (alors qu’effectivement le 1er dufy est de 4 wagons; j’avais oublié car je l’utilise très rarement), que pour notre attitude d’usagers « dociles » (encore ce matin j’ai eu droit aux contrôleurs: il faut bien financer la réparation inopinée de l’aiguillage de Brétigny budgétisée sur 2016!!! il est vrai qu’à l’heure de pointe, c’est une opération rentable, surtout quand les usagers habitent loin, ils vont se mettre à frauder et « stresser » pendant 50/60mn…)
      bref un roman la vie des usagers du Transilien.
      Bonne journée à tous
      SA

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Nico91, @Adams,
      La rame qui a été utilisée pour effectuer la mission TER a été dégarée des Ardoines, ce qui n’a pas empêché la Ligne d’assurer l’ensemble de ses missions en théorie.
      Toutefois, oui je persiste et signe, le parc Matériel n’est pas suffisant pour couvrir l’ensemble de nos missions en train long. Le parc Matériel est « suffisant » pour assurer les 531 missions quotidiennes mais pas pour couvrir celles-ci en trains long. Ce dimensionnement du parc permet d’avoir une courte réserve qui est principalement et quasi exclusivement utilisée pour la Ligne C.
      Concernant les contrôles, les plages sont définies à l’avance qu’elles soient en pointe ou en heures creuses.
      Bonne journée.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Nico91,
      Je tiens à vous rappeler que la présence de la SUGE n’est pas systématique lors des opérations de contrôle. Je connais votre opinion sur SNCF, à mon égard; nous avons eu l’occasion d’échanger à ce sujet.
      Je commence très sincèrement et très clairement à être las des provocations personnelles dont vous faites preuve à mon égard.
      J’ai les éléments pour répondre à votre courriel. Je vais m’atteler à vous répondre 😉
      Bonne journée.
      Cordialement.

    • Boubou dit :

      Bonjour

      C’est vrai que cela devient lassant. Qu’on rale au début d’accord, mais maintenant que l’on sait que ça va durer jusqu’à mi-juillet, il faudrait peut-être passer à autre chose. Tout comme celui qui rale parce que le train Paul n’a pas attendu sa grand-mère !!!!!!!! On croit rêver……
      Merci Jérémy de rester ZEN et je me demande comment vous faites.
      Bon courage pour la suite

  74. Adams dit :

    Et cerise sur le gâteau 
    J’ai pris un elao histoire de profiter du soleil 
    18.33: un train sans nom de mission passe voie 3 sans arrêt … Quelques voyageurs dedans
    Où se rend t il? Direction Dourdan (selon ma vision lointaine)!!! Où s’est il formé ce train? 
    une nouvelle fois c’est bon pour les stats de la SNCF : le train est arrivé à destination !!! En ayant laissé combien d’usagers à quai lesdits usagers étant dans le train suivant en mode escargot ( passé 3 minutes après l’autre !!!)
    Jeremy : si ma vision est bonne c’est juste inacceptable (je ne me fais pas à Twitter et pensons à ceux qui ne sont pas nouvelles technologies…)
    SA

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Adams,
      J’aimerais m’assurer de la gare dont vous parlez en rapportant le passage d’un train à 18h33. Merci.
      Compte tenu que le calcul se fait sur la ponctualité voyageurs et non sur l’arrivée d’un train à l’heure à son terminus, ce n’est pas forcément « bon pour les stats de la SNCF » 😉
      Je peux comprendre que vous ne fassiez pas à Twitter et comme je l’ai déjà dit, vous avez un petit module en bas à droite du Blog qui vous permet de lire ce que je tweete
      J’attends votre retour.
      Bonne journée.

    • Adams dit :

      Bonjour Jérémy
      Il s’agit de la gare de Brétigny sur Orge voie 3, sur laquelle j’attendais le Dufy de 18.36.
      Au delà de stats, ça m’a fortement agacé de voir ce train passé sans marquer l’arrêt.
      Bonne journée.
      SA

    • AlexisPasser au statut dit :

      Vendredi dernier, j’ai voulu prendre le Dufy à 17h41 à Invalides, mais celui ci ayant été supprimé, j’ai pris le Elao, de 17h33, je suis arrivé à Brétigny et en effet les agents m’ont dit que le Dufy avait été supprimé pour un problème d’aiguillage aux Ardoines et donc qu’il n’avait pas pu sortir de la voie de garage (en gros je vois pas le rapport), mais 3 minutes après, ils ont fait une annonce comme quoi le dufy allait passer voie 3, donc le Dufy préalablement supprimé a circulé a vide de Bretigny à Dourdan
      Si les agents de Brétigny ne sont pas au courant des trains qui passent, comment peuvent ils renseigner les voyageurs ?

    • Adams dit :

      Bonjour Alexis
      Me voilà rassurée: aucun trouble de ma vision!!!
      Merci
      SA

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @Adams, @Alexis,
      Je viens de finir les recherches pour ce train.
      Le train à destination de Dourdan que vous avez vu n’était pas un DUFY mais un TER assuré par une rame Z2N (matériel notamment utilisé sur la Ligne C). Les clients TER ont été acheminés à Dourdan puis ont du prendre des bus. C’est pour cette raison que ce train ne portait pas de code mission sur le front du train.
      Néanmoins, un DUFY arrivait quelques minutes plus tard: 18h37, ce qui explique sûrement l’annonce faite en gare.

    • Nico91 dit :

      Bonsoir,

      Première nouvelle :
      La ligne C n’a pas suffisamment de rames pour permettre d’assurer les missions DUFY de début de pointe de soirée en UM (trains longs de 8 voitures), mais elle se permet de distraire des roulements, du matériel, pour assurer des TER !
      TER (autorails X 72500 vers Châteaudun/Tours) qui par ailleurs empruntent, en ce moment, la voie 2 bis au détriment de GATA supprimés !
      Qui a dit que la banlieue n’est pas la dernière roue du carrosse et n’est pas systématiquement sacrifiée pour les autres activités de la SNCF ?

      Cordialement

    • Adams dit :

      Jérémy

      merci pour vos recherches.
      je confirme que le train n’avait pas de nom de mission et un « vrai » Dufy est bien arrivé à 18.37
      bonne fin de journée
      SA
      NB: pour l’accès à Twitter via le blog: du PC de mon travail, je ne peux pas (accès bloqué)

  75. Fred91Passer au statut dit :

    Bonjour,
    On commence un peu à saturer ce billet de commentaires, parfois en s’éloignant du sujet, mais il n’y a pas de rubrique pour tous les sujets.
    Par exemple la prochaine grève, ce jeudi 13 juin. A-t-on déjà des éléments sur le trafic ? Vu qu’on a 1 train direct sur 2 pour le Val-d’Orge, va-t-on en avoir encore moins ?
    Merci

    • MD dit :

      Bonjour,

      J’aimerais savoir également quel va être le trafic pour ce jeudi 13 juin étant donné un plan de transport allégé si on y ajoute une grève çà va être la grosse galère….

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Fred, @MD,
      Comme vous le savez, je vous transmettrai les informations dès que je les aurais. Les intentions de grève des personnels soumis à la déclaration individuelle d’intention (conducteurs, personnes dans les postes d’aiguillage notamment) ne sont pas toutes connues car ils disposent d’un délai de 48 heures avant le début du mouvement.
      Je vous indiquerai le plan de transport demain.

  76. kris dit :

    Bonjour à tous,

    EN QUOI LES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ ( les enclenchements de sécurité) GARANTISSENT-ILS UN NIVEAU DE FIABILITÉ DES CIRCULATIONS ?

    surtout avec les incidents survenus en Allemagne

    cela mérite réflexion

    • JerePasser au statut dit :

      Bonjour,
      Les enclenchements font partie de diverses boucles de rattrapage que compte la sécurité ferroviaire. Il empêchent de tracer des itinéraires incompatibles (avec un nez à nez, une prise en écharpe…). Sachez également que les technologies de poste d’aiguillage et les règlements varient selon les pays.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Jéré donne la bonne explication.

      Ces systèmes sont des boucles de rattrapage, ils servent à pallier une éventuelle défaillance (erreur) de l’aiguilleur en s’opposant à une manœuvre qui ne devrait pas être faite : tracer un itinéraire alors que le train précédent n’a pas encore dégagé la zone (la fameuse « aiguille sous un train »), envoyer d’un train vers une voie déjà occupée ou vers une aiguille disposée dans la mauvaise direction, bref tout ce qui peut mettre en péril leur sécurité.

      Difficile d’être plus précis sans entrer dans les détails, mais pour ceux que ça intéresse, ils sont généralement électriques (un circuit de voie bloque un signal à la fermeture si la voie est occupée par un train, par exemple, pour éviter d’envoyer un train dans un autre) ou mécaniques (par exemple pour pouvoir ouvrir tel signal, je dois d’abord tourner telle aiguille, ce qui libère une clé qui permet de manœuvrer le signal).

      Il y a un poste à Dourdan dans lequel tous les leviers sont enclenchés par serrure, ça ressemble à Fort Boyard là-bas 🙂

      La sécurité est maximale parce qu’en cas de problème, les enclenchements ferment tout ou se maintiennent en position de blocage. C’est pour ça que les « incidents affectant la signalisation » ou « incidents affectant la voie » mettent un tel bazar. Néanmoins ultimement c’est toujours l’humain qui prévaut, en cas de panne d’enclenchement par exemple. Et la présence des enclenchements ne dispense naturellement pas l’aiguilleur d’appliquer rigoureusement la règlementation !

      Dans le cas de l’accident de Bad Aibling, l’enquête *semble* indiquer que l’aiguilleur s’est volontairement affranchi de son enclenchement pour envoyer un train. En outre il s’agissait d’une voie unique, ce qui est encore plus particulier.
      C’est aussi ce qu’il s’est passé lors de l’accident de Zoufftgen.

Les commentaires sont fermés.