MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

RER C : Le phénomène de perte d’adhérence des trains expliqué

180
Publié le 29/10/2013

Feuilles mortes - RER CCe matin, certains d’entre vous ont rencontré des difficultés, retards et/ou suppressions de trains. J’avais rédigé un article il y a un peu moins d’un an sur les impacts de l’adhérence sur la circulation des trains.
Aujourd’hui, c’est le sujet des feuilles mortes que je souhaite vous expliquer.

Avant cela, deux notions à bien distinguer : l’enrayage et le patinage des RER

Bien que les deux notions relèvent de la perte d’adhérence des roues du RER sur le rail, il faut bien distinguer les deux phénomènes.

Le patinage est la perte d’adhérence au moment de l’accélération. Cette difficulté à accélérer et à atteindre la vitesse normale provoque des retards dans un plan de transport construit à la seconde près. Une autre conséquence du patinage est qu’un RER peut aussi ne pas pouvoir reprendre sa marche normale et il faut donc le dépanner. C’est rare mais cela existe.
L’enrayage, quant à lui, est une perte d’adhérence au freinage et peut provoquer un blocage des roues. Les conducteurs doivent alors anticiper leur freinage car la distance de freinage est allongée et selon les zones et les conditions climatiques, ils peuvent se voir délivrer des remises d’ordre (passage à vitesse limitée).

L’automne, les feuilles mortes, la perte d’adhérence

C’est une évidence, en automne les feuilles tombent. Cela fait partie des marronniers mais je souhaite malgré tout aborder ce sujet.

L’une des principales causes de la perte d’adhérence entre le rail et la roue est la présence de feuilles mortes car l ’humidité et l’écrasement de ces feuilles déposent une pâte végétale qui recouvre le rail.
C’est cette pâte qui peut faire enrayer ou patiner les RER.
Ce phénomène, naturel, ne s’applique pas qu’aux chemins de fer. A pied ou en voiture, sur une zone recouverte de cette pâte, la perte d’adhérence se ferait ressentir. Toutefois, au contraire du contact pneumatique / bitume, le contact acier / acier accentue la perte d’adhérence.

Des solutions pour lutter contre ces phénomènes d’enrayage et patinage

Des actions sont mises en oeuvre pour limiter les impacts de ce phénomène saisonnier.
Avant la chute des feuilles, plusieurs actions sont prévues :

  • l’élagage et le débroussaillage de la végétation environnante,
  • des mesures préventives réalisées sur le Matériel : vérifications des systèmes anti-enrayeurs, stocks de roues et essieux afin de ne pas immobiliser le Matériel,…,
  • une formation spéciale est dispensée aux conducteurs sur les conditions de conduite en automne : gérer l’accélération progressive, anticiper le freinage,…

Une fois, l’automne arrivé, des tournées de lavage sur rail sont organisées. La nuit, tôt le matin, des trains laveurs font des tournées afin de nettoyer le rail et éviter les phénomènes de perte d’adhérence.
Malgré toutes ces précautions, la nature rappelle parfois en automne qu’on ne peut pas totalement la contrôler.
J’espère que ces éléments vous permettront de mieux comprendre ce qu’il y a derrière une annonce sur la perte d’adhérence.

180 commentaires pour “RER C : Le phénomène de perte d’adhérence des trains expliqué”

  1. findus dit :

    Merci Jeremy pour ces informations !

  2. parmentier dit :

    Mais à quoi servent tous vos travaux… Les saisons sont les saisons… cela fait des millénaires que cela dit. Non Jérémy, nous ne vous croyons plus, car au fond vous nous répétez à longueur d’années les mêmes discours que depuis plus de 35 ans j’entend sur toutes les lignes. Sauf que d’années en années c’est de pire en pire… Jusqu’au jour où tous ces travaux fantômes aboutissent à de dramatiques accidents. On est F A T I G U E de payer Transilien pour des trains fantômes. F A T I G U E des heures perdus dans les transports en commun parce que l’argent que vous versons ne sert en aucun cas à payer des travaux ou du matériel neuf… Vous n’y êtes certes vous personnellement pour rien. En tant que fonctionnaires, vous ne tremblerez jamais pour votre emploi et c’est tant mieux… Mais nous cela fait si longtemps que nous subissons les éternelles fausses excuses que nous n’y croyons, car depuis le temps la SNCF aurait pu investir pour nous éviter de tels « désagréments ».

    • Eric190 dit :

      J’adore le sens de la mesure… certes tout n’est pas parfait mais de là à parler de trains fantômes… il faut arrêter de travailler ou aller en province… l’aigritude ne réussit vraiment pas… ce type de propos n’est (Dieu merci) pas le reflet de la pensée de tous les usager.
      Le passage sur la fonction publique : « En tant que fonctionnaires, vous ne tremblerez jamais pour votre emploi et c’est tant mieux » c’est, comme d’habitude, un procédé qui vise à monter une catégorie sociale contre une autre et surtout c’est faux… renseignez vous sur le statut des agents de la SNCF.
      Je pratique le RERC depuis 25 ans et je n’ai pas l’impression de prendre des trains « fantômes ».

      Jérémy, bravo pour l’article et continuez de communiquer, nous informer à bon escient.

      Bonne journée

      Eric, fonctionnaire (qui n’est pas à la SNCF)

    • thierry62 dit :

      bientôt a la retraite alors ?

    • parmentier dit :

      Et voilà le donneur de leçon, le défenseur de la veuve et l’orphelin… gardé donc vos leçons et la grossièreté qui va avec cher Monsieur… Encore un enfant gâté du fonctionnoriat français…

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @parmentier,
      Le Blog est un lieu d’échanges, entre vous et moi, entre vous. J’ai toujours souhaité que ces échanges soient cordiaux même si les avis divergent.
      Il est un fait que nous, cheminots, ne sommes pas fonctionnaires. C’est « important » de le souligner. Je ne pense pas qu’@eric190 soit agressif en l’écrivant. Je comprends aussi le sens de votre commentaire initial qui est le reflet de l’agacement des difficultés que vous avez rencontré.
      En tout cas, veillons tous ensemble à garder un lieu, un cadre d’échanges cordiaux.
      Je vous souhaite une bonne journée.

  3. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
  4. Maies dit :

    Oh ! je voudrais tant que tu te souviennes
    Des jours heureux où nous étions amis.
    En ce temps-là la vie était plus belle,
    Et le soleil plus brûlant qu’aujourd’hui.
    Les feuilles mortes se ramassent à la pelle.
    Tu vois, je n’ai pas oublié…
    Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
    Les souvenirs et les regrets aussi
    Et le vent du nord les emporte
    Dans la nuit froide de l’oubli.
    Tu vois, je n’ai pas oublié
    La chanson que tu me chantais.

    C’est une chanson qui nous ressemble.
    Toi, tu m’aimais et je t’aimais
    Et nous vivions tous deux ensemble,
    Toi qui m’aimais, moi qui t’aimais.
    Mais la vie sépare ceux qui s’aiment,
    Tout doucement, sans faire de bruit
    Et la mer efface sur le sable
    Les pas des amants désunis.

    Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
    Les souvenirs et les regrets aussi
    Mais mon amour silencieux et fidèle
    Sourit toujours et remercie la vie.
    Je t’aimais tant, tu étais si jolie.
    Comment veux-tu que je t’oublie ?
    En ce temps-là, la vie était plus belle
    Et le soleil plus brûlant qu’aujourd’hui.
    Tu étais ma plus douce amie
    Mais je n’ai que faire des regrets
    Et la chanson que tu chantais,
    Toujours, toujours je l’entendrai !

    C’est une chanson qui nous ressemble.
    Toi, tu m’aimais et je t’aimais
    Et nous vivions tous deux ensemble,
    Toi qui m’aimais, moi qui t’aimais.
    Mais la vie sépare ceux qui s’aiment,
    Tout doucement, sans faire de bruit
    Et la mer efface sur le sable
    Les pas des amants désunis.

  5. seb94 dit :

    Et bien non on ne peut comprendre. Tout les ans la emem rengaine revient. Rengaine que nous n’entendions pas il y a des années quand la mainteannce preventive, la vraie avait encore court. Qu’on elagait les arbres sans attendre qu’il tombent ou que leurs feuilles viennent se rependre.
    Meme sur les routes de campagnes pleine d’arbres on a moins de probleme et pourt

    • seb94 dit :

      Meme sur les routes de campagnes pleine d’arbres on a moins de probleme et pourtant aucune machine ne vient les nettoyer matin et soir.

  6. tontonSNCF dit :

    Jérémy…. quel travail ingrat tu as… devoir défendre l’indéfendable auprès de millions de voyageurs et ce avec un humour contestable.

    Je demanderais une petite explication sur 2 points si tu le veux bien… et aimerait une réponse qui tienne la route stp :

    – Pourquoi durant tant d’année le RER C fut considéré comme l’une des lignes les mieux gérées ? Bien sur elle a connu ses déboires mais globalement et surtout comparée à ses petites et grandes sœurs, la qualité du service est indiscutable.

    – Vient alors le 2ème point : Pourquoi depuis bientôt 2 mois (voir plus), il ne se passe pas un jour sans un incident ?

    Merci de prendre le temps de nous fournir une explication qui je pense intéressera de nombreuses personnes, car répondre aux gens insultants à l’inverse n’est constructif pour personne.

    • dunnno dit :

      [Hors-sujet mode ON]
      Le pire c’est qu’il n’a quasiment que des mauvaises nouvelles à dire, ou expliquer le pk du comment la ligne est en ruine.
      Mis à part les paniers fraîcheurs, la salsa a BNF, choses que tout le monde se cogne au vu des galères quasi journalières.
      C’est clair, être CM du rerc ça doit pas être un plaisir tous les jours.
      [/hors-sujet mode OFF]]

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • tontonSNCF dit :

      Exact mais il faudrait qu’il comprenne que rédiger un article ne nous apporte pas les réponses.
      On est en 2013… et des feuilles mortes nous empêche de rouler… triste réalité.

      Ah une autre question Jérémy, pour préparer l’arrivée de la neige (qui inévitablement va paralyser la ligne C), que faites-vous ?

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @tontonSNCF,
      Je ne trouve d’ailleurs pas que mon job est ingrat !
      Mais effectivement, comme le souligne @dunnno, être le Community Manager du RER C n’est pas toujours facile mais c’est le job. Je ne me réjouis pas de vous tweeter des infos trafic qui vont compliquer vos retours, je ne me réjouis pas de faire de la pédagogie sur la nature de l’incident à postériori sur le Blog. Si je le fais, c’est pour que vous compreniez mieux le pourquoi du comment et que vous puissiez vous exprimer. Si parfois, j’emploie un ton plus personnel, plus décalé, c’est que je suis un humain 😉 Si si, je vous assure. Comme vous, je prends le train pour aller travailler, comme vous, j’ai des impératifs et je n’apprécie pas d’arriver en retard alors j’ai parfois aussi mes humeurs et ça se lit sûrement parce qu’en près de deux ans, on commence un peu à me connaître 😉
      Pour en revenir à vos questions, n’en déplaise à certains, la Ligne C est la deuxième ligne RER en termes de ponctualité derrière le RER E. C’est un fait. Autant, vous pouvez contester, malgré mes explications, les chiffres de la ponctualité, autant, le mode de calcul est le même sur l’ensemble des lignes. Il est vrai qu’octobre a été un mois particulièrement difficile pour vous, les voyageurs de la Ligne C; actuellement un vaste programme de modernisation est engagé sur nos infrastructures : voie, caténaires, signalisation mais aussi Matériel et gares. Ces investissement sans précédents nous permettront de gagner en ponctualité et en fiabilité de nos installations mais il faut être patient et je comprends que la succession de ces incidents vous échaudent mais je vous assure que l’ensemble des agents en est conscient et se mobilise chaque jour, chaque nuit, pour permettre d’assurer vos déplacements quotidiens. L’exploitation en zone dense comporte des risques d’incidents. Notre engagement quotidien, c’est de les éviter et notamment grâce à l’investissement de tous. Je pense aux hommes et aux femmes qui sont la nuit sur les chantiers, de janvier à décembre, je pense à celles et ceux qui conduisent les trains, qui font la maintenance, qui vous renseignent dans les gares,… à l’ensemble des agents de la chaîne de service de la Ligne C. Concernant l’information et comme @findus l’a dit par ailleurs, les canaux sont nombreux et permettent de vous informer en temps réel et de manière plus réactive qu’avant. C’est à chacun de préférer le canal qui lui correspond le mieux, en gare, sur le web, sur le smartphone.

    • tontonSNCF dit :

      Merci pour cette réponse Jérémy. Elle a le mérite d’être complète et rassurante.
      Maintenant pour nous, clients qui déboursons des sommes conséquentes (plus de 100 euros), ce que nous attendons ce sont des résultats. En espérant qu’ils arrivent très vite car ce mois d’octobre fut pitoyable (il faut dire ce qui est).

      Une dernière chose, je prends mon train le soir à Saint Michel, les annonces sont faites SYSTÉMATIQUEMENT (et j’insiste bien sur ce mot) lorsqu’un train arrive à quai. Conséquences ? On ne comprend strictement rien… faut dire que le son de cette gare est faible et mauvais, tout cela associé en deviendrait presque ridicule.

      Bonne journée à tous sur ce nouvel épisode de feuilles mortes.

  7. corentin dit :

    Bonjour,

    Pourquoi ne pas ajouter sur la voiture de tête, sur la motrice, des brosses juste devant les roues qui balayeraient/racleraient les rails ?

    Peut-être et surement plus facile à dire qu’à faire et à mettre en oeuvre.

  8. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @denis91,
      Le patinage automnal des trains est un phénomène connu du monde ferroviaire. Toutes les entreprises ferroviaires, Européennes ou mondiales, confrontées aux mêmes conditions connaissent le même type de désagréments que SNCF.
      En Allemagne par exemple, la Deutsch Bahn annonce chaque automne pendant la période critique le rallongement des temps de parcours en raison de l’adaptation des modes de conduite et de freinage.

    • Aubin dit :

      Bonjour jérémy,

      petite question en rapport avec votre réponse : en 20 ans de pratique de RER B, je n’ai jamais entendu parler de ce problème (ni subit ce problème). je prends le RER C depuis octobre 2010, et bien qu’il roule mieux que la B, des incidents jusqu’à présents inconnus sur la B n’arrête pas de se produire sur la C : comment expliquer que la neige ou la chaleur ou les feuilles entrave la circulation sur une ligne et pas sur l’autre ?

      Les infrastructures sont-elles différentes ?
      Y a-t-il une prévention plus efficace sur une ligne plutôt que sur l’autre ?

      Autre question : la SNCF va-t-elle consentir à faire un geste pour les usagers en dédommagements des préjudices subis ce mois ?

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
  9. findus dit :

    franchement vous exagérez, Jeremy a parfaitement raison, on a le même problème sur route, on réduit notre vitesse, c’est normal.

    je pense que ces problèmes climatiques ont toujours existé, mais là vous focalisez là dessus parce que vous en avez marre.

    Findus
    Avocat de Jeremy

    • tontonSNCF dit :

      Absolument faux, je t’invite à lire mon commentaire précédent

    • findus dit :

      Non, j’ai parfaitement raison, les conditions climatiques ont toujours impacté la ligne (la neige surtout).

      Ce qui est récent, c’est que lorsqu’il pleut, les trains ne circulent plus, quand il tombe des feuilles, les trains sont supprimés, etc … Avant, ça circulait avec du retard mais ça circulait. OR pour avoir des bons chiffres de ponctualités à nous envoyer, on préfère tout supprimer puisqu’on pourra toujours prendre celui d’après tant qu’on arrive pas 5 min en retard à BFM. (bah oui, Jeremy ne connait que notre trajet jusqu’à BFM avec les pointages…)

    • seb94 dit :

      Je ne suis pas d’accord avec le on pourra prendre le suivant. Ce matin je n’ai put monter dans un des VICK qui s’est presenté de part le retard ajouté a cela les 6 caisses et les KUMA supprimé vers 8h10/20 dont on ne parlais pas dans l’alerte de l’application ni sur le site….il etait difficile de se rabattre uniquement sur les VICK.

    • tontonSNCF dit :

      Je persiste, tu ne dois pas prendre les trains bien souvent toi ou avoir des dessertes facilités.

      Je suis vers Étampes, le prochain est 15 minutes après (si pas de retard) ce qui décale ma correspondance dans Paris de 10 minutes soit un totale de 25 minutes.

      Ça circulait très bien avant ce n’est pas une facilité mais un fait.

      En ce qui concerne l’argument de « Il ne faut pas habiter si loin » je l’accompagne directement de « il ne faut pas faire payer si cher »

    • findus dit :

      @tontonSNCF

      oui, quand j’ai acheté, je ne voulais pas aller plus loin que Bretigny, c’était une évidence parce que avoir un ELBA ou ELAO de supprimer le soir, je me tire une balle ou me jette sous les trains.. !!!!

      donc oui j’ai la chance d’avoir des BALI, DEBA, ELBA pour rentrer chez moi … donc effectivement si un train est supprimé j’attends « seulement » 10 minutes … !

      Habiter proche dans petit, ou habiter loin dans grand … that is the question …. ?

    • Boubou dit :

      Oui mais le Elao met autant de temps pour faire BFM-Bouray que le Bali pour BFM-St-M/o. Je le sais puisque j’étais à St Michel avant et j’ai une meilleure qualité de vie maintenant.

    • MICHEL dit :

      il y en a même qui habitent loin dans du petit

    • rcc dit :

      Et à Sermaise ils habitent dans la boue, dur dur la cambrousse

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • findus dit :

      @Nanie,

      C’est vrai, j’ai le même sentiment que vous, depuis les problèmes à Choisy, c’est la misère 🙁

      Pour les autres pays, je ne sais pas, …

      Il faut trouver des blogs ^^

    • MICHEL dit :

      j’ai le même sentiment c’est marrant depuis 2009 ça n’a jamais vraiment bien refonctionné une coincidence ou pas mais c’est ce qu’on ressent

    • rcc dit :

      Ah c’est sûr, en Pologne il sont tous au courant des malheurs cataclysmiques du RER C
      Et tout ça à cause d’un mec bourré

    • MICHEL dit :

      ils boivent de l’eau de Pologne ou quoi ?

    • Boubou dit :

      Avant il n’ y avait pas d’info. Moi je prends la C depuis 1988 et à l’époque s’était déjà la cata, mais on ne disait rien et on subissait. D’ailleurs à cette époque la ligne C avait mauvaise réputation pour les retards. Ca c’est amélioré un puis à nouveau la cata.

    • MICHEL dit :

      ça fait 20 ans que je la prends aussi, il y avait tous les 15 jours un gros problème mais au quotidien ça marchait mieux quand même je prenais à l’époque tous les jours le 8h05 à saint michel sur orge et bien il était extrèmement rare qu’il soit supprimé

    • findus dit :

      Attention de ne pas tomber dans la facilité du « c’était mieux avant » 😀

    • rcc dit :

      c’est vrai avant y’avait pas twitter et l’application transilien pour être encore plus excité

    • AlPasser au statut dit :

      si vous avez un peu de temps à perdre, vous pouvez aller voir la « météo du RER » sur http://www.courbis.fr, qui depuis le 12 octobre 2006 recopie l’état du trafic RER… ça permet de juger objectivement de l’évolution des incidents

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • findus dit :

      je suis OK avec RCC …

      avant on n’avait pas toutes ces communications BLOG Twitter Appli SNCF avec les alertes etc …

      peut être que trop de communication a amplifié le phénomène de « notre ligne est pourrie ».

      avant, on arrivait à la gare, ah merde pas de trains, bon bref,
      maintenant, on se lève, et on entend le smartphone s’exiter sur la table « oh merde encore des galères » et on se recouche …

    • Nico91 dit :

      Bonsoir,

      Les performances n’étaient pas plus brillantes il y a 15 ans.
      Le LABEL QUALITE Transilien a été inventé comme réponse au scepticisme des usagers de l’époque.
      En 2001, la ponctualité des lignes de banlieue SNCF était de 75% selon des chiffres autant trafiqués que ceux d’aujourd’hui. Nous avions un changement de service horaire tous les 6 mois, en décembre, et juin, avec les grèves qui les accompagnaient.
      Tous les investissements étaient assurés par la SNCF qui faisait de ses usagers de banlieue sa préoccupation principale.
      Bref le même discours que celui de M. Woittequand qui avec le poids de son expérience se permet de nous expliquer, comme à des enfants, que nous faisons preuve d’impatience.

      Cordialement

    • Corentin dit :

      Je prends ce qui s’appelle aujourd’hui le RER C depuis 1978.

      Et il est vrai que ce problème de feuilles n’existait pas alors.

      Pourquoi ? Peut-être à cause d’un manque d’entretien, de travaux préventifs ? Probablement.

      La faut à qui ? A la SNCF et/ou RFF ? Peut-être mais pas que.

      Quant l’autorité de tutelle demande de faire tant d’économies, il faut bien les faire, qu’on soit dans le privé ou le public.

      Après, c’est une question de probabilité. Quel est le pourcentage pour que les feuilles viennent tomber juste sur les rails ou à coté ? Le jeu en vaut-il la chandelle ? Oui, a priori.

      J’en reviens à mon idée de balayette placé devant les roues de la motrice.

      Ou demander aux gugusses qui parfois se trouve près des voies, et provoquent l’arrêt des trains, de se rendre utile en balayant.

    • rcc dit :

      L’augmentation de trafic depuis 1978 ça vous dit rien ?
      Tiens je parie qu’il y a ces histoires de feuilles mortes depuis qu’on a les PAUL et BALI en rab sous l’impulsion de Nataloche. On peut lui offrir des châtaignes en récompense, ça lui évitera de donner des cerises à ses gniards en automne

    • corentin dit :

      Je ne saisis pas le sens de votre première phrase.

      Par ailleurs, qui est Nataloche ?

    • rcc dit :

      On va faire plus simple : y avait-il autant de RER en 1978 par rapport à maintenant ? autant de voyageurs ?
      Nataloche, une potilique avec melon et ambition démesurés

    • seb94 dit :

      Et ? je ne vois pas en quoi l’augmentation du traffic fait qu’on a plus ou moins de feuille morte. Par contre l’entretien preventif fait en 78 et l’actuel oui j’y vois beaucoup plus de lien. Car comme dis plus haut il faut toujours faire des economies et donc on fait des impasses.

    • rcc dit :

      Ah vous voyez pas en quoi parce que vous êtes focalisé à réfléchir dans l’unique direction que la SNCF est la cause de tous les maux et mensonges du monde.
      Je n’ai jamais écrit que l’augmentation de trafic faisait davantage chuter les feuilles, par contre les rames ne sont pas espacées autant qu’avant. Après je connais pas la techno des Zmachin mais je doute que ce soit équipé d’antipatinage (enfin je peux me planter)

    • findus dit :

      RCC
      avant les trains n’étaient pas supprimés, ils passaient en retard …

      je me rappelle quand j’étais étudiant, les trains passaient avec des fois 30 minutes de retard c’était assez marrant …

    • rcc dit :

      Findus : logique ce que vous décrivez
      Comme quoi trop de communication peut aussi agacer l’usager à courte vue qui s’imagine que le phénomène de dérapage est nouveau

    • seb94 dit :

      On a pas dit que c’etait nouveau. On dit juste qu’avant il en fallait plus que ca pour que ca se voit autant et qu’on a l’impression qu’on tombe dans une fatalité. En automne y’a les feuilles qui pose soucis alors voila on fait un beau message et puis on essai de nettoyer comme on peut sans anticiper.

  10. cindy dit :

    Après les feuilles en automne qui bloquent les pauvres petits RER, en hiver ca va être la fameuse neige qui gèle les voies, à noël le charriot du père noël en panne sur les voies (au passage faudra remorquer les rennes mais pas chance le train fret sera tombé en panne lui aussi une énième fois),au printemps ça va être les fientes d’oiseaux puis les coquilles d’œufs des poussins qui naissent et en été après une année de labeur intense des RER les rails qui se dilatent à cause de la méchante chaleur qui revient chaque année à la même époque mais ça on ne peu le prévoir !!!! Tout ça pour dire d’un raz le bol général du RER C tout le tempos en panne , en retard pour x ou y raisons, de toutes façon les raisons invoquées officiellement sont du bidon.

  11. AlPasser au statut dit :

    et sinon, c’était quoi l’incident à Saint Ouen ce matin ?

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Al,
      A quel train faites-vous référence?

    • AlPasser au statut dit :

      le train de 9h20 à Ermont Eaubonne vers Paris n’était pas marqué sur Transilien.com …. j’ai supposé qu’il ne roulait pas et du coup je suis arrivé à la gare pour le suivant… il roulait peut-être quand même (mais ça m’étonnerait vu le monde sur le quai). Sur transilien.com il était écrit un incident à Saint Ouen.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @Al,
      Ce train a été rendu origine Gennevilliers en raison d’un dysfonctionnement de signalisation à Saint Ouen.
      Trois RER ont connu des modifications d’origine ou de terminus.

    • findus dit :

      @Jeremy

      vous avez la liste de tous les problèmes,

      soyez honnête, dites nous la vraie ponctualité sur les horaires de pointe 😉

    • seb94 dit :

      Le STIF ne la demande pas donc on l’aura jamais.

    • rcc dit :

      Pas sûr, il est à quelle échéance le contrat stif actuel ? Que je sache ils sont friands d’un milliard d’indicateurs, ça augmente exponentiellement

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @rcc, @seb94,
      Il a été signé jusqu’en 2015.

    • findus dit :

      @Jeremy

      vous ne pouvez pas nous sortir + de stats que les chiffres officiels ?

      un truc pour nous calmer, je sais pas ……….. ?

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @findus,
      Non, je ne peux pas!
      A la base, les chiffres par branches n’étaient pas communiqués; nous l’avons fait.
      J’ai aussi pris l’habitude de vous donner, dans le document joint aux articles Ponctualité, le nombre de clients retardés par un incident, enfin ceux les plus significatifs ou abordés dans les commentaires.

    • seb94 dit :

      Ils sont friands mais de stat qui vont dans leur sens. On sait tous que si on regardait la ponctualités que sur les periode de pointe l’indicateur serait pas bon car c’est la que se concentre une grosse partie des retards. La SNCF comme le sTIF ou la RATP ne vont pas signer quelque chose pour se tirer une balle dans le pied.

    • patricelPasser au statut dit :

      @Jérémy
      amusant vous parlez là de  » branches  » dans une de vos réponses et d’autres parlent de feuilles 😉

  12. Jer dit :

    Ah, ah , ah. Je l’avais dit hier. Encore gagné.

  13. Jer dit :

    Ce soir à 20h00, les prédictions du « Médium du RER C ».
    Il avait dit : les feuilles.
    Vous avez eu les feuilles.

    Restez connectés.

    Je lis dans l’huile usagée des rames du RER C.

  14. Fred91Passer au statut dit :

    A quand le compost fourni par le RER C ?

  15. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
  16. Excédé91 dit :

    Et la super méga excuse bidon du soir pour dire qu’on est incapable d’assurer un service acceptable : affluence voyageur due aux vacances scolaires, véridique regardez les écrans à bfm, qu’attend on pour supprimer les vacances scolaires, ou encore mieux, les voyageurs!

    • Hebus dit :

      Sur le site Transilien, ils parlent de problème sur le RER B qui impacteraient le RER C ????

      « Le 29 octobre 2013 de 18:25 à 20:25
      Dernière mise à jour : 29/10/2013 à 18h33 .

      Incident de signalisation à Sevran Livry sur le RER B impactant la ligne C du RER.
      Des retards de 5 à 10 minutes sont possibles sur la ligne.

      SNCF Transilien »

      Il faudra m’expliquer le phénomène, les deux lignes étant totalement indépendantes l’une de l’autre !!!!

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonsoir @Excédé91, @Hebus,
      J’ai effectivement appris ce motif (dues aux vacances scolaires) par des clients sur Twitter.
      C’est bien l’incident sur le RER B qui a conduit à un report des clients sur le RER C au moins en gare de Saint Michel Notre Dame. Les Gestionnaires de l’Information Voyageurs vont modifier l’affichage.

    • Nico91 dit :

      Bonsoir,

      Encore une explication incompréhensible.
      Une interruption de la ligne B entre St Michel-ND et Massy, peut justifier que des usagers contournent le problème par la C en passant par Orly.
      Mais comment un incident sur la ligne B, au nord, peut’ il impacter la ligne C ?
      Pour éviter d’avouer une erreur ?
      Absurde.
      Probablement, que par effet papillon, on nous expliquera un jour que nos trains sont tous retardés en raison de difficultés à Nice parce que le « train bleu » qui arrive à Paris Austerlitz le matin utilise nos voies entre Juvisy et Paris…

      Cordialement

    • rcc dit :

      Un mouton s’égare en nouvelle zélande, le navigo de nico91 est encore tout niqué

    • TrainTrainPasser au statut dit :

      Et quand la station st-Michel est bondée, c’est assez impressionnant vu de la cabine.

    • findus dit :

      J’aurai trop peur qu’un mec se jette sur les voies perso……………. !

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Nico91,
      Le pourquoi du comment, je ne saurais vous répondre mais c’est un fait, il y a eu un report de clients de la B vers la C. Vu sur les écrans des caméras de la gare, les quais étaient bien plus fréquentés que d’habitude, les couloirs de correspondance aussi.
      Est-ce que certains ont préféré emprunter directement la Ligne C pour se prémunir d’éventuels retards sur le RER B? Peut-être.
      Bonne journée.

    • findus dit :

      @Jeremy

      c’est vraiment n’importe quoi, il y avait pas plus de monde que d’habitude dans les trains.

      après, ça arrive parfois qu’une colonie de gamin descende d’un RER et effectivement ça peut prendre 5 min ..

      dans le doute, je ne vais pas gueuler, l’annonce m’a fait sourire, et je n’ai pas été impacté par les retards (j’aurai du louper mon BALI, et je l’ai eu finalement………….)

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @findus,
      Pour avoir vu les écrans de caméra hier soir à Saint Michel Notre Dame, je peux vous assurer que ce n’était pas une colonie d’enfants mais bien un report de la ligne B. Après le pourquoi du comment alors que l’incident était sur le nord de la ligne, je ne saurais vous dire.

    • rcc dit :

      Vu à Antony vers 17h plein de monde en direction du Sud. M’est avis qu’il y avait de franches difficultés à descendre et qu’il y a eu un report conséquent de gens descendant sur massypal.

    • findus dit :

      Vous croyez qu’ils ont le même problème sur le RER B quand on est bloqué à St Michel et qu’on prend leur train pour aller à Massy ?

      fraudrait que je regarde le blog du RER B … à l’occaz ^^

    • AlexisPasser au statut dit :

      Oui j’ai aimé en effet l’excuse des retards due à l’affluence des voyageurs pendant les vacances scolaires. Alors que des fois il y a moins de trains, ou moins de wagons car moins de personnes pendant les vacances scolaires, elle est ou la logique ?

  17. TrainTrainPasser au statut dit :

    Pour les feuilles, il y a pire, la ligne H!
    Ce mardi matin, Monsoult-Luzarches fermé pour problème d’adhérence.
    Même quand on avait du vieux matos on arrivait à monter!
    La rame du futur, zéro patinage; zéro enrayage…
    Finalement, nos vieilles Z2N ne s’en sortent pas si mal (sauf les Z20900) sur le C.

    • Nico91 dit :

      Re,

      @TraiTrain
      Hum Hum, est ce qu’il y a toujours autant de rames circulant avec des blocs moteurs isolés.
      L’année dernière, à la même saison, nous avions eu deux détresses un même matin, à Jouy, et à Chilly.

      Avoir une rame qui « traine la patte » ne doit pas faciliter la conduite sur un rail glissant et en rampe, non ?

      Cordialement

    • TrainTrainPasser au statut dit :

      Surtout les rames à 6 caisses, les autres ne vont pas trop mal comparativement à la ligne D.
      Mais quand un moteur est isolé, cela dure souvent plusieurs semaines faute de temps et de pièces pour le réparer. Ça coute cher de repeindre les rames, plus de sous pour les reste…

  18. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • tontonSNCF dit :

      As-tu essayé la gare ? Le web ? Le smartphone ?

      Tu n’as pas de Smartphone ? donc pas de web ? il te reste que la gare ? … Dans ce cas, tu es foutu..

  19. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • findus dit :

      Pour les présentations de titre de transport, plutôt que de ne pas les présenter, je propose que l’on mette tous 5 minutes à les présenter.

      Que pensez vous de cette idée ? Ben oui, on a des trains, mais en retard, donc on va présenter nos titres, mais en retard.

    • tontonSNCF dit :

      J’adore cette idée

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • findus dit :

      @denis91 :

      Excellent 😀

      et la réaction des contrôleurs ? vous avez finis en prison ? 😀

    • rcc dit :

      Contrôleurs ce matin dans mon train, j’ai pas vu de révolutionnaire qui changeaient la société en faisant attendre les contrôleurs pendant 3 secondes et demi chrono, c’était même plutôt cordial

    • tontonSNCF dit :

      Bons toutous 🙂

    • rcc dit :

      Oui voilà, ça prouve surtout qu’il y a du monde concentré ici pour brailler à qui mieux mieux bien planqué derrière son petit écran, mais ça va pas plus loin… enfin vous pouvez toujours initier la tontonrévolution, je m’en délecte d’avance en attendant les premiers relais sur 20 minutes
      La majorité des gens sont cordiaux et disent bonjour, c’est rassurant quelque part.

    • seb94 dit :

      Ne pas forcement penser que ce qui se passe dans votre wagon est une generalité

    • findus dit :

      On peut être cordial et mettre du temps à présenter son titre de transport.

      RCC, vous ne savez pas encore que sur internet, on trouve quasiment que des avis négatifs ? Je crois que le ratio est de 70% négatif … D’ailleurs, heureusement qu’on vous a pour faire la balance 🙂 Sinon, vous avez parfaitement raison, les personnes ici sont uniquement des pleurnichards et des blasés qui viennent se défouler … En dehors des quelques blogueurs qui se plaignent, le RER C fonctionne très bien, il n’y a que des gens satisfaits de leur ligne !

      ON a quand même réussit à 5 ou 10 luluberlus à faire embaucher Jeremy pour nous parler toute la journée 🙂

    • tontonSNCF dit :

      Je comprends ton point de vue, néanmoins cela permet de faire passe un message tout en étant très cordiale je trouve. Et tu as raison ce blog est un excellent défouloir 🙂

    • rcc dit :

      Ah oui j’étais dans un wagon antirévolutionnaire, que des chouans et des pro royalistes, il manquait plus que le pelliculage Louis XIV

    • tontonSNCF dit :

      @rcc : Tu n’es pas très rigolo quand même 🙂

    • rcc dit :

      Je n’attends point d’applaudissements de la part des sans culottes assoiffés de sang

    • tontonSNCF dit :

      Et bien moi je t’applaudis !

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • rcc dit :

      Exceptionnellement je vais à Petit Vaux, ça doit expliquer des choses. C’est vrai à quoi bon essayer de comprendre la situation globale

  20. parmentier dit :

    Totalement d’accord avec Denis… Parce que vous savez quoi… Hi hi… franche grise de rigolade ce matin… La ligne de Versailles Château RG, est devenu le nouveau triangle des Bermudes… Ce matin « intempéries automnales »… Pas de train avant un hypothétique 8 h 25… Apparement pourtant les premiers trains sont passés… Donc une tempête c’est juste abattue sur la ligne partant de Versailles RG.

    Et si nous nous retrouvions tous en gare le soir, sur toutes les gares du réseau pour manifester. Bon faut s’attendre au CRS, n’oublions pas que c’est nous les méchants qui payons leur retraite à 50 ans à ces gens là 🙁

    • seb94 dit :

      On pourrait jeter les feuilles sur les CRS ca serait notre mai 68 a nous 🙂

    • parmentier dit :

      Merci Seb94… vous m’avez fait sourire… Mais s’ils font comme avec les agriculteurs, ils tireront avec des grenades et des flash machins… et emmènerons aussi comme à St Lazare, les mères de famille au poste question qu’ainsi leurs enfants les attendent encore plus longtemps… ne jamais oublié que c’est nous les méchants… eux ils ne font qu’attendre la retraite dont ils pourront profiter pleinement… Je dis bien attendre parce que depuis le temps que les feuilles tombes en automne, la neige en hiver et qu’il peut faire chaud en été qu’ont – ils fait (là je ne parle pas des agents de guichet qui fatalistes attendent) pour faire que le service public soit assuré. Moins que rien puisqu’en 10 ans la situation n’a cessé de se dégrader. Et toujours les sempiternelles même excuses. Et quand les feuilles ne tombent pas, il y a un problème d’acheminement du personnel, un méchant problème technique (ben oui quoi ils font des travaux qui ne réparent… rien)… et nous on paie… On se dit qu’on va faire grève de Navigo ou manifester et on n’en fera rien… parce qu’on sait qu’effectivement c’est nous qui prendrons les coups et qu’en plus on est épuisé

  21. parmentier dit :

    Je précise qu’à l’extérieur de la gare et sur la ligne de bus 171 pas la moindre trace de tempête… Bizarre quand même 😉

  22. AlPasser au statut dit :

    wje tenais à vous dire que je suis dans un RER qui est parti à l’heure (malgré un affichage 3 minutes en retard). et qui tient. (presque) son horaire. preuve que ça exisrte encore 🙂

  23. seb94 dit :

    Quel beau terme de comme: intemperies automnale dans l’alerte de l’application et sur le site transilien. On a vraiment l’impression qu’on devrait rester chez soit bien au chaud a cause des mechantes feuilles qui risque de nous attaquer et qui font tant de mal a nos petit trains……non mais vraiment ca devient foutage de gueule !

  24. MD dit :

    « intempéries automnales »…. je dois dire que çà m’a bien fait rire à défaut d’en pleurer d’arriver pour le 3ème jour consécutif en retard…

  25. desabusé dit :

    alors ce matin, un lapin !! nannnn RER à bouray de 7 h 42 perdu !! suite aux feuilles mortes !! ah non !! difficultés d’acheminement du personnel !! ah non !! acte de malveillance à st martin !! ah peut etre !! bon au final pour ne pas fausser les stat ! terminus juvisy !! ce fut encore superbe !! un matin de plus !!

  26. HenriPasser en mode normal dit :

    Entre 2003 et 2007, je voyageais souvent sur la ligne Moret Gare de Lyon sans avoir subi de problèmes dus aux feuilles mortes et en traversant la Forêt de Fontainebleau et autres régions boisées…..si ca pose un problème…et bien faites le boulot……coupez les arbres ! 🙂 Bon courage..et dire que ce sont les congés scolaires avec une météo clémente !

    • seb94 dit :

      Meme la D qui traverse des zones boisée n’a pas d’alerte de ce type. Bon apres c’est pas tout rose non plus y’a d’autres soucis.

    • rcc dit :

      C’est vrai qu’ils ont l’air super content les blogueurs de la D
      La fréquence sur cette ligne est pas tout à fait comparable à la C

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @seb94,
      Ce n’est pas vrai. Hier, une alerte était aussi émise pour la ligne D avec comme en-tête: RER D SNCF (Orry-la-Ville – Creil – Melun – Malesherbes) : Conditions meteorologiques degradees et manque d’adherence aux rails sur la ligne D du RER.

    • seb94 dit :

      Je n’ai pas recut cette alerte. Hier j’ai recut pour la B et la C. La D nada j’en etais d’ailleur etonné.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @seb94,
      Je l’ai lu sur Transilien.com; je ne suis pas inscrit aux alertes de la ligne D.

    • seb94 dit :

      Hier matin pas vu sur le site quand j’ai regardé vers 6h30/40 et pas recut d’alerte. Je susi inscrit sur les alertes de la A / B / C et D car la A la B et la D peuvent me servir d’ultime chemin de secours. Et lundi matin juste la B avec les cafouillages et la C. Point de D. Ni de A d’ailleur qui pour le coup semble en general beaucoup moins impactée par les feuilles que d’autres lignes pourtant on y traverse aussi des zones boisées.

    • rcc dit :

      Sur la A, il y a plein de MI09 maintenant, et ils disposent d’anti patinage

    • seb94 dit :

      Les rames de la D ont ete modifiée pour avoir aussi l’antipatinage et la C aussi…mais on voit bien que ca ne change rien. Cependant j’ai oublié de précisé dans mon propos qu’il y a encore 1 an et demi quand je prenais la A tout les jours et je l’ai prise pendant plus de 10 ans je n’avais pas ces soucis et a l’epoque point de MI09, les rames actuelle n’etait meme pas renové (je n’ai plus le modele en tete)

    • seb94 dit :

      Tiens d’ailleur tout au long de ce sujet on a pas parlé du sable etonnant pour un sujet sur le patinage du aux feuilles non ?

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @seb94,
      Les stocks sont renforcés durant la période pré-automnale pour justement ne pas tomber à court et pouvoir en utiliser car c’est effectivement un moyen efficace pour augmenter l’adhérence de la roue sur le rail.

  27. MICHEL dit :

    ce matin 1 train sur 2 pas de paul bien sur normal, et hier soir 10 minutes de retard pour l’ensemble des RER bon normal quoi !!!!!!

  28. parmentier dit :

    En fait le personnel est parti en vacances… du coup les trains se sont des arlésiennes… tant qu’on paie un… parce qu’on est prié de payer nos pass navigo et de cotiser pour ce que ces gens là prennent des vacances jusqu’à leur retraite… Et bien oui quoi, puisque vous rigolez bien sur notre dos chez Transilien, on a bien le droit de rire nous aussi… Rire jaune et colère difficilement réprimée

  29. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @denis91,
      Il a été rendu omnibus entre Brétigny et Juvisy. Pas si fantôme que ça 😉

    • (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @denis91,
      Je vous en prie.
      Sûrement, et en ce sens, SNCF continue de développer son OpenData et permettre aux voyageurs, aux développeurs d’enrichir nos systèmes en collaborant.
      Au passage, j’ai répondu à votre mail matinal 😉
      Bonne journée.

  30. MICHEL dit :

    (vu sur les écrans à paris austerlitz) hier soir les retards étaient dus à une « forte affluence du aux vacances scolaires » le rer c victime de son succès, vivement la fin des vacances

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @MICHEL,
      Je me suis expliqué à ce sujet hier soir. L’affluence était due à un incident sur la ligne B. Les quais, notamment à Saint Michel Notre Dame, étaient vraiment remplis. Les temps de descentes et de montées se sont allongés, générant des retards.

    • findus dit :

      Heureusement que mon VELIB m’a emmené à Austerliz hier soir, j’ai pu esquiver cette affluence ….

      Je n’arrive pas à faire comme RCC, être au bon moment au bon endroit pour être témoins des anomalies RER C ..

    • findusD dit :

      findus rer c findus rer d
      😀

    • findus dit :

      woh un findus RER D !!!!

      c’est un fake ou un vrai clône de findus RERC ? 😉

    • findusD dit :

      et je dirai même plutot que le findus RERC est un clone de findus RERD !!! 😀

    • parmentier dit :

      Mais alors Jeremy, le message pour ne pas agacer les voyageurs bloqués en français aurait du donner « suite à forte affluence sur les quais du à un incident sur la ligne… » ainsi au moins on a pas le sentiment d’avoir un message qui se moque de nous. Dites au grand communicant de la SNCF qu’avec un milliard ils devraient suivre des stages pour réapprendre à formuler en français les choses clairement. Déjà cela éviterait au milieu de la pagaille de créer de l’énervement.

  31. Antoine123 dit :

    Bonjour,
    Peut-être qu’il faudrait de vraies poignées sur les portes du RER C, comme ça quand elles sont en panne ce serait plus facile de les ouvrir manuellement (cas d’un SLOM ce matin…). Sinon c’est un peu la galère, heureusement qu’on était plusieurs autour de la porte à descendre au même arrêt.

  32. Boubou dit :

    Ce matin, train SLOM de 6h57 à Bouray, supprimé : Avarie de matériel. Et merde 1/4 d’heures à se geler sur le quai. Bon, après voyage nickel !!!!
    Bonne journée à tous

  33. MICHEL dit :

    quel bonheur ce matin, je loupe le train Paul de 8h34 à Saint Michel sur orge (pour une fois qu’il est présent!) j’attends donc le lara de 8h40, aie SUPPRIME j’ai pris le PAUL de 8h48, 20 minutes de perdues !!!!!

    • Boubou dit :

      C’est bête !!!!!!!!! lol

    • MICHEL dit :

      ah t as raison, mais y a des jours ça agace !!

    • MICHEL dit :

      je n’ai pas la sagesse et le sang froid exceptionnel de rcc

    • rcc dit :

      Visiblement votre agacement n’a pas fait arriver la rame plus vite

    • Boubou dit :

      Il faut se consoler en pensant au week-end de 3 jours, en plus on a aujourd’hui un beau ciel tout bleu et du soleil. Domage ça ne va pas durer.

    • findus dit :

      et moi je vous laisse 10 jours avec vos galères 🙂

      faites gaffe, la dernière fois que je suis parti, un train a déraillé à Bretigny ………..

    • Boubou dit :

      @ Findus : Interdiction de partir alors. Moi, ce sera la semaine du 11/11 ou je vous laisserais avec les galères !

    • findus dit :

      vous n’avez pas de chance, il faut de la chance (ou s’appeler rcc ce qui est presque pareil) pour avoir un timing parfait sur le RER C

      moi, j’ai eu un train à Epinay sur Orge (vers 8h40) et ce train a eu un problème à Juvisy, on est resté à quai (un problème technique, ça arrive)

      heureusement un train en face est arrivé un KUMA je crois et du coup hop malin comme un findus j’ai sauté dans l’autre train, un arrêt à Choisy et je suis arrivé à l’heure

      parfois, le timing ne tient qu’à un fil ………..

    • rcc dit :

      N’exagérons rien, j’ai eu un suicide sur la B ce matin dès 6h30, mais en général sur la C à cette heure là c’est la perfection

    • Boubou dit :

      Et oui, mais il y a quelques fois des exceptions. On fait avec dans ce cas, puisque c’est rare !!!!!

    • rcc dit :

      Je vois pas comment on peut faire sans quand c’est pas rare

    • Boubou dit :

      C’est bon RCC. Ras le bol de vos commentaires ……

    • rcc dit :

      Evitez de m’interpeller dans ce cas, ça vous agacera moins

    • Boubou dit :

      Et vous, évitez aussi de répondre à tout pour avoir le dernier mot. Ca ne donne vraiment pas envie de vous connaitre. Je plains vos collègues et votre famille, ça ne doit pas être rigolo tous les jours avec un énergumène comme vous.

    • rcc dit :

      Ce blog n’a pas vocation à faire des connaissances mais à pleurnicher presque anonymement, vous le savez bien
      Et libre à vous de fantasmer sur ma petite vie, c’est effectivement passionnant comme analyse, et le rer court de 15h pour la cambrousse va arriver carrément plus vite avec ça

    • findus dit :

      Les enfants, c’est le we, allez on déconnecte du blog et on rentre chez soi bien sagement 😉

    • rcc dit :

      parlez pour vous, monsieur le tire au flanc 😉

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Re @rcc,
      Allez stop ! Vous ne prendrez pas le train ensemble mais on reste cordiaux 😉

    • rcc dit :

      Mais si on le prendra ensemble un de ces jours
      Et si la rame n’est pas chauffée on fera une belle danse de feuilles mortes en duo

  34. Fred91Passer au statut dit :

    Bon, j’imagine que les feuilles sont parties car j’ai eu le PAUL 8h14 Savigny, très peu rempli en plus. D’un calme ! Et le trajet sans souci, à part un ralentissement avec St-Michel Notre Dame.

    • findus dit :

      Il y a eu bcq de vent en début de semaine, les feuilles sont fortement tombés dans mon jardin (fort heureusement je n’ai pas sorti cette excuse à mon employeur sur mes retards).

      Depuis deux jours, les feuilles tombent beaucoup moins fortement, cela explique l’amélioration du réseau.

    • rcc dit :

      Une explication météo, vous n’êtes pas sérieux, c’est la SNCF qui crée le vent et la pluie vous le savez bien

  35. Mathieusyb2 dit :

    Bonjour à tous,

    Je souhaite revenir sur le problème des feuilles mortes et vous donner quelques éléments. J’ai travaillé à la maintenance des voies sur les lignes du RER C sud c.-à-d. À partir de Choisy le Roi jusqu’à Étampes. Je préfère vous prévenir tout de suite, je suis dans l’entreprise que depuis 2008, je ne connaissais donc pas le « avant ». Le problème n’est pas les feuilles qui se déposent sur le rail mais le fait que les roues des trains écrasent ces feuilles. Cela fait alors une sorte de patte, qui s’accroche au rail. Une balayette sur un train ne servirait pas à grand chose. Il y a plusieurs manières de traiter ce problème : en correctif ou en préventif. En correctif, on cherchera à reprendre de l’adhérence. Dans ce cas, il faut soit que le train jete du sable sur le rail (certains trains fret en ont mais pas les banlieux… Pourquoi je ne sais pas….) et soit équipé d’un dispositif anti-enrayage (les trains de banlieux sont équipés de ce dispositif moins efficaçe que le sable mais moins compliqué à entretenir) soit décalaminer le rail. C’est à dire que l’on utilise un chariot doté d’une mini melleuse. Cela enlève la patte et l’oxydation du rail. Ce chariot est tracté par les agents de la maintenance (2 agents par chariot). Il faut un chariot par fil de rail, et la vitesse de travail est d’environ 250m par heure. Les zones d’enrayage / patinage font en général de 500 à 1000m de longueur. Une autre possibilité, utilisait au nord de la ligne au niveau de la partie parisienne du RER C, est le ramassage des feuilles mortes avant la circulation des trains. Il s’agit d’agent qui ramassent les feuilles le long du RER. Cette technique est impossible au sud de Choisy le roi car les trains circulent 24h/24 sur la ligne (banlieue le soir, Fret le soir) et que le parcours est beaucoup plus grand (beaucoup de tunnel dans la partie parisienne). Enfin, la dernière solution est le train « karcher » qui nettoie le rail en envoyant de l’eau à haute pression. L’efficacité de ce dispositif est très variable. Finalement, on a pas grand chose pour stopper l’enrayage ou le patinage. Le mieux est donc d’intervenir en préventif. Le préventif se résume à supprimer les arbres le long de la ligne. Pour le RER C, nous disposons d’un budget spécifiques de plusieurs centaines de millier d’euros pour traiter de Boisseaux à Choisy le roi, de Versailles à Savigny et de massy à Orly. En raison du manque d’effectif dans nos équipes, il est très difficile d’arriver à dépenser toute l’enveloppe. Aujourd’hui, les problèmes d’adhérence viennent pour 2/3 d’arbres sur le réseau, et 1/3 d’arbres chez les riverains (habitants, mairies, entreprises…). La grande difficultés dans le préventif c’est que nous ne pouvons pas obliger un riverain à couper son arbre au prétexte qu’il ralentie les trains sur la ligne… Il y a donc 1/3 d’arbres qui ne seront jamais traités. Pour les 2/3 restant, nous devons faire face au mécontentement des riverains et mairies qui n’hésitent pas à faire pression pour que l’on ne coupe pas les arbres le long de la voie ferrée… La raison : les riverains ne veulent pas voir le chemin de fer. Cela peut paraître incohérent que quelqu’un vous empêche de couper vos propres arbres, mais cela se passe comme cela. Parfois les Maires vont jusqu’à contacter des députés voir des ministres pour nous empêcher d’abattre les arbres. Malgré ce rapport de force, nous arrivons tout de même à notre fin, mais cela prend plus de temps. D’ici quelques années, au rythme de l’abattage d’arbre que nous réalisons, le problème d’adhérence devrait être pas mal réduit. Il faut dire que les financements affluent depuis 2010, et que nous devons faire face aujourd’hui aux erreurs du passé (année 90 – 2000) où l’investissement pour l’abattage des arbres étaient quasiment inexistant !!

    J’espère que mes explications vous permettront de mieux comprendre ce phénomène…

    • TrainTrainPasser au statut dit :

      Merci pour ces infos, je n’avais pas pensé à ce genre absurdité concernant la coupe des arbres.
      J’espère que ce ne sont pas les mêmes élus qui râlent contre les retards des trains de leurs administrés puis qui empêchent la coupe des arbres le long des voies.
      Mais nous sommes en France, le ridicule ne tue pas…

      La SNCF devrait arrêter de prendre des pincettes avant de couper les arbres menaçant aux abords des voies, que ce soit sur ses emprises ou chez un particulier.
      L’arbre est menaçant, on le coupe, POINT.
      Le gars fera un procès à la SNCF si ça l’amuse mais en attendant, les trains rouleront.

  36. Nico91 dit :

    Bonsoir,

    Merci Mathieusyb2 pour votre témoignage, qui rappelle quelques évidences concernant le débroussaillage.
    Le problème avait été évoqué l’année dernière.
    La réponse apportée sur ce blog, selon laquelle SNCF/RFF laissaient se développer délibérément des « murs végétaux » le long de leurs installations était stupéfiante.

    http://malignec.transilien.com/2012/11/22/le-froid-et-lhumidite-responsables-de-lenrayage-et-du-patinage-des-rer-c/comment-page-1/#comment-8271

    Encore une façon de justifier plusieurs années de laisser-aller.

    On notera aussi de votre commentaire, qu’il ne suffit pas que des travaux soient budgétés pour qu’ils se concrétisent.
    On verra dans dix ans, ce qu’il restera de toutes les belles promesses faites aujourd’hui sur les « efforts exceptionnels » ou « historiques » pour remettre à niveau le réseau.

    Cordialement

    • rcc dit :

      N’empêche que j’aime bien les murs végétaux, on trouve plein de houblon sauvage le long des voies de la ligne C, super récolte début Octobre entre Epinay et Savigny

  37. AS dit :

    170 commentaires????
    C’est un record absolu sur ce blog … Vous avez attiré du monde en mon absence! Toutes mes félicitations.

    Je ne suis plus sur la C maintenant … Mais sur la branche SNCF de la A … Et dites vous bien que j’ai trouvé pire que la C … Oui la A branche SNCF est encore pire.. Dingue, non?
    J’ironise un peu c’est vrai…

    Mais comme je l’avais signalé l’année dernière, je ne comprends pas que des mesures préventives (au même titre que le gel des caténaires l’hiver par exemple) ne soient pas prises pour éviter ce genre d’incidents?
    Par ailleurs, je voulais savoir s’il y avait un quelconque changement de conducteurs à Austerlitz? Car la dernière fois, mon MONA est resté stationné à quai sans raison apparente et surtout sans explications. Avez vous des infos sur un changement de conducteurs ou des problèmes de régulation dans cette zone?

    Merci à Mathieu pour son témoignage.

    J’espère avoir l’occasion de participer à un évent RER C 😉

    En attendant, bon courage et bonne continuation à vous Jeremy!

    • AS dit :

      P.S : J’ai été bien triste de ne pas vous voir passer dans ma gare cet été 🙂 Je dois dire que j’ai été assez choqué du comportement des agents avec moi … Mais c’est sur un autre topic qu’il me faudra en parler 🙂

    • rcc dit :

      Quand les caténaires gèlent suite un à une pluie verglaçante, vous pourrez tjrs attendre pour avoir un train… Les feuilles je ne sais pas mais que je sache ça n’interrompt pas le trafic, ne mélangez pas tout non plus.
      Enfin reconnaître que la C n’est pas la pire ligne du monde ou de l’IDF, voilà du progrès sur ce blog

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @AS,
      Pendant votre absence, le Blog a continué son petit bonhomme de chemin. J’avoue que je vais rarement sur le blog de Chrystel mais vous devez connaître 😉
      Des mesures préventives sont prises mais malheureusement elles ne sont pas toujours suffisantes et en ce sens, nous regardons aussi quelles sont les pratiques à l’étranger afin de prendre les bonnes pratiques.
      Il y a effectivement des relèves de conducteurs à Paris Austerlitz. Les temps d’arrêt sont contrôlés afin que ces relèves ne perturbent pas le trafic. Sur ce point, il y a eu une évolution depuis un an: il n’y a plus de relève pendant les heures de pointe.
      Enfin, je n’ai pas eu le temps de passer 😉 Nous avons connu un été fort mouvementé.
      Bonne journée.

  38. (Commentaire retiré à la demande de son auteur) dit :
  39. epinedecactus dit :

    Bonjour
    vu sur le blog ligne H

    Un produit vaporisé sur les rails qui augmente l’adhérence de 15%.

    une telle action est elle faite sur le C

    Si NON, pourquoi ?

    merci

  40. Jérôme M dit :

    Et quand c’est pas les feuilles, c’est la neige…
    Ils font comment au Canada ? 😉
    Bisous.

    • El conductorPasser au statut dit :

      La neige ne fait pas patiner les trains si mes souvenirs sont bons! Mais elle crée des blocs de glaces sous les trains, qui lorsqu’ils se détachent, projettent de plus petits blocs sur les trains croiseurs et qui peuvent endommager les trains ( vitres etc).
      Elle peut aussi dans certains cas , bloquer les mouvements de certains appareils de voies. Enfin elle peut avoir le même effet sur la caténaire que sur les fils EDF et si elle est en trop grande quantité ou trop lourde, elle peut provoquer la rupture de la caténaire. Et elle peut aussi en cas de vent froid , s’agglomérer pour créer un bloc de glace autour de la caténaire qui isole le pantographe du fil de contact et il n y’a plus d’apport d’énergie Electrique

    • ClemPasser en mode normal dit :

      La neige ne pose pas trop de problèmes aux trains, sauf s’il y en a un mètre, mais il suffit de passer un train chasse neige et le problème est résolu (indice : c’est ce qu’ils font au Canada). Le problème : comme c’est assez rare chez nous, on n’a pas forcément de train chasse-neige sous la main en dehors des régions montagneuses.

      Le gel peut geler des aiguilles (qui ne veulent plus bouger), mais elles sont équipées de réchauffeurs à gaz ou électriques qui permettent d’éviter ce problème. D’autres équipements comme les crocodiles, pédales ou balises peuvent « bloquer » et causer quelques soucis s’ils ne sont pas déneigés à la main, dans quelques cas extrêmes. Le rail peut aussi casser lors d’un refroidissement brutal (c’est l’inverse du rail qui se dilate sous l’effet de la chaleur : il se contracte et si c’est brutal crac, une faiblesse peut le faire casser).

      D’une manière générale, le froid est moins problématique que les feuilles ou la chaleur en tous cas, dans des conditions de froid classiques. En cas d’hiver extrême, on verra bien…

Les commentaires sont fermés.