MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Un mouvement social chez un prestataire en gare de Paris Austerlitz

28
Publié le 13/01/2014

Gare Austerlitz - RER C - Crédit photo @Anneuh_Chatteuh Certain(e)s d’entre vous passent peut-être par la gare d’Austerlitz qui, depuis la semaine dernière, donne l’impression de ne plus être nettoyée.

Je tenais à vous en donner l’explication. Depuis la semaine dernière, un mouvement social chez un prestataire ne permet pas d’assurer le nettoyage complet de la gare. La direction de ce prestataire est en négociation avec ses salarié(e)s pour une reprise du travail.

SNCF s’excuse pour la gène occasionnée auprès des voyageurs de cette gare.

Post scriptum du 27 Janvier 2014: Je vous informe que le mouvement social du prestataire chargé du nettoyage de cette gare a cessé ce vendredi 24 Janvier!

La gare va donc de nouveau être nettoyée.

28 commentaires pour “Un mouvement social chez un prestataire en gare de Paris Austerlitz”

  1. mystik91Passer en mode normal dit :

    Les joies de l’externalisation…

    • rcc dit :

      C’est juste, mais quelle boite aujourd’hui ne délègue pas son nettoyage ?
      La sncf en tant que boite publique devrait donner l’exemple en n’externalisant pas cette activité ? Sur le principe sûrement, dans la réalité plutôt compliqué. La vérité c’est que personne ne veut faire un boulot pareil donc on délègue à des boites spécialisées qui savent « recruter » et étouffer toute revendication (enfin en principe)

  2. HenriPasser en mode normal dit :

    De l’autre, oui il y a une grève, mais les voyageurs qui passent par cette gare peuvent aussi faire l’effort d’être responsables et propres.
    Pour le coup, la SNCF n’est vraiment pas responsable.
    C’est un problème global de comportement.
    Vous verriez dans mon entreprise, les toilettes Hommes le soir dans quel état elles se trouvent. J’ai souvent dit aux employés qui arrivent pour faire le ménage vers 18H combien j’avais honte pour ceux qui se comportaient comme ça.
    C’est le manque de respect pour la France qui se lève très tôt, et se couche très tard (mais ce sont les mêmes !) Bonne journée.

    • CyrilouSanPasser au statut dit :

      c’est sur que les voyageurs français sont crades, le choc que cela fait lorsque l’on quitte Londres pour rejoindre Paris et les RER de la gare du nord… pour autant, a Auster’, ce ne sont pas les voyageurs qui ont déversé du sable dans le souterrain sous le quai B ni renversé des poubelles de papiers déchiquetés, mais les grévistes car ils n’ont pas beaucoup de moyens de faire remarquer autrement qu’en agissant ainsi qu’ils sont en grève.

  3. Fred91Passer au statut dit :

    C’est clair, si tout le monde était un peu responsable, ce serait moins sale.
    Un papier à jeter et pas de poubelles ? On le garde dans la poche !
    Une canette vide ? On l’a bien acheté et baladé pleine, on peut bien la garder vide et trouver une poubelle.
    Il ne faudrait pas se tromper de responsable : ceux qui font grève ou ceux qui salissent ?

    • KarinePasser au statut dit :

      Bonsoir,
      Surtout qu’à Austerlitz, il y a rapidement le métro et le métro, c’est la RATP et à la RATP il y a des poubelles…
      Dommage que l’on ne puisse pas poster de photos ici. J’ai constaté ce matin qu’une majorité de détritus ne provenait pas des voyageurs, on ne se promène pas tous les jours avec un destructeur de papier en semant les petits morceaux au sol, en général on ne renverse pas non plus son gobelet de café ou son soda de couleur brune, sur le sol d’un hall de gare… que ces personnes aient des revendications, pas de souci. Qu’elles salissent impunément me dérange bien plus…
      Bonne soirée !

    • soso dit :

      Tout à fait d’accord Minouche.Ce ne sont pas les passants mais bel et bien les employés de ce prestataire qui vident volontairement les poubelles!
      Un voyageur ne se promène pas non plus avec des filtres à café usagés et j’en passe!
      Il convient de remettre les choses à leur place!
      C’est bien facile d’accuser les usagers qui ne font que subir ce désagrément…

    • Nicolas B. dit :

      « ceux qui font grève ou ceux qui salissent ? »

      Et ceux qui emploient ceux qui font grève ?

  4. nico91 dit :

    Bonsoir,

    Habituellement ces mouvements sociaux à Paris-Austerlitz s’accompagnent du déchargement des poubelles aux sols par les grévistes avec éventuellement, l’apport de journaux gratuits hachés menus, et de détritus extérieurs pour dramatiser la situation.
    Les grévistes sont, soutenus (au moins moralement) par SUD-RAIL.
    L’usage veut qu’ensuite, des cadres SNCF se transforment en briseurs de grèves en nettoyant eux-mêmes les locaux souillés.
    On va voir si cette énième grève se déroule selon ce scénario bien rodé, mais beaucoup a déjà été écrit les années passées :

    http://malignec.transilien.com/2012/07/04/des-dechets-en-gare-de-versailles-chateau-rive-gauche/comment-page-1/#comment-2707

    http://malignec.transilien.com/2012/03/01/c-du-propre/comment-page-1/#comment-1079

    Cdlt

    • Hebus dit :

      A vu de la photo, je me disais aussi que ça avait l’air particulièrement sale, comme si quelqu’un s’était amusé a bien étaler des détritus.

  5. findus dit :

    j’y suis passé hier soir, j’ai pas été marqué par les problèmes signalés dans cette gare

    du coup, on pourrait réduire le budget entretien dans cette gare et éduquer les gens qui sont des vrais PORCS ?

  6. nico91 dit :

    Re,

    Passé à Austerlitz à 11:00 ce matin, tout s’y déroulait selon le rituel écrit depuis des années à la SNCF.
    Quatre ou cinq grévistes circulaient dans la gare en éparpillant des confettis issus d’une broyeuse.
    Drapeau d’une organisation syndicale SNCF sur l’épaule, ils collaient, par ci par là, des autocollants sans grand rapport avec leur mouvement.

    http://img98.xooimage.com/views/8/7/b/dsc_4080-43642d9.jpg/

    http://img98.xooimage.com/views/d/6/6/dsc_4069-43642ed.jpg/

    Des non grévistes passaient derrière pour ramasser ce qui avait été consciencieusement déposé.

    http://img97.xooimage.com/views/7/3/c/dsc_4073-4364302.jpg/

    Des extravagances dignes de la SNCF et qu’on ne trouvera nulle part ailleurs.
    Evidemment, l’explication qui consiste à se défausser, comme toujours, sur un prestataire, est un peu courte.
    Alors pour en savoir un peu plus, on peut trouver quelques articles plus ou moins engagés :

    http://paris-luttes.info/soutien-aux-grevistes-du-nettoyage

    http://maligne-intercites.com/tours-orleans-paris/2014/01/13/nettoyage-gare-de-paris-austerlitz/

    On retiendra, que la SNCF a déposé des plaintes (c’est une maladie dans cette entreprise…) contre les grévistes.
    Et pour ne rien arranger, un autre ingrédient habituel, une rivalité syndicale : SUD vs CFDT.

    Cdlt

  7. Fred91Passer au statut dit :

    Poser des autocollants sur les écrans d’indication des trains au service des usagers, on voit le niveau !
    Franchement, salir volontairement le sol est digne d’abrutis. Et dire qu’ils ont le droit de vote.

  8. nico91 dit :

    Bonjour,

    Si nos révolutionnaires sont logiques avec eux-mêmes et appliquent le précepte « élections, piège à cons », il n’est pas évident que l’exercice du droit de vote les concerne.

    D’un autre coté, la SNCF a peut être les syndicats qu’elle mérite.
    La radicalité qu’y prennent, à chaque fois, les mouvements sociaux interroge sur la capacité de dialogue de cette entreprise.
    Surtout, lorsqu’en tant qu’usager, on voit ici une entreprise se gargariser avec des mots aussi creux que « coproduction » ou « co-participation positive », mais toujours incapable de nous expliquer sur des cas extrêmement concrets pourquoi ses gares sont si souvent fermées ou ses équipements si souvent en panne, sans se réfugier systématiquement dans le déni.

    Cdlt

  9. hamadi dit :

    Vous êtes tous une bande d’ignards et vous ne savez pas de quoi vous parlez. Mettez vous un peu à la place des autres et essayez de les comprendre plutôt que de les juger. Si les grévistes ont fait ce qui vous a tant dérangé c’est simplement pour arriver à se faire entendre. Non ce ne sont pas des porcs comme disent certains mais des êtres humains qui agissent avec des moyens très limités pour résoudre des problèmes dont personne ici n’a idée. Ne jugez pas c’est mal

  10. Fanny BRG dit :

    Aujourd’hui c’etait pire que tout ! Des citrons écrasés carrément !

    • Barbibulles dit :

      Je suis furieuse, mais je vais essayer d’être calme. Qu’il y ait des mouvements de protestation, soit, c’est souvent nécessaire, je suis ancienne syndicaliste, je sais de quoi je parle. Mais de là à salir délibérément non ! Est-ce quelels gens qui font ça pensent que cela peut être dangereux ? J’ai des problèmes de genoux, et j’ai du faire très attention de ne pas glisser sur un détritus… et encore il était tôt donc j’ai pu lambiner sans me faire bousculer par les excités en retard…
      Les gens sont effectivement suffisamment crades, donc pas la peine d’en rajouter.
      Et qu’on ne m’accuse pas d’être contre les grévistes, ce n’est pas le cas. Simplement oui il n’y a pas d’autre solution que d’embêter l’usager, mais il faut le faire intelligemment et en réfléchissant aux conséquences possibles.
      En espérant que ce message soit lu et compris par les intéressés….

  11. Colère dit :

    Quelle honte! 3 avril 2014, la gare d’Austerlitz est jonchée d’ordures, il y a des trainées au sol, à tout instant on risque de glisser!!!! Cela du matin au soir sans que rien ne soit fait!!!! C’est antihygiénique, dangereux et d’une saleté repoussante… pourquoi ne pas faire appel à un autre prestataire, à l’armée… et pas d’excuses de la SNCF une fois de plus! Quel organisme peu se permettre de traiter aussi mal ses clients!

    • Hebus dit :

      Ah oué, l’armée, c’est une bonne idée : envoyez le Charles de Gaulle !!

    • findus dit :

      l’Armée, c’est le service public !!

    • Nicolas B. dit :

      « pourquoi ne pas faire appel à un autre prestataire »

      C’est interdit.

      Mais pourquoi la SNCF n’engagerait pas les nettoyeurs plutôt que que d’engraisser au passage une boîte privée qui les exploite ?

    • rcc dit :

      Après le droit on peut parler des marchés publics aussi 🙂
      Effectivement la sncf ne peut pas déléguer la mission confiée à un autre presta, sauf à casser le marché mais bon au secours les délais.
      Ceci étant, la question de délégation de service peut se poser effectivement.

    • Nicolas B. dit :

      rcc,

      Je ne pensais pas au droit des marchés publics. Mais au droit de grève, et en particulier à l’interdiction de remplacer des salariés grévistes par du personnel externe ou embauché pour cela.

    • Nicolas B. dit :

      Déjà, si tu les appelles clients – au lieu d’usagers -, ça ne m’étonne pas.

  12. Nicolas B. dit :

    Lydie,

    Tu oublies l’essentiel :

    Quelles sont les raisons de la grève ?

    Car il s’agit d’une grève, l’appeler « mouvement social » n’y change rien.

    Par ailleurs, pourquoi le nettoyage est-il sous-traité à une boîte privée ?

    • rcc dit :

      La sous-traitance dans ce cas précis c’est clairement pour des raisons économiques

    • Nicolas B. dit :

      C’est vrai que payer les salaires des nettoyeurs + les dividendes des actionnaires d’une boîte privée + les salaires des dirigeants de la boîte privée, c’est vachement plus économique que payer les salaires des nettoyeurs. :-/

    • rcc dit :

      Vous omettez d’autres choses.
      Bien sûr que la boite privée s’engraisse, mais le sncf y gagne tout de même économiquement

Les commentaires sont fermés.