MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

La gare de Choisy-Le-Roi analyse les flux voyageurs

144
Publié le 22/09/2015
Flux de voyageurs

 

 

La mise en œuvre du Forfait Navigo « toutes zones » soulève de multiples questions : la fusion des zones fera-t-elle évoluer les trajets ? La fréquentation aux frontières de l’Ile de France augmentera-t-elle ? Quel sera l’impact global : considérable ou au contraire négligeable ? Comment faudra-t-il s’adapter ?

Un premier objectif: analyser

Afin de répondre à ces questions, SNCF Transilien met en œuvre divers dispositifs d’analyse des flux sur le réseau SNCF francilien, qui visent à évaluer l’impact de la réforme tarifaire actuelle sur la mobilité des voyageurs, dans 5 gares, parmi lesquelles la gare de Choisy-Le-Roi.

L’objectif est d’avoir une meilleure connaissance de la clientèle et de préparer l’avenir :

–          Optimiser l’aménagement des gares et des parkings

–          Mieux répartir les flux et anticiper les phénomènes de saturation (adaptation du plan de transport)

–          Créer et optimiser des services aux clients.

Les premières analyses sont prévues pour début 2016.

 

L’innovation et la co-construction

La connaissance des flux existe depuis des années, grâce à des opérations régulières de comptage (soit manuel, soit via les dispositifs de comptage dont sont équipées les portes des trains Francilien et à l’analyse des données issues des outils de validation en gares.)

Mais elle demeure partielle : seules 50 % des gares par exemple sont aujourd’hui « fermées » c’est-à-dire équipées de « tourniquets » restreignant l’accès aux trains aux seuls voyageurs disposant d’un titre de transport (ces gares représentant 80 % de la clientèle).

Pour Alain Krakovitch, directeur général de Transilien, « la réforme tarifaire est l’occasion pour les équipes d’innover, dans une démarche de co-construction, avec des starts up et partenaires, et de faire changer de siècle nos outils actuels. C’est certes expérimental aujourd’hui, mais nous industrialiserons le process afin de mieux maîtriser les changements à venir et apporter une réponse adaptée à nos clients, en termes de circulation des trains et de services ».

Les dispositifs mis en œuvre

Des capteurs innovants pour obtenir une photo de la fréquentation avant/après lancement du forfait Navigo Toutes Zones: des senseurs thermiques, des capteurs Wi-Fi, des vidéos 3D ou encore des tapis de comptage, mis en place en collaboration avec des starts up françaises.

La gare de Choisy-Le-Roi en a été dotée car elle détient un potentiel de hausse de flux en zone 3.

Les nouvelles sources de comptage viennent compléter les outils de comptages déjà installés au niveau des tourniquets de validation de titre de transport. En effet, ce comptage manuel existant n’est réalisé que périodiquement du fait de la complexité de sa mise en place. Ceci donne donc des résultats en partie faussés dû à la fraude.
Ces nouveaux capteurs vont nous permettre de disposer de comptages sur plusieurs mois pour connaître précisément la fréquentation de la gare de Choisy-Le-Roi.

En route vers le changement

Cette période de réforme tarifaire est un moment propice au changement pour Transilien qui a voulu saisir cette occasion de franchir une étape en matière de connaissance de la mobilité en Ile de France.

En s’entourant de partenaires précieux, en déployant des moyens physiques sur le terrain et en mobilisant l’écosystème data pour réagir et rebondir sur la démarche, Transilien cherche à  construire une vision ambitieuse de la mobilité. Cette vision lui permettra à terme de mieux connaître les voyageurs franciliens dont les déplacements évoluent sans cesse, et de mieux répondre à leurs attentes. Par exemple, adapter l’offre de substitution pour mieux vous prendre en charge en cas de situation perturbée inopinée ou de travaux. Mais aussi faire évoluer les services et les équipements en gare pour améliorer votre quotidien dans ces zones de vie.

144 commentaires pour “La gare de Choisy-Le-Roi analyse les flux voyageurs”

  1. 1- la fusion des zones fera-t-elle évoluer les trajets?
    drôle de question.
    2- la fréquentation aux frontières de l’Ile de France augmentera-t-elle?
    marginalement.
    3- quel sera l’impact global : considérable ou au contraire négligeable?
    négligeable. cf. point2.
    4- comment faudra-t-il s’adapter?
    déjà fait. cf. plus loin:  » Mieux répartir les flux et anticiper les phénomènes de saturation (adaptation du plan de transport) »
    quelques réflexions à la volée:
    « La connaissance des flux existe depuis des années, grâce […] à l’analyse des données issues des outils de validation en gares. » il était temps de le reconnaitre.
    « Créer et optimiser des services aux clients. » à part le service de transport stricto sensu, je ne vois pas…
    dites Lydie, y a t-il moyen de savoir quelles sont les 4 autres gares, s’il vous plait?

    • LydiePasser au statut dit :

      Bonsoir @Lo,
      Il s’agit des gares de Bois-Colombes, Le Stade, Colombes et Melun.

    • @Lydie, bonsoir et merci pour cette précision, qui appelle 2 questions:
      1- je ne comprends pas trop quelle logique il y a de sélectionner 3 gares consécutives (Le Stade, Bois-Colombes, Colombes), qui plus est toutes situées en zone 3, pour évaluer les effets de la mise en œuvre du Forfait Navigo « toutes zones » . pourriez-vous m’éclairer?
      2- la gare de Melun est la seule située en bout de ligne (une branche du RER D, en l’occurrence). est-ce à dire que l’évolution de la fréquentation dans cette gare peut être extrapolée à toutes les gares situées aux frontières de l’Ile de France?

    • LydiePasser au statut dit :

      Bjr @Lo,
      -Pour vos 2 questions, à mon niveau je n’ai pas la hauteur nécessaire sur Transilien pour pouvoir vous répondre. Mais je vais me renseigner et je vous dis.

    • LydiePasser au statut dit :

      Bjr @Lo,
      J’ai obtenu réponses à vos questions.
      -Pour la question 1- sur le choix des 3 gares (Colombes, Bois Colombes, le Stade), il y a deux objectifs dans le projet : mettre en place de nouvelles solutions de comptage et mesurer l’impact du changement tarifaire. Le choix des gares ne s’est pas uniquement porté sur le critère « zone » mais aussi sur le « profil de la gare » (petite/grande gare, gare ouverte/fermée, en zone éloignée). Sur ces 3 gares, il se peut qu’un report du trafic se fasse de la ligne 13 vers la ligne J.
      La gare ‘Le Stade’ est une gare ouverte sur laquelle nous disposons de peu de données de validation et le dernier comptage manuel remonte à 2012. Il était ainsi opportun de l’équiper de solutions de comptages innovantes pour actualiser notre connaissance du trafic dans cette gare.
      Nous souhaitons déterminer les outils et méthodes de comptage les plus adaptés selon la configuration de la gare et la période sur laquelle nous menons la campagne.

      Pour répondre à la question 2- sur la généralisation des résultats, l’évolution de la fréquentation constatée en gare de Melun ne permettra pas de généraliser l’impact du trafic sur l’ensemble du réseau en zones éloignées. Nous ne pourrons qu’observer à posteriori le potentiel impact du changement tarifaire sur cette gare.
      Toutefois d’autres études viendront compléter ces mesures ponctuelles (sur 5 gares) afin de dégager un enseignement global sur le dézonage et son influence sur le comportement voyageur.
      J’espère avoir pu vous éclairer.
      Bonne journée à vous.

    • bonjour Lydie et merci pour ces infos. me voilà illuminé.
      pour la question 1 : à cet endroit, les stations de la ligne 13 est à égale distance des lignes J et C. ne pensez-vous pas qu’un report du trafic se fera également de la ligne 13 vers la ligne C (Les Grésillons et Gennevilliers) ?
      une question en amenant une autre, je ne saisis pas bien par quel mécanisme Choisy-Le-Roi détiendrait un potentiel de hausse de flux en zone 3. la gare est située en limite de zones 3-4, donc on pourrait penser que des personnes s’arrêtaient à Choisy (zone 3) plutôt que de poursuivre jusqu’à la station suivante (zone 4) et que le dézonage aura pour effet d’alléger un peu Choisy. à moins qu’il me manque un paramètre ?
      et aussi, si le comptage était manuel dans cette gare, les résultats ne devraient pas être faussés par la fraude, si ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Lydie, attention il n’y a pas de « fusion des zones » qui servent toujours de base à la tarification. Elles sont toujours utilisés pour les forfaits 2-3 3-4 4-5, Mobilis, ticket jeune et Paris-Visite en particulier. Par contre il s’agit d’un forfait dézoné, comme le ticket de métro est dézoné (un même ticket t+ fonctionne sur tout un trajet de bus hors services express ou tout un trajet de métro sans tenir compte des zones traversées).

  2. tchoutchou dit :

    souriez, vous êtes comptés ?

  3. nico91 dit :

    Bonjour,

    …La gare de Choisy-Le-Roi en a été dotée car elle détient un potentiel de hausse de flux en zone 3.….

    En abusant un peu, on pourrait en déduire que la SNCF connait, à l’avance, la tendance et les résultats à obtenir.
    Cela confirmerait l’impression générale laissée par tous les indicateurs de performance à la SNCF toujours au beau fixe.

    Cdlt

    • ClemPasser en mode normal dit :

      C’est sûr, on aurait dû tirer au sort une gare à faible fréquentation, comme ça on aurait été sûr que les résultats n’auraient pas été significatifs.

      C’est bien connu, quand on veut observer un phénomène, on ne va jamais voir à l’endroit où il semble logique qu’il soit observable, ce serait trop facile.

      Sinon le SNCF-bashing se porte toujours bien on dirait non ?

    • nico91 dit :

      Bonsoir,

      Clem : « …Sinon le SNCF-bashing se porte toujours bien on dirait non ? »

      Mes expériences personnelles de la SNCF ne m’encouragent absolument pas à la bienveillance.
      Votre collègue XYP appelle ça des fantasmes.
      Sur papier A4 affranchi au tarif en vigueur et suivi d’un avis de recouvrement fiscal, ça ne se pardonne pas !

      http://www.casimages.com/i/15092708391079356.jpg.html

      http://www.casimages.com/i/150927084151223897.jpg.html

      Vous observerez, au passage, comment dans un jargon issu des procédures anglo-saxonnes et mis en vedette quelque mois plus tard dans l’affaire du Sofitel, vos services juridiques prétendent que le doute profite à la SNCF.
      Ce même jargon qui servira aux US pour disculper DSK.
      « Au-delà de tout doute raisonnable », tout ça pour ne pas écrire que l’usager est un menteur, ce qui m’avait été signifié verbalement le jour même de la verbalisation.

      Cdlt

    • Galaad91 dit :

      @Nico91,
      Simple question pour éclairer ma lanterne, quel est le lien entre vos déboires judiciaire avec la SNCF et l’annalyse des flux de voyageurs ?

    • El conductorPasser au statut dit :

      Aucun Lien bien sur !

    • LydiePasser au statut dit :

      Effectivement @Galaad91, une fois de plus le sujet dévie.
      @Nico91, vous pour qui rien ne va et qui nous dites ouvertement que rien ne sera fait de toutes façons, pouvez-vous nous dire pourquoi vous continuez à venir sur cet espace? A part bien sur le fait de tenter de faire dévier le sujet initial de l’article dans le fil de discussion? (ce qui devient de plus en plus gênant pour la bonne compréhension et pour tous ceux qui souhaitent venir discuter et trouver de l’information en lien avec le sujet initial.)

    • El conductorPasser au statut dit :

      @Nico91 Comment prouvez que vous êtes dans la constance
      Je cite  » vos propos discourtois  »
      Y’a donc pas que sur le Blog que vous avez de tels propos!
      D’ailleurs vous vous cachez bien de montrer la lettre que vous avez envoyé…. Quand on veut jouer la carte de la Persécution…

    • c’est amusant. quelques observations:
      il est clair que le gugusse qui a rédigé ce courrier devrait arrêter de se shooter au roman de gare:
      – « au-delà de tout doute raisonnable », ça ne se rencontre nulle part, Code et jurisprudence confondus. en la matière, tout ce qui n’est pas noir est blanc. aucune nuance de gris n’est permise.
      – « l’arrêté Préfectoral de la gare » ?! quésaco ?
      – « dans l’intérêt du service, l’accès de certaines parties des gares » etc, on vous cite l’article 3 de l’Arrêté du 29 juin 1977 alors que l’infraction relève de l’article 74 du Décret du 22 mars 1942.
      d’ailleurs, je suis épaté que la réglementation relative à la validité des titres de transport reste aujourd’hui encore un héritage de Vichy. c’est complètement anachronique. ainsi, si on poursuit la lecture de l’art. 74 du décret du 22 mars 1942, on trouve les pépites suivantes.
      Il est interdit à toute personne:
      – « d’entraver la circulation dans les couloirs » (il faudrait songer à verbaliser, notamment en heure de pointe)
      – « de monter dans les voitures en surnombre des places indiquées » (y en a pas. c’est commode)
      – « de cracher ailleurs que dans les crachoirs disposés à cet effet » (y en a pas. c’est commode)
      – « de faire usage, dans les voitures, dans les salles d’attente, sur les quais ou dans les dépendances des gares accessibles aux voyageurs et aux autres usagers, d’appareils ou instruments sonores. » (il va falloir virer le piano à Auster)
      bref, anachronique, je vous dit. comme feu le poste de Vitry.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Pour que chacun comprenne voici l’article qui bien sur comme omet de le dire LO a été modifié depuis sa création:
      http://legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006074984&idArticle=LEGIARTI000006880311

      Concernant les couloirs, il est dit :
      3° D’occuper un emplacement non destiné aux voyageurs, de se placer indûment dans les compartiments ayant une destination spéciale, d’entraver la circulation dans les couloirs ou l’accès des compartiments.

      Concernant les crachoirs:
      8° De cracher ailleurs que dans les crachoirs disposés à cet effet .
      Tout à chacun de comprendre que s’il n’y a pas de crachoirs, il est interdit de cracher.

      Par contre point mots sur :de mettre obstacle à la fermeture des portieres immédiatement avant le départ, de les ouvrir après le signal de départ pendant la marche et avant l’arrêt complet du train ; d’entrer dans les voitures ou d’en sortir autrement que par les accès aménagés à cet effet et placés du côté où se fait le service du train ; de monter ou de descendre ailleurs que dans les gares, stations, haltes ou arrêts à ce destinés et lorsque le train n’est pas complètement arrêté.
      C’est assez clair non?
      Et pour nico91 toujours en proie à critiquer le passage au cab malgré un pas navigo :
      1° De voyager dans une voiture sans être munie d’un titre de transport valable complété, s’il y a lieu, par les opérations incombant au voyageur telles que compostage, validation ou apposition de mentions manuscrites ; de pénétrer dans les parties de la voie ferrée et de ses dépendances dont l’accès est réservé aux personnes munies d’un titre de transport sans être munie d’un titre valable et complété, s’il y a lieu, comme il est dit ci-dessus.

    • sauf votre respect, sur ce coup-là, vous êtes hors-jeu.
      ou alors, j’ai également omis, caché, dissimulé, passé sous silence, la disposition relative aux cantonniers et gardes-barrières ou celle fixant le montant maximum des frais de constitution de dossier à 250 Francs ( !). et des tas d’autres encore.
      figurez-vous que mon propos n’était pas de faire l’exégèse du Décret du 22 mars 1942, mais d’en pointer certains anachronismes. ainsi, de mon point de vue, le 1° du premier alinéa de l’article 74 (sur la base duquel nico91 a été verbalisé) est aussi archaïque que le 8°. on n’en est plus au temps des poinçonneurs et des locos à vapeur.
      toute la subtilité du machin est contenue dans le « s’il y a lieu » et je ne pige pas la raison pour laquelle il y aurait lieu pour le Navigo quand il n’y a pas lieu pour le e-billet de composter, valider ou apposer des mentions manuscrites.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Article 74
      Modifié par Décret n°92-478 du 29 mai 1992 – art. 16 (V) JORF 30 mai 1992 en vigueur le 1er novembre 1992

      Lo je n’invente rien
      Que je sache en 1992 la carte orange existait… les francs aussi!
      Le E billet est comme vous le savez cantonné uniquement au seul et unique train pour lequel il a été acheté! il est donc auto composté! tout comme les billets en départ immédiat .
      Il y’a des choses dans l’article qui sont hors de temps mais certains dont le premier sont toujours valables!
      Apres c’est votre choix de penser que le navigo ne devrait pas être validé mais dans ce cas la faite la remarque à la RATP / et autre compagnie de bus. mais il faut bien contrôler que chacun dispose d’un navigo en règle ( la carte ne suffit pas )

    • El conductorPasser au statut dit :

      Enfin ce que je trouve impressionnant c’est cette volonté à vouloir contester systématiquement les règles établies.
      Pour conduire votre voiture, la loi dit que vous devez avoir un permis en règle?
      Quand vous prenez l’avion, vous respectez bien les règles établies par les compagnies aériennes?
      Mais des que ça touche la SNCF et l’état, tout est matière à critique!
      Mais on entend personne râler quand une personne bloque les portes ou tire le signal d’alarme pour rien ( 2 poids / 2 mesures ) bref le débat est stérile!
      Bonne journée

    • vous avez parfaitement raison. l’article 74 du Décret du 22 mars 1942 a effectivement été modifié par le Décret n°92-478 du 29 mai 1992.
      et vous savez en quoi? en abrogeant l’interdiction suivante:
      « 7° De fumer dans les salles d’attente des gares et dans les compartiments des voitures portant l’inscription « Non fumeurs ». Cette interdiction ne s’applique pas dans les compartiments portant l’inscription « Fumeurs » ni, à condition qu’aucun des voyageurs présents ne s’y oppose, dans ceux qui ne portent aucune des deux inscriptions ci-dessus ; »
      rien de plus, rien de moins.
      en ce qui concerne la validation des Navigo, je veux bien entendre tous les arguments, mais s’il est question de contrôler que chacun dispose d’un titre de transport en règle, je ne m’explique pas pourquoi il y a si peu de barrières de CAB. il y a comme une contradiction, vous ne trouvez pas?
      encore une fois, le 1° de l’article 74 était adapté à l’époque révolue où il fallait faire poinçonner son billet pour accéder au métro/bus/train. pour ma part, j’estime que lorsqu’on est titulaire d’un forfait Navigo, on est ipso facto en règle vis à vis de la SNCF.

    • Galaad91 dit :

      @Lo,
      J’ai une remarque et une question.
      Ma remarque : même si ce débat législatif est très intéressant, ce n’est pas la SNCF qui fait, modifie ou abroge les lois. Il me semble donc de que ce n’est pas le meilleur endroit pour dire si une loi est toujours d’actualité ou non…

      Ma question : Comment faire pour prouver que l’on est titulaire d’un forfait valide sans contrôles ?

    • El conductorPasser au statut dit :

      Lo je suis désolé de vous le dire mais comment vérifier que votre forfait navigo est valable si il n’est pas contrôlé?
      Le fait d’avoir un Pass navigo ne veut pas forcement dire qu’il est valable…
      Pourquoi si peu de CAB ? tout simplement parce que le loi vous oblige à valider votre pass et que la SNCF dans sa grande naïveté pense que l’usager est honnête et donc valide son pass sur les petites bornes!
      Si vous avez un soucis avec les lois en place , je vous invite à écrire à votre député pour demander l’abrogation de cette loi!
      Comme le précise Galaad91, la SNCF n’est pas le législateur.

    • @Galaad91:
      1- Sur votre remarque
      ce n’est certes pas la SNCF qui fait, modifie ou abroge les lois.
      mais si le Directeur de la Ligne C estime que l’endroit est tout indiqué pour échanger sur le respect d’une loi qui est applicable à tous les lieux affectés à un usage collectif (dont les gares font partie), alors il ne me semble pas moins approprié d’y échanger sur le respect d’un décret qui est applicable au seul transport ferroviaire.
      2- Sur votre question
      et comment les clients-voyageurs prouvent-ils qu’ils sont titulaires d’un titre de transport valide en GL ?
      de plus, nico91 était titulaire d’un forfait valide, mais pas validé. il a été pruné.
      et voyez, c’est justement ce qui est discuté à travers l’article 74. comme quoi, ça vous intéresse quand même.
      .
      @el conductor:
      relisez-moi attentivement. je ne conteste pas les opérations de contrôle. et même, je souhaiterais qu’il y en ait bien davantage. si je suis contrôlé 3 fois dans l’année, c’est bien le bout du monde. il paraît qu’il y a 800 contrôleurs sur le réseau Transilien. ben je ne sais pas où ils se cachent.
      toujours est-il que cette histoire de bipage de Navigo, c’est absurde.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Lo c’est histoire de bipage est absurde ??? ok donc je vais ressortir mon pass NAVIGO ( non rechargé ) et je vais tenter de dire  » j’ai un pass donc j’ai pas besoin de valider et comme j’ai un pass je suis en règle »
      La loi c’est qu’un titre de transport pour être valide doit être à jour et validé POINT FINAL
      Demain j’achète un ticket de métro, comme mon titre est valable car payé, pourquoi le validé?

      Le fait de détenir un pass rechargé ne constitue pas un pass valide.. imaginons la personne qui dispose d’un pass 2/3 qui va se promener sur paris … le pass est bien payé ??? et pourtant il n’est pas valable.
      Et concernant l’article premier il est tout à fait au gout du jour! Je cite :  » De voyager dans une voiture sans être munie d’un titre de transport valable complété, s’il y a lieu, par les opérations incombant au voyageur telles que compostage, validation ou apposition de mentions manuscrites  » Vous ne comprenez pas quoi dans validation ( pass navigo ou carte orange), compostage ( certains billet île de France sont compostables ) et apposition de mentions manuscrites ( ex carte orange et facilité de circulation ) Donc tout est à jour

    • oui, bon, d’accord. pas absurde.
      grotesque ?

    • Galaad91 dit :

      @Lo,
      Ce débat législatif ne m’intéresse pas. Par contre je suis curieux de la voir comment, d’un point de vue technique, vous pourrez laisser un libre accès aux titulaires de forfaits Navigo et interdire ce même accès aux personnes qui n’ont pas de titre de transports…
      Nico91 a été « pruné » parce qu’il est entré sur le quai sans prouver qu’il avait un titre de transport valide en ce soustrayant au seul dispositif de contrôle d’accès du quai qui a pour but d’interdire l’accès aux trains aux personnes non munis de titre de transports. Et ne pas le sanctionner reviendrait à inciter ce comportement. Comment faire la différence par la suite entre quelqu’un qui fraude et quelqu’un qui juge inutile de passer une carte au-dessus d’un capteur pour ouvrir une porte ?

      Comme vous pourrez le constater, je ne fais que poser une problématique technique et non législative.

    • @Galaad91 :
      « je suis curieux de la voir comment, d’un point de vue technique, vous pourrez laisser un libre accès aux titulaires de forfaits Navigo et interdire ce même accès aux personnes qui n’ont pas de titre de transports… »
      1- la problématique est la même que pour les GL. or, que je sache, on accède librement à ces trains –à l’exception de certains TGV.
      2- de fait, l’accès des personnes qui n’ont pas de titre de transports est possible sur tout les réseaux de bus, de tram, ainsi que dans les gares ouvertes (et il y en a un paquet).
      .
      « Nico91 a été « pruné » parce qu’il est entré sur le quai sans prouver qu’il avait un titre de transport valide »
      Aucune importance puisque l’infraction est retenue « alors même qu[e la personne] est munie d’un titre de transport valable ». cf courrier de la « direction juridique ».

    • Galaad91 dit :

      @Lo,
      La problématique me semble différente entre banlieue et GL car dans les GL la présence d’un agent de bord (ou contrôleur) est quasi systématique…
      Effectivement, l’accès aux bus et tram est libre. Mais les contrôleurs ont la possibilité de voir si votre passe Navigo a été validé lors de la montée. Ce qui revient au même.

      Concernant ce que j’avais dit concernant le cas de Nico91, vous avez simplement reformulé ce que j’ai dit. L’infraction retenue étant qu’il se soit soustrait à une opération de contrôle automatique.

    • bien. on arrive enfin au cœur du sujet.
      .
      la problématique est absolument la même. c’est la solution qui est différente : CAB dans un cas, contrôleurs (agents de bord, si vous préférez) dans l’autre.
      .
      « l’accès aux bus et tram est libre. Mais les contrôleurs ont la possibilité de voir si votre passe Navigo a été validé lors de la montée. »
      qu’est ce qui importe, que le pass soit valable ou qu’il ait été validé ?
      .
      extraits d’un article de septembre 2014 :
      « Guillaume Pépy, le président de la SNCF, le reconnaît lui-même: « De plus en plus d’utilisateurs qui paient se posent la question de pourquoi le faire, les mailles du filet leurs apparaissant large et les incivilités nombreuses ». D’après un sondage YouGov réalisé pour 20 Minutes, 83,6% des Français estiment en effet que la compagnie ferroviaire n’en fait pas assez pour lutter contre la fraude.
      D’autres projets sont à l’étude, notamment des amendes plus élevées et la mise en place de postes de filtrage en dur à l’entrée des quais jusque-là libre d’accès.
      « Mais cela ne doit pas se faire au détriment du nombre de contrôleurs dans les trains », estime Marc Pélissier, le président de la section Île-de-France de la Fnaut (Fédération nationale des associations d’usagers des transports). La SNCF ne l’entend toutefois pas ainsi et annonce vouloir développer le nombre de TER sans contrôleur. »
      .
      sur le Transilien, le manque à gagner de la fraude est estimé à 100.000.000 €. ajoutez à cela le coût d’acquisition, le coût d’installation et le coût de maintenance des CAB. ça équivaut à combien de milliers d’emplois de contrôleurs, d’après vous ?
      .
      en résumé, je pense qu’il vaudrait mieux embaucher des contrôleurs.
      la SNCF est en train de faire pile l’inverse. et je pense que c’est une erreur. voilà.

    • rcc dit :

      Le taux de recouvrement des amendes est tellement ridicule que je ne vois pas l’intérêt en l’état d’augmenter les contrôles.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Lo vous demandez le nombre de poste de contrôleurs que ça ferait???
      Je comprend vraiment pas la logique française ( cheminot = fainéant, bon à rien, surpayé, nantis ect , et la on se demande le nombre de poste que ça pourrait faire…)
      On ne peut surement pas reprocher aux cheminots d’avoir défendu ce genre de poste avec bien sur une opinion publique hostile… Mais bon le débat est vaste sur la question et je ne rentrerais pas dedans !

    • El conductorPasser au statut dit :

      @Lo il y’a aussi une grosse différence entre la GL et la banlieue et la différence est de taille …. le temps . un grande ligne ne s’arrête pas toutes les 3 mins et donc les contrôleurs ont le temps pour contrôler … en banlieue il faudrait 1 contrôleur par voiture

    • Galaad91 dit :

      @Lo,
      Il est important que le client ait un forfait valable et il est important pour l’entreprise de transport qu’il soit validé. Je n’ai pas d’information fiable sur le sujet mais il me semble que le STIF paye mieux les lignes où il y a de la fréquentation et le seul moyen de le prouver c’est de comptabiliser le nombre de titre de transport validé/composté.
      De plus, les chiffres de la fréquentation étant faussé, le STIF pourrait juger inutile de conserver une ligne alors qu’elle est utilisé.

      Pour ce qui est des trains avec EAS (Equipement Agent Seul), ces équipements ne sont pas très utilisés pour le moment hors IDF. Et je ne suis pas très favorable à leur déploiement.

    • GuLPasser au statut dit :

      @Galaad91
      Certes, le comptage des validations de navigo aide à la connaissance des flux de voyageurs, nécessaire au paiement par le STIF. Mais ce n’est pas le seul moyen : il existe aussi les comptages au niveau des portes du train, comme il a déjà été évoqué plusieurs fois sur ce blog. De plus le comptage des navigos ne prend pas en compte les fraudeurs, en particulier ceux qui n’ont aucun billet.

    • nico91 dit :

      Bonjour,

      @Lo, vous avez parfaitement raison, le décret vichyssois de 1942 était encore, il y a peu, affiché dans toutes les gares. Une lecture instructive et faute de mieux distrayante lorsque vous attendez des trains supprimés.
      On y trouvait aussi comme anachronisme l’interdiction de monter sur les tenders.

      A l’art 90, la présence d’un cahier de réclamations, obligatoire dans toutes les gares, « présenté à toute réquisition des voyageurs … et communiqué sur place aux fonctionnaires et agents de contrôle ».
      Récemment, demandé à Villeneuve St Georges, figurez vous qu’on m’a remis un formulaire à poster et que bien évidemment le guichet n’avait plus d’enveloppe « T ».
      Sur la ligne D, on comprend que le stock ait été rapidement épuisé

      @El Conductor, figurez vous que la discourtoisie ultime à la SNCF, et sanctionnée, c’est que l’usager ne s’excuse pas des dysfonctionnements dont l’entreprise est responsable.
      Vous n’êtes pas prêts de lire mes excuses publiques pour l’incendie du poste de Vitry que vous m’avez collé sur le dos, pas plus que pour les lacunes d’entretien des équipements en gare.

      Cdlt

    • El conductorPasser au statut dit :

      Je n’attend rien de vous, n’ayez aucune crainte la dessus.
      Par contre je vous invite à lire l’article 433-5 du code pénal et de vous rappeler que vos propos peuvent être parfois traités comme tel.
      http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070719&idArticle=LEGIARTI000006418552&dateTexte=&categorieLien=cid
      Et dans la foulée de vous ressortir l’article 222-13 du code pénal qui m’avait valu de votre part un fameu  » vous vous prenez pour qui » lorsque je vous avais dit que les agents SNCF était couvert comme les agent dépositaire de l’autorité publique http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070719&idArticle=LEGIARTI000006417637

    • nico91 dit :

      Bonsoir,

      @El Conductor, vos menaces ne m’intimideront pas.
      Vous devriez moins passer de temps sur Légifrance. Le code pénal vous tourne la tête et vous êtes meilleur en expertises techniques ferroviaires.
      Je suis moi-même agent d’un service public. Il ne m’est jamais venu à l’idée d’utiliser cette qualité dans un débat pour clouer le bec à mes contradicteurs.
      Et surtout pas en dehors du service, puisqu’en principe, je n’ai pas à avoir de discussions de ce genre en service, par respect du principe de neutralité du service public.
      Les deux articles du code pénal que vous citez vous protègent « dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de [vos] fonctions ou de [votre] mission ».
      Ca me semble évident sans qu’on soit obligés de se référer aux textes.
      Citoyen El Conductor, les privilèges ont disparu depuis une certaine nuit du 04 août 1789.
      Sauf à tomber le masque et de nous expliquer que vos interventions ici sont rétribuées et font partie intégrante de votre mission.
      On a déjà du mal à imaginer que la SNCF soit encore un service public, alors que dire des quizz organisés par notre responsable consommateurs.

      Cdlt

    • El conductorPasser au statut dit :

      A priori nico91 vous n’avez que peu de connaissance en juridique mais bon pas grave!
      Et je passe pas ma vie sur legifrance contrairement à vous qui arpentez le réseau pour trouver la moindre petite chose pour critiquer!
      Vous êtes incapable de reconnaître quand une chose va bien … un blogueur, à ici même, dit que le mois de septembre avait été un très bon mois mais bon vous critiquerez toujours et encore !
      Bref vos propos sont inutiles et comme dirait lydie  » a quoi ça vous sert de continuer à venir si tout est pourri à la SNCF  » Et je rajouterais, pourquoi utiliser encore et toujours la SNCF pour vous déplacer.
      Enfin et pour finir, des lors que vous connaissez la qualité d’une personne, l’outrage est donc caractérisé…

    • El conductorPasser au statut dit :

      Bref Nico91 vous n’aurez plus le loisir de voir une réponse de ma part … bonne continuation dans vos phobies SNCFiques.
      Attention un vrai faux policier se cache peu être derrière vous dans les trains.

    • rcc dit :

      « Je suis moi-même agent d’un service public »
      Wah un mythe s’effondre !
      Bon on comprend mieux pourquoi vous avez le temps de vous promener pour traquer tous les défauts de votre chère sncf

    • xyp dit :

      Bonjour nico91,

      Votre affaire date de juillet 2010, et de ce que j’en comprends elle est le résultat du seul fait d’un comportement frauduleux de votre part. Nous sommes en octobre 2015 et vous ne l’avez toujours pas digérée au point de vous exprimer telle une personne victime d »un véritable traumatisme.

      Les employés Transilien-SNCF qui donnent de leur temps personnel ici, ainsi que ceux qui répondent dans le cadre de leur service, ne sont ni des médecins psychiatres, ni des mamans pouvant vous filer la fessée qu’il vous a manqué, ni des copains qui voudraient jouer à ce jeu de rôle malsain auquel vous vous adonnez depuis des années ici.

      Ce blog a pour finalité d’aider et d’informer les clients de Transilien-SNCF, ainsi que de faire remonter divers problèmes qu’ils pourraient rencontrer. Nous nous exprimons tous ici avec un objectif commun : celui de nous entraider. Cela se fait dans un esprit commun de respect et de bienveillance.

      Vous nico91, ce qui vous intéresse ici c’est vous, votre nombril, et que vous sentiez les discussions et les gens graviter autours. Vous vous exprimez systématiquement dans un jargon agressif, votre perception d’un problème est à la fois conflictuel et binaire (gentil usager versus méchant employé SNCF), la compassion sincère vous est ici étrangère parce qu’à vos yeux elle doit être un outil de lutte contre la méchante SNCF, la bienveillance et l’empathie sont des mots qui dans votre esprit vibrent telles les cordes qui animeraient les pantins que nous sommes tous à vos yeux, employés et clients.

      Ici vous êtes irrespectueux, agressif, et totalement inutile. Parce que vous êtes une personne intelligente merci de bien vouloir oublier ce Blog jusqu’au jour où vous reviendrez avec une démarche visant à nous aider tous, plutôt que de tenter de nous diviser.

      A bientôt dans de meilleurs dispositions nous l’espérons tous.

    • rcc dit :

      Fallait pas répondre ça, on va encore avoir droit à l’épisode NikungFu Panda contre les Suge araignées, avec les menottes lustrées et tout

    • nico91 dit :

      Bonsoir,

      @XYP, C’est moi qui résonne en mode binaire.
      Vous me donnerez la lecture que les usagers doivent avoir des évènements actuels de BFM, avec lundi matin dans le grand hall, d’un coté des agents du prestataire ONET accompagnés de militants en gilets F.O, et de l’autre des cadres SNCF en gilets oranges ramassant les ordures.
      Folklore habituel à chaque grève !
      Quand à votre blabla sur l’empathie la bienveillance etc… vous savez qu’il est détaché de toutes réalités.
      Pour apporter du concret contrairement à vos abstractions surréalistes, voilà une petite photo qui décrit le vécu des usagers :

      http://www.casimages.com/i/150929104157281478.jpg.html

      Le pire, c’est que ce jour là, la grosse dame qui n’était pas suffisamment athlétique pour franchir les CAB, s’est vu contrôler méticuleusement son billet au guichet pour que l’accès lui soit ouvert en gare.
      Parce qu’à la SNCF, si on néglige l’entretien du matériel, on ne badine pas avec le règlement, surtout lorsqu’il faut emmerder les usagers.

      Cdlt

    • @xyp, bonsoir.
      je me suis longtemps demandé pour qui vous vous preniez. et maintenant, je sais…
      .
      On m’appelle le Chevalier Blanc
      Je vais et vole au secours d’innocents
      Cent fois ma tête fut mise à prix
      Jamais personne ne m’a pris
      Vingt soldats ne me font pas peur
      J’ai pour moi la force et l’honneur
      La justice guide mon bras
      Jamais rien ne l’arrêtera
      La la la…
      La la la…
      .
      ne vous en déplaise, ce blog « a pour vocation de créer un lien entre la direction de la ligne C de Transilien SNCF [dont vous ne faites pas partie, jusqu’à preuve du contraire] et les voyageurs empruntant régulièrement le train [dont nico91 fait partie, jusqu’à preuve du contraire] ».
      les liens, c’est très élastique. parfois, ça se tend, et d’autres fois, ça se distend.
      et on peut a priori faire confiance à Lydie pour modérer les propos de tel ou tel intervenant, s’il y a lieu.
      vous, en tant qu’employé Transilien-SNCF, donnez de votre temps personnel ici en apportant des informations, une expertise, en contribuant aux débats par des arguments. merci. sincèrement. je vous remercierais tout autant de ne pas vous poser en porte-parole de je-ne-sais-qui ou en donneur de leçons de je-ne-sais-quoi.

    • Galaad91 dit :

      @Nico91,
      Votre exemple nous montre un tentative de fraude…
      Les CAB de cette accès son fermé comme le prouve le sens interdit allumé. Pour accéder au quai il faut passer par l’autre entré situé à quelques dizaines de mètres dans le bâtiment voyageur…

    • El conductorPasser au statut dit :

      @Lo je pense que votre post peut également s’imposer à certaines personnes ici même et qui sont clients de la ligne ….
      Vous parlez de créer un lien entre la direction et les usagers …. heu vous pouvez me dire quel lien est créé devant les propos de certains ici? Hormis dire  » la SNCF c’est pourri, vous êtes des bon à rien ect ect ect  » Vous pouvez me dire en quoi ça avance ?
      Vous critiquez XYP mais d’autre ne sont guère mieux
      On l’’appelle le Chevalier Blanc
      Il vient et vole au secours d’innocents
      Cent fois sa tête fut mise à prix
      Jamais personne ne l’a pris
      Vingt soldats ne lui font pas peur
      Il a pour lui la force et l’honneur
      La justice guide son bras
      Jamais rien ne l’arrêtera
      La la la…
      La la la…

    • xyp dit :

      Bonsoir Lo,

      Sauf cas très exceptionnels où j’annonce que je retire ma casquette de cheminot pour prendre celle d’un citoyen lambda, sinon lorsque je m’exprime ici je le fais en tant qu’employé de Transilien-SNCF, entreprise que je représente certes lorsque je suis en service, mais aussi 24h/24 et 7 jours sur 7 ceci où que je puisse me trouver. Les seuls comptes que j’ai à rendre concernant mes interventions sur ce blog le sont donc auprès des différentes Directions que mes mots peuvent concerner et que j’ai l’honneur de représenter, certaines Directions dont vous ne soupçonnez même pas l’existence. Je n’ai aucun compte à vous rendre Lo concernant mes propos ici-même. Donc avant d’étaler ici votre ignorance au milieu d’une conversation qui ne vous concerne pas et d’y attaquer publiquement un agent chargé d’une mission de service publique, agent qui recadre un contributeur zélé pris sur le fait de fautes récurrentes par rapport à notre charte de bonne conduite, merci de mieux vous renseigner.

      Bonne nuit.

    • nico91 dit :

      @Galaad91, l’ennui c’est que la photo présente l’accès principal au quai pair (vers Paris).
      Toutes les personnes présentent sur la photo ont bien évidemment « fraudé » (selon votre définition).
      J’ai déjà décrit comment lorsque ce même accès est clos, par le rideau de fer, plusieurs fois par an, soit par blocage, soit par fermeture de la gare, la panique des usagers qui cherchent un accès génère des bousculades sur le trottoir ou dans la rue. L’accès au BV est réduit à une simple porte à deux vantaux étroits.
      Le passage de nuit, non plus n’est pas calibré pour supporter les flux d’une gare comme Savigny en heures de pointes.
      Bref, il faut sortir des manuels et assouplir vos rigidités.
      Contrairement à ce qu’affirment vos contrôleurs, tout n’est pas parfait à la SNCF.
      Faire rater des trains, des correspondances pour des conneries de validations alors que les équipements dysfonctionnent, c’est abuser…
      Ne compter pas sur moi pour aller m’excuser ou pleurnicher à un guichet alors que le matériel n’est pas entretenu.

      @El Conductor & XYP : sans commentaires….

      Cdlt

    • @Galaad91:
      la fraude est définie comme un « acte malhonnête fait dans l’intention de tromper en contrevenant à la loi ou aux règlements ». ça rejoint la discussion que nous avons par ailleurs, mais si cette personne a acquitté le montant de son Navigo pour le mois de septembre, ce que ni vous ni moi ne savons, je ne vous vraiment pas où se situe la malhonnêteté ou l’intention de tromper la SNCF. quand bien même le fait de passer sous une barrière de contrôle est légalement sanctionnable.
      .
      @el conductor:
      évidemment que j’estime que certains propos de clients sont déplacés. et on est d’accord là dessus, « la SNCF c’est pourri, vous êtes des bon à rien » ça n’avance à rien.
      mais ça n’était pas mon propos, en l’occurrence.
      il se trouve que ceux qui se posent en représentants du bon peuple pour asséner des réprimandes paternalistes, ça me gave profondément.
      je peux me permettre de le dire ou il faut que je demande la permission?

    • El conductorPasser au statut dit :

      C’est abusé franchement… Tout n’est pas parfait mais tout n’est pas pourri comme vous le clamez haut et fort… Mais comme vous dites aucun commentaire… ca vaut mieux.

      Enfin les accès sont sous dimensionné très bien merci , j’invite gares et connexions à venir vous prélever un peu plus que le moment de votre navigo mensuel histoire de payer les travaux nécessaires à rénover dans l’année toutes les gares de la ligne C et en particulier Savigny sur orge!

      Quand allez vous comprendre que la SNCF DOIT ÊTRE EN SOLDE POSITIF EN FIN D’ANNÉE… JAMAIS A PRIORI. Elle n’a pas un budget illimité , en ce moment c’est Epinay sur orge qui est en cours de rénovation… L’an prochain ce sera peu être la gare de monsieur… Qui sait …. Et il n’y a pas que la ligne c dans la vie… SNCF TRANSILIEN ainsi que gares et connexions ont des centaines de gare à gérer et à entretenir. Mais bon je parle a un mur arc-bouté. Le misérable que je suis vous souhaite une agréable nuit.

    • El conductorPasser au statut dit :

      LO je ne comprend pas.. Ça vous gave et pourtant les seuls et unique remarque ne vont qu’à l’encontre des cheminots…
      Je vous met au défi de me trouver une intervention positive du Sieur Lancelot…..
      Accrochez vous.. Si encore il avait l’honnêté de dire quand ça va mais non même quand ça va , ça va pas… Certains bloggueurs lui ont déjà fait la remarque mais rien n’y fait, La SNCF EST POURRIE.. Les agents ne sont bons qu’à servir de punching-ball. Il suffit de retrouver sa réponse à une question que je lui avais posé sur sa réaction si il était témoin d’une agression de cheminot… Tout était dit..

      Il arrive un moment où on ne peut plus défendre de tels agissements.
      Le sieur Lancelot vit dans le monde magique des bisounours où tout est parfait, mais la réalité c’est que tout est perfectible…

    • xyp dit :

      Bonsoir nico91,

      Votre petite partie d’échecs ne m’intéresse pas, si vous voulez vous adonner à cette pratique faites le sur un terrain prévu pour mais pas ici.

      Merci de bien avoir l’amabilité de vous remettre en question quant à vos intentions ici, à ce jour (et de longue date) elles sont incompatibles avec l’objet de notre blog.

      Bonne nuit.

    • nico91 dit :

      @El Conductor, (accessoirement @XYP)

      Dire que c’est moi qui raisonne en mode binaire.
      C’est quoi ce délire : me voilà par absence de réponse à une question stupide, complice objectif d’une agression physique supposée sur des cheminots.
      Et me voilà encore obligé de me justifier, pour que l’on me reproche d’être nombriliste.
      1/ J’ai des amis cheminots [SNCF] et non cheminots, il n’y a pas de différence.
      2/ La SNCF me pose problèmes.
      Ce blog, dont la ligne éditoriale a été donnée, sert à valoriser la SNCF.
      Je continuerai d’apporter à l’eau de rose déversé ici, quelques témoignages écrits ou par l’image d’une réalité niée à tous les niveaux de l’entreprise.

      Cdlt

    • GuLPasser au statut dit :

      Bonsoir,
      Je crois qu’une des causes du problème de communication auquel nous assistons est la philosophie de la SNCF. Je parle ici de l’entreprise dans son ensemble et non des agents, chacun faisant ce qu’il peut à son niveau, et je les remercie pour leurs efforts.

      Dans cette philosophie, il n’y a jamais de reconnaissance d’une responsabilité de la part de la SNCF : elle fait toujours son maximum pour améliorer la situation. Il y a toujours une excuse : « on ne peut pas tout vérifier », « il y eu un vol de câbles », « c’est les feuilles mortes ».

      Certes, il y a des limites aux moyens humains et matériels, mais de temps en temps dire « désolé, nous avons fait une erreur » apaiserait les tensions. Je peux comprendre l’énervement de certains, même si je ne le cautionne pas, face à des appareils défectueux et signalés, sans qu’aucune amélioration ne se profile à l’horizon. Les incohérences d’information en sont également un bon exemple.

      Le rapport de Brétigny parle d’une mauvaise coordination de la hiérarchie. Peut-être est-ce toute l’arborescence hiérarchique de la SNCF qui contient trop de niveaux et de sous-niveaux ? Une chose est sûre : à diluer les responsabilités, personne n’assume.

    • @el conductor
      je vous fais un copier-coller de wikipedia:
      « La ligne C est, avec 187 kilomètres, la seconde plus longue ligne du réseau. Elle voit circuler quotidiennement 531 trains, et transporte 490 000 voyageurs, soit 100 000 de plus que l’ensemble des huit cents TGV français. Entièrement exploitée par la SNCF, elle possède de nombreux arrêts, en particulier dans Paris intra-muros, ce qui, combiné à une infrastructure généralement ancienne, la rend peu performante sur ses tronçons parisiens. Elle est de loin la plus difficile à exploiter avec ses très nombreuses branches. »
      Jours de fonctionnement : Tous les jours
      Points d’arrêt : 84
      Fréquentation (moy. par an) : 140 millions
      .
      je pense qu’il faut se méfier de l’effet loupe du blog. somme toute, si vous mettez en équation tous ces chiffres, je trouve qu’il n’y a pas tant de manifestations de mécontentements. seulement, tout est concentré sur ces quelques pages.
      si vous estimez que nico91 radote, pourquoi ne le laissez-vous pas radoter? ce n’est pas en remettant une pièce dans le distributeur que ça va s’arranger; je serais même tenté de croire que c’est tout l’inverse. et si vous estimez qu’il (ou tout autre) fait du hors-piste par rapport à la charte du blog, faites confiance à Lydie pour prendre les mesures qu’elle jugera appropriées.
      là, ce que fait xyp, ça revient à lui saper son boulot. c’est en tous cas ma lecture de son intervention.
      d’autant que bon, la tirade sur mon ignorance supposée du statut de l’ « agent chargé d’une mission de service publique », comment vous dire…
      un dernier mot, je voudrais rebondir sur votre passage au sujet des critiques qui sont exclusivement adressées « à l’encontre des cheminots ». il me semble que pour l’essentiel, ce ne sont pas tant les cheminots qui font l’objet de critiques que la SNCF. et plus précisément, la SNCF comme jouet politique. je ne vais pas m’aventurer davantage dans des considérations de cet ordre, mais quand je lis que le gouvernement a validé la réalisation des lignes du GPSO malgré l’avis négatif sur la déclaration d’utilité publique rendu par la commission d’enquête publique, tandis que M. Krakovitch communique sur le thème « Priorité au train du quotidien » (publication du 08/04/2015)…

    • Galaad91 dit :

      @Nico91, @Lo,
      La SNCF n’est pas parfaite et ne le sera peut-être jamais mais j’ai bon espoir que ce blogue permette d’ameliorer les points qui ne vont pas. Et je doute que ce soit en étant agressif que l’on y arrivera.

      @Nico91,
      Il est évident qu’aller « pleurnicher » au guichet ne changera rien mais signaler cordialement ce problème pourrait finir par le resoudre. Avez-vous signalé ce défaut de CAB à Lydie ici en lui donnant les horaires où vous avez constaté le problème ?

    • El conductorPasser au statut dit :

      @Nico91, je préfère vous laisser vous n’assumez pas vos paroles qui étaient  » n’attendez pas de ma part la moindre mansuétude face, à une entreprise et ses agents qui n’en ont pas pour leurs usagers »
      Comme dirait Lo, il est inutile de vous remettre une pièce. Je perd mon temps car vous même vous le dites, vous étes juste la pour, je cite:  » Je continuerai d’apporter à l’eau de rose déversé ici, quelques témoignages écrits ou par l’image d’une réalité niée à tous les niveaux de l’entreprise. »
      Ce qui prouve que vous n’êtes la que pour faire du SNCF BASHING!
      BONNE JOURNEE ET A JAMAIS

  4. jeje dit :

    de toutes façon on parle on parle mais on décide de rien.. mais heureusement que les décideur ont l’air depuis quelque années de faire bouger certaine chose. mais l’augmentation des trains entre Montigny Beauchamp et paris le matin en heure de pointe ne semble pas évoluer, dommage les trains sont bondés. ps: ne cherchez pas une raison à touts les trains que sont supprimés une bonne part sont des arrêts de travail ou des panne de réveil. ca peut se comprendre mais c’est à la sncf de pallier à ces désagréments par l’augmentation des fréquence des trains de manière que ceci ne perturbe pas trop les utilisateurs.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @jeje,

      S’agissant des pannes de réveil et des arrêts de travail, je me demande ce qui vous permet d’affirmer cela. Une source peut-être ?

      S’agissant de la fréquence des trains, erreur. C’est entièrement du ressort du STIF, l’autorité organisatrice, qui gère les dessertes et les fréquences. SNCF Mobilités (pour Transilien) n’est que le prestataire de service… Ce n’est donc pas sa décision.

      En outre, je dois rappeler que faire circuler un train, ce n’est pas simplement une voie + un train + un conducteur. Il y a de nombreux acteurs, facteurs et contraintes. Sortir un train prend du temps, il faut qu’il y en ait un de disponible, qu’il ait un sillon (donc qu’on puisse l’acheminer là où on en a besoin et qu’il n’y ait pas de conflit de circulation) et un conducteur (avec toutes les contraintes sur le temps de conduite + les contraintes géographiques qui vont avec). C’est beaucoup moins simple qu’avec des autobus par exemple.

      Donc malheureusement il ne suffit pas d’« augmenter la fréquence des trains » pour « ne pas perturber les utilisateurs ». On risquerait surtout de créer un gigantesque embouteillage.

      Il ne faut pas non plus oublier qu’entre Montigny et Ermont, l’infrastructure est partagée avec la ligne H. Ce qui veut dire que les contraintes de la ligne H vont de pair avec les nôtres, et que chaque changement de notre côté va venir leur poser des problèmes et inversement.

      Enfin sur la forme, on pallie des désagréments, et non à des désagréments (une faute courante, mais pourtant pallier est bien un verbe transitif direct :))

  5. jeje dit :

    Tout à fait , en général les gares traversées par au moins 2 lignes, ont au moins 3 quais pour pallier les engorgements, alors évidement pour augmenter la fréquence à ces endroits il faudrait des travaux conséquents, et donc? c’est prévue??

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Ça, je n’en ai malheureusement pas la moindre idée.

      Il faut se souvenir qu’à l’origine le RER C ne montait pas jusqu’à Pontoise, il s’est donc greffé sur le réseau Paris-Nord jusqu’à Montigny puis Pontoise. Les gares de l’époque n’étaient pas prévues pour plusieurs lignes… et les travaux d’agrandissement ne sont pas toujours possible en fonction des lieux.

      Il n’y a que deux solutions pour augmenter la fréquence d’une des lignes sur le tronçon concerné une fois qu’il est à son maximum : doubler les voies, ou couper l’une des deux lignes au nord d’Ermont (en l’occurrence). Encore faudrait-il qu’il y ait un déséquilibre de fréquentation entre C et H…

    • Galaad91 dit :

      Je n’ais pas l’impression que ce soit une généralité…
      Regardez le RER A vers Cergy, c’est les même voies que pour la ligne L.
      Invercement, la ligne E peut utiliser 4 voies à quai dans la moitié (voir plus) de ses gares.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Galaad oui, mais la L n’y circule qu’aux heures de pointe. Ce sont deux schémas complètement différents. En cas de problème, soit les trains de la L soit ceux de la A sautent au profit de l’autre ligne, mais on n’y fait pas circuler plus de L lorsque la A a des difficultés et inversement.

      Les gares de la E ont été construite sur des modèles différents de celle de la A. Il ne faut pas oublier que ces réseaux datent de l’époque où chaque compagnie (privée) concessionnaire faisait un peu ce qu’elle voulait. On retrouve ces différences historiques par exemple entre la ligne de la compagnie du Paris-Orléans (utilisée par la ligne C), dont les voies locales sont les voies extérieures, et celle de la compagnie PLM (utilisée par la ligne D) dont les voies locales sont les voies centrales.

      S’agissant du Paris-Est, ces lignes sont à quatre voies jusqu’à Lagny–Thorigny et Nogent–Le Perreux respectivement, ce qui n’est pas le cas des lignes dont nous parlons.

      Enfin même sur une ligne à 2 voies on peut créer des voies à quai supplémentaires, voire doubler les voies, moyennant d’importants travaux. Il faut juste avoir la place de le faire, ce qui n’est pas toujours évident, et il faut voir le gain par rapport au coût.

      Si ma mémoire est bonne, l’arrivée du C à Pontoise s’est accompagnée d’une rénovation complète du pont-rail entre Pontoise et Saint-Ouen-l’Aumône.

    • Galaad91 dit :

      Ce qui prouve qu’il n’y à pas de « généralité »…

  6. rcc2 dit :

    Bonjour

    je trouve que les débats sont parfois bien bas sur ce blog
    Les échanges ne sont pas à la hauteur des attentes des usagers.

    Pourquoi le modérateur laisse ces dérives polluer et discréditer ce blog, les cheminots ( les vrais) et la SNCF ?

    • nico91 dit :

      Bonsoir,

      @Sand91, Comme le dit Galaad91, c’est une question d’embouteillage…organisé sur les voies extérieures (les fameuses voies bis). Des trains directs y sont engagés derrière des omnibus. Du coup, ils se trainent jusqu’à Juvisy.
      Il va falloir s’y faire. De plus en plus de trains de banlieue seront écartés des voies centrales.
      Leurs durées de parcours seront étalonnées sur les trains les plus lents.
      Le progrès.

      Cdlt

  7. incontePasser au statut dit :

    Bonjour
    Pourriez-vous analyser les annonces sonores dans cette gare aussi? Je suis riverain et l’annonce en direct que j’entends en ce moment, toutes fenêtres fermées, n’est pas loin de l’insupportable. A comparer (au hasard, testé ce dimanche) avec la gare de Thomery, où il faut dresser l’oreille pour bien entendre l’annonce quand on est sur le quai…

  8. Sand91 dit :

    Bonsoir,
    je n’avais rien à faire ce soir alors j’ai regardé les panneaux d’affichage Bali contre City à Juvisy. Je suppose que les râleries intempestives des usagers de Bali contraints d’attendre que le City parte de Juvisy pour démarrer justifie que désormais les Bali stoppent net à partir d’Athis Mons pour rouler à 5km/h et arriver ensuite. Vérification faite aujourd’hui: Bali annoncé 2 minutes avant le City (18h47 à Juvisy) puis finalement arrivé après le départ du dit City. Bien, comme ces changements ont été faits pour permettre aux NOMBREUX usagers entre Choisy et Juvisy de pouvoir rejoindre la vallée de l’orge sans attente et que je n’avais donc rien à faire ce soir, je suis restée pour attendre Bali et voir à la louche combien de gens descendaient pour changer de quais. Impressionnant : honnêtement je ne suis pas sure d’en avoir compté une dizaine. La loi de Murphy pour gérer les déplacements c’est pas optimal… En tout cas c’est bien de compter les usagers, cela peut servir à adapter le plan de transport et éviter d’allonger inutilement le trajet de beaucoup pour faire plaisir à très peu de monde (enfin d’après ma petite expérience que je compte bien renouveler).

    • Galaad91 dit :

      @Sand91,
      Il s’agit d’un problème d’embouteillage ferroviaire…
      Les CITY et CIME ont fréquemment quelques minutes de retard et cela suffit à bloquer les BALI, DEBA/O et ELBA.
      Le BALI ne peut pas partir en même temps que le CITY puisqu’ils vont sur la même voie jusqu’à Savigny.
      Les BALI doivent souvent suivre les CITY en arrivant à Juvisy (ils utilisent très souvent la même voie) et ne peuvent le depasser, ce qui les forces à rouler au ralenti…
      La seul modification qui peut techniquement être faite serai de retarder le CITY pour laisser passer le BAIL mais dans ce cas ce sont les client du CITY qui vont raler. On ne résout pas le probleme, on le deplace…

    • tchoutchou dit :

      @Galaad91,
      étant utilisateur quasi quotidien du CIME CITY,
      j’ai l’impression que pendant des années c’était le CIME CITY qui poirautait systématiquement à Juvisy.
      Aujourd’hui il me semble que c’est partagé (mais peut-être plus souvent le BALI qui cède la place désormais, en tout cas autour de 18h).
      le CIME de toutes façons va disparaitre avec les tramtrain Massy-Evry.

    • P91 dit :

      @Galaad91,
      On ne résoudra pas le problème en inversant l’ordre de départ des 2 trains.
      Soit, mais, si l’expérience de Sand91 est confirmée (peu de voyageurs changent de trains) et que le CITY ne peut être à l’heure, en pénalisant quelques personnes qui quittent le CITY pour emprunter le BALI, on en contentera quelques centaines ,dans le BALI, qui ne poireauteront plus simplement parce que le CITY est en retard.
      Si on n’est pas capable de respecter les horaires, il ne faut pas se retrancher derrière un ordre de passage des trains qui serait immuable

    • Galaad91 dit :

      @P91,
      Comme l’a indiqué @Clem (http://malignec.transilien.com/2015/09/22/la-gare-de-choisy-le-roi-analyse-les-flux-voyageurs/#comment-54165), c’est le régulateur qui prend la décision d’intervertir les deux trains en question.

      De plus, même si ce n’est jamais agréable de patienter, qu’est-ce que 2 minutes dans une journée ?

      Personnellement, je préfère perdre 2 minutes plutôt que de voir mon train supprimé pour une erreur d’aiguillage…

    • Flora dit :

      @Galaad91,
      2minutes de perdu en attente sur 1 quai pour 1 CITY ce n’est rien en effet. Le problème c’est que ce ne sont pas 2 minutes sèches, souvent elles en entrainent d’autres.
      Le bus que je prend pour rentrer chez moi n’attend pas lui, que le train soit à quai pour partir mais respecte les horaires qu’on lui a fixé et part même si le BALI/ELBA/DEBA n’a que deux minutes de retard. Ces deux minutes se transforment alors en 15minutes de perdu aux heures de pointes ou 30minutes sinon.

    • Galaad91 dit :

      @Flora,
      Le problème serait le même pour les clients du CITY si on leur ajoute 2 minutes de retard supplémentaires…
      C’est malheureusement l’inconvénient des transports en commun.
      De plus, sauf erreur de ma part, ces deux minutes de retards peuvent se rattraper assez facilement. A confirmer avec @El conductor.

    • Flora dit :

      Je n’ai aucunement dit qu’il ne fallait pas attendre le CITY, je rebondis juste sur votre phrase « qu’est-ce que 2 minutes dans une journée ? ».
      Et bien ces 2 mins là ne se résument pas seulement à 2 mins pour nombre d’entre nous.
      Et je ne sais pas si elles sont facilement rattrapables entre Juvisy et Bretigny, mais en ce qui me concerne elles me suffisent souvent pour louper mon bus à SGDB.
      Une solution pourrait être une adaptation des bus aux arrivées des trains, mais vraisemblablement les différentes sociétés de transports ne cherchent pas à se coordonner entre elles.

    • rcc dit :

      Pourtant elles exploitent les lignes en vertu d’un accord avec le STIF. Ce même STIF qui pourrait contractualiser en ce sens (attente des trains en retard dans une certaine limite par exemple) avec la société exploitante des lignes de bus qui partent de la gare. Après je ne connais pas la nature ni les durées de ce contrat.
      A propos, les futurs contrats sncf et ratp intégreront une mesure de ponctualité différenciée entre heures creuses et pleines…

    • Kethu dit :

      Après, faire attendre les bus réguliers n’est pas non plus une bonne idée, pour les voyageurs qui les prennent sans la correspondance avec le train, ils se plaindront que le bus a 5mn de retard sur l’horaire prévu à cause de l’attente de la correspondance RER. C’est sans fin ^^

    • nico91 dit :

      Bonsoir,

      @Sand91, Comme le dit Galaad91, c’est une question d’embouteillage…organisé sur les voies extérieures (les fameuses voies bis). Des trains directs y sont engagés derrière des omnibus. Du coup, ils se trainent jusqu’à Juvisy.
      Il va falloir s’y faire. De plus en plus de trains de banlieue seront écartés des voies centrales.
      Leurs durées de parcours seront étalonnées sur les trains les plus lents.
      Le progrès.

      Cdlt

  9. Galaad91 dit :

    @Nico91,
    Encore une fois, je suis déçu par votre intervention au ton plus que désagréable.
    Puisque vous semblez savoir le pourquoi du comment, je n’ai pas à expliquer ce qu’il se passe techniquement du point de vu de l’infrastructure.

    J’attends donc le développement technique de votre affirmation. Expliquez-nous pourquoi ses embouteillages ont lieu en expliquant le fonctionnement de l’infrastructure ferroviaire.

    Je vous préviens néanmoins que je veillerais à corriger vos erreurs !

    Cordialement

    • El conductorPasser au statut dit :

      Galaad91, tu perds ton temps.

    • Galaad91 dit :

      Peut-être mais je suis curieux de voir sa réponse. Au besoin, Je compte sur toi pour nous donner ton point de vu conducteur sur le PRS de Juvisy.
      Mais après la réponse de Nico91 😉

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Les sous-entendus habituels de nico91. On « organise » donc des embouteillages, c’est vrai que notre but dans la vie c’est d’embêter les usagers. Ah là là, on ne s’en lasse pas.

      Réunion du lundi matin au bureau des horaires : alors qu’est ce qu’on va bien pouvoir trouver pour emmerder nico91 et ses amis aujourd’hui ?

      Risible.

      (Plus sérieusement, vivement que les CIME viennent se confondre avec les BALI avec le débranchement de la GC, ça résoudra le problème.)

    • tchoutchou dit :

      @Clem,
      n’y aura-t-il pas au moins des JILL à la place ?
      il faudra bien déservir les gares entre Choisy et Athis-Mons.

    • tchoutchou dit :

      @Clem,
      suis-je bête, les JILL sont terminus Juvisy …

    • Aurore91 dit :

      Bonjour
      Ca veut dire quoi @Clem cette phrase : « (Plus sérieusement, vivement que les CIME viennent se confondre avec les BALI avec le débranchement de la GC, ça résoudra le problème.) » ?

    • Galaad91 dit :

      Bonjour @Aurore91,
      Je pense que ce que @Clem veut dire c’est qu’avec l’arrivé du tram-train Massy-Evry, les trains CIME n’iront plus vers Massy (et Versailles) pour aller à Brétigny.

    • nico91 dit :

      Bonjour,

      @Aurore91, Galaad91, Plutôt que de longues explications, j’avais déjà mis sur ce blog cette capture d’écran issue du schéma directeur. C’est clair, c’est net.
      Si je devais me justifier sur l' »effet métro » autre terminologie de l’omnibussisation, avec ce schéma, c’est fait :
      http://www.casimages.com/i/150930095230523001.jpg.html

      Les usagers ne sont pas tous des menteurs…

      Cdlt

    • Galaad91 dit :

      @Nico91,
      Vous mélangez le présent et l’avenir…
      Que ce passe-t-il aujourd’hui lorsqu’il y a des embouteillages à Juvisy ?

    • El conductorPasser au statut dit :

      Aurore91 vous noterez quand même le petit encart qui rappele que ce ne sont que des hypothèses et que pour réaliser ce projet, il faudra que le passage au poste R d’Orly soit fini… Que le tram train soit en serviçe ( pas avant 2020) et que la Gare d’Austerlitz soit à nouveau dotée de 20 voies de réception…ce qui est loin, très loin d’être prévu pour le moment… Bref ça reste pour le moment qu’un bout de papier.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Je rajouterais aussi qu’il n’y a aucun train omnibus ( venant du val d’orge) dans le schéma directeur….je vous laisse seul juge aurore91

      Je partage la définition d’omnibus. : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/omnibus/55958

    • xyp dit :

      Bonsoir Nico91,

      Pour une bonne compréhension, la date et signature de Transilien n’apparaissant pas sur l’image que vous nous proposez, pourriez-vous nous rappeler à quelle date celle-ci a été diffusée publiquement, par quelle entité de la SNCF, et dans quel contexte ?

      Merci d’avance.

    • nico91 dit :

      @Aurore91, Les trois missions de « métro » qui partiront de Brétigny après avoir desservi le Val d’Orge, marqueront 6 arrêts supplémentaires jusqu’à BFM (non compris) pour deux d’entre elles, et 3 arrêts supplémentaires pour la dernière.
      Elles circuleront donc à la queue leu leu sur les voies extérieures à vitesse réduite.
      Ce qui est mis en valeur, dans le schéma directeur, est la réduction du temps d’attente sur les quais, car c’est bien connu, le comportement habituel de l’usager, c’est d’arriver en gare pour voir le précédent train partir et de se farcir le délai d’attente maxi.
      Un autre bloggeur (@Clem) a récemment rappelé que ce document, bien que daté de 2009, conserve son actualité.

      http://www.casimages.com/i/15093011532750596.jpg.html
      http://www.casimages.com/i/150930115646847499.jpg.html

      Document bien évidemment cosigné par la SNCF et RFF.
      Les mêmes projets, réalisés pour les lignes B et D, avec les mêmes recettes (à savoir ralentir les trains et multiplier les arrêts) sont déployés méthodiquement sur ces autres lignes avec un bonheur des usagers de grande couronne très relatif.

      Cdlt

    • xyp dit :

      Bonsoir Nico91,

      Comme quoi vous savez apporter des informations utiles à tous lorsque vous ne céder pas au désir de les enduire de haine. Merci à vous.

      Bonne nuit.

    • nico91 dit :

      @XYP, rassurez-vous je n’attendais aucun commentaire positif de votre part (in cauda venenum) et ne je ne réagirai pas à vos provocations stériles.

      Cdlt

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Pour nuancer des propos que j’ai dû tenir précédemment, ou eu l’air de tenir : en réalité le schéma directeur de 2009 n’est plus totalement d’actualité, mais il n’a été remplacé par aucun document. Nous n’avons pas d’autre base pour ce qui est des projets d’avenir. En outre certaines parties restent pertinentes à mon avis (mais depuis 2009 beaucoup de choses ont évolué, comme les prévisions pour le Grand Paris Express par exemple). Du coup même si ça reste une base de réflexion, on ne peut pas affirmer que ce qu’il présente sera retenu au final.

      @Aurore, en effet je voulais parler du fait que lors du débranchement de Savigny-Massy au profit du tram-train, les missions actuellement CIME devraient être détournées vers Brétigny pour apporter aux autres gares du val d’Orge la même desserte que Savigny. Leur code mission sera probablement différent de BALI ceci-dit.

  10. nico91 dit :

    Bonsoir

    @Galaad91, seriez-vous un examinateur du permis !
    Je vais quand même vous répondre.
    Si je reprends votre intervention initiale Il s’agit d’un problème d’embouteillage ferroviaire….
    Le problème se pose donc aussi en amont de Juvisy, et c’est bien pour ça que je parlais d’encombrement sur les voies extérieures.

    Primo, Si je ne m’abuse depuis plusieurs années les horaires des trains ont été détendus.
    Sur de vieux indicateurs des années 90, les durées pour les trains les plus rapides (YETI en Z5300 !) étaient bien meilleures entre Paris-Austerlitz et Juvisy, qu’entre BFM et Juvisy, aujourd’hui avec un matériel plus performant. Et il y avait déjà du monde dans ces trains sans étage.
    Deuxio, pour chaque mission, des sillons existent avec des itinéraires tracés à l’avance. Concrètement, depuis les derniers changements de services et les arrêts supplémentaires à Ivry et Vitry (pour les DUFY/KUMA et CITY/VITY), plus de trains roulent sur voies extérieures.
    Notamment, des GATA / BALI qui se trainent derrière des omnibus entre Juvisy et Choisy.
    Il n’y a guère que LE PAUL qui semble échapper à une règle immuable.
    Exception ce matin, j’ai été surpris de le voir partir de Juvisy devant le SLOM qui était coulé et aurait du le précéder.
    Premier réflexe, je me suis dit qu’il serait ralenti sur voie 2bis, jusqu’à Athis, histoire que le SLOM le dépasse. Et bien non, il a été aiguillé, direct, voie 2 à Juvisy.
    Une bizarrerie qui, je suppose, est liée au fait qu’après BFM il quitte la ligne et ne pénètre pas dans le « trou » en intramuros et qu’il fallait libérer la voie à Juvisy pour le KUMA qui devait pousser.
    Mais je ne suis pas le seul à l’avoir remarqué, il y a déjà eu plusieurs discussions sur le sujet, l’ordre des trains reste immuable.

    cdlt

    • Galaad91 dit :

      @Nico91,
      Non, je ne suis pas un examinateur du permis mais un simple technicien de paramétrage de Poste d’Aiguillage Informatique dans une entreprise privé. Le fonctionnement des postes et de la signalisation fait donc partie de mon quotidien.

      C’est d’ailleurs à ce titre que je vais vous donner mon point de vue technique à vous et à @Sand91 sur ce problème.

      Avant tout, le poste de Juvisy est de type PRS (https://fr.wikipedia.org/wiki/Poste_d%27aiguillage_tout_relais_%C3%A0_transit_souple). Il s’agit donc d’un poste à itinéraire.
      Des photos du poste sont disponible ici : http://photostrains.over-blog.com/article-31372256.html

      Les trains BALI, ELBA, DEBA ou DEBO peuvent en effet être envoyé sur la voie 1Bis depuis Paris ou être rabattu sur cette voie à Choisy. Dans ce cas-là, c’est le poste de Paris Austerlitz qui effectue ce changement de voies.
      Si les trains précédemment cité circulent toujours sur la voie 1 (au centre) après Choisy le Roi, le poste de Juvisy à deux possibilités pour les ramener sur les voies 3 et 5 du quai F.
      Le premier est situé juste après la station d’Athis-Mons et permet de faire passer les trains de la voie 1 vers la voie 1Bis à la vitesse maximale de 120 Km/h.
      Le deuxième se situe juste avant les quai de Juvisy et permet la même opération à une vitesse maximale de 90 Km/h.

      Voyons maintenant un cas concret, le DEBO de 16h32.
      Ce train circule sur la voie 1 et il est sensé passer sur la voie 1Bis à Athis-Mons pour arriver à Juvisy, dont les voies sont libres de toutes circulations sur le quai F puisque le train précédent (un CIME) est prévu à 16h28 à Juvisy. Mais ça c’est la théorie notée sur le papier…
      Dans la réalité, le train CIME à très régulièrement du retard et par conséquent, il gène le train DEBO.
      Cela se traduit par un rabattement derrière le train CIME. Pour éviter une collision, la signalisation qui gère l’espacement des trains va obliger le conducteur du DEBO à ralentir. (Il s’agit du BAL https://fr.wikipedia.org/wiki/Block_automatique_lumineux).
      Si le train CIME est trop près de la première communication V1 -> V1Bis, le train DEBO continuera sur la voie 1 jusqu’aux quai de Juvisy où il passera de la voie 1 à la voie 3. Mais l’itinéraire du CIME étant déjà tracé (pour éviter qu’il ne soit plus en retard qu’il ne l’est déjà), le DEBO se retrouve à reçu à quai sur signal fermé. Il doit donc laisser passer le CIME pour pouvoir partir derrière.

      Il existe néanmoins un moyen de supprimer un itinéraire déjà tracé pour en tracer un autre. Cela permettrait de faire passer le DEBO avant le CIME mais il faut 3min pour le faire…

      Concernant la remarque de @Sand91 sur les BALI qui roulent à 5 Km/h entra Athis-Mons et Juvisy, cela est dû à la signalisation. En IDF, le système de signalisation le plus fréquent est le BAL avec Jaune clignotant. Une train est donc protégé par un signal au rouge (Carré ou Sémaphore) précédé par un « Avertissement » (jaune fixe) qui est lui-même précédé par un jaune clignotant.
      La signification de ces signaux est disponible ici : http://carreweb.fr/stfr/sl.html

    • ClemPasser en mode normal dit :

      J’ajoute à cette démonstration « de terrain » que l’ordre des trains n’est pas immuable en soi : le régulateur peut décider d’une inversion. Mais en général c’est une solution qui n’est décidée que si le premier des deux trains qu’on inverse est parti pour être coulé (incident technique, par exemple) ou a été coulé. D’une part parce que le régulateur voit l’ensemble de la ligne, y compris les conflits de circulation à venir dans un cas ou dans l’autre. Ajoutons le risque d’erreur dans un poste lorsqu’au milieu d’une situation de crise ce n’est pas le train qu’on attend qui arrive (même si normalement les procédures permettent de l’éviter, on reste humains et il suffit d’une fois pour qu’une erreur de direction vienne compliquer une situation déjà tendue).

      Aussi bizarre que ça puisse paraître aux usagers, il vaut mieux parfois mettre 5 minutes à un train à un moment donné pour s’éviter une pagaille qui se traduirait par des retards à éponger sur plusieurs heures.

      C’est davantage pour cette raison qu’on ne fera pas, dans la démo de @galaad, passer le DEBO devant le CIME, plus que parce que l’itinéraire du CIME (qui est le premier train attendu) est déjà tracé par Juvisy.

    • Galaad91 dit :

      Merci @Clem pour cette précision 😉

    • GuLPasser au statut dit :

      Très intéressant ! Super d’avoir partagé ça.
      Bonne nuit

    • nico91 dit :

      Bonsoir,

      Merci @Galaad91 et @Clem pour votre expertise qui confirme des hypothèses déjà émises sur les risques d’erreurs d’aiguillages aux différentes bifurcations :

      http://malignec.transilien.com/2015/01/21/ponctualite-du-rer-c-les-resultats-novembre-2014/#comment-46723

      Plus récemment, une bourde avait été évitée de justesse sur un train de fret de la filiale low cost de la SNCF.
      Heureusement que les signalisations qui encadre la gare de Savigny est surmontée d’indicateurs de direction qui permettent aux agents de conduite de prévoir la position des aiguilles.

      http://malignec.transilien.com/2015/07/05/les-previsions-de-circulation-pour-lundi-6-et-mardi-7-juillet/#comment-51715

      (vérification faite le train VFLI ne se rendait pas à Massy mais à Trappes, ce qui revient au même, mais comme rien n’est épargné par certains pour signifier à l’usager qu’il a toujours tort…)

      Pour ne pas rester sur une note négative, pourquoi ne pas créer des billets pouvant regrouper des types d’échanges qui sont récurrents sur ce blog afin de pouvoir s’en servir comme référence ou comme liens.
      Exemple : « Pourquoi mon train est court ? », « Pourquoi mon train a attendu pour laisser passer un train retardé ? », « Comment les feuilles mortes perturbent l’adhérence à la voie » (c’est pour bientôt et le blog est toujours animé à cette occasion), et je n’ajouterai pas « pourquoi les escalators ne fonctionnent pas ? » parce que là c’est souvent un mystère.

      Cdlt

    • Galaad91 dit :

      @Nico91,
      L’un des problèmes du PRS est qu’il ne peut pas enregistrer tout les itinéraires à établir dans la journée et qu’il faut donc appuyer sur les boutons lorsque l’on a besoin d’ouvrir un itineraire. Il y a donc une action humaine répétitive qui peut aboutir à des erreurs.
      Les PAI sont moins sujet à ce genre de problèmes puisqu’il y a la possibilité d’enregistrer les commandes de certains itinéraires fréquents pour les automatiser dans la journée…

      Pour memoire, il y a 350 itinéraires à Juvisy…

    • El conductorPasser au statut dit :

      Galaad91 je te le répète tu perd ton temps… La perfection est de ce monde ….

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bah nico n’a pas tort sur ce coup, nous sommes des humains, l’erreur est toujours possible. On entend assez parler des RER B qui vont se promener sur le D et vice-versa. C’est justement pour ça qu’on fait tout pour minimiser les risques d’erreurs (via les procédures et la technologie, comme avec les postes informatisés qui reconnaissent les trains et tracent les itinéraires eux-mêmes).

      Effectivement les ID (indicateurs de direction) sont bien utiles. On peut aussi en voir en gare de BFM côté nord, pour ceux que ça intéresse : observez les signaux : lorsque l’itinéraire suivant partant de cette voie est tracé en direction d’Austerlitz Banlieue, vous verrez un tableau B s’allumer.

      Dans le cas où il n’y a pas d’ID, le conducteur peut se faire confirmer par le poste que son itinéraire est correctement tracé dans le cas où il rencontre une signalisation inattendue (par exemple la présence ou l’absence d’un signal de ralentissement auquel il s’attendait/ne s’attendait pas, ce qui peut indiquer que l’aiguille suivante ne donne pas la direction attendue).

      On voit d’ailleurs un tel cas dans cette vidéo qui parle de la signalisation ferroviaire : https://youtu.be/vC5VeEjBKzA

    • Galaad91 dit :

      Merci pour la vidéo @Clem.
      Je l’ai trouvé très enrichissante.

    • nico91 dit :

      Bonjour,

      @El Conductor,
      Ce blog est uniquement conçu pour valoriser la SNCF, ça se voyait dès le début, sans qu’il soit nécessaire à notre responsable consommateurs de l’affirmer récemment.
      Avec cette seule finalité publicitaire, reconnaitre factuellement des erreurs est impossible.
      Plutôt, que d’écrire de façon générale, que l' »erreur est humaine », de temps en temps le reconnaitre sur des cas concrets serait un progrès.
      Mais non au lieu de cela, on brandit le code pénal en s’affirmant outragé et en mission de service public 24h/24h.
      Certainement le coté humain de la SNCF…

      @Clem,
      Peut-on ajouter que sur les lignes B/D le tronçon Chatelet-Les Halles / Paris Nord est l’un des chargé d’IdF et que précisément, les trains venant de deux lignes de RER distinctes l’ordre d’apparition en gare est très souvent décalé.

      Cdlt

    • LydiePasser au statut dit :

      Bjr @nico91,
      Ce Blog « est » un espace SNCF. A ce titre, OUI, j’y valorise les bonnes actions SNCF. Mais pas que.
      Cet espace permet aussi d’échanger avec les clients et de savoir quel est leur ressenti: les points positifs comme les points de faiblesse qui demandent des améliorations de notre part.
      Je ne peux laisser qui ce soit dire que le but de ce média est vain. Au contraire, au delà de me permettre de façon quotidienne de faire remonter les dysfonctionnements aux entités concernées , il permet des actions concrètes d’amélioration, comme le média Twitter.
      Certes certains sujets stagnent (je n’ai malheureusement pas de baguette magique), mais de nombreuses avancées, petites victoires, nous permettent d’avancer. Je suis d’accord pour affirmer que certains points n’avancent pas. Cela ne signifie pas que nous n’y affairons pas. Et même si vous pensez vous répéter toujours sur certains mêmes sujets, cela ne signifie pas pour autant que rien n’est fait. Et je suis bien placée pour le savoir car je le vis haut et fort chaque jour.
      Donc oui monsieur, je continuerai à valoriser les actions positives, les partenariats, comme les efforts des agents, même si le résultat escompté n’est pas au RDV parfois. En parallèle, je suis parfaitement consciente (merci) des points noirs. Pour autant, je ne vais pas me laisser aller dans des méandres du négatif. Ce serait là une erreur stratégique. Au contraire, je continue à y croire et à motiver les uns et les autres comme je peux, même si c’est difficile parfois.
      Si votre but de votre côté est de vous complaire dans les critiques inconstructives, alors vous vous êtes trompé d’endroit (je suis sure qu’en cherchant bien vous en trouverez). D’ailleurs, vos dérives hors sujet deviennent de plus en plus problématiques et je vous demande donc de nouveau de les cesser.
      A contrario, si vous continuez à venir sur le blog, je suis sure que c’est parce que finalement, vous y trouvez un certain avantage. Nous sommes d’ailleurs bien curieux à savoir le(s)quel(s)? (je vous ai déjà posé la question afin d’essayer de mieux vous cerner pour savoir comment nous pouvions « avancer ensemble » pour améliorer les choses. Mais je n’ai à ce jour toujours pas obtenu de réponse.)
      D’ailleurs, si vous souhaitez participer à l’amélioration de la Ligne et devenir constructif, @xyp vous a fait une proposition que je trouve plutôt intéressante car basé sur une vision client.
      Je vous souhaite une bonne journée.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Nico91, le seul soucis c’est que vous l’erreur est humaine sauf à la SNCF….
      vous vociférez systématiquement contre la SNCF.
      Vous n’avez plus aucune objectivité sur les sujets SNCF… vous êtes dans l’attaque systématique.
      Et pour le prouver je vous cite : http://malignec.transilien.com/2015/01/21/ponctualite-du-rer-c-les-resultats-novembre-2014/#comment-46723
      « Allez…, pour faire du mauvais esprit, disons que cette prudence s’impose, d’autant plus, depuis les révélations de l’année dernière concernant les écarts de service du personnel des postes d’aiguillages. »
      Même si au début de la phrase vous dites  » pour faire du mauvais esprit » le reste reste une provocation et surtout une insulte envers l’ensemble des personnels des postes… Vous faites d’un cas une généralité… Quelle preuve de neutralité vous faites… En gros cheminots des postes = alcooliques… Merci pour eux…
      Je vais vous dire une chose , vous me faites penser au cadre de chez orange ( instant d’une vie de cheminot ) qui insulte un agent SNCF en gare de Viroflay. Voici la vidéo:
      http://youtu.be/gQwyL7yQmfk

    • El conductorPasser au statut dit :

      Et pour revenir sur le soit disant aspect du blog… Le blog sert principalement à échanger..
      Chaque gros incident y est expliqué à froid… Ce qui prouve que Lydie n’est pas dans le publicitaire… Mais il est plus facile pour vous de dire que le blog est la pour de la publicite…. Ca vous permet une nouvelle fois de critiquer Lydie et la SNCF.

    • xyp dit :

      Bonjour nico91,

      Je vous cite « blog uniquement conçu », « seule fin publicitaire »… Personnellement lorsque je m’adresse à mes passagers pour leur expliquer un souci qui risque de les affecter, je ne me sent pas du tout dans l’esprit d’un VRP qui doit caser un produit, mais dans celui de quelqu’un qui détient une information utile pour tous ceux dont il a la responsabilité. Si cette annonce fait suite à une erreur de ma part alors je le dis : « j’ai fais une petite boulette et je m’en excuse sincèrement auprès de vous tous ». Ca arrive à tout le monde et Transilien n’a jamais « plombé » un agent qui fait une erreur, bien au contraire notre direction sait que c’est humain et via différents dispositifs internes (REX, formation continue des agents etc…) nous travaillons tous pour diminuer le risque. Cet esprit sein permet à la fois de travailler sereinement mais aussi d’entretenir une relation de confiance employés – direction – clients.

      Ici vous constaterez par vous même que lorsqu’un client remonte un souci alors soit Lydie dispose de l’explication et la communique, soit elle se renseigne. Les agents contribuant ici et ayant vécu les incidents en premières lignes sur le terrain vous le confirmeront : jamais l’information qu’elle a transmise ici n’a comporté de « mensonges » enjolivant la situation : si boulette d’un agent alors on le dit et on explique, si souci technique alors on le dit aussi.

      Votre souhait sera peut-être qu’une direction vous explique qu’elle fait tels choix ou tels autres en comité de projet parce qu’il y a un item « cout » à prendre en compte, un autre lié au « temps » de réalisation etc… et que hélas tout en essayant au maximum de diminuer le facteur risque on ne l’éliminera jamais… Ces choix de positionnement des curseurs sont aussi liés aux exigences du STIF et du Ministère des transports, aussi aux impératifs législatifs. Au final on se rend compte que les choix d’aujourd’hui sont différents de ceux d’hier parce que SNCF a du évoluer en fonction des urnes (Politiques nationales et européennes…). On peut certes être nostalgique du temps où le facteur coût était moins prédominant, mais bon l’usagé-moyen a voulu inscrire SNCF dans une logique de compétition commerciale, il a fallut suivre, ce qui peut parfois entrainer une redéfinition des priorités. Mais ce choix reste celui de l’usagé-moyen qui l’a fait en pensant d’abord à son portefeuille, nos directions ne font que s’y plier, mais elles ne peuvent ni faire tourner la planche a billet lorsqu’il faut des milliard, ni faire des miracles (quoique vous tourneriez un peu dans les bureaux de nos Directions vous croiseriez nombre de gens merveilleux qui arrivent à soulever des montagnes avec très peu de moyens).

      Bonne journée.

    • @nico91:
      « au lieu de cela, on brandit le code pénal en s’affirmant outragé et en mission de service public 24h/24h. »
      c’est du flan. il faut s’y faire.
      consulter Légifrance, pour le profane, c’est comme regarder C+ sans décodeur.
      .
      @xyp:
      je ne comprends pas trop sur quoi vous fondez les affirmations suivantes:
      « l’usagé-moyen a voulu inscrire SNCF dans une logique de compétition commerciale. »
      « ce choix reste celui de l’usagé-moyen qui l’a fait en pensant d’abord à son portefeuille, nos directions ne font que s’y plier. »
      .
      vous écrivez aussi:
      « il a fallut suivre, ce qui peut parfois entrainer une redéfinition des priorités. »
      il y a un point que j’ai évoqué un peu plus haut et sur lequel je m’interroge.
      quand M. Krakovitch communique en avril 2015 sur le thème « Priorité au train du quotidien », que le gouvernement valide en septembre 2015 la réalisation des lignes du GPSO (malgré l’avis négatif sur la déclaration d’utilité publique rendu par la commission d’enquête publique), l’usager-moyen doit-il redouter une « redéfinition des priorités » ?

    • xyp dit :

      Re-bonjour Nico91,

      Je vous cite : « en s’affirmant en mission de service public 24h/24h. » Vous faites référence à mon propos. Je vous donne un simple exemple : je suis actuellement en vacances d’été en Turquie, outre le fait que je vous écris et répond dans ce contexte, comme souvent les relations éphémères de vacance permettent un échange où l’on parle travail. Et lorsqu’on est amené à dire qu’on est cheminot on doit évidemment essuyer quelques clichés. Donc on explique, et cela débouche sur des questions plus techniques (retards, signalisation, incidents, suicides etc….) et à ce moment là en choisissant de répondre on se retrouve de facto représentant de l’entreprise Transilien-SNCF. Mais je n’ai jamais écris que cela me déplaisait, bien au contraire : agir pour son entreprise hors projecteurs est source de grandes satisfactions, surtout lorsque l’on voit les à-priori faire place à la réflexion et à une remise en question.

      Bonne journée expédiée depuis 2140 km 😉

    • El conductorPasser au statut dit :

      @Lo vous ignorez sera la meilleure réponse à vos attaques. Je vous laisse jouer avec votre ami Nico91. Je ne souhaite pas perdre mon temps avec vous. Bonne continuation.

    • xyp dit :

      Rebonjour Lo,

      Vous interrogez un modeste employé sur les arcanes liées aux interactions de plusieurs stratégies 🙂 Pourquoi n’interrogez-vous pas directement les décideurs ? 😉

      Bonne journée.

    • @el conductor :
      je vais vous raconter une petite anecdote.
      la première heure du premier jour de première année de cours de Droit civil, le monsieur en grande robe noire, debout sur l’estrade au pied de l’amphi, a déclaré : « si vous voulez réussir en Droit, oubliez tout ce que vous avez appris jusque-là. »
      médusés et un rien sceptiques, les étudiants ont haussé les sourcils, certains les épaules aussi.
      et vous savez quoi ? le monsieur en robe, il avait raison.
      .
      @xyp:
      OK pour ce qui est de la seconde partie de mon propos. encore que vous pourriez très bien avoir un avis ou des informations sur la question. mais passons.
      pour ce qui est de la première partie, je ne comprends toujours pas sur quoi vous fondez les affirmations.

    • xyp dit :

      Re-bonjour Lo,

      Un monsieur qui se présente en « grande robe noire » sur l’estrade d’un amphi la première heure du premier jour de première année de cours de Droit civil… Les cours ont changé tant que ça en deux décennies ?

      Bonne journée

    • j’ai l’impression que vous avez tenté un trait d’esprit. je me trompe?
      l’anecdote que je vous rapporte remonte effectivement à deux décennies; je ne saurais pas vous dire dans quelle mesure ça a changé depuis.
      mais si ça peut vous rassurer, le décret du 22 mars 1942 était déjà entré en vigueur. la loi n° 83-634 aussi, d’ailleurs.
      et sinon, vos considérations sur « l’usagé-moyen » ? vous vous êtes finalement ravisé?

    • xyp dit :

      Bonsoir Lo,

      Je m’interroge seulement sur combien d’années d’étude à « oublier » vous aviez fait avant « la première heure du premier jour de première année de cours de Droit civil ». En effet il y a 20 ans on pouvait par exemple intégrer une école de notariat délivrant des cours de Droit Civil dès le baccalauréat obtenu, ceci pour l’obtention d’un diplôme de 3ème clerc (qui est depuis devenu un BTS). Donc voilà : quel bagage aviez-vous donc à « oublier » avant votre « première heure du premier jour de première année de cours de Droit civil ».

      Ensuite le prof qui se présente le « premier jour… » en robe noire… Mouai, il voulait certainement utiliser le costume comme levier de persuasion, et je doute qu’il se soit ensuite présenté à chaque cours dans ce costume de scène. Amusant que vous réutilisiez ce levier théâtral pour appuyer votre propos.

      Bonne soirée.

    • bonsoir à vous, xyp.
      je vais essayer de faire assez court; on s’est déjà beaucoup éloignés du sujet de la ligne C.
      il se trouve que le nombre d’années à oublier n’a pas tant d’importance que ce qu’on a appris. ainsi, Doctorants comme clercs comprennent que « Les incapables majeurs », de Guy Nicolas, ne traite pas de la condition cheminote.
      vous doutez « qu’il se soit ensuite présenté à chaque cours dans ce costume de scène ». soit.
      mais vous ne devriez pas.
      pas davantage quand je vous assure que Légifrance, c’est comme C+ sans décodeur. et puis c’est tout.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Lo legifrance a l’avantage d’être disponible sur internet et donc disponible à l’ensemble des personnes.
      Mais je préfère un bon DALLOZ! faut arrêter de me prendre pour le premier venu!
      J’ai été pendant des années sous le contrôle de l’article 19 du CPP. Ça devrait vous parlez

    • El conductorPasser au statut dit :

      Oups Lo je voulais dire article 20 du CPP ;p j’étais en train de penser à autre choses !

    • nico91 dit :

      @El Conductor,

      Les choses semblent s’éclaircir.
      Par hasard, il ne vous serait jamais arrivé d’aider notre responsable consommateurs à tenir son stand des jeudis de la ligne C à BFM ?
      J’ai comme le sentiment de vous avoir déjà rencontré ?

      Cdlt

    • LydiePasser au statut dit :

      Bjr @nico91,
      Une fois de plus, votre intervention n’a absolument aucun rapport avec le sujet et c’est franchement dommage (et dommageable pour la bonne compréhension du sujet, mais je vous en ai déjà fait part à plusieurs reprises). Je vous envoie un mail en privé.
      Cdlt

    • xyp dit :

      Bonsoir Nico91,

      Puisque vous souhaitez vous présenter dans une phase constructive par rapport à notre blog, pourquoi ne recenseriez-vous pas ces sujets récurrents et pourquoi ne feriez-vous pas pour chacun d’eux une synthèse des échanges, peut-être sous la forme d’ébauches d’article voire d’articles achevés ? Transmis à Lydie cela serait certainement une aide précieuse pour tous les participants du blog. Si ce projet vous plait suggérez-en donc en privé votre perception détaillée à votre Community Manager préférée.

      Merci.

    • nico91 dit :

      Bonjour @XYP,

      No comment, tout a déjà été dit.

      Cdlt

    • xyp dit :

      Bonsoir Nico91,

      Soit !
      L’heure est donc venue pour vous de passer aux actes.

      Bonne nuit.

    • nico91 dit :

      Bonsoir

      Le jet lag vous égare 🙂
      Les usagers ne sont pas à votre botte.
      Vous n’imaginez quand même pas, qu’ en plus d’être des victimes de votre propagande, les usagers vont en devenir les auteurs ?
      Puisque vous êtes en mission 24h/24h vous pourrez verbaliser un refus d’obtempérer.

      Cdlt

    • CyrilouSanPasser au statut dit :

      @nico91

      pour répondre au passage :
      « Primo, Si je ne m’abuse depuis plusieurs années les horaires des trains ont été détendus.
      Sur de vieux indicateurs des années 90, les durées pour les trains les plus rapides (YETI en Z5300 !) étaient bien meilleures entre Paris-Austerlitz et Juvisy, qu’entre BFM et Juvisy, aujourd’hui avec un matériel plus performant. Et il y avait déjà du monde dans ces trains sans étage.
      Deuxio, pour chaque mission, des sillons existent avec des itinéraires tracés à l’avance. Concrètement, depuis les derniers changements de services et les arrêts supplémentaires à Ivry et Vitry (pour les DUFY/KUMA et CITY/VITY), plus de trains roulent sur voies extérieures. »

      Détendus, ce n’est pas si simple… le nombre de voyageurs ne cesse d’augmenter, et nous avons davantage de trains également qu’a l’époque ou Dourdan et Etampes étaient desservis en 5300..

      Je viens de regarder mes notes de formation de conducteur de train. Je ne suis pas sur du chiffre car pas vérifié ailleurs mais en 1998, les formateurs nous avaient indiqué qu’il y avait autour de 400.000 voyageurs par jours sur la C. Le chiffre référence actuellement est, il me semble de 540.000… mais comme cela fait au moins 3 ans qu’on nous le dit, il doit être même au delà.. Je me souviens des zones abandonnées le long des voies puis qui se sont construites autour de la gare de Juvisy, les champs devenus des quartiers résidentiels en allant sur Dourdan, la zone « Clause » à Bretigny totalement bétonnée… du monde on en a davantage qu’avant, c’est évident. Je ne sais pas si la proportions de touristes a grandement augmentée également dans les memes proportions, de toute façon, ils ne viennent que rarement de « notre » coté, a moins de s’être trompé de sens en intramuros alors qu’ils voulaient rejoindre Versailles…

      Coté matériel, les Z2N sont plus performantes que les Z5300, nous sommes bien d’accord. Pour autant, les 3 portes par voitures des rames inox, a la différence des 2 sur les rames actuelles, répartissaient davantage et accéléraient de ce fait la montée et descente des usagers, ce qui n’est pas négligeable quand on voit dans de nombreuses gares que les voyageurs veulent, ce qui qui peut se comprendre, accéder a la même voiture (pour ne pas dire la même porte) afin de pouvoir au plus vite rejoindre leur travail le matin, ou leur maison le soir.

      Cette affluence en augmentation n’a pas arrangé les choses concernant nos temps d’arrêts en gare, mais toujours compte tenu de cette augmentation, le « sacrifice » était nécessaire pour « stocker » plus d’usagers dans les rames compte tenu de l’augmentation de ceux ci.

      Ensuite, lorsque vous prenez l’exemple des YETI / YACK, il s’agissait de 2 trains en un.. aujourd’hui, chaque 1/4 d’heure, on fait circuler davantage de trains qu’il y a 20 ans (quand je dis aujourd’hui, c’est en mettant de coté les trains supprimés suite au « problème » des ardoines). Pour garder une certaine fluidité et un minimum de respect de l’heure afin que les usagers gardent un horaire fixe, que ce soit a cause de l’augmentation du temps d’arrêt a quai cité ci dessus, ou de l’ajout de trains par rapport au siècle précédent (je ne sous entend pas que nous sommes de vieux croutons hein, les années 90 c’était vraiment le siècle précédent), « détendre » la durée du voyage est indispensable.. et j’ai mis volontairement détendre entre guillemets car en réalité, sur le terrain, en heure de pointe, pour les trains direct, en roulant a vitesse maxi de BFM a Juvisy, récupérer une minute sur le retard tient du miracle.

    • GuLPasser au statut dit :

      @CyrilouSan
      Intéressant, merci.
      Une question : les horaires sont-ils autant détendus en heures pleines et en heure creuse ?
      Une autre question : sur le tronçon Juvisy – Versailles, les horaires semblent anormalement rallongés (trois personnes sur le quai et une ou deux minutes pleines d’arrêt). Pourquoi ?

    • El conductorPasser au statut dit :

      @GuL sur le tronçon Juvisy/versailles en effet les temps sont long. La marche est assez détendue et il y’a souvent 5 min d’attente à massy palaiseau.
      ça vient du fait qu’à Versailles chantier il n’y a que 2 voies  » directes  » pour aller sur la grande ceinture ( tronçon versailles/ juvisy) hors il faut laisser si possible une voie disponible pour le passage des frets et TGV. Donc il faut attendre que le train à quai soit parti pour rentrer à versailles. Donc on roule tranquillement. Et aussi parce qu’avant l’alimentation en électricité était un peu juste donc pour éviter de faire disjoncter la sous station on limitait la puissance demandée. Mais la mise en route de la sous station de jouy en josas ce problème est resolu

    • nico91 dit :

      Bonjour,

      Merci @Cyrilousan pour votre point de vue.

      A propos de détentes sur la grande ceinture sud, j’avais déjà posé la question.
      Quid du ralentissement à 40 km/h entre l’ancienne gare de Champlan et Massy Palaiseau ?
      Je n’y suis pas passé très récemment, mais cette affaire semble se prolonger.

      Cdlt

    • CyrilouSanPasser au statut dit :

      @nico91

      Champlain?!? c’est ou ça?

    • Galaad91 dit :

      @CyrilouSan,
      Champlan (et non Champlain) est une commune situé entre Longjumeau et Massy.

      @Nico91,
      Il n’y a jamais eu (à ma connaissance) d’arrêt voyageur à Champlan.

    • @Galaad91:
      il y avait une gare de Champlan, sur la ligne Grande Ceinture.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Il s’agissait en fait d’une halte. Elle n’a pas vu de trafic voyageur depuis 1939, mais une station devrait la remplacer (pas tout à fait au même endroit je crois ?) sur le Tram Express Sud (dit Tram-train Évry-Massy).

    • nico91 dit :

      Bonsoir,

      Sur l’ancienne gare de Champlan :

      http://www.delcampe.net/page/item/id,92878380,var,CHAMPLAN–Les-Quais-de-la-Gare-de-la-Grande-Ceinture,language,F.html
      (Cliquer sur l’icône représentant un appareil photo pour voir apparaitre la carte postale)

      L’établissement semblait être de la même classe que Vauboyen.
      Des restes en sont encore visibles, de nos jours, grosso modo en face de l’Installation terminale embranchée de granulats.
      Des escaliers de pierre ne mènent nulle part au niveau de l’aire de passage pour gens du voyage.

      Sinon, pas de réponse sur les TIV 40 ?

      Cdlt

  11. CyrilouSanPasser au statut dit :

    @nico91

    a Bretigny, peu de journées de roulement nous emmènes du coté Versailles Chantier, mais je tacherai d’y penser la prochaine fois, j’ai imprimé la photo pour essayer de reconnaitre. une fois la situation faite, on verra pour le 40

  12. Actarus01 dit :

    Le TIV 40 est bien présent

    • CyrilouSanPasser au statut dit :

      je ne sais pas s’il parle de l’actuel qui doit être la pour des aiguilles me semble t il ou celui que l’on a eu plusieurs mois mais n’y ait plus (pour un problème qu’il y avait sous la voies, canalisation ou j’sais plus quoi) et j’attendais donc de situer cette fameuse gare de Champlain pour répondre.. parce que les TIV de chantiers actuels, c’est sur la bif, non?

  13. Actarus01 dit :

    Il est long , des aiguilles au 80 Z ., mais rien à voir avec une ancienne gare .

Les commentaires sont fermés.