MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Venez Tchater sur le thème de « la lutte anti-fraude », ce jeudi 3 mars

57
Publié le 24/02/2016
Capture-1

 

 

Notre prochain rendez-vous Tchat se tiendra le jeudi 3 mars.

Bertrand Gosselin, Directeur de la Ligne C, et Jean-Claude, Responsable de la sûreté et de la lutte anti-fraude de la Ligne C, seront à votre écoute et répondront à vos questions de 13h à 14h30.

Ce tchat aura pour thème « La lutte anti-fraude »

L’occasion d’échanger sur les situations de fraude, dont la non validation et ainsi répondre aux nombreuses questions que vous me posez sur ce sujet. Mais nous pourrons également aborder la problématique des fumeurs par exemple.
Vous pouvez poser vos questions à partir de ce jour et jusqu’au lundi 29 février minuit, en cliquant ici.

 

MAJ du 29 février à 12h30: le tchat sera avancé et se tiendra de 12h30 à 14h.

57 commentaires pour “Venez Tchater sur le thème de « la lutte anti-fraude », ce jeudi 3 mars”

  1. Lardy91Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Sujet très intéressant et assez vaste.
    On qualifie de fraude toute action destinée à tromper.
    Lors de ce tchat aurons nous des éléments de réponses à la fraude, manipulation et mensonges sur la maintenance de la ligne C depuis des années
    Ou ce tchat n’est-il destiné qu’à pointer du doigt en partie les voyageurs?

    • Lardy91Passer au statut dit :

      Bonjour,
      Après lecture du compte rendu, j’ai ma réponse, le tchat ne concernait bien que la fraude VOYAGEUR . . . la SNCF étant droite « dans ses bottes ».
      Rien de bien étonnant.

  2. charret laurent dit :

    Bonjour pour les fraudes il y aurait des barrières régulières aux points stratégiques ca éviteraient aux petits malins de passer systématiquement sans payer. En plus malheureusement se sont toujours lesmmêmes personnes. … tant qu aux fumeurs idem la gare de bfm est un fumoir! Merci d agir. Cdlt

  3. gogoPasser au statut dit :

    Ce serait bien aussi de contrôler tout le monde et de ne pas faire semblant de ne pas voir, dans les trains ou aux portillons, une certaine catégorie d’individus (qui voyagent bruyamment en groupe et qu’on n’a pas le droit de nommer sous peine de censure car évidemment ce sont des gens honnêtes comme vous et moi) qui, entre autres, fraudent ouvertement en passant à 10 avec la même carte navigo aux endroits réservés aux poussettes et bagages encombrants.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Il serait bon de le faire , mais il faudrait un escadron de CRS pour protéger les contrôleurs…
      Car en général, ce genre de contrôle a tendance à attirer les foules…
      Quand on voit ce que risque les personnes qui frappent les agents SNCF, je comprend que mes collègues ne prennent pas trop de risques.
      Le sportif qui avait insulté le collègue de Montparnasse et qui avait bloqué le départ d’un TGV a écopé de 4000€ d’amende et 5 mois avec sursis de prison pour entrave à la circulation et outrage…
      Les deux jeunes qui avait frappé le collègue de la ligne D ont écopé de 9 mois avec sursis et 18 mois dont 9 fermes… Alors qu’ils étaient connus des services de la justice.

    • gogoPasser au statut dit :

      C’est bien ce que je dis, les lois sont faites pour les honnêtes gens et eux on ne les loupe pas s’ils oublient leur carte navigo, les autres en sont dispensés car ils font leurs lois (ils n’ont que des droits, pas de devoirs). Pauvre France où l’on ne respecte plus rien et qui se laisse marcher dessus!

    • El conductorPasser au statut dit :

      Kate, je le regrette également, mais quand on voit le peu de soutien envers les agents dans ce genre de cas…
      Juste pour info, cette semaine une contrôleuse de Rouen a été frappé, insulté, et a subit des attouchements sexuelles d’un individu, au milieu d’une voiture, et personne n’est intervenu …
      Le jour ou les usagers qui payent, viendront soutenir les agents lors de contrôle un peu chaud, je pense qu’il y’aura un changement…
      Mais à vous lire, c’est toujours de la faute des agents … c’est vrai que c’est très drôle d’être agressé, insulté voir violenté dans l’indifférence totale….
      Un soir j’ai fait la remarque à un fumeur à BFM, j’ai tout de suite eu 10 autres  » fumeurs » qui se sont attroupés à ma cabine me disant  » qu’es ce que ça peu vous foutre qu’il fume? » et bien-sur personne n’est venu râler.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @EC,
      détrompez-vous pour une partie de votre réponse.
      Je suis certain que si la SNCF annonçait par voie de HP qu’en raison de coups, attouchements sur une agente par une bande d’enflures, le trafic est suspendu jusqu’à l’intervention de forces de l’ordre, ce serait bien compris par les usagers, voire même par les petites frappes qui pourrissent la vie des agents et des passagers.
      Toutefois, ça demande la réciproque : quand une femme se fait violer dans le RER, il n’y a pas le moindre mouvement de sympathie de la part des salariés de la SNCF.
      Pareil que vous (pas « vous », intuitu personæ), je cite, coté client : « c’est vrai que c’est très drôle d’être agressé, insulté voir violenté dans l’indifférence totale… »
      C’est quand la dernière fois qu’il y a eu un retrait pour protéger les clients ?

    • El conductorPasser au statut dit :

      Gilles S, je vais devoir faire un rappel sur le droit de retrait!
      voici l’article de loi : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idArticle=LEGIARTI000006903155&idSectionTA=LEGISCTA000006178068&cidTexte=LEGITEXT000006072050&dateTexte=20160227

      Dans lequel est dit, article 1 :  » Le travailleur alerte immédiatement l’employeur de toute situation de travail dont il a un motif raisonnable de penser qu’elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ainsi que de toute défectuosité qu’il constate dans les systèmes de protection »
      Il est bien stipulé  » TOUTE SITUATION DE TRAVAIL » Hors l’agression d’un voyageur n’est pas une situation de travail. Un agent qui userait de cet article dans le cas d’une agression d’un voyageur serait en faute. Nous en avions déjà parlé lors de l’agression du conducteur sur la ligne D. La seule et unique chose qui peu être faite, c’est de dénoncer le probleme.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @EC : ok, j’ai utilisé à tort le mot « retrait ».
      On fait un peu du mal aux mouches, là… OK je reformule ma question : c’était quand le dernier mouvement social pour protester contre des agressions de passagers ? Notamment féminines, pour rester dans le fil…

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @EC « Il est bien stipulé » TOUTE SITUATION DE TRAVAIL » Hors l’agression d’un voyageur n’est pas une situation de travail. »
      Il y a un truc qui m’échappe. Les voyageurs (en règle, qui ont validé sinon PV, etc.) sont bien sous la responsabilité de la SNCF, non ? Si pendant un contrôle en voiture, le contrôleur voit des échauffourées et qu’il estime à juste titre que l’effet de « propagation » risque de lui tomber dessus, il va se retirer pour protéger sa peau, ce que je comprends. Mais alors, les passagers sous la responsabilité de la SNCF/STIF/nom qui va bien sont livrés à eux-même ?
      Quitte à jouer sur les mots : un *contrôleur* agressé par un fraudeur, est-ce la situation de travail du *conducteur* ? Je comprendrai le droit de retrait des *controleurs*, mais pourquoi celui des conducteurs en cabine inaccessible… ? puisqu’on joue sur les mots…

    • El conductorPasser au statut dit :

      Gilles S, un contrôleur qui se retrouve fasse à une échauffourée va surement prendre du recul mais il va faire une chose toute simple, il va aviser les forces de l’ordre.
      Par contre vous parlez d’un droit de retrait des conducteurs en cas d’agression d’un contrôleur .. hé bien dans certains cas c’est possible.
      Les conducteurs et les contrôleurs empruntent parfois les mêmes itinéraires et si une agression a lieu sur un parcours ( dans le cadre du travail , on est bien d’accord mais je préfère le préciser pour éviter les qui-propos ) alors le droit de retrait est possible.
      Enfin les mouvements sociaux pour vous existent, quand on demande à avoir des gares avec de la présence humaine, des trains avec du personnel c’est aussi pour vous… Sur ce je vous souhaite un agréable week end

    • wagonman dit :

      Bonsoir,

      « Le jour ou les usagers qui payent, viendront soutenir les agents lors de contrôle un peu chaud, je pense qu’il y’aura un changement… »

      Le jour ou vous tiendrez vos engagements de service, oui il y aura peut être des gens qui soutiendrons. je ne légitime pas la fraude ni le lynchage d’agent, mais M Krakovitch devrait comprendre qu’il est illégitime d’envoyer des agents de contrôles quand le contrat de transport n’est pas respecté.

      « Les deux jeunes qui avait frappé le collègue de la ligne D ont écopé de 9 mois avec sursis et 18 mois dont 9 fermes… Alors qu’ils étaient connus des services de la justice »

      Je me permets de vous rappeler que les organisateurs des crêpes au rhum de Saint Lazare eux ils ne l’ont pas vu le juge. Pourtant ils ont en mis des gens (clients) en danger.

      Tant que les seigneurs du rails se prendront pour tel rien n’évoluera…

    • El conductorPasser au statut dit :

      Wagonman, vous ne cautionnez pas la fraude mais vous dites qu’il est inadmissible d’avoir des contrôle sous prétexte que le service n’est pas rendu… C’est juste paradoxal.
      Pas de contrôle = plus de fraude.
      Pour le reste je ne relèverais pas car il n’y a qu’une vidéo où rien est vu.
      Vous savez j’ai vu sur internet une photo d’une personne en tenue de gendarmerie qui fume un joint ( où du moins un objet qui y ressemble ). Question: l’image prouve t’elle que c’est un gendarme? Et est ce bien un joint?
      Mystère… Il est facile de discréditer les gens.. D’ailleurs pour souvenir l’agent qui avait fait cette vidéo a été sanctionné…. Et je crois qu’il s’était rétracté.

    • wagonman dit :

      Non je dis que c’est n’est pas légitime, c’est différent d’inadmissible ; encore une fois le service serait rendu ou du moins la partie non rendu partiellement remboursée, je trouverai légitime de procéder à des contrôles.

      Quant à St Lazare vous savez bien de quoi il retournait ; et vos collègues pour contester cette sanction se sont mis en grêve. Toujours est-il que personne n’a été inquiété par la justice dans cette affaire.

    • rcc dit :

      Wagonman c’est le bêta-consommateur typique, il n’y a que la télé qui peut lui parler et le comprendre. Vous vous fatiguez pour des pruneaux el conductivore.

    • Stephdu95 dit :

      @Kate,

      Ne confondez pas ce forum avec un autre : si vous souhaitez évoquer vos opinions politiques, merci de le faire ailleurs qu’ici.
      Le problème en l’état est l’application, non d’une loi, mais d’un règlement propre à tous les usagers de la SNCF : si le personnel SNCF chargé d’en vérifier son application, ou non, c’est vers la SNCF et son personnel que vous devez vous tourner.
      Ce personnel qui est face à nous et notre colère a déjà assez de courage de se pointer à son poste le matin : je n’irai pas leur jeter la première pierre s’ils décident de ne pas se chercher plus de noises.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @Kate,
      C’est fou les tournures de phrases qu’on doit tous faire pour ne surtout pas désigner qui « fout la merde », qui fraude tout le temps, qui met sa musique en dérangeant les autres passagers…
      Si « on désigne », nous devenons des gens infréquentables… Le monde à l’envers…
      La guerre du « vivre ensemble » à la con contre le « vivre éduqué »… Les mots ont changé…
      Si vous désignez les pourrisseurs de vie, vous êtes « coupable »…

    • gogoPasser au statut dit :

      Et oui @Gilles S, on se comprend, nous sommes les méchants racistes, alors que toutes ces populations (qu’elles viennent des pays de l’est ou autres…), que les pouvoirs publics n’ont pas les moyens financiers et/ou le courage de canaliser, sont encouragées par un sentiment d’impunité grandissant. On les laisse tout faire et se foutent bien de nous.
      c’est plus facile de faire payer tout ça aux honnêtes gens. Tant que ça dure…

    • rcc dit :

      Vous seriez donc une gentille raciste alors ?

  4. Fred91Passer au statut dit :

    « Les lois sont faites pour les honnêtes gens » : je suis bien d’accord.
    Faire des contrôles en gare ou dans les rames aux heures de pointe est moins risquée que de les faire sur le dernier train du soir… En même temps, les fraudeurs sont peut-être justement plus nombreux en pointe…
    Quand on voit qu’une 20aine de personnes ont été condamnées à Nantes pour avoir bloquer momentanément la circulation lors de manif anti aéroport et qu’on ne fait absolument rien quand ce sont des agriculteurs, taxis ou VTC… Il y a 2 justices…

    Pour en revenir à la fraude dans les transports, je suis totalement pour le renforcement des contrôles. 70 euros par mois (35 quand on est salarié) ce n’est pas une grosse somme. Les gens mettent 10 fois plus dans un téléphone portable…

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Les 70 euros dont 35 payés par l’employeur, c’est ce qu’on nous renvoie à la figure du genre « vous ne payez pas cher ». Mais ce n’est pas vrai, la SNCF ne travaille certainement pas à l’œil !
      Tout est payé, voyons !
      Le solde est payé par des contributions d’entreprises annexes, par des collectes, par des contributions, par la redistribution d’impôts locaux (comme ça on ne dit pas « régionaux »), par des taxes sur les PV d’automobilistes, des financements par l’Éducation Nationale pour la carte Imagine’R…
      Et s’il manque un sou pour payer le personnel, c’est l’État qui comble, via, ou non, par l’emprunt…
      La SNCF est payée est 100%. C’est notre entreprise à tous, ce qui nous permet de demander des comptes, ne serait-ce que par le blog 🙂

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Je n’utilise cet argument que lorsqu’on me dit que « à Londres/Berlin/Tokyo c’est tellement mieux ».

  5. Stephdu95 dit :

    C’est fou comme ce topic semble avoir attiré au moins un militant d’un certain parti, prêt à détourner le sujet du forum pour faire parler de ses idées.
    La technique habituelle.

  6. LydiePasser au statut dit :

    MAJ du 29 février à 12h30: le tchat sera avancé et se tiendra de 12h30 à 14h!

  7. Pamplemousse dit :

    Mon titre de transport Navigo est réglé par prélèvement sur mon compte. Pourtant je suis considérée comme fraudeuse si je ne le valide pas pour accéder au quai…
    Autant pour un ticket « papier » je le comprends (plusieurs utilisations pour un seul titre de transport), mais pour un pass magnétique… j’ai des lacunes.

    Une explication claire me serait utile.

    Merci.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Pamplemousse : parce que la loi est ainsi faite.

      Décret du 22 mars 1942 relatif à la police, la sûreté et l’exploitation des voies ferrées, article 74 :

      « Il est interdit à toute personne […] de voyager dans une voiture sans être munie d’un titre de transport valable complété, s’il y a lieu, par les opérations incombant au voyageur telles que compostage, validation ou apposition de mentions manuscrites […] »

      (https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006074984#LEGIARTI000006880311)

      Conditions générales d’utilisation du passe Navigo, paragraphe 2.2 :

      « L’utilisateur d’un forfait chargé sur un passe doit obligatoirement et systématiquement le valider sur les appareils de validation des transporteurs rencontrés au cours de son voyage, y compris ceux qui ne comportent pas de portillons, tels que les bus, les tramways et certaines gares. »

      (http://www.stif.org/IMG/pdf/CGU_du_passe_Navigo.pdf)

    • aaahh ben si c’est dans les CGU alors ça vaut parole divine. Amen.

      en tout état de cause, l’équation « défaut de validation de Navigo = fraude » est douteuse.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Désolé @Lo que vous le preniez comme ça, mais les conditions générales d’utilisation vous engage. Si vous vous retrouvez devant un juge, c’est la première chose qu’il vous dira : mais monsieur (ou madame après tout je n’en sais rien), en vous abonnant au forfait Navigo vous avez accepté ces CGU, qui disent clairement que vous deviez valider !

      Je ne vois pas ce que cette équation comme vous dites a de douteux. Vous avez un décret (qui a force de loi) et des conditions d’utilisation que vous avez accepté. La fraude est établie à partir du moment ou vous vous mettez volontairement hors règle. Ce n’est pas très compliqué il me semble.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Et les CGU vous engagent**, c’est mieux quand c’est bien conjugué.

  8. Aurore91 dit :

    La nouvelle campagne anti-fraude est surtout là pour combler le manque à gagner sur le pass navigo qui a baissé.
    Faut bien trouver de l’argent quelque part … mais après tout, pour les fraudeurs, finalement c’est normal.
    Mais effectivement sur le pass navigo annuel, je comprends pas bien non plus …

    • rcc dit :

      Est ce que vous comprenez ce que vous écrivez ou vous ne faites que répéter les âneries de Denis91 en faisant une imitation du SIVE ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Aurore91, « il faut bien trouver de l’argent quelque part » : bah un service ça se paie. On peut pas nous reprocher une infra mal entretenue et nous remettre Brétigny dans la figure à longueur de discussion tout en nous reprochant de faire des travaux d’une part et de lutter contre la fraude qui grève les budgets d’autre part.

    • Aurore91 dit :

      @rcc @Clem c’est bien ce que je dis ! je n’étais pas pour la baisse du navigo ! car déjà que l’entretien et la rénovation laissait à désirer alors là …

    • Aurore91 dit :

      @rcc @Clem : c’est fou ca je relis mon commentaire et je ne vois pas ce qui choque, j’allais dans votre sens, mais bing on se fait quand même rabrouer …

    • rcc dit :

      De quel sens parlez-vous ? Je ne milite pour rien de spécial… enfin si pour de la réflexion mais je pisse dans un tonneau percé.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Je ne rabroue pas @Aurore 🙂 je crois juste que ça n’a rien à voir (OK, le ton de mon commentaire était peut-être légèrement agacé par les réactions relatives aux travaux que je lisais à ce moment là, mais ce n’était pas personnel et j’en suis désolé).

      La baisse du Navigo est un problème entre le STIF et les usagers (et les contribuables). L’argent que SNCF Mobilités reçoit du STIF dépend d’autres facteurs (fréquentation, objectifs, prestations de service…). L’infra dépend de SNCF Réseau qui reçoit son argent de SNCF Mobilités, des autres EF qui empruntent le réseau, et de l’État.

      Du coup, la baisse du Navigo n’affecte que très marginalement le budget des travaux, si elle l’affecte tout court. J’ajoute qu’à côté des milliards d’euros engagés dans les travaux, ce serait de toute façon une goutte d’eau.

      Par contre évidemment la fraude, elle, a bien d’autres conséquences sur l’argent récupéré par SNCF Mobilités (comme certains ici aiment à nous le rappeler) et sur le service en général puisqu’elle fausse les données de fréquentation qui sont utilisées pour établir les dessertes.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      J’ajoute pour éviter toute confusion que je n’étais pas non plus favorable au Navigo à tarif unique, je soutenais plutôt une fusion des zones 2, 3 et 4.

  9. FK1 dit :

    @pamplemouss et Aurore

    L’amende pour non validation du pass navigo a été instaurée car ces validations servent de base pour estimer la fréquentation et donc les subventions publiques …

    Même si les sanctions pour retardsont été plafonnées , « car sinon c’est le budget travaux qui serait amputé et ça serait pire » … il est très important pour la SNCF de maintenir voire augmenter les subventions publiques reçues pour le service délivré (avec plus ou surtout moins de succès…)

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Ça sert aussi de base à la conception des dessertes. Même si ça plait moins que « c’est pour les subventions publiques », ça n’en reste pas moins vrai.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Chut clem … faut pas le dire trop fort

    • FK1 dit :

      Ah bah c’est sûr si des amendes ont été créées pour non validation c’est certainement parce que ça gène la conception des dessertes … mdrrr .

      Certes ça sert à autre chose mais la raison première reste AMHA que la non validation gréverait les subventions…

      Votre mauvaise fois est telle que cela en devient risible…

    • El conductorPasser au statut dit :

      Encore une fois vous ne lisez que ce que vous voulez lire…Clem expliquait le pourquoi de la validation d’un pass même si celui ci est annuel… De plus l’infraction pour la non validation d’un titre de transport ne date pas d’hier…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      En effet elle date de 1942, comme je l’ai rappelé dans un autre commentaire avec un lien vers le décret 🙂

      @FK1, le STIF conçoit les dessertes (décide de rajouter ou de supprimer des arrêts, d’améliorer ou de réduire les fréquences sur tel axe…) en fonction, notamment, des données de validation des tickets et des passes.

      Personne n’a nié que ça servait aussi à calculer les subventions. Mais bon le montant de ces subventions affecte directement les services proposés, et malheureusement vous avez constaté comme tout le monde la déshumanisation des gares par exemple… ^^

  10. MeanruzPasser au statut dit :

    Concernant la fraude, je pense que l’amende devrait être supérieure au prix du Navigo pour un mois et bien sûr que l’argent soit recouvré.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Ce n’est probablement pas faux.

      Ce qui me ramène à un exemple que je sors souvent : dans les transports viennois (en Autriche, pas en Isère), voyager sans ticket est un délit (et pas une simple contravention comme chez nous). Donc toute personne contrôlée sans ticket se voit demander d’abord de régler une somme forfaitaire (de 100 euros) pour régulariser sa situation. Si le contrevenant ne peut ou ne veut payer, il gagne une visite au commissariat le plus proche où la compagnie de transport porte plainte contre lui, et où son identité est vérifiée (ce qui évite les coordonnées fantaisistes que nos contrôleurs connaissent bien).
      Dans les cas les plus extrêmes, ça se termine au tribunal (en général les contrevenants paient avant que ça en arrive là).

      Au delà de ça, je n’ai jamais vu personne s’y faire prendre en faute, et les contrôleurs n’ont pas besoin d’être en meute pour faire leur travail : j’en ai fréquemment vu en solo sans qu’ils ne risque de se faire agresser. Contrairement à ici 🙁

    • ClemPasser en mode normal dit :

      * sans qu’ils ne risquent. Tss. Si je me mets à faire des fautes, où va-t-on.

    • rcc dit :

      Il n’y a pas la mentalité de tenter de gruger à qui mieux mieux par là-bas aussi… Et il n’y a pas non plus de portiques de contrôle

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @rcc : il y a toujours des gens qui essaient de frauder. Mais sans doute moins qu’ici.

      Pour les portiques : il n’y en a pas en effet ; en outre la validation n’est obligatoire que pour lancer la durée de validité du billet. Par exemple pour un billet d’un mois, il faut le valider à la première utilisation (ça inscrit la date dessus) uniquement. Pour des billets individuels ou des « bandes » de tickets (qui contiennent plusieurs cases à composter, 1 case = 1 voyage), il faut bien sûr les valider à chaque voyage.

    • rcc dit :

      Sans doute moins ? Mais c’est incomparable… Bon la rigueur saxonne n’a pas que des avantages pour des gens un peu trop câblés en latin.

  11. ludodu94 dit :

    Déjà faudrait commencer par mètre des portique dans toutes les gares.la majorité des gares au delà de Savigny et de Pont de Rungis ne sont pas équipé.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Le STIF a lancé un plan d’équipement pour les gares qui n’en sont pas encore équipés.

      Malheureusement les portiques, s’ils permettent d’obliger les porteurs de passe Navigo à valider, n’empêche pas les fraudeurs de passer par dessus ou de se coller aux gens qui paient 🙁

  12. kenshiroPasser en mode normal dit :

    Bonjour,

    Je poste ici, çà me semble le plus approprié…

    J’ai remarqué hier 2 individus « louches » qui ont changés de wagons. Or après vérification, ils sont passés à travers le compartiment technique d’une motrice (situé entre la motrice et la remorque) et apparemment il faut une clé à empreinte carrée pour passer ! Est ce que ce genre de constat vous intéresse ?

    • El conductorPasser au statut dit :

      Kenshiro, vous savez la clef à empreinte se trouve un peu partout , ce n’est pas un gage de cheminots…
      Donner le plus d’informations peut être intéressantes ( taille approximative, tenue vestimentaire, sexe, couleur des cheveux, pigmentation de la peau ,signes particuliers ( lunettes, cicatrices ect..)

    • kenshiroPasser en mode normal dit :

      Pour les clés carrés, malheureusement je sais… Et pour moi ce ne devaient pas être des cheminots !

      Afin de ne pas encombrer le 31 17 ou le SMS, y a t’il SVP une adresse mail pour faire ce genre de signalements ?

  13. Zis91Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Si je comprends bien, je paie mon passe navigo et avant ma carte orange depuis plus de 35 ans et si je ne valide pas mon passe à la seule borne disponible sur mon quai à la Norville, je suis un fraudeur !!! Le raccourci me semble un peu fort. Je veux bien entendre et comprendre une campagne de sensibilisation, mais de là à passer pour un fraudeur il y a un pas et j’attends le pauvre contrôleur qui osera demander 5 euros. Vous feriez mieux de réprimer réellement les fumeurs, les fauteurs de troubles etc… Quand on appelle le 3117 la réponse est éloignez vous du fauteur de troubles si c’est votre seule réponse, vous pouvez attendre longtemps avant de me voir payer 5 euros pour satisfaire des statistiques.
    Malgré tout : bien cordialement

Les commentaires sont fermés.