MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Venez tester les futurs espaces clients!

45
Publié le 21/06/2016
Capfture

 

 

 

Les gares de Paris Austerlitz et Brétigny s’essayent à un nouveau genre de relation clients et vous invitent à venir tester et donner votre avis sur leurs futurs espaces dédiés à l’attente et aux services.

 

 

Les espaces de vos gares en pleine évolutions

A quoi va ressembler la gare de demain? Plus simple d’accès et plus pratique pour coller au mieux à vos besoins, c’est l’ambition fixée.

Pour cela, certaines gares vous proposent de venir tester de nouvelles installations, de nouveaux concepts, et des espaces plus fonctionnels et conviviaux.

C’est le cas pour les gares gares de Paris Austerlitz et Brétigny, qui vont avoir besoin de vous pour participer aux tests: placement des agents, gestion de l’espace, mobilité, équipement d’information…tout est à tester !

Des ergonomes et designer seront également présents. Ils porteront un casque jaune pour être facilement identifiables et recueilleront vos réactions et avis.

Un rendez vous en gare à ne pas manquer

En gare de Paris Austerlitz le mercredi 22 juin entre 14 et 20h et le jeudi 23 juin entre 7h30 et 13h, à côté des guichets.

En gare de Brétigny sur Orge le mercredi 29 juin entre 14 et 20h et le jeudi 30 juin entre 7h30 et 13h, dans le hall de la gare.

 

Faites-en profiter tout le monde

Si vous vous arrêtez dans l’une de ce gares et participez à l’un des tests, faites-le nous savoir en commentaire et dites-nous ce qui vous a plu, ce que vous avez préféré, ce qui vous a moins séduit…

45 commentaires pour “Venez tester les futurs espaces clients!”

  1. « tester de nouvelles installations, de nouveaux concepts, et des espaces plus fonctionnels et conviviaux »
    pour PAZ, éventuellement.
    mais PZB… je ne vois pas.

    tiens, à propos de la rénovation de PAZ, je tiens à remercier chaleureusement C. Brezet pour la franche rigolade. je cite: « une succession de démolitions ont permis de restituer la qualité et la lisibilité des espaces conçus au 19éme siècle par les ancêtres de la SNCF. L’année 2012 a été l’année de la disparition du buffet, certes d’époque mais qui bloquait l’intégration du nouveau quartier. »
    comme ça. d’une traite.

    • LydiePasser au statut dit :

      En cas de doute @LaurentW., n’hésitez pas à venir vous rendre compte par vous même. Nous vous y recevrons avec plaisir.

    • venu, pas vu, déçu.
      aucune nouvelle installation, aucun nouveau concept ou espace fonctionnel et convivial identifiable à tester ce matin à PZB. ah si, il y a un babyfoot. et parfois, un pupitre mais on n’ose pas trop déranger les agents au milieu de leurs diverses communications smartphoniques. et comme toujours, le stand de fripes. les infiltrations d’eau au plafond, sortie Museum. l’aquarium vide, qu’encadrent les deux rangées de CAB. le Photomaton. voilà.
      bref, pas grand chose de nouveau.
      j’espère que vous avez le 06 de la fée marraine.

    • rcc dit :

      Vous êtes mûr pour faire le poussin en casque jaune

    • non merci.
      essentiellement parce que le jaune ne me va pas au teint.
      accessoirement parce que j’ai davantage d’affinités avec le style de Pierre-Louis Renaud que celui de Martin Bouygues. ce qui ne colle pas trop avec les orientations choisies par la SNCF.
      enfin, j’aimerais autant que cette dernière consacre ses ressources à la prod plutôt que de les balancer dans des opérations à la gomme. lesquelles comprennent, entre autres, les partenariats avec les fédérations de balle-au-pied, les partenariats avec l’industrie agro-alimentaire via la distribution de sacoches en périodes de vacances, l’application d’autocollants pompeux dans les voitures.

    • vu à l’instant. suivant l’expression désormais consacrée, tu peux pas test.
      les « futurs espaces clients », c’est juste un paperboard gardé par deux plantons avec un citron givré sur la tête.
      déception.

    • rcc dit :

      Vous aviez une minute de retard

    • vous avez un train de retard.

  2. Bluebird43 dit :

    Bonsoir Lydie,

    Concernant les services, je trouve important que les annonces des départs des trains en gares têtes de ligne soient faites correctement, comme elles se doivent.
    Au moins qu’il y ait un court message sonore en gare. Lorsqu’un train est garé depuis un moment (attendant le départ), la sonnerie qui retentit soudainement peut surprendre (y compris moi-même), ce que j’observe souvent et provoque des blocages des portes, manque d’anticipation. De plus, parfois les sonneries des portes se font difficilement entendre avec le bruit environnant.
    Pour les services TER, ceci se fait déjà. A l’étranger, cela se fait aussi.

    Un message du type : « Voie x, le train ELBA (par exemple) a destination de St-Martin d’Etampes va partir, prenez garde à la fermeture automatique des portes, attention au départ » suffit. Cela prend 15 secondes et nous permet d’anticiper le départ imminent. Question de sécurité aussi bien-sûr.

    En vous remerciant de m’avoir lu,
    Bien cordialement.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      Très bonne idée. Comme aux grandes lignes.

    • Pa vel dit :

      Je peux me tromper, mais il me semble que l’annonce « le train xx va partir, attention à la fermeture des portes… » est surtout diffusée dans les gares qui ne disposent pas de l’Equipement Agent Seul et où la conducteur attend également une autorisation de départ de la part d’un 2e agent.
      Cela dit, en cas de gares « bout de ligne » classiques, certains conducteurs font une annonce du genre « notre train va partir, attention à la fermeture des portes », ce qui est bien pratique (mais je ne sais pas s’il s’agit d’une action volontaire ou s’inscrivant dans une procédure spécifique ?).

    • Bluebird43 dit :

      Re-Bonsoir,

      Oui mystik91, fondamentalement, si c’est la même sécurité ferroviaire qui s’applique, je ne vois pas pourquoi il y a une telle différence des annonces en gare entre les dites « Grandes Lignes » et les services IDF.

      @Pa vel : Cela est par contre une démarche volontaire du conducteur, et rares sont ceux qui le font…

      Donc une petite annonce en gare pour prévenir le départ nous serait bien utile, ne serait-ce que pour faire un dernier au revoir à ses amis lorsqu’on les accompagne jusqu’aux portes du train 🙂

    • LydiePasser au statut dit :

      Bjr @Bluebird43,
      Ce genre d’annonce se fait déjà sur des gares départ comme Juvisy ou Versailles Chantiers.

    • GuLPasser au statut dit :

      Je confirme, au alors faire sonner la sonnerie pendant un temps plus long (5 à 10 secondes). A cause de ça, j’ai plusieurs fois raté un train le long duquel je remontais le quai. Oui, je sais la sonnerie signifie qu’il ne faut plus monter, mais au moins cela ne nécessite pas que le conducteur prenne la parole, ce qui n’est pas toujours évident pour eux.
      Bonne journée

    • Bluebird43 dit :

      @Lydie : Oui, justement, il faudrait les généraliser… A Javel, lorsque les départs se font là, les annonces sont absentes. Elle sont absentes à BFM, à SQY, à St-Martin d’Etampes je n’en ai pas entendu non-plus, ni à Versailles RG.

      Je comprends que ce n’est peut-être pas le sujet de ce billet, mais je tenais à l’aborder absolument car j’ai déjà demandé cela il y a maintenant un certain temps et rien n’a été fait…

      Bonne journée,
      Bien cordialement 🙂

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Malheureusement, les annonces étant gérées par le PIVIF, vu la fréquence des départs je ne suis pas sûr que les moyens humains soient suffisants pour tout assurer, le PIVIF devant gérer les annonces de nombreuses gares. (La déshumanisation des gares est un thème récurrent malheureusement.)

      Je sais qu’à Austerlitz le matin ce genre d’annonces est généralement fait, après le reste je passe assez peu dans les gares concernées…

    • Bluebird43 dit :

      @Clem : je parlais des annonces automatiques en gare (notamment donc sur le quai). Des annonces automatiques qui se déclenchent avant le départ du train, ça ne doit pas être compliqué…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Bluebird : ah ce n’est en réalité pas si simple… D’abord parce qu’il faut réussir à glisser ces annonces entre les autres, en particulier celles imposées par la loi ; et ensuite parce qu’il n’y a pas de moyen automatique de savoir à quel moment exactement le train va partir.

      En effet l’ouverture du signal (l’établissement de l’itinéraire par le poste) ne suffit pas. Il faut encore que le train reçoive une autorisation de départ, par un biais qui dépend des gares (en général, sur la banlieue, le conducteur se la donne lui-même), selon des critères réglementaires qu’il doit respecter. Si on avait la garantie qu’il n’y aurait aucun problème, on pourrait sans doute viser suffisamment juste pour qu’un léger décalage ne soit pas gênant, mais malheureusement vu la tension du trafic sur la ligne, ce n’est pas si évident dans la pratique.

      Il faudrait surtout (à mon humble avis) que le PIVIF ait plus de moyens pour gérer les annonces en manuel une fois qu’il a la confirmation que le train est prêt au départ et que l’autorisation de départ a été donnée. Ce serait à la fois le plus simple et le plus fiable.

  3. Sacha94Passer au statut dit :

    Et qu’il y est également des annonce quand le trains change de voie mais sa on la déjà dit plusieurs fois sur ce blog est rien ne change

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      C’est déjà le cas quand changement de voie et donc souvent de quai prévu avant l’arrivée du train (à juvisy et brétigny par exemple) mais pas quand c’est au dernier moment et je suppose que c’est à ça que vous faites référence (quand le train est déjà « à l’approche »).

    • GuLPasser au statut dit :

      Mais ce n’est la cas ni à Austerlitz sous-sol ni à BFM. On a juste le droit aux annonces « Attention, les changements de voies sont fréquents dans cette gare ».

      Mais j’ai bien compris que cela était difficilement possible pour différentes raison techniques. Voir à ce sujet la discussion que nous avons eu il y a quelques temps sur l’alternance des quais et la différence entre la théorie et la pratique.

      Tiens ça me rappelle une citation d’Einstein : « La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique: Rien ne fonctionne… et personne ne sait pourquoi ! »

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Tout à fait, à Austerlitz le système détecte si la voie est occupée par un autre train et change la voie si jamais c’est nécessaire, mais Infogare ne s’en rend compte que quand le train « tape l’annonce », c’est à dire appuie sur une pédale située un peu en amont. Ça se produit notamment quand deux trains sont l’un derrière l’autre, en général le premier étant légèrement en retard, et qu’ils étaient prévus sur la même voie.
      Pour les voyageurs il peut y avoir un décalage, c’est à dire que le premier train peut être déjà parti quand le second change de voie : c’est parce qu’en fait il occupait toujours la zone au moment où l’itinéraire devait être tracé pour le deuxième train.

      À BFM, c’est un peu différent, je crois que j’avais expliqué le système d’alternance quelque part sur un autre post : en gros l’alternat envoie un train sur deux sur la voie E et un sur deux sur la voie F, ce qui ne correspond pas forcément au programme (ou bien voies A et B danss l’autre sens). Il faut alors que l’aiguilleur intervienne manuellement pour rectifier, et il peut arriver que son attention soit retenue ailleurs. Bien entendu cet alternat détecte aussi une voie occupée et envoie alors le deuxième train sur la voie qui est libre.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Bonsoir,
      @ »SNCF en général », ces cas d’affichage faussés du fait d’un alternat qui alterne par alternance… sur des gares comme Juvisy, ce n’est pas bien grave, il y a carrément moins de monde. Mais pour BFM ou Auster…
      Ca fait 3-4 ans que je fréquente le blog, et régulièrement @Clem nous explique avec patience pourquoi ça coince coté rendu clients. Merci à @Clem. Mais si les causes sont identifiées, décrites comme le fait pédagogiquement Clem, ne pourriez-vous pas, « la SNCF », faire une action sur ce sujet ? Déplacer un des capteurs, que sais-je… ? Les causes semblent manifestement connues, puisqu’elles nous sont expliquées 🙂
      Ça donne un peu l’impression d’un capitaine de bateau qui se prendrait des récifs affleurants et qui dirait « oui, je sais bien… chaque fois que je passe par là, je coule le bateau » 🙂

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Gilles : en réalité l’affichage n’est pas faussé du tout, c’est simplement que la réalité change en route 🙂

      Pour la partie détection de voie occupée, le comportement du système ne sera jamais modifié, pour des raisons de sécurité.

      Pour l’alternat 1/2 à BFM alors que le programme prévoit 2/3, j’avoue que c’est un peu plus mystérieux. Mais la différence de traitement entre BFM et Austerlitz Banlieue tient au fait que les postes d’Austerlitz (qui gère BFM) et d’Invalides (qui gère Austerlitz Banlieue) sont différents, technologiquement parlant.

  4. Sacha94Passer au statut dit :

    Je sais que c le cas déjà mais uniquement dans les gare en banlieux mais pas dans Paris. Je les déjà entendu une fois à Chemin d’Antony alors qu’elle serait plus utile à Bibliothèque ou austerlitz.

  5. Pa vel dit :

    Je suis passé voir le stand de « nouveautés » à Austerlitz… échange intéressant sur des idées et des technologies « pas-tant-du-futur-que-ça » mais qui seraient les bienvenues pour faciliter/optimiser/humaniser les trajets.

    Sans gâcher la surprise aux futurs visiteurs, je dirais qu’il y a 3 catégories d’idées :

    – celles concernant les utilisateurs fréquents s’appuyant sur les applications smartphone (ma priorité perso irait à celles-là) : ma remarque principale est qu’il faudrait surtout que toutes les fonctionnalités soient regroupées dans une application « que tout le monde aurait » et pas éparpillées entre plein d’applis diverses,

    – celles concernant les services en gare en relation avec le trajet (axe moins prioritaire pour mon cas perso… mais probablement essentiel pour les touristes ou voyageurs occasionnels) : la visibilité des agents et l’humanisation des gares a beaucoup à y gagner, notamment en cas de situation perturbée,

    – celles concernant des idées annexes pour « améliorer le ressenti » dans les gares : important, mais à mon avis moins que les catégories précédentes.

    En tout cas, j’encourage ceux qui passent à proximité à aller y faire un saut, c’est intéressant a voir… en attendant de voir les bonnes idées se concrétiser ! 😉

    • rcc dit :

      Je préfère des gares sympas que des stations micro-ondes dédiées aux zombies.

    • Pa vel dit :

      @rcc: Et c’est tout à fait justifiable, c’est pour ça que j’ai présenté la « priorisation » des différentes catégories comme étant un point de vue perso et non comme une vérité absolue 😉

    • imad dit :

      J’y serais bien aller mais cela se déroule sur trop peu de temps il aurait fallut que ce soit au moins sur 3 jours, de plus ni Austerlitz ni Bretigny ne sont mes gares de départ et arrivée.
      . Cela aurait sympa d’en mettre à Epinay sur Orge vu que nous n’avons plus d’accueil avec les travaux cela permettrait de faire passer le temps!

  6. Jim dit :

    Good Morning,

    I will go to the palace of Versailles on Tuesday July 19 from the République metro station. Could you please the way to go? I am that there will be works. Thank you very much

    best greetings

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Hi again Jim,

      In this case, the most direct/easiest way will be to take métro line 5 down to Gare d’Austerlitz then line 10 to Javel. There you can change for RER C and catch a VICK* train to Versailles-Château.

      * : the 4-letter mission code is found on the front end of the train as well as on service screens in stations and platforms and schedules. They’re used to quickly identify a train and its service. VICK trains serve Versailles-Château station.

  7. FK1 dit :

    Concentrez vous sur le respect du niveau de service, voir les trains prévus passer à l’heure prévue ça serait déjà pas mal ensuite une bonne information voyageur.. le reste c’est de l’accessoire auquel la SNCF pourra s’intéresser lorsque les deux premiers points seront maîtrisés …

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Ce ne sont pas les mêmes activités… l’un n’empêche pas l’autre. Mettre les commerciaux au placard ne rénovera pas le réseau et n’arrangera certainement pas l’info voyageur…

    • FK1 dit :

      Je trouve étonnant de porter ses efforts sur les peintures lorsque la structure elle même n’est plus stable, que les murs s’écroulent…

      Hier encore, 1h de retard sur mon trajet (Issy Val de Seine – Choisy) : 2 trains supprimés, celui maintenu est retardé … arrivé à 20h30 chez moi, au lieu de 19h00 … RDV loupé bien que j’avais prévu 1/2h de battement en cas d’imprévu de la sorte … difficile de prévoir plus que ça et pourtant ça ne suffit pas apparemment. Un autre exemple de ce que vivent les clients de la ligne C, alors les innovations commerciales, ça me passe un peu au dessus, je m’y intéresserai quand le niveau de service rendu sera acceptable…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @FK1 je comprends que ça puisse paraître bizarre, mais encore une fois, ce sont deux choses complètement différentes qui n’ont pas de rapport direct entre elles. L’une n’empêche pas l’autre, le fait que l’autre existe n’a pas d’impact sur l’une.

    • FK1 dit :

      Repeindre un mur qui s’effrite n’a aucun sens

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Sauf que là on parle de deux murs différents.

    • Pa vel dit :

      Je pense que l’expression « parler à un mur » plutôt que « de murs » s’applique parfois plus… 🙄

  8. FK1 dit :

    Comme nouveau service, je propose un service de distribution de bouteilles d’eau et la mise à disposition de sièges supplémentaires pour aider la clientèle à patienter en cas de perturbations du trafic … ça serait très utile

  9. FK1 dit :

    Autre idée de service : mettre en place un système d’indemnisation des retards imputables à la SNCF en lien avec le STIF
    Je suis sur que les clients de la ligne C apprécieraient cette initiative

Les commentaires sont fermés.