MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Donnez votre avis sur les travaux d’été

121
Publié le 22/07/2016

picto discussionComme vous le savez, d’importants travaux d’infrastructure sont réalisés tout au long de l’été sur la ligne C.

Pour chaque phase de travaux, un dispositif spécifique d’information et de prise en charge est mis en place, afin que vous ayez connaissance des impacts de ces travaux sur vos déplacements, mais aussi pour vous accompagner au mieux pendant cette période.

Votre avis est important !

Depuis le début des travaux d’été, nous avons eu beaucoup de retours en commentaire des articles travaux, dans lesquels vous vous exprimez sur votre vécu pendant ces travaux. Nous souhaitons compléter ces retours par un questionnaire très simple à remplir.

Grâce à vos retours de l’année dernière par exemple nous avons pu améliorer notre signalétique en gare.
C’est pourquoi nous vous proposons de remplir le questionnaire ci-dessous et à en parler autour de vous.

Plus nous aurons de retours, mieux nous pourrons adapter notre dispositif d’information et de prise en charge pendant les travaux.

Merci à tous de votre participation.

 

Ce sondage est désormais fermé.

 

[Claire.]

121 commentaires pour “Donnez votre avis sur les travaux d’été”

  1. ericbret dit :

    J’ai répondu mais ce n’est pas l’avis sur les travaux de l’été comme le titre l’indique mais c’est uniquement sur l’information !

  2. LadPasser au statut dit :

    Je pense et cela est mon avis qu’il faudrait posé cette question : Préfériez vous fermer la ligne C pour les travaix dans Paris pendant 3ans ou continuer les travaux un peu plus d’un mois par an ( en été ) ?
    Car d’après ce que j’ai cru comprendre il y en a encore pour au moins 20ans voir plus si on continue avec les travaux castor.
    Bonne soirée.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Lad : je ne suis pas d’accord. Organiser ces travaux sur une fermeture complète de la ligne a déjà été écarté depuis longtemps pour des raisons très concrètes. Ce n’est pas seulement pour faire plaisir aux usagers de la ligne C en gardant la ligne ouverte le reste de l’année, mais aussi pour des raisons telles que la grande difficulté d’organiser l’acheminement de béton tout au long de l’année (et imagine la tête des riverains qui vont se taper 15 camions par jour en attente pendant des mois et des mois !) et les difficultés pour évacuer les déblais, ce qui se fait par barge, dans un trafic fluvial particulièrement dense.

      @Lad : les travaux de renforcement des fondations s’achèvent. D’après ce que j’en sais, la suite (hormis les travaux d’infra plus classiques) sera surtout une phase de contrôles et d’éventuelles corrections, rien de commun avec Castor « traditionnel ».

    • LadPasser au statut dit :

      @Clem Je comprend ce que tu veux dire mais si on nous dit qu’il y en a pour encore 20 ou 30 ans perso je préfère qu’il le fasse en une fois^^
      Après je ne savait pas que cette hypothèse avait déjà été écartée ce qui répond à ma question merci 😉

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      Il avait déjà été posé cette question. Au milieu des années 2000 de mémoire. A l’époque la question c’était fermeture 18 mois ou 10 ans l’été. Nous savons tous la solution retenue… Les associations d’usagés avaient poussé dans ce sens. Pour ma part, malgré les arguments de Clem sur le béton, je considère qu’il s’agit d’une hérésie financière (et de temps) car il faut installer chaque année un chantier. Entre autres.

    • DUBREUIL dit :

      cela fait 20 ans que je pratique le RER C et cela fait 20 ans que j’ai des travaux Castor……c’est pas près de changer et on se demande vraiment à quoi servent ces prétendus travaux quand on comptabilise tous les incidents techniques sur l’année

    • Taronyu dit :

      Il faudra de toute façon une campagne de travaux plus ou moins importants chaque année, sur la plupart des lignes. C’est de l’entretien et de la sécurité. Sans ces travaux, la situation de la ligne C serait nettement pire, et comparables à la situation catastrophique du RER A.

      Des collaborateurs anciennement expatriés à Londres et rammenés à Paris ont balancé cette anecdote simple : à Londres, pendant plusieurs décennies, ils n’ont fait que de légers travaux… quand ils en faisaient. Ainsi, aujourd’hui et depuis 10 ans, ils doivent faire de lourds travaux et de nombreuses réparations paliatives, uniquement pour que leur métro… marche.

      Ce n’est donc pas juste un souci d’acheminement du béton. Ces travaux dans la durée et au moment ou les lignes sont le moins utilisés sont nécessaires pour maintenir l’infrastructure, c’est un fait… même si les travaux des voies entre Javel et Champ-de-Mars aident pas à l’endormissement, je suis témoin! ^^ Une ligne se dégradera toujours au fil du temps, il lui faut donc des travaux au fil du temps, pour peu qu’ils ne viennent pas tardivement.

      De ce que je vois, les dysfonctionnement de la ligne C proviennent non pas de l’infrastructure, globalement bonne (hormis le tronçon intra-muros) mais :
      – à une très mauvaise sécurisation des voies (clôtures inadaptées voire non-entretenues, pas de portes palières sur les quais, laissant souvent des personnes et des déchets sur les voies intra-muros) ;
      – au fonctionnement dégradé du poste des Ardoines encore en reconstruction ;
      – à une communication interne de ligne peu efficace, parfois chaotique (perception voyageur) ;
      – un sectionnement de ligne inadapté (un accident de personne en zone 3 peut bloquer le traffic intra-muros, là ou le métro parisien peut continuer à fonctionner sur les sections non-touchées) ;
      – à un système dépassé de branches tentaculaire, nombreuses et très longues qui dimminue l’efficacité de la ligne et la rend sensiblement plus difficile à gérer qu’une ligne droite, avec tout au plus deux branches aux extrémités ;
      – aux conditions climatiques ;
      – aux actes de malveillance (consécutives à la mauvaise sécurisation des voies?)

      Mais ça après, c’est ma perception et un avis personnel.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @DUBREUIL : je vous renvoie à ma réponse sur ce sujet située dans ce commentaire : https://malignec.transilien.com/2016/07/22/donnez-avis-travaux-dete/#comment-64280

      @Taronyu : ce n’est vraiment pas mon genre de prendre les transports britanniques en exemple, mais il est exact que TfL a investi des sommes colossales et multiplié les travaux pour améliorer son réseau et son service, et il est clair que ça fonctionne. C’est ce qu’on a enfin commencé à faire depuis quelques années, et il faut que ça continue sous peine d’empirer et d’empirer encore. Mais les usagers (et les cheminots avec eux) en ont pour quelques années de galère.
      Pour le reste je suis globalement d’accord, même si certaines choses sont pour l’instant irréalisables (comme les portes palières : trop de matériels différents notamment). Pour les branches, je répète régulièrement que la seule solution au problème de l’effet domino, c’est de couper des branches, ce qui devrait arriver dans quelques années (ouf !). Par contre la comparaison avec le métro n’est pas très pertinente, parce que d’une part le métro est en ligne droite (sauf les lignes 7 et 13, mais ça reste des lignes en Y beaucoup plus simples à gérer qu’une ligne en X comme les RER), et d’autre part les contraintes sont très différentes (le freinage par exemple, ou le temps de retournement qui est plus faible et permet de créer des points de retournement un peu partout). Créer plus de points de retournement n’est pas forcément possible du fait de l’infrastructure elle même : sauf à tout casser et tout refaire, ce qui n’est même pas toujours possible compte tenu de la géographie des lieux…

    • adoliquePasser au statut dit :

      Taronyu, je suis surpris de vous lire et de noter « comparables à la situation catastrophique du RER A » ??!
      Ayant pratiqué le RER A pendant plus de 10 ans tous les jours et le pratiquant encore régulièrement, je crois qu’il marche nettement mieux que le RER C. Oui, les rames se succèdent à un rythme effréné et dès qu’une ralentie, c’est des lenteurs qui se répercutent sur toute la ligne. Mais je n’ai que très rarement vu des trains annulés… Des destinations coupées (hors grève et problème d’interconnexion)…
      Si vous comparez la C à la ligne A, je vous suggère de faire l’expérience de venir en bout de ligne (Dourdan ou Etampes) et vous comprendrez la douleur…

  3. Gaëtan dit :

    Bonjour,

    J’ai beau parcourir ce blog ainsi que rechercher sur internet, a-t-on un endroit pour avoir l’information suivante: pourquoi les train VITY/CITY ne circulent plus? A cause des travaux castors? Ils ont été purement et simplement définitivement supprimés?

    Où l’information a-t-elle été communiquée?

    J’ai beau chercher partout, je ne trouve pas.
    Est-il prévu qu’ils reviennent? A-t-on une date/information?

    Cordialement

  4. mystik91Passer en mode normal dit :

    « Usagers » pas « usagés ». Lapsus

  5. ALGHERO dit :

    A mon sens les travaux sont indispensables mais la réorganisation du trafic est déplorable, problèmes d’acheminement du personnel, trains qui partent vides (CIME / MONA) alors que d’autres sont ultra pleins (DEBA / ELBA/ VITY)
    Encore une fois le val d’Essonne trinque.
    Communication quasi inexistante dès qu’un train ne quitte pas Austerlitz (attente d’un conducteur ou conducteur qui tente de réparer son train ou mise en place plus longue )
    Des efforts sont nécessaires car pour rejoindre le sud de la ligne seulement deux stations pour absorber la foule !!

    • adoliquePasser au statut dit :

      Tout le sud de la ligne trinque. Des RER vers Etampes rendus omnibus quel que soit l’heure… De trajets allongés de 10 à 15 minutes…

  6. Louie dit :

    Ce matin (25/7) j’ai pris le train qui partait de la Porte de Clichy vers Paris à 8h57. Deux des derniers quatre wagons étaient « montée interdite ». Comment peut-on faire circuler un train dont un quart des wagons sont hors service ? Soit on n’est pas au courant, soit on s’en fiche des gens entassés dans le chaleur. C’est lamentable.

    Pourquoi dans le questionnaire ne parle pas de la connection avec la ligne 9, plutôt bien signalée (et empruntée par pas mal de monde, selon mes observations)?

    • Kethu dit :

      … Ou bien soit c’était un train avec 2 voitures condamnés soit pas de train du tout. Il n’y a pas forcément la possibilité de sortir une autre rame pour remplacer celle condamnée 😉

    • ClemPasser en mode normal dit :

      En général quand on condamne des voitures, c’est qu’il y a un danger (vitre cassée par exemple…) ou des dégâts peu ragoûtants (vomi et autres joyeusetés).

      Et comme le dit @Kethu il n’est pas toujours possible de sortir une rame de réserve pour la remplacer, d’autant plus qu’il s’agissait d’un train sur la partie nord, isolée des ateliers et des garages (hormis celui de Gennevilliers qui a peu de capacité).

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Les voitures sont notamment *AUSSI* fermées pour que la police fasse ses prélèvements, ADN ou autre, mais ça,on vous le dira moins.
      .
      Ce n’est pas spécialement, d’après nos observations, une histoire de vomi (rare phénomène archi-super-hyper-rare, par observation à toute heure, pas que de moi, mais par multi-clients) ou de vitre cassée (archi-rarrissime).
      .
      Mais bon, il y a toujours une excuse !

    • TrainTrainPasser au statut dit :

      Pour que j’isole une voiture, il faut vraiment un danger pour les voyageurs (vitre cassé, grosses dégradations)
      Pour du vomi ou de la saleté, tant pis, il reste toujours de place au dessus ou en dessous sur les rames à deux étages.
      De plus, sur les Z20900 aux sièges rouges, on est obligé d’isoler les deux remorques du milieu en même temps en cas de soucis sur l’une d’elle.
      Dans ces rames, l’intercirculation entre les deux voitures du milieu ne peut pas être fermée.

  7. adoliquePasser au statut dit :

    Combien d’années encore vont durer les travaux « Castor » ?
    Tout le monde ne prend pas 6 semaines de vacances l’été.
    Ces travaux réalisés toujours sur le même tronçon, année après année ne donnent pas de résultat visible.
    Bien souvent à la rentrée fin août / début septembre, on a un incident touchant les rails ou les caténaires ou encore la signalisation sur la portion en travaux. A quoi cela a donc servi ?
    A quoi donc servent ces travaux, quelle est l’état d’avancement et quand pourra t’on utiliser la ligne C 12 mois dans l’année ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @ADO,

      Comme je l’ai déjà expliqué, les travaux Castor :

      a) sont des travaux de renforcement de fondations. Heureusement qu’il n’y a pas de différence visible du coup, sans quoi il y aurait un grave problème…

      b) consistent à traiter des zones de 160 à 200 mètres par an environ, zones qui ne peuvent être contiguës d’une année sur l’autre. Donc en réalité le chantier Castor se déplace tous les ans. C’était simplement transparent pour les usagers car les trains tournaient forcément à Invalides et Austerlitz.

      Et à cette occasion les voies sont démontées puis remontées, mais pas renouvelées.

      Un résultat concret : grâce à ces travaux, l’ennoiement du tunnel a pu être évité pendant les inondations de mai-juin.

      Quant à l’avancement, il reste encore une campagne en 2017. D’autres travaux, de renouvellement d’infrastructure notamment, s’y sont greffé depuis 2014 et continueront au delà si nécessaire.

  8. Sof95Passer au statut dit :

    je rebondis sur le commentaire concernant la ligne 9. Je suis d’accord, c’est la ligne la plus facilement accessible … Même si la signalétique pour la rejoindre n’est pas très bien faite (les non-initiés pourraient facilement prendre l’avenue Victor Hugo au lieu de l’avenue Henri Martin). Et la fréquence des metros n’a pas été augmentée, ce matin 5 mns d’attente entre deux metros…

    • Kethu dit :

      La RATP avait annoncé avoir augmenté la fréquence des métros sur la 9 il me semble… (Bon, ça a été annoncé aussi sur le T2 et c’est pas flagrant non plus donc bon…)

    • Sof95Passer au statut dit :

      je ne suis pas du tout persuadée que la fréquence ait été augmentée sur la 9 car encore ce matin, 5 mns entre deux metros…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Je crois que l’accord entre Transilien et la RATP ne concerne que la ligne 10 et le bus 63. Si la RATP indique renforcer la 9, c’est de son côté. Peut-être en rapport avec les travaux du RER A ? J’ai noté que par exemple à Saint-Lazare, l’affichage indique d’aller à Nation via la 9 pour le récupérer.

    • Kethu dit :

      @Clem : Oui la ligne 9 est renforcée pour palier au RER A, pas pour la C. Les lignes 1, 2, 3, 6, 9, 10, 13, 14, T2, T3a, et bus 43, 63, 73, 275 sont renforcés cet été.

      @sof : C’est ce qui est annoncé, après je ne sais pas quelle est leur notion de « renforcement » à la RATP…

  9. PUIJALON dit :

    Bonjour,
    ce serait super que vous nous indiquiez combien d’années encore on va devoir supporter les travaux Castor… J’emprunte le RER C depuis des années… chaque année c’est la même galère pour aller travailler.

  10. GuLPasser au statut dit :

    Bonjour @PUIJALON,
    Sachant qu’ils avancent de 250m par an, ça devrait durer encore au moins 20 ans. https://malignec.transilien.com/2016/07/13/bertrand-gosselin-a-lecoute-de-nos-clients/
    Voyons le bon côté des choses : avec Castor il n’y a pas de problèmes de bouchons dans le tronçon central.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Je ne sais pas d’où sortent ces 20 ans, mais le jet grouting se termine en 2017.

    • GuLPasser au statut dit :

      @Clem,
      Il me semblait avoir lu ça quelque part mais je ne retrouve pas. J’ai peut-être mal compris.
      Grâce à votre commentaire plus haut, je viens d’apprendre que les travaux castor n’étaient pas contigus d’une année sur l’autre.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      J’ai également lu quelqu’un parler de 20 ans, mais j’ai pensé que c’était une faute de frappe et qu’il était en fait question de 2 ans, ce qui était plus cohérent.

      Peut-être envisagent-ils d’autres travaux pour la suite, mes connaissances du sujet se limitent aux travaux Castor « historiques ».

      Et non, ils n’étaient pas contigus : par exemple en 2007 il y avait deux zones, une près du Petit Pont et une près du pont Sully ; en 2008 c’était près du pont du Carrousel ; en 2009 c’était vers le milieu du tunnel Malaquais ; en 2010 et 2011 dans la tranchée Saint-Bernard ; en 2012, 2013 et 2014 entre le tunnel Valhubert et le tunnel Malaquais et cette année vers la gare Musée d’Orsay.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Hello @Clem,
      Voici d’où viennent les « 20 ans » :
      https://malignec.transilien.com/2016/07/08/faq-travaux-dete-2016-ligne-c/ :
      .
      « Pour combien d’années encore ces travaux de renforcement du tunnel ?
      .
      Les travaux de Jet Grouting seront à poursuivre au moins pendant encore une vingtaine d’années. (…) »
      .
      Cordialement,
      gs

    • El conductorPasser au statut dit :

      Gilles S j’ai lu la même chose que vous et je crois savoir , mais je met ça au conditionnel qu’une partie des travaux sont touchés de malfaçon, et je pense qu’il y’a encore la partie saint Michel musée d’Orsay a traité… Mais je mettrais ça au conditionnel, j’ai entendu des agents infra en parler….

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Hum, 20 ans de jet grouting ça me paraît peu probable quoi qu’en dise le directeur de la ligne…

      Je suis absolument certain que le programme Castor s’arrête en 2017. Il peut y avoir des reprises ultérieures en fonction de l’évolution des choses. La partie entre Musée d’Orsay et SMND est justement au programme cette année.

      Après comme @el conductor j’ai entendu parler de problèmes sur certaines tranches de la fin des années 90/début des années 2000, qu’il faudra peut-être reprendre. Mais je n’ai pas de détail et j’ai pu mal comprendre. Et en tout état de cause j’espère bien que ça ne prendra pas 20 ans, ça équivaudrait à tout reprendre à zéro…

    • rcc dit :

      Vous croyez parfois aussi un peu au père nowel comme l’usager de base ronchon mon cher Clem. Enfin ce n’est que mon avis, mais Castor ne s’arrêtera pas des sitôt. Déjà il y a des dates de début officielles de Castor relayées qui sont fausses, je me les suis payé plus tôt qu’annoncé, mais les mémoires sont courtes, que ce soit ou non volontaire…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @rcc j’ai passé des années à travailler sur Castor, je sais ce que ça implique. Ça a commencé en 1995, mais la première année ce n’étaient que des essais, donc généralement on donne l’année 1996 comme première campagne.

      S’il y a d’autres travaux ensuite, ce seront des travaux différents du programme Castor (vous avez dû noter que la SNCF a commencé à éliminer le terme « Castor » de sa communication en faveur des « travaux d’été »).

    • rcc dit :

      Ah en 95 vous avez fait les débuts de castor ? Ca a débuté avant…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @rcc, le programme de renforcement des fondations, appelé à l’origine « Grands Travaux Castor » puis simplement « Travaux Castor », a débuté en 1995. Que vous le vouliez ou non, c’est un fait.

    • rcc dit :

      Mémoire courte ou désinformation… En 1993 il y a eu une interruption d’été appelée castor, après peut-être que c’était pas en mode dégueule-béton mais peu importe.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @rcc, après vérification le nom est bien apparu en 1993. Néanmoins, la campagne de renforcement des fondations a bien commencé en 1995. Possibilité : il y a eu des essais de pose de coques à certains endroits, peut-être qu’au niveau communication ils ont inclus ça. Moi je parle bien du jet grouting, qui a été le cœur des travaux d’été depuis 1995-1996 et jusqu’en 2012 où le programme « Castor+ » y a ajouté des travaux divers réalisés par RFF.

    • rcc dit :

      Ca va ma mémoire est fonctionnelle. Pour le grand public, on lit Castor et on ne fait pas forcément le rapprochement avec des techniques de renforcement de structure…

  11. sand1602 dit :

    personnellement je ne vais pas me plaindre sur 2 semaines de travaux castor à part le mardi noir du 19/7, je n ai eu aucun probleme.Je fais ste genevieve /luxembourg et la je descends a austerlitz au lieu de st michel et ensuite 4 arrets de bus et 5 mn à pieds. Je gagne 1/4 d heure le matin et 1/4 d heure le soir étant donné que le matin sur le val d orge il y a un train toutes les 7 mn au lieu du 1/4 d heure . ET le soir entre la gare de surface et celle en souterrain il y a 2 mn d ‘ecart.Donc pour moi parfait. Je m arrete ce soir bonnes vacances à tous et rendez vous en septembre pour de nouvelles aventures.

  12. FK1 dit :

    Moi non plus je ne vais pas me plaindre, vu ce qui s’est passé l’an dernier avant, pendant et après les travaux, j’ai pris cet été l’option de prendre ma voiture pour m’affranchir des perturbations … ça pollue, c’est un peu plus cher mais pour l’été c’est plus rapide et plus fiable sur mon trajet Choisy – Issy – Choisy

  13. DUBARRY Danielle dit :

    pourquoi les travaux du A sont-ils affichés partout et pas les travaux du C ?

    la SNCF n’est pas à la hauteur de la RATP .

    Pourquoi la navette est-elle aussi courte en trajet ?

    Ancienne parisienne j’ai joué les touristes aujourd’hui et je plains les vrais touristes

    • El conductorPasser au statut dit :

      Je dirais qu’il est plus facile pour la RATP de communiquer dans ses stations de métro, bus et RER, qui sont bien plus nombreuses que les Gare SNCF…
      dans toutes les gares desservies par le RER Ces travaux sont annoncés depuis des semaines .

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Tout à fait, ils ont affiché des bannières dans les gares du RER C… après effectivement il y a beaucoup plus de stations de métro RATP que de gares RER SNCF dans Paris, donc forcément la RATP dispose d’autant plus d’espaces.

    • GuLPasser au statut dit :

      @El Conductor,
      Même si l’information Castor est plutôt pas mal, il manque une chose que fait la ratp : les publicités à la radio, sur Oui FM notamment.

    • El conductorPasser au statut dit :

      @GuL ça peu être une piste… Mais je ne suis pas directeur com… Donc Claire ou Lydie à son retour pourront en discuter et voir pour une mise en place l’an prochain

  14. SITKOWSKI dit :

    Pourquoi cette année il ni y a pas de navettes de substitutions entre
    AUSTERLITZ ET INVALIDES , habitant la Province et travaillant sur Paris depuis 30 ans , ce fut surpris cette année à mon retour de congés :31/07 de point avoir de navettes, de ce fait j’ai du rejoindre le musée d’Orsay à pied depuis saint Michel, on paye pourtant notre ticket ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      De Saint-Michel à Musée d’Orsay vous pouvez utiliser le bus 24 qui est direct par les quais. C’est le plus rapide pour ce trajet.

  15. rcc dit :

    C’est moi ou y’a pas de fiches horaires pour la durée des travaux ? Faut chercher la fiche pokémon avec son appareil photo ?

  16. FP dit :

    La situation sur la ligne C s’améliorera en février avec la fin de l’installation du nouveau poste des Ardoines…..
    En principe.
    En principe car l’ancien système d’aiguillage mécanique est remplacé par un système électronique ultra moderne. Sachant que le poste précédent a brûlé suite à l’alcoolisation de la personne en charge de l’aiguillage, on peut se demander si le personnel sera préalablement formé pour faire fonctionner le nouveau matériel.

    • rcc dit :

      Je ne sais pas de quel principe vous partez, mais la situation sur la ligne C va encore se dégrader pendant quelques années, nouveau poste ou pas.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @FP : attention à ce que vous dites. L’incendie du poste 1 de Vitry n’a rien à voir avec le niveau d’alcoolisation de l’agent qui le tenait cette nuit là. C’est un feu d’origine électrique. Lier les deux s’appelle de la diffamation à partir du moment où toutes les enquêtes ont conclu que ce n’était pas le cas.

      Et je suis là pour vous garantir que nous sommes déjà en train d’être formés à ce nouveau poste.

    • La fouine dit :

      @Clem n’essayez pas de faire de l’intimidation svp. Si votre collègue n’avait pas été en train de cuver son vin il aurait pu donner l’alerte et les dégâts auraient été moindre !

    • rcc dit :

      Peut-être, peut-être pas, c’est le royaume de l’hypothèse.
      On peut jouer pas mal avec ça : si les blogueur du rer C déportaient moins leur cerveau dans leur téléphone, on lirait sûrement beaucoup moins d’ânerie par ici.

    • GuLPasser au statut dit :

      @rcc

      Ne vous en déplaise, mais les smartphone peuvent aussi être utilisés intelligemment, voire même pour se cultiver. Pour ma part, je m’en sers entre autres pour m’informer de l’actualité, sur un vrai journal et non sur un tabloïd, ainsi que pour lire des articles scientifiques.

      Cordialement

    • El conductorPasser au statut dit :

      @La fouine encore une fois vous racontez n’importe quoi. Que l’agent est été à jeun ou ivre n’aurait absolument rien changer.
      Clem a expliqué la configuration du poste avec une cuisine non accessible par l’intérieur du poste.
      Dès lors que l’incendie c’est déclaré dans cette cuisine, il était impossible de le voir hormis lorsque des flammes et de la fumée serait sorti de celle ci.
      D’ailleurs les agents les mieux placés pour voir cet incendie étaient les agents des voies qui travaillaient cette nuit là sur les voies du technicentre.
      Ils ont donné l’alerte immédiatement, Et ont été secourir le malheureu.
      Les pompiers sont arrivées sur place rapidement mais pour pouvoir travailler en sécurité il faut couper l’alimentation caténaire. Hors les équipements de gestion de la sous station était déjà pris dans les flammes, il était donc impossible d’avoir la certitude que la caténaire était hors tension, les pompiers ne sont intervenus qu’après que l’assurance que la tension soit coupée, ce qui est arrivé quand la sous station a été déconnectée.
      Donc l’état de l’agent de poste n’a rien à voir avec l’incendie.
      Mais bon nous avons l’habitude que tout et n’importe quoi soit raconté…. On voit souvent ressortir la prime charbon, la prime d’absence de prime… Etc.. Enfin la fouine si vous contestez les conclusions des experts judiciaires je vous invite à le faire auprès de monsieur le procureur de la république, il sera ravi de vous expliquer les choses.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @La Fouine : Oh je suis désolé qu’il y ait des lois ! vraiment, c’est embêtant, ça vous empêche de raconter n’importe quoi sur un cheminot !

      Sachez, mais nous l’avons déjà dit et @el conductor l’a encore rappelé dans son dernier commentaire, que le feu a pris dans la cuisine, attenante au poste (sans accès entre l’un et l’autre), et s’est propagé à la salle électrique avant de gagner le poste proprement dit. Ce sont d’ailleurs des agents de la brigade voie située en face qui ont aperçu les flammes depuis l’extérieur ! Autrement dit, le temps que l’agent à l’intérieur s’aperçoive de quelque chose, il n’aurait pu que constater les dégâts, et ce même totalement sobre ! En outre, à partir du moment où les relais ont flambé, même si les pompiers avaient pu intervenir plus vite (cf les explications d’@el conductor), le poste était mort.

      Veuillez également noter que cet agent a été licencié à la suite de ce taux d’alcoolémie positif, histoire qu’on ne dise pas qu’il n’aurait pas été sanctionné…

  17. La fouine dit :

    Et j’espère bien qu’iĺ y aura des revues de frigo et de poubelle dans le futur poste !

  18. Lapero dit :

    Bonjour,
    Savez-vous pour quelle raison les trains DEBA et Elba partent le soir avec 2 minutes d’écart?

    Étant donné qu’ils ont le même parcours jusqu’à Bretigny, le train DEBA roule au ralenti.

    Pour quoi ne pas les mettre avec 7 et 8 minutes d’écart de façon à avoir des trains à la même fréquence au lieu de 2 tous les quarts d’heure?

    • Polette91 dit :

      Merci l’apéro, je me pose la même question tous les ans !
      Surtout que le DEBA est souvent supprimé dans les dernières secondes, moi qui laisse passer le ELBA car il est toujours plein, je me fais avoir…

  19. isa91Passer au statut dit :

    Ce que je ne comprends pas c est pourquoi départ d austerlitz et arrivee bretigny les Deba mettent 7/8 mns de plus que les Elba avec les mêmes arrêts ?!

  20. ClemPasser en mode normal dit :

    @isa91530 : possiblement parce que comme remarqué par @Lapero et @Polette, les DEBA suivent de près les ELBA. Du coup, ils sont obligés de ralentir pour respecter les distances de sécurité et ne pas rattraper le ELBA devant eux.

    • rcc dit :

      Mouais…
      Je prends le DEBA assez souvent ces jours-ci, plus tranquille pour bouquiner : il passe de la voie 1 à 1bis vers Choisy et après il se traine jusqu’à Juvisy, je ne sais pas si le ELBA fait pareil.

    • isa91Passer au statut dit :

      C est pas moi qui l affirme ce sont les infos des fiches horaires

    • rcc dit :

      Les fiches horaires fantômes de Clem ?

    • Flora dit :

      Bonjour,
      Non les ELBA trainent moins.
      En effet sur les fiches horaire que Clem avait fournit et que j’avais imprimé, on voit que les DEBA partent 2minutes après les ELBA, mais arrivent à Juvisy 7 minutes après les ELBA.
      J’ai du mal à croire que ce soit pour ne pas rattraper les ELBA. Je me demande s’ils ne passent pas sur la voie près des quais et seraient peut-être ralentis par un CIME. Alors que les ELBA doivent peut-être rester sur les voies centrales. Désolée pour les termes non pro, mais je ne me souviens jamais quelle est la voie 1 et la voie 1bis.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Flora un moyen simple pour savoir si c’est bis ou pas pour les voies, pour faire BISoux il faut être proche ,donc BIS c’est en générale celle qui longe les quais…

    • rcc dit :

      Oui Flora, le DEBA passe sur la voie des bisous du conductivore et après il roulotte pépère. J’imagine que l’ELBA trace sur la voie 1 lui.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Ah moi je ne suis pas dans le poste d’Austerlitz alors je n’avance que des hypothèses 🙂 puisque plusieurs autres usagers indiquent que le DEBA voyage voie 1 bis entre Choisy et Juvisy, c’est qu’il n’a pas besoin en effet de ne pas rattraper le ELBA. Par contre, il y a un CIME devant lui (p.ex. à Juvisy, CIME à 18:04 et DEBA à 18:07), qu’il doit également éviter de rattraper.

      Sinon c’est mignon les moyens mnémoniques proposés par @el conductor 🙂 sur la ligne C, les voies bis sont les voies extérieures, qui permettent la desserte des gares intermédiaires. Sur le réseau Montparnasse par exemple c’est l’inverse et la desserte des gares intermédiaires se fait via des quais centraux.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Pour répondre aux quelques interrogations, voici des extraits des horaires en direction du sud entre environ 18h et 19h30, on y voit bien la dynamique entre CIME/JILL, ELBA et DEBA. Effectivement on note que les DEBA qui ont 2 à 3 min d’écart sur les ELBA à BFM en ont 7 à Juvisy.

      Heures de passage d’abord à BFM puis à Juvisy :

      148643 C CIME – BFM : 17:43 – JY : 18:04
      145543 C MONA – BFM : 17:45 – JY : –:–
      145445 C ELBA – BFM : 17:49 – JY : 18:00
      148847 C DEBA – BFM : 17:52 – JY : 18:07
      145245 C JILL – BFM : 17:55 – JY : 18:14
      148145 C ROMI – BFM : 17:59 – JY : –:–
      145447 C ELBA – BFM : 18:04 – JY : 18:15
      145847 C DEBA – BFM : 18:07 – JY : 18:22
      148647 C CIME – BFM : 18:13 – JY : 18:34
      145547 C MONA – BFM : 18:16 – JY : –:–
      145449 C ELBA – BFM : 18:19 – JY : 18:30
      148851 C DEBA – BFM : 18:22 – JY : 18:37
      145249 C JILL – BFM : 18:25 – JY : 18:44
      148149 C ROMI – BFM : 18:30 – JY : –:–
      145451 C ELBA – BFM : 18:34 – JY : 18:45
      145851 C DEBA – BFM : 18:37 – JY : 18:52
      148651 C CIME – BFM : 18:43 – JY : 19:04
      145551 C MONA – BFM : 18:44 – JY : –:–
      145453 C ELBA – BFM : 18:49 – JY : 19:00
      148855 C DEBA – BFM : 18:52 – JY : 19:07
      145253 C JILL – BFM : 18:55 – JY : 19:14
      148153 C ROMI – BFM : 19:00 – JY : –:–
      145455 C ELBA – BFM : 19:04 – JY : 19:15
      145857 C DEBA – BFM : 19:07 – JY : 19:22
      148655 C CIME – BFM : 19:13 – JY : 19:34

  21. savignien_matinal dit :

    Ce matin tous les RER en provenance ou à destination de Dourdan et Étampes limités à Juvisy.
    Cela était du aux travaux qui auraient duré plus longtemps!

    • LadPasser au statut dit :

      @savignien_matinal
      Je sais que ce matin il y a eu une panne d’un train de travaux d’une boite privée ( Hé oui une boite privée, comme quoi ils ne font pas mieux ptdr) qui à perturbé le trafic. Ce train est rentré aux Ardoines pour libérer les voies.
      Après je n’ai pas connaissance de travaux qui aurait durée plus longtemps.
      Bonne soirée.

    • GuLPasser au statut dit :

      Je confirme, les annonces officielles parlaient d’un train en panne à Choisy si je me souviens bien.

      Par contre @Lad, que s’est-il passé ce soir vers 21h avec le train DEBA bloqué en gare d’Austerlitz ? L’annonce officielle parlait de « problème de préparation du train ». Je suppose que c’est une défaillance technique, mais la formulation fait penser qu’on a oublié de faire le ménage ou encore de faire le plein d’essence (ah bon, il n’y a pas d’essence dans les trains électriques ? 😉 ). Bref, la formule est loin d’être explicite.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @GuL : techniquement certains trains qui roulent au diesel… roulent en fait à l’électrique, mais leurs moteurs électriques sont alimentés par une génératrice qui fonctionne au diesel 😉 comme quoi ce n’est pas si idiot comme idée 🙂 (bon par contre ça ne concerne pas les éléments automoteurs banlieue).

      Un exemple de locomotive diesel/électrique : la série des BB 67000 et ses sous-séries, qu’on trouve par exemple sur le Paris-Clermont-Ferrand ou dans les Alpes, et qui servent aussi à porter le secours aux TGV (les BB 67200).

      Mais je digresse 😉

    • LadPasser au statut dit :

      @GuL
      Je n’en ai aucune idée^^ Mais je peux le savoir demain si je connais le numéro de la rame ? ;-).
      Mais oui je pense aussi que c’est du à un problème technique ^^.

    • GuLPasser au statut dit :

      @Clem
      Oui, j’avais déjà lu ça. Combien faut-il de litres de Diesel pour faire Paris-Clermont-Ferrand ?
      Quand la série des BB vieillit, elle devient la série des PP, non ? (papy-boom –> je suis dehors…)

      @Lad
      Désolé, je ne relève pas le numéro des trains que je prends 😉

    • LadPasser au statut dit :

      @GuL
      C’est la base du métier le numéro de rame pourtant ptdr?
      Bonne soirée.

  22. Gilles SPasser en mode normal dit :

    A propos de la numérotation des voies, une petite remarque pour les « joujournalistes » de radio Ligne C :
    Tout le monde n’est pas un féru des nomenclatures de la SNCF. Il serait bien, dès lors, que la « radio » n’annonce pas des choses du genre « les trains sur les voies impaires sont ralentis », ça ne veut rien dire pour le commun des mortels !
    NB : allusion à vendredi soir, alerte suspect à BFM, Radio-Paris annonçait que le trafic était ralenti ou annulé « sur les voies impaires ». Il faut un décodeur, ou être ferrovipathe, pour savoir que les voies impaires désignent ce qui part de Paris…
    C’est si compliqué de s’adapter au client en disant « vers le Sud / la Province » ?

    • El conductorPasser au statut dit :

      c’est bizarre que la radio puisse employer ce genre de propos. Car ce ne sont pas des cheminots qui sont derrière les micros des  » journalistes ». Et de part leurs formations sont habitués à transposer le langage SNCF en langage commun.

  23. Bluebird43 dit :

    @Lydie : Bonjour, j’espère que vous allez mieux, je souhaite un bon retour parmi nous 🙂

    J’ai deux choses que je souhaite signaler, concernant le matériel notamment :
    1) Les SIVE, je relance sur le fait que « Viroflay Gauche » doit être corrigé en « Viroflay Rive Gauche » et que « Meudon Fleury » doit être corrigé en « Meudon Val Fleury ».
    2) Pendant l’été, j’ai constaté des moisissures sur certains sièges rouges à côté des fenêtres des Z20900. Merci de faire le nécessaire pour désinfecter.

    En vous remerciant par avance,
    Cordialement.

  24. Claire91 dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterai revenir sur les problèmes d’affichage que nous avons eu tout l’été sur les écrans de la gare de Savigny-sur-Orge.

    L’intérieur de la gare a été refait mais je ne trouve pas ça normal que cela impacte nos trajets (déjà bien impacté par les travaux des différents RER)!
    Personnellement, je vais en direction de Paris donc je peux me rattraper à Juvisy, mais ceux qui allaient en direction de Dourdan/Saint Martin d’Etampes et Versailles ont bien galéré!

    Les écrans d’affichage situés à l’extérieur de la gare ne fonctionnent toujours pas alors qu’ils sont extrêmement utiles!
    Vont-ils être remis en service?

    De plus, la grille de l’entrée principale de la gare place Davout est fermée depuis plusieurs semaines…

    Bonne journée,

    Claire

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Je ne sais pas ce qu’il se passe avec les écrans Infogare, mais j’ai vu pas mal d’entre eux en panne depuis deux ou trois semaines, notamment pratiquement tous ceux de ma gare locale sur le RER E. C’est curieux cette épidémie 🙁

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Hello Claire91,
      Merci ! Grâce à vous je me sens moins seul… Le 14 juillet je signalais que ça faisait près de trois semaines que c’était éteint…
      https://malignec.transilien.com/2012/01/20/gare-de-savigny-sur-orge/#comment-63915
      Je crois vraiment que « ces gens-là » s’en foutent à un point dont nous n’avons aucune idée. Le problème a été « pris en compte » le 18 juillet (hum). Naturellement, le 23 août, le fil n’a pas été rebranché. Il nous sera expliqué peut-être qu’il faut une formation de 5 semaines pour rebrancher le fil… C’est assez logique, puisqu’il faut une « formation » pour aider une personne à monter un escalier.
      Ce que vous faites naturellement avec votre grand-mère (brancher le fil du fer à repasser, l’aider dans un escalier), est inconcevable pour la SNCF – il m’a été expliqué sur ce blog que c’est impossible d’aider un aveugle dans l’escalier.
      Et comme je disais « depuis 3 semaines », ça fait donc 8 semaines que nous n’avons plus d’affichage. Deux mois pour rebrancher un fil…
      Ça doit être le même fil qui sert à alimenter informatiquement le distributeur de billets dans le sens Davout -> Gare : pas possible de prendre un billet pour Roissy CDG, à moins d’aligner 50 euros. Oui, 50 euros (mais le distributeur, lui, réfléchit 2 minutes aavnt de laisser tomber)
      Naturellement ce jour le quai était encore fermé dans le sens Davout -> Versailles, comme avant de partir en vacances. Et après on vous collera une amende pour non-validation…
      Et ce jour, évidemment, un des deux distributeurs ne prenait pas la CB, les écrans étaient éteints, dans la gare aussi pour le sens vers Paris comme depuis 8 semaines. Chérie a pu trouver un distributeur qui fonctionne (on ne veut surtout pas réveiller un agent de gare).
      Cette gare est un cauchemar pour les voyageurs occasionnels.
      .
      Nous rentrons de quinze jours de congés en Europe centrale, celle qui était communiste avant, sans production industrielle exportable.
      15 jours sans aucune panne.
      15 jours sans un voyageur malade.
      15 jours sans une défaillance matérielle.
      15 jours sans un caténaire cassé.
      15 jours sans une gare fermée.
      Les températures moyennes sont de 17°C là-bas, en notre présence il a fait jusqu’à 29°C : pas un rail qui se dilate, enfin, si, évidemment, mais pas un train annulé, ni retardé. Et pas de radio ligne XYZ pour dire n’importe quoi.
      Dès Roissy au retour : RER B planté car un malaise voyageur, RER C ralenti car…
      Et aujourd’hui (le lendemain): les LARA et SARA supprimés ou rallongés à cause de 4°C de trop, et la radio qui parle de « particularités » quand les trains sont supprimés, sans dire le mot (et le site web, dument consulté avant… non plus).
      LARA supprimé, ce qui ne l’a pas empêché de passer à fond la caisse (il avait son nom mission sur sa girouette, qui fonctionnait pour une fois), ça ne l’a pas empêché de passer à fond, à l’heure prévue à Savigny sur orge, alors qu’au même moment on nous disait par la « radio » que la chaleur forçait les trains à ralentir, sur les mêmes voies, naturellement. Et à coté, à 1,60m, les grandes lignes passaient à fond la caisse, mais on va vous expliquer qu’à 1,60m, le dénivelé n’est pas le même face au soleil.
      Ça fait 4 ans que j’écoute, que j’apprends sur ce blog, et tout démontre que la pédagogie qui y est faite est certainement sincère par quelques-uns, mais fausse, archi-fausse, que c’est n’importe quoi. Et que l’argumentation ne résiste absolument pas à des conditions plus dures « juste à coté » (Belgique, Danemark, Allemagne, Tchekie, Autriche, Espagne).
      Eux, ont des rails et des caténaires qui tiennent ; pas nous.
      Leurs voyageurs n’ont pas un truc tout le temps, nous oui.
      Leurs escalators vont plus vite et ne sont pas en panne ; les nôtres sont plus lents et sont en panne.
      En Belgique, Allemagne, Tcheckie, Autriche, un billet « papier » ou parfois cartonné suffit avec un unique compostage ; pas chez SNCF, il faut valider tout le temps…
      Laisse tomber, Claire…

    • El conductorPasser au statut dit :

      Gilles S donc les physiciens qui ont trouvé la théorie de la dilatation des métaux à la chaleur ont tord et raconte des choses fausses… Bravo comme raisonnement. Y’a un moment faut aussi arrêter.
      Vous comparez 15 jours de vacances à une année sur la ligne C.. Hé puis il faut aussi mettre tout en sur la table: nbre de circulation, poids des trains, vitesse..etc. Et si vos trains passent à pleine vitesse à savigny, c’est sûrement que la zone n’est pas encore rentrer dans les températures limites..comme je l’ai déjà dit la température ne joue pas que sur le rail, mais aussi sur le sol… Lundi la ligne P a été fortement perturbé par la formation d’un FONTIS sous la voie, je vous invite à aller voir ce que c’est, c’est sûrement encore la faute de la SNCF…
      Il suffit de regarder la branche nord de la ligne.. Pas de travaux, pas de ralentissement rapport de cause à effet? …
      Caténaire simplifiée 25kv contre caténaire lourde 1,5kv et pas de caténaire détendue dans le nord car elles sont moins lourdes, donc moins sujet à la dilatation…

      Enfin concernant le fait des habilitations y’a pas qu’à la SNCF que ca existe.. L’employé de mon immeuble n’est pas habilité aux risques électriques, il ne peut donc pas changer une ampoule… Pourtant c’est rien qu’une pauvre ampoule…
      Un électricien qui n’est pas habilité par son employeur , à la haute tension, ne pourra pas travailler sur le reseau primaire… Pourtant il a sûrement eu la formation théorique à l’école… Mais non il n’est pas habilité…
      Un policier a un port d’arme donc il pourrait logiquement se servir de n’importe quelles armes? Et pourtant il n’est habilité qu’à son arme de service, si il se sert d’un taser sans y été habilité… Je vous garantis qu’il ne fera pas une grande carrière…
      Bref faut aussi se poser les bonnes questions, que va t’il arriver si l’agent chute dans les escaliers avec la personne mal voyante? Il va se retrouver avec une plainte…
      Nous sommes dans un pays qui se judiciarise à grande vitesse. Il est donc normal de se protéger.
      Si vous trouver cela anormal c’est votre point de vue. Je ne le partage pas.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Gilles :

      a) comme le dit @el conductor vous ne pouvez pas comparer quinze jours de vacances avec un an de voyages en pointe. Vous parlez d’Autriche ? Parlons-en de l’Autriche. J’ai vécu un an là bas et je prenais le train tous les jours. Les pannes d’escalator j’en ai connu plus qu’à mon tour et les problèmes de train aussi. Allemagne ? J’y ai vécu aussi, pas mieux (à tel point que j’y prenais dès que possible le tram ou le bus).
      Vous oubliez aussi un paramètre : leurs réseaux sont beaucoup moins denses que le nôtre avec moins de trafic. Mais peut-être la différence tient-elle aussi au fait que leurs voyageurs sont un peu plus respectueux que les nôtres ? Je n’y ai jamais vu de voyageurs sur les voies par exemple !

      b) s’agissant de la température du rail, les mesures sont prises à partir de 45 degrés (au rail, pas dans l’air) dans certaines zones, souvent d’environ 100 à 200 mètres de long. Au niveau de Savigny, il n’y a aucune zone concernée en direction de Paris (voies 2/2bis) ce qui explique que les trains GL roulent à vitesse normale à cet endroit. Quant au LARA, il a pu être supprimé sur une partie du parcours pour être « remis à l’heure ».

      Au moment où j’écris les ralentissements se situent surtout à Brétigny vers et depuis Dourdan et entre Bouray et Lardy en direction d’Etampes dans ce sens de circulation. Il y a aussi une petite zone à Juvisy sur la voie rapide en direction de la province.

      c) Oui, il a été expliqué qu’un agent qui n’est pas habilité ne peut pas aider une personne âgée à monter les escaliers. Parce que si cette personne trébuche et se blesse, et que l’agent n’était pas habilité, c’est pour sa pomme, c’est lui qui va au tribunal et voit sa responsabilité civile engagée. Ce n’est pourtant pas bien difficile à comprendre. Pour d’autres exemples encore une fois cf @el conductor.

      d) tout cela n’enlève rien au fait que ce soit regrettable qu’il faille des semaines pour remettre quelques écrans en service, on est d’accord là dessus.

    • Kethu dit :

      @Gilles : Pour « rajouter une couche » après Clem et el conductor…

      Le problème d’habilitation/autorisation à faire des tâches sortant du cadre habituel du travail c’est pas que la SNCF, mais toutes les entreprises.

      Dans une multinationale allemande où je travaillais, interdiction formelle de changer une ampoule si on n’avait pas une formation « électricité » (une journée entière).

      Dans un magasin où je passais la semaine dernière, les employés avaient l’interdiction formelle de sortir du magasin pour aider un client âgé à charger sa voiture (alors même que la voiture était littéralement à 2 mètres de la porte).

      C’est assez triste mais ça devient nécessaire pour les entreprises de se « sur-protéger ».

      Et je ne sais pas où vous avez vu que tous ces pays ont des réseaux meilleurs que le notre mais ce n’est pas le ressenti que j’en ai… Je n’ai certes pas visité tous les pays listés (ou bien juste quelques jours ou semaines, pas assez pour s’en faire un vrai avis), mais mon opinion sur le ferroviaire en Belgique est bien plus mauvaise que celle pour la France, pour l’Allemagne cela dépend des régions mais globalement ce n’est pas mieux.

      Et je vois que vous ne citez pas l’Angleterre, qui est également selon moi un bon exemple de « pire qu’en France ».

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      J’adore ce blog car « à la moindre critique, ça rapplique » comme un seul homme, avec force démonstration… qui donne envie de dire : vous connaissez systématiquement la cause, donc quand ferez-vous le nécessaire pour la régler ? Non, surtout pas, « on vit avec », « c’est la fatalité », ne faisons strictement rien pour changer les choses. Des travaux, oui, mais surtout sans changer les rails ou le sol (exemple de St-Michel, vous avez expliqué que ça continuera de casser bien que vous sachiez que c’est dû au dénivelé), sans changer le voltage malgré les machine bi-courant, sans brancher un écran pendant deux mois, sans déboguer un distributeur (cela dit, ça permet de voyager gratos, merci pour Chérie), sans arranger une clim défaillante « parce que, ha bah hein, ça peut tomber en panne » (mais sans maintenance, ça reste en panne). C’est la fatalité…
      .
      Reprenons :
      .
      « Donc les physiciens qui ont trouvé la théorie de la dilatation des métaux à la chaleur ont tort et raconte des choses fausses… Bravo comme raisonnement. Y’a un moment faut aussi arrêter. »
      .
      -> Il y a un moment où il faut arrêter de dire qu’entre deux gares séparées de 3 kilomètres, les conditions de sol, de température, diffèrent du tout au tout, ou d’affirmer que l’écart entre deux voies est suffisant en terme de dénivelé et de température pour faire passer un Grandes Lignes à toutes vitesse quand, sur la même voix pour les DEBA/ELBA, même tronçon, il faut passer au pas. Pas la même caténaire, pas le même rail sur le MEME parcours ? « Y’a un moment faut aussi arrêter. » C’est faire insulte aux géologues, pour reprendre votre formulation. Mais aussi aux clients, qui observent, et qui ne sont pas si cons que ça…
      .
      « Il suffit de regarder la branche nord de la ligne.. Pas de travaux, pas de ralentissement rapport de cause à effet?.. »
      .
      -> … Ouaip, et donc c’est bien la SNCF qui ne prend pas en compte les conclusions de savants qui ont découvert la dilation des métaux, car comme vous le dites vous-même, sur la branche nord, ça marche mieux. Pourtant aujourd’hui il fait 35°C, comme au Sud… Ce ne sont pas les mêmes degrés celsius entre deux département de l’Île de France ? Ou peut-être qu’au Sud, nous avons tout simplement un réseau pourri et que vous ne voulez pas le reconnaître ?
      .
      « Vous comparez 15 jours de vacances à une année sur la ligne C..»
      .
      -> Pas du tout. Jamais. Je compare 15 jours à l’étranger avec 15 jours en Île de France. Tout le reste est nul et non avenu. Après, qu’il y ait une accumulation et une overdose de pannes, même sur 15 jours, dont 15 jours de « c’est pas de notre faute », c’est possible.
      .
      « nbre de circulation, poids des trains, vitesse..etc »
      .
      -> Avec un train desservant l’arrêt toutes les 2,5 minutes en HP et toutes les 7 minutes en fin de service, des capitales ont un trafic supérieur à « Savigny » mais _surtout_ Ivry, Ablon… La capacité des rames reste comparable avec des « US », à la différence près, il est vrai, qu’elles circulent.
      Étonnamment, vous n’avez pas répondu sur le fait que l’appli dise n’importe quoi (et là ce n’est pas un ingénieur). Hier, coup de chaud terrible de la fin du monde (33°C) : selon l’appli, aucun problème ; selon la radio-Paris, des « particularités qui font rallonger le parcours de 15 à 20 minutes » ; et sur le quai, hé bien… 3 trains annulés. C’est-à-dire 1h30 pour les personnes concernées.
      .
      « Et si vos trains passent à pleine vitesse à savigny, c’est sûrement que la zone n’est pas encore rentrer dans les températures limites..comme je l’ai déjà dit la température ne joue pas que sur le rail, mais aussi sur le sol… »
      .
      -> C’est connu qu’entre Savigny et Ivry, il y a 7°C d’écart et que l’on n’est plus dans le bassin parisien principalement constitué de calcaire, mais subitement dans le sable instable et mouvant du Ténéré.
      .
      « formation d’un FONTIS sous la voie »
      .
      -> Vous pouvez l’écrire en minuscule, ce n’est pas un acronyme…
      Carrément hyper-imprévisible, hein, le fontis ! Comme si aucun service de mairie, d’équipement, d’aménagement du territoire, ne savait qu’il y avait à cet endroit des carrières ou des cavités naturelles… donc aucun renfort… Encore faut-il le demander, c’est vrai. Dans notre secteur, on signale à toutes les administrations qu’à tel endroit, on a creusé pour mettre quelque chose, et en conséquence, toute personne faisant des travaux demande à l’Administration s’il y a quelque chose en dessous. Inversement, avant d’installer quoi que ce soit, on demande donc à l’Administration s’il y a quelque chose dessous. Et elle nous répond « attention, il y a une conduite d’eau, de gaz, une carrière, une grotte »…
      .
      « s’agissant de la température du rail, les mesures sont prises à partir de 45 degrés (au rail, pas dans l’air) dans certaines zones, souvent d’environ 100 à 200 mètres de long. Au niveau de Savigny, il n’y a aucune zone concernée en direction de Paris (voies 2/2bis) ce qui explique que les trains GL roulent à vitesse normale à cet endroit. »
      .
      D’aaaaacord. Et donc, dès Juvisy, il fait 80°C au rail (El Conductor adore nous parler des 80°C) contre 45 °C juste avant…, on se prend 35°C en 3 km. Admettons… Alors, pourquoi un ELBA/DEBA se retrouve au pas entre BFM et Juvisy en prenant les voies de quai, si ce n’est pour laisser passer à 1m60 un « Grandes Lignes » qui passe à fond la caisse et qui, ¼ d’heure après, sera pour le coup suivi d’un ELBA/DEBA ? La température aurait donc énormément chuté en ¼ d’heure ? Si vous aviez l’honnêteté de reconnaitre que c’est pour une affaire de dédommagent des retards grandes lignes, simplement le dire, franchement, ça passerait tout seul.
      .
      « Caténaire simplifiée 25kv contre caténaire lourde 1,5kv et pas de caténaire détendue dans le nord car elles sont moins lourdes, donc moins sujet à la dilatation… »
      .
      -> Hé ben voilààààà ! Vous connaissez la cause ! Donc, idée -> action : changement des caténaires pour les mettre en « simplifiées 25 kv » au lieu de, ce que je crains peut-être à tort, on verra dans deux ans, de « renouveler la caténaire lourde 1,5 kv » par la même qui flanche… Scoop : elle cassera à nouveau si c’est le même modèle… SNCF sait-elle qu’il fait de plus en plus chaud chaque été en Île de France ?
      .
      .
      Vos comparaisons sur l’assistance civique aux personnes dans le besoin sont erronées. Déjà, je ne parle pas d’électricité, mais de tenir le bras d’un aveugle. Vous avez expliqué dans un autre fil que vous (SNCF) n’avez pas d’assurance. Renseignement près auprès d’agents (GL), ils ont comme vous et moi une assurance Responsabilité Civile dans leur assurance immobilière, mais surtout l’assurance pro, relisez votre contrat (et n’oubliez pas que « l’Etat est son propre assureur »). Ce ne sera certainement pas un agent qui ira en taule s’il se casse la figure en tenant le bras d’un aveugle. Une fois cela rentré dans la tête, on reparlera du rôle des gilets rouges, qui, à vous lire, n’ont aucune assurance quand ils sont dans une gare bondée avec tous les risques de chute.
      .
      Concernant la judiciarisation, oui vous avez raison, cette société est malade. Mais il faudrait que la SNCF cesse de croire que tout un chacun va porter plainte, sinon, vu l’état des escaliers pleins de journaux, ça ferait longtemps que les plaintes s’accumuleraient, car c’est la SNCF qui permet la présence de ces journaux dans ses lieux, et qui ne verbalise pas ceux qui les jettent. Le juge, dans sa grande sagesse, sait faire la part des choses entre les évènements de la vie quotidienne, et la négligence caractérisée par le laisser-faire.
      Aider un aveugle et se casser la figure avec lui dans l’escalier, c’est particulièrement rare, et c’est « la vie », au sens « ça peut arriver ». Par contre un escalier jonché de journaux, qui a un impact sur tout le monde, c’est de la négligence caractérisée, d’autant plus que l’escalator ou l’ascenseur est en panne depuis un mois.
      On a eu ce sujet sur un fil de discussion, avec la neige : chacun est censé enlever la neige devant chez lui. Mais un juge ne condamnera jamais un citoyen pour le motif qu’à 7h00 du matin, une personne a glissé devant chez lui (si tant est qu’elle porte plainte), quand la neige est tombée à minuit. Par contre si au bout de quatre jours il y a toujours de la neige non retirée et que le propriétaire est présent depuis le début de la neige, là, ça va être différent. C’est ce que la SNCF refuse peut-être de comprendre, ou qu’elle utilise peut-être pour camoufler une négligence caractérisée.
      .
      On peut continuer longtemps comme ça.
      Je persiste à dire que j’apprends beaucoup de choses par ce forum, c’est très intéressant, quand le personnel SNCF nous explique des éléments de conduite, de technique, de régulation, etc.
      Ce qui ne m’empêche pas de dire que le rapport que vous avez avec les clients me semble truffé, selon moi, « vu du client », de fausses annonces, de généralisations, de messages nous prenant pour des personnes n’ayant aucune réflexion, aucun sens de l’observation.

    • Kethu dit :

      @Gilles : Je ne sais pas si la réponse s’adressait aussi à moi, je suppose que oui pour une petite partie, mais je précise je suis client, pas salarié SNCF 😉

      Pour le reste, je ne m’y connais certes pas spécialement mais je note juste que changer la caténaire 1,5kV continu pour du 25kV alternatif c’est légèrement plus compliqué que de changer juste les câbles… Il faut en gros tout refaire, et accessoirement aussi changer tout le matériel roulant non adapté. J’ose pas imaginer le coût et la durée que ça prendrait.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Osez !
      Sinon vous allez devenir fataliste comme la SNCF, « on ne fait pas car on ne peut pas », au lieu de « on va le faire pour montrer qu’on sait faire »…
      Je ne m’adressais pas à vous, (je rebondissais sur les écrans en panne depuis deux mois) ni un a agent en particulier, mais à « la SNCF », qui a pour credo en Île de France : « on ne peut pas », alors que oui, avec un peu de volonté, on peut !
      Dites systématiquement à votre patron « je/on ne peux pas », et vous verrez s’il va rester les bras croisés pendant… 20 ans, si on parle des caténaires ! 20 ans qu’on ne peut pas ! 20 ans que les câbles au Sud sont lourds, qu’il y a des travaux, et 20 ans qu’ils cassent, car ça fait 20 ans qu’on a pas changé le câble et la tension… Un gentil cheminot va me répondre que oui, il y a des travaux… mais le câble casse toujours !
      Les rails ont été renouvelés il y a 3~4 ans, donc… il faut rouler au pas… car ils sont neufs ! oui-oui, c’est neuf, donc ça casse… Tout est normal, quoi… Achetez une voiture, au bout de 40 km, elle casse, et le concessionnaire vous dira : « c’est normal, vous avez roulé »…
      Et on vous expliquera, et vous le croirez, que c’est « normal » !

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Gilles : bien entendu, vous allez financer le changement de tension de l’ensemble du réseau de Paris Rive Gauche, ce qui implique : le changement de tous les supports caténaire (une bonne partie doit être changée : admettons), de fils de contacts, mais surtout des sous-stations (et ça en fait, des sous-stations !), du tiers des rames du RER C qui ne sont pas compatibles avec le 25 kV (c’est connu, les trains ça se trouve sous le sabot d’un cheval) ; de pratiquement toutes les locomotives utilisées pour les manœuvres et pour les trains de grandes lignes, qui sont en grande majorité des BB 7200 qui sont monocourant 1500 volts continu… vous n’avez manifestement aucune idée de ce que ça implique ! Et sachez, par parenthèse, qu’on n’électrifie plus de lignes en 1500 volts continu depuis longtemps, tout se fait en 25 kV alternatif, vous voyez qu’on n’est quand même pas complètement débiles !

      Pour Saint-Michel-Notre-Dame, il s’agit surtout d’un problème de courbes. Mais les courbes ne vont pas s’en aller toutes seules. Manque de bol d’un côté il y a la gare et de l’autre il y a la Seine. J’ai déjà expliqué que le seul moyen de se débarrasser des courbes (donc des dégâts au rail provoqués par le passage incessant de trains lourds), c’est de casser ladite gare pour décaler la voie et passer tout droit. Malheureusement, le sous-sol parisien à cet endroit est tel que ça veut dire qu’on ne peut pas reconstruire la gare. Êtes-vous prêt à vous passer de la gare Saint-Michel-Notre-Dame ?

      Sur les rails on vous a déjà expliqué que le problème de dilatation du rail dépendait des circonstances, notamment lorsque les voies ont été changées récemment. L’ensemble des voies n’a pas été renouvelées en même temps, mais bref encore une fois on a déjà expliqué tout ça. Je vous ai également expliqué que ça dépendait des voies et que donc entre un RER qui passe sur la voie 1bis et un train qui passe sur la voie 1, l’un peut rencontrer une restriction et pas l’autre. Ça n’a rien à voir avec la géographie, c’est simplement que, peut être, ces voies n’ont pas été renouvelées en même temps, ou ne rendent pas la même température (si si c’est possible). Vous parlez de 80 degrés, je ne sais pas d’où vous sortez ça : je vous ai dit, moi, qu’on prenait des mesures à 45 degrés au rail. Je vous ai même indiqué la liste des restrictions qui existaient en milieu d’après-midi, mais apparemment vous êtes trop occupés à vouloir prétendre qu’on vous raconte n’importe quoi pour avoir tout lu !

      Pour les autres éléments, j’ai déjà répondu, je vous renvoie à mes autres commentaires. Je commence à fatiguer de me répéter sans arrêt.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Gilles S alors justement les travaux ont les fait quand si l’hiver on ne peut pas le faire car la température de pose est trop basse, au printemps bah pas possible car l’été il va faire chaud, l’été pas possible car la température de pose est trop chaude, et en automne non plus car y’a l’hiver qui arrive.. Non mais faut bien le faire à un moment où un autre. Sinon vous allez hurler, comme vous le faites actuellement, que rien est fait donc les travaux sont fait quand la température extérieur le permet. A savoir au printemps et en automne. Avec le risque de dilatation l’été et de contraction l’hiver.
      Ou avez vous lu que l’on disait que les GL passaient à grandes vitesses alors que les transiliens étaient ralenti… Si un GL passe pleine vitesse, le RER peut passer aussi à pleine vitesse sous réserve d’avoir la signalisation que le permet.
      La branche nord ne subit pas de ralentissement car il n’y a pas actuellement de travaux lourd sur la voie. C’est si difficile que ca à comprendre? Les zones de travaux sont plus sensibles, il faut que le rail trouve sa place sans compromettre la sécurité des circulations.
      Enfin quand allez vous comprendre que c’est la température du rail qui compte et non celle de l’air…

      Vous voulez changer la caténaire, ok, envoyez votre Rib a SNCF Reseau, ils se feront un plaisir de vous prélever le montant des travaux du POLT car pour info la ligne va jusqu’à Toulouse en 1500V.
      Bref il est devenu clairement impossible de parler avec vous.
      Bonne continuation sur la ligne C

    • Claire91 dit :

      Et sinon, pour les écrans d’affichage à la gare de Savigny, quelqu’un peut me répondre? ^^
      ça va s’améliorer ou pas?

      Pour Gilles S, j’ai passé 2 mois en Pologne (dans un « pays de l’est ») et je suis restée bloquée 5 heures dans un train.
      La seule différence avec la France, c’était que les gens ne râlaient pas, on a pu descendre du train sans problème et il y avait un vendeur ambulant de bières fraiches dans les wagons!!!!
      Bon il faut aussi dire que les trains dans ces pays roulent les portes ouvertes…

      Je ne défends pas la sncf, loin de là!!! Je subis leurs dysfonctionnements tous les jours aussi.
      Je veux juste expliquer que comme dans beaucoup de domaine, il est très difficile de comparer les « systèmes » entre pays car les cultures, l’histoire et les technologies sont différentes.

      Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait que les mêmes problèmes reviennent régulièrement que c’est lassant à force.
      Et surtout que la communication ne suit pas…

  25. Sof95Passer au statut dit :

    je ne comprends pas pourquoi meme dans le questionnaire ils ne parlent pas de la ligne 9 qui est quand meme celle que la plupart des voyageurs récupère quand ils descendent à Boulainvilliers. La ligne 10 c’est après la ligne 9….

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Il me semble que la ligne 9 n’a pas fait l’objet d’un renfort particulier dans le cadre des travaux du RER C (par contre c’était le cas dans le cadre des travaux du RER A). D’autre part Boulainvilliers n’était pas desservie. C’est sans doute pour cela que la ligne 9 n’est pas prise en compte dans l’enquête (qui a pour objet les moyens mis en place exprès).

    • Sof95Passer au statut dit :

      Je comprends mais quand on vient du nord et qu’on arrive à avenue henri martin, la première ligne qu’on prends est la 9. Donc ça me paraitrait opportune de mentionner cette ligne dans les options de trajet, et également d’en augmenter la fréquence

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @sof95 : c’est une suggestion à conserver pour l’an prochain je suppose, encore que la RATP aura encore son RER A interrompu, donc renforcera sans doute la ligne 9 de son propre chef. Néanmoins ce serait intéressant de la garder à l’esprit (poke @Lydie)

  26. Sof95Passer au statut dit :

    Mais vivement que ça se termine parce que 20/25 mns de trajet supplémentaire ça commence à être fatiguant …

  27. Medow dit :

    Bonsoir.

    Au-delà des éternels problèmes d’orientation et informations (in)correctes transmises aux usagers suite aux nombreux problèmes que connait la ligne C, je ne reviendrai pas sur l’efficacité (douteuse?) des travaux Castor, car cela a été maintes fois évoqués. J’ai l’oeil assez critique sur le sujet, ayant moi-même travaillé comme chef de gare (et donc ayant régulièrement conduit des trains) pour votre concurrent principal sur l’IDF… j’ai donc constaté que les méthodes de régulation me dépassent tant elles semblent incompréhensibles pour nous, usagers. En effet, les informations de quai(s) changent même à l’arrivée du train en gare, après nous avoir baladés partout en station (mettez vous à la place des PMR).

    Une chose m’interpelle cependant; étant riverain de la gare de Savigny sur Orge (91), je dois constate que vos cheminots se « lâchent » littéralement sur le klaxon avec de longs appuis sur l’avertisseur, de nuit comme de jour. Combien de temps cela va t’il encore durer? Car pour l’instant, cela a seulement pour effet de gêner à toute heure le voisinage, et de briser les tympans des clients à quai…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Medow :

      Les travaux Castor ont prouvé leur efficacité lors des inondations de juin, lorsqu’il n’a pas été nécessaire d’ennoyer le tunnel pour que celui-ci résiste à la pression de la crue. Sans les travaux Castor, cette inondation aurait été inévitable et aurait nécessité des mois de travaux de remise en état.

      Pour les trains qui sifflent à Savigny, je peux juste dire que les conducteurs ont une réglementation stricte à ce sujet. Un conducteur de la ligne pourra sûrement vous en dire plus sur ce cas précis.

    • Pa vel dit :

      Remarque « non technique » se basant uniquement sur les infos glanées ici et là :

      Au nord de Brétigny (puisqu’à partir de là on considère qu’on est en zone « urbaine » dense), les trains ne « sifflent » pas sans raison…
      Donc plusieurs raisons possibles :
      – personnes trop près du bord du quai ?
      – passage en voies « bis » (près des quais) sans arrêt alors que le quai est rempli ?
      – autre cas de danger potentiel ?

      Ce qui est « amusant », c’est que lorsque les trains passent « le long du quai trop vite sans avertir », on le leur reproche (déjà lu sur le blog), et lorsqu’ils « avertissent », on leur reproche aussi… 😮

    • GuLPasser au statut dit :

      Bonjour, dans le cas présent, je pense que c’est lié à la chaleur : vendredi soir dans le Val d’Orge, les caténaires étaient détendus et les trains ne roulaient qu’à 10 km/h, en s’arrêtant entre deux gares. Le coup de klaxon avait lieu au moment de leur redémarrage. J’ai même vu deux trains côte à côte s’arrêter et klaxonner en redémarrant.

    • Galaad91 dit :

      Bonjour,

      Il me semble que lorsque un train repart après un arrêt non prévu (par exemple lié à la signalisation), le conducteur doit donner un coup de sifflet pour prévenir que sont train se remet en mouvement.
      Cette règle ne faisant pas partie des limite de l’interdiction de siffler en zone urbaine dense, il est normal qu’elle soit appliqué à Savigny comme partout ailleurs.

      Pour avoir déjà vécu cette situation du côté de Savigny, je peux vous décrire ce qu’il ce passe sana trop me tromper :
      1/ Pour limiter la vitesse des trains et assurer leur sécurité ainsi que celle des installations fixe (notamment voie et caténaire), tous les signaux sont mis au rouge(sémaphore ou rouge clignotant pour ceux qui connaissent).
      2/ Du fait de la mise au rouge de tous les signaux, les train marque l’arrêt devant chacun d’eux (pour les sémaphores) ou les franchisse à 10 km/h (pour les rouge cli.).
      3/ Le conducteur doit réglementairement identifier le signal pour définir la règle de franchissement à adopter (il existe plusieurs types de signaux d’arrêts en signalisation ferroviaire dont certains franchissables et d’autres non en fonction du type de cantonnement que je ne décrirai pas ici). Dans le cas présent il s’agit d’un signal d’arrêt franchissable.
      4/ Le train siffle avant de repartir en franchisant le signal à 10 km/h puis adopte la « marche à vu » (Vitesse à adapter en fonction de la visibilité pour être en mesure de s’arrêter avant un obstacle et sans dépasser 30 km/h)

      Pour ceux qui le souhaites, vous pourrez trouver les 6 signaux d’arrêt de la signalisation ferroviaire française sur cette page : http://carreweb.fr/stfr/sl.html

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Pour le sifflet, si ma mémoire est bonne :

      a) si la signalisation le leur prescrit (pancarte S), parfois uniquement de jour (pancarte J) : souvent à l’approche d’un tunnel ou d’un passage à niveau sans barrière,
      b) à l’entrée d’un tunnel,
      c) à la sortie d’un tunnel,
      d) lorsqu’ils croisent une queue de train (matérialisation du « un train peut en cacher un autre »),
      e) lorsqu’ils dépassent un train (même raison),
      f) lorsqu’ils se remettent en marche après un arrêt en pleine voie,
      g) lorsque l’aiguilleur remet à un conducteur un ordre de siffler à un certain endroit, ce qui peut être le cas par exemple en cas de dérangement des pictogrammes d’une traversée de voie par le public,
      h) pour prévenir d’un danger quel qu’il soit (également en cas de travaux ou d’agents travaillant à proximité).

      Dans la zone dense, il peut y avoir une interdiction de siffler hors remise en marche/ordre/urgence la nuit.

      @GuL : je ne vois en effet pas d’autre raison qu’une remise en marche dans le cas qui nous intéresse.

      @Galaad : effectivement il s’agit de la « sémaphorisation » qui permet de faire ralentir les trains sans que le poste n’ait besoin de leur remettre d’ordre écrit, ce qui prend du temps.
      On remplace le feu vert par un sémaphore de block automatique lumineux, qui oblige le conducteur à marquer un arrêt devant le signal, puis à se remettre en marche (à vue) de lui-même sans excéder la vitesse de 30 km/h jusqu’au signal suivant.

      Un sémaphore de BAL est toujours franchissable.

      (Dans certains cas on peut utiliser un feu rouge clignotant qui permet au conducteur de ne pas marquer l’arrêt, dans le cas de fortes rames empruntées par de lourds trains de fret qui risqueraient de ne plus pouvoir redémarrer).

      Petit détail ; il y a en fait plus de signaux d’arrêt, ceux dans le lien ne sont que les signaux lumineux 😉

    • Galaad91 dit :

      Bonjour @Clem,

      Tu as oublié le cas (très courant en IDF) du rouge cli en fin de quai qui à pour but d’éviter un arrêt à quai.

      Il y a en effet d’autres signaux d’arrêt mais comme ils ne sont pas placé sur des mâts j’ai préféré ne pas les évoquer. Cela deviendrait compliqué pour les personnes qui ne connaissent pas la sig.

      Comment as-tu trouvé ce site ? Entre nous, je le trouve plutôt bien fait malgré quelques erreur.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      En effet c’est un usage du rouge cli, mais je ne parlais que des cas de sémaphorisation. Le rouge cli sert également à prévenir d’une réception sur voie occupée, sinon 🙂

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Galaad : quant au site, il n’est pas mal, assez clair je pense, pour ceux que ça intéresse. Même si, en effet, il contient quelques erreurs (par exemple le feu vert ne s’appelle pas « voie libre » mais… « feu vert » !)

  28. Tieum dit :

    Même le dernier RER se traîne. Service déplorable sur le RER C. Comme s’habitude. 1:03 à la Norville. On devrait être à Breuillet …

  29. david290471 dit :

    Pourquoi y a t il un train toutes les 7-8 mns le matin à Epinay/Orge en direction de Paris au mois d’août et un toutes les 15-20 minutes à partir de septembre.
    Avec un peu de bon sens, le contraire serait préférable pour que nous puissions etre enfin assis dans le RER.
    Les trains Paul reviendront ils un jour ????
    J’ai du mal à comprendre vos stats de ponctualités car tous les paul ne passent alors qu’avant il y en avait tout les 1/4 heures
    Je ne vois pas comment vous pouver arriver comme d’hab à des taux de 95-97%

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Il n’y a plus qu’un seul PAUL depuis l’incendie de Vitry. Les statistiques de ponctualité sont calculées en fonction du plan de transport prévu. Les PAUL n’y étant pas prévus, leur absence n’est pas comptée.

      Il n’y a qu’un train par quart d’heure dans le val d’Orge dans l’année car les ELAO et DYVI ne le desservent pas en pointe, et tous les BALI ne peuvent circuler par manque de capacité aux Ardoines (résultant de l’incendie de 2014).

      En revanche durant les travaux d’été il n’y a pas d’heure de pointe, donc pas d’ELAO ni de DYVI. Le val d’Orge est desservi par tous les DEBA et ELBA, ce qui donne deux trains par quart d’heure.

      Ce n’est malheureusement pas un problème de bon sens mais un problème de capacité.

  30. david290471 dit :

    Ah oui j’oubliai, à quoi servent les 4 ou 5 personnes de la sncf en queue de quai, pour etre tranquille car moins de monde, et restant tous ensemble à discuter entre eux à Epinay ?

Les commentaires sont fermés.