MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

A la recherche des trésors cachés de la Ligne C

24
Publié le 17/11/2016
5-neuilly-porte-maillot

 

 

Vous prenez régulièrement la Ligne C et vous connaissez votre trajet par cœur…

Mais aujourd’hui, nous vous proposons quelque chose de différent… Nous vous invitons à vous installer à bord et à vous laisser guider pour (re)découvrir la Ligne autrement!
En partenariat avec l’Association pour la Sauvegarde de la Petite Ceinture et de son Réseau Ferré (ASPCRF), les visites-conférences à bord, reviennent !

Pour cela, vous avez le choix entre 2 circuits, qui vous permettront de voyager, de visiter la Ligne C tout en profitant des commentaires de nos guides son histoire.
A l’issue de ces visites à bord et en gares, nous vous proposerons même une projection de films d’archives de la Médiathèque SNCF, suivis d’échanges si vous le souhaitez.

 

Les circuits proposés

Circuit « De la Grande Ceinture au Grand Paris de la Ligne C »

Proposé le dimanche 27 novembre de 13h15 à 16h45, avec un départ de la gare de Paris Austerlitz jusque Versailles Chantiers via Juvisy, en marquant un arrêt en gare de Massy Palaiseau.

Le retour se fera par TER jusqu’en gare de Paris Montparnasse, où la courte séance de projection de films d’archives sera diffusée.

Circuit « Un siècle de trains et d’évolutions sur la ligne C »

Cette autre visite-conférence vous est proposée le mercredi 30 novembre de 18h30 à 21h3O, au départ de la gare des Invalides.
L’ASPCRF nous emmènera jusqu’en gare de Versailles Chantiers, pour apprécier la Ligne et les monuments qu’elle traverse, mais ‘by night’ cette fois!

 

L’une de ces visites vous intéresse ?

Pour vous inscrire, envoyez un mail à l’adresse suivante: clubclientslignec@sncf.fr en précisant obligatoirement vos nom, prénom et numéro de téléphone.
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 22 novembre inclus et le nombre de participants est limité à 15 par circuit.

Un moment convivial en perspective!

si vous avez déjà participé à l’une de ces visites, n’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire.

 

MAJ du 1er décembre, 14H50: 

Compte tenu des perturbations de la journée d’hier, nous vous proposons une nouvelle date pour la visite ‘by night’: le mercredi 7 décembre.
Vous pouvez encore vous inscrire.

à lire aussi

« A la découverte des trésors cachés de la Ligne C » By night

Les visites guidées à bord du RER C sont de retour!

24 commentaires pour “A la recherche des trésors cachés de la Ligne C”

  1. dunnno dit :

    Ca prend en compte les horaires des travaux ? C’est pas un weekend rouge celui du 26-27 novembre ? Et vous collez un train à invalides le mercredi soir en pleine heure de pointe ?? La circulation n’est pas interrompue pour travaux le soir après 20.00 le 30 novembre ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Non ce n’est pas un weekend rouge, il n’y a plus de weekends rouges pour cette année. Et euh je ne crois pas que Lydie ait parlé de trains supplémentaires.

      Pas de travaux au sud le 30 novembre, seulement une interruption entre Ermont-Eaubonne et Montigny-Beauchamp en soirée.

    • flash25 dit :

      En fait les trésors cachés de la ligne c, c’est les trains qui partent à l’heure.

    • dunnno dit :

      @Clem, si, y’a un train « visite-conférence » qui part de Invalides à 18.30 direction de Versailles chantiers. Je me demande juste quelle idée de mettre un train « événement » en pleine heure de pointe dans Paris. Je pense qu’on veut juste rentrer chez nous à cette heure-ci, et qu’on évite de nous mettre des bâtons dans les roues.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @dunnno, certes, je ne sais pas comment c’est organisé. Après, si l’ASPCRF ou toute autre entité a acheté un sillon pour ça, on n’a pas de remarque particulière à faire.

  2. LydiePasser au statut dit :

    Bjr @tous,
    Ne vous torturez pas trop l’esprit, ce n’est pas un train supplémentaire.
    C’est un train habituel, déjà en circulation.

    • rcc dit :

      Diantre, des gens vont devoir subir de l’histoire et de la culture qui vont les perturber dans leurs jeux et leur Facebook.

    • dunnno dit :

      Ah d’accord, genre c’est un train de tous les jours dans lequel il va y avoir des gens dans un des wagons (privatisé ?, avec ti fours et piña colada?) qui vont parler de choses et d’autres ?

  3. FERDANT dit :

    Bonjour,

    « Pour vous inscrire, envoyez un mail… »
    Un « mail » ??? Vous vouliez écrire un courriel j’imagine, car un « mail » est un courrier postal en anglais et une allée bordée d’arbres en français.
    De plus, la SNCF est un EPIC qui se doit de respecter la langue française (Ordonnance de Villers-Cotterêts de 1539, article 2 de la Constitution de 1958, loi dite « Toubon » de 1994, termes officiels obligatoires publiés au J.O. n° 141 du 20 juin 2003 page 10403 – texte n° 144 – NOR: CTNX0306622X, …)
    Une étourderie bien commune mais facile à corriger 😉
    Cordialement.

    • dunnno dit :

      @FERDANT, faut pas non plus être un terroriste de la langue hein. Faut vivre avec son temps. Et non, le français ne se perdra pas. Parce que bon, un mèl, un courriel, une binette, un mot-dièse et j’en pense, c’est un peu bcp ridicule.
      Toutes les langues aujourd’hui sont un beau melting pot (pot-pourri, pardon). Sinon, on recrée la Gaule.

  4. Imad dit :

    Courriel est un terme québécois cf grand dictionnaire terminologique …

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Exact @Imad.

      @FERDANT, si on veut être strict, le mot français pour un courrier électronique est « mèl », orthographié ainsi.

      Personne ne l’utilise.

      On pourrait aussi utiliser l’anglicisme complet, « e-mail ».

      Utiliser un terme québecois n’est je crois pas un problème surtout quand ledit terme est compris par tous, contrairement à d’autres (par exemple un butineur, que nous appelons navigateur !)
      Sans compter qu’il s’agit avant tout d’une discussion plus que d’une communication institutionnelle, qui nécessite en effet un niveau de langue soutenu, de la part de @Lydie.

  5. FERDANT dit :

    Bonjour,

    Loin de moi l’idée de faire du « terrorisme » mais nous avons une langue commune : pourquoi aller piocher des termes exogènes – et de surcroît inadéquats ?
    Faut-il obligatoirement s’exprimer en s’agenouillant devant le globish et considérer de TPMP a désormais remplacé Apostrophes comme référence linguistique ?

    En français, le terme « courriel » a été adopté et publié par la commission générale de terminologie et de néologie au Journal officiel du 20 juin 2003. Il s’impose donc à toutes les administrations et services publics français. Son usage est par ailleurs recommandé pour le grand public et les entreprises, étant désormais le terme officiel.

    Courriel a d’abord été un terme Québecois mais il est devenu Français depuis 13 ans déjà : renseignez-vous mieux.

    Par ailleurs, si l’on veut être strict, comme « mél » n’est pas un substantif, il est normal de ne pas l’utiliser comme tel 😉

    Enfin, des références vérifiables et légales sont toujours plus pertinentes que des « je pense que… » ou des « je crois que… » :

    Journal Officiel de la République Française n° 141 du 20 juin 2003 page 10403 – texte n° 144 – NOR: CTNX0306622X
    Avis et communications – Commission générale de terminologie et de néologie

    Vocabulaire du courrier électronique (liste des termes, expressions et définitions adoptés)

    TERMES ET DÉFINITIONS

    adresse de courrier électronique
    Forme abrégée : adresse électronique.
    Domaine : Télécommunications-Informatique.
    Définition : Libellé permettant l’identification d’un utilisateur de messagerie électronique et l’acheminement des messages qui lui sont destinés.
    Note : L’adresse électronique est, dans le cas de l’internet, constituée des identifiants de l’utilisateur et du gestionnaire de la messagerie, séparés par le caractère arrobe @. L’identifiant du gestionnaire de la messagerie comprend des désignations éventuelles de sous-domaines, celle d’un domaine, enfin un suffixe correspondant le plus souvent au pays ou au type d’organisme (exemples : .fr, .com).
    Équivalent étranger : e-mail address.
    Attention : Ce terme annule et remplace celui publié au Journal officiel du 2 décembre 1997.

    courriel, n.m.
    Domaine : Télécommunications-Informatique.
    Synonyme : courrier électronique, message électronique.
    Définition : Document informatisé qu’un utilisateur saisit, envoie ou consulte en différé par l’intermédiaire d’un réseau.
    Note :
    1. Un courriel contient le plus souvent un texte auquel peuvent être joints d’autres textes, des images ou des sons.
    2. Par extension, le terme « courriel » et son synonyme « courrier électronique » sont employés au sens de « messagerie électronique ».
    Équivalent étranger : e-mail, electronic mail.

    messagerie électronique
    Domaine : Télécommunications-Informatique.
    Définition : Service permettant aux utilisateurs habilités de saisir, envoyer ou consulter en différé des courriels.
    Note : On trouve aussi dans ce sens les termes « courriel » et « courrier électronique ».
    Équivalent étranger : e-mail, electronic mail, electronic messaging.
    Attention : Ce terme annule et remplace celui publié au Journal officiel du 2 décembre 1997.

    Mél.
    Domaine : Télécommunications-Informatique.
    Définition : Symbole de « messagerie électronique » qui peut figurer devant l’adresse électronique sur un document (papier à lettres ou carte de visite, par exemple), tout comme Tél. devant le numéro de téléphone.
    Note : « Mél. » ne doit pas être employé comme substantif.

    • Si vous voulez des faits réglementaires, aucune sanction n’est prévue si le terme choisi par la commission n’est pas utilisé par un service public.
      Certes son emploi s' »impose », ou est recommandé, mais la non-utilisation n’est pas sanctionnée.
      Minute informative 😉 : la commission de néologie n’existe plus. Il s’agit maintenant de la commission d’enrichissement de la langue française, depuis le décret n° 2015-341 du 25 mars 2015.

    • dunnno dit :

      Les textes sont les textes, pondus des personnes déconnectées du monde de tous les jours.
      Comme souvent, c’est la théorie, qui est très loin de la pratique.
      A part les personnes qui sont obligées, avez-vous déjà entendu quelqu’un dire « courriel »? Ce mot est laid. Un mail c’est un mail, point barre.
      Ça fait partie la langue courante, vivante. Si 50 millions (d’ignards plébéiens sûrement, apparement) disent email/mail peu importe, c’est pas 10 vieillards engoncés dans leur costumes ridicules qui va faire changer ça.

    • rcc dit :

      La majorité a toujours raison même si elle a tort

    • dunnno dit :

      @rcc Et oai mon pti père.

    • Il n’est pas tant question d’une majorité que l’objectif affiché que tout le monde puisse se comprendre, sans ambiguïté d’une langue étrangère dans un mauvais contexte.
      En l’occurence, en effet, « mail » est compris de tous, sans ambiguïté.
      Au contraire de l’humour de rcc, qui fera prochainement l’objet d’une publication de la commission pour sa transcription en langage courant.

    • Imad dit :

      Je disais courriel terme québécois a l’origine … Vous nous prenez pour des êtres ignares ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bien d’accord avec @Portes, à ma connaissance aucune loi, aucun règlement sur le sujet. Donc si on pouvait revenir au sujet ce serait cool 🙂

  6. Vincent Berthézène dit :

    Mince je travaille ce dimanche… ça aurait été un plaisir !
    Déjà l’an dernier, je l’avais loupé 🙁

  7. DarkF dit :

    Bonjour, suite aux échanges sur twitter (places encore disponibles le 23 novembre) j’ai envoyé hier soir à l’adresse indiquée un mail pour m’inscrire à la visite de dimanche 27 novembre, avec les informations demandées.

    Pourriez-vous me dire si je suis bien inscrit ou non, afin de que je m’organise?

    Bien cordialement,
    DarkF.

  8. Pa_vel dit :

    Avec un peu de retard, un grand merci pour la visite du dimanche… très sympathique balade et nombreuses anecdotes historiques : on n’a pas vu le temps passer ! 🙂

  9. LydiePasser au statut dit :

    Compte tenu des perturbations de la journée d’hier, nous vous proposons une nouvelle date pour la visite ‘by night’: le mercredi 7 décembre.
    Vous pouvez encore vous inscrire.

Les commentaires sont fermés.