2017, l’année de la digitalisation de la relation clients sur la Ligne C!

 

 

 

Une nouvelle année s’ouvre à nous. Année sous le signe du renouveau, de la connectivité et de la digitalisation de la Ligne C!

En quelques mots, de grandes ambitions à venir: le nouveau poste d’aiguillages de Vitry qui va permettre la mise en place prochaine du nouveau service annuel (en avril); la poursuite de notre objectif de massification des travaux pour moderniser et fiabiliser le réseau; et le lancement de nouveaux services, toujours plus adaptés à vos besoins.

Et c’est ainsi que la Ligne C devient une ligne de plus en plus connectée! Avec… (roulement de tambours….) l’arrivée du réseau 3G-4G dans le tunnel intramuros!!

Mais ce n’est pas tout, on poursuit aussi le déploiement du WiFi dans les gares de la Ligne, on fusionne les applis pour faciliter vos déplacements, on développe une appli dédiée RER C pour mieux vous accompagner durant les périodes de travaux….

Et mieux encore: pour continuer sur notre lancée, je vous informe que notre désormais célèbre MAG’Ligne C se digitalise complètement (ça, c’est « aussi » notre petit côté écolo!). Vous le retrouverez bien évidement chaque mois ici, sur le Blog Ligne C.

Vous aurez aussi la possibilité de recevoir une newsletter reprenant l’actualité de la ligne, en plus de l’e-mailing auquel vous pouvez vous inscrire via le bouton rose à droite de votre écran « inscrivez-vous à nos mailings personnalisés ».

 

Zoom sur…

La 4G dans le tunnel parisien!

Tout vient à point à qui sait attendre: Et oui, ça y est, ENFIN, la #4G se déploie dans le tunnel intramuros du #RERC!!

*Entre les gares de Bibliothèque François Mitterrand et Champ de Mars courant février.

*Entre les gares d’Avenue du Président Kennedy et Saint Ouen à l’été 2017.

 

Google Street View: le nouveau GPS qui vous guide dans nos gares

Google et SNCF se sont associés en juin 2016 afin de rendre accessibles les plans de l’intérieur de plus de 3000 gares, dans le but d’en facilité l’accès, notamment pour les personnes à mobilité réduite. Ainsi, vous avez la possibilité de visualiser à l’avance la localisation des entrées / sorties, des ascenseurs, des escalators, etc.

L’environnement de la gare est disponible en 360 °. RDV dans le MAG, page 3 pour savoir quelles sont les gares Ligne C qui en bénéficient.

 

Les espaces Relation Clients Ligne C

 

Un nouveau genre de relation clients a été testé en 2016 en gares de Brétigny et Paris Austerlitz, pour recueillir vos avis sur ces futurs espaces dédiés à l’attente et aux services.

Ces 2 espaces seront en place à partir du printemps prochain et vous offriront un bouquet de services au plus près de vos attentes!

A découvrir dans le MAG’LigneC, dans le dossier du mois.

 

 

Disparition de l’appli Transilien au profit de l’appli SNCF

 

N’oubliez pas et n’hésitez pas à en parler autour de vous, c’est la fin l’application Transilien.

Désormais, une seule application pour vos déplacements, tous modes confondus: l’appli SNCF.

 

Le Fil Twitter RER C

 @RERC_SNCF: c’est le Fil officiel du RERC.

En vous abonnant, vous recevez de l‘information en temps réel, partagez conseils et actus et infos travaux.

Nous sommes à vos côtés de 6h à 21h en semaine, et de 14h à 21h le week-end et les jours fériés.

 

Et bientôt… Le Tchat nouvelle génération!

C comme Challenge!

Pour continuer sur cette dynamique de digitalisation de notre ligne, nous avons décidé d’abandonner notre Tchat dans sa forme classique, pour laisser place à un nouveau concept novateur!

Je ne vous en dis pas plus pour le moment, je préfère garder la surprise.
Je vous donne donc RDV au mois d’avril pour découvrir ce nouveau projet!

#RipLeTchat #PlaceALaModernité!!

 

Pour consulter le MAG’LigneC en ligne, c’est ici: MAG_67_février_20170127_web

 

Vous l’aurez compris, 2017, c’est l’année de la digitalisation sur la Ligne C, pour être toujours mieux informés!

N’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous pensez de cette modernisation de la relation clients.

Partager sur :

40 commentaires pour “2017, l’année de la digitalisation de la relation clients sur la Ligne C!”

  1. GuL dit :

    Bonjour,
    Merci pour tous ces efforts.

    Toutefois, j’ai deux points négatifs à soulever.

    En ce qui concerne le wifi à Austerlitz, même si je semble connecté, cela prend 10 minutes avant que la page du choix du type d’accès n’apparaisse. Dans la pratique, je désactive le wifi pour accéder à internet. J’ai refusé de créer un compte.

    A propos de l’application transilien, au cours de l’année dernière on nous a demandé d’utiliser l’application transilien puis l’application sncf, puis mon transilien puis à nouveau sncf. C’est d’autant plus étonnant qu’un effort important a été mené avec la création collaborative de mon transilien, avec y compris un blog dédié. J’ai du mal à comprendre la cohérence de tout cela d’un point de vue relation utilisateur et financier.

    Bonne soirée

  2. Sylvain Rodrigue dit :

    Bonjour, digitalisation se dit numérisation en français. Merci.

  3. UsagéeUsée dit :

    Bonjour,
    Formidable toutes ces annonces….mais pourrait-on avoir juste des trains à l’heure ?
    Cordialement,

  4. UsagéeUsée dit :

    Bonjour,
    Pourrait-on avoir des informations sur les 10 trains supplémentaires mis en circulation à compter du 2 avril 2017 ?
    Merci d’avance

    • rcc dit :

      Le 1er Avril ça devrait le faire

    • Clem dit :

      Bonjour,

      Il s’agit des 9 trains ROMI et GOTA qui manquent, ainsi que d’un GATA qui manque aussi, depuis l’incendie du poste 1. Je n’ai pas encore les horaires du service annuel 2017 pour vous donner les horaires exacts de leur circulation, mais si vous empruntez les trains entre Montigny-Beauchamp et Pont de Rungis, vous avez dû remarquer qu’en pointe il y a des « trous », des périodes où il y a 30 min entre deux trains au lieu de 15 (et qu’il manque un ROMI entre deux MONA par exemple).
      Ces trains viendront combler ces trous.

    • Sélène21 dit :

      @Clem, Si je comprends bien votre message, le 8h15 à la gare les Saules, porté disparu depuis l’incendie, va revenir? Si c’est bien cela, c’est ce que j’appelle une bonne nouvelle!! J’espère juste que les problèmes ne vont pas être multipliés par la réapparition des trains manquants.

    • Clem dit :

      C’est exactement ça 🙂 et je l’espère aussi, bien sûr.

  5. BELARDY dit :

    Bonjour, encore une semaine qui s’annonce difficile….Pas un jour sans que des trains soient supprimés sur la partie Val d’orge. En gare d’Épinay s/o et de Savigny s/o nous avons droit à des trains bondés ou des suppressions de train annoncées moins d’1/4 avant ce qui ne nous laisse aucune solution de repli. À l’heure du numérique je m’étonne que vous ne puissiez pas avertir plus tôt les suppressions de train…tous les usagés sont exaspérés ! Pourquoi ne rendez-vous pas les trains omnibus en cas de problème ? En cas de problème nous n’avons plus qu’un train par 1/2h au lieu 1 trains toutes les 7 min …C’est inadmissible!
    Par ailleurs une réunion d’information était prévu à Epinay avec le STIF…Là encore annulée sans explication…. Incompétence ou négligence ?
    Bien à vous

    • Clem dit :

      Bonjour,

      Rendre les trains omnibus pose deux problèmes : a) ils peuvent être déjà pleins et le régulateur peut vouloir éviter qu’il ne prenne trop de retard à cause d’importants flux voyageurs et b) ils ne circulent pas forcément sur les voies bis qui permettent de desservir les gares.

      Les KYVI sont souvent rendus omnibus car ils circulent généralement sur les voies bis. Ce genre de décision se prend au cas par cas par entente entre le régulateur et le COT.

      Je n’ai pas de réponse aux autres questions par contre.

    • kenshiro dit :

      De mon point de vue, rendre les KYVI omnibus doit vraiment rester exceptionnel ; on passe déjà suffisamment de temps dans le train quand on vient de Dourdan, n’en déplaise aux Val d’Orgiens.

    • rcc dit :

      Genre ce sont les val d’orgien qui vous ont déporté dans la boue 🙂

    • kenshiro dit :

      @rcc bien évidemment que non 🙂 et ce n’est pas mon propos (et c’est un vaste (hors)sujet…) mais vu la récurrence du sujet, il va falloir qu’on monte un collectif dans le hurepoix car tout le monde veut s’en prendre à nos trains !

    • rcc dit :

      Les trains appartiennent au STIF, désolé de casser votre rêve. Si le STIF dit omnibus demain pour tous, inutile de vouloir planter les têtes des valdorgiens au bout d’un mât.
      Pour votre collectif, 2/3 personnes, quelques marcassins, vous n’irez pas bien loin.

    • Clem dit :

      La tendance à l’omnibusation « effet métro » des missions courtes est un dada du STIF. C’est comme ça que l’ouest et le nord ont perdu leurs trains qui faisaient des sauts de puce.
      Le sud est pour l’instant protégé de ça par la longueur de ses missions, beaucoup plus importante. Le jour où elle sera limitée à Brétigny, il y a des chances que la desserte reste en trois blocs (les branches, Brétigny/Juvisy et Juvisy/Choisy), mais on ne peut pas savoir ce qu’ils ont dans la tête… surtout que ça va dépendre du Grand Paris Express. À suivre donc.

      Ultimement c’est le STIF qui fixe le niveau de desserte de tel ou tel secteur, oui.

    • rcc dit :

      C’est surtout que la C reste une ligne mineure malgré son côté pieuvre indigeste. Ce qui intéresse le STIF avant tout c’est la régularité de la A.
      Normalement par rapport au GPE, il devrait y avoir un stop de toutes les missions aux Ardoines a minima

    • Clem dit :

      @rcc : ce n’est pas faux. En même temps, entre nos 540 000 voyageurs/jour et les 1 200 000 voyageur du A (avec des pointes à 2 millions), on peut comprendre qu’il suscite l’intérêt du STIF.

      Pour autant, la ligne C est la ligne qui subit et subira les plus gros travaux ces prochaines années, ce n’est pas rien.

  6. UsagéeUsée dit :

    @ Clem: en cas d’annulation des LARA /SARA,au niveau de la gare d’Epinay nous voyons passer des KYVI quasiment vides.Excusez ma surprise à lire que les régulateurs se désintéressent totalement des pauvres Val d’orgiens en perdition. J’invite ces messieurs de la SNCF à voyager au départ de savigny…un vrai bonheur !
    @Kenshiro: vous avez finalement bcq de chance de passer du temps dans les trains (au chaud) les Val d’orgiens eux sont debout dans le froid…sans rancune, on joue collectif !
    Bonne soirée à tous

    • kenshiro dit :

      @usagéeusée : je compatis… Mais je vous garantis que 1h-1h30 même au chaud c’est long (ce soir 2h+!)… chacun ses contraintes.

    • rcc dit :

      Compassion mais chacun pour sa gueule, c’est un concept.

    • Clem dit :

      Bonjour,

      Je ne suis pas sûr de bien vous comprendre. Les LARA et KYVI circulent à des heures différentes, puisque les seconds remplacent les premiers.
      En plus, ce sont généralement les KYVI qui viennent se substituer aux trains du val d’Orge quand ils sont supprimés, s’ils sont vides cela doit vous convenir ?

  7. kenshiro dit :

    @rcc : un résumé synthétique de notre société en fait… De toutes façons c’est le STIF qui tranche au final !

    • rcc dit :

      le STIF tranche pour l’intérêt général, pas pour satisfaire la somme des intérêts égoïstes.

  8. Portes du Paradis dit :

    Kenshiro, j’ai du mal à comprendre le souci de desserte du Val d’Orge. Je vous rappelle qu’en journée, les DEBA et les ELBA sont omnibus depuis Juvisy et donc desservent le Val d’Orge.
    Exactement le même temps de trajet qu’en cas de problème et ça ne rajoute pas 1h30. On parle de 15mn (j’ai chronométré la desserte).
    Après, que ça vous saoule pour ces 15mn, je le conçois. Mais la situation est déjà existante.
    Et pour le Val d’Orge, la suppression d’un train, c’est 30mn d’attente. A comparer avec vos 15 supplémentaires et uniquement en cas de problème en heures de pointe.
    Après, si ça s’ajoute aux dessertes de Choisy et d’Ivry, et que ce rallongement du fait de ces dessertes vous déplaît, j’ai envie de dire… Il paraît que ces dessertes étaient très demandées et sont vitales. Personnellement, je n’ai vu que 5 personnes descendre à chaque fois mais ça ne suffit pas à faire une généralité; juste à douter de la pertinence de ce choix.

    • kenshiro dit :

      Eh bien çe sujet fait DEBA !

      @Rcc : on verra donc bien où se trouve l' »intérêt général »…

      @Portes : Ce que je combat c’est la SYSTEMATISATION de cette mesure en pointe que semble vouloir certain(e)s : 15′ qui se rajouterait aux 60’+ qu’on a déjà (sauf suppression des arrêts en pointe comme vous le dite à CLR et Ivry…). Nos trains sont déjà rendus omnibus en cas de problèmes, donc il n’y a pas de sujet ! La vraie question c’est pourquoi vos trains sont supprimés et qu’est ce qui est mis en œuvre pour que çà n’arrive plus.

      Tiens, une idée comme çà, pour la pointe du matin :
      – SLOM : rajout desserte de CLR et Ivry, mais ce sont les Etampois qui vont raler,
      – KYVI : desserte val d’orge SAUF Savigny (y a un VITY pour çà) ET suppression desserte CLR + Ivry

      Farfelu ou pas ?

    • rcc dit :

      Vous avez avalé un Jean Roucas pas frais…

      Et ce ne sont pas VOS trains mais les trains du STIF, oui obligé de radoter, triste 🙁

    • Portes du Paradis dit :

      Les Vald’Orgiens ne demandent la systématisation qu’en cas de problème sur notre tronçon. Parce que, là encore, c’est d’un côté 30mn (au bas mot) d’attente contre 15mn de trajet. Et c’est très exactement ce que demandent certain(e)s dans des formulations maladroites d’exaspération de clients.

      Nos trains sont supprimés parce que ce sont des trains de confort et/ou non prioritaires. Et donc, en cas d’incident, c’est notre desserte qui saute parce que d’autres trains peuvent assurer nos dessertes.
      Traduction: pas besoin des trains pour le Val d’Orge puisque Dourdan et Etampes peuvent les desservir.
      Sauf que le Val d’Orge se plaint très précisément que ces dessertes communes, justifiant nos suppressions de trains, ne sont jamais appliquées en situation d’urgence.

      Pour répondre à votre idée pour la pointe du matin:
      – le Val d’Orge demande depuis des mois le retour de nos trains en heure de pointe toutes les 7mn. Pas du tout que les KYVI ou les SLOM deviennent omnibus. Juste d’alléger nos souffrances de compression.
      Retour impossible d’après Gosselin à cause des travaux.
      – Impossible de dérouter les SLOM. Ils sont direct Juvisy, direct Paris, donc sur la voie centrale donc indéroutables.
      – Les KYVI deviennent de fait les seuls à être déroutés: marquant des arrêts à Choisy et Vitry, ils roulent sur les voies bis desservant le Val d’Orge et permettant leur arrêt.
      Je gage, de plus, qu’il n’y a aucun intérêt à ne pas marquer l’arrêt à Savigny, à part compliquer le plan de transport et créer des bouchons à Juvisy puisque la circulation ne se ferait plus avec fluidité.
      Donc, oui en l’état, l’idée est farfelue.
      Par contre, elle donne du grain du moudre à ceux qui prônent le découplage. Les KYVI sont d’ailleurs visés: ils seraient rendus terminus grandes lignes Austerlitz, avec une possibilité de correspondance quai à quai à BFM pour continuer le parcours intra-muros. Question rallongement du temps de parcours, si cette mesure est choisie, ce sera autre chose qu’une malheureuse desserte du Val d’Orge.

    • rcc dit :

      les KIVY roulent en vois 2bis à partir de Juvisy ou Choisy en nominal, pas dans le val d’orge où il se promènent voie 2

    • Portes du Paradis dit :

      C’est pourtant l’explication fournie par la SNCF pour expliquer pourquoi ce sont les KYVI et non les SLOM qui sont déroutés 😉

    • rcc dit :

      Il y a sûrement une logique d’exploitation à faire stopper les KIVY dans le val d’orge en cas de perturbation, mais ouvrez les yeux sur la voie centrale quand vous attendez votre GATA et vous verrez que je ne raconte pas des salades.

    • Portes du Paradis dit :

      J’ouvre les yeux quand j’attends mon train et tous les matins, je vois un train passer le long des quais. Et il me semble avoir vu inscrit KYVI sur son fronton…

    • rcc dit :

      Allons-bon, tous les matins vous êtes sûr ? C’est à quelle heure cette affaire ?
      J’en ai déjà vu en voie bis mais assez rarement, mais je suis peut-être trop matinal.

    • Portes du Paradis dit :

      Vous êtes interloquant.
      L’homme, supérieur, qui explique, depuis des mois, avoir des horaires fantastiques, car décalés de la plèbe, voyant plus souvent l’aurore que nous, et donc tellement plus intelligent que tous car à part, l’homme qui n’utilise même pas les mêmes gares que ladite plèbe et donc que moi, cet homme supérieur par son intelligence m’explique ce que je vois.
      Vous êtes donc un troll magicien ?
      Mais pas du genre de magie qui me fait rêver. Plutôt celle qui me fait zapper tellement ses effets spéciaux sont miteux.

    • rcc dit :

      Je comprends bien qu’une certaine latitude de déplacements au niveau horaire, ligne ou branche soit grandement perturbante quand on est contraint au pur train train (ou mieux qu’on le préfère) et empêche de moduler les possibles.

    • Clem dit :

      @Portes : pour les KYVI vs SLOM, il me semble que c’est mon explication à moi, pas l’explication de la SNCF. J’ai présenté cela comme une possibilité.

      @rcc : les KYVI voyagent peut-être parfois sur la voie 2 dans le Val d’Orge. Ultimement c’est l’aiguilleur qui choisit. Mais les trains de Dourdan arrivent directement sur les voies bis, ça doit jouer.
      Une autre explication possible, ou du moins peut-être un élément qui s’ajoute au reste, c’est que le KYVI est une mission plus courte que le SLOM, et qui ne croise pas d’autre ligne. S’il est en retard, il ne va pas aller perturber les lignes N et U avec des conflits de circulation, contrairement au SLOM : c’est donc moins gênant. Ça joue très certainement dans la décision du COT et du régulateur.

      @kenshiro : à titre purement personnel, je trouve que la desserte en 4 « zones » du sud de la ligne était la meilleure possible, en pointe : les ROMI/GOTA et MONA/NORA pour BFM-Choisy, les CIME/JILL/VICK pour Choisy-Juvisy, les BALI/GATA pour Juvisy-Brétigny, et les ELAO/SLOM et DUFY/KUMA pour les branches. Chacun chez soi et personne ne se gêne.
      La même en heure creuse, mais en fusionnant Juvisy-Brétigny avec les branches (comme c’est le cas avec les ELBA/DEBA)
      Les arrêts à Ivry et Vitry des DYVI/KYVI et CITY/VITY sont lourds à gérer pour un bénéfice en desserte qui me paraît assez limité, et ça retire de la souplesse à l’exploitation en confinant beaucoup de trains sur la voie bis.

      Évidemment avec les évolutions de la ligne faudra revoir tout ça, mais je regrette un peu cette souplesse.

      S’il fallait évoluer en gardant ces dessertes, je préfère que ce soient les KYVI qui s’arrêtent à Ivry, pour les raisons expliquées en haut (mission plus courte principalement). Leur faire desservir systématiquement le val d’Orge, pourquoi pas, ça remplacerait les PAUL. Mais je ne retirerais pas Savigny, ça n’aurait aucun intérêt à part éventuellement provoquer un arrêt plus long à Brétigny.

    • Clem dit :

      Je constate qu’encore une fois encore @Portes et moi avons des analyses assez proches. Comme quoi ça va mieux qu’à une époque 🙂

  9. kenshiro dit :

    @rcc : que voulez-vous, vu le temps qu’on passe dedans, çà crée du lien, faut pas nous en vouloir, hein ? ;-(

  10. trimawap dit :

    « Ligne C : trafic perturbé les 25, 26, 27 février.
    […]
    Prévoir 2 trains sur 3 pour samedi, 3 trains sur 4 pour dimanche et lundi.
    Motif : problème social. »

    Serait-il possible d’en savoir un peu plus ?

  11. UsagéeUsée dit :

    Bonjour,
    Merci pour tous vos messages très riches en information… Malheureusement tant que les responsables SNCF n’entendront pas notre souffrance,il n’y a aucune chance qu’une vraie solution soit trouvée et appliquée…
    La semaine dernière a été catastrophique côté transport…Et pourtant aucunes excuses de leur part.
    Tout cela est affligeant.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *