MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Retour sur la journée du 21 février 2017 sur la Ligne C

153
Publié le 22/02/2017

 

Hier, vos conditions de voyage ont été affectées par des incidents multiples.

Après avoir récolté quelque informations et fait un point avec mes collègues en charge du plan de transport et de l’information voyageurs, je souhaite vous apporter quelques éléments qui, j’en suis bien consciente, ne changeront pas les perturbations d’hier mais auront le mérite de vous expliquer ce qui s’est passé.

Que s’est-il passé?

La journée du 21 février a en effet été très compliquée et laborieuse, puisque le service débute sous de mauvais auspices, avec des évenements concomitants empêchant les circulations en intramuros jusqu’à 6h30: une restitution tardive de travaux puis le dérangement d’ un aiguillage en gare de Bibliothèque François Mitterrand.

A la mi-journée, un obstacle à la circulation est découvert en gare de Champ de Mars. Ce dernier a continué à perturber la circulation tout l’après-midi et n’a pu être résolu que cette nuit par nos équipes de maintenance.

Si on entre dans les explications ‘techniques’ de ce dernier incident, l’objet en cause ici est ce que nous appelons un long rail soudé (LRS). il a été posé dans la nuit de lundi à mardi le long de la voie 1 en gare de Champ de Mars, pour de futurs travaux. Il va être à l’origine de deux incidents distincts et aux conséquences majeures.

*Dans un premier temps, des défauts de signalisation. Le diagnostic révèle que ces dérangements sont la conséquence de câbles de circuit de voie endommagés lors de la dépose de ce fameux long rail soudé la nuit précédente.

*Dans un second temps, les agents de maintenance travaillant sur le dérangement de la signalisation à Champ De Mars constatent des traces de frottement sur ce LRS et interdisent la circulation sur la voie 1 à Champ De Mars, à partir de 14h45 à cause du risque d’endommagement des trains au passage.

La reprise des circulations sur la voie 1 ne va s’effectuer que 4 heures après, délai nécessaire pour la poursuite du diagnostic sur la voie et pour la mise en place d’une signalisation spécifique pour ralentir les trains.

Compte tenu de ces éléments, et par mesure de sécurité, la circulation des trains est alors limitée à 30km/h sur le secteur incriminé.

La seule circulation possible sur la seule voie 2 à Champ de Mars nécessite donc une forte réduction du plan de transport en pointe de soirée.

Le trafic normal ne sera pas rétabli avant la fin de service.

A tous ces évenements, déjà très compliqués à gérer en opérationnel, ajoutons une difficulté supplémentaire: un bagage oublié à 17h, à bord d’un train en gare de St Michel Notre Dame. Ce dernier sera déposé par un autre voyageur sur le quai E-F de la gare de Bibliothèque François Mitterrand (…).

Avec tous ces soucis, le trafic a pu progressivement reprendre aux alentours de 19h00.

 

Pourquoi un tel souci prend autant de temps à être résolu?

Comme tous les évenements d’origine infrastructure, les conséquences sont toujours difficiles à mesurer.

Il est absolument primordial tout d’abord de faire intervenir les experts en la matière, afin d’ analyser la situation et les éventuels dégâts nécessitant intervention, puis prendre les premières mesures d’attente avant réparation.

Notre Centre Opérationnel Transilien (COT) doit donc faire face à une situation qui évolue au fil du temps, avec des adaptations successives compliquées à mettre en œuvre.

Pour information, les travaux de repositionnement du long rails soudé  ont bien été effectués la nuit dernière, permettant la reprise du trafic ce matin.

 

Nous avons bien conscience que la journée a été une fois de plus très difficile à vivre et nous en sommes sincèrement navrés.

Ajout à 16H10: je vous invite à lire le commentaire de @Portesduparadis ci-dessous.
Il y a des éléments et des idées d’amélioration très intéressants. Il me semble que c’est là dessus qu’il faut que nous misions (=SNCF).
c’est pourquoi je vous invite donc, sur le même model, à me faire part de vos idées en commentaire.

Je synthétiserai tout ça demain matin à la première heure et je porterai les bonnes idées en interne.
Merci à tous pour votre collaboration.

153 commentaires pour “Retour sur la journée du 21 février 2017 sur la Ligne C”

  1. kenshiroPasser en mode normal dit :

    Merci pour ces explications détaillées et transparentes.

    • LydiePasser au statut dit :

      C’est la moindre des choses. Je sais que ça ne change rien mais comprendre c’est appréciable.

    • rcc dit :

      Pas sûr que tout le monde comprenne, y’a une cliente excitée qui parle encore de rail cassé 🙂

    • LydiePasser au statut dit :

      J’ai aussi mes limites…
      ; )
      Chacun son domaine de compétence.

    • Catesou94 dit :

      Merci pour ces éléments de compréhension. En effet, ça aide à « supporter » ce type de journée et ça montre la prise en compte des voyageurs.
      Bon après-midi

  2. Un petit retour d’expérience voyageur.

    – Les annonces de circulation des trains ont été à la fois bien et mal gérées.
    Vive Twitter pour l’information. Grosse huée pour l’application SNCF qui n’a envoyé aucune alerte sur la circulation.
    De plus, Twitter annonçait des problèmes sur les DYVI-DEBA et les SLOM-ELAO-ELBA. J’en ai déduit (et je n’ai pas été la seule) que les BALI ne circulaient plus. Je suis donc allée à Austerlitz, pour voir arriver des BALI pleins comme des oeufs. En gros, j’aurais pu voyager assise depuis Invalides (et je n’ai pas été la seule).
    Demande: pensez à mieux signaler les BALI ! Ils délestent aussi les trains pour Dourdan, Etampes et Savigny.
    – Les annonces pour les ELAO à Austerlitz n’étaient pas du tout en adéquation avec les annonces digitales. En gros, personne ne savait quand ils allaient partir et où. Les gens pour Etampes n’étaient pas vraiment calmes, du coup…
    – La gestion d’Austerlitz en cas de crise… Quelle catastrophe. Vous avez d’énormes progrès à faire, sérieusement.
    Déjà, les quais sont étroits, encombrés de matériel (distributeurs, bancs, sièges, panneaux) et des énormes poteaux de soutien en béton. Les foules s’agglutinent.
    Ajoutez à ça qu’un train attendu était un court, donc les voitures se situaient à l’arrivée des quais et à la sortie des escalators.
    Les foules s’agglutinent encore plus.
    Les escalators étaient en marche et débitaient le flot de voyageurs qui s’arrêtaient pile à la sortie de l’escalator pour regarder les panneaux affichages des trains. Sans tenir de ceux derrière qui ne pouvaient pas arrêter la montée.
    Les foules continuaient de former des paquets de plus en plus compacts et commençaient à se bousculer.
    L’assistance voyageurs gilet rouge s’est installée pile dans ce maëlstrom, à la sortie des escalators en fonction, sous les panneaux et aux endroits des voitures du train court !
    Je me demande encore comment il n’y a pas eu d’accidents de personnes, avec des gens tombant au sol à la sortie de l’escalator ou poussés sur les rails au moment du mouvement de foule de l’annonce de l’approche du train.
    Pour une fois, je trouverais intelligent de couper les escalators (Austerlitz a des ascenseurs pour les personnes à mobilité réduite) et d’installer les gilets rouges dans des endroits moins dangereux et plus stratégiques.
    – à BFM, l’arrivée du BALI s’est faite sur le quai central, visiblement sans avertir suffisamment tôt les voyageurs qui étaient sur l’autre quai. Depuis le train, on a vu un mouvement de panique, puis entendu le grondement mammouthesque d’une horde se jettant dans le train sans prendre le temps de se répartir sur toute la rame, de peur de louper le train. Franchement, pas terrible…
    J’en déduis que là aussi, y’a des gros progrès à faire. Et dire que la direction veut assurer les correspondances quai à quai pour un prochain découplage ! Je ris !

    En tout cas, merci pour les explications.

    • rcc dit :

      J’aime bien le coup de la horde peureuse, les gnous étaient surexcités ?

    • Paniqués est le terme le plus approprié.
      J’aurais crû vous voir rebondir sur mammouthesque plutôt.

    • dedePasser au statut dit :

      Bonjour,

      Ce que je comprends c’est hormis les incidents en cascade (usagers (sac) + techniques (incompétence des techniciens) ). On parle ici de mauvaise gestion de la communication qui aurait pu désengorger (un peu) les quais.

      Comme le répété CLEM, la communication est un long process avant de l’officialiser à l’ensemble des usagers.
      Mais bon… Bete comme je suis tout ce que je vois c’est que j’ai encore du aller siroter un mojito en attendant que ca s’améliore. MON FOI NE VOUS DIT PAS MERCI !!!!

    • LydiePasser au statut dit :

      @Unhommesurterre2: appelez-moi la prochaine fois!

    • rcc dit :

      Ah oui panique carrément, des vies étaient en jeu.
      Les mammouths non, avec le redoux ils ont pris soin de se dépoiler quelque peu.

    • LydiePasser au statut dit :

      Bjr @Portes du Paradis,
      Merci pour ces éléments très factuels et précis.
      Je vais le transmettre pour les REX internes.
      J’insisterai sur Austerlitz car je vous rejoins sur les gilets rouges qui doivent absolument se positionner ailleurs qu’en haut des escalators, même si les écrans d’information se trouvent ici et que c’est ici qu’on a le plus de chance de pouvoir les solliciter.
      Ce retour avait déjà été fait il y a un an ou deux et nous avions bien convenu de changer cela. J’insisterai donc en particulier sur ce point.
      L’idée de couper les escalators est également une idée simple (soit), mais intelligente et facilement applicable.
      Merci à vous.

    • Travail d’équipe 😉
      Pas de progrès sans retour concret des deux côtés.
      Une idée me revient, d’ailleurs.
      Les agents sur les quais pourraient s’inspirer de ceux de Saint Michel et de BFM pour demander aux gens de se déplacer le long du quai s’ils n’attendent pas un train court. Ou encore les rassurer en leur disant qu’un gilet rouge en tête de train répondra à leurs questions. Le genre de carotte qui attire le client.

    • LydiePasser au statut dit :

      En effet…
      Je l’ajoute à mon REX ‘clients’.

    • rcc dit :

      On pourrait pas plutôt leur filer des bonbons à distribuer ? C’est un peu meilleur comme carotte

    • LydiePasser au statut dit :

      PS: Merci pour Twitter!

    • Laaau_Reen dit :

      Oui je suis d’accord, mauvaise gestion des annonces ! même les personnes en charge des éguillages ne savaient pas où nous envoyer !

    • ClemPasser en mode normal dit :

      L’analyse me paraît bien, @Portes. De mon côté je voyais en interne et il est vrai que les infos ont beaucoup évolué, de même que les décisions sur le plan de transport. Du coup je me doute bien que sur le terrain ça devait arriver dans tous les sens à ce niveau 🙁

      S’agissait des escalators, normalement ils auraient dû être arrêtés, c’est ce qui est fait dans ce genre de cas, on a souvent des gens qui s’en plaignent à BFM d’ailleurs, alors je ne sais pas pourquoi ça n’a pas été fait.

      Pour BFM et le quai central, il est possible que l’aiguilleur ait décidé d’utiliser cette voie au dernier moment, pour une raison quelconque. Je sais que, lorsque j’étais en stage là-bas, ça m’est arrivé au moins une fois, et dans ce cas le temps de prendre le téléphone pour prévenir le PIVIF, trop tard le train est déjà à quai. C’est peut-être ce qu’il s’est passé.

      Pour les correspondances quai à quai, hypothétiques dans le cadre d’un débranchement des missions longues, c’est faisable en théorie, si vous avez une séparation des flux. Mais bien entendu ça nécessite qu’on ne soit pas au milieu d’un incident, et qu’il n’y ait pas (ou peu) de retards. Mais rassurez-vous (si je puis dire), on en est encore loin, temporellement parlant.

      Enfin après comme d’habitude, même si je comprends qu’on ne veuille qu’en sortir le plus rapidement possible, je suis toujours surpris par la capacité des gens à se transformer en sauvages dans ce genre de circonstances. 🙁 surtout qu’en plus d’être dangereuses, ces bousculades ne font absolument pas gagner de temps, du coup…

    • pdoPasser au statut dit :

      Bonjour

      Également sur l’application sncf bien rappeler aux gens qu’il est possible de rallier la gare de Juvisy via le rer d.

      Je regrette également que les écrans ratp ne mentionnaient pas le problème.

      Merci

    • Seb94 dit :

      Vous dites dans l’article de lire ce commentaire quia de bonnes idées….ouoais….enfin….ce commentaire met en exergue les meme problemes qui sont remonté depuis que je frequente ce blog soit pas mal d’année maintenant. Bref vous pouvez toujours remonter l’info mais l’info a deja ete mainte et mainte fois remontée meme pendant des tchat et pourtant….rien ne change puisqu’on lit toujours les meme problemes.
      J’appel cela de la communication. Nous ce qu’on souhaite: de l’amelioration concrete. Marre des beaux discours.

    • Polette91 dit :

      « à BFM, l’arrivée du BALI s’est faite sur le quai central, visiblement sans avertir suffisamment tôt  »
      J’étais à BFM à ce moment : AUCUNE annonce n’a été faite, nous ne l’avons pas vu arriver car il y avait un autre train à quai qui le cachait.
      Gestion catastrophique…

    • C-D dit :

      Cela me rappelle « Les vacances de monsieur Hulot »: les voyageurs attendent sur un quai puis, après que les hauts-parleurs aient craché des borborygmes incompréhensibles, descendent l’escalier au milieu du quai pour remonter au milieu d’un autre quai, puis, après une autre annonce, redescendre et remonter sur le quai précédent. Au moment où tout le monde arrive sur le quai, le train entre en gare … sur un troisième quai !
      En moins spectaculaire, à François François-Mitterrand en début d’après-midi, deux trains de suite annoncés sur une voie se sont présentés sur l’autre, mais sur le même quai.
      Heureusement qu’il y a une étiquette sur la voiture de tête (je crois qu’on appelait cela une girouette dans les tramways de mon enfance).

    • ClemPasser en mode normal dit :

      On appelle toujours cela une girouette.

      Le système qui envoie automatiquement les trains alternativement voies E/F (ou A/B) ne reconnaît pas les trains, il ne tient donc pas compte de la voie qui était prévue pour eux. C’est un système électromécanique.
      Sauf intervention de l’aiguilleur, il va envoyer 1 train sur 2 sur chaque voie, quel que soit le programme, sauf si l’une des deux voies est occupée ou fermée.

  3. Une cliente en colère dit :

    Hier soir… comme souvent hélas, problèmes sur la ligne C : un rail « cassé » et en conséquences la ligne est « allégée » !!!
    Vu des problèmes récurrents sur les lignes Transilien est-ce que le tarif de nos pass Navigo vont être bientôt allégés ?
    Et est-il normal d’infliger une amende de 5€ pour un pass non validé (mais malgré tout payé) lorsqu’on est pas capable de fournir un service de qualité à ses clients ???

    • Mathieu V. dit :

      Est il normale de recevoir une amende pour absence de carte grise alors qu’elle est payé ? Oui , mais devrait elle être remboursé sur présentation du papier officiel ? Oui , ça devrait être le cas pour les navigo. Mais l’appât du gain est trop fort pour l’état comme pour la SNCF/RATP …

    • Laaau_Reen dit :

      Bien dit !

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @cliente en colère, en réalité il n’y avait pas de rail cassé, il s’agissait d’une chute de zone et d’un engagement du gabarit par un rail posé sur le côté de la voie, comme expliqué par Lydie dans l’article (fort clairement, j’ajoute).

      Apparemment cette cause a été annoncée en gare mais c’était une erreur.

      Il a fallu intercepter la voie en question pour réparer le problème, il ne s’agirait pas de rouler sur les agents voie au travail quand même.

      Pour ce qui est des tarifs, ça n’a rien à voir avec nous, et d’ailleurs ce n’est pas à la SNCF que vous payez votre forfait.

    • AlbatrosHurleur dit :

      Pour le coup, même si je trouve qu’expliquer les faits le lendemain est louable, je n’ai pas tout trouvé clair et pas trouvé de réponse à toutes mes questions:

      1) « dérangement d’ un aiguillage en gare de Bibliothèque François Mitterrand » => Toutes les sources du matin indiquaient Austerlitz. Les deux gares se suivent, mais les aiguillages ne sont pas officiellement rattachés à une gare?

      2) « il a été *posé* dans la nuit de lundi à mardi le long de la voie 1 […] pour de futurs travaux » puis « lors de la *dépose* de ce fameux long rail soudé la nuit précédente »: j’en comprends d’abord qu’il a été mis le long de la voie pour remplacer un rail plus tard, puis que c’est en fait un ancien rail qui a été changé la veille. Bon le résultat est le même vous allez dire. Je comprends des commentaires que c’est bien la première situation au final.

      2) « la circulation des trains est alors limitée à 30km/h sur le secteur incriminé » => dans les deux sens? Sur une grande distance? Comment ça peut expliquer autant de retards voir d’annulations?

      3) « La seule circulation possible sur la seule voie 2 » => j’ai vérifié ce soir car j’avais un doute, il y a 3 voies à cet endroit (dont une qui ne dessert aucun quai, certes). Pourquoi ne pas l’utiliser et ne pas desservir la station dans une seule direction plutôt que de fortement impacter toute la ligne?

      4) « les agents de maintenance travaillant sur le dérangement de la signalisation à Champ De Mars […] interdisent la circulation sur la voie 1 à Champ De Mars, à partir de 14h45 » et « La reprise des circulations sur la voie 1 ne va s’effectuer que 4 heures après »: à cause du rail en question ou des câbles endommagés?

      5) « A la mi-journée, un obstacle à la circulation est découvert en gare de Champ de Mars […] perturber la circulation tout l’après-midi et n’a pu être résolu que cette nuit »: même question, c’est pas plutôt l’incident de signalisation le vrai problème? J’ai du mal à comprendre qu’un rail un peu sur le passage ne puisse pas être remis bien sur le rebord rapidement. Il devait pas être fortement sur le passage pour qu’il soit découvert qu’après le passage de dizaines et dizaines de trains, non?

      5) « le trafic a pu progressivement reprendre aux alentours de 19h00 » => il n’a jamais été arrêté, non? J’y suis moi-même passé vers 18h30.

      Merci!

    • El conductorPasser au statut dit :

      Bonsoir , je vais tenter de répondre à vos questions.
      1- En fait c’est un aiguillage qui permettait d’aller à Austerlitz Souterrain qui était en cause. Donc les trains étaient détournés vers Austerlitz Grandes lignes.

      2-En fait c’est le rail de remplacement qui était bien en cause. La vitesse de la ligne étant à 60km/h si on la passe à 30km/h on réduit énormément la capacité.

      3-La voie que vous voyez au milieu à Champ de mars , est une voie en butoir , vous ne pouvez donc pas rejoindre (ou venir) Javel ou avenue du président Kennedy.

      4 et 5 En fait le probleme de signalisation est lié au long rail soudé. Lors de la dépose de ce LRS, il y’a eu un pincement de câble de signalisation. Avec le poids les câbles ont fini par faire court circuit. Pour pouvoir déplacer le LRS il faut des moyens car cela pèse énormément lourd . En fait le rail frottait depuis le début de la journée mais le probleme a été détecte par les agents sur le terrain. Et donc il a fallu faire la réparation pour que la signalisation soit rétablie. Enfin il a fallu vérifier que le rail ne gênait pas trop le passage des trains.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Pour compléter :

      Une fois le câble « pincé », la zone a chuté, car le courant ne parvenait plus au récepteur, de la même façon que si le rail avait été shunté. C’est ce qui a provoqué le maintien à la fermeture des signaux, le système considérant qu’il y avait un train sur la partie de voie concernée.

      Pour le 1 : en fait la notion de gare, côté infra, est différente de celle du côté voyageur. En infra, une gare est un établissement dans lequel se trouve un agent circulation. Or les secteurs circulation dépassent parfois les limites de ce que vous appelleriez une gare.
      Par exemple, le secteur du poste de la gare d’Austerlitz va de cette gare à Choisy-le-Roi incluse, et au niveau de la banlieue il commence à la sortie (ou à l’entrée quand on remonte) des tunnels du RER C, côté BFM (pour un agent circulation BFM, Ivry… ne sont pas des gares).
      Là où cette notion de différence est importante dans le cas qui nous intéresse, c’est que les aiguilles sont attribuées à une gare (au sens infra) précis. Dans ce cas-ci, puisque vous posez la question de l’attribution à une gare d’une installation donnée – c’est bien une aiguille d’Austerlitz.
      Dans la communication au public on se rabat en général sur la définition « voyageur » d’une gare bien entendu, sinon ça n’aurait pas de sens, mais en début d’incident, quand le lieu précis n’a pas encore été déterminé, on « élargit » pour ainsi dire.

      Sur le 2 et le 4, pour ajouter quelques points : en effet passer de 60 à 30 km/h ça réduit la capacité de moitié. Mais surtout il a fallu fermer la voie à la circulation pour que les agents voie aillent voir quel était le problème et le résolvent si nécessaire, ça prend du temps, et pendant ce temps les trains ne passent pas.

      Sur le 3, rien à ajouter, la voie centrale étant en effet un tiroir fermé côté ouest.

      Sur le 5, comme expliqué plus haut l’incident signalisation est la conséquence du problème, et non la cause.

      Sur le 5 numéro deux, je pense qu’ils parlaient de reprise normale du trafic, c’est à dire du retour au plan de transport initial. Mais c’est généralement une expression mal vécue par les usagers car il faut ensuite éponger les retards et pallier les effets des modifications de desserte ce qui fait que la « normalité » n’est pas immédiatement perceptible.

    • AlbatrosHurleur dit :

      Merci el conductor et Clem pour ces clarifications intéressantes!

      Et désolé pour les doublons de numérotation, la zone de texte de rédaction est exigüe et je me suis un peu emmêlé les pinceaux.

  4. Fred91Passer au statut dit :

    1/Tant qu’on ne résoudra pas le problème des trains courts qui peuvent être mi-longs (et inversement), on ne pourra jamais se positionner correctement sur les quais, notamment à BFM. Entre les 4 et 6 caisses notés courts, et les 8 longs, difficile de se répartir dans ces conditions. Donc agglutinés juste là où il y a les écrans.
    2/L’éclairage à BFM d’ailleurs est pénible car on a les projecteurs dans les yeux quand on veut voir les écrans.
    3/ Sur les quais bondés dangereux, BFM se pose là également. De même, trop de bazar au milieu. Il faudrait boucher une partie des trémies au dessus des escalators pour gagner de la place, comme faire un plancher. Inutile d’avoir un vide énorme. Et hier les gars de la SUGE bloquaient un des 3 accès pour éviter la cohue en haut (les gens qui n’avancent pas…)
    4/ A BFM si on pouvait résoudre le pb de fuite sur le quai en tête direction le Sud. ça goutte, sur la tronche, et ça glisse. Pile poil en face des portes…
    5/ L’application Transilien est bien moins bonne que l’URL directe vers transilien mobi. On choisit les gares, on enregistre en favoris et zou, en un clic on a la liste des trains. L’application demande trop de clics.
    6/ Le quai central rarement annoncé à BFM est une vraie plaie. Les pauvres gilets rouge ne sont jamais informés assez tôt. D’où mouvements de masse.
    7/ Comme quoi les travaux ont des effets de bord très contraignants. Mais il est vrai que si on touche à rien, ce sera pire…

    Bref, on a connu pire, et mieux.

    • LydiePasser au statut dit :

      Merci @Nouveaunom pour ce retour.
      J’ajoute vos demandes aussi.
      Un petit point toutefois: je vous conseille de ne plus utiliser l’appli Transilien, mais l’appli SNCF.
      Je vous conseille (@Tous) de lire cet article: https://malignec.transilien.com/2017/01/26/de-lappli-transilien-a-lappli-sncf/

    • Un gnou dit :

      A propos des applications et pour poursuivre le « rex clients »:
      – le widget (URL direct) de l’appli Transilien fonctionne, pas celui de l’appli SNCF (« votre demande n’a pu aboutir »), ce qui est bien dommage car je suis d’accord: il est pratique d’avoir les horaires des prochains trains en 1 clic sur l’écran d’accueil
      – ces 2 applis n’affichent pas l’information lorsqu’un train est supprimé
      – à Pereire (zone de guerre depuis des mois à cause de travaux interminables) direction Pontoise les trains arrivent et partent absolument tous avant l’horaire affiché: un réglage s’impose (entre -2 et -4 minutes)

    • rcc dit :

      Ah oui le gnou il est toujours hypnotisé par son téléphone, ça affine le regard bovin.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @nouveaunom :

      Pour rappel, l’information train court/long est binaire pour Infogare, il ne peut être que court ou long. Le fait que nous ayons 3 longueurs de train est une exception propre à la ligne C. On avait lancé une réflexion à ce sujet (notamment pour afficher plutôt le nombre de voiture) mais ça n’est pas possible dans le système actuel. J’espère que ça le sera dans son remplaçant qui achève son développement (en tous cas je garde un œil dessus).

      En attendant vous pouvez être pratiquement sûr qu’il n’y aura de trains à 6 caisses que sur les missions de la boucle Versailles, c’est à dire VICK/VITY, CIME/CITY et JILL. Par contre sur ces trains pour le moment vous aurez toujours l’incertitude.
      Il peut arriver qu’on en croise sur les trains d’Étampes/SQY, c’est arrivé récemment, mais c’est rare et ce n’est jamais prévu d’avance (c’est à dire qu’on y recourt quand on n’a pas le choix sauf à supprimer le train).

      Pour ce qui est du quai central : comme je l’indiquais dans un commentaire précédent, c’est en général une décision prise au dernier moment par l’aiguilleur, souvent une décision qui s’impose (= l’alternative est de laisser ce train coincé en pleine voie) mais qu’il ne voit pas forcément venir, surtout en plein incident. Du coup le temps de prévenir le PIVIF pour le prévenir, et le train est généralement déjà à quai.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @gnou : Au sujet de Pereire et des trains qui partiraient en avance, pouvez-vous me préciser à quelles heures vous avez constaté cela ?

      Normalement les trains n’ont pas le droit de circuler en avance. Il est par contre possible que vous ayez vu le train précédent qui aurait, lui, été en retard, et eu l’impression que le suivant partait en avance. Du coup j’aimerais vérifier.

    • Un gnou dit :

      @Clem les matins où la circulation est normale le train de 8h57 ou 58 part à 56 ou avant et le 9h17-18 ne part jamais après 9h16 -toujours en circulation normale parce que ces derniers temps il passe plus vers 9h35 ;-). Ces avances ne sont pas signalées par l’appli qui en général annonce plutôt un retard de 2 minutes (9h / 9h20). L’impression est que la durée Neuilly Porte Maillot-Pereire est mal calculée.

  5. Un gnou dit :

    Est-on certains de vouloir laisser affichés les commentaires du nommé « rcc » ? Je ne suis pas certaine que nous comparer, (malheureux) usagers / clients, à des « gnous » « excités » qu’il faudrait calmer à coups de « bonbons à distribuer c’est un peu meilleur comme carotte » soit de nature à apaiser ou rassurer qui que ce soit.
    J’ose espérer que cette personne ne travaille pas en relation client, auquel cas une formation très très très longue me semble indiquée.

    • rcc dit :

      Des gens qui bousculent et se précipitent ce sont des êtres doués de raison vraiment ? Si vous voulez un autre qualificatif, vous pouvez proposer autre chose. Sinon j’aime bien les bonbons et je ne bosse pas à la sncf.
      Pour les formations, le yoga serait une idée pour les gnous, je les rêve comme les paresseux de Zootopie.

    • Il n’est rien d’autre qu’un troll malheureux pleurant après une époque antique (probablement fantasmée).
      Il se nourrit de ce genre de commentaire, s’en repaît pour assurer sa position dominante d’être aux moeurs différents détenant la vérité sur comment se comporter et quels horaires adoptés.
      Visualisez le comme une momie derrière une vitre de musée.

    • rcc dit :

      Enfin une analyse Freudo-lacanienne digne de ce nom 🙂
      Difficile d’admettre que la majorité n’est pas synonyme de globalité, c’est toujours plus simple de s’inventer des chimères.

    • AnnaPasser au statut dit :

      Ce commentaire reflète de que pense certaines catégorie de personnes des usagers…et de plus vu que les responsables de ce blog le laisse j en déduis qu’ ils approuvent ces propos insultant….

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Moi je trouve @rcc distrayant, et il soulève régulièrement des points intéressants. Après le langage, l’humour tout ça… ses interventions sont bien loin du niveau de certains, niveau propos insultants notamment.

  6. Laaau_Reen dit :

    J’ai quand même mis 3h pour rentrer chez moi au lieu de 1h15 en temps normal. Alors oui c’est bien de nous donner des informations sur ce qui se passe mais au lieu de laisser les voyageurs sans explications (sur les quais) et sans moyens de rentrer chez eux vous pourriez nous informer en temps réel au lieu de le faire le lendemain et trouver des trajets secondaires. Merci pour la soirée de merde ! il y en a vraiment ras le bol de tout ces problèmes ! c’est toujours la même chose !
    Toujours une bonne excuse pour ne pas avoir de trains malgrès tous les travaux entrepris.
    Toujours des retards ou des trains supprimés, ça devient étonnant quand tout se passe bien est-ce que c’est vraiment normal ? et frenchement se sont toujours les mêmes qui sont le plus pénalisés, les ELBA / ELAO sont toujours les premiers à être supprimé et les derniers à être rétablis !

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Laaau_Reen,

      Une des difficultés majeures de l’info en temps réel en cas d’incident, c’est que souvent les informations qui remontent du terrain évoluent très vite, et parfois même changent du tout au tout. Du coup, outre le fait qu’il faut un peu de temps pour qu’elles arrivent jusqu’aux agents dans les gares, le temps qu’ils les aient et commencent à les donner, la suivante peut raconter quelque chose de complètement différent. Parfois, la première impression se révèle même complètement erronée.

      Du coup, les voyageurs risquent de recevoir des infos contradictoires. On essaie de ne pas communiquer trop vite pour éviter ça, mais c’est un équilibre difficile à trouver.

  7. Paksy dit :

    Je trouve que la station BFM est large et accueillante (qd on la compare à Gare de Lyon RER D)
    Je voulais aussi dire un grand merci au conducteur des City le matin qui prennent le temps de faire des annonces micro pour rassurée les gens qui montent à juvisy et Choisy comme quoi le train ne partiras pas sans eux.
    Ca allége bien les tensions.

    • Paksy dit :

      Erreur de ma part, je parle des trains Vity (direction Paris, De bon matin pour aller bosser)

    • De souza dit :

      Bonjour, contrôleurs ce matin sur la ligne dourdan-Paris qui ont fait preuve d’une incivilité manifeste (en particuliers une jeune femme). Qd j’ai demandé des explications qd au retard d’hier, réponse : ça peut arriver, les usagers passent leur temps à se plaindre alors qu’ils voyagent pour 2€ ! Inadmissible et pas commercial. Merci

  8. Bn yass dit :

    Bonjour,

    Merci pour ces explications mais il faut vraiment revoir l’application sncf. Je prends généralement le VICK de versailles chantiers mais sur l’appli ils étaient annoncés supprimés. J’ai donc pris le CITY de versailles RG (même pas annoncé comme impacté sur l’appli) archi blindé. Au final les VICK roulaient et on est d’accord il y a bcp moins de monde dans ce train là en comparaison avec les CITY. Bref si on pouvait au moins avoir les bonnes infos histoire de s’organiser dans ces moments de galères ce serait déjà pas mal.

  9. Jimmojo dit :

    Merci pour les explications. La cohue n est que la consequence. Limportant est la cause de cette situation. C est à dire le long rail soudé mal posé. Comment est gérée cette situation aupres de l equipe respnsable de cette situation ? Sanction ? Pedagogie ? Rien ?

  10. kenshiroPasser en mode normal dit :

    je renvois à mon commentaire d’hier:
    https://malignec.transilien.com/2017/02/14/travaux-rer-c-20-fevrier-3-mars-2017/#comment-68735

    Pour les discordances d’information que je mentionne, je pense que trop d’infos tue l’infos. Twitter c’est bien, mais tout le monde ne l’utilise pas. J’ai plutôt tendance personellement à me fier aux canaux traditionnels, même s’ils ont leurs limites. Par exemple je ne comprends pas les bugs d’affichage des écrans avec des trains qui disparaissent subitement pour réapparaître parfois… je veux bien que l’infos soit changeante mais quand même.

    Enfin serait-il pertinent/possible d’avoir des scénarios prédéfinis par axes en cas de coupure du tronçon central ? c’est toujours le doute de savoir par exemple si les trains pour Dourdan partent d’Austerlitz ou de BFM. ca a été aussi le cas pour les étampes (j’ai entendu Austerlitz puis Juvisy).

    Heureusement que ça reste exceptionnel…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      C’est la première fois que j’entends parler de trains origine BFM dans cette direction. BFM n’est pas équipée pour retourner les trains, ils doivent forcément tourner à Austerlitz GL. Je suppose qu’il y a une raison pour ne pas charger de passagers là-bas, mais je trouve quand même ça curieux.

      Il y a des scénarii qui existent mais leur application dépend beaucoup du type d’incident et de sa localisation, ainsi que de l’heure qu’il est et du nombre de trains en ligne. Du coup ils font largement l’objet d’adaptations dans la salle de crise.

      Globalement ça donne le schéma que vous connaissez déjà, si nécéssaire, schématiquement :
      – Trains d’Orly/Rungis circulent normalement, si le passage intra-muros est possible, mais peuvent être limités à Avenue Henri Martin en nord-sud,
      – Trains de Dourdan : limités à Austerlitz GL, les KYVI/DYVI reprennent le Val d’Orge si nécessaire
      – Trains d’Étampes : SARA/SLOM limités à Juvisy, puis le train part à Versailles par la grande ceinture et assure son retour en ELBA/ELAO normalement,
      – Trains de Versailles : la plupart du temps, les JILL et les VICK origine Juvisy sont supprimés et les CIME et VICK origine Versailles Chantiers circulent normalement. Mais si l’incident se situe entre Versailles Chantiers et Juvisy, on fait l’inverse.
      – Les missions « one-shot », à savoir BALI, PAUL, FOOT, KAMA et GATA du soir sont souvent supprimées et éventuellement substituées par des missions longues.

    • OCB dit :

      Le COT fait des origines BFM pour éviter l’autorisation de départ qui doit être donnée par un agent de quai à PAZ en cas de départ commercial alors qu’elle n’est pas nécessaire pour un départ W.
      Dans le cas de retournements inopinés à PAZ on aura tendance à refaire partir le train W pour faire origine commercial BFM pour dégager plus rapidement la voie à PAZ et permettre un autre retournement, l’escale de PAZ n’étant pas forcément en mesure de disponibiliser autant d’agents pour donner autant de départs.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @OCB : OK, ça se tient. Il y a aussi, je sais bien, un problème de disponibilité des voies, ce qui peut expliquer qu’on veuille gagner ce temps en plus du problème du manque d’agents d’escale.

    • Bretignolais dit :

      Oui, c’est déjà arrivé plusieurs fois lors d’incidents d’avoir un train origine BFM. Et c’est toujours une bonne surprise !

    • kenshiroPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Échanges très intéressant, du coup je comprends mieux ! Donc SVP, il ne faut pas dire que les trains sont origine commerciale austerlitz GL mais BFM…

      Cordialement

  11. MauriceM18 dit :

    Bonjour.
    Comme dit dans les précédents commentaires, c’est la communication qui pêche et lourdement. Il y a bien longtemps que de nombreux clients, dont je fais partie, vous demandent d’harmoniser les informations quelle que soit la méthode de diffusion. Qui peut imaginer qu’en 2017 il y ait plusieurs sources pour une même information. En cas de dérangement, même mineur, il est fréquent de constater des discordances entre les afficheurs en gare, les afficheurs de bord de quai, l’application SNCF, twitter, les annonces sonores et les gilets rouges, voire les conducteurs !!! La gestion de crise fait penser à « y a t’il un coordinateur qque part? ». C’est à croire que personne ne sait où sont les trains….pour preuve les changements de quai annoncés au dernier moment ! Ce problème quotidien à BFM n’est toujours pas réglé malgré des remontées frequentes.
    Qui au sein de votre organisation peut prendre un engagement clair pour stopper ces dysfonctionnements, uniquement liés à de l’information.
    Pour compléter ce commentaire, j’ajoute , encore une fois, que l’information diffusée par les moyens digitaux doit etre claire et précise, à savoir « tel train supprimé  » « tel train à telle heure à telle gare »…un message « trafic perturbé  » n’a aucun sens pratique.

  12. ClemPasser en mode normal dit :

    Bonjour,

    Sur les changements de quais, s’il s’en produit un (en effet fréquent à BFM ou à Austerlitz), le système ne peut pas le savoir avant que l’aiguilleur ou la commande automatique du poste ne trace l’itinéraire vers une voie différente, ce qui compte tenu de la densité du trafic se fait très peu de temps avant l’arrivée du train. De plus, il faut que le PIVIF soit informé et modifie l’affichage. Sinon, l’affichage change automatiquement lorsque le train arrive et enclenche une pédale qui signale sa présence et sa direction.

    L

    • MauriceM18 dit :

      Bonsoir. Merci de votre réponse partielle. Je ne sais pas ce qu’est le PIVIF…. mais si je vous décode bien il doit etre informé par téléphone ? Cela semble surréaliste. .. à quoi sert l’informatique? Quant à l’affichage synchronisé par le passage du train les témoignages précédents montrent que ça ne sert à rien quand ce n’est pas un simple changement de voie (E à F par ex.) mais un changement de quai vers le quai central…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Le PIVIF est le Poste d’Information Voyageur Île-de-France. C’est lui qui est responsable, comme son nom l’indique, des annonces dans les gares de sa zone. Pour la partie de ligne dans Paris intra-muros (et un peu au delà), c’est le PIVIF des Invalides qui est en charge des annonces.

      Et oui, quand le poste fait quelque chose qui nécessite une annonce en gare, il appelle le PIVIF au téléphone, c’est encore ce qu’il y a de plus rapide et de plus fiable. C’est le cas notamment en cas de desserte imprévue du quai central. Mais comme je l’indiquais, cette décision étant souvent prise au dernier moment, le temps d’avoir le PIVIF au téléphone et de lui passer le message puis que lui fasse redescendre l’info avec une annonce + le changement d’affichage Infogare, en général le train arrive déjà à quai.

      S’il n’était informé que par message électronique il est probable que les infos importantes de ce genre se noieraient dans la masse.

    • Bretignolais dit :

      Il faudrait aussi savoir quelle technologie utilise le poste d’aiguillage. Ils sont loin d’être tous informatisés (comme celui de la Gare de Lyon qui est encore pour peu de temps un poste à leviers, son remplacement étant en cours…).

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Bretignolais : dans le cas qui nous intéresse, ça a en fait assez peu d’impact : que ce sont un poste informatisé, un poste à relais souples (comme celui d’Austerlitz), un poste à éléments d’itinéraires ou un poste à leviers (avec toutes les variantes qui vont bien), une aiguille qui décontrôle reste une aiguille qui décontrôle, avec les mêmes conséquences. La différence tient surtout à la taille et à l’emplacement du poste. Par exemple dans le cas d’un petit poste, l’aiguilleur va lui-même vérifier son aiguille, mais dans un grand poste cette aiguille peut être très éloignée et il faut alors recourir à un conducteur.

      Là où dans le premier cas ça ne prend que le temps de faire l’aller-retour, dans le second il faut envoyer un autre agent sur place, un qui est plus près, c’est à dire généralement le conducteur du train le plus proche. Si ce train est un train de voyageurs arrêté à quai, il faut d’abord l’évacuer pour des raisons de sécurité (je le mentionne car c’est un problème qui a été rencontré lors de l’incident à Champ de Mars : des usagers ont refusé d’évacuer le train qui devait aller voir le problème, ce qui n’a certainement pas aidé…

  13. voyageuse épuisée dit :

    Je suis usée par la ligne c. En 8 jours nous avons eu un colis suspect, un train en panne, un problème de signalisation et hier le rail endommagé. Le matin nous arrivons très en retard en travail et le soir en retard pour récupérer les enfants. C’est vraiment usant surtout que nous payons 100% de notre abonnement. Sans compter que tous les étés nous n avons pas de rer pour rénovation…

  14. Lardy91Passer au statut dit :

    Bonjour,
    A chaque incident sur cette ligne C, depuis des années, je retrouve les mêmes problématiques de communication, de mouvements de foule des voyageurs qui sont « trimballés » de droite et de gauche et une panique globale.
    J’imagine qu’il doit y avoir des tonnes de cartons ‘REX’ dans vos locaux.
    Désolé, ce post d’explications ressemble, pour moi, à des dizaines déjà lu sur ce blog et n’apporte que de « fausses » promesses d’améliorations comme les précédents…
    Je le répète encore une fois (poliment). . . RAS LE BOL!

  15. BuckDanny91Passer au statut dit :

    Ouais alors qu’il y’ait des incidents ça on a bien compris que pendant les 10 ans qui arrivent on va y avoir droit régulièrement et sincèrement les causes du pourquoi, en tant que voyageur ça fini par nous passer au dessus de la tête.

    Par contre ça n’excuse pas le b…azar dans lequel on s’est retrouvé à Juvisy. Je devais aller à Paris ce soir là depuis Epinay s/Orge et ça a été n’importe quoi niveau info ! Ca a commencé par l’appli SNCF qui était totalement aux fraises et qui m’annonçait un train à une heure totalement fantasque qui devait aller jusqu’à paris, alors que bon visiblement c’était impossible, bref appli inutilisable. Je passe sur les annonces inaudibles, incompréhensible et incomplète … résultat, anarchie totale sur les quais de Juvisy. Là où j’en veux à la SNCF, c’est que Juvisy il y a un truc bien pratique quand tout foire qui s’appelle le RER D !! Je sais pas c’est donc à ce point impossible de communiquer entre vous et d’imaginer qu’au lieu de nous annoncer 1000 fois que le train est terminus Juvisy on nous dise plutôt vers quel quai nous diriger à Juvisy pour chopper tel RER D qui va à Paris à tel heure ??? Là ça aurait été une gestion efficace et la perte de temps minime.

    • pdoPasser au statut dit :

      Bonjour

      Il y a des écrans ou vous pouvez trouver l’information dans la gare.

      Certes sur les quais de cette gare ils sont aux abonnés absents. Ceux qui étaient en place ont été enlevé je ne sais pas pour quelle raison…

  16. Lud942 dit :

    Et aujourd’hui grève inopinée
    Le bazar ne finira jamais sur cette ligne

    • 94RERDPasser au statut dit :

      Attention, cette grève est également à l’initiative du personnel de la ligne H.

      Les axes perturbés ce jour, en résumé :
      – T4 entre Bondy et Aulnay totalement interrompu, mouvement social régional planifié et informé depuis mardi.
      – Ligne P uniquement entre Esbly et Crécy, avec circulation réduite jusqu’à 15h puis interruption totale, cet axe étant inclus à la ligne T4 pour le mouvement social.
      Pour ces deux axes, un service de substitution routière a été prévu.

      Ensuite, pour cause de mouvement social local distinct du mouvement ci-dessus mentionné, les axes suivants sont perturbés :
      – RER C entre Massy et Pontoise via Pont de Rungis (+30min et suppressions à prévoir).
      – Intégralité de la Ligne H (idem, +30min et suppressions à prévoir).
      Aucune substitution routière n’est prévue, à l’exception de l’axe Pontoise – Creil sur la ligne H.
      Attention, certains RER D peuvent aussi être supprimés à l’initiative de ce mouvement social, notamment entre Paris Nord et Creil (ce qui peut servir pour les voyageurs décidant de se reporter de Pontoise vers Creil).

  17. ADO dit :

    On peut savoir ce que c’est que cette histoire d’inondation et de grève inopinée ?
    J’ignorai que la Seine était en crue ??!

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Je ne sais pas pourquoi il y a une inondation, mais les voies sont en dessous du niveau de la Seine et les sols de Paris sont plein d’eau (comme tous les usagers du métro le savent…). Une des pompes est peut-être tombée en panne ?

      Pour le mouvement social inopiné, il concerne le réseau Paris Nord, c’est pourquoi il ne touche que les MONA/NORA sur la ligne C (c’est l’effet domino). Le reste de la ligne n’est pas affecté et les ROMI/GOTA circulent normalement.

      Maintenant dans un deuxième temps il y a ce problème d’inondation. Des ordres sont remis aux trains qui ne peuvent rouler qu’à 30 km/h, ce qui réduit la capacité du tunnel intra-muros de 20 à 6 trains par heure seulement, vous voyez le problème… du coup le plan de transport est modifié :

      – Les trains de Dourdan sont origine/terminus Austerlitz GL,
      – Les trains d’Étampes sont origine/terminus Juvisy, certains montent à Austerlitz GL,
      – Les trains de Versailles circulent comme suit : JILL supprimés, 1 VICK sur 2 supprimé, CIME/CITY circulent normalement
      – Les MONA/NORA sont toujours supprimés (à cause de la grève au nord), les ROMI/GOTA circulent normalement.

    • El conductorPasser au statut dit :

      A priori il y’a une remontée d’eau entre musée d’Orsay et invalides.
      Je ne sais pas d’où vient l’eau mais le rail a les pieds dans l’eau

    • kenshiroPasser en mode normal dit :

      Pour les trains pour Dourdan : partent-ils/sont-ils bien partis commercialement d’austerlitz GL ?

  18. Jacquot dit :

    1) merci pour l’effort louable mais a posteriori.
    2) on a besoin d’informations en direct ou le plus rapidement possible.
    3) quand un usager est sur les voies, l’information est transparente. Mais quand les fautifs sont du côté SNCF ou autre, c’est le flou. si il y a eu un problème de rail, c’est qu’il a été mal entreposé !
    Si il y a un problème d’aiguillage après des semaines de travaux, c’est difficilement acceptable.
    4) le flou dans les infos donne l’impression qu’on est pris pour des idiots. Ne pas afficher un train supprimé ne change rien à la réalité de sa suppression mais en rajoute à l’énervement.
    5) quelle indemnisation ? En appeler tous les jours, voire plusieurs fois par jour, à notre patience a ses limites. Parce qu’on paie au boulot à cause des retards et pour nos enfants (surcoût de garde).
    6) pourtant d’un naturel patient et très adepte des transports en communs et des services publics, la dégradation du service atteint des niveaux beaucoup trop élevés pour de simples humains
    7) à quand un engagement contractuel ? On s’engage à payer, la SNCF devrait s’engager plus fermement sur la qualité de service.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Sur le 2 et le 4, comme je l’ai déjà expliqué (je vous renvoie à d’autres commentaires que j’ai pu faire à ce sujet), l’information met du temps à se fiabiliser en fonction des remontées du terrain. Communiquer trop vite c’est rajouter des informations qui peuvent être contradictoires, ce qui participe au flou que vous dénoncez (avec raison). Ce qui complique encore cette communication c’est que souvent les incidents ont plusieurs faces (exemple : un problème affectant la voie qui entraîne un incident de signalisation (ce qui est quasiment toujours le cas)).

      Sur le 3, personne n’a nié que ce rail ait pu être mal entreposé.

      Sur le 5, il me semble que ce n’est pas prévu. La seule indemnisation prévue concerne le manquement au service minimum, et c’est un remboursement effectué par le STIF pris en charge par Transilien. On a vu ce cas de figure après les problèmes de juin dernier.

      Sur le 6 : c’est pour ça que la massification des travaux à été engagée. C’est un peu comme une maladie, il faut que ça se dégrade (à cause des conséquences des travaux) pour pouvoir aller mieux.

      Sur le 7 : aucun engagement contractuel n’empêchera les incidents, surtout quand une telle proportion vient de causes extérieures. Mais ces problèmes lui coûtent des millions d’euros en pénalités auprès du STIF chaque année.

  19. kenshiroPasser en mode normal dit :

    bon courage à toutes et à tous pour ce soir…

  20. tchoutchou dit :

    on ne dit pas un souci, mais un problème. Un souci, c’est moral, pas technique.

  21. DidierC91 dit :

    L’expérience du 21 ne vous a pas servi de leçon pour votre démonstration d’exploitation hasardeuse. Autre problème même solutions…vivement la privatisation

    • rcc dit :

      Ah les exploitants privés ils vont faire voler les trains pour éviter de circuler sur l’infra pourrie ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @DidierC91 : la privatisation ne changera rien, ce seront les mêmes trains sur le même réseau. Avec les mêmes problèmes. Sauf que l’argent qui est intégralement réinvesti actuellement bah il y en a une partie qui filera dans la poche d’un actionnaire à la place.

      Parlez-en aux usagers du réseau de banlieue du sud-est londonien, vous allez voir ce qu’ils en disent de la privatisation. Ils militent même pour la reprise de leurs lignes par TfL, c’est dire. (Un exemple : http://www.bbc.com/news/uk-england-35558864 : vous y retrouvez tous les bons ingrédients, travaux rendus en retard, gel sur les caténaires et les voies… et pourtant c’est totalement géré par le privé.)

    • Taronyu dit :

      La privatisation du réseau Londonnien est un exemple avéré de transition très très mal gérée.
      Pour autant, Tfl, après des années de sous-investissements, galère à assurer encore un service potable. Leurs trains déraillaient et certaines lignes prennent encore feu de temps à autre. Bon je dis ça… on a un RER qui a fumé noir il y a pas si longtemps il me semble, mais ça reste rare dans nos contrées.

      Pour voir du privé qui fonctionne, il faut regarder Singapour ou Tokyo : chaque ligne là-bas est gérée par une entreprise privée, régulée par un organisme de régulation public. Les tarifs sont maintenus bas en se basant sur une tarification à la distance. Fait intéressant : les lignes à l’air libre ont une tarification plus chère que les lignes totalement ou partiellement souterraines, et c’est logique : le coût de maintenance n’est pas le même.

      Il devrait être possible de rendre éligible une société autonome et non-détenable par un groupe tiers, et obligatoirement non-cotée en bourse afin de la protéger des effets de bord du système à actionnariat.

    • Taronyu dit :

      ERRATUM : les lignes à l’air libre y sont MOINS chères que les lignes souterraines, au km.

    • rcc dit :

      Dans vos exemples asiatiques, à qui appartient l’infra ? Le matériel roulant ? L’entreprise privée elle gère quoi ? L’exploitation ? La maintenance du MR ? de l’infra ? La totale ?
      La loi ORTF a bien défini les règles de concurrence sur le ferré et pas sûr que ce soit les mêmes conditions.
      JE connais rien à l’Asie mais apparemment à Tokyo tu paies autant de tickets / abonnements que tu fréquentes des réseaux privés différents. Es-tu sûr du bas coût ? En tout cas le modèle francilien, avec la sacro sainte concurrence ne sera pas celui là.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Taronyu : Les TfL ont fait d’énormes investissements et énormément de progrès ces dernières années. À tel point que quand ils ont repris les trains de banlieue qui forment maintenant le London Overground, les usagers des lignes non concernées comme celles de la Southeastern se sont mis à réclamer qu’ils reprennent aussi les leurs (ce qui devrait être le cas dans les prochaines années).

      Il y a eu un véritable progrès grâce exactement à ce qu’on fait en ce moment, il a juste fallu de la patience.

      Toujours à Londres, comme au Royaume-Uni, le réseau ferré appartient à Network Rail, une société de droit privé contrôlée de facto par la puissance publique. Mais lorsqu’un opérateur privé obtient la franchise sur une ligne, il devient aussi responsable de l’infrastructure (gestion, maintenance…) pour son compte.

  22. Corinne91 dit :

    Petit retour sur ma propre expérience. En voyant que le RER était cassé, je me suis rendue à Austerlitz (monter à BFM est souvent illusoire dans ce cas….). Impossible de mettre un pied sur le quai dans le souterrain (pour les raisons de blocage des escalators que d’autres personnes ont déjà mentionnées), du coup comme les DEBA/DYVI étaient annoncés en départ grandes lignes, je me suis dit que j’allais patienter ma petite demi-heure pour prendre le DEBA annoncé à 17h36. A 17h33, celui-ci disparaît brusquement des écrans…. Avec d’autres voyageurs, on se dit « bon, il a dû partir du souterrain quand même…. ». Un autre DEBA est annoncé à 17h51. Entretemps, un agent SNCF nous informe qu’un RER se trouve à quai voie 5, mais que personne ne sait où il va aller. On décide de faire le pied de grue devant, au cas où ce soit le DEBA de 17h51. Et là, après déjà presque 1h30 depuis que j’ai quitté le travail, on nous dit « ah mais en fait, les DEBA partent de BFM! ». Breeeeeef…. Je retente le souterrain, et au moment où je passe les portillons, annonce: « un train ELAO sera au départ des grandes lignes…. voie 5!!!! » bref là où je me trouvais 5 minutes avant! Sachant qu’étant malvoyante faire des aller-retour comme ça dans des lieux pleins d’escaliers et mal éclairés est assez pénible,sans parler de négocier le déplacement plus qu’aléatoire des gens (c’est si compliqué de marcher droit sérieux?), j’étais un peu enragée! Résultat, deux heures pour rentrer chez moi après mon départ du travail. Je viens de voir que c’était encore le boxon ce soir, j’espère que cette fois les DEBA/BALI partent VRAIMENT d’Austerlitz grandes lignes, et surtout, que l’information circule….

  23. DidierC91 dit :

    Non les opérateurs privés ne font pas voler les trains mais il les font rouler puisqu’il. Ont un intérêt financier que la sncf ba pas..c’est le STIF qui paye donc le contribuable pour quel service?? Nul matériel pourris installation pas mieux, personnel pas toujours compétent.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      La SNCF paie des millions de pénalités au STIF chaque année à cause des problèmes. Vous avez tort si vous croyez que ça ne lui coûte rien.

      Je vous renvoie à mon commentaire au dessus pour un contre-exemple qui vous montre que le privé a exactement les mêmes problèmes (sauf qu’eux sont responsables des investissements, et non l’État, puisque justement… c’est totalement privé.)

    • rcc dit :

      Euh les pénalités… Ca s’arrange toujours hein…
      Mais bon Didier n’a pas l’air au courant des modalités de la future mise en concurrence des lignes franciliennes, remarque ça le fait rêver c’est bien, plus dure sera la chute.

  24. dedePasser au statut dit :

    Lydie
    22 février 2017 à 15:42
    @Unhommesurterre2: appelez-moi la prochaine fois!

    C’est chose faite pour ce soir apparemment : mais là c’est moins la fête alors ce sera WISKY !

  25. AnnaPasser au statut dit :

    Demain ce sera dilatation des rails à cause de la canicule? J aurai été en retard 3jours sur 4 cette semaine au travail en rdv bref de toute façon mon compte à été débité sans pb lui….

    • dedePasser au statut dit :

      Automne : feuilles mortes
      Hiver : Gel
      Printemps : ?
      Été : canicule

      Mais bon heureusement c’est pas tout les ans la même chose ………………………………………….

  26. isa91Passer au statut dit :

    Bonsoir
    Mon expérience d hier soir : grâce à Facebook j’apprend qu’il y a un souci a champs de mars et que les dyvi partent d austerlitz GL donc direction le metro 10 au lieu de se retrouver planté à Musée d Orsay la gare morte sans agent et info. Ligne 10 arrêtée problème technique donc retour sur ma gare préférée musee d Orsay, quelle chance un rer a quai un Dyvi, il part a 17h55 dessert les gares parisienne et une fois sortir de Paris il se met en mode teufteuf…. incompréhension le souci est à l opposé….au final 5 km a l heure jusqu a bruyeres le chatel arrivée à 19h30. Durant ce long trajet de 1h35 aucune info du conducteur sur la raison pour laquelle ce rer roule au pas.
    Je ne parlerai pas des galères de ce soir je suis trop fatiguée par ces trajets interminables pour rejoindre ma gare de bouzeux du sud (petite dédicace à rcc chou)

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Deux raisons probablement, d’une part les conséquences du problème de Champ de Mars qui a créé des bouchons en ligne qui ont dû mettre du temps à se résorber, et en outre il me semble qu’un passage à niveau est tombé en rade vers Saint-Chéron, ce qui n’a pas du arranger les choses pour votre DYVI.

  27. TrainTrain dit :

    Je n’ai pas tout lu mais deux précisions sur certains types de perturbations.
    Premièrement, les travaux sont généralement effectués par des boites privées acceptant des délais trop courts pour effectuer le boulot normalement. L’histoire du rail déposé à coté du rail de circulation en attendant sa pose ne serait pas étrangère à ce fait.
    Concernant les passages à niveaux (PN), depuis quelques années, des mesures drastiques ont été décidé par des costards cravates qui ne mettent jamais les pieds sur le terrain.
    Je pense notamment au « raté d’ouverture » au bout de quelques minutes alors que le PN fonctionne très bien!
    Résultat, circulation au ralenti pour les trains et PN fermé ENCORE plus longtemps pour les voitures!

  28. JUPITER dit :

    Ce matin pas de train direction Paris cela deviens difficile au Saules sans compter les retard de dernière minute hier soir impossible de monter dans le train pour les Saules car 2 trains annulés pour commencer à 8h des Saules pour St Michel il faut partir au moins à 6h des Saules et encore !

  29. JUPITER dit :

    Ras le bol de cette ligne

  30. duparcat dit :

    Et aujourd’hui c’est quoi ce m… Y a pas de mot. Un train a 7h27 le prochain a 9h nous dit on en gare. Greve . Blague le service minimum oublie mais pire on ne connaît meme pas les trains pour rentrer ce soir. Semaine de m. Service de m. Aucune information. Je vous offre le meilleur trophée 🏆 de la com de m.

    • Seb94 dit :

      Il fallait bien finir en beaute. Mais effectivement il y a pas eut respect du delais de 48h ou alors la direction de la ligne a fait expres de ne pas communiquer. La seule solution que je vois serait l’application d’un droit de retrait mais pourquoi que certaines missions…en tout cas ca finit bien la semaine.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Seb94 , vous êtes sur la bonne voie !

    • duparcat dit :

      El conductor ayez l’honnêteté de nous dire la vérité. L’humain a la capacité de comprendre , même en colère parce que cette semaine a été pour le moins éprouvante et on se demande si on en est à son apogée ou s’il faut s’attendre encore à pire. d’où notre demande de savoir car le motif invoqué par la Direction est INACCEPTABLE. Si grève il y a , à quoi doit-on s’attendre la semaine prochaine ? Ce n’est pas la grève que je critique c’estla façon on nous balade avec des phrases à dormir debout et je cite le site officile sncf : Le 24 février 2017 de 06:10 à 13:00

      Direction(s) concernée(s) :
      – Pontoise
      – Massy Palaiseau via Pont de Rungis

      La circulation des trains NORA (Massy Palaiseau – Pontoise), GOTA (Pont de Rungis – Montigny Beauchamp), MONA (Pontoise – Massy Palaiseau) et ROMI (Montigny Beauchamp – Pont de Rungis) est fortement perturbée.

      Prévoir plus de 30 minutes supplémentaires de trajet.

      Lorsqu’on aura foutu dehors les gens qui s’en mettent plein les poches et c’est à eux que je dédie le trophée de communication et cie de m. et que les employés seront les actionnaires de leur entreprise alors on aura fait un sacré pas dans l’humanité. Pour les plus curieux, regardez Mark Tellinger et son projet Ubuntu qu’il met en place dans de nombreux pays, communutarsime (à ne pas confondre avec communisme dont l’idéologie n’est rien d’autre qu’une dictature, sans parler de notre soi-disant démocratie). El conductor , je suppose que vous êtes conducteur, et je respecte votre profession, et je reconnais que pendant la crue et les grèves certains ont fait des messages de sympathie et je les remercie encore car c’était vraiement pénible, mes griefs vont aux gens à la tête des compagnies privées ou publiques dont ils n’ont rien à faire de nos problèmes seul le pouvoir et l’argent les intéresse. Si le peuple français était capable de se soutenir et de reprendre son propre pouvoir, nous ne serions même pas sur ce blog, blog fais par la Direction et pro Directop, mais qui n’est pas au charbon , mieux vaut en rire. En attendant, il va falloir que je songe comment rentrer ce soir et ce n’est pas avec la communication de la sncf que je peux m’appuyer !!!

    • El conductorPasser au statut dit :

      Malheureusement je n’ai pas toutes les infos , donc je ne vais pas m’avancer sur un sujet sensible!
      Tout ce que je peux expliquer c’est que les conducteurs de la ligne C sont répartis sur 3 établissements à savoir pour la majorité l’ETABLISSEMENT TRACTION PARIS RIVE GAUCHE (ET PRG), l’ET CENTRE et l’ET NORD PARISIEN. C’est sur ce dernier qu’il y’a un soucis entre agents et direction et c’est pour cela que ça ne perturbe que l’axe MASSY/PONTOISE mais aussi la ligne et surtout la ligne H.

    • duparcat dit :

      merci El conductor pour ces quelques infos. c’est toujours mieux que celle officielle du site .

    • Seb94 dit :

      Et aller on en rajoute une louche sur le week end. La semaine n’a pas du etre assez compliquée.

  31. MauriceM18 dit :

    Bonjour. Retour sur https://malignec.transilien.com/2017/02/22/retour-sur-la-journee-du-21-fevrier-2017-sur-la-ligne-c/#comment-68824. Quand je parlais de méthode informatique pour synchroniser les annonces et affichages, je parlais de systèmes informatisés …. en gros qd l’aiguillage bascule pour changer la voie du train ça envoie un « signal  » qui fait changer l’affichage et déclenche une annonce. Bref un vrai système automatisé quoi!!! Un peu comme votre GPS qui recalcule seul…. Là votre description de la méthode semble archaïque. .. comment s’assure t’on qu’il n’y a pas d’incompréhension entre les opérateurs ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Et bien parce que ce n’est pas comme ça que le système ferroviaire fonctionne.

      L’aiguilleur trace un itinéraire en temps utile pour l’arrivée du train. Mais tous les trains arrivent de la même voie, donc l’aiguilleur ne peut tracer les itinéraires que juste pour l’arrivée des trains. Même si on automatise l’affichage basé sur la position de telle aiguille, vous n’aurez pas l’info tant que l’itinéraire n’est pas établi. Or comme il y a 4 voies possibles de sortie à Austerlitz qui fusionnent en une seule voie, l’itinéraire ne sera jamais tracé plus de quelques instants à l’avance.

      En outre, ce n’est pas parce que l’itinéraire est tracé vers, disons, la voie F à l’instant T (parce que le train précédent est parti de la voie F) que le train suivant va aussi arriver sur la voie F. En dehors d’utiliser la voie prévue dans le programme, le système n’a aucun moyen de savoir où l’aiguilleur va envoyer le train. Imaginez : vous auriez un changement d’info à chaque fois que l’aiguilleur modifierait la position des aiguilles !

      C’est pourquoi ce basculement automatique dépend de l’arrivée effective d’un train, s’il arrive sur une voie autre que celle qui était prévue.

      Enfin l’aiguilleur est le seul responsable du tracé des itinéraires placés sous sa responsabilité, il n’y a donc pas de problème d’incompréhension entre les opérateurs.

  32. Fatiguée du RERC dit :

    Retour d’expérience
    Les problèmes sur ce RER sont réguliers depuis l’incendie du poste d’aiguillage des Ardoines c’est à dire depuis le 23 juillet 2014. Nous sommes régulièrement dans le stress, la course au RER, acharnés des applications pour vérifier le trafic. En ce qui concerne la dernière application beaucoup de progrès sont à faire, elle n’est pas à jour, envoi pas tout le temps les notifications…. Bref on découvre à la gare les problèmes. Le manque d’information est toujours d’actualité en gare par ailleurs. Cette semaine a été compliquée pour tous, et coup de massue final avec un mouvement social inopiné! Je suis de nature patiente mais les erreurs professionnelles (LRS) et le mouvement social c’est trop. Entendre les gens s’engueuler, se battre pour une place dans un train, arriver fréquemment en retard à la crèche et à l’école, donc payer plus cher pour les heures de dépassement… Sachant que l’on a aucun et on n’aura jamais de dédommagement… C’est TROP! Je suis blasée, fatiguée et ruinée. Un grand MERCI à la SNCF, au STIF, et aux établissements privés qui travaillent pour eux. Cela montre bien l’image de la France : Chacun pour soi et dieu pour tous.

  33. Ish dit :

    C’est quoi ce bazar ce matin ? J’arrive en gare, plus d’une heure avant le prochain train, pas de message particulier sur les écrans, juste une vague annonce sonore qui parle d’un mouvement social. Obligé de prendre le métro, et fun fact, sur les écran qui récapitule l’état du trafic sur toutes les lignes, le traffic était affiché comme « normal » sur la ligne C. Il n’y a pas un service minimum normalement ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Si bien sûr, mais le service minimum s’entend à l’échelle d’une ligne. Or la ligne C fonctionnait bien au delà du service minimum aujourd’hui.

  34. sandjuanPasser au statut dit :

    Bonjour à tous, étant que le Blog d’à coté « La ponctualité décryptée sur le RER C » est complétement déserté je reviens poser ma question ici (je me sentais un peu seul). je souhaiterai juste un peu plus de précision sur les suppressions et retards de ce matin. J’ai juste ça comme info : « Motif : indisponibilité d’une certaine catégorie de personnel. ». Merci à vous.

  35. pdoPasser au statut dit :

    Bonjour

    Cela s’appelle une grève surprise !!!
    J’ai entendu cela à la radio sur paris nord.

    Bonne journée

    • El conductorPasser au statut dit :

      Ce n’est pas une grève surprise. Désolé de vous le dire. La situation est très tendue sur la région PARIS NORD.

    • weezzz dit :

      De quoi s’agit-il alors ? Est-ce l’exercice d’un droit de retrait ? Pardon d’insister mais il est beaucoup plus facile de supporter un désagrément lorsqu’on le comprend …

    • El conductorPasser au statut dit :

      Vous pouvez comprendre aussi que ce n’est pas la région sur laquelle la ligne C est rattachée et qu’il est difficile de vous donner des informations vu que nous n’en avons que des bribes. Mais de ce que j’ai pu entendre il s’agit en effet d’un droit de retrait des agents de l’établissement Nord Parisien

    • El conductorPasser au statut dit :

      En fait c’est un droit d’alerte qui a été déposé, et donc qui entraîne donc un droit de retrait.

    • 94RERDPasser au statut dit :

      Alors en fait, si vous voulez, El conductor n’a pas totalement tort. Si on se base sur ce qu’il dit, c’est un droit d’alerte = droit de retrait sur les établissements Nord Parisien, notamment exercé par le personnel de traction Résidence. Ce mouvement touche en réalité la ligne H. Cependant, certains trains du RER C partagent le même réseau et donc le même centre de maintenance, notamment entre Ermont et Pontoise. De même, certains trains de la ligne J subissent ce même sort pour un même partage, notamment entre Paris et Cormeilles via Ermont. Enfin, c’est avec la ligne RER D qui partage le réseau sur le secteur de Creil, et donc possède quelques rames dans ce même secteur, qu’on est complet sur les lignes pouvant être perturbées avec le mouvement généralisé en ligne H.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Il faut préciser que des agents de l’établissement traction Nord Parisien assurent des trains de la ligne C.

    • weezzz dit :

      Merci beaucoup pour vos réponses !

  36. Nocturne dit :

    C’est vraiment lamentable, une grève surprise et aucun préavis, ne serait-ce de 24h pour que les usagers puissent s’organiser.
    Lorsque ce ne sont pas les pannes, les restitutions tardives de travaux, et j’en passe, il y a toujours quelque chose. L’usager n’est vraiment considéré que comme un porte monnaie ambulant…

  37. Un gnou dit :

    Cette grève surprise, donc probablement illégale, et l’absence totale d’infos qui l’accompagne n’est qu’une manifestation de plus du mépris du personnel de cette ligne pour les usagers. Il ne faudra pas s’étonner de la réciprocité: la situation devient vraiment tendue sur les quais.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Vous parlez de mépris sans même savoir ce qu’il en est réellement…
      Et franchement le mépris des usagers ne datent pas d’hier envers les cheminots il suffit de lire et d’écouter les commentaires des lors qu’il y’a un soucis ( vous êtes nul, incompétent….etc )

    • Un gnou dit :

      Effectivement je parle de mépris parce que je ne sais pas ce qu’il en est réellement alors que ce « mouvement social inopiné » m’a déjà coûté 2h de temps perdu en 2 jours, et que nous avons collectivement posé plusieurs fois la question sans obtenir le moindre début de réponse!
      Ce blog est sensé être tenu par les responsables de la ligne C. Je suppose (ou espère, sinon effectivement il y a un sujet de compétences) donc que je m’adresse à des personnes qui connaissent les motifs du blocage et sont à même d’en évaluer la durée… J’interprète peut être rapidement le refus de nous informer comme du mépris et dans ce cas serais ravi d’avoir votre point de vue!
      Je parle aussi de mépris parce que personne ne s’adresse aux usagers de la ligne pour présenter des excuses après cette semaine en enfer. Nous obtenons systématiquement des explications techniques qui reviennent à « pas de chance » ou « c’est pas de notre faute ». Difficile à comprendre pour nous autres profanes car si ce n’est pas de la faute des RESPONSABLES de la ligne, alors qui?

    • rcc dit :

      Faudrait que la sncf s’excuse par avance auprès du gnou pour les 10 années de perturbations à venir (et plus si affinités).
      Bon ça ne lui empêchera pas un ulcère légal à mon avis.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @gnou : pour ce qui est de la durée, je ne pense pas que la direction des établissements concernées aient des voyantes extralucides dans leur effectif. Je ne pense pas que les agents qui font jouer leur droit de retrait savent eux mêmes combien de temps ça va durer…

      Les problèmes de la ligne ont des responsables divers en fonction des circonstances, mais je n’entre pas dans les détails : votre formulation me dit que vous n’êtes pas vraiment prêt à en parler.

      Sinon parfois les agents ici n’ont pas toutes les infos (surtout que dans ce cas ça concerne une autre région ferroviaire que celle de la ligne C) et préfèrent parfois ne pas vous dire de bêtises. Juste en passant.

  38. sandjuanPasser au statut dit :

    Bonjour, donc, si j’ai bien compris les échanges ci-dessus, il se passe quelque chose sur le nord qui impacte l’ensemble des lignes du coin mais on ne peut, ou veut, pas nous dire quoi. Bon, pourquoi pas, dites nous juste ce qu’il en est quand vous aurez un peu plus d’infos.

  39. duparcat dit :

    S’il y a un droit de retrait c’est qu’il y a danger, hors je n’ai rien vu dans les medias sur une quelconque agression de chauffeur ou quelque chose de ce genre, alors tout de même je me pose la question suivante : les voyageurs sont-ils concernés par ce danger, car si c’est le cas et que le public n’est pas informé, c’est de l’inconscience de la part de la sncf et ou réseau ferré de france. On garde en mémoire l’accident de Brétigny et que depuis les travaux n’ont jamais été aussi nombreux pour renouveler le réseau.
    autre question : combien de temps cela va t-il durer ?
    Le motif invoquait par la sncf est largement insatisfaisant.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Il n’y a aucun risque pour les voyageurs. Comme expliqué par la direction de la ligne, il y’a un problème social.

    • Seb94 dit :

      Dis autrement on est en periode de NAO et ca ne doit pas tourner comme il faut.
      En attendant une alerte vint de tomber tout a l’heure on en as jusque lundi inclu. Semaine d’enfer pour ceux qui bosse ce week end ca va continuer et lundi la semaine va vraiment mal commencer. Ca me fait rever.

    • El conductorPasser au statut dit :

      En période de NAO ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Le droit de retrait c’est lorsque qu’un ou des estiment qu’il y a un danger imminent pour eux, pour leur santé ou leur sécurité, OU s’ils constatent un défaut dans les systèmes de protection. C’est un droit qui concerne n’importe quel salarié français, à n’importe quel moment.

      La seule restriction est que ce retrait ne doit pas avoir pour conséquence de créer un nouveau danger grave et imminent pour d’autres personnes (donc les agents ne peuvent pas se retirer si cela fait courir un danger aux usagers).

      Il n’y a donc aucun risque couru par les usagers lors d’un droit de retrait des agents SNCF. Au delà du risque de devoir galérer, c’est sûr. 🙁

      @el conductor : NAO = négociation annuelle obligatoire. Je ne crois pas que ce soit lié, je ne connais d’ailleurs pas le calendrier de cette année. Et de toute façon ça se solderait par une vraie grève, pas par l’exercice d’un droit de retrait. Et nos OS hésitent rarement sur ce point, elles ne s’amuseraient pas à prendre des chemins détournés.

    • Seb94 dit :

      Alors on attend les explications dans ce cas.

      D’autre part je considere qu’a partir du moment ou cette greve met moins de train en place pour un traffic voyageur qui est identique le droit de retrait n’est pas valide car il met en danger les clients. En effets moins de train = trains bondés + quais de gare aussi bondés.

      J’aimerais bien qu’on nous dise un jours le nombre de passager max admissible par wagon (assis + debout) et qu’on verifie que cela est toujours respecte. Dans les bus c’est indique et il c’est rarement respecte. Jusqu’au jour ou un accident assez grave fera qu’un assureur demandera des comptes et la certains seront face a leur responsabilites.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @seb94 : vous ne pouvez pas comparer les bus et les trains pour ce qui est du nombre de passagers.

      En effet un bus en surcharge est un danger public, mais sur un train de voyageur pour le mettre en surcharge je crois que vous avez pas mal de marge.
      (de mémoire sur une Z 20500 de 4 caisses la masse de chargement max est de 99 000 kg, soit 1300 personnes moyennes ; sans compter que ce chiffre augmente quand on baisse la vitesse. Personnellement je ne vois pas comment on peut faire rentrer 1300 personnes dans les 4 caisses.)

    • Seb94 dit :

      Il suffit d’une greve ou d’une ligne avec des problemes comme la semaine passée.
      Alors puisque vous ne voulez pas comparer avec les bus ayez au moins l’honnetete de comparer sur les quai de gare comme par exemple BFM ou choisy en ce moment avec les travaux et chargez ces gares avec un flux voyageur qui ne peut s’evacuer correctement. Si je prends l’exemple de ces 2 meme gares il suffit deja en temps normal de trains un peu en retard pour avoir des conditions de securite qui n’existe plus. On en a eut l’exemple mardi dernier avec le probleme de rail et par exemple un train qui arrive en quai central et les mouvements de foule qui vont avec sur un quai deja pas bien adapte. Idem a choisy avec les travaux sur les quais qui laisse peu d’espace pour venir s’etendre sur les quais. L’autre soir un CITY a du se vider a choisy pour retour au garage en meme temps qu’un DIVY dans lequel j’etais d’ailleurs arrivait…je ne vous fait pas un dessin de ce qui a faillit arriver.

      A partir de la je considere que le mouvement nous fait perdre en tant que client de la securite.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Croyez moi, même dans les pires conditions, même plus collé-serré que des sardines en boîte, vous serez loin des 1300 personnes par élément. C’est beaucoup 1300 personnes, on se rend pas forcément compte.

      Pour ce qui est des quais, je milite, moi, pour qu’on revienne à une vieille habitude qui était très bien mais qui s’est perdue depuis longtemps : attendre dans le hall, et n’aller sur le quai que quand votre train est le prochain à passer. Ce serait parfait pour BFM. Malheureusement plus personne n’a la discipline nécessaire pour ça.

    • flobusPasser au statut dit :

      @Clem Parler de « danger public » pour un bus plein me parait exagéré. Le bus doit, certes,rouler doucement mais si le conducteur voit bien ses rétroviseurs et le pare brise le risque d’accident est beaucoup minimisé. D’ailleurs vous devriez voir dans Paris (par exemple ligne 91) beaucoup de bus roulent plein ras bord lors des pointes

    • Seb94 dit :

      @Clem ce genre de fonctionnement est juste impossible sur des gare comme choisy ou issy val de seine en effet vous auriez un flot de voyageur tres nombreux lache sur les quai alors qu’il n’y a qu’un seul acces….impossible de se repartir sur le quai pour monter dans le train dans le delais necessaire sans risquer de mouvement de foule.
      Il existait (ou peut etre cela existe encore) des porte paliere sur la ligne 4 a porte d’orlenas quand c’etait encore le terminus pour ne donner acces au quai que quand un metro etait a quai. Mais c’etait un terminus donc les gens ont le temps de s’installer.

      @flobus: il faut voir 2 soucis plus que le bus lui meme
      _ les autres usager qui eux peuvent percuter le bus
      _ et tout simplement atteindre les limites de ce que peut endurer le chassis du bus. Ce n’est pas pour rien si le constructeur met des limites. Celles ci sont liées a la constitution du bus: sont chassis tout comme le dimensionnement de sa capacite de freinage.

    • flobusPasser au statut dit :

      @seb94- Généralement le conducteur ou la conductrice utilise un bruiteur (voire le klaxon) au plus près des arrêts fréquentés pour éviter cela.
      -Oui avec 1 marge quand même et puis le bus est plein pour quelques arrêts généralement donc dans un délai très court donc pas de grands risques pour le chassis. Pour le freinage le bus roule très doucement pour éviter tout problème.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @seb94 : les portillons automatiques du métro (à ne pas confondre avec les façades de quai, qu’on appelle souvent « portes palières ») existaient à toutes les stations, pas seulement à Porte d’Orléans. Ils se fermaient juste avant l’entrée en station d’une rame, autrement dit seuls les gens déjà sur le quai pouvaient monter. Les autres bloqués par le portillon devaient attendre la rame suivante (le portillon se rouvrait dès le départ de la rame à quai).

      Quand j’étais gamin ces portillons existaient toujours (mais ils n’étaient plus en service).

      J’entends l’argument selon lequel le coup du hall ne fonctionne pas toujours. Je pense néanmoins que c’est une piste à travailler, quitte à l’adapter.

    • Seb94 dit :

      @flobus je pense que vous n’avez pas compris mon propos. Ce n’est pas l’histoire du klaxon c’est que des freins sont dimensionne pour arreter le vehicule dans une certaines distance et sans risquer la surchauffe (et donc les risques d’incendie lie). Si vous surchargez votre vehicule ou que vous tracter plus que ce qui est prevu vous aurez des soucis de freinage.

  40. lud942 dit :

    2 train sur 3 moi je vois plutôt 1 trains sur 4 qui circule et vos annonce problème sociaux sur le rer c sont vraiment ridicul. une fois de plus la sncf tente de minimiser les choses

  41. lud942 dit :

    @Clém
    ah pck pour vous je raconte n’importe koi?? 4 nora de suite suprimée à chemin d’Antony vous aller oser me dire que c 2 trains sur 3 sa. Vivement la faillite de la sncf!!!

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Quand était-ce ? Je n’ai pas vu 4 NORA supprimés de suite.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      « Vivement la faillite », je vous signale que c’est un EPIC, et que c’est au contribuable que ça coûterait cher. C’est à dire vous et moi. Très peu pour moi ^^

  42. lud942 dit :

    hier matin 4 nora de suite suprimée, hier aucun trains entre 18h45 et 20h00 soit 2 romi et 2 mona suprimée, d’ailleurs je comprend pas pk attendre 19h40 pour rendre un cime omnibus bref pour moi sa sa fait 1 trains sur 4 qui circule.

  43. lud942 dit :

    Nora 19h48 suprimée
    Nora 20h18 suprimée
    Nora 20h48 suprimée
    Mais bizarrement les trains suprimée ne sont pas afficher sur les ecrans comme si la sncf essayer de cacher cette greve

  44. f4b1 dit :

    Merci pour ces précisions sur les incidents.

  45. Seb94 dit :

    @flobus je pense que vous n’avez pas compris mon propos. Ce n’est pas l’histoire du klaxon c’est que des freins sont dimensionne pour arreter le vehicule dans une certaines distance et sans risquer la surchauffe (et donc les risques d’incendie lie). Si vous surchargez votre vehicule ou que vous tracter plus que ce qui est prevu vous aurez des soucis de freinage.

Laisser un commentaire