MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
Blog en pause jusqu'au 29 août inclus.
S'informer

Fortes chaleurs: quels impacts sur les circulations?

1
Publié le 22/07/2019

Les fortes chaleurs et leurs conséquences sur les infrastructures ferroviaires.

Face à ce nouvel épisode de fortes chaleurs et son ampleur prévue, je vous propose de découvrir l’impact sur nos infrastructures et sur le matériel roulant.

Chaque été, nos agents sont mobilisés et surveillent les voies, les caténaires et les installations de signalisation afin d’identifier les installations où la température risque d’affecter le réseau, même partiellement.

Les composants électriques et électroniques des trains ont une température naturellement élevée. En l’augmentant encore, les fortes chaleurs peuvent entraîner des dérèglements ou des pannes.

Les infrastructures ferroviaires (rails, caténaires, systèmes de signalisation) souffrent des fortes chaleurs et des écarts importants de température dans un intervalle de temps réduit.

 

 

Les rails et les fortes chaleurs

Les rails sont constitués d’acier. Lorsque les températures sont élevées, ils se dilatent et s’allongent. Si cette déformation est trop importante, les trains doivent alors limiter leur vitesse: les fameuses « zones de ralentissement » ou « limitations de vitesse ».

Découvrez l’impact des fortes chaleurs sur les rails, ainsi que les mesures prises pour vous assurer une sécurité optimale lors de votre voyage:

 

 

La caténaire et les fortes chaleurs

 

Les câbles d’alimentation électriques doivent être tendus pour bien fonctionner.

 

Pour fonctionner correctement, les câbles d’alimentation électrique doivent être impérativement rectilignes, tendus. Or, sous l’effet de la chaleur ils se relâchent. Si la caténaire est trop détendue, il y a un risque que les pantographes des trains s’y emmêlent et l’arrachent.

Des systèmes de poulie et contrepoids permettent de compenser les effets de ces variations et de les maintenir toujours tendus.

 

Pour comprendre le principe je vous propose cette vidéo explicative montrant l’impact des fortes chaleurs sur la caténaire, ainsi que les mesures mises en place:

 

 

Les feux de traverse et feux de talus provoqués par les fortes chaleurs

Sur les voies, les traverses les plus anciennes sont en bois. Lors de températures très élevées, il peut arriver que certaines s’enflamment au passage d’un train. Comme disait Johnny, il suffit d’une étincelle (provoquée par le freinage par exemple) pour allumer le feu… et provoquer un début d’incendie. 

Les incendies aux abords des voies, appelés « feux de talus » constituent un autre risque lié à la chaleur, et plus particulièrement à la sécheresse.

 

La maintenance des équipements et des infrastructures

Pour éviter les incidents, SNCF anticipe. Plusieurs mesures sont appliquées dans le cadre du «Plan canicule», déclenché chaque année sur le plan national, depuis 2003.

Parmi ces mesures :

*Une opération de maintenance spécifique est organisée pour toutes les rames avant chaque été: ce sont les « ATS » saisonniers (Autres Travaux Systématiques avant Saison chaude) organisés entre les mois d’avril et de juin. Par exemple, les systèmes de réfrigération sont tous vérifiés.
*Des « tournées de surveillance » sont effectuées en ligne par les agents SNCF pour surveiller l’état des infrastructures. Les température des rails et systèmes de tension de la caténaire sont entre autres contrôlés. Ces tournées s’effectuent notamment en fonction des données transmises par Météo France.
*Les abords des voies sont vérifiés et débroussaillés pour limiter les risques d’incendies dus à ces chaleurs et sécheresses estivales.

En fonction des rapports de ces tournées, la vitesse des trains peut aussi être réduite, par mesure de précaution.

 

Les conséquences sur le trafic

Les épisodes de fortes chaleurs, voire de canicule, peuvent avoir des effets sur le confort de vos trajets et parfois sur votre santé. Dans ces situations, SNCF vous informe et met en place des dispositifs pour faciliter vos trajets durant la période.

Si la température excède 35°C, Météo France nous transmet une alerte, relayée sur les différents canaux d’information SNCF. Un rappel des bons comportements à adopter pendant le voyage est également effectué :

Je vous ai délivré à plusieurs reprises quelques conseils pour mieux voyager en cas de fortes chaleurs. Retrouver ces conseils ICI.

 

N’hésitez pas en cas de besoin à consulter les agents en gare et les Volontaires de l’Information, qui sont là pour vous conseiller sur les bons réflexes à adopter.

Un commentaire pour “Fortes chaleurs: quels impacts sur les circulations?”

  1. Gilles SPasser en mode normal dit :

    Bonjour,
    La video est explicite.
    S’il y a un technicien par ici, ou disposant de précisions, j’ai une question : pourquoi ne pas utiliser des caténaires fixes comme dans Paris intra-muros ligne C ? Cette installation a l’opportunité de se déformer « en zig-zag » (en gondolant) horizontalement et non verticalement, donc sans effet sur l’archet puisqu’elle ne descend pas. On pourrait ainsi la laisser « divaguer » horizontalement de poteau en poteau, au gré des chaleurs. J’imagine qu’il y a une explication technique que je ne connais pas sur ce choix, c’est ce qui m’intéresse 🙂
    Quant aux rails, autant les Long Rails Soudés apportent un confort voyageur, autant on peut se poser la question de leur ratio de pertinence « confort/efficacité » car, si tout se passe bien au fil de l’année, ils ne sont pas adaptés aux pointes caniculaires, comme disait la ministre il y a quelques jours. Je sais bien que de tels épisodes sont cantonnés à quelques jours par an, mais on en aura a priori de plus en plus…
    Est-ce que la température médiane pour laquelle les LRS sont actuellement posés est revue à la hausse lors des renouvellements de voie ?
    A moins que le LRS protège les roues du train ?
    Ami technique, si tu me lis, pour une explication pour le régional, je ne parle pas du TGV… ? 🙂

Laisser un commentaire

Blog en pause jusqu'au 29 août inclus.