MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Quand vous le pouvez, évitez les pics d’affluence

2
Publié le 28/09/2020

Dans ce billet : retrouvez un point sur l'affluence habituelle du lundi au vendredi, sur les branches de votre ligne.

En ce contexte de crise sanitaire, nous souhaitions vous donner quelques conseils affluence pour que vous puissiez privilégier, lorsque vous le pouvez, les plages horaires durant lesquelles les trains sont habituellement moins chargés.

Je sais que ce n’est pas toujours possible, c’est pourquoi je précise tout d’abord que ce billet s’adresse à ceux qui ont de la souplesse sur les horaires et qui ont la possibilité de les adapter. Voici quelques conseils sur la faible / moyenne / forte affluence sur RER C.

[Dernière MAJ le 15 octobre 2020]

 

Éviter l’affluence sur la Ligne C

Chacune des illustrations présentes dans cet article reprend les informations sur l’affluence dans le sens de pointe :

Première ligne : le matin, sens Région parisienne > Paris
Deuxième ligne : le soir, sens Paris > Région parisienne

Voici les informations avec un code couleur très simple :

  • VERT : trains peu chargés / affluence faible
  • ORANGE : moyennement chargés / affluence moyenne
  • ROUGE : trains très chargés / affluence forte

 

Axe Saint Martin d’Etampes <> Brétigny

Axe Dourdan la Forêt <> Brétigny

Axe Brétigny <> Juvisy

Axe Juvisy <> Paris Austerlitz

Axe Saint Quentin en Yvelines <> Juvisy

Axe  Massy Palaiseau <> Paris Austerlitz

Axe Versailles Rive Gauche <> Paris Austerlitz

Axe Paris Austerlitz <> Pontoise

 

Le matin, l’essentiel des trajets s’effectue de la province vers Paris.

La pointe s’étale de 6h à 10h, avec une forte affluence de 8h à 9h.

Le soir, le flux est dans le sens inverse: Paris vers province.

La pointe court de 16h à 20h, avec une concentration marquée de 17 à 18h.

•Le jeudi est le jour où la fréquentation est la plus importante

•Le mercredi est à contrario le jour où la fréquentation est moindre.

 

Cet article sera mis à jour en fonction de l’évolution de l’affluence et des informations complémentaires qui me parviendront. N’hésitez pas à le consulter régulièrement et à nous faire part de vos retours en commentaire.

 

Un #Hashtag spécifique sur Twitter

 

À bord, selon l’heure, le jour et la gare dans laquelle vous montez, les trains peuvent être plus ou moins fréquentés.
De même, votre positionnement à bord peut remarquablement changer la donne: monter en tête, en queue, au milieu peut avoir un impact fort sur votre confort à bord.

Rappelez-vous, pour ceux qui ont Twitter, fin 2016 nous avions mis en place le #PlacesÀBord.

Le principe est simple: qui de mieux placer que les voyageurs pour donner l’info à tous ceux qui s’apprêtent à monter à bord?

Aussi, si durant les pointes du matin ou du soir vous êtes à bord d’un train où il y a de la place assise, tweetez les infos suivantes:

-Mentionnez le fil @RERC_SNCF et le #PlacesÀBord (sans majuscule ça marche aussi)

-Le nom du train (CIME, MONA, …)

-L’heure de départ dans une gare (bien préciser laquelle)

-Le lieu exact ou vous vous situez (1ère voiture/ en tête, 2ème, dernière, au milieu,… en haut ou en bas)

 

Un exemple de tweet:
@RERC_SNCF #PlacesABord dans le NORA de 6h48 à Vitry, avant dernière voiture, en haut il y a de nombreuses places assises.

 

Les personnes qui attendent le train sur les quais des prochaines gares, comme Ivry sur Seine pour ce même exemple, profitent du temps qu’il leur reste avant l’arrivée du train à quai pour consulter le fil Twitter et les tweets partagés, pour mieux se positionner sur le quai.

De façon générale, sachez que plus on se répartit sur le quai, plus les montées et descentes se font de façon fluide, moins on perd de temps à chaque arrêt, et plus on a de chance de pouvoir monter à bord lors des périodes de grosse affluence.

Cette démarche #PlacesÀBord fonctionne sur le principe du temps réel, de façon participative: rien de mieux en terme de fiabilité et d’efficacité!

 

Testez, et faites-nous part de votre expérience en commentaire.

 

Généralités

•Le port du masque est obligatoire et doit être porté en permanence, durant toute la durée de votre déplacement, aussi bien en gare qu’à bord des trains. De plus, pour être vraiment efficace, vous protéger et protéger les autres, il doit être porté correctement, c’est-à-dire couvrir le nez et la bouche. Autant que possible, changer de masque avant ou après vos trajets. Le cas échéant, enfermez votre masque sale dans un sachet, fermez-le et jeter-le dans l’une des nombreuses poubelles à votre disposition dans les gares.

•Pensez à vous laver les mains avant et après chaque déplacement. Autant que possible avec de l’eau et du savon, et le cas échéant avec uns solution hydroalcoolique.

•Dans la mesure du possible, respectez une distance d’au moins un mètre avec les autres voyageurs.

•Nous vous rappelons qu’ il est désormais interdit de manger à bord des trains.

•Il est conseillé, si vous le pouvez, de décaler les horaires de vos trajets entre votre domicile et votre lieu de travail pour éviter les périodes de forte affluence.

 

Si vous avez des questions sur le fonctionnement de ce #Hashtag ou sur les sujets abordés dans cet article, je me tiens à votre disposition pour y répondre en commentaire.

 

Retrouvez les horaires de vos trains ainsi que les informations concernant l’état du trafic sur l’Assistant SNCF (appli) ou sur le site Transilien.com. Avant de vous déplacer, n’hésitez pas à consulter la section « Gares et arrêts » (sur l’application) ou bien « Prochains Départs » sur le site.

à lire aussi

Travaux d’automne: le hashtag #PlacesABord est lancé!

2 commentaires pour “Quand vous le pouvez, évitez les pics d’affluence”

  1. Gilles SPasser en mode normal dit :

    Hello,
    Concernant les places, on avait il n’y a pas si longtemps (deux ans ?) la possibilité de le signaler directement dans l’appli. J’ai l’impression que ça a disparu (probablement pour des raisons d’ergonomie, car le train dans lequel on monte disparait de l’appli peu avant son arrivée, sauf à faire une recherche sur l’horaire passé).
    Mais pour une mesure plus statistique que du déclaratif parfois approximatif (*), peut-être que la « SNCF »/IDFM pourrait analyser les vidéos de montées/descente/surveillance à bord sur une semaine « type normale » et sur une semaine « type vacances », elle verrait les volumes ou encombrements… voiture par voiture… (évidemment avec les précautions d’usage : floutage, RGPD, finalité des données… rien d’insurmontable si c’est décrit)
    Ou mieux, pourquoi pas des capteurs de poids des voitures (si c’est faisable), en croisant avec l’horaire, on verrait où et quand telle ou telle voiture se leste ou se déleste ! Chaque voiture « enverrait », à chaque arrêt, un SMS disant « je suis tel train, voiture tant, je viens de prendre 600 kg » : on en déduira qu’environ
    9 personnes sont montées.
    Ce serait super fin !
    Car le soucis d’un tweet, c’est que si je dis à Savigny « il y a de la place en tête », ce sera totalement faux pour les gens d’Ivry (ou Vitry, je ne sais plus), car à Choisy la tête se sature.
    Pourquoi pas ?
    Voilà, je pose ça là 😉
    J’essaierai de renseigner le #, ça peut rendre service.
    Bien cordialement,
    /gs

    (*) et par ailleurs une nombre non négligeable de passagers ne savent pas forcément dans quel train ils sont, du moment qu’il dessert leur lieu de travail.

    • LydiePasser au statut dit :

      Bonjour Gilles S et merci pour votre intervention.
      Je vais transmettre votre message. Toutefois, il me semble très compliqué d’équiper tous nos trains de capteurs de poids (même si c’est une idée très originale.) Nous avons ponctuellement des « compteurs », qui sont chargés sur quelques jours, de compter tous les clients dans les gares, les quais, mais surtout dans chaque train et dans chaque gare.
      C’est ainsi que nous pouvons prévoir la charge de tel ou tel train par exemple, et prévoir sa substitution routière en cas de travaux.

      Concernant l’application dont vous parlez, il s’agit de l’appli Tranquilien, qui a disparu il y a plusieurs années maintenant. C’est exactement à ce concept auquel je pensais en créant ce #PlacesÀBord. Et d’ailleurs, vous avez raison de le préciser, ces infos participatives sont à consulter si elles concernent la gare desservie juste avant la votre. En tous cas dans les gares les plus fréquentées.
      C’est pourquoi je vous invite vraiment à l’utiliser. On y gagnerait tous en confort de voyage.
      Très bonne journée à vous.

Laisser un commentaire