MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

POINT SUR LES INFORMATIONS IMPORTANTES LIÉES AU COVID-19

1
Publié le 2/11/2020

Suite aux nouvelles mesures décidées par le Gouvernement, je vous propose de faire un nouveau point COVID-19 dans ce billet. Il prend en compte les dernières informations et contient des rappels utiles...

[Infos mises à jour le 16 décembre 2020 à 11h50]

L’épidémie COVID-19 continue de circuler, aussi, je vous propose un récapitulatif des informations importantes. Ce billet pourra être amené à évoluer au cours des prochaines journées/semaines. Pensez donc à le consulter régulièrement pour ne rien manquer.

 

Confinement du 30/10 au 14/12 inclus, couvre-feu dès le 15/12

Lors de son allocution du 28 octobre dernier, le Président de la République a annoncé un nouveau confinement, l’objectif étant de réduire les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire. 

Depuis le 15 décembre 2020, un couvre feu de 20h à 6h est établi sur l’ensemble du territoire métropolitain. 

Quelles sont les sorties autorisées ?

Les exceptions sont détaillées sur le site du Gouvernement. Vous y retrouverez les attestations de déplacement dérogatoires, obligatoires quel que soit votre déplacement.

Le confinement a été décidé pour éviter la propagation du virus, nous devons donc tous prendre les transports uniquement lorsque c’est nécessaire. Pour rappel, le non-respect du confinement peut être sanctionné d’une amende de 135€, comme pour le non port du masque, voire plus en cas de récidive.

 

Quel impact sur les circulations du RER C ?

Actuellement, le plan de transport reste le même, ce sera également le cas pour la semaine du 9 au 15 novembre 2020. Les différents travaux prévus sont maintenus.

Si ces informations viennent à évoluer du fait de la crise sanitaire, je vous tiendrais bien entendu informé.es dès que possible dans ce billet et sur Twitter.

 

SNCF toujours mobilisée dans la lutte contre le COVID

Lors de la reprise des circulations en mai, je vous avais présenté la démarche « En Train Tous Responsables ».

Je profite de cet article pour faire un point sur les mesures et règles à respecter, même si vous commencez à bien les connaître :

Avec la mise en vigueur du couvre-feu, si vous devez prendre ou êtes dans les transports en commun entre 20h et 6h, n’oubliez pas de vous munir de votre attestation de déplacement dérogatoire obligatoire. Sans elle, toute sortie ou tout déplacement sont interdits, sous peine d’une amende de 135 € (jusqu’à 3750 € en cas de récidive).

  • Le port du masque est obligatoire* en permanence, aussi bien en gare qu’à bord des trains et doit impérativement couvrir votre bouche et votre nez ;
  • Pensez à vous laver les mains avant et après chaque déplacement;
  • Dans la mesure du possible, respectez une distance d’au moins un mètre avec les autres voyageurs;
  • Vos déchets doivent être jetés dans les poubelles : veillez donc à les emporter avec vous et ne pas les laisser à bord;
  • Vos trains sur la Ligne C sont nettoyés au produit virucide au moins 1 fois par jour. Si vous constatez qu’un train est sale, vous pouvez nous le signaler via le flash code à votre disposition dans les rames ou sur le fil Twitter. Dans l’idéal, il nous faut le numéro de voiture pour pouvoir intervenir le plus rapidement possible.
  • Il est conseillé, si vous le pouvez, de décaler les horaires de vos trajets entre votre domicile et votre lieu de travail pour éviter les périodes de forte affluence. Un article est d’ailleurs consacré à ce sujet pour que vous puissiez adapter vos déplacements dans la mesure du possible.

*NE PAS RESPECTER LE PORT DU MASQUE VOUS EXPOSE A UNE AMENDE DE 135€

 

J’espère que ces informations seront utiles à celles ceux qui doivent se rendre sur leur lieu de travail ou leur établissement d’enseignement.

N’hésitez pas à me faire part de la manière dont vous organisez vos trajets, les suggestions qui pourraient faciliter vos déplacements dans ce contexte exceptionnel ou encore vos astuces qui peuvent servir à d’autres voyageurs.

Toute l’équipe reste à votre disposition ici et sur Twitter si vous avez des questions sur les différents points évoqués dans ce billet.

 

C’est ensemble que nous arriverons à limiter la circulation du COVID-19.

Prenez bien soin de vous et de vos proches ❤️

 

Laetitia

à lire aussi

⚒️ L’hebdo travaux du RER C du 2 au 8 novembre 2020

Quand vous le pouvez, évitez les pics d’affluence

🤝 En train, tous responsables : SNCF s’engage et compte sur vous !

Un commentaire pour “POINT SUR LES INFORMATIONS IMPORTANTES LIÉES AU COVID-19”

  1. Gilles SPasser en mode normal dit :

    Bonjour,

    Une remontée en direct du retour de la gare 🙂
    Pavé, César, je suis un bavard dans mes messages :

    Il ne me semble pas avoir vu cette précision sur le blog, (je l’ai vue dans la presse) donc je la rappelle aux lecteurs qui ne le sauraient pas : si votre employeur vous demande de rester cher vous (ce qui est mon cas, pour mon plus grand désarroi) et que vous êtes en prélèvement Navigo annuel, vous pouvez faire suspendre votre contrat, c’est super bien expliqué sur
    https://www.iledefrance-mobilites.fr/actualites/suspension-navigo-annuel

    Doc, remontée pour Lætitia :
    J’ai fait les démarches fin octobre : passage par internet pour demander la suspension, puis passage avant le 4/11 sur l’automate. La machine est restée muette, je vais au guichet, qui finalise la demande et me donne un récépissé comme quoi mon pass est bien suspendu jusque fin novembre (ou premier décembre). Impec, remboursement intégral du pass (car croisement du prélèvement et de l’annulation) dans les petits jours qui suivent, rien à dire.

    Ce matin, mail du DG : les salariés restent en TAD tout décembre.
    Passé le coup de désespoir, je relis la page citée ci-dessus, on peut bien aller au guichet pour la suspension.
    Donc j’y vais, d’autant qu’il est surplombé d’un splendide panneau « Services Navigo ».
    Et donc, le guichet me propose « et vous souhaitez le recharger ? »
    Ben… « non, je veux proroger la suspension, et il n’y a rien à recharger, c’est un Navigo annuel en prélèvement automatique 🙂  »
    « Avez-vous fait la suspension par internet  » ?
    « Non, je l’ai fait le mois dernier – il a fallu que j’aille au guichet car ça ne donnait rien coté automate. Mais de toute façon c’est bien écrit sur le site IDFM que le guichet peut le faire ».
    « Alors non, je ne le ferai pas, il faut passer par internet puis revenir ».
    Bon, je fais mon Schwarzenegger impassible : « je reviendrai »
    « ha oui mais pas demain, ma collègue n’est pas habilitée ».
    « et donc je reviens quand ? »
    « je ne sais pas, allez dans l’agence Navigo, à Juvisy ».
    Le genre de truc qui agace car une telle différence entre la procédure d’IDFM, le fronton du guichet, et la réalité…

    Donc je vais sur internet. Je clique sur suspendre. Le site me dit que ce n’est pas possible, mais me permet d’appeler Navigo jusqu’à 20h, ce que je fais.
    Et la chargée de clientèle de me dire « mais monsieur, votre pass est suspendu, et le restera jusqu’à ce que vous le remettiez en service !  »
    « Ha bon ? mais mon récepissé du mois dernier disait que c’était jusqu’au… »
    « N’en tenez pas compte monsieur, votre pass est bien suspendu jusqu’à avis contraire de votre part ».
    Tip top 🙂
    Je regarde de plus près mon récépissé, le message dit qu’il s’agit d’une attestation de suspension, et juste en dessous « valable du 04/04 au 02/11 », d’où la méprise en lecture diagonale (car on pouvait suspendre jusqu’au 04/11).

    En somme,
    – le site Navigo dit que le guichet peut le faire lui-même, ce qui a été fait la première fois, mais refusé la seconde si pas de passage par la gestion en ligne
    – or la seconde fois n’était pas nécessaire. Le mail de confirmation ne dit pas le contraire (il dit que juste que c’est suspendu) mais comme au guichet la dame m’avait dit que c’était pour un mois, ce qui semble logique vu qu’il y a un prélèvement mensuel… j’ai pris mes précautions…
    – il suffisait juste de me dire lors de la première présentation (mais tout le monde peut se tromper) que la suspension est jusqu’à « ma demande de réactivation » ; pour ma présentation de ce soir, me dire que mon pass restait suspendu aurait été plus judicieux que de *refuser* ma demande (pourtant prévue par IDFM), il est donc inutile me renvoyer sur le site web (qui refuse ma demande car déjà suspendu) ou m’envoyer inutilement vers une autre agence qui m’aurait dit que mon pass reste suspendu
    – ces histoires d’habilitations, quand on a un fronton « services Navigo », franchement… 🙁

    Enfin, tout est bien qui finit bien, mon pass reste suspendu dixit le 09 69 39 2222 service client, et cerise sur le gâteau, le Service Client me prévient (au moins je le sais) qu’il faut compter 48h pour la remise en service, comme ça pas de mauvaise surprise.

    La situation est certes moins courante pour les abonnés, mais elle existe depuis Mars (ha si j’avais su, j’aurai économiné 3 mois d’abonnement, ce n’est pas rien ! ), mais quand même, refuser un traitement pourtant prévu par IDFM, m’envoyer vers une agence plus éloignée (mais qui m’aurait dit que mon pass est suspendu de toute façon), avoir des agents « non habilités » au guichet qui s’appelle « Services Navigo », à la fin, comment comprendre et qui croire ? ! 🙁

    Allez, je croise les doigts pour que ce que m’a dit le SC soit vrai !

    Bien cordialement,
    /gs

Laisser un commentaire