Un blog Transilien pour Île-de-France Mobilités

Retour sur incident

Retour sur les incidents du 29 novembre et 1er décembre 2022

Pour comprendre les événements sur ces 2 jours, je vous propose de faire le point ensemble dans cet article.

🛠 Suite à la réception des pièces de réparation par le Gestionnaire réseau, les travaux vont pouvoir débuter entre Pontoise et Champs de Mars.

Le service devrait donc reprendre normalement dès lundi 16 janvier.

Si vous avez emprunté le RER C la semaine dernière, vous avez probablement rencontré ou entendu parler des difficultés sur le Nord de la ligne. En effet, l’ensemble du trafic a été très perturbé, voire interrompu du début de la matinée du mardi 29 novembre jusqu’à la fin de service, puis à nouveau sur la journée du jeudi 1er décembre.

Cet incident a suscité de nombreuses interrogations et aujourd’hui je souhaite y répondre au mieux.

🔎 QUE S’EST-IL PASSÉ DANS LA ZONE DE PEREIRE LEVALLOIS ?

A 6h30, une demi-heure après la prise de poste de Nathan le Community Manager, un incident est déclaré en gare de Pereire Levallois par le conducteur d’un train. La coupure de l’alimentation électrique (caténaire) est en effet demandée en urgence par ce dernier, plus aucune circulation n’est possible entre Pontoise et Avenue du Président Kennedy.

Le premier tweet pour signaler une interruption de trafic à la suite d’une panne de train est alors publié, et une première heure de reprise du trafic est estimée à 8h.

Le conducteur indique avoir aperçu une vive lumière incandescente lors de son passage à hauteur de St Ouen. Une enquête approfondie est alors lancée par SNCF Réseau avant toute reprise des circulations pour des questions de sécurité.

Le motif est alors modifié en « panne sur les installations du Gestionnaire de Réseau », et l’heure de reprise estimée du trafic est repoussée, et cela plusieurs fois dans la matinée car les dommages se révèlent importants (un rail est fortement brulé) et des réparations sont nécessaires. Celles-ci sont programmées l’après-midi et la durée estimée des réparations est de plusieurs heures.

Nous twittons pour vous tenir au courant de la nouvelle heure de reprise estimée du trafic pour 18h. Pendant ces heures, les équipes Réseau ont fait de leur mieux pour rétablir la situation, mais nous avons dû à nouveau décaler la reprise du trafic à 18h30.

Au vu de la complexité des réparations de SNCF Réseau, la restitution du trafic se fait lentement et nous sommes contraints de ne faire reprendre la circulation qu’à 21h30.

Enfin vous le savez, la gare de Pereire Levallois n’a pas pu être desservie par mesure de précaution jusqu’au lendemain matin.

une perturbation qui reprend le jeudi

On l’a vu, cet incident déclaré à Pereire Levallois relevait en réalité d’un problème électrique affectant le secteur de St Ouen.

Le jeudi suivant, aux alentours de 8h20, alors que les circulations avaient repris un service normal, des éclairs sont de nouveau constatés au passage d’un train dans la zone de St Ouen. Cela contraint un nouveau conducteur à activer le bouton d’urgence générant la coupure automatique de l’alimentation sur tout le secteur vers 8h15.
Les circulations sont alors  interrompues alors que 2 trains sont hors quai.

Vous connaissez sans doute cette annonce du conducteur vous demandant de ne pas descendre du train lorsque celui-ci est immobilisé. Cette consigne est primordiale pour maintenir votre sécurité.

En effet, si une évacuation doit se faire, il faut absolument attendre l’arrivée d’une équipe d’agents afin d’organiser l’évacuation du train.

Suite à la coupure d’urgence, nos agents sont dans l’obligation de procéder à des vérifications avant de communiquer sur une potentielle reprise de trafic. C’est pourquoi, vers 9h aucune anomalie n’ayant été remontée, le trafic a pu reprendre progressivement mais est resté fortement perturbé.

Malheureusement, entre-temps un problème de signalisation notifié à Versailles et un accident de personne proche de Montigny Beauchamps nécessitent de déclencher une procédure de sécurité, et le trafic reprend peu à peu à partir de 11h53.

Dès la fin de service, SNCF Réseau s’est mobilisé pour résoudre les différentes complications rencontrées et d’assurer un retour à la normale du trafic le mercredi matin.

💬 vos retours nous intéressent

Suite à ces incidents, nous vous avons sollicités le mardi 29 novembre via un questionnaire sur votre perception de l’information en temps réel lors de cette période.

Nous tenons à vous remercier pour votre participation, qui nous a permis de constater que sur 500 répondants, vous avez été 275 à avoir vécu cette situation.

31 % avaient été informés de l’incident sur les écrans en gare
56 % n’ont pas eu l’information sur l’heure de reprise du trafic
55 % n’étaient pas au courant de l’heure d’arrivée de leur prochain train
57 % n’ont pas trouvé de proposition d’itinéraires alternatifs sur nos canaux
64 % ont manqué d’explications au fur et à mesure de l’évolution de la situation

J’ai bien conscience que ces résultats ne sont pas satisfaisants et l’ensemble des acteurs de l’information Voyageurs de la Ligne C tient à vous présenter ses excuses pour les difficultés que vous avez rencontrées et que vous rencontrez encore suite à cette panne récurrente et durable des installations du gestionnaire de Réseau.

Si vous souhaitez partager votre expérience, la partie commentaire est la vôtre et je
reste bien sûr à votre disposition et à votre écoute.

Louise

7 commentaires pour “Retour sur les incidents du 29 novembre et 1er décembre 2022”

  1. ClemPasser en mode normal dit :

    Pour apporter encore plus de précisions : tout a commencé mardi par la rupture de la caténaire voie 3 à Pereire Levallois au moment où un train vide de voyageurs en partait, ce qui a provoqué un début d’incendie. Le conducteur (qui n’a pas été blessé) a demandé la coupure d’urgence de l’alimentation électrique dans la caténaire, la gare a été évacuée notamment en raison de l’important dégagement de fumée (qui s’est propagée jusqu’au métro, ce qui a provoqué l’arrêt des dessertes de la station Pereire sur la ligne 3 par la RATP).

    Dans un deuxième temps il y a eu cet éclair à Saint-Ouen signalé par un autre conducteur. Le lien entre ces deux événements n’est pas établi, bien qu’il y ait eu concomitance.

    Jeudi, le même incident a eu lieu — sans la rupture caténaire et l’incendie. Effectivement la circulation a été limitée et des essais ont eu lieu toute la journée de vendredi.

    Les experts sont sur le coup pour comprendre la cause du problème, diverses hypothèses ont déjà été écartées mais l’analyse est encore en cours.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Hello Louise, Clem, une double question complètement béotienne au sens naïve (surtout que je n’y étais pas !) mais j’aime beaucoup comprendre avec des explications de tech adaptées à mon niveau comme vous le faites :

      1/ il se passe quoi comme « risque train » si ce dernier franchit « un éclair » (j’imagine bien un court-circuit de haute tension, évidemment) ? Pas forcément de risque passager par la cage de Faraday, mais n’y voyez aucune ironie, il pourrait se passer quoi sur la « machine » ? Soudure archet-caténaire par le court-circuit avec en conséquence un risque d’arrachage de la caténaire ? Mais ça disjoncte dès l’éclair, non ?
      – de façon plus large, sur « un rail cassé » (et ce n’est pas le sujet le l’article mais c’est le seul endroit où poser une question ‘autre’), qu’est-ce au juste un rail cassé ? Ça ne doit pas être comme dans Lucky Luke avec des gangsters qui le tordent pour faire dérailler, je pense plus à une fissure qui perturbe la signalisation ou je ne sais quel élément de voie. Ma question est donc : y a-t-il un danger à rouler, même plus lentement, sur un « rail cassé » ? Lequel ? Je veux dire par là, si c’est fissuré, le train peut-il passer dessus, quitte à réparer la nuit et pas dès la détection ? En toute honnêteté, j’ai un peu de mal à comprendre comment en l’absence d’un « morceau tombé ou tordu », comment une cassure avec des traverses toutes les 40 centimètres est dangereuse pour un train. Je m’imagine ça, probablement à tort, comme si ça allait faire « clam-clam » au passage des roues en acier, et encore à condition que le bout de rail soit enfoncé, mais s’il reste immobile, juste « félé » mais considéré « cassé » pour votre signalisation, quel est le risque passager ou matériel en roulant à 40 en approche de BFM ou dans Intra-Muros (ou ailleurs en fait 🙂 )
      Pas d’ironie, je suis juste captivé et j’adore comprendre, ce qui me permet ensuite de diffuser la bonne parole, mais là je me prends un mur 😉

      Bien cordialement,
      /gs

  2. ClemPasser en mode normal dit :

    @Gilles,

    Alors je ne suis pas un grand spécialiste caténaire. Mais je peux dire ceci :

    1) Le principal problème c’est de savoir ce que cet éclair représente. Ça peut être un problème à la caténaire mais aussi un problème à la voie (comme ce fut le cas mardi et jeudi). Je rappelle juste que le circuit de retour du courant traction passe dans les rails.

    Comme avaries, dans le cas d’un problème à la caténaire, ça peut arracher la caténaire, la faire tomber sur le train, ce qui a pour effet de faire « sauter » le pantographe. Ou bien ça peut arracher la caténaire et l’encrocher dans le pantographe, ce qui est encore plus compliqué.

    2) Au sujet des rails cassés : alors là il y a toute une ribambelle de possibilités. Ça peut être une toute petite fissure qui ne pose pas de problème au niveau du circuit de voie (n’empêche pas le courant de passer) et c’est totalement transparent pour tout le monde. Ça peut être une fissure plus importante, auquel cas elle interrompt le circuit de voie, ce qui « chute » la zone chez les aiguilleurs et nécessite des vérifications pour passer, avec une restriction de vitesse. Ça peut aussi être une cassure nette, ou un « trou » entre deux rails provoqués par la dégradation d’un joint isolant, etc. Dans tous les cas, un agent mainteneur voie doit aller voir sur place ce qu’il en est, c’est lui qui décidera si on peut passer et dans quelles conditions : interdiction de circulation (ce fut le cas mardi et jeudi), limitation de vitesse, passage au pas, etc. De même selon les cas une réparation provisoire peut être nécessaire, ou bien ne pas suffire.

    Le « clam clam » est généralement dû aux joints entre les rails, pas de problème particulier de ce côté.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Merci Clem pour toutes ces précisions.
      Rien que  » le circuit de retour du courant traction passe dans les rails » m’éclaire d’un coup pour pas mal de choses ! 😉

  3. ClodePasser au statut dit :

    Bonjour,

    Concernant les incidents du 29/11 et 01/12, vous disiez qu’en attente des résultats définitifs des investigations menées par Sncf Réseaux, le trafic serait réduit jusqu’au 09/12. Nous sommes le 15 et le trafic est toujours aussi réduit voir plus encore. Qu’en est-il ? Quand pourrons-nous espérer le retour a un trafic normal ? Pour info, hier, le nombre de trains supprimés était tellement gros que j’ai dû faire un énorme détour pour rentrer chez moi. Je vous remercie par avance de vos réponses. Bien cordialement

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Clode
      Depuis lundi, le trafic était revenu à la normale, mais, l’incident s’est à nouveau reproduit hier. Par conséquent nous avons été contraints de limiter (toujours sur cette portion de ligne) le trafic et ce, jusqu’au 03/01/2023 minimum.

      Sachez toutefois, que les calculateurs d’itinéraire tiendront compte de ces modifications pour vos prochains trajets.

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Clode, je reviens vers vous concernant cette réduction de trafic (vous avez d’ailleurs pu le constater sur notre fil twitter), en effet celle-ci risque de perdurer jusqu’à mi-janvier.
      Nos collègues de SNCF réseau sont dans l’attente de la livraison d’une installation qui devrait permettre de reprendre la circulation normale sans augmenter le risque de surtension dans l’alimentation électrique de nos trains.
      Malheureusement, comme dans beaucoup de secteurs industriels, les pièces se font attendre 😐
      Je vous tiendrai bien évidemment informé et mettrai à jour l’article blog dès que j’en saurai plus.

Laisser un commentaire

L'info trafic sur Twitter

🕙 Bonjour à toutes et à tous,

C’est une nouvelle journée dédiée à l’info trafic qui démarre !

🕘 Il est 22h, c'est la fin de cette session.

Jean vous retrouve demain à 10h pour une nouvelle journée dédiée à l'#InfoTrafic.

Passez une bonne soirée 😴

❌ InfoTrafic #RERC

Des difficultés liées à un manque de personnel entraîne la suppression des trains suivants :
- Le train LOLA au départ de la gare de Montigny-Beauchamp à 12h55, et à l’arrivée en gare d’Invalides à 13h46.

1/4

❌ InfoTrafic #RERC

Des difficultés liées à un manque de personnel entraîne la suppression des trains suivants :

- Le train ZORA au départ de la gare de Pont de Rungis à 13h38, et à l’arrivée en gare de Paris Austerlitz à 14h04.

1/5

❌ InfoTrafic #RERC

Des difficultés liées à un manque de personnel entraîne la suppression des trains suivants :

- Le train LOLA au départ de la gare de Montigny Beauchamp à 12h55, et à l’arrivée en gare d’Invalides à 13h46.

1/3

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R
prochains départs