MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Sécurité, retards: du nouveau sur le traitement des colis suspects!

0
Publié le 6/09/2017

Un nouveau service dans les transports en commun.

Plus de sécurité et moins de retards sur le réseau grâce à des chiens dressés pour détecter les explosifs!

 

Combien de fois a t’on entendu en gare « Suite à la présence d’un colis suspect en gare de ….., votre train est retardé… ». Combien de fois ça nous fait râler d’entendre ça… Et combien ça nous énerve que ça prenne autant de temps…?

Je vous propose aujourd’hui d’en parler et de vous présenter une grande nouveauté!

Dans le cadre de la Révolution dans les transports, Ile-de-France Mobilités agit avec les opérateurs pour renforcer les moyens et assurer plus de sécurité dans les transports franciliens, tout en assurant un effort constant pour améliorer la régularité du trafic.

A la demande d’Ile-de-France Mobilités, SNCF (SNCF Transilien et la Direction de la Sûreté) a donc travaillé au déploiement de ces équipes de cyno-détection. Chaque équipe est composée d’un maître-chien, associé à un chien spécialement dressé pour détecter les explosifs!

 

C’est ainsi que lundi, j’ai fait la connaissance et eu la chance d’interviewer Lina, membre (très) active de notre équipe Cyno-détection!

Voici un extrait de nos échanges…

 

-Bonjour Lina, peux-tu te présenter?

-Bonjour Lydie, je suis agent du RER C et plus précisément je fais partie des équipes de la SUGE (Sûreté Générale). Je suis spécialisée en recherche et détection rapide d’explosifs! J’ai pour cela suivi une formation de plusieurs semaines.

-Quelles sont tes missions principales?

-J’interviens dans le but de sécuriser les gares, notamment en cas de colis abandonné, et par voie de conséquence, pour une reprise plus rapide du trafic. Je forme un binôme indissociable avec Philippe, agent de la Sûreté Ferroviaire également. Nous vivons ensemble!

-OK Lina, cela ne nous regarde pas… Raconte nous  un peu ce qui se passe aujourd’hui…

-Aujourd’hui c’est un jour particulier: la présidente de la Région Île-De-France (ancien STIF),  Valérie Pécresse, a fait spécialement le déplacement pour nous rencontrer et assister à une mise en situation grandeur nature du « traitement de colis abandonnés« , que nous avons organisé en gare des Invalides.

-Pourquoi cet exercice Lina?

-Depuis 2014, le nombre de sacs et objets oubliés dans les gares ou dans les trains a augmenté de 122% sur le réseau Transilien! Ce qui représente aujourd’hui plus de 1500 signalements par an, soit plus de 4 par jour! Bien sûr, ces faits ont pour conséquences directes de renforcer le sentiment d’insécurité dans les transports en commun et provoquer de nombreux retards et perturbations!                                                                               La mise en place de ce dispositif « Cyno-détection » permet d’effectuer une recherche d’indices en moins de 15 minutes, contre plus d’une heure auparavant! Ce qui nous permet de lutter plus efficacement contre d’éventuels actes malveillants.

-C’est le double effet KissCool alors… plus de sécurité ET une régularité améliorée!

-Tout à fait Lydie, la présence d’un colis suspect en ligne à l’heure de pointe, c’est un trafic perturbé deux à trois heures durant, avant retour à un trafic normal!! Notre intervention rapide permet que le trafic soit moins bousculé en profondeur et revienne donc plus vite à la normale.                                                                                         On peut donc dire, de façon très factuelle et sans prétention aucune, que nous sommes une solution efficace pour assurer plus de sécurité ET moins de retards dans les transports en cas de colis abandonné!

-Merci Lina pour cet interview. Le mot de la fin?

-Comme dirait Simone (une vieille copine): soyez vigilants, ne vous séparez pas de vos objets personnels, signalez rapidement tout colis ou bagage qui vous paraît suspect. La sécurité et la régularité, c’est l’affaire de tous!

 

Découvrez en images l’exercice présenté

(Coupez le son pour visionner la vidéo)

 

Le déploiement des équipes de Cyno-détection

L’objectif à fin 2017 est de déployer 20 brigades opérationnelles.

Douze sont déjà sur le terrain.

Le coût global du projet est de 6 M€ sur 3 ans (de 2017 à 2019), et le projet est cofinancé par Ile-de-France Mobilités (à hauteur de 4 M€) et SNCF (2 M€).

Les avez-vous déjà croisé en gare?

 

 

Déposez le premier commentaire sur ce sujet

Laisser un commentaire