Un blog Transilien SNCF Voyageurs pour Île-de-France Mobilités

Blog en pause jusqu'au dimanche 16 juin 2024 inclus. La publication des articles ainsi que les réponses à vos commentaires reprennent le lundi 17 juin 2024.

Retour sur incident : Incendie de l’armoire électrique à hauteur de la gare de Neuilly porte Maillot

Le trafic de la Ligne RER C a été très fortement perturbé entre l'après-midi du jeudi 4 et le matin du 5 avril 2024. Je vous explique pourquoi dans cet article.

Le trafic de la Ligne RER C a été interrompu sur sa branche Nord, jeudi 04 avril 2024, en raison d’un début d’incendie dans une armoire électrique à Neuilly – Porte Maillot.

SNCF Réseau souhaite s’excuser auprès des voyageurs du RER C, et nous regrettons très sincèrement les perturbations importantes subies par nos clients.

En effet, ce jeudi 04 avril 2024, vers 14h, nous avons détecté un début d’incendie sur une armoire électrique à hauteur de la gare de Neuilly – Porte Maillot, sur la ligne RER C.

Si, dans un premier temps, la desserte de Neuilly – Porte Maillot uniquement a été suspendue, les premières constatations des agents de SNCF Réseau, immédiatement mobilisés sur place, ont permis d’identifier un risque d’impact sur les équipements de signalisation nous contraignant à interrompre les circulations dans les 2 sens, entre les gares de Pontoise et d’Avenue Henri Martin, jusqu’à la fin du service. Le reste de la ligne n’était pas impacté.

Vous avez été rapidement informés des moyens de substitution et des itinéraires alternatifs par l’ensemble des canaux disponibles : écrans en gare, sites et applications d’IDFM, Transilien et Sncf Connect, réseaux sociaux.

Les agents de SNCF Réseau sont restés mobilisés jusque dans la nuit de jeudi à vendredi, pour réaliser le diagnostic et les travaux de réparations, et mettre tout en œuvre pour rétablir les circulations au plus vite.

Les équipes du RER C se sont également mobilisées pour prêter assistance aux voyageurs et les informer de l’évolution de la situation, ainsi que pour anticiper et préparer un retour à la circulation normale, dès les premiers trains prévus circuler ce vendredi 05 avril.

Bien que le reste de la Ligne RER C n’était pas impacté, des perturbations ont pu être ressenties du fait de l’absence de certaines rames, bloquées par cet incident et nous avons essayé de vous informer rapidement sur les moyens de substitution et itinéraires alternatifs sur l’ensemble des canaux disponibles : écrans en gare, sites et applications d’IDFM, Transilien et Sncf Connect, réseaux sociaux, etc.

La Ligne V entre Massy-Palaiseau et Versailles Chantiers n’a pas été impactée par cet incident.

Au lendemain de cet incident, le maximum a été fait pour assurer une circulation quasi normale lors de la pointe de matinée du vendredi 05 avril 2024, en premier lieu sur l’axe Nord du RER C, mais aussi sur l’ensemble de la Ligne.

Malgré cette mobilisation, des perturbations ont pu subsister ce matin, suite à l’adaptation nécessaire de l’offre de transport. Nous présentons nos excuses à nos voyageurs pour ces désagréments.

Avec SNCF Réseau, nous nous sommes immédiatement lancés dans l’analyse de tous les aspects des process ayant été déployés afin d’en tirer les enseignements nécessaires, notamment en ce qui concerne l’évolution de l’heure de reprise estimée des circulations, rendue difficile de par le diagnostic évolutif de la situation. Nous sommes conscients que cet aspect de l’information donnée hier aux voyageurs n’a pas été optimale. 

2 commentaires pour “Retour sur incident : Incendie de l’armoire électrique à hauteur de la gare de Neuilly porte Maillot”

  1. QuentinPasser en mode normal dit :

    Bonjour,
    merci pour ce petit retour, on parle quand même d’une vingtaine de spécialistes mobilisés jusqu’à 1 h 30 du matin. Lorsque l’enquête interne sera terminée, il serait souhaitable de nous faire état des circonstances ayant conduit à ce début d’incendie (court-circuit ?), mais également de sa reproductibilité sur d’autres installations de la ligne, et ce avec quel temps de retour. Bref arrêter de nous laisser dans le vague dès que les abonnés commencent à oublier l’incident.

    Ce que j’ai plus de mal à comprendre, c’est que l’incident se soit produit à 14 h alors que la pointe commence vers 15 h 30 à Montigny-Beauchamp avec le départ du premier BOBA et vers 16 h dans Paris avec le départ des premiers NORA et KOBE de BFM : à défaut de garantir toutes les circulations, Transilien et SNCF Réseau ont-ils eu le temps de redéfinir le plan de transport de manière à diffuser une information fiable, pour la pointe du soir mais aussi pour le lendemain matin ? On a l’impression que vous avez spéculé sur une reprise rapide qui n’a pas eu lieu, ce qui explique la désorganisation apparente ressentie par les passagers, notamment ceux impactés par ces missions interceptées dans le val d’Orge et en Seine amont.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Quentin :

      D’une part, je vois difficilement pourquoi il « faudrait » vous donner tous les détails. Il ne s’agit pas non plus de donner des idées à des personnes malveillantes. Il est même probable que seuls les agents du service électrique et leur pôle sécurité finissent par savoir le fin mot de l’histoire.

      Je ne vois pas bien en quoi, non plus, un incident ne pourrait pas se produire à 14 heures. Je ne suis pas sûr que les incidents aient une notion du temps.

      Quant à spéculer sur une reprise rapide, nous n’avons pas de boule de cristal. On est obligés de commencer par donner des estimations forfaitaires, calculées par rapport à la moyennes des incidents semblables.

      Au départ l’incendie ne nous concernait pas. Arrivé sur place, le service électrique constatant qu’une gaîne de câbles était concernée a demandé l’arrêt des circulations, d’abord sur une voie puis sur l’autre ; dans un deuxième temps après avoir commencé leur enquête ils se sont aperçus que davantage de câbles étaient concernés par rapport à ce qu’ils pensaient au départ. Et ça, ni le service de gestion des circulations ni Transilien ne pouvaient le deviner.

      Transilien a immédiatement modifié le plan de transport mais le mal était fait, les BOBA étaient coincés au nord et ils n’ont pu que retenir les NORA aux Ardoines puis substituer les BOBA par d’autres missions pour le Val d’Orge. Dans un deuxième temps un scénario a été préparé pour le lendemain au cas où.

      Par ricochet, il a fallu faire beaucoup plus d’essais que prévu, ce qui a été beaucoup plus long.

Laisser un commentaire

Blog en pause jusqu'au dimanche 16 juin 2024 inclus. La publication des articles ainsi que les réponses à vos commentaires reprennent le lundi 17 juin 2024.

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R