Un blog Transilien SNCF Voyageurs pour Île-de-France Mobilités

Blog en pause jusqu'au dimanche 16 juin 2024 inclus. La publication des articles ainsi que les réponses à vos commentaires reprennent le lundi 17 juin 2024.

Pourquoi des trains directs circulent sur les voies contiguës au quai ?

Pour comprendre pourquoi certains trains directs circulent sur une voie contiguë au quai je vous propose de faire le point ensemble.

Avez-vous déjà entendu l’annonce « Attention au passage d’un train, éloignez-vous de la bordure du quai » ?

Surpris de réaliser que ce train ne s’arrêtera pas dans votre gare, vous cherchez à savoir pourquoi. 🤔 Eh bien, laissez-moi vous en expliquer la raison à travers cet article.

Pourquoi certains trains sont-ils rendus directs ?

Comme vous avez pu le constater, tous les jours sur votre ligne, des trains directs et sans arrêt circulent sur les voies.

Le plus souvent, ces trains directs résultent de deux situations bien distinctes :

  • lorsque le train est initialement programmé direct, c’est-à-dire qu’il dessert une partie du parcours tout en restant sans arrêt dans d’autres zones.
  • et lorsque le train est rendu direct en raison d’une situation imprévue.

Dans le premier cas de figure, la décision de rendre un train direct résulte d’une étude préalablement réalisée en collaboration avec SNCF Réseau lors de l’élaboration du plan de transport.

En fonction des circulations, un tracé est alors décidé par les équipes afin d’optimiser et de fluidifier le trafic. Un choix minutieusement étudié ayant pour effet d’augmenter le nombre de trains circulant dans la zone.

En effet, rendre un train direct diminue considérablement le temps de parcours entre deux gares, évitant ainsi une accumulation de retard trop importante.

💡 Pour vous donner un ordre d’idée, un train met en moyenne entre 40 secondes et 1 minute entre chaque arrêt.

Mais vous le savez, la ligne C n’échappe malheureusement pas aux aléas du quotidien et il se peut qu’un facteur imprévu perturbe le bon déroulement de la circulation ferroviaire.

C’est précisément lors de ce deuxième cas de figure que nous adaptons alors le plan de transport. Selon le contexte (incident, bagages oubliés, etc.) et sa gravité, nous nous efforçons de travailler avec efficacité afin de minimiser au mieux les perturbations.

C’est pour cette raison que vous pourriez constater qu’un train initialement prévu omnibus (desservant toutes les gares de son parcours) retrouve sa desserte modifiée.

Mais alors, pourquoi circulent-ils sur la voie proche du quai ?

Eh bien, en réalité, tout dépend de la situation et de la configuration des gares.

Alors que certains trains empruntent les voies contiguës au quai par faute de voie centrale, d’autres ne disposent pas des installations nécessaires (aiguillage) pour effectuer un changement de voie.

Pour rappel, une aiguille est un appareil sur la voie (entre 2 rails) permettant d’assurer les circulations de vos trains. Elle permet notamment le passage de vos trains d’une voie à l’autre sans interruption.

À titre d’exemple, les trains KOBE circulent sur la voie 2 bis de Savigny-sur-Orge par manque d’aiguillage pour orienter le train d’une voie à une autre entre la gare de Sainte-Geneviève-des-Bois et Épinay sur Orge.

L’exemple de Juvisy

Afin d’illustrer mes explications, je vous propose de revenir sur une prolongation des travaux effectués par le gestionnaire de réseau (suite à un problème d’aiguillage) à Juvisy où le passage de certains trains se sont faits sur la voie contiguë au quai.

Curieux, voire très agacé, vous avez été nombreux à vous interroger :

Sachez que lors de ces situations, notre objectif principal est de minimiser au maximum les perturbations.

Dans ce cas présent, après l’analyse des agents du COT (Centre Opérationnel Transilien), il a été décidé d’adapter le plan de transport en optimisant les circulations sur la voie 2 bis (voie sur laquelle circulent habituellement les trains omnibus) rendant ainsi les trains directs de Brétigny à Juvisy et de Juvisy à Bibliothèque François Mitterrand.

Vous l’aurez compris, au vu du nombre de trains présents en cette pointe de matinée, l’arrêt de chaque train aurait créé un véritable effet boule de neige, causant ainsi un retard trop important.

En incluant les trains grandes lignes ainsi que les TER, la mise en place de ce scénario a permis de faire passer au total 22 trains sur une seule et même voie.

⚠ Vous le savez, votre sécurité et notre priorité.
A l’approche d’un train direct n’oubliez pas de éloigner de la bordure du quai.😉

👂 ON VOUS ÉCOUTE

Vous avez une question, une remarque ou une suggestion ? N’hésitez pas à en faire part dans la partie commentaire.

4 commentaires pour “Pourquoi des trains directs circulent sur les voies contiguës au quai ?”

  1. QuentinPasser en mode normal dit :

    Bonjour,
    un RER ne met pas entre 40 secondes et 1 minute entre chaque arrêt. Cette durée correspond plutôt au temps d’arrêt à quai.

    En général le temps de trajet entre deux gares consécutives est de l’ordre de 3 minutes, rarement moins de 2 minutes et jusqu’à 5 voire 6 minutes pour les interstations les plus longues (ex. Étréchy – Étampes) ou les tronçons avec beaucoup de ralentissements (ex. La Norville – Brétigny). En revanche, l’ajout d’un arrêt allonge le temps de trajet d’environ 2 minutes.

    Finalement, on a du mal à comprendre la motivation et la finalité de l’article. Vous appoortez des explications bienvenues à un incident qui s’est produit le matin du 28 mars et qui a pénalisé les montants entre Juvisy et Brétigny. Mais dans ce cas, mieux vaut l’annoncer d’entrée car le passage d’un RER sans arrêt sur une voie à quai est habituel pour ceux qui attendent dans les gares entre Paris et Juvisy.

    Au fait, en combien de temps sont passés les 22 trains de toutes origines ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Je pense que cet article vise surtout à répondre au fait que parfois les dessertes des trains omnibus sont supprimés entre deux points alors que la voie permettant la desserte de ces gares est disponible, ce qui n’est pas rare. Rien de plus.

    • MyriamPasser au statut dit :

      Bonjour Quentin, je vous remercie pour les précisions que vous apportez à l’article.
      Pour répondre à votre interrogation, l’objectif de cet article est d’expliquer de manière générale les raisons pour lesquelles certains trains initialement prévus omnibus se retrouvent directs, en particulier en cas d’incidents imprévus. L’incident de fin mars a été choisi délibérément comme exemple afin d’illustrer cette situation et vous aider à mieux comprendre.☺

  2. ClemPasser en mode normal dit :

    On peut ajouter à ces précisions que parfois l’aiguilleur peut être amené à modifier la voie sur laquelle circule un train direct (on parle de dévoiement) en fonction de circonstances.

    Par exemple, si un train de travaux doit entrer sur le triage de Tolbiac par la voie 2, le régulateur et l’aiguilleur peuvent décider si la circulation le permet de dévoyer un train direct sur la voie 2 bis pour ne pas qu’il soit ralenti par ce train de travaux. Dans ce cas il passera de manière inopinée sur la voie qui longe le quai.

Laisser un commentaire

Blog en pause jusqu'au dimanche 16 juin 2024 inclus. La publication des articles ainsi que les réponses à vos commentaires reprennent le lundi 17 juin 2024.

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R