MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
Le Blog est en pause jusqu'au 2 juillet 2018
Contribuer

Harcèlement sexuel, victimes ou témoins : donnons l’alerte !

3
Publié le 7/03/2018

Le harcèlement des femmes dans la rue ou dans les transports est bel est bien une réalité. Refusons de nous dire que c'est une fatalité!

Ce lundi, Valérie Pécresse -Présidente de la Région IDF et d’IDF Mobilités- a pris la parole sur ce sujet conséquent pour beaucoup de femmes dans les transports.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes:

Dans le but d’aider à prévenir le harcèlement dans les transports, la Région Île-de-France, Île-de-France Mobilités, SNCF Transilien et RATP ont décidé d’initier ensemble une vaste campagne de sensibilisation en rappelant notamment les bons réflexes…

 

DES MOYENS CONCRETS POUR LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENTS & LES INCIVILITÉS

Dans le but de renforcer la sécurité, des dispositifs d’alerte, des forces de sûreté, une prévention auprès des agents, du personnel exploitant et des forces de l’ordre sont mis en place afin de vous aider à mieux repérer les situations de harcèlement.

LA PRÉSENCE HUMAINE EN QUELQUES CHIFFRES :

De plus, SNCF Transilien a mis en place en 2017 la formation des agents SUGE (Sûreté Générale), avec un module spécifique sur le harcèlement sexuel dans ses emprises. Une formation élaborée avec la Miprof , afin d’être au plus près du vécu des victimes. En 2018, ce sont les agents des gares qui bénéficieront de cette même formation.

Chaque année, environ 130 millions d’euros sont versés par Ile-de-France Mobilités aux opérateurs SNCF Transilien et RATP pour assurer et renforcer une présence humaine dans les transports.

 

AU-DELÀ DU PERSONNEL, LES BORNES D’APPEL D’URGENCE, LE « 31 17 » & SES DÉCLINAISONS SONT AUTANT DE MOYENS POUR AGIR !

En effet, victimes ou témoins, des solutions concrètes existent pour donner l’alerte.

•En signalant à un agent en gare et auprès des agents de sûreté.
•En appelant à une borne d’appel dans les gares et certain trains. (Elles permettent d’entrer directement en relation avec des agents de la ligne).

1 380 bornes d’appels sont présentes sur l’ensemble des gares Transilien avec un opérateur qui répond 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

 

DES SERVICES ACTIFS ET DISPONIBLES GRATUITEMENT 24H/24 & 7J/7

Le numéro 3117 : pour signaler tout acte de délinquance ou situation présentant un risque, le numéro d’urgence 3117* est désormais disponible sur tout le réseau francilien (plus seulement sur le réseau SNCF).

Je vous en ai déjà parlé dans un article précédent, depuis sa création il a été également décliné, suite à vos nombreux retours, en numéro SMS ainsi qu’en application :

•Signalement par téléphone au 3117*
Appelez gratuitement (d’un portable ou d’un fixe) ce numéro 7j/7 24h/24.
•Signalement par SMS au 31177**
Envoyez un SMS (coût normal de votre opérateur) disponible 7j/7 24h/24.
•Signalement via l’application 3117
Signalez via la voix (système de renvoi vers le n°3117) ou par écrit. Cette application est bien entendu gratuite et disponible 7j/7 24h/24. Elle est disponible en français, anglais et espagnol. Il y a aussi un bouton d’urgence depuis l’application de recherche d’itinéraire Vianavigo! La géolocalisation du smartphone assure une prise en charge rapide et efficace, et l’appli fonctionne en toutes circonstances, grâce à une technologie réseau ne nécessitant pas de couverture 3G ou 4G.

* Appel et numéro enregistrés même si masqués / Service et appel gratuits.
** SMS et numéro enregistrés même si masqués / Prix SMS de votre opérateur.

Attention, ces numéros et services ne se substituent pas à ceux des urgences : 15 Samu | 17 police | 18 pompiers | 112 urgence en Europe

 

QUELLES INFORMATIONS DOIS-JE COMMUNIQUER POUR FAIRE UN SIGNALEMENT ?

Lorsque vous donnez l’alerte, pour gagner du temps, il est important d’être le plus précis possible sur les informations dont vous disposez :

Caractérisez le harcèlement sexuel (injures, exhibition, frotteur, attouchements, agression sexuelle…)
Décrivez l’agresseur (sexe, âge, détails physiques, tenue vestimentaire…)
Donnez le + de précisions possible (le lieu, l’heure, la station, la gare ou le train (à l’avant/ à l’arrière/ au milieu / en haut, en bas), la direction du véhicule…)

=Plus vous serez précis, plus il sera facile et rapide d’intervenir.

 

QUE SE PASSE-T-IL ENSUITE ?

Lorsque vous alertez au 3117 ou au 31177, vous êtes mis en relation avec l’un des 45 agents qui se relaient 24 h/24, 7 j/7 sur la plateforme.

Après analyse, votre alerte est transmise au Poste de Commandement de Sécurité de la RATP ou au Commandement National de Sûreté SNCF. Ces centres de contrôle supervisent tous les réseaux franciliens RATP et SNCF (Métro, RER, Transilien, Bus, Tramway) et accèdent au visionnage des caméras de vidéoprotection : plus de 50 000 déployées sur le réseau RATP et 24 000 sur le réseau SNCF.

Dès que l’incident est localisé, les agents pilotent et envoient sur place les équipes de sûreté RATP et SNCF les plus proches. Ces agents travaillent également de concert avec les forces de Police qui patrouillent en permanence sur le réseau.

 

N’OUBLIONS PAS : le harcèlement sexuel est un délit !

Il est réprimé par l’article 222-33 du Code pénal et les personnes coupables sont passibles de peine d’emprisonnement. Il est donc important de signaler rapidement une agression et de porter les faits commis à la connaissance de la Police ou de la Gendarmerie.

 

INVESTISSEMENTS = ENVIRONNEMENT + SÉCURISANT

LA GÉNÉRALISATION DE LA VIDÉOPROTECTION
En complément de la présence humaine, Ile de France Mobilités, SNCF et RATP déploient des moyens techniques importants, au premier rang desquels la vidéoprotection, outil indispensable dans la chaîne de sécurisation et d’aide à la décision.

17 000 caméras dans les trains et 9 000 caméras dans les gares du réseau Transilien.

 

 

LE CENTRE DE COORDINATION OPÉRATIONNELLE DE SÛRETÉ

 

Face aux menaces auxquelles fait face le réseau de transport – incivilités, délinquance, terrorisme – Valérie Pécresse a souhaité une meilleure efficacité des forces de sécurité dans les transports et a enclenchée le regroupement de l’ensemble des acteurs (Police Nationale, Gendarmerie Nationale, RATP, SNCF, Optile et les futurs opérateurs du Grand Paris Express) au sein d’un poste de commandement unique sous l’autorité de la Préfecture d’ici à fin 2019.

LA RÉNOVATION DES ESPACES

Un programme de 3 milliards d’euros est engagé pour la rénovation des gares d’Île-de-France d’ici à 2025. Celles-ci deviennent plus accessibles, plus accueillantes et offrent davantage de services (toilettes, espaces de micro-working, commerces…). Parce qu’une gare plus belle, plus lumineuse et plus accueillante, c’est aussi une gare dans laquelle les voyageurs se sentent plus en sécurité!

 

 

DES TRAINS PLUS SÉCURISÉS ET SÉCURISANTS
À la tête d’Île-de-France Mobilités, Valérie Pécresse a engagé une politique ambitieuse d’accélération des renouvellements et rénovations des trains en Île-de-France pour améliorer la régularité des lignes et le confort des voyageurs : trains « BOA » (pas de cloison de séparation), vidéoprotégés.

 

UNE VIDÉO POUR RÉSUMER

La longueur de cet article reflète l’importance su sujet abordé.

Si vous êtes encore avec moi, je vous propose de visionner une vidéo qui résume tout ce qui est dit précédemment :

 

Nous avons tous un rôle à jouer dans la lutte contre le harcèlement, ayons les bons réflexes !

Je vous invite à partager cet article par exemple par SMS ou par mail de façon ciblée si vous connaissez quelqu’un touché particulièrement par ce sujet.

 

Impliquons-nous et allons plus loin: engageons-nous en partageant au maximum cet article sur nos différents réseaux sociaux personnels ou professionnels! A vos claviers Twitter, Facebook, LinkedIn, WhatsApp… partagez, pour le bien de tous!!

 

 

3 commentaires pour “Harcèlement sexuel, victimes ou témoins : donnons l’alerte !”

  1. ecolo78Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Suite au plan vigie pirate les toilettes à bord des trains sont définitivement condamné ?

  2. kenshiroPasser en mode normal dit :

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces informations, qui sont d’ailleurs transposables à d’autres situations…

    2 remarques :
    – Les premiers acteurs de préventions, cela peut (doit ?) être aussi les autres voyageurs. Certes, dans un monde de plus en plus individualiste, c’est peut être utopique, mais tout comme en secourisme il est plus efficace/rapide pour les « premiers témoins » d’intervenir plutôt que d’attendre les « secours »…
    – je réitère ma suggestion de disposer des numéros de trains à 6 chiffres… C’est plus précis et surtout rapide pour localiser la victime… Et pourquoi ne pas indiquer ce numéro directement dans le train (affichages déroulant) ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Salut kenshiro,

      Pour les numéros de marche, je ne peux qu’approuver. J’imagine qu’ils ne veulent pas surcharger l’affichage, mais d’un autre côté ce numéro n’a rien d’un secret. Il est même affiché pour les trains qui sont au départ d’une gare de grandes lignes comme Paris Saint-Lazare ou même, pour nous, Austerlitz !
      On les trouve aussi dans les données ouvertes (opendata) de la SNCF…

      Pour avoir déjà eu recours au 3117, c’était quand même plus simple de leur donner ce numéro que de parler du « train MONA qui est parti de Austerlitz à telle heure »…

Laisser un commentaire

Le Blog est en pause jusqu'au 2 juillet 2018