Un blog Transilien SNCF Voyageurs pour Île-de-France Mobilités

Je vous laisse entre les mains de Myriam qui me remplace pendant mon congé maternité, jusqu'au 6 septembre 2024 inclus. Je vous souhaite un bel été ! Louise

La Ligne C évolue en 2024 : FàQ Les réponses à vos questions

Retrouvez dans cet article toutes les réponses à vos questions sur nouveau plan de transport du RER C.

Suite à vos nombreuses interrogations relatives au nouveau plan de transport du RER C en 2024, nous y avons répondus, comme promis, dans cet article.

Vos questions sur :

Le nouveau plan de transport

  • Pourquoi un nouveau Service Annuel ?

L’environnement de la ligne C et plus particulièrement le sud de la Ligne évolue : avec la mise en service du T12, la future mise en service du métro 15 et l’évolution de l’offre du TER Centre-Val de Loire entre Paris et Orléans. 
Le RER C saisit l’opportunité avec son nouveau service annuel 2024 d’adapter et d’améliorer globalement les dessertes, les horaires et la capacité d’emport des trains.

  • Quels sont les impacts de la suppression des trains de la boucle Versailles Chantiers <> Viroflay Rive Gauche ?

L’offre de transport évolue avec la mise en place de navettes et du Tram-train T12 en plus des circulations Versailles <> Juvisy. Ces mises en place permettent d’améliorer la fréquence des circulations (le T12) et d’élargir la plage de la pointe (navette Massy-Versailles).

  • Y-aura-t-il des nouveaux codes missions ?

Oui, nous pourrons noter une évolution des codes missions connus passant de 27 codes en 2023 à 35 en 2024.

Les nouveaux codes missions – Sens Pair
VACK : JuvisyVersailles Château Rive Gauche – Omnibus sauf Vitry sur SeineIvry sur Seine
KOBE : DourdanChaville Vélizy – desservant Brétigny-EYO-Savigny sur OrgeJuvisy puis direct Bibliothèque François Mitterrand
VETO : Saint Martin d’ÉtampesVersailles Château Rive Gauche – Direct BrétignyJuvisyBibliothèque François Mitterrand
SICA : JuvisySaint Quentin en Yvelines – Omnibus sauf Les ArdoinesVitry sur SeineIvry sur Seine
SIRI : JuvisySaint Quentin en Yvelines – Omnibus sauf Vitry sur SeineIvry sur Seine
ZANI : BrétignyParis Austerlitz – Omnibus sauf Athis MonsAblonVilleneuve le Roi
LULU : BrétignyInvalides – Omnibus sauf Athis MonsAblonVilleneuve le RoiLes Ardoines
NAJA : JuvisyPontoise– Omnibus sauf Vitry sur SeineIvry sur Seine
NICO : BrétignyPontoise– Omnibus sauf Athis MonsAblonVilleneuve le RoiLes Ardoines
SORO : BrétignySaint Quentin en Yvelines– desservant BrétignyEpinay sur OrgeSavigny sur OrgeJuvisy puis direct Bibliothèque François Mitterrand

Les nouveaux codes missions – Sens Impair
JUJU : Versailles ChantiersJuvisy – Omnibus sauf Ivry sur SeineVitry sur Seine
DELI : Saint Quentin en YvelinesDourdan– Omnibus jusqu’à Bibliothèque François Mitterrand puis direct JuvisyBrétigny
BOBA : (Montigny BeauchampPorte de ClichyInvalides) – Brétigny– Omnibus puis direct Choisy le RoiJuvisy

  • Les temps de parcours sont-ils modifiés ?

L’objectif du SA 2024 est d’améliorer la desserte tout en maintenant des temps de parcours acceptables, voire les améliorer lorsque cela est possible. Voici les principales variations :

Depuis Paris, vers le sud

👉 Destination Dourdan en point de soirée : Gain de 7 minutes

👉 Destination Vallée de l’Orge (de Savigny sur Orge à Saint Michel Sur Orge) en pointe de soirée : Gain de 7 minutes en missions rapides

👉 Destination Athis-Mons, Ablon, Villeneuve le roi : en pointe de matinée et en heures creuses : Allongement de 4 minutes en raison de l’arrêt supplémentaires aux Ardoines. Concernant la pointe de soirée : Allongement de 3 minutes

Du sud, vers Paris

👉 Départ de Dourdan en pointe de matinée : Gain de 4 minutes

👉 Départ d’Athis-Mons, Ablon, Villeneuve-le-Roi en heures creuses et pointe de soirée ; allongement de 3 minutes en raison de l’arrêt supplémentaires aux Ardoines.

  • Qu’est-ce que l’hyperpointe ?

L’hyperpointe représente un pic de fréquentation dans les heures de pointe. Ce phénomène est d’autant plus marqué le matin, où la grande majorité des trajets se font en un temps plus réduit que lors de la pointe de soirée durant laquelle les « retours » sont plus étalés dans le temps.

Le SA 2024 propose une réponse à ce phénomène en augmentant le nombre de trains pendant ces pics d’hyperpointes :
🚊 Le matin, ajout d’un train ZANI (Brétigny – Paris Austerlitz Grandes Lignes), desservant toutes les gares sauf Athis-Mons, Ablon et Villeneuve le Roi (7h19 – 7h34 – 7h49 et 8h04 au départ de Brétigny)
🚊 Le soir, création de 4 trains BALI (Paris Austerlitz Grandes Lignes – Brétigny), desservant Bibliothèque François Mitterrand, Juvisy et toutes les gares de Savigny sur Orge à Brétigny (17h31 – 17h46 – 18h01 et 18h16 au départ de Paris Austerlitz)

  • Que se passe-t-il sur le nord et l’ouest de la Ligne ?

Le nord et l’ouest de la ligne ne seront pas affectés par ce nouveau SA, il n’y aura pratiquement pas de changements. La politique de desserte en termes de fréquence de trains et de nombre d’arrêts restera la même.

Les seules évolutions concerneront des changements de gares origines ou terminus par rapport à la situation actuelle, impliquant des changements de codes missions par rapport à ce que vous connaissez (Par exemple, les trains terminus à Juvisy ou à Massy, ceux allant vers Étampes plutôt que vers Dourdan …). Les horaires évolueront légèrement en conséquence des modifications de desserte réalisées dans le sud de la Ligne. Vous pourrez retrouver ces évolutions à partir du 10 novembre sur les sites et applications vous donnant les horaires du nouveau service.

  • Quels seront les impacts sur les trains longs et courts ?

Le choix d’utiliser des trains courts est conditionné par des études de flux afin d’optimiser le nombre de kilomètres réalisés. Il en résultera alors des économies d’énergie sans dégradations de services.

Il semble important de noter ces 3 points :
🚊 En semaine, il n’y a pas de changements significatifs
🚊 Le WE, il y aura plus de trains courts sur l’ensemble de la ligne
🚊 L’exploitation de la navette ne sera réalisée que par des trains courts. L’étude de fréquentation de ce tronçon a permis de déterminer que ce type de trains étaient suffisants. De plus, une augmentation de la fréquence des trains et une exploitation indépendante du reste de la ligne permettra d’assurer une qualité de service.

  • Le plan de transport sera-t-il différent le Week-end ?

L’offre de transport de week-end en 2024 est la même, excepté les circulations du T12 et de la navette ferroviaire entre Massy-Palaiseau et Versailles-Chantiers.

  • Est-ce qu’il y aura une coordination des correspondances entre les différentes lignes/autres dessertes ?

Les transports en Île-de-France ne garantissent pas une correspondance horaire. Cependant, chaque interconnexion est prévue avec d’autres transports. La fréquence de certains trains a été revue pour permettre les correspondances dans des délais et temps d’attente raisonnables.

Le T12

  • Quels sont les gares desservies par le T12 ?

A partir du 10 décembre, les gares de Longjumeau, Chilly-Mazarin, Gravigny-Balizy et Petit-Vaux seront desservies par le T12. Les gares de Massy-Palaiseau et Epinay-sur-Orge permettront les correspondances en accueillant le RER C et le T12.

Pour toute question en lien avec le T12, nous vous conseillons de vous rendre sur le site d’Ile-de-France Mobilités.

  • Qu’est-ce qu’un Tram-Train ?

Le tram-train est un véhicule dérivé du tramway, apte à circuler à la fois sur des voies de tramway en milieu urbain et sur le réseau ferroviaire, afin de relier sans rupture de charge des destinations situées dans le périurbain, voire au-delà.

  • Quel est le temps de parcours du T12 entre Massy-Palaiseau et Epinay-sur-Orge ?

Environ 18 minutes pour les 6 stations entre ces deux gares.

  • Par qui est exploité le T12 ?

Le T12 sera exploité par Transkeo. Les gares du RERC C sont donc transformées en station de tramway.

  • Quel sera mon parcours si je souhaite circuler entre Bibliothèque François Mitterrand <> Longjumeau, Chilly-Mazarin, Gravigny-Balizy ou Petit-Vaux ?

Dans les deux sens, le temps de parcours sera sensiblement équivalent.

Correspondance T12 à Epinay-sur-Orge vers Massy-Palaiseau : + 3 min pour Petit-Vaux ; + 5minutes pour Gravigny-Balizy ; + 7 min pour Chilly-Mazarin ; + 10 min pour Longjumeau ; + 12 min pour Europe ; + 14 min pour Massy-Europe ; + 18 min pour Massy-Palaiseau

Pour faire Epinay-sur-Orge <> Bibliothèque François Mitterrand : Temps de parcours en RER C allant de 25 à 36 minutes.

  • Quel sera mon parcours pour voyager entre Versailles-Chantiers <> Longjumeau, Chilly-Mazarin, Gravigny-Balizy ou Petit-Vaux ? 

Si je suis voyageur à destination/ en provenance de Versailles-Chantiers :
👉 Navette de Versailles-Chantiers <> Massy-Palaiseau : Toutes les 15 minutes en HP et toutes les 30 minutes en HC // avec environ 20 minutes de trajet
👉 A Massy-Palaiseau : Prendre le T12 – De Massy-Palaiseau à Epinay-sur-Orge 17 minutes de trajet  

  • Comment recharger mon titre de transports sur les gares T12 ?

Les stations T12 seront toutes dotées d’automates sur chaque quai et vous permettront de recharger ou d’acheter des titres de transports (comme en gare).

  • Tarification T12 ?

La tarification du T12 dépendra de l’origine et de la destination du voyageur. Le T12 sera accessible à tous les détenteurs d’un forfait Navigo (Navigo « pour tous » et Navigo tarifs réduits) ou d’un forfait Imagine R.
⚠ Le ticket T+ ne sera pas valable car le tram-train parcourt des distances plus longues que les trams urbains (la tarification est donc proche de celle des trains Transilien).

  • Où devrais-je valider mon titre de transport ?

Les valideurs seront sur les quais des stations T12, en accès libre.

  • La rampe d’accès à Épinay sur Orge est-elle toujours d’actualité ?

Deux nouveaux accès avec ascenseurs sont en cours de construction en gare d’Épinay sur Orge, afin de faciliter et raccourcir l’interconnexion avec le T12.

La navette ferroviaire

  • Par qui est exploité la Navette ?

Tout en restant exploitée par la ligne C, la navette Versailles-Massy sera renommée progressivement “Ligne V” afin de marquer son identité propre et ses particularités. La ligne V se parera d’un vert olive foncé symbolisant son fort attachement au cadre verdoyant de la Vallée de la Bièvre.

  • Quel est le tracé de la ligne V ?

Le RERC C évolue avec une nouvelle offre de desserte, des nouveaux horaires et une nouvelle ligne.

  • Quelles sont les améliorations apportées par la ligne V ?

👉 Des horaires de pointes avec une amplitude élargie et repositionnés pour tenir compte des usages.

👉 La Vallée de la Bièvre bénéficiera d’une offre de transport renforcée :

Dans le sens Massy > Versailles :

  • En pointe du matin, de 6h30 à 10h45 : toutes les 15 minutes
  • En heure creuse : toutes les 30 minutes
  • En pointe du soir, de 16h15 à 21h15 : toutes les 15 minutes

Dans le sens Versailles > Massy :

  • En pointe du matin, de 6h15 à 10h15 : toutes les 15 minutes
  • En heure creuse : Toutes les 30 minutes
  • En pointe du soir, de 16h45 à 21h30 : toutes les 15 minutes

Ces trains ont un temps de parcours d’une 20taine de minutes (à préciser). Les allers et retours se feront depuis la voie 1 à Massy-Palaiseau et la voie J à Versailles-Chantiers.

  • La mise en circulation d’un train supplémentaire, tous les jours, en soirée au départ de Versailles-Chantiers à 23h15
  • Un accès des vélos à bord des trains autorisé la journée. (Pour rappel, son usage n’est autorisé qu’en dehors des heures de pointe dans les autres transports en commun en IDF.)
  • 11 trains de plus qu’en 2023 chaque jour

Vos futurs trajets

Pour, toutes questions sur l’anticipation de vos déplacements, nous vous recommandons de vous rendre directement sur le site Transilien.com (minimum 30 jours avant le trajet souhaité).

  • Comment voyager du sud de la ligne (Dourdan ou St-Martin d’Etampes) à Issy Val de Seine ?

En heure de pointe de matinée :

  • 4 trains de Dourdan la Foret
  • 4 trains de Saint-Martin d’Etampes
  • 4 trains de Juvisy

En heure de pointe de soirée :

  • 4 trains de Dourdan
  • 4 trains de Saint-Martin d’Etampes
  • 4 trains de Juvisy

En heure pointe de soirée de Issy-val-de-Seine à Saint-Martin d’Etampes ou Dourdan :

  • 4 trains de SQY à Dourdan
  • 4 trains de Chaville-Vélizy à St-Martin d’Etampes
  • 4 trains de Versailles Rive-Gauche à Juvisy

En heures creuses (dans les deux sens de circulations) :

  • 2 trains de Saint-Martin d’Etampes <> SQY
  • 2 trains Dourdan <> SQY
  • 4 trains de Juvisy-VRG

Les changements ne concernent pas le nombre de trains mais plutôt leur destination finale.

  • Comment voyager de Juvisy à Massy à Versailles Chantiers ?

Il est important de noter que le changement de train se fera à Epinay-sur-Orge désormais et non sur Savigny ou Juvisy.

De Juvisy, il convient de se rendre à Epinay-sur-Orge :

  • 2 trains direction St-Martin d’Etampes
  • 2 trains direction Dourdan la Forêt

⚠ desserte au quart d’heure pour rejoindre Epinay (temps de parcours 6 minutes)

Ensuite, je prends le T12 ; il y a des Tram-train toutes les 10 minutes en heures de pointe et toutes les 15 minutes en heures creuses (avec un temps de parcours de 18 minutes).

Pour finir de Massy-Palaiseau à Versailles je prends la navette, il y en a toutes les 15 minutes en heures de pointe et toutes les 30 minutes en heures creuses. Le temps de parcours est d’environ 20 minutes.

Voici les temps de parcours pour relier :
👉 Juvisy – Massy-Palaiseau est d’environ 34 minutes
👉 Juvisy – Versailles Chantiers est d’environ 54 minutes

  • Comment voyager de Choisy-le-Roi à Epinay-sur-Orge ?

2 possibilités s’offrent à vous :

De Choisy :
Je prends le train Viroflay Rive Gauche > Juvisy (4 trains par heure) jusqu’à Juvisy.
Une fois à Juvisy, je prends le train direction Dourdan ou St-Martin-d ‘Etampes (2 trains de chaque par heure).

De Choisy :
Je prends le train pour me rendre à BFM (12 trains par heure).
A Bibliothèque François Mitterrand, je prends le train direction Dourdan ou St-Martin-d ‘Etampes (2 trains de chaque par heure).

  • Comment voyager de Brétigny à Ivry-sur-Seine ?

2 possibilités s’offrent à vous :

De Brétigny :
Je prends le train Brétigny-Paris Austerlitz jusqu’à Ivry-sur-Seine (4 trains par heure).

De Brétigny :
Je me rends à Bibliothèque François Mitterrand, 12 trains en hyperpointe et 8 en pointe.
A BFM, je prends un train direction Massy ou Pont de Rungis, avec une fréquence de 4 trains par heure.

  • Pourquoi des arrêts supplémentaires à Savigny ?

Les missions Versailles Château Rive Gauche > Versailles Chantiers disparaissant et les trains devenant terminus-origine à Juvisy, il était nécessaire de compenser une partie des arrêts retirés à Savigny sur Orge par des arrêts ajoutés sur d’autres missions. La gare de Savigny sur Orge étant la plus fréquentée du Val d’Orge, elle bénéficiera, avec ce nouveau service, de la même desserte que celle d’Épinay sur Orge, dont la fréquentation devrait augmenter avec l’interconnexion du T12.

  • Avec les arrêts supplémentaires des Dourdan à Epinay sur Orge et Savigny, s’arrêtera-t-on toujours à Ivry et Choisy ?

Non, en pointe de matinée, les arrêts à Épinay sur Orge et à Savigny sur Orge, ajoutés sur les trains origine Dourdan, seront compensés par le retrait des arrêts à Choisy le Roi et à Ivry sur Seine sur ces missions. Ceci afin de ne pas augmenter leur temps de parcours. Les arrêts à Choisy le Roi et à Ivry sur Seine, ainsi qu’à Vitry sur Seine, seront réalisés par les missions Brétigny – Pontoise en pointe et par les Brétigny – Paris Austerlitz Grandes Lignes en hyperpointe.  

  • Les 4 trains Brétigny/Paris desserviront ils Savigny et Juvisy ?

Oui, les 4 trains Brétigny – Paris Austerlitz Grandes Lignes du matin desserviront toutes les gares de Brétigny à Juvisy, puis Choisy le Roi, Les Ardoines, Vitry sur Seine, Ivry sur Seine et Bibliothèque François Mitterrand.

Les 4 trains Paris Austerlitz Grandes Lignes – Brétigny du soir s’arrêteront, eux, à Bibliothèque François Mitterrand. Puis dans toutes les gares de Juvisy à Brétigny.

  • Les 12 arrêts Val d’Orge sont-ils les mêmes que ceux annoncés pour Juvisy ?

Tous les trains s’arrêtant dans le Val d’Orge s’arrêteront à Juvisy, dans les deux sens de circulation.

  • Quelle est la desserte du Val d’Orge en pointe de soirée ?

En pointe de soirée, la desserte des gares situées entre Juvisy et Brétigny sera de 4 trains par heure, assurée par les missions Montigny-Beauchamp – Brétigny.

Elle passe à 8 trains par heure, durant environ une heure, avec l’ajout des 4 trains BALI Paris Austerlitz Grandes Lignes – Brétigny.

  • Perdons la desserte sans changement de Savigny à l’Ouest Parisien ?

En pointe de matinée, les trains origine Dourdan et s’arrêtant à Savigny sur Orge auront pour terminus Chaville-Vélizy.

En pointe de soirée, il sera nécessaire d’effectuer un changement afin de prendre un Montigny-Beauchamp – Brétigny ou l’un des 4 trains Paris Austerlitz Grandes Lignes – Brétigny.  

  • Est-ce que les trains ELBA et DEBO desserviront les Ardoines ?

Aucun Train à destination de Dourdan ou d’Étampes ne s’arrêtera aux Ardoines.

  • Quel sera le temps de trajet pour faire Brétigny – Bièvres ?

35 minutes pour le temps de trajet (Correspondances max de 25 minutes : 1 h de trajet)

Brétigny > Epinay-sur-Orge – 7min

Epinay-sur-Orge > Massy-Palaiseau – 18 min

Massy-Palaiseau > Bièvres – 6 min

  • Va-t-on revenir à 6 trains/heure au départ de l’Ouest ?

En pointe de matinée, il y aura toujours :
🚊 2 trains par heure au départ de St Quentin en Yvelines vers Étampes
🚊 2 trains par heure au départ de St Quentin en Yvelines vers Dourdan
🚊 4 trains par heure au départ de Versailles Château Rive Gauche vers Juvisy
🚊 4 trains par heure au départ de Chaville Vélizy vers Bibliothèque François Mitterrand

En heures creuses, il y aura toujours :
🚊 2 trains par heure au départ de St Quentin en Yvelines vers Étampes
🚊 2 trains par heure au départ de Versailles Château Rive Gauche vers Juvisy

  • Quelles missions vont emprunter les voies centrales entre Paris et Juvisy ?

Les missions directes de Juvisy à Bibliothèque François Mitterrand emprunteront les voies centrales.

  • Sera-t-il toujours nécessaire de changer à Juvisy pour faire Choisy le Roi > Épinay sur Orge ?

En pointe de soirée, le trajet Choisy-le-Roi > Epinay-sur-Orge s’effectuera sans changement avec les BOBA.

⚠ Pendant le reste de la journée, pour se rendre de Choisy le Roi à Épinay sur Orge, il sera nécessaire de changer de train à Juvisy.

  • Pourra-t-on faire Épinay sur Orge > Ivry sans changement ?

Oui, en pointe de matinée, les Brétigny > Montigny-Beauchamp et les Brétigny > Paris Austerlitz Grandes Lignes desserviront ces deux gares.

En pointe de soirée, les Montigny-Beauchamp > Brétigny desserviront également ces deux gares.

  • Les actuels BALI vont-ils changer de code mission ?

Des BALI existeront toujours entre Paris Austerlitz Grandes Lignes et Brétigny.
⚠ Les Montigny-Beauchamp > Brétigny deviendront des BOBA.

  • Est-ce que des missions Paris > Juvisy > Brétigny vont-elles être mises en place ?

En pointe de soirée, les trains à destination d’Étampes et de Dourdan auront la même desserte jusqu’à Brétigny, à savoir : Paris Austerlitz Gare souterraine – Bibliothèque François Mitterrand – Juvisy – Brétigny.

Les horaires

  • Publication des horaires ?

Les horaires sont disponibles sur les différents sites depuis le 10 novembre 2023.

  • Y aura-t-il un retour des trains de soirée ?

Les trains circulant en soirée en 2024 sont les mêmes qu’en 2023. Les équipes de maintenance du réseau ferroviaire sont mobilisés sur ces créneaux de nuit.

  • Quelle sera la répartition des dessertes au départ de Bibliothèque François Mitterrand vers Brétigny le soir ?

Il y aura de 12 à 16 trains par heure au départ de Bibliothèque François Mitterrand, vers Brétigny, en pointe de soirée :

👉 4 trains par heure à destination de Dourdan avec arrêts à Juvisy et Brétigny
👉 4 trains par heure à destination d’Étampes avec arrêts à Juvisy et Brétigny
👉 4 trains par heure à destination de Brétigny avec arrêts dans toutes les gares sauf Villeneuve le Roi, Ablon et Athis-Mons
👉 4 trains supplémentaires, pendant environ une heure, partant de Paris Austerlitz Grandes Lignes et allant à Brétigny, avec arrêts dans toutes les gares entre Juvisy et Brétigny.

  • Derniers / Premiers trains

Les horaires sont disponibles depuis le 10 novembre 2023, sur le site d’Île-de-France Mobilités, Transilien.com, ainsi que nos réseaux.

Nous vous invitons à consulter ces derniers, afin de connaître les horaires de vos trains, les horaires des premiers et derniers trains qui circuleront dans vos gares ou vers vos destinations.

⚠ Les travaux de nuit peuvent impacter les horaires, des deniers et premiers trains.

212 commentaires pour “La Ligne C évolue en 2024 : FàQ Les réponses à vos questions”

  1. ClemPasser en mode normal dit :

    Quel travail, Louise !

    Juste une petite précision qui me paraît manquer : tu écris que « Un train ZANI sera ajouté le matin », peut-être est-il utile de mentionner que les trois actuels trains ZARA deviennent eux aussi des trains ZANI.

    Aussi une petite erreur s’est glissé dans la partie « va-t-on revenir à 6 trains par heure dans l’ouest » : en heures creuse, ce sont 4 trains par heure vers Juvisy depuis Versailles, et non 2 : les actuels JILL remplacés par des JUJU, et les actuels CIME également remplacés par des JUJU.

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Clem,
      Concernant les trains dans l’ouest (l’ouest Parisien est grand 😉), c’est exact qu’il y a 3 Trains ZARA vers Paris aujourd’hui. Et, il y a bien un train de plus au 10/12 qui arrive en gare de Paris Austerlitz Grandes Lignes.
      Les missions ZARA sont remplacées par des ZANI. Les dessertes sont différentes car en 2024, nous ajoutons la desserte des gares de Choisy le roi, les Ardoines, Vitry et Ivry.
      Par contre, en heure de pointe je confirme que nous observons 4 JUJU + 2 DEBO + 2 ELBA.
      C’est bien 4 trains depuis Versailles Château 🤔

  2. Gilles SPasser en mode normal dit :

    Merci Louise pour cette compilation !
    Deux-trois remarques :
    A la rubrique « Navette ferroviaire », à la question « Quel est le tracé de la ligne V ? », vous répondez :
    « Le RERC C évolue avec une nouvelle offre de desserte, des nouveaux horaires et une nouvelle ligne. »
    Pour le coup je ne comprends pas bien ce que sont la « nouvelle offre de desserte et une nouvelle ligne » : pour la desserte, ce sont les mêmes gares, sur la même ligne existante, entre Massy et Versailles Chantiers. L’offre est, par contre, en effet, plus soutenue (et plus cadencée en pointe), avec de surcroit la fin de certains trous de couverture (par exemple demain 22/11, il y a deux créneaux où il n’y a qu’un train par heure). Bonne nouvelle pour la vallée de Bièvre 🙂

    Une coquille, que dis-je, une coquillette : « En pointe du matin, de 6h30 à 0h45 : toutes les 15 minutes » : je pense qu’il faut dire « 10h45 » 😉

    Pour les mission KOBE, VETO et SORO, j’imagine qu’il est sous-entendu que les trains sont omnibus à partir de Bibliothèque jusqu’au terminus ?

    Pour le KOBE, j’ai compris tout seul ce qu’est EYO : EpinaY sur Orge ! Je n’aurai jamais trouvé sans le plan de la ligne, j’aurai spontanément dit « ESO » 😉

    Et comme j’ai passé une bonne journée, allez, j’ose :
    s’il existait un code mission qui serait le LABA, des étudiants enrhumés pourraient chanter très fort le samedi soir un mariage irlandais pour se rappeler un éventuel parcours du sud à Pontoise via Invalides et Champs de Mars : LABA, KOBE, NARA… ♪♪
    OK, je sors 😀

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Gilles S, je ne ferais pas de commentaire sur votre proposition de chant 😁 mais en effet, vous aviez remarqué avec Vanille, l’oubli du « 1 » dans les horaires de la Ligne V 😅.
      Concernant le KOBE, VETO, SORO les trains seront bien omnibus à partir de Bibliothèque jusqu’au terminus.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Gilles : à toutes fins utiles, on peut préciser que le train SORO est en réalité le dernier train KOBE du matin qui est prolongé à SQY.

      Ce train est actuellement un train KYVI qui est ensuite vide voyageur pour de garer à Trappes.

  3. Aqualys91Passer au statut dit :

    Les perdants sont les habitants du val d’Orge sont ceux qui voyagent au depart de St Michel sur Orge et Ste Genevieve des Bois… rendre les trainsn omnibus entre Choisy et Bibliotheque alors qu ils sont deja bien remplis dés Ste Genevieve ne va pas arranger les choses! Idem le soir, 4 Bali directs entre Bibliotheque et Juvisy est insuffisant… le reste omnibus va rendre les conditions de voyage compliquées. En espérant que des ajustements seront réalisés vites car les suppressions des missions NARA, ZARA et BALI sont monnaie courante aujourd’hui. Pas convaincu par ces changements

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Aqualys91,
      on ne peut pas estimer que le val d’Orge soit perdant avec plus de trains et des services plus rapides au plus fort de la pointe avec les trains de renfort qui limiteront de surcroît l’effet d’une suppression.
      Quant aux « Brétigny lents » s’arrêtant en petite couronne ils mettront deux à quatre minutes de plus que les BALI et NARA actuels, à la marche très détendue (+5′) entre Paris et Juvisy.
      Cependant, hors de cette heure faste je constate quelque chose d’inquiétant : entre Paris et Juvisy les BOBA sont dépassés par les ELAO.
      En effet, bien que ÎdF Mobilités ne propose pas ce trajet, un ELAO arrive à Juvisy 4 minutes avant le départ du BOBA de cette même gare, tout en quittant Paris après le BOBA. Ceux qui ont l’habitude de se rendre de Paris (surtout à l’ouest de Champ de Mars) au val d’Orge vont rapidement se rendre compte de ce dépassement et être tentés de rattraper le BOBA à Juvisy en prenant ou restant dans le ELAO. Est-ce que ÎdF Mobilités a évalué le risque de cohue à Juvisy causé par le « passage à l’échelle » de ces comportements, profitable à un passager Paris – val d’Orge sur quatre ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Aqualys,

      En réalité seuls les actuels NARA du début de pointe deviennent des NICO avec desserte de Vitry et Ivry. Les suivants restent des NARA donc directs entre Juvisy et BFM, ces arrêts étant alors reportés sur les ZANI. Puis les LARA reprennent la main en fin de pointe comme actuellement, sauf le dernier qui devient un LULU en récupérant ces arrêts.

      La contrepartie de cela, c’est qu’on passe de trois à deux missions sur les voies lentes entre Choisy et BFM, ce qui réduit le « potentiel de gêne » entre les trains et, in fine, permet une circulation plus fluide. À l’heure actuelle, pour illustrer mon propos, il suffit qu’un train VITY ait une seule minute de retard pour qu’il gêne le KYVI qui circule juste derrière lui, qui lui-même risque de ralentir le NARA tout en créant un bel embouteillage à BFM.
      À l’avenir la marge entre le NICO ou le ZANI et le train qui suit sera bien plus importante.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      @Clem c’était curieux d’ailleurs de prévoir le VITY devant le KYVI… Vitry venant avant Ivry… m’enfin…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Vanille : la réponse est assez triste : c’est tout simplement que le VITY existait avant le KYVI, et que quand Île-de-France mobilités a décidé de rajouter un arrêt à Ivry, on a pris la seule autre mission qui s’arrêtait à Choisy.

      Je ne sais pas pour quelle raison ces dessertes n’ont jamais été inversées : il aurait été beaucoup plus logique que l’arrêt à Ivry soit attribuée au VITY et que, si on voulait vraiment ne pas lui rajouter un arrêt, l’arrêt à Vitry soit reporté sur la mission KUMA devenue KYVI.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @mystik91 et @Clem,
      Il aurait été logique de faire arrêter le VITY à Ivry et le KYVI à Vitry, sauf que le VITY entre dans Paris… juste après le GOTA, donc Ivry aurait été servie par deux trains en trois minutes, puis rien pendant 12 minutes :-/
      L’option retenue a permis de faire passer le VITY à Vitry 4 à 5 minutes après le GOTA et de desservir Ivry avec le KYVI 6 à 7 minutes après le GOTA.

    • VanillePasser en mode normal dit :

      @Clem, raté, c’est pas moi qui ai posé la question… 😉

  4. QuentinPasser en mode normal dit :

    Bonjour,
    Merci Louise pour cette FAQ, travail impressionnant compte tenu de la diversité des questions posées et de la complexité inédite de la nouvelle desserte.
    Je propose quelques phrases mnémotechniques pour se la rentrer dans la tête :-p
    Pour Dourdan : Si la viande de KOBE est DÉLIcieuse, le SORO est un DÉLIt.
    Pour Étampes : Et SLOM ! ELAObtenu le droit de VETO.
    Pour le val d’Orge : Le NARAteur BALInais sème la ziZANIe entre NICO et LULU avec ses BOBArds.
    Pour Juvisy : Pour que JUJU VACKe à ses occupations, JILL, SICAlme, NAJAmais voulu SIRIsquer.
    J’épargne la liaison maîtresse Pontoise – Massy laissée quasiment inchangée par ce grand chambardement 😉

  5. VanillePasser en mode normal dit :

    Bonjour Louise.
    Merci pour cet article très intéressant, toutefois, quelques petites remarques/précisions s’imposent :
    – « Le T12 sera exploité par Transkeo. Les gares du RERC C sont donc transformées en station de tramway » => il conviendrait peut-être de préciser « à l’exception des pôles multimodaux d’Epinay-sur-Orge et Massy-Palaiseau »…
    – « (la tarification est donc proche de celle des trains Transilien) » => Il me semble que la tarification est identique aux Transilien, cf T4, T11 et Ligne P, où les trams-trains circulent déjà actuellement…
    – Ligne V : de 6h30 à 0h45 (de Massy vers Versailles) : plutôt 10h45 (ou alors la pointe du matin est trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès longue…) 😉
    – « En heures creuses, il y aura toujours :
    🚊 2 trains par heure au départ de St Quentin en Yvelines vers Étampes
    🚊 2 trains par heure au départ de Versailles Château Rive Gauche vers Juvisy »
    => Pourtant, environ 30 lignes avant, il y avait aussi 2 trains pour Dourdan au départ de SQY, mais ils sont peut-être voués à être rattachés au REMI (et non TER) Centre-Val-de-Loire…
    Bonne journée.

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Vanille, tout à fait vos remontées sont exactes !
      Par contre, pour la partie tarification du T12, je ne peux pas m’avancer sur celle-ci, c’est pour cette raison que je n’ai pas plus détaillé ce point.
      D’ailleurs, pour toutes questions en lien avec cette Ligne, il faudra se diriger vers de Transkeo 😉.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Vanille :

      S’agissant de la tarification, je confirme qu’elle sera bien identique aux lignes de tram express, T11 et T13, c’est à dire la classique tarification origine/destination (ou forfait par zone) des trains et RER. Rn revanche, ce n’est pas le cas du T4 qui utilise la tarification tramway classique (1 ticket t+ pour un trajet) depuis 2008.

      En pointe du soir les trains origine SQY seront à destination de Dourdan (les trains DELI). Le matin, ils seront pour moitié à destination de Saint-Martin d’Étampes (ELBA) et Dourdan (DEBO).

      En heures creuses, ils seront tous à destination de Saint-Martin d’Étampes (ELBA). Aucun rapport avec TER Centre Val de Loire (si si ce réseau s’appelle toujours officiellement ainsi, Rémi n’étant que la marque commerciale utilisée par le conseil régional concerné).

    • VanillePasser en mode normal dit :

      C’est pour ça que j’ai précisé REMI.
      Le RER C, c’est une marque commerciale, le réseau est Transilien.
      Pour le Centre Val-de-Loire, même si le réseau est TER, la marque commerciale est REMI…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Vanille : en fait, c’est le contraire. Le RER C est le nom officiel du service qui circule sur différentes lignes du réseau ferré national et qui fait partie du réseau régional d’Île-de-France mobilités (ex STIF).

      Transilien est la marque commerciale utilisée par la direction de SNCF Voyageurs qui exploite cette ligne et les autres lignes franciliennes (les parties des lignes A et B de la SNCF et les lignes D, E, H, J, K, L, N, P, R, U, (V), T4) et qui est également utilisée pour les lignes exploitées par Transkeo (T11, (T12), T13). En effet ces lignes sont en réalité attribuées à SNCF Voyageurs et sous-traitées à Transkeo, filiale commune entre SNCF Voyageurs et Keolis.

    • HeuPasser au statut dit :

      Bonjour

      Comme beaucoup je ne peux que déplorer une forte dégradation du service concernant les dessertes du val d’orge.

      De plus je suis surpris par la communication réalisée pour ce tronçon. Vous indiquez en effet le point suivant :

      👉 Destination Vallée de l’Orge (de Savigny sur Orge à Saint Michel Sur Orge) en pointe de soirée : Gain de 7 minutes en missions rapides

      Mais de quel gain parlez-vous ?
      La totalité des trains pour Epinay, Ste genevieve et St Michel étaient auparavant directs entre BFM et Juvisy.
      Ce qui n’est plus le cas maintenant.

      Au mieux nous aurions un maintien des temps de transports sur 4 missions le matin et le soir en heure de pointe.
      Et encore uniquement si on a la chance de s’arreter ou prendre le train à bibliothèque ou Austerlitz.

      Pour tout le reste nous ne faisons que subir un allongement du temps de parcours (de 15 à 20 min sur la journée en aller-retour), couplé avec à certains moments à une plus grande saturation des rames.

      Cordialement,

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Heu,
      le « gain de 7 minutes » se comprend ainsi.
      Jusqu’au 8 décembre les trains BALI/NARA effectuaient le trajet sans arrêt entre Paris et Juvisy en 16 minutes : cette marche détendue permettait leur circulation aussi bien sur voies bis entre des trains plus lents que sur voies directes.
      Depuis le 11 décembre les trajets sans arrêt entre Paris et Juvisy s’effectuent en 11 minutes sur voies directes : il s’ensuit un gain de 5 minutes pour les BALI, les NARA et le LARA en heure de pointe. Il se trouve qu’avant que la SNCF ne remonte les temps de parcours, il y avait les ELBA de fin de pointe qui étaient encore un peu plus rapides avec une marche Paris -> Juvisy en 9 minutes (!) qui procuraient effectivement un gain de 7 minutes par rapport aux BALI.
      Donc de fait ce gain de 7 minutes par rapport à l’ancienne desserte n’aura jamais existé. Ah si, seul DELI met 7 minutes de moins que DYVI, mais ces derniers temps les temps de trajet ont rarement été
      En revanche, les NICO et les LULU mettent deux minutes de plus et les ZANI et BOBA trois minutes de plus que les anciens trains directs détendus.
      En théorie ce fonctionnement devrait être plus efficient que l’ancienne desserte. Le seul problème c’est que depuis le 11 décembre chaque pointe a été affectée par des incidents ou des suppressions de trains, en particulier la première semaine de service annuel, sans parler de l’accès compliqué aux BALI à Paris…

  6. etiennedgPasser au statut dit :

    Sur les derniers trains vers le sud en soirée.
    Il y a encore pas si longtemps, c’était 23h le dernier train à BFM direction Etampes. Du jour au lendemain, le train de 23h s’est transformé en train de 22h30. Sans prévenir.
    Or, il est parfaitement possible de faire circuler un train ELBA à 23h, les travaux ne commençant que bien plus tard. (j’en ai fait l’expérience un vendredi il y a deux semaines : le dernier ELBA était en retard de 30 min…)

    Pourquoi ce choix de la SNCF de supprimer ce dernier train et quand va-t-il revenir ? Les travaux ne peuvent en aucun cas constituer une excuse. 22H30 c’est trop tôt. Beaucoup trop tôt.

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour etiennedg, effectivement, je comprends que ce changement d’horaire de 30min puisse bouleverser vos vendredis soir 😐
      Pour l’instant, je n’ai pas d’information sur une potentielle remise en circulation d’un dernier train pour 23h. Navrée.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @etiennedg : malheureusement je suis au regret de confirmer qu’il s’agit bien d’une question de travaux.

      Lorsque le dernier train commercial d’une des branches sud est en retard, la décision de le maintenir ou de le supprimer est prise de concert entre SNCF Réseau et Transilien. Si la décision est de le maintenir, les travaux sont retardés : on prend alors le risque d’une restitution tardive le lendemain matin. C’est ce qu’on appellerait dans la vie publique un choix politique…

      En revanche, il me semble que cette situation est provisoire, et dépend de la nature des travaux (ces derniers temps nous avons beaucoup d’opérations lourdes de renouvellement de voie, d’appareils de voie et de caténaires qui nécessitent plus de temps). Il est donc possible que ce dernier train revienne par la suite.

  7. matthieuAPasser au statut dit :

    Merci d’avoir confirmé que la branche ouest perd définitivement 2 tph en heures creuses, on avait vraiment pas besoin de ça. En espérant que les trains courts (et les Z5600 6c) soient définitivement bannis de cette partie de la ligne

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @MatthieuA,

      Non,la branche ouest ne perd aucun train en situation normale.

      En heures creuse, et évidemment hors travaux ou perturbations, il y a vers le sud 2 trains ELBA, 2 trains JILL et 2 trains CIME chaque heure, et vers l’ouest 2 trains SARA et 4 trains VICK par heure.

      À partir du 10 décembre il y aura vers le sud 2 trains ELBA et 4 trains JUJU par heure et vers l’ouest 2 trains SARA et 4 trains VACK par heure.

      Statu quo.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Clem,
      quand je sors la fiche horaire en semaine en faisant Choisy-le-Roi-> Chaville-Vélizy le 20 décembre (au hasard), je constate qu’il n’y a pas quatre mais deux VOCK (visiblement sans arrêt entre Juvisy et Choisy) par heure entre 10 h et 14 h 30 et deux JUJU par heure entre 11 h et 15 h.
      Pouvez-vous SVP nous confirmer si cette situation est bien liée aux travaux de régénération de caténaire entre Juvisy et Choisy-le-Roi et qu’il y aura bien 4 JUJU et 4 VACK par heure une fois les travaux terminés ?

  8. youssPasser au statut dit :

    Bonjour Louise ,
    Super les Nouveaux Codes Missions je vais pouvoir faire des jolies jeux de mots ;).
    Et Merci pour l’article

  9. MLPasser au statut dit :

    Merci beaucoup pour tout ce travail d’explication, vraiment clair et détaillé !

    Toutefois, je trouve le point sur les RER de soirée/nuit particulièrement bref. Comment est-il possible de répondre seulement « Les trains circulant en soirée en 2024 sont les mêmes qu’en 2023 », sans donner aucune explication de la situation (pourquoi ? À quoi servent ces travaux évoqués ? pourquoi durent-ils depuis tant de temps ?) ni projection, même minime, d’un retour à une circulation plus normale ?
    C’est assez incompréhensible, au vu de la récurrence de cette question dans l’annonce de la faq, et des difficultés que pose cette desserte de 1 ou 2 train/h n’allant même pas jusqu’à 23h.

    Ne serait-ce que le fait que les bus de remplacement sont régulièrement si plein qu’il est parfois même impossible d’y monter, ou qu’entre le dernier bus de remplacement et le 1er noctilien, il y a + d’1h sans transports vers le sud…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @ML,

      Pour faire court, les travaux continuent sur le même rythme (au moins) que précédemment. Donc, l’arrêt du service continuera de se faire précocement, entre 22 et 23 heures à la louche, avec les derniers trains pour le sud limités à Brétigny (BALI). Comme c’est une heure creuse, la desserte ne change pas par rapport à la situation actuelle à l’exception des JILL qui deviennent des JUJU.

      Au sujet des bus de remplacement, malheureusement il est tellement compliqué de trouver des transporteurs qui ont les ressources nécessaires pour ce dont on a besoin, qu’on est obligés de se contenter de ce qu’on trouve…

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour ML, pourriez-vous me préciser une zone et une période pour que je puisse faire mes recherches, s’il vous plait ?

  10. QuentinPasser en mode normal dit :

    Bonjour @Clem,
    quand je sors la fiche horaire en semaine en faisant au hasard Choisy-le-Roi-> Chaville-Vélizy le 21 décembre je constate qu’il n’y a pas quatre mais deux VOCK (visiblement sans arrêt entre Juvisy et Choisy) par heure entre 10 h et 14 h 30 et deux JUJU par heure entre 11 h et 15 h.
    Pouvez-vous SVP nous confirmer si cette situation est bien liée aux travaux de régénération de caténaire entre Juvisy et Choisy-le-Roi et que la situation nominale sera bien 4 JUJU et 4 VACK par heure ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Quentin, à ma connaissance, la normalité sera bien de 4 trains par heure entre Versailles et Juvisy aux heures creuses, comme c’est le cas actuellement, hors aléas et hors travaux.

      Plusieurs raisons peuvent expliquer l’absence de ces trains certains jours : effectivement les travaux de régénération caténaires (où seuls les CLOU/VELO circulent et pas les JADE/VELO, en fonction des circonstances) ; le manque de personnel ; et enfin les horaires légèrement allégés au niveau des fêtes (encore qu’il me semble que ceux-ci ne commencent que le 25 décembre).

  11. MatriochkaPasser au statut dit :

    Bonsoir,

    serait il possible de rédiger un paragraphe sur les fréquences des circulations le week-end par branche. Une amélioration des circulations sur l’ouest est elle envisageable ? Le samedi par exemple, la fréquence d’un train par heure au départ de Saint Quentin (hors suppressions éventuelles comme par exemple demain samedi 25 où cela sera 1 train toutes les deux heures) alors que Pontoise est desservis toutes les 30 minutes et Versailles Rive Gauche tous les quart d’heure est elle explicable ?

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Matriochka, vous pouvez consulter les horaires des trains sur vos branches dès à présent sur Transilien.com.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Matriochka, il me semble qu’il s’agit de travaux au niveau de SQY qui obligent à limiter la circulation des trains sur l’ouest le weekend.

      Hors travaux, la fréquence des trains SARA/LOLA est de deux trains par heure.

  12. Svyt94Passer au statut dit :

    Dès le début je me suis demandé pourquoi les terminus à l’ouest ont été changés en pointe du matin et je pense avoir compris. J’ai en effet remarqué que comme le soir dans l’autre sens, les missions origine Dourdan et Étampes ont été inversés dans l’ordre de passage c’est à dire que les trains origines Étampes passeront à la place des actuels KYVI entre les origine Juvisy (ex-Versailles Chantiers) et les origine Brétigny, tandis que les trains origines Dourdan seront à la place des actuels SLOM entre les origines Brétigny et les origines branche Orly. Sauf que si on avait gardé les mêmes terminus dans l’ordre actuel, ce sont les origines Dourdan qui iraient à SQY et les origines Étampes seraient terminus Chaville Vélizy donc peut-être qu’ils ont préféré changer pour équilibrer le plus possible le nombre d’arrêts entre les 3 missions, mais du coup ce décalage oblige à faire des changements supplémentaires en début et fin de pointe en envoyant un origine Juvisy à Pontoise en début de pointe (NAJA) ou encore le dernier origine Dourdan à SQY (SORO) ce qui embrouille un peu plus certains voyageurs car ça rajoute davantage de codes missions, donc malgré tout je pense qu’il aurait été plus logique et plus simple à retenir pour les voyageurs de laisser les origines Juvisy à Versailles Château RG, et d’inverser seulement les terminus des origines Étampes et Dourdan puisqu’ils ont été permutés dans l’ordre de passage.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Svyt94 : c’est bien vu, effectivement ce ne sont pas seulement les terminus qui ont été inversés, mais carrément les missions tout entières, le soir uniquement.

      Le matin, pas de changement pour les Dourdan hormis la desserte ; le SORO est simplement une prolongation du dernier KOBE (actuel KYVI) à SQY.

      Le NAJA reste un mystère pour moi.

      L’inversion des missions SQY et Château le matin a aussi pour but de rééquilibrer les temps de parcours sans toucher la ligne N.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Svyt94,
      un aspect frappant de la nouvelle desserte est que le trajet entre Brétigny et Pont-du-Garigliano :
      – est deux minutes plus rapide le matin en VETO qu’en KOBE, en dépit de la desserte de Savigny et Épinay (les KOBE « rattrapent » 2 minutes aux VETO dans Paris) ;
      – est deux minutes plus rapide le soir en DELI qu’en ELAO.
      Avec la desserte du val d’Orge assurée par la branche de Dourdan le matin en début de pointe et par la branche d’Étampes le soir en fin de pointe, faut-il voir un rééquilibrage tatillon entre les deux branches ?
      En ce qui concerne le NAJA, la requête des horaires de Juvisy vers n’importe quelle gare sur la branche nord démontre qu’il s’intègre dans le cadencement au quart d’heure de la « quatrième liaison maîtresse », la seconde liaison ajoutée en pointe entre la vallée de Montmorency et le sud. C’est lié à la desserte complexe du val d’Orge où les trains origine Brétigny sur cette quatrième liaison sont arrêtés à Vitry et Ivry sauf lorsque les trains de renfort (les ZANI) assurent ces arrêts.
      Ce que j’ai du mal à comprendre c’est ce « trou » de 20 minutes qu’on observe vers 6 h 40 dans la desserte du val d’Orge, entre le dernier NARA de Dourdan et le premier KOBE. Les premiers KOBE et NICO vont être bondés à Juvisy…

  13. Marc94Passer au statut dit :

    bonjour,
    je comprends pas pourquoi dans le plan de transport 2024, un arrêt aux Ardoines est ajouté dans la journée et week-end aux trains actuels VICK et JILL, alors que la ligne 15 du métro arrive que fin 2025, 2 arrêts par quart d’heure pour une gare quasi vide en journée et sans correspondance, c’est pas très logique d’autant que les voyageurs des gares Athis-Mons, Ablon et Villeneuve le roi subissent déjà des travaux depuis 1 an impliquant l’absence de trains de 10h à 16h dans 1 sens, inversé tout les mois (pour ceux qui passent c’est 1 train par 1/2 heure de 12h à 15h quand ils passent tous) et pas de bus de remplacement, la desserte actuelle en journée et week-end aurait pu être laissée inchangée le temps des travaux et de l’ouverture de la ligne 15

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Marc94 : la réponse cynique est que Île-de-France mobilités l’a voulu ainsi. Et c’est elle qui paie.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonsoir @Marc94 et @Clem,
      On peut imaginer que, compte tenu des insertions dans quatre réseaux différents (Nord, Montparnasse, Austerlitz et Grande Ceinture), de la proximité entre le débranchement de Savigny – Versailles et de l’ouverture de la ligne 15, ÎdF Mobilités et les différentes filiales de la SNCF concernées ont préféré faire modifier les horaires de trains.
      Rien n’assure que la ligne 15 ouvre le jour où le service annuel SNCF est modifié. Mais tout à fait d’accord que d’ici l’ouverture huit arrêts par heure en tout temps aux Ardoines, ça fait riche…

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      faire modifier les horaires de trains en une seule fois qu’en deux, je voulais dire…

  14. AM91Passer au statut dit :

    Bonjour , depuis plus de deux ans nous subissons les travaux du T12 (absence de trains, de chauffeurs aussi).Le pire est maintenant la suppression temporaire de la gare Petit-Vaux avec des trains qui passent , plus une semaine sans aucun RER , tout ça sans navette ni compensation. On vous fait aller à un arrêt de bus pour prendre un 107/108 bondé qui s’arrête que si il peut encore prendre des passagers, redescendre éventuellement plus loin pour aller à la gare de Gravigny à pied encore ou continuer. C’est donc ajouté au moins 45 minutes aller- retour soit 2h par jour de trajet pour aller dans un sens et dans l’autre au lieu des 30 minutes habituelles pour faire Petit-Vaux/Massy-Palaiseau. BRAVO! Et après ? Sans compter que le Navigo pourrait bien encore augmenté!

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @AM91,

      pour être clair : le prix du Navigo n’a rien à voir avec Transilien. C’est un tarif fixé politiquement par l’autorité organisatrice, et je vous suggère de lui transmettre directement ces remarques.

      Sans navette : il est compliqué de trouver des transporteurs pour assurer ce genre de service, ils sont tous un peu dans la même situation de pénurie de personnel. Lorsqu’un service urbain existe, ce n’est plus vu comme une priorité. Ceci étant dit, les services urbains eux-aussi sont dans la spirale de la pénurie de personnel, avec les conséquences que vous décrivez.

      La gare de Petit Vaux est fermée pour deux raisons : la mise en accessibilité (pose d’ascenseurs) et la création d’un passage souterrain, ce qui est incompatible avec la présence de public dans la gare.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonsoir @AM91,
      il est regrettable que ces fermetures pour travaux n’aient pas donné lieu à des compensations, par exemple en facilitant l’accès vélo (ex. panneaux indicateurs) et le stationnement vélo dans les gares voisines (parcs sécurisés), ou encore des abonnements gratuits à des parcs-relais bien placés. Cela aurait notamment permis d’éviter la surcharge des bus locaux.
      Malheureusement le manque de coordination et de concertation entre les différentes administrations territoriales conduit à ce que rien ne soit fait et tout le monde y perd…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Quentin :

      Le stationnement est du ressort des communes, et non de la région comme le sont les transports. Les parcs relais sont une source de conflits entre certaines communes et la région, d’ailleurs. Rien de surprenant à ce qu’elles ne soient pas capables de travailler ensemble dans ce genre de circonstances.

  15. bubullePasser au statut dit :

    Effet de bord de la création de la ligne V, on devrait maintenant ne plus trop voir de pauvres touristes hagards en gare de Versailles-Château se demander s’ils doivent ou pas monter dans des trains qui indiquent….Versailles (Chantiers) comme destination. Cela malgré les pancartes géantes « Tous les trains vont à Paris/All trains go to Paris » au-dessus des tourniquets.

    J’aimais bien car cela me donnait souvent l’occasion d’un bref petit échange pour les aider un peu et leur confirmer que, oui, ils pouvaient monter dans le premier train qui part pour rentrer sur Paris.

    Finis aussi, les autres touristes qui partaient dans le mauvais sens dans les gares intra-muros car il y avait écrit en gros « Versailles » comme destination…..avec ces braves CIME qui leur faisaient ensuite visiter toute la banlieue Sud avant de les lâcher, épuisés…à plus de 1km du château….. Là aussi, je ne compte plus les « sauvetages » réalisés pendant le parcours intra-muros pour expliquer que, non, pour aller à Versailles, il fallait partir dans l’autre sens (et aussi pas se planter de train car Montigny-Beauchamp ou Saint-Quentin en Yvelines c’est moins glamour que la ville du Roi Soleil…..:-)

    J’ai toujours rêvé de savoir lire le japonais juste pour pouvoir un jour m’acheter un des guides hyper détaillés des touristes nippons qui expliquent en détail comment acheter un ticket…et devaient certainement aussi expliquer la subtile différence entre les VICK et les CIME qui vont tous à Versailles.

  16. UjujMPasser au statut dit :

    Bonjour

    Je fais aujourd’hu et quotidiennement un direct Javel-Chilly Mazarin via le CIME ou le VICK pour le retour.
    Rassurez-moi, je ne vais devoir tout de même pas prendre 1 tram puis 2 RER pour faire ce trajet ?
    Si oui, en quoi « la ligne RER C s’améliore pour nous » ? Combien de temps vais-je perdre pour faire ce trajet par rapport à mon trajet actuel ?

    Merci pour votre retour.

  17. VicPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Il s’agit d’une énorme dégradation pour les usagers effectuant une correspondance VICK/NORA. La correspondance passe de 7 min à 4 min, donc impossible à tenir. La seule solution est de décaler de 15 min son trajet et d’attendre 20 min à massy.
    Avant :
    VICK 7h42 Versailles chantiers ==> 8h03 Massy
    correspondance de 7 min
    NORA 8h10 au départ de massy

    Maintenant :
    VICK 8h Versailles chantiers ==> 8h21 Massy
    correspondance de 19 min
    NORA 8h40 au départ de massy

    C’est dommage, les usagers qui font cette correspondance vont se rabbatre sur la voiture individuelle

    • StephaneBPasser au statut dit :

      Bonjour
      Je suis surpris que vous ne parliez pas des types de rames utilisés pour les dessertes origine et à destination de Dourdan. Il semblerait que ce soit les anciennes rames 6 voitures qui assuraient les missions Versailles RG- Versailles Ch qui remplaceraient les rames 8 voitures actuelles. 8 voitures à Juvisy c’est plein actuellement alors avec 6 à desservir Epinay et Savigny puis Juvisy…je n’ose imaginer la qualité du voyage…Mais bon s’il y a eu des comptages et que la clim est installée dans ces vieilles rames recyclées de la banlieue de Montparnasse…tout va bien.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour,
      j’ignore comment Massy — Palaiseau a été réorganisée côté Vilmorin avec l’éclatement RER C — train V — tram 12 express. Visiblement c’est l’organisation suivante qui a été retenue (sources : dessin sur ÎdF Mobilités + OSM) :
      — bâtiment voyageur —
      — quai —
      === RER C MONA/NORA/GOTA ===
      — quai (celui du RER C / train V) —
      === train V (au moins les MIKE) ===
      === train V CIME ou T12 express === (vue la disposition des aiguillages au nord-est je penche plutôt pour le T12 express)
      — quai (probablement celui du T12 express) —
      === T12 express ===
      Autrement dit, correspondance à quai quasi-certaine entre MIKE et NORA. Les 4 minutes sont donc parfaitement jouables, mais ÎdF Mobilités veut peut-être éviter les cohues. À l’instar d’un autre exemple de correspondance courte à Juvisy escamotée par ÎdF Mobilités que j’évoque dans mon commentaire du 23 novembre ?

    • VicPasser au statut dit :

      Bonjour Quentin,
      En théorie oui mais les 4 min de correspondance sont quasi impossible car MICK (et VICK précédemment) ralentissent considérablement à l’entrée de Massy ce qui laisse moins d’une minute pour changer de quai, car il faut prendre la passerelle.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @StephaneB : La navette sera exploitée avec des rames Z 5600 de 4 voitures.
      Les rames à 6 voitures restent sur le reste de la ligne C comme actuellement, et seront affectées à des missions qui ne vont pas dans le nord, pas nécessairement aux missions Dourdan. Ces rames devraient être remplacées au fur et à mesure par des rames en Z 20500 en provenance de la ligne D au fur et à mesure de l’arrivée sur cette ligne des rames RER NG, et ceci est indépendant de la navette.

      @Quentin : les voies de Massy sont toujours les mêmes, donc les trains du nord continueront d’arriver sur le même quai, les trains de la navette un autre quai, et le T12 express aura un quai d’arrivée et un quai de départ.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      J’ai juste vu une photo d’un quai : voie 1 ligne V, voie 3 T12

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @mystik :

      Renseignement pris, effectivement la ligne V aura une voie pour les retournements, la ligne C une également (de mémoire la voie 4), et le T12 aura deux voies, une d’arrivée et une de départ qui servira également à rejoindre ses ateliers.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      @Clem, la voie 3 est la voie de départ alors, car sur la photo la direction d’Evry était indiquée.

  18. gpl75Passer au statut dit :

    Bonjour je ne sais pas où poser ma question. Depuis plusieurs selaines je remarque que les trains sur la branche nord sont limités aux Invalides les samedis et dimanches or ce n’est indiqué nulle part. Est ce devenu la norme ? Impossible d’aller directement à St Michel ou Austerlitz ? (Missions LOLA)

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour gpl75, vous êtes au bon endroit 😊.
      Effectivement, cela fait maintenant plusieurs années que les trains de la branche nord sont terminus/origine Invalides.
      C’est l’offre ferroviaire du samedi et du dimanche (hors travaux).
      Vous devez donc, en effet, réaliser un changement aux Invalides pour récupérer un train en direction du sud de la ligne (pour Saint-Michel Notre-Dame et Paris Austerlitz).

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Comme le dit Louise, c’est le cas depuis le service annuel 2019. Et malheureusement (car ça embête tout le monde sans rien apporter du tout), ça va continuer.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      D’ailleurs à ce sujet, c’était une commande IDFM ou un lobbying SNCF pour dire que ça serait mieux pour tout le monde ? Je ne sais plus. Parce que si en plus du borné des codes missions sans sens on a aussi le borné des dessertes tronquées du week-end, on cumule…

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      C’est un retour aux années 80 : la jonction ne se fait plus.
      Comme le dit @Mystik et @Clem, allez savoir qui a mis en place ce plan de transport qui « embête tout le monde sans rien apporter du tout ».

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @mystik / @Gilles :

      Cette histoire est floue, parce que IDF-M et Transilien se renvoient la balle. Ce qui me semble le plus probable au vu des informations dont je dispose c’est que quelqu’un de brillant chez Transilien a eu cette idée géniale et que quelqu’un de tout aussi brillant chez IDF-M l’a approuvée, et que depuis plus personne ne veut assumer.

      Malheureusement, SNCF Réseau (qui constate tous les weekends que ça marche mal) n’est apparemment pas capable de remettre les choses en ordre…

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      A l’époque de B Gosselin (ça ne me rajeunit pas…), nous aurions pu poser la question directement au dirlo…

  19. xchenPasser au statut dit :

    Bonsoir,
    Je refais mes remarques sur les horaires de changement à Versailles Chantier le matin: les trains partent de Versailles chantier vers Paris pile aux heures d’arrivée (pas une minute d’écart!) des navettes V provenant de Massy Palaiseau!
    La gare de Versailles Chantier est belle mais de là à forcer les voyageurs à y attendre 15 minutes…

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour xchen, ce matin j’ai pris le temps de publier vos différents commentaires et en profite pour répondre à votre remarque sur les correspondances.
      Sachez, que nous ne pouvons pas garantirent une correspondance horaire pour tous les transports l’Île-de-France. Cependant, la fréquence de certains trains a été revue pour justement, permettre des correspondances dans des délais et temps d’attente raisonnables.

    • xchenPasser au statut dit :

      Bonjour @Louise,
      Je constate que non seulement vous avez revu « la fréquence de certains trains » (++), mais aussi les horaires de la nouvelle ligne V par rapport à celles de CIME (—) ! avec CIME, je pouvais avoir une minute pour rattraper un autre train, mais avec la V, je ne peux que compter sur les retards des C…

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour xchen, je sais bien que les correspondances concordantes entre 2 transports est un gain de temps ! Malheureusement, en revoyant les horaires pour la Ligne V, toutes les correspondances de la journée ne peuvent pas être assurées.

  20. StephaneBPasser au statut dit :

    Pourquoi avoir choisi des rames 6 voitures pour les origines ou destination Dourdan? Ne craignez vous pas une baisse de qualité pour ces voyageurs lointain moins bien loti que leurs homologues d’Etampes qui eux ne voient rien bouger?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Ce n’est pas prévu à ma connaissance, les rames de 6 voitures continueront à circuler sur les missions de l’ouest indépendamment d’une branche en particulier. Ces rames monocourant ne sont en effet pas aptes à circuler vers le nord.
      Il est même probable qu’elles soient utilisées prioritairement sur les missions Juvisy comme c’est le cas aujourd’hui.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      @Clem je comprends ce qui est dit concernant ces rames 6 voitures. Actuellement elles étaient cantonnées aux missions circulaires. Or j’en ai remarqué dernièrement à plusieurs reprises sur des missions DYVI en pointe donc. Le problème, sauf si je me trompe, c’est qu’elles ne remplacent pas des missions assurées par des trains courts en temps normal (ce qui serait une sorte de progrès) mais par des trains longs. Les rames 4 voitures « isolées » sur la navette ne permettront pas de faire des trains longs ailleurs. D’autre part ces rames 6 voitures sont moins performantes en accélération et freinage puisqu’elles ont la même motorisation pour plus de poids et j’avais lu que toute l’exploitation de la ligne C est donc basée pour les horaires sur le matériel le moins performant.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @mystik,

      Techniquement, les rames à 6 voitures n’étaient pas *cantonnés* aux missions circulaires. Même s’il est vrai qu’elles étaient essentiellement utilisées sur ces missions, c’est pour des raisons pratiques (on était sûrs qu’elles n’auraient pas besoin d’aller dans le nord) et historiques (ces rames n’existent que parce que l’alimentation électrique sur la grande ceinture n’était pas, à l’époque du remplacement des « Petits gris » sur la ligne, assez puissante pour faire circuler des rames longues de 2 fois 4 voitures).

      Néanmoins il n’a jamais été rare qu’elles soient utilisées sur d’autres missions n’impliquant pas le nord, récemment comme précédemment.

      Les rames isolées sur la navette permettent tout à fait de faire des trains longs, mais c’est un choix de Transilien et d’Île-de-France mobilités de ne pas en faire puisque la fréquentation ne le justifie pas. Par contre effectivement elles ne serviront pas à faire des trains longs sur le reste de la ligne, en temps normal (puisque rien n’empêche d’en rapatrier/d’en échanger en cas de besoin).

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @mystik (suite) : d’ailleurs, fait amusant, les rames à 6 voitures devaient disparaître (plutôt : redevenir des rames à 4 voitures) une fois la sous-station de Jouy en service, qui résolvait le problème de manque de puissance de la grande ceinture, et 2 rames ont effectivement été remises à 4 voitures avant que l’incendie du poste de Vitry ne remette le programme en question puisque les mouvements étant alors limités dans le technicentre des Ardoines, les maintenir à 6 caisses permettait un gain de capacité.

      Aujourd’hui la remise à 4 caisses de ces rames a été abandonné puisque de toute façon, elles sont sur le point de partir à la ferraille, comme toute la série des Z 5600… dès que les RER NG commenceront à libérer des rames Z 20500 de la ligne D, qui viendront (après raccourcissement à 4 caisses, puisqu’elles en ont 5 actuellement) les remplacer sur la C.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      @Clem, on peut aussi dire qu’avoir ces rames sur les missions Dourdan réduira la probabilité d’avoir une 20900 l’été…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @mystik : statistiquement, ce n’est pas exact puisque le nombre de rames total descend de 172 à 167, alors que le nombre de rames Z 20900 reste identique (54). La probabilité d’avoir une rame climatisée augmente donc très légèrement.
      Ceci étant dit, dans le même temps la probabilité d’avoir une six caisses sur une mission autre qu’allant dans le nord augmente très légèrement aussi.

      Je vois que demain lundi, la mission LARA de 08:35 à Dourdan arrivée à Invalides à 09:53 est prévue avec une six caisses, affaire à suivre.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      @Clem, sur les probabilités pures nb de 20900/ nb total de rames d’accord, mais les 6 caisses sont forcément en US alors ça diminue la probabilité d’avoir de l’air…

      Pour le Dourdan la Foret 8 h 35 à voir car si ça suffit car ça veut dire que le DEBO qui dessert les collège/lycée juste avant est le même train. Quand j’étais gamin nous avions systématiquement un train court et c’était la galère. Je crois qu’il était passé en long vers la fin.

      D’ailleurs, HS, je recherche la date d’ouverture de Dourdan la Foret (milieu des années 90 de mémoire) mais je n’en trouve pas trace. Je suis sur que vous devez savoir 🙂

  21. xchenPasser au statut dit :

    @Quentin,
    A Massy Pal, pour changer de V à NORA, il faut changer de quai, monter puis redescendre.

    • xchenPasser au statut dit :

      mes remarques sur les horaires de la V sont en « attente de modération » depuis le 4 décembre: c’est pour attente les nouvelles horaires que vous allez mettre en place le 10/12?

  22. Laurine202Passer au statut dit :

    Bonjour Louise, nous habitons Juvisy et mon fils doit se rendre tous les matins à Ivry sur seine où se trouve son collège. Je suis inquiète concernant la desserte Juvisy > Ivry le matin et Ivry > Juvisy (via les trains KYVI Chaville Vélizy). Les conditions de trafic se sont considérablement dégradées depuis la rentrée, avec à plusieurs reprises des suppressions de desserte de la gare d’Ivry sur seine, alors même que nous étions déjà dans le train. Est ce que la nouvelle organisation en 2024 va augmenter ses temps de trajet ? Pourra-t-il toujours aller directement de Juvisy à Ivry le matin et de Ivry à Juvisy le soir ? Y aura-t-il autant de train qu’aujourd’hui ? ou moins ? ou davantage ? Est-ce que nous pouvons espérer une amélioration de la situation actuelle ? Merci beaucoup pour votre réponse.

  23. Marina ElezPasser au statut dit :

    Bonjour Louise, pourriez-vous commenter mon message ? Quel désastre : une ligne directe BnF Vauboyen (CIME, VICK) toutes les 15 minutes aux heures de pointe, remplacée par un changement à Massy + 10 min d’attente (pas de chaises, peu d’abris), même temps de parcours et toutes les 30 minutes aux heures de pointe. Et en dehors des heures de pointe, le temps de trajet passe de 55min à 1h08. Une amélioration de la ligne ? Y aura-t-il bientôt une amélioration ?

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Marina Elez, navrée pour le retard 😕 Malheureusement, je ne pourrais pas m’avancer sur votre demande.
      Toutes les informations concernant les améliorations de la Ligne pour 2024 se trouve dans l’article.

    • Z8800Passer au statut dit :

      Hélas en effet c’est une dégradation pour aller à Paris en provenance de la vallée de la Bièvre (Nouvelle ligne V).
      Changement obligatoire à Massy-Palaiseau ok mais surtout attente supplémentaire. Donc temps allongé.
      Pour les heures creuses :
      Les trains MICK n’arriveront que rarement à l’heure à Massy-Palaiseau si la rentrée s’effectue voie 1 comme à 90%.
      La correspondance avec les trains NORA pour Paris (qui eux sont sur un autre quai) étant de 5mn (en théorie), c’est plus que tendu.
      Au retour c’est pire puisque les trains CIME pour Versailles-Chantiers partent toujours… 5mn avant l’arrivée des train MONA en provenance de Paris.
      Pour les pointes :
      La correspondance MICK/NORA ou MONA/CIME se fait comme à peu près comme avant, à la différence qu’il y avait 4 trains CIME par heure au départ de PARIS. Pour les trains NORA et MONA ça ne change pas : 2 par heure, pointe ou pas.

  24. garfieldPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Pour tous ceux qui prenaient la ligne C à chilly mazarin, gravigny et petit vaux c’est un allongement du temps de parcours avec un changement supplémentaire.
    Pour ceux qui prennaient la ligne C à Savigny c’est pratiquement 2 fois moins de train.
    Quelle belle évolution pour la ligne C.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Pour Chilly, c’est possible, je ne sais pas.
      Mais pour les savigniens, c’est une hausse de desserte directe le matin.
      Pas le soir, mais le matin ça décoiffe 🙂

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonsoir @garfield,
      Pour aller ou venir des gares entre Villeneuve-le-Roi et Savigny-sur-Orge le temps de trajet augmente du fait des changements.
      Pour ce qui est des trajets de et vers Paris :
      — le matin Épinay et Savigny se retrouvent desservis par les NARA et les KOBE, directs entre Juvisy et Paris, et les NICO/LULU/ZANI, qui desservent Juvisy et toutes les gares au nord de Choisy-le-Roi, soit 4 à 8 trains rapides (Épinay > Paris en 17 ou 18 minutes) par heure et 4 trains par heure assurant une desserte plus fine (Épinay > Paris en 24 ou 25 minutes) ;
      — le soir il y a 4 BALI rapides pendant une heure et 4 BOBA un peu plus lents pendant toute la pointe, puis 3 ELBA qui assurent le trajet Paris > Savigny en 13 minutes et Paris > Épinay en 16 minutes.
      Vu de Savigny-sur-Orge c’est effectivement une baisse en fréquence pendant deux tiers de la pointe du soir seulement mais une augmentation du temps de trajet pendant seulement un tiers de la pointe du soir. Le reste des pointes les fréquences sont maintenues et les temps de trajet d’au moins une mission au quart d’heure diminués de 5 à 7 minutes.

  25. nela2barrosPasser au statut dit :

    Bonjour Louise
    Nous sommes le 8 décembre et je ne vois toujours pas sur le blog la publication des travaux de janvier 2024 pour le RER C ? Pourquoi ?
    Merci pour votre aide

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour nela2barros, vous avez raison, l’article sortira courant de la semaine prochaine.
      Je travaille sur une mise en page qui je l’espère, plaira à tout le monde !

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Si par hasard vous passez par Brétigny, une affiche à l’extérieur donne déjà les indications, pour janvier 2024, de fermeture du WE, du soir ou en journée, les tendances par axe.
      C’est peut-être aussi disponible dans d’autres gares.
      Évidemment ça ne donne pas heure par heure, mais les principales infos sont là, avec des calendriers semaine/soir/WE/fermetures sur chacun des axes.
      Çà peut déjà être une aide que vous auriez en avance de phase.

  26. AlainS_91700Passer au statut dit :

    Bonjour, en fin d’après-midi, je prends le RER C entre BFM et Ste Geneviève des Bois.
    D’après la fiche horaire, je ne peux prendre que des missions BOBA entre 16h52 et 19h06 (il y a 10 missions BOBA consécutives pendant ce créneau horaire) ce qui rallonge systématiquement mon temps de parcours de 6 minutes car ces missions ne sont plus directes entre BFM et Juvisy, alors qu’avant les missions BALI que j’utilisais étaient direct.
    Est ce bien cela ???
    Si c’est exact, je ne pense pas que cela constitue pour moi une amélioration !!!!
    Merci d’avance de me répondre…..

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour AlainS_91700, effectivement, je vois que sur cette plage horaire vous avez les tains DEBO et BOBA pour faire le trajet BFM > Sainte Geneviève Des Bois.
      Il faut compter 3 arrêts avant votre arrivée.

  27. AlainS_91700Passer au statut dit :

    Bonjour
    J’ai reconsulté les horaires, je vois qu’à 17h36, 17h51, 18h06 il y a un train BALI et un train BOBA qui sont prévus au départ de BFM à exactement la même heure en direction de Bretigny .. Est ce la réalité ou bien existe t-il une erreur dans les horaires ????
    Vous me dites qu’il faut compter 3 arrêts entre BFM et Sainte Geneviève des Bois.
    Pouvez-vous me confirmer que c’est bien exact car d’après les informations indiquées les trains BOBA ne sont plus directs entre BFM et Juvisy (il y a donc plus de 3 arrêts) et le temps de parcours est rallongé car il passe de 21 mn à 28mn.
    Merci par avance de votre réponse.

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour AlainS_91700, alors, si j’ai bien compris votre demande, voici mon enquête : les trains au départ de BFM et ayant pour direction Sainte Geneviève des Bois, je vois 2 trains pour 17H36, un train BALI et un autre BOBA (2 trains différents partant donc bien à la même heure).

      Pour le trajet entre BFM > Sainte Geneviève des Bois en BOBA, il prendra 29min avec 8 arrêts et 22min pour 4*arrêts avec un BALI.
      Je vous partage mes recherches 😉.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @AlainS,

      Cette curiosité est possible car les trains BALI et les trains BOBA circulent sur des voies différentes dans le secteur Austerlitz/BFM. Les trains BALI étant origine à Austerlitz, leur horaire est calculé de manière à ce qu’ils s’insèrent correctement sur la voie lente à partir de Juvisy sans gêner d’autres trains ; ceux des BOBA sont calculés pour tenir compte de leur cohabitation avec, en particulier, les trains de la ligne H entre Montigny Beauchamp et Ermont Eaubonne.
      C’est, du coup, une coïncidence.

  28. Franck1990Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Après 2 jours d’exploitation, malheureusement, force est de constater que la situation n’est déjà plus tenable en particulier le soir (le matin on va dire que l’on était 2 fois dans des conditions « exceptionnelles ») où les BALI promis n’était pas au rendez-vous à Austerlitz passé 18H. 4 trains c’était dejà peu, si seul les 2 premiers circulent, la situation est invivable sur la ligne pour les usagers du val d’Orge, tout simplement. Ne me parlez pas des BOBA qui explosent les temps de trajets depuis Paris.

    Quelles actions vont être prise pour rétablir au plus vite la situation des usagers des BALI ? Que va-t-il être fait pour améliorer l’information en gare d’Austerliz ? Non parceque apprendre au personnel SNCF à quai que le train qu’il doivent faire partir à été supprimé, c’est quand même très pathétique …

    Je suis extrêmement remonté par les promesses non tenues du RER C, visiblement je n’étais pas seul à le penser dans le train ce soir.

    • Franck1990Passer au statut dit :

      Je suis navré de devoir me répondre à moi même, mais aprés 3 jours, la situation est intenable pour les usagers du val d’orge avec les BALI du soir.

      C’était encore le chaos en gare d’Austerlitz ce soir. Par exemple le BALI de 18h16 était sans quai à l’heure de son départ (comme lundi …), il n’y avait aucune info et celui ci est finalement parti 20 minutes plus tard avec des usagers complétement déboussolés !

      J’ajoute que visiblement peu de voyageurs sont au courant de l’existence de ces trains semi-direct et se retrouve par défaut dans des BOBA tout autant catastrophique.

      Encore une fois, quelles améliorations rapide vont être apporté aux usagers du val d’Orge ? Depuis le début de la semaine je suis, dans des conditions de transports moins bonne, arrivé au mieux 20Mn plus tard chez moi le soir que ce que je pouvais obtenir avec les anciens horaires. Ce n’est pas tenable dans la durée.

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Frank1990, laissez moi le temps de vous répondre 😅.
      Effectivement, depuis le 11 décembre, seul, 1 BALI sur 2 a réussi à circuler. Et malheureusement, cela est du aux divers incidents survenus sur la Ligne.
      Par exemple, mardi matin, tous les BALI ont été supprimés suite à divers incidents et pour ne pas bloquer tout un axe entier, nous avons dû les retirer de la circulation.

      Aujourd’hui, les BALI peuvent à nouveau circuler correctement.

      Petite remarque, vous avez pu peut-être remarquer que les nouveaux BALI étaient affichés, en surface, avec les grandes lignes. Effectivement, depuis le 10 décembre, les BALI deviennent des BOBA (ancien BALI) parce que ses dessertes changent et les BALI (restant comme les anciens BALI) sont au départ grandes Lignes.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      Ça semble effectivement être le bazar régulièrement sur plusieurs branches. Par contre ça fait 2 soirs que je prends un ELAO ou DELI qui auront mis 18 minutes pour rejoindre Bretigny depuis BFM et c’est un vrai bonheur.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Franck1990,

      Je reviens sur la question des BALI : il faut savoir que ces trains sont les retours des ZANI du matin. Une fois arrivés à Austerlitz, ils se garent sur le triage de Paris Tolbiac et retournent à Brétigny à la pointe du soir.

      Ce qui peut avoir des conséquences inattendues : par exemple mardi, suite aux incidents du matin, tous les ZANI ont été supprimés. Du coup, ils ne sont jamais arrivés à Austerlitz… et n’ont donc pu assurer les BALI du soir.

      C’est le même genre de mécanisme qui causait des suppressions de BALI lors des services annuels précédents lorsque des NARA n’avaient pu se rendre à Pontoise le matin.

      Concernant l’information voyageur à Austerlitz GL, il faut savoir que dans cette gare, elle est de la responsabilité de Gares & Connexions (cette fonction est déléguées à Transilien dans les autres gares de la ligne, mais Austerlitz étant multi-transporteur, elle ne peut pas l’être dans cette gare). Et les processus de communication entre G&C et Transilien ne sont sans doute pas encore optimaux. On a tous des habitudes à prendre avec ce nouveau service.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Mystik,

      Malgré la cascade d’incidents qu’on subit depuis lundi, il y a effectivement quelques motifs de satisfaction : le passage de 3 à 2 missions lentes par quart d’heure a bien l’effet attendu, et c’est particulièrement visible sur les DELI effectivement.

    • Franck1990Passer au statut dit :

      @Louise : heuuu oui pardon, lorsque je disais que je me répond à moi même, c’était pour râler sur le fait que j’étais déçu d’avoir 3 incidents sur 3 BALI de suite, ce n’était pas du tout contre votre vitesse de réponse 😅

      Effectivement les BALI ont bien circulé ce soir, ce n’est pas parfait mais au moins ces trains sont rapide et cela fait longtemps que je n’avais pas gagné un peu de temps sur un trajet du RER C !

      Concernant les écrans en gare j’ai bien vu qu’ils étaient listés parmi les GL, mais il y’a réellement un problème sur l’affichage du quai qui se fait parfois vraiment beaucoup trop tardivement (quand il se fait), surtout qu’il y’a beaucoup de distance à pied à parcourir. il semble également que certains de ces BALI voient leur départ régulièrement reporté à BFM mais pareil, pour l’instant je n’ai trouvé aucun moyen d’avoir l’information (et encore moins de l’avoir à temps pour tenter de m’y rendre).

      @Clem : merci pour les précisions, cela me permettra de surveiller les ZANI du coin de l’appli.

      J’insiste encore un peu sur ce point, non pas que je me plaigne d’avoir un peu de place pour déplier mes jambes 😅, mais je pense que ces BALI manque vraiment d’un peu de publicité, ils me semblent assez peu trop « vide ».

    • LouisePasser au statut dit :

      Vous avez raison, d’autres voyageurs m’ont remonté la même remarque que la votre, soit un train peu rempli.
      Je vais partager votre retour à mes collègues sur ce point mais aussi l’affichage tardif (ils mèneront l’enquête 😉).

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Franck : l’affichage tardif des BALI en GL a une explication toute simple, en fait : ces trains ont un crochet court (10 min) entre leur arrivée sous gare depuis les garages et leur départ. Or, vous le savez sans doutes, l’affichage des voies se fait normalement 20 minutes avant le départ dans les gares de Grandes lignes. Problème : il ne se fait aussi qu’une fois le train à quai, après confirmation par le conducteur de sa présence pour le départ. Que le conducteur ne fait qu’après avoir changé de cabine. À ce stade nous sommes déjà à 2-3 minutes du départ…

      … or, dernier paramètre : le désaffichage des trains dans les gares de grandes lignes se fait automatiquement 2 minutes avant départ… donc il suffit que le conducteur mette une petite minute de plus pour son changement de cabine ou ses essais et hop, le désaffichage se fait avant même que la voie soit annoncée.

      Le problème a été identifié et Transilien discute avec Gares & Connexions pour voir comment mieux gérer cette situation.

  29. Bonjour,
    Les laissés pour comptes sont bien les gares de l’ex RER C entre Petit-Vaux et Longjumeau et Celles de Choisy le Roi à Juvisy. En effet, ma soeur est désormais dans l’obligation de prendre le train à Villeneuve-le-Roi, de changer à Juvisy, de rechanger à Epinay-sur-Orge pour prendre le tram-train juqu’à Gravigny-Balizy. Tout ceci hors heure de pointe, 1 fois le mercredi et 1 fois le dimanche ! Tout se joue sur les correspondances, pas quai à quai, surtout à Epinay où les infrastrutures ne seront livrées qu’à mi-2024. Le T12, comme la SNCF, manque de personnel, et à ce jour 4 à 5 suppressions par jour.
    Une autre solution serait de passer vers Choisy, (changement de quai) pour retourner vers Massy, puis prendre le T12 (quai à quai).
    Dommage que la SNCF ne puisse pas offrir plus d’omnibus entre Choisy et Juvisy ou de prolonger les JUJU jusqu’à Epinay puis Direct Bretigny pour retournement.
    Merci.
    Bon courage.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Jean-Pierre,

      La question du devenir des ex-CIME/CITY a été bien compliquée à gérer. Le scénario privilégié était effectivement de les envoyer à Brétigny. Malheureusement, le nœud ferroviaire de Brétigny n’est pas adapté à ce volume de retournements, à cause de conflits de circulation entre les branches Étampes et Dourdan et avec la configuration des garages. Du coup, de gros travaux (dont une partie a d’ailleurs récemment commencé, vous pourrez trouver plus d’infos sur le lien suivant : https://www.sncf-reseau.com/fr/modernisation-ferroviaire-valdorge) étaient un préalable à cette extension. C’est pourquoi il a été finalement décidé de les laisser à Juvisy… jusqu’à ce que ça devienne possible de les envoyer plus loin, peut-être, si l’autorité organisatrice le décide une fois l’infrastructure adaptée.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      Bonjour @Clem, on a maintes fois débattu le sujet mais j’ai une nouvelle interrogation. Il me semble que du temps des YETI/YVES/YVON etc., il y avait bien des BALI en journée. Qu’aurait empêché d’envoyer à minima un CIME par 1/2 h à Brétigny en heures creuses ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @mystik,

      J’ignore s’il y avait des BALI en journée à l’époque. Mais les explications peuvent être diverses : par exemple, le fait que les YETI/etc existent impliquait 2 fois moins de train à Brétigny… donc plus de capacité pour tourner des trains. Aussi il n’y avait pas les travaux qui ont commencé de nos jours.

      Évidemment je ne peux rien affirmer, n’étant pas spécialiste de la zone, ni de la circulation de l’époque : ce ne sont que des possibilités.

  30. Bonjour,
    Avec la récente modification des dessertes sur la ligne C, IDFM nous offre une nouvelle dégradation des conditions de transport !

    Pour les usagers de Sainte-Geneviève des bois (mais si, ce petit village d’à peine 35 000 habitants) qui se rendent sur Paris, les changements de mission des trains depuis le 10 décembre se traduisent par des arrêts supplémentaires en semi-omnibus entre Choisy-le-roi et BFM, soit 10 bonne minutes de trajet en plus matin et soir (se référer aux 8 mn affichées sur le site web, c’est reconnaître ne jamais avoir mis les pieds dans la ligne C) suite à la quasi disparition des BALI. Un rapide coup d’œil dans le détail ?

    Le matin, dans le sens banlieue sud – Paris, bonjour aux NICO et ZANI qui rallongent le trajet par de nouveaux arrêts (trois d’affilée entre 6h55 et 7h25 et un sur deux ensuite, et tant pis pour les gens qui partent au travail tôt).

    Dans le sens Paris – banlieue sud, en heures creuses, pléthore de DEBO et ELBA qui font direct entre BFM et Juvisy avant de desservir le Val d’Orge. Par contre aux heures de pointes (il y en a plusieurs hein, pas une seule !) le soir, notamment entre 16h40 et 17h40 (surprise : il y a pas mal de monde, comme les gens qui ont commencé tôt, qui ont besoin de trains rapides à ce moment-là), rien que des BOBA qui ajoutent des arrêts sur un trajet déjà long et lent.

    Evidemment, tout cela se traduit aussi par des trains plus chargés et donc le plaisir de voyager debout tous les soirs (ce qui n’arrivait jamais avant) depuis le début de la semaine, et parfois même le matin.

    Ajoutons des voyageurs un peu plus agressifs du fait de ces changements qu’aucun d’entre eux ne qualifie de positif et encore moins d’amélioration.

    Cerise sur le gâteau, la prochaine hausse du prix du pass Navigo.

    En résumé, trajets plus longs, dans de moins bonnes conditions et pour un prix plus élevé. IDFM vient d’inventer la triple peine !

    Maintenant, quelques questions. Comment doivent faire les personnes qui ont des horaires contraints (au hasard, les salariés qui ont un patron et des heures à respecter pour arriver au travail et en partir, soit en fait la grande majorité des passagers de la ligne C) pour ajouter 10mn matin et soir à leur temps de trajet ? Sachant qu’il n’est pas possible de partir plus tôt ou de rentrer plus tard, vu que les horaires des nounous, crèches, garderies et autres établissements scolaires des enfants ne sont pas flexibles… Pourquoi enchainer matin et soir 3 de ces nouvelles missions au lieu de choisir le rythme 1 sur 2 avec des trains rapides ? Pour des planificateurs de bureau, 10mn de plus matin et soir ne sont peut-être rien, mais pour les milliers de voyageurs concernés, cela devient tout simplement intenable !

    J’ai lu qu’une consultation avait été menée sur ces changements. Je voyage sur la ligne depuis plus de 10 ans, je suis son compte X/twitter et j’avais l’application ma ligne C, autrement dit, de quoi être au courant, et je n’ai jamais vu passer quoi que ce soit de la sorte. Si la consultation a consisté à demander à trois collègues de bureau d’IDFM leur avis, cela ne vaut rien hein. Demandez donc aux voyageurs leur avis aujourd’hui sur les nouvelles dessertes, vous aurez une réponse que je vous adresse en guise de conclusion : remettez en place les dessertes du Val d’Orge d’avant le 10 décembre !

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Alexandre91700,
      il y a bien eu concertation lors de la préparation du SA2024. Comme on peut le trouver sur le site de CIRCULE et d’autres sources (blog transportparis), le SA2024 projeté en 2021 proposait des trains Étampes et Dourdan directs entre Juvisy et Brétigny et entre Paris et Juvisy soir et matin, laissant Épinay-sur-Orge et Savigny-sur-Orge avec deux voire un seul train chaque quart d’heure.
      La situation a visiblement été jugée trop inacceptable pour Épinay-sur-Orge et la correspondance T12 express et Savigny-sur-Orge qui a perdu les trains origine et destination Versailles-Chantiers, d’où la desserte adaptée des trains KOBE.

  31. SlyPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Quand seront fini ces travaux avec retour au service normal ?
    Quand seront nous dedomagés pour les trains que nous n’avons pas eu depuis toutes ces années ?

    En plus de la crise, l’impact sur l’immobilier et nos emplois est colossal.

    Remboursez !

    Sly

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Sly, je vous l’accorde, nous avons régulièrement des travaux sur la ligne et je peux comprendre que ces travaux peuvent être pénalisants au quotidien.
      Malheureusement, je ne suis pas en mesure de vous donner de date de fin officielle car ces travaux d’entretien/de rénovation restent indispensables pour toute la Ligne.
      Nous essayons justement de vous communiquer les informations au plus tôt afin que vous puissiez vous organiser. Vous pouvez également consulter nos canaux digitaux transilen.com ou encore Ile-de France-Mobilités.

      Et pour répondre à votre dernière question, je n’ai pas d’information sur un potentiel dédommagement 😕.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Louise,
      sans forcément savoir quand ça va se finir, il serait pertinent que Transilien et SNCF réseau changent d’approche dans la communication au sujet des travaux car la situation est très crispée, les uns se plaignant du manque de visibilité et les autres se retranchant derrière le contrat négocié avec l’AOT.
      Avez-vous réfléchi à « gamifier » les travaux ? Vu des usagers ça permettrait de comprendre aisément tout ce qu’il y a à faire sur l’infrastructure ferroviaire, avec une indication de l’état des installations, des travaux nécessaires, du temps que ça prend et de comment les chantiers avancent. En termes bureaucratiques cela signifierait ouvrir au public le reporting sur les différents chantiers, le rendre présentable (ex. schéma de ligne interactif) et montrer avec des couleurs et des barres de progression (ou d’autres visuels) comment ça avance.
      Cela améliorerait nettement le ressenti des usagers vis à vis des contraintes qu’on leur impose.
      La ligne C pourrait-elle servir de pilote à une telle refonte de l’information travaux ?

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Quentin, oui je comprends ce que vous voulez dire.
      Pour tout ce qui va être informations des chantiers etc, je laisse en effet la main à Réseau pour communiquer dessus car ils sont à la main-d’œuvre.
      Vous pourrez peut-être leur soumettre l’idée si les informations qui vous manquent ne sont pas déjà sur leur site 🤔.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Louise et meilleurs vœux pour cette année 2024.
      C’est un peu facile, pour ne pas dire faux, de renvoyer vers SNCF Réseau, qui certes détient les données source mais ne fournit les données qu’il est engagé à fournir par la loi ou par contrat.
      À vrai dire c’est plus au niveau d’Île-de-France Mobilités, avec qui Transilien a passé un contrat, qu’il faudrait faire remonter ces demandes d’évolution de la présentation des données travaux aux usagers. Ce travail de présentation interactive du réseau et des éventuelles perturbations (travaux, incidents…) se prête idéalement à un hackathon et la ligne C (comme « complexe ») pourrait être objet d’une telle expérimentation, avant généralisation à l’ensemble du réseau ferroviaire voire l’ensemble des TC.

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Quentin, je peux comprendre votre point de vue 🤔 Néanmoins, SNCF Réseau et Voyageurs (dont la Ligne C en fait partie), n’avons pas le même cœur de métier.
      Et c’est bien pour cette raison que nous laissons SNCF Réseau faire de la pédagogie sur ses propres chantiers. Mais, cela ne m’empêchera pas de faire des zooms chantier si nécessaire 😉

  32. TyfootyPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Qu’en est-il des « travaux » du soir que subissent les usages de la branche Pont de Rungis-Massy ? Depuis des années, il n’y a plus de trains passés 22h30 à BNF. Combien de temps cela va-t-il encore durer et où sont réellement lesdits travaux ?

    Et combien de temps alors nous encore subir le plan de transport WE « pour travaux » aussi. Est-il sérieux de ne mettre qu’un train toutes les 30’ avec terminus Austerlitz sur l’axe Massy-pont de Rungis-Paris (quand il n’y a pas de souci divers) ? Nous ne payons pas pour un quart du prix des transports, il serait bien de fournir des transports décents pour tous les usagers. La branche nord n’a un souci que de moitié de ligne fonctionnel, toutes les 15 min.

    En ajoutant à cela le nouveau plan 2024 avec plus aucun direct depuis la branche sud-ouest le matin et le soir, la station Les Ardoines privilégiée pour la future ligne 15 et surtout le centre commercial (alors que les stations Vitry et Ivry sont blindés…), il y a certaines choses incompréhensibles depuis 7-8 ans.

    Est-ce amené à évoluer en 2024 ou allons-nous encore enrichir les VTC pour aller et venir de Paris les soirs et WE ?

    Merci pour vos éclaircissements car nous sommes quelques milliers de voyageurs dépités chaque jour…

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Tyfooty, il faut savoir que les travaux de voirie ci-dessous impactent la circulation des trains pour 2024 :
      -Le recouvrement des voies entre Bibliothèque François Mitterrand et Massena.
      -La régénération caténaire Bibliothèque François Mitterrand-Choisy le Roi.
      -Les travaux du Grand Paris Express impactant les gares de Massy Palaiseau et la passerelle de Pont de Rungis, mais aussi les gares des Ardoines et Pont de Rungis.
      -Le renouvellement des voies.
      Ceux-ci sont prévus en soirées ainsi qu’en week-end et par conséquent il faudra prévoir des plans de transports allégés 😐.
      Vous pouvez en savoir plus en contactant SNCF Réseau qui est à la main d’œuvre via cette adresse mail, dg-idf.communication-travaux-sncf@sncf.fr.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Tyfooty,

      Concernant la fréquence sur l’axe Massy/Pont de Rungis/Paris, elle est limitée à la plus faible capacité disponible sur ce tronçon.
      Il s’agit en l’occurence de la section entre Massy Palaiseau et Pont de Rungis, limitée à 2 trains par heure. En effet, de nombreux conflits avec les trains de fret et les TGV qui circulent entre Massy TGV et la LGV d’interconnexion est/nord empêchent de mettre plus de RER, d’autant plus que le raccordement TGV à voie unique cisaille les voies de ligne.

      Des travaux dits « Massy Valenton Ouest » sont actuellement en cours pour séparer les flux. Une fois ces travaux achevés, il sera possible d’augmenter la fréquence de Massy/Rungis à 4 trains par heure pour les RER au lieu de 2.

      À plus long terme, la réalisation de la LGV d’interconnexion sud devrait permettre de retirer totalement le trafic TGV de cette ligne.

      Vous trouverez plus d’infos ici : https://www.sncf-reseau.com/fr/reseau/ile-de-france/amelioration-contournement-ferroviaire-sud-paris-ligne-massy-valenton/presentation

  33. ErwannPasser au statut dit :

    Bonjour

    Je suis utilisateur de la ligne depuis 40 ans, principalement entre Massy-Pal et Versailles-Ch. Oui, j’ai connu les « petits gris »…

    Globalement en RER-C ça allait. Un retard, une suppression de temps en temps, une banquette de 6 par passager on ne se plaignait pas, même si les horaires trèèèès détendus (qui n’ont jamais été revus avec la modernisation du matériel) rendait l’ensemble très poussif…

    Là en « Ligne V », c’est objectivement la cata : 50 à 75% du trafic annoncé réellement assuré, des rames courtes du coup bien pleines et des horaires à peine moins poussifs. C’est pas sérieux, c’est du bricolage cache-misère pour un tronçon de ligne dont personne n’a l’air de vouloir exploiter correctement. Je sais bien qu’on est passé de « RER » à « Transilien », que les niveaux de services ne sont pas les mêmes mais là, au secours….
    Et une ligne C vite effacée : les nouveaux plans de lignes apparaissent dans les rames amputées de la Grande Ceinture Sud. Dommage, on a plus la desserte affichée dans le train. Une idée serait de faire comme dans le U : un plan U d’un coté, un plan N de l’autre, au cas où les rames voyageraient d’une ligne à l’autre…

    Et enfin, « ligne V » c’est sérieux? Du coup la reprise du tronçon par le T12 ou la branche C2 (MONA/NORA) est définitivement ajourné? Qu’en est-il du développement projeté de cette ligne? (j’ai bien deux-trois idées…)

    Très bon courage à tous, l’année va être longue.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Erwann,

      Il n’est aujourd’hui possible, mais pas raisonnable de reprendre la partie Massy/Versailles en prolongeant la branche Rungis/Massy pour deux raisons :

      — la première est que la capacité de la ligne entre Rungis et Massy n’est que de 2 trains par heure. Concrètement ça veut dire qu’en heure de pointe, la partie Massy/Versailles perdrait 2 trains par heure soit la moitié de son trafic, et je doute que ce soit une bonne idée pour les voyageurs de cette section de ligne,

      — la deuxième est que les travaux du nœud Massy-Valenton Ouest sont importants et conduiraient à de nombreuses ruptures de toute façon. Il est plus simple pour tout le monde de séparer les deux, pour cette raison. En outre, IDF-M peut décider de lancer les travaux du prolongement du T12 à Versailles à tout moment.

  34. DarinPasser au statut dit :

    Bonjour, si j’ai bien suivi les informations, la desserte de la gare de Vitry-sur-Seine vers Paris en heure de pointe le matin est de 8 trains par heure (4 actuellement mais j’imagine que c’est dû à la période scolaire). Cependant, au delà des 4 trains vers Montigny/Pontoise, les autres sont terminus Austerlitz ou Invalides alors qu’ils étaient terminus Versailles. Cela oblige à une correspondance supplémentaire, l’offre n’est donc pas exactement la même ?

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Darin, c’est bien ça : 8 trains/heures de Vitry vers Paris.
      Pendant la pointe de matinée, il y a 2 périodes :
      – Durant la pointe, ils sont à destination de l’axe nord (Montigny ou Pontoise)
      – Durant l’hyper pointe, ils sont à destination de l’axe nord ou de Paris Austerlitz.
      Puis à partir des heures creuses, ils sont terminus Invalides 😉.

    • Svyt94Passer au statut dit :

      @Darin pour être plus précis, avant l’arrêt supplémentaire à Vitry était assuré par l’ancienne mission Z6 (VITY), maintenant elle est assurée par la mission Z3 dite « Brétigny lente » qui est direction Pontoise (NICO) en début de pointe, puis terminus Austerlitz (ZANI) durant l’hyperpointe, et enfin les Invalides (LULU) en fin de pointe.

      Toutefois, si les ZANI desservent toutes les gares de Seine Amont, ce n’est en revanche pas le cas des NICO et LULU qui ne s’arrêtent pas aux Ardoines, arrêt qui est assuré par la mission Z2 (SIRI). Pour les NICO ça peut se comprendre car jusqu’à Pontoise ça fait déjà un trajet énorme, mais en ce qui concerne les 2 LULU de fin de pointe il aurait été selon moi plus logique qu’ils desservent aussi les Ardoines, et du coup pas les 2 derniers SIRI où on aurait des SICA à la place. Ça permettrait notamment de ne pas avoir plus de 2 trains desservant des gares entre Choisy et BFM dans le même quart d’heure ce qui était à la base le but du changement.

      Mais sinon il serait encore mieux de mettre des ZANI durant toute la pointe comme c’était le cas du temps des PAUL, idem pour les BALI le soir, mais j’ai bien l’impression que ce n’est malheureusement pas dans les projets d’IDFM…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Svyt94 :

      Il n’est malheureusement pas possible de mettre des ZANI/BALI pendant toute la pointe, matin comme soir. En effet, la capacité d’accueil de la gare de Paris Austerlitz et les capacités de garage de la gare de Paris Tolbiac ne le permettent pas, qu’IDF-M le veuille ou non. (Je passe sur les problématiques connexes de tension sur le personnel et le matériel.)

      Cette situation sera à réévaluer lorsque la première aura récupéré les voies actuellement manquantes.

      @Darin :

      ce que prévoit IDF-M, c’est que Vitry soit desservie par 8 trains par heure entre vers et depuis Paris en période de pointe.
      Pour ma part j’ai déjà eu l’occasion de le dire, j’aurais plutôt mis les missions Juvisy/Versailles omnibus sur tout leur parcours au lieu de faire un mélange des missions Juvisy/Versailles, Brétigny lente et Brétigny rapide. Mais ça n’engage que moi.

  35. noctisPasser au statut dit :

    Bonjour,
    1 train toutes les 30mn traverse Paris le WE (Versaille Chateau/Juvisy).
    Il y avait un train toutes les 15 mn avant le changement d’horaires.
    Cette fréquence est très insuffisante.
    Est-ce temporaire ?

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour noctis, jusqu’à hier, nous étions sur un plan de transport adapté suite aux vacances de noël.
      Par exemple pour le WE prochain, je ne vois pas de travaux, du coup je vous invite à consulter la plage horaire qui vous convient sur transilien.com pour vérifier la fréquence de vos trains 🤔.

  36. RolandPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Ayant téléchargé les fiches horaires sur un trajet Savigny sur orge à Juvisy (ou l’inverse) , en 2023 (avant le T12), nous étions sur environ 115 rotations quotidiennes. la même simulation sur janvier 2024 indique environ 80 rotations , avec une hyperpointe (8 trains/h) réduite en durée le soir dans le sans nord sud ( elle s’étale sur 1h en 2024, alors qu’en 2023, l’hyperpointe du soir s’étalait sur environ 2h30). Est ce le schéma de l’offre définitive ou des trains supplémentaires sont-ils prévus cette année?
    Salutations.

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Roland, le nouveau Service Annuel est effectif depuis le 10 décembre, et ce, pour toute l’année.
      Il n’y aura donc pas de changement en cours d’année, sauf si le plan de transport doit être adapté sur une courte période (par exemple lors d’incidents très impactants ou pendant des vacances scolaires).

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Roland,
      il est inexact d’affirmer que l’hyperpointe du soir s’est réduite. En réalité jusqu’au SA2023 il n’y avait pas d’hyperpointe le soir mais il y avait effectivement des CIME qui sont désormais tous devenus de JILL arrêtés à Juvisy.
      Cependant Savigny-sur-Orge n’est pas si perdante que cela dans la nouvelle desserte : le soir ce n’est pas top, mais le matin il y a désormais les KOBE et même les NARA au plus fort de la pointe qui emmènent à Paris en un bon quart d’heure. Mais effectivement le soir c’est la chasse au BALI pour éviter la zizanie dans les BOBA.
      Non seulement nous allons passer une année à ce régime, mais il est certain que ça va continuer ainsi encore trois ou quatre ans le temps que les travaux en gare et avant-gare d’Austerlitz soient terminés. Quant à la restauration définitive des trois trains au quart d’heure à Savigny-sur-Orge, elle ne pourra se faire sans toucher aux dessertes les plus lointaines que lorsque le nœud ferroviaire de Brétigny aura été rénové, soit dans huit ans.

  37. xchenPasser au statut dit :

    Un des avantages de la ligne V annoncé était la régularité: la V est déconnectée (sic) de la C.
    moins d’un mois d’exploitation montre une autre réalité: on annule des trains de la V pour combler la C…
    La V est une nouvelle ligne de second ordre…

  38. AlexisPasser au statut dit :

    Bonjour, depuis la mise en place du nouveau SA, je remarque que la mission Dourdan au départ d’Invalides et inversement, pallie au nombreux manque de train direction val d’orge, ou petite couronne. En effet hier 11/01 les 17h04 et 18h04 au départ d’Invalides ont desservi le val d’Orge, ce qui a fait que le 17h19 est arrivé 1 minute après le 17h04 à Dourdan. Aujourd’hui, à partir de 17h au départ d’Invalides, soit le déli est omnibus entre Ivry et Choisy (celui de 17h04), soit pour tous les Deli suivant, ils desservent tout le val d’Orge, et pour les trains entre Invalides et Etampes, aucun changement de desserte donc allongement de trajet…Je comprends que le Val d’Orge est beaucoup pénalisé avec ce nouveau SA, mais il serait bon de répartir le palliatif à ce manque de train en faisant également participer les trains en direction d’Etampes. De plus, dans les 1ers commentaires, vu qu’il y avait eu une inversion entre et divy et Elao, il était probable que c’était les Eloa qui allaient desservir le Val d’Orge, ce qui n’est pas le cas, on reprends la même problématique avant le changement de SA, à savoir c’est toujours Dourdan qui pallie le manque de train ou suppression. Donc tout ceux qui habitent après Bretigny vers Dourdan, ratent leur correspondance en bus etc…On devait gagner du temps, et on en perds certes moins que le Val D’Orge, mais le constat est là, alors que pour Etampes rien ne change (évidemment on va pas leur ajouter des arrêts alors que pour eux aucun changement avec le nouveau SA)
    De plus, dorénavant avec le nouveau SA, les 1er trains au départ de Dourdan 4h07, 4h37, 5h07 sont des trains courts, ce qui est absurde car il arrive blindé à Juvisy, et je ne vous dis pas quand 1 de ces trains est supprimé, vu que le suivant est court aussi. Et combien de fois les 1ers trains au départ de Dourdan ont vu leur terminus à BFM voire musée d’orsay vu le retard pris en desservant des gares en plus…Bref je ne vois aucune amélioration avec ce nouveau SA, les correspondances en bus ne se sont pas ajustés au changement d’horaire + ou – 2 minutes de la nouvelle grille.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Alexis : c’est bien moi qui ai dit que je m’attendais à ce que les ELAO deviennent le « secours » des trains du Val d’Orge avec leur inversion, et je suis le premier surpris du fait que Transilien continue d’utiliser les missions Dourdan, pourtant plus longues et qui circulent maintenant *devant* la mission Brétigny lente et plus derrière pour cela.

      Car ce n’est pas logique.

      Pour les trains courts, il y a deux choses distinctes qui sont les trains courts prévus car payés ainsi par IDFM, et les trains prévus longs qui circulent courts par manque de matériel, ce manque ayant plusieurs causes dont le sous-effectif au matériel qui n’arrive pas toujours à suivre niveau maintenance régulière ainsi que plusieurs actes de vandalismes ayant gravement endommagé certaines rames en novembre et décembre.

      Pour les correspondances bus vous devriez contacter l’opérateur du réseau Essonne Sud Ouest (pour Dourdan).

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      Coeur d’Essonne a normalement adapté les horaires des bus au 8/1, je ne sais pas pourquoi Essonne SO ne l’a pas fait ; ça concernait les gares à partir de Bouray pour la branche Etampes et je crois bien uniquement Dourdan pour l’autre branche car il n’y a pas de service urbain de mémoire à St-Chéron.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Mystik : je crois que les adaptations sur Cœur d’Essonne étaient demandées par IDF-Mobilités, je ne suis pas sûr qu’elle en ait demandé à Essonne Sud Ouest pour le coup.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Alexis et @Clem,
      Je vais nuancer les propos de @Clem, en pensant sans doute que les ELAO doivent être jugés trop chargés par Transilien pour y ajouter les passagers à destination du val d’Orge, ou leurs passagers trop susceptibles… Je pense aussi que le COT et les aiguilleurs « apprennent » le nouveau service comme nous.

      À BFM, en situation nominale, les DELI passent deux minutes avant les BALI : ils sont donc bien placés pour se substituer aux BALI supprimés en devenant des DEBA qui cabotent dans le val d’Orge, il leur suffit de marquer deux minutes d’arrêt en plus à BFM pour ne pas surprendre les usagers qui y montent.
      À Juvisy, en situation nominale, les ELAO passent deux minutes avant les BOBA : ils sont donc bien placés pour se substituer aux BOBA supprimés en devenant des ELBA qui cabotent dans le val d’Orge, il leur suffit de marquer deux minutes d’arrêt en plus à Juvisy pour ne pas surprendre les usagers qui y montent.

      On devrait donc s’attendre, dans l’hypothèse ou une mission Brétigny est supprimée et le reste pas trop perturbé, à avoir les automatismes suivants :
      – BALI supprimé ==> le DELI s’y substitue en devenant un DEBA.
      – BOBA supprimé ==> le ELAO s’y substitue en devenant un ELBA ; pour ne pas trop charger le ROMI/MONA suivant, pourquoi le substituer par un DOLY alors qu’il y toujours le JILL qu’on peut rendre omnibus ( => JOEL, JOAX, JOIE ?), ses horaires sont si détendus que ça devrait à peine le mettre en retard à Juvisy, d’ailleurs pourquoi le substituer par un DOLY qui perd un quart d’heure de par le jeu des sillons ?

      Dans les deux cas le direct suivant dépasse le train « ralenti » entre Juvisy et Brétigny, ce qui fait qu’annoncer ces substitutions avec un peu d’avance permet aux passagers de faire le bon choix et de ne pas être trop dérangés dans leurs habitudes.

      Ce serait bien qu’en plus d’être systématiques autant que faire se peut ces substitutions fassent l’objet de communications adaptées par le centre opérationnel voire les conducteurs, ne serait-ce que pour rassurer les passagers dont les trains sont supprimés et donner des explications à ceux dont les trains sont ralentis. Et éventuellement que les retards soient répercutés sur les bus de rabattage dans les gares au sud de Brétigny, pour éviter qu’ils ne partent à vide…

    • Svyt94Passer au statut dit :

      Bonjour @Quentin

      À la base, le DOLY de vendredi est un BOBA qui devait être prolongé à Dourdan pour pallier la suppression du DELI suivant, sauf qu’entre-temps le DELI en question a finalement pu circuler donc le BOBA devenu DOLY est redevenu terminus Brétigny mais le code mission est resté DOLY car le train devait déjà être en route à ce moment-là. Je rappelle que le code mission d’un train ne peut pas être changé en cours de trajet, mais seulement avant le départ de la gare d’origine.

      Et pour info, un JILL ou un JUJU rendu omnibus sur tout le parcours s’appelle JOAX. Avant on avait effectivement JOEL mais il n’existe plus depuis déjà plusieurs années, et JOIE je n’ai jamais vu ce code mission.

    • Svyt94Passer au statut dit :

      @Clem

      Par rapport au fait que ce soit plus souvent les Dourdan qui desservent le Val d’Orge que les Étampes en cas de suppression d’un BOBA/BALI, c’est peut-être aussi parce qu’il est plus simple de faire passer sur voie lente le Dourdan qui doit arriver voie 5 à Brétigny, et de laisser sur voie rapide la mission Étampes qui doit arriver voie 3 afin d’éviter un éventuel cisaillement ?

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Svyt94,
      en heure de pointe les DELI s’arrêtent à Brétigny sur la voie 3, la voie 5 étant réservée au terminus voyageurs des BOBA et BALI qui ensuite prennent la bifurcation vers Dourdan pour aller se retourner ou se garer aux dépôts.
      Quant à la question du cisaillement, certes les BALI arrivent à Brétigny 3 minutes après les ELAO et les BOBA 3 minutes après les DELI, mais visiblement après 19 h 45 le cisaillement des ELBA et des DELI qui se succèdent à 4 minutes d’intervalle ne pose plus de problème…

  39. Firebrand007Passer au statut dit :

    Quelle surprise… Juste une phrase lapidaire pour aborder la question récurrente des travaux en soirée qui pourrissent durablement la vie des habitants du val d’orge qui auraient l’outrecuidance de vouloir partir de Paris après 22h30. Alors oui au moins vous officialisez leur poursuite sur toute l’année 2024, c’est un mieux. Mais ce que nous attendons c’est de la visibilité sur l’horizon de fin de ces travaux ! En quelle année ? Vous avez forcément des plans.
    Merci

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Firebrand007,
      a priori la rénovation des portiques de caténaires entre Paris et Juvisy devrait durer jusqu’à fin 2025. Les travaux à Dourdan devraient également être achevés à ce moment, à Étampes peut-être aussi.
      Cependant il va y avoir les travaux de rénovation des aiguillages à Brétigny à partir de 2026 et jusqu’en 2030 voire 2032, sans doute peu pénalisants pour le val d’Orge mais beaucoup plus pour Étampes et surtout Dourdan.
      Il y a également les travaux en gare et avant-gare d’Austerlitz qui devraient finir vers 2027 ou 2028, sauf si des travaux de plus en plus réclamés par les élus et CIRCULE (ajout d’une aiguille manquante, lien direct gare souterraine — gare de surface) sont programmés.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Quentin : si je me souviens bien de documents reçus par la FNAUT île-de-France, il est question de 2028 pour la régénération des caténaires entre Juvisy et BFM et jusqu’à 2038 pour le secteur de Brétigny + Savigny/Versailles.

      Mais ces travaux sont essentiellement menés la journée, en ce moment c’est au tour de la section de ligne entre Choisy et BFM voie 2 bis.

      Aussi il n’est pas possible de créer une aiguille pour une liaison directe entre Austerlitz Banlieue et GL. Ce qui manque c’est une aiguille qui permettrait de sortir d’Austerlitz GL et de desservir la voie F de BFM, et cette question est effectivement à l’étude.

  40. mystik91Passer en mode normal dit :

    @Clem : je pense que Quentin faisait allusion à la liaison piétonne directe entre les voies 14/15 et le quai B. Et l’aiguille manquante est effectivement celle décrite.

    • Firebrand007Passer au statut dit :

      Merci @quentin et @clem . Je ne sais pas quoi comprendre de ces multiples dates et zones de travaux en revanche car @clem mentionne qu’il s’agit essentiellement de travaux de journée pour la rénovation des caténaires…peut-on s’attendre à revoir des trains de soirée pour juvisy/savigny/epinay vers 2026 ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Firebrand : malheureusement, ce n’est pas du tout garanti car si ici je parlais spécifiquement des travaux de régénération caténaire, il reste encore beaucoup de linéaire de voies et d’appareils de voie à remplacer et ça, ça se fait forcément de nuit… sans parler des travaux du nœud ferroviaire de Brétigny.

  41. Meli-meloPasser au statut dit :

    Bonjour

    Mon commentaire est plus ou moins en lien avec l’article mais je prends le train de Juvisy à BFM et je ne comprends pas les nouveaux horaires. J’ai téléchargé les nouvelles fiches horaires et quand je compare les trains annoncés à ceux effectivement présents sur les écrans d’affichage, ça ne correspond pas du tout ! La ligne manque-t-elle toujours de personnel ? Par ailleurs, pourquoi les retards / suppressions ne sont pas annoncés ? On arrive en gare (Juvisy ou BFM), aucune annonce comme quoi il y aurait un souci et pourtant, il manque beaucoup de trains (par rapport aux fiches horaires) ou alors ils sont très retardés (dur à savoir). P

  42. Bonjour,

    suis-je le seul à pâtir des suppressions quotidiennes sur le RER C ?
    Rien que ce matin, entre 7h et 8h40, pas moins de 5 trains annulés. Matinée par ailleurs assez représentative de ce qui se passe tous les jours depuis le début de l’année 2024, et le soir n’est pas meilleur.
    Heureusement que la disparition de la branche Juvisy – Massy a permis d’améliorer le service, sinon je n’imagine pas l’enfer pour les usagers !
    Plus sérieusement, mon employeur me tance régulièrement, la garderie de l’école me promet que je vais finir par récupérer mes enfants au commissariat, et je ne parle même pas des rendez-vous manqués pour ma compagne en recherche de travail.
    Mais tout ceci doit être parfaitement normal puisque les voyageurs ne sont même plus informés de ce qui se passe, devant se contenter au mieux d’un laconique « les conditions de départ ne sont pas réunis ».
    Pour ma part, je sens que les conditions de paiement du pass Navigo ne seront bientôt plus réunis, et si je perds mon job, je colle un procès pour contre non respecté au STIF !
    Si d’autres usagers en ont gros, il faut trouver un moyen de se faire entendre.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      Je vais peut-être être moins extrême mais effectivement je ne vois pas une journée sans liste à rallonge de trains supprimés sur les écrans. On nous a vendu un SA2024 répondant à tout un tas de problématiques, réduisant les conflits de circulation et facilitant la vie du transporteur et soit disant des transportés. Il n’en est rien. Ce n’est pas mon métier mais je trouve en plus les choix de régulation/d’aiguillages aberrants. Encore ce matin, le dernier VETO à l’heure mis en retard 8 minutes au départ de Juvisy pour laisser passer un KOBE sorti d’on ne sait où (si, il est en retard) annoncé plus de 3 minutes après l’arrivée du VETO. On balance le VETO sur voie 2 bis. Résultat, on passe devant Athis-Mons à l’heure théorique d’arrivée à BFM…

    • xchenPasser au statut dit :

      Vous n’êtes absolument pas le seul! On disait l’année dernière que le RER B était la pire ligne, depuis début d’année, le C (la V avec) se surpasse et rattrape la B ! Faute à la neige bien sûre…

    • Francois91700Passer au statut dit :

      Oh non, vous n’êtes bien sûr pas le seul !

      Habitant le Val d’Orge depuis 10 ans, j’ai pu constater la dégradation progressive de la qualité du service, dégradation qui avait pourtant déjà commencé auparavant, suite à l’accident de Brétigny et l’incendie des Ardoines.
      Jusqu’à récemment, l’aspect le plus désagréable de cette dégradation pour moi, davantage même que les innombrables séries de week-ends sans aucun train, était la disparition complète de tous les trains en soirée après 22h30. Disparition effective depuis au moins 5 ans et qui se prolongera apparemment encore 5, 10, 15 ans ? Personne n’a l’air de le savoir, et encore moins de vouloir en informer les infortunés voyageurs. Privés de sorties pendant 20 ans ! Est-ce bien acceptable ? Et pourtant, c’est à peine évoqué chaque année au milieu de la litanie des désagréments prévus, tant ceux-ci sont de plus en plus nombreux. C’est simple: il y a en permanence tellement d »alertes’ (suppressions, travaux, incidents) ‘en cours’ et ‘à venir’ sur le site Transilien qu’il devient matériellement impossible de les suivre et qu’elles deviennent donc inutiles. Par exemple, il y en a 18 pour la ligne C à l’heure où j’écris ce message. Qui va consulter 18 alertes chaque jour ?

      Mais depuis la mise en place du SA2024, c’est une catastrophe quotidienne. D’autant plus pénible qu’elle s’accompagne d’une communication mensongère sur l' »amélioration des conditions », alors que c’est tout le contraire que nous constatons jour après jour.
      Jusqu’en décembre 2024, il y avait au départ de Ste Geneviève des Bois 3 trains pour Paris entre 8h et 9h (à 8h13, 8h28 et 8h43). Ce n’était déjà pas beaucoup pour une zone aussi peuplée (plus de 100.000 habitants sont desservis par les 4 stations StMichel/Epinay/Ste Geneviève/Savigny), mais au moins ces trains existaient le plus souvent, partaient en général à l’heure, et arrivaient à destination en des temps raisonnables. Avec le SA2024, il y en a en théorie un de plus, mais sur ces 4 trains, 3 voient leur temps de parcours rallongés par le doublement du nombre des arrêts jusqu’à Paris. Ce ne serait qu’un moindre mal si cela correspondait à la réalité, mais celle-ci est en fait tout autre: chaque jour, en heure de pointe, la moitié des trains prévus sont systématiquement annulés sans autre raison que l’inénarrable ‘les conditions de départ ne sont pas réunies’. Les trains restant sont, évidemment, bondés, d’autant plus que ce sont souvent des trains courts, alors même qu’on est en pleine heure de pointe. Les conditions de transport sont devenues détestables, conduisant à de fréquentes tensions entre les voyageurs ainsi traités comme du bétail.
      Les horaires de passage sont devenus totalement imprévisibles, puisqu’on ne sait jamais à l’avance quels trains vont être annulés ou avoir leur desserte modifiée. A noter que ni l’appli Sncf, ni le site Transilien, ni les panneaux d’affichage sur les quais ne sont d’aucune aide à ce sujet puisqu’ils affichent le plus souvent 3 informations différentes dont aucune ne semble correspondre à la réalité sur le terrain. On se demande d’ailleurs selon quelle logique on emploie des agents à générer et diffuser ces 3 sources de données distinctes alors que par ailleurs la Sncf ne semble pas capable d’embaucher des conducteurs de train en nombre suffisant pour assurer les missions qu’elle a prévues.
      Comme les trains sont bondés et desservent deux fois plus d’arrêts qu’auparavant, leur temps de parcours a explosé. Il n’est pas rare de mettre plus de 45 minutes à aller de Ste Geneviève à Austerlitz, et ce même sans aucun incident technique ou arrêt inopiné en pleine voie susceptible de gonfler encore l’horaire. Les raccourcissements de temps de parcours évoqués plus haut sur ce fil sont une vaste blague.
      Et c’est à nouveau la même chose le soir, avec en sus le gag récurrent des BALI au départ d’Austerlitz Grandes Lignes. Non seulement ces BALI sont annulés les trois quarts du temps, souvent à la dernière minute, mais même lorsqu’ils existent (très rare: j’ai pu en prendre 2 en 6 semaines), ils ont été intelligemment placés sur les quais le plus éloignés possible des quais RER, et stationnent eux-mêmes le plus loin possible du bout du quai afin d’en compliquer encore davantage l’accès. Le numéro dudit quai étant par ailleurs systématiquement gardé secret jusqu’à 1 ou 2 minutes du départ. Ceci permet aux passagers d’avoir un maximum de distance à parcourir s’ils veulent les attraper ou bien s’ils doivent regagner en panique les quais du RER après que, comme souvent, on leur annonce à 17h32 que le BALI prévu à 17h30 partira en fait de BFM… ou ne partira pas du tout. De fait, ces trains BALI démarrent d’Austerlitz à peu près vides, tant les passagers sont découragés d’y accéder. Dommage, alors qu’il y a une telle pénurie par ailleurs.
      Pour le reste c’est comme le matin: la moitié des trains sont annulés, les horaires sont fantaisistes, les annonces surréalistes, et les passagers exaspérés.

      Alors c’est sûr qu’entendre que c’est la sauce à laquelle nous allons être accommodés pour les xx années à venir, ce n’est pas réjouissant. Mais les gens en ont déjà tellement vu qu’ils sont résignés. Ils ont de moins en moins l’impression d’être considérés comme des êtres humains: ce sont d’ailleurs le plus souvent des machines qui récitent des annonces enregistrées (le fameux ‘train arrêté en pleine voie, veuillez ne pas ouvrir les portes’ qui tourne en boucle et en 5 langues pendant 10 minutes à chaque arrêt inopiné, c’est proprement insupportable). Heureusement, le conducteur daigne parfois leur parler. Quand il articule suffisamment et que son micro ne grésille pas outre-mesure, on arrive parfois à comprendre qu’il n’en sait pas plus que nous sur les raisons de notre immobilisation, mais c’est quand même bien agréable pour les passagers, une vraie voix humaine qui se soucie d’eux.

    • Meli-meloPasser au statut dit :

      Ah non je me sens moins seule. Perso en garde de Juvisy les trains ne sont même pas annonces annulés, ils ne sont juste pas affichés. Je me demandais si c’était moi qui ne savait pas lire les fiches horaires. Je ne comprenais plus rien. Quand j’arrive en gare matin ou soir, et que je compare avec les fiches horaires, et bien il manque de nombreux trains. On était sensé être gagnant avec le nouveau plan de transport, perso je me retrouve à attendre plus longtemps qu’avant (et pourtant je fais BFM-Juvisy donc je devrais même pas remarqué de changement). Bref c’est vraiment dégradé le service!

    • kvbDuPoitouPasser au statut dit :

      @Francois91700 on ne peut que se reconnaître dans ce que vous écrivez, sur chaques points.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @alexandre91700,
      vu d’une gare plus lointaine nettement bénéficiaire de la nouvelle desserte de pointe, j’en déplore la gestion opérationnelle dont les ratés desservent la conduite du changement. Je veux bien qu’on passe par une « phase d’apprentissage », aussi bien au COT que dans les postes d’aiguillage, mais au bout de quelques semaines cela me laisse l’impression d’une « conduite à vue » systématique des situations perturbées, avec des choix trop souvent contre-productifs et des informations mal relayées.

      Très bon exemple ce matin encore, avec le dernier KOBE qui circulait depuis Dourdan avec 10 minutes de retard (signal d’alarme tiré). Par ailleurs des arrêts à Saint-Michel-sur-Orge et Sainte-Geneviève-des-Bois ont été ajoutés pour pallier à la suppression du dernier LULU. Soit.
      Problème : le « faux KOBE » s’est retrouvé plein dès Sainte-Geneviève-des-Bois alors qu’il restait trois arrêts « lourds » à faire, où les échanges ont bien traîné avec un train plein comme un œuf, vulgairement parlant. Après plus de dix minutes d’arrêt à BFM à cause d' »affaires oubliées » en aval, le KOBE a finalement été rendu terminus gare d’Austerlitz… code mission ZÉRO (pointé) ?

      Inévitable, allez-vous me dire ? Certes il fallait bien desservir tout le val d’Orge, mais le COT avait-il pris en compte qu’un SORO circulait quatre minutes derrière (car le KOBE était en retard) et qu’il aurait été souhaitable pour tous de répartir la charge entre les deux trains, plutôt que de le laisser se traîner lamentablement derrière le KOBE en ne ramassant que les miettes laissées par le train précédent. Pourquoi ne pas avoir pris la décision de maintenir le KOBE dans sa desserte nominale et de desservir les deux gares restantes avec le SORO modifié SARA ?

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @François91700, c’est exactement ça. Pas une ligne (de texte, pas de train !) n’est à changer.
      Le BALI n’existe plus, je regarde tous les jours à Savigny le soir : il n’est JAMAIS programmé sur les six trains à venir sur l’affichage. De ce que je lis, il est de toute façon quasi impossible de le prendre. Annoncé trop tard, gilets rouges qui se croient sur une gare TGV et donc interdisent l’accès 2 minutes avant… Ça risque de ne pas bien finir, si ça tombe sur moi, le serpentin/l’interdiction d’accès va être vite réglée par un coup de ciseaux réglant le problème, ou un passage par en dessous, on verra si la SUGE me cogne pour avoir voulu prendre mon train, ce qui sera médiatisé illico (je filme tous mes accès en gare, si comportement de cow-boy j’ai la preuve).
      Quand on vient de l’ouest (Issy, Garigliano…) les correspondances magiques DELI-BOBA sont volontairement masquées à Champs de Mars et gares parisiennes suivantes : la SNCF préfère qu’on attende à Juvisy dans le froid pendant 11 minutes (plutôt plus…) (voire 24 minutes hier) plutôt que de dire que le même train arrive 4 minutes après à la jonction du Champs de Mars.
      Et pareil que vous, étant le plus souvent « savinien » de gare, la « normalité » est devenue qu’un train sur deux soit annulé en heures de pointe (la seule qu’on connaisse quand on va au taf), ou deux annulations consécutives. Sauf qu’avec la fréquentation, il faut laisser passer deux à trois trains puisqu’on ne peut pas embarquer à Savigny. Donc les trains suivants sont « à l’heure », mais on ne pas embarquer. Bien pensé !
      La SNCF, en fait, compte les trains retardés (lol) mais plus les passagers restés à quai car impossible d’embarquer (ce qu’elle déterminait avant, mais ça c’était avant).
      Simple constat visuel, le soir, les trains sont blindés jusqu’à Juvisy, avec des gens debout jusqu’au milieu des travées jusqu’à Savigny, ce qui n’arrivait pas avant le 10 décembre sauf lors de vrais gros soucis.
      Les alertes sont KO : j’en reçois une à 17h pour annoncer l’annulation du 15h, coup de chance mais bien inutile… Et les alertes existantes de 6 à 9h, et de 16 à 19h, comme j’avais avec les applis « ma Ligne C » et « Assistant SNCF » ne sont, tout simplement, plus envoyées, manifestement.
      En me levant à 5h30, pour un départ de chez moi à 06h40, passé à 07h25 car inutile maintenant de partir tôt (le train va bien plus vite, c’est vrai quand il circule) mais je reste matinal, zéro alerte, la surprise est en gare.
      Je crains que ça s’explique simplement par « l’aquabonisme » : « à quoi bon prévenir puisque de toute façon c’est annulé, l’alerte ne changera rien ». C’est vrai. Mais alors à quoi bon avoir un système d’alertes qui ne fonctionne pas, alimenté par des salariés qui se disent à notre place « à quoi bon »…
      Ça ne me surprend même plus, ce qui doit être le but…

      Toujours sur l’info, le WE dernier, officiellement pas de trains d’après les affiches (je peux encore faire la photo). Sauf que ça circulait de/jusqu’à PAZ.
      Comment comprendre un seul instant une com’ aussi foi — hasardeuse ?

      Je joue mon « étoile » en témoignant. Si je la perds, je ne pourrais plus témoigner.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      Bonsoir @Gilles, il me semble qu’on en a déjà parlé mais effectivement quelle perte avec la suppression de MaLigneC ! A la place, des alertes IDFM avec pour seul titre « traffic perturbé » et même pas aux heures de notifications demandées ; quand on rentre sur l’application, des lignes de perturbations illisibles sans autre détail que la faute du fameux gestionnaire de réseau ajoutées aux alertes travaux (@François en dénombrait 18, il y en a 43 à cette heure dans « à venir », sérieusement qui va lire le détail de tout ça ?! mais l’information est donnée). Quelle plaie !!

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      @Quentin : encore une belle situation lunaire que vous décrivez, comme à peu près toutes les décisions prises ces derniers temps. J’ai encore rencontré des situations ubuesques toute cette semaine : des noms modifiés, des dessertes modifiées qui reviennent finalement à celles initiales en gardant le nom modifié, passer au ralenti devant une gare dont la desserte était supprimée car on devait soit disant circuler sur voie rapide… Pour revenir à votre situation de ce matin, le SORO n’est-il pas assuré en train court 6 caisses ? Ce qui pourrait expliquer la réticence à lui refiler les dessertes bien que je me fasse l’avocat du diable et que je craigne qu’il s’agisse surtout de balancer au plus vite une desserte qui restera théorique des gares pour limiter le chrono des pénalités.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Les annonces sont « space » : je rentre de l’Ouest, de Garigliano vers le Sud, et j’ai des alertes « Pontoise Invalides », ce qui n’est absolument pas mon tracé.
      Mais pas d’alerte « Invalides (ou autre gare jusqu’à BFM) vers le Sud », alors que si un train de Pontoise est annulé, forcément il le sera de Champs de Mars à BFM, sauf à être terminus Invalides, ce qui est peu commun en heures de pointes.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      @mystik91 le SORO fait bien partie de ces trains assurés avec des rames à six caisses.
      Mais quand je voyais comment le « faux KOBE » a réussi à embarquer tout le monde, je pense que tous les passagers de Saint-Michel et Sainte-Geneviève auraient eu le SORO presque rien que pour eux…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @mystik : le nouveau SA réduit effectivement les conflits de circulation… entre Choisy et BFM. Malheureusement il est incohérent et en crée d’autres en passant régulièrement les missions d’une voie à l’autre, comme la mission lente Brétigny qui roule 2 bis, puis 2, puis de nouveau 2 bis. C’est absurde alors qu’une solution toute simple aurait consisté à omnibusser les VICK/JILL et à laisser le reste tel qu’il était (sauf les missions Dourdan à arrêter à Épinay/Savigny au lieu de Choisy/Ivry). Je ne sais pas qui a eu la bonne idée d’aller chercher les complications.

      Par contre sur les choix du régulateur : il a une vision d’ensemble de la ligne et, en pointe dans la zone dense, il peut se trouver que retarder un train au profit d’un autre évite une perte de temps ou un blocage plus loin. Ça les aiguilleurs et les voyageurs ne le voient pas, mais lui si.

      @Francois91700 : au sujet des BALI, quelques précisions : ces trains sont les retours des trains ZANI du matin, qui garent ensuite sur le triage de Paris Tolbiac et ressortent le soir. Malheureusement les ZANI sont très souvent supprimés (tout ou partie) depuis le début de ce service annuel, et ça supprime automatiquement les BALI du coup.
      Autre chose, le fait qu’ils soient placés en bas de gare est tout simplement lié aux possibilités de mouvement entre Tolbiac et Austerlitz : la principale sortie de la première pour aller dans la deuxième ne permet d’aller que sur les voies 1 à 7 ; il existe une autre sortie qui donne en plus accès aux voies 14 à 17 mais elle implique de traverser toutes les voies de la gare et en pleine pointe c’est assez compliqué sans toucher plusieurs trains.
      Enfin, ils ont été prévus avec des crochets très courts sous gare (10 minutes), et là il y a des questions techniques avec Gares & Connexions qui est en charge de l’info voyageur dans la gare, qui ne doit annoncer le quai qu’une fois le conducteur prêt au départ, mais doit aussi désafficher le train 2 minutes avant son départ. Le résultat pratique est qu’ils sont affichés très peu de temps lorsqu’ils roulent ; Transilien et G&C travaillent à améliorer ça mais il semble qu’ils n’avaient pas vu venir ce problème.
      À titre perso je préfère conseiller aux voyageurs de les prendre à BFM et de ne pas tenter Austerlitz.

      @Quentin : les KOBE tournant à Chaville Vélizy, tout retard de plus de 10 min sur ces trains entraîne des complications sur les trains suivants, et il est malheureusement logique qu’ils soient supprimés en amont. Je vous rejoins dans cet exemple au sujet du SORO qui aurait pu assurer les arrêts supplémentaires.

      @Gilles : les 2 minutes n’ont rien à voir avec les TGV, c’est la règle dans toutes les gares de grandes lignes. Je ne suis pas sûr de ce que vous voulez dire par les correspondances masquées à Champ de Mars (puisqu’il suffit de regarder les tableaux des départs y compris sur le site Transilien pour les voir), mais pour ce qui est des retards, à ma connaissance ce sont toujours les voyageurs et non les trains qui sont comptés en retard pour tout ce qui relève des pénalités d’Île-de-France mobilités. Ce qui inclut du coup ceux qui restent à quai.
      Après on va pas se mentir, il y a une affreuse combinaison sous-effectif de conducteurs + tensions sur les rames (sous-effectifs de mainteneurs + actes de vandalisme en novembre et décembre dont un incendie qui nous prive de 5 rames lourdement endommagées)… ça n’aide pas.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      BOnjour @Clem,
      Merci pour vos retours qui nous éclairent.

      Concernant l’accès au quai bloqué 2 minutes avant le départ, je ne parlais pas d’une garde Grandes Lignes mais de Juvisy (à la rigueur, on peut considérer qu’il y a parfois dans la journée un « quai » Grandes Lignes quand un « Ouigo Intercités » prend des passagers, mais bon, ce n’est pas ce qu’on peut appeler une garde GL 🙂 ).
      En trois fois, au pied de l’escalier menant au quai mitoyen du bâtiment de contrôle, nous nous sommes retrouvés bloqués par ce personnel précisément pour ce motif. Il n’y a que quinze marches à gravir en 10 secondes, refusé, il a fallu à chaque fois attendre le suivant. Et quand je dis deux minutes, ce sont deux « vraies minutes », pas l’expression qui peut dire « un instant » ou « 10 secondes ».
      Je ne sais pas si c’est systématique, mais quand ça vous tombe dessus lors des WE de travaux, le train attendant sagement son départ et n’étant pas de passage, ça crispe, d’autant que ce n’est certainement pas une question de pseudo-sécurité, sinon personne n’accèderait aux quais « de passage », le train étant « Départ de Juvisy ».

      Quand vous dites « Je ne suis pas sûr de ce que vous voulez dire par les correspondances masquées à Champ de Mars (puisqu’il suffit de regarder les tableaux des départs y compris sur le site Transilien pour les voir) »,
      voici la précision :
      Sur Transilien.com, simulons un Javel-Epinay à 17:42 :
      https://www.transilien.com/fr/itinerary/search/detail/1?departure=Javel+%28Paris%29&departureId=stop_area%3AIDFM%3A71150&arrival=%C3%89pinay-sur-Orge+%28%C3%89pinay-sur-Orge%29&arrivalId=stop_area%3AIDFM%3A60915&dateType=DEPARTURE&haveBusBypassed=false&date=06%2F02%2F2024&time=17%3A15
      Le site dit bien : Javel, 17h42 (DELI) – Juvisy 18h14 ; changement ; Juvisy 18h26 (BOBA), arrivée à Epinay à 18h31.
      On a 12 minutes d’attente à Juvisy (et un escalier à descendre, un autre à remonter).

      Si on « saucissonne » :
      On a donc Javel 17h42 (DELI) – Champs de Mars 17h44
      https://www.transilien.com/fr/itinerary/search/detail/2?departure=Javel+%28Paris%29&departureId=stop_area%3AIDFM%3A71150&arrival=Champ+de+Mars+Tour+Eiffel+%28Paris%29&arrivalId=stop_area%3AIDFM%3A73844&dateType=DEPARTURE&haveBusBypassed=false&date=2024-02-06&time=17%3A30
      Puis Champs de Mars 17h48 (BOBA) – Epinay 18h31 :
      https://www.transilien.com/fr/itinerary/search/detail/0?departure=Champ+de+Mars+Tour+Eiffel+%28Paris%29&departureId=stop_area%3AIDFM%3A73844&arrival=%C3%89pinay-sur-Orge+%28%C3%89pinay-sur-Orge%29&arrivalId=stop_area%3AIDFM%3A60915&dateType=DEPARTURE&haveBusBypassed=false&date=2024-02-06&time=17%3A35

      On a donc bien une correspondance confortable, en restant sur le même quai, à CDM (en fait je prends celle de Pont de l’Alma, gare couverte donc sans vent, ça ne change rien aux résultats) ; ce trajet, qui fait partir et arriver *exactement* à la même heure que la feuille de route initiale de Transilien, présente l’avantage de rester à l’abri, ne pas prendre deux escalier et de n’attendre que 6 minutes (3-4 minutes dans la vraie vie, l’un attendant le passage de l’autre) pour embarquer dans un BOBA vide.
      Le site Transilien, lui, nous envoie à Juvisy où il faut prendre deux escaliers et attendre 12 minutes dans le froid pour envisager d’embarquer dans un BOBA saturé depuis Austerlitz ou BFM.

      Ce n’est pas lié au nouveau plan de transports, c’était exactement pareil pour enchainer ELAO-BALI aux mêmes gares.

      C’est aussi ce que j’ai remarqué depuis qq années pour les changements faisables de quai à quai (j’en avais précédemment parlé mais vous disiez ne pas en avoir connaissance, et pas de soucis je vous crois sur parole) concernant la mise en œuvre d’empêchement de changement à BFM, Auster, Juvisy (quand il y a la possibilité de passer d’un train à l’autre au même moment par le quai partagé pour deux voies) : un train arrive voie A, pas de train en voie B : le train met 15 secondes entre le début et la fin du quai. Il y a un train voie B : le train entrant voie A met jusqu’à 47 secondes (plutôt 38 secondes), j’ai chronométré (étant en tête de train) entre l’entrée en quai et le déverrouillage effectif. C’est absolument parfait pour empêcher de passer d’un train direction Nord à un train qui va vers l’Ouest, et donc se prendre de 8 à 15 minutes d’attente pour le train suivant. C’est une posture qui est arrivée brutalement, à peu près vers 2018. Probablement pour la même raison que les trains annoncés « à l’approche » disparaissent subitement des écrans en salles d’échanges, même si l’approche est en réalité de deux à trois minutes.
      Très visible à Juvisy où, malgré le quai d’accueil libre, le train se met au pas dès qu’on passe sous le pont « saut de mouton » quand on vient de Paris et qu’il y a un autre train… sur l’autre voie. Cette façon de faire protège la SNCF d’un improbable chassé-croisé, mais nous génère de 8 à 16 minutes d’attente…

      > Après on va pas se mentir,
      > il y a une affreuse combinaison

      Je vous crois et la situation ne doit pas être facile.

      Simplement, et à cet effet, je propose
      – que la SNCF soit un chouya moins « tatillonne » ou sorte un peu du cadre de son auto « sur-sécurité délirante »,
      – de permettre aux passagers d’Austerlitz de savoir si le fantomatique BALI circule (la réponse est vite donnée)
      – de permettre aux passagers de le prendre (et donc de sortir de ce carcan ubuesque que vous avez gentiment décrit),
      – de montrer des correspondances réelles, ce qui éviterait des flux de passagers dans les escaliers (ma démo pour Javel-Epinay où c’est bel et bien la SNCF/Transilien/le Gestionnaire caché qui créé l’engorgement)
      – de ne plus empêcher volontairement de changer de train (je sais, vous m’avez dit que ce n’est pas le cas, mais le chronomètre est tenace, le coquin 😉 ) ce qui permettrait de désengorger plus vite une rame.

      Désolé pour cette réponse tardive, je ne voulais pas être emporté comme parfois précédemment ♥
      Bien cordialement,
      /gs

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Mes liens ont perdu leur sens une fois passé la date ou 17h et quelques (ils don,nent d’autres réponses collées à l’heure actuelle).
      Si vous voulez je génère des PDF, c’est valable tous les jours.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Abonné au TGV en 2nde, j’ai vu la qualité du Service Client du TGV, des personnes d’une gentillesse incroyable, qui cherchent la meilleure solution malgré des annulations, une empathie incroyable, une aide pour refaire le voyage… Personne pour me dire « comprenez que la rame Z21B a eu un chalumeau, donc en voie 2Bis le turfu de la grinche, démerdezich ».
      Rien à voir avec le laconique « c’est comme ça » soutenu par des gens qui ne savent manifestement pas que la SNCF est capable d’un service superbe même en 2nde. Ou qui ne connaissent que le RER, sans savoir qu’il y a une qualité de service (ponctualité, gentillesse…) en dehors de leur gare, même en 2nde.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Gilles :

      — Au sujet des 2 minutes à Juvisy il ne s’agit donc pas de l’accès au quai bloqué 2 min avant, mais du désaffichage des trains dans les halls, qui a pour but d’éviter que les gens ne courent dans les escaliers. Je suis très surpris d’apprendre que des agents bloquent le passage dans ces circonstances, à ma connaissance ce n’est pourtant pas prévu — peut-être que @Louise en saura plus ?

      — Au sujet des correspondances à Champ-de-Mars, les applications sont censées calculer les correspondances les plus pratiques… après faut encore voir leurs critères, je suppose. Peut-être prennent-elles en compte la charge voyageur théorique ?

      — Sur la question de l’entrée des trains p.ex. à BFM : une explication toute simple est que s’il y a déjà un train voie A, par exemple, le train qui entre voie B arrive sur carré fermé, son système de sécurité l’oblige alors à approcher du signal à vitesse réduite (de mémoire 10 km/h max à 100 m du signal). Alors que s’il n’y a pas déjà un train voie A et que le carré de la voie B est ouvert, le système de sécurité n’impose rien du tout et lui permet d’arriver plus vite. Ça n’a donc rien à voir avec la volonté d’empêcher une correspondance. Vous l’avez dit vous-même, ça arrive partout dès qu’il y a un autre train sur une voie convergente.

      — Les systèmes de sécurité existent pour une raison, ils ont tous été inventés et/ou installés suite à de graves accidents. Le système que j’évoque ci-dessus fait suite à la série d’accidents de l’été 1985 à Saint-Pierre-du-Vauvray, Flaujac et Argenton-sur-Creuse, qui ont fait un total de 95 morts et 190 blessés. Donc je ne peux pas laisser parler de « sursécurité délirante ».

      — La situation des BALI est particulière, je l’ai déjà expliquée également, en ce que c’est Gares & Connexions et non Transilien qui gère l’info voyageur et que les crochets prévus pour ces trains sont trop courts par rapport au fonctionnement de la CATI (le système d’info voyageur en gare). Transilien et G&C travaillent à trouver des solutions à ce sujet.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @Clem (pardon mais c’est vous qui répondez gentiment et patiemment, donc je vous interpelle mais n’y voyez rien de perso, considérez que c’est pour les 4 lettres dans leur ensemble, pas « vous », pas Louise ! 🙂 )

      Quand vous dîtes
      >  » Au sujet des 2 minutes à Juvisy il ne s’agit donc pas de l’accès
      > au quai bloqué 2 min avant, mais du désaffichage des trains dans
      > les halls, qui a pour but d’éviter que les gens ne courent dans les
      > escaliers »

      NON, je ne dis pas ça. Je dis bien, et je redis, qu’à chaque fois le train était affiché. Il est « désaffiché » quand il est l’approche. Mais là il n’y a pas d’approche, puisque c’est son départ (pardon, « origine »).
      Je vous jure que le train restait affiché au pied de l’escalier (il y a des écrans à chaque escalier à Juvisy), escalier qu’on monte en 10 secondes ; il était TOUJOURS affiché à cet endroit, et cette équipe refusait à chaque fois l’accès à l’escalier en disant « pas de passager 2 minutes avant ».

      > « Je suis très surpris d’apprendre que des agents bloquent le passage
      > dans ces circonstances, à ma connaissance ce n’est pourtant pas
      > prévu — peut-être que @Louise en saura plus ? »

      C’est exactement ça. Bon, c’étaient peut-être des équipes qui ne sont pas connaisseuses du RER, mais elles ont bel et bien fait ce blocage. Si elles étaient sur une gare « de passage », ça aurait été « amusant » de voir les conséquences d’interdire l’accès au quai 2 minutes avant l’arrivée de la rame… 🙂

      Vous dites :
      > « — Au sujet des correspondances à Champ-de-Mars, les applications
      > sont censées calculer les correspondances les plus pratiques…
      > après faut encore voir leurs critères, je suppose. Peut-être
      > prennent-elles en compte la charge voyageur théorique ? »

      J’ai exposé les FAITS.
      L’appli ne fait pas la correspondance la plus pratique, loin de là. Et à l’Alma, le train est VIDE. Donc ce n’est pas une question de charge voyageurs : bien au contraire, c’est à Juvisy que c’est saturé.
      Ça fait des baux (6 ans facile) que je ne fais plus confiance en « l’appli » (c’était pareil avec les ELAO-BALI), alors je « saucissonne », j’imprime les fiches horaires, pour voir qu’il y a bien mieux que ce qui est proposé.
      De fait, comme exposé, avec le même départ et la même arrivée, j’ai u_jne correspondance de 4 minutes dans un train vide, au lieu d’une correspondances de 12 minutes minimum à me geler pour essayer d’embarquer dans un train blindé comme le valorise l’appli.

      >  » — Sur la question de l’entrée des trains p.ex. à BFM : une
      > explication toute simple est que s’il y a déjà un train voie A, par
      > exemple, le train qui entre voie B arrive sur carré fermé,
      > son système de sécurité l’oblige alors à approcher du signal
      > à vitesse réduite (de mémoire 10 km/h max à 100 m du signal).  »

      OK, et merci pour l’explication technique.
      Mais deux remarques :
      – ce n’était pas le cas en 2016 (voire 2017, le temps est passé par là)
      – pourquoi ralentir le train voie B qui aura de toute façon le carré fermé ? Autant laisser les voyageurs simplement traverser le quai, non ?
      C’est ça que j’appelle la « sur-sécurité », comme si on allait, juste en traversant le quai, se casser une cheville et se retourner contre l’opérateur gestionnaire de réseau à quatre lettres tétanisé par un procès : dans sa grande sagesse, le juge va rappeler que « nemo auditur propriam turpitudinem allegans », en français « nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes », en clair « si tu cours comme un dératé et que tu te fais bobo, ce n’est pas la faute des 4 lettres qu’il ne faut pas nommer, mais c’est de TA faute individuelle ».

      > « Vous l’avez dit vous-même, ça arrive partout dès qu’il y a un autre
      > train sur une voie convergente. »

      C’est un constat de ma part qui ne veut absolument pas dire que c’est normal de faire en sorte que les passagers doivent se prendre jusqu’à 15 minutes d’attente.
      Le conducteur a-t’il la main sur sa motrice, ou est-il téléguidé ?
      S’il a la main, il peut permettre aux passagers de faire la correspondance la meilleure.
      Pour preuve, il arrive également que des rames arrivent « normalement » quand un autre train est « à coté » à Juv’. C’est idéal, ça se voit : les clients regardent par la fenêtre quel train arrive et on assiste à un transbordement quand, justement, tout est fait pour l’éviter.

      > « — Les systèmes de sécurité existent pour une raison,
      > ils ont tous été inventés et/ou installés suite à de graves accidents. »

      OK.
      Je persiste à dire que l’opérateur à quatre lettres fait de la sur-sécurité car il y a eu, UNE fois, quelque chose.
      UNE fois, j’ai vu un drame sur l’autoroute, j’ai été « choqué » qu’ils ne ferment pas l’autoroute pendant 17 mois mais que seulement l’extraction des concernés en 30 minutes 😉
      Je veux dire par là que ce n’est pas parce qu’il y a eu UN incident qu’il faut mettre des normes draconiennes, et de malade (pléonasme) qui compliquent la vie de TOUS, TOUS LES JOURS, pour UN évènement passé.

      Une fourchette peut tuer.
      Faut-il interdire la vente de fourchettes ?

      > « — La situation des BALI est particulière,
      > je l’ai déjà expliquée également »

      Vous l’avez parfaitement expliquée ♥
      Bon, ceci étant dit, les Clients font comment ?

      > « c’est Gares & Connexions et non Transilien qui gère
      > l’info voyageur et que les crochets prévus pour ces trains
      > sont trop courts par rapport au fonctionnement de la CATI »

      et poum, c’est pas les 4 lettres, c’est une autre société.
      Donc pour le Client, il va devoir faire sans.
      Vous expliquez parfaitement la situation,
      aucun reproche,
      mais coté Client,
      ben… demerdezich.
      Allez, va prendre un train saturé à BFM, dont le seul accès par Austerlitz… est… à Austerlitz.

      Je le dis avec beaucoup de gentillesse :
      « on ne peut pas » n’est pas une réponse, il faut un plan B.
      L’explication technique mérite 20/20,
      aucun sujet, aucun soucis.
      Bon, maintenant, on fait quoi pour les Clients ?

  43. xchenPasser au statut dit :

    @Francois91700, bravo. à la première vue j’ai trouvé votre poste long, mais après l’avoir lu, il est tout à fait justifié!
    Combien de remboursement aux usagers est prévu le SA2024?
    il faut dissoudre la C en petites portions, comme la V, puis les X, Y, ZZ…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Fait amusant : il était prévu par le schéma directeur de débrancher Étampes et Dourdan en une nouvelle ligne Transilien sur le modèle de la ligne R. Le RER C aurait été limité à Brétigny, ce qui permettait une redirection de leurs fréquences sur les gares entre Brétigny et Juvisy en pointe, à condition que la nouvelle ligne soit dotée de moyens distincts (même mutualisés avec la ligne C).

      Schéma dont Île-de-France mobilités ne veut plus entendre parler, d’ailleurs.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      @Clem est-ce la partie « technique » de IDFM qui refuse aujourd’hui ce schéma ou la partie « politique » ? Par partie politique, je vise le lobbying opéré par les élus du Val d’Orge depuis 15 ans. L’histoire leur donne d’ailleurs aujourd’hui tort pour s’être battu contre quelques minutes de trajet en plus puisque nous accouchons aujourd’hui sur une solution bien pire. Certes, l’arnaque de la desserte post-incendie de Vitry s’est ajoutée mais quand même. Si c’est la partie technique, je suis vraiment intéressé de connaitre leurs raisons.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Clem,
      ÎdF Mobilités ne veut plus entendre parler du débranchement d’Étampes et Dourdan ? Le scénario SC2 « paresseux » a-t-il donc été déjà retenu pour le nouveau schéma directeur 2024, avec coupure dans Paris de la liaison Brétigny — Pontoise ? Le val d’Orge va exulter…
      En revanche je ne crois pas à une « redirection des fréquences » Dourdan et Étampes sur le val d’Orge : l’état final recherché n’est-il pas encore et toujours de prolonger à Brétigny les missions désormais origine/terminus Juvisy et d’aiguiller les missions Dourdan et Étampes sur voies directes entre Brétigny et Paris, avec arrêt à Juvisy ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Quentin : je ne sais pas de quoi vous parlez. Le SA2024 n’est plus censé évoluer qu’à la marge, il n’est pas question de débrancher qui que ce soit à ce stade et je n’ai pas entendu parler d’une coupure dans Paris hormis celle des week-ends qui est déjà complètement idiote.

      @mystik : je ne suis pas convaincu qu’il y ait une partie technique et une partie politique distinctes chez IDFM. Quant aux élus du Val d’Orge… ils devraient se rappeler ce qu’ils ont défendu, à l’instar de l’ex-maire de Juvisy qui trouve les ruptures de charges scandaleuses aujourd’hui alors qu’il a lui-même bloqué le prolongement du T7 dans sa ville pendant des années en suggérant de le prolonger par un bus… mais là on s’éloigne du périmètre de ce blog.

      Il n’existe pas spécialement de blocage technique au débranchement prévu par le SD de 2009, dès lors que les travaux nécessaires décrits à l’époque sont faits (et ils ont commencé à Brétigny et devraient arriver à Austerlitz lors de la récupération des voies du milieu de gare).

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @SNCF, au même titre que pour Versailles Chantiers dont chacun se satisfaisait, surtout à Epinay, Petit-Vaux, ça pourrait être intéressant de débrancher une, deux, voire les deux branches à partir de Juvisy, A CONDITION que ces deux branches deviennent « navettées » avec la même cadence qu’actuellement.
      Ainsi, les Dourdannais et les Etampois mettraient certes 5/10 minutes de plus, ce qui ne leur plairaient probablement pas, MAIS arriveraient à bon port, et seul resterait le tronc commun de Bretigny, qui les rapprocheraient en cas d’incident entre Brétigny et Dourdan/Etampes, ce qui est sensiblement plus fréquent qu’un incident entre Brétigny et Juvisy.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      à partir de Brétigny, pardon 🙂

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      Bonjour @Gilles, il n’est pas question de cela. Et heureusement. Il est question de faire des branches Dourdan et Etampes des lignes Transilien (ou toujours badgées RER C, c’est un détail) au départ de PAZ.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @Mystik91, Ha ok, je ne savais pas que VOUS décidiez ce qui est bien ou ce qui est mal, de ce qui est « question » ou pas, à commenter en tant que Client.

      Mais je continuerai à poser mes questions de Client et à formuler mes remarques, que vous déterminiez que « c’est la question ou pas ».
      Ça, c’est moi qui le détermine, en tant que Client.

      Après, on peut être chacun ferrovipathe, à sa façon. Vous sur les concordances dont vous êtes expert(e), moi sur le service rendu au Client (mon cœur de métier), ce qui est effectivement incompatible et démontré chaque jour.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      @Gilles, étrange de prendre la mouche. Je ne suis pas moins client que vous et je ne décide de rien ; j’ignore ce que vous avez interprété. J’ai visiblement mal formulé. Je vous confirme cependant qu’il n’a jamais été question de cela. Ni au schéma directeur 2009 ni sur ce qui est présenté pour l’horizon 2030/35… Et je réaffirme mon avis : heureusement. Ai-je le droit de trouver votre idée mauvaise ? Personne n’a envie de vivre le débranchement Malesherbes du RER D. D’autre part, vous n’avez pas le monopole du commentaire du service rendu au client (c’est aussi mon coeur de métier). Bonne soirée.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @Mystik, wow…
      Non-non, je ne prend pas la mouche, pas plus que jamais vous ne faites de justifications techniques,
      jamais vous ne justifiez la vie de la SNCF,
      non, jamais… lol.

      Mais vous ne répondez pas à ma démonstration explicite ?
      Comme il faut sans cesse réexpliquer, je dis qu’opposer les raisons techniques (qui peuvent être déconstruites rapidement par des propositions de Client si on l’écoute – sauf à les balayer directement, à tort, ce qui est fréquent par l’observation de vous, de moi, de Clients…) est déraisonnable.
      Je trouve super dommage qu’il y ait des passionnés d’horaires qui se fichent totalement de la réalité terrain des Clients, et qui se prélassent à expliquer qu’ils ont bien compris les besoins de la SNCF entre le 14h16 et le 14h18, mais sans aucunement tenir compte des Clients pour qui le décalage du 14h18 à 14h16 le met dans une situation très compliquée.

      Je ne dis pas ça pour vous : ne prenez pas tout perso… J’ai pris volontairement des horaires en période creuse. C’est ainsi qu’aller d’Epinay à Gare de Lyon fait passer de 47 minutes théoriques à 1h34 pour prendre mon TGV. C’est ce qu’on appelle un P*TAIN de trou de couverture avec une n**lité de service. Mais les yeux doux font que ce n’est pas relevé malgré la galère engendrée.
      Mais tant qu’il y aura des gens pour dire « c’est normal, car le 13h34 a une ZZ qui a 2500 volts sur l’axe B, donc c’est normal que l’horaire de fond sur le bis ne soit pas tenu », le service continuera de se dégrader avec l’assentiment de 5 fans de train au détriment des Clients.

      Non rassurez-vous, je n’ai pas le monopole de la Relation clients.
      Par contre, chez moi, on traite les clients différemment.
      Je clame que jamais, au grand jamais,
      – un opérateur telco fixe ou mobile dirait « c’est comme ça » : c’est remboursé à chaque journée de panne, ce n’est pas très SNCF…
      – une compagnie d’avion ne dirait jamais « c’est comme ça »: c’est remboursé de 50 à 300€ + hôtel, défraiement
      – une chaine TV payante ne dirait jamais « c’est comme ça », elle rembourse au pro-rata
      – même un chirurgien qui se trompe de jambe doit des indemnités
      – apparemment des fondus disent « c’est comme ça » pour le RER en méprisant les Clients.

      Je dis que confronter une vision technique de ferrovipathe n’a aucun lien avec la vision du Client.
      Le Client attend d’être transporté +/- horaires affichés par IDF Mob/SNCF RER/tous ceux qui se cachent les uns les autres et qui se renvoient la balle. Ce n’est pas le cas ; aller chercher une vague explication technique qu’on se garde de résoudre ne résout pas le problème du Client, celui qu paye.
      Bonne soirée aussi ♥

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Fait amusant : il semblerait que le nouveau schéma directeur 2035 retrouve la principale proposition de celui de 2009 avec le débranchement des missions longues du sud.

      Il prévoit aussi de débrancher le nord, ce qui me rend moins enthousiaste : pas de problème pour faire une branche Pontoise/Henri Martin avec les travaux envisagés, mais une branche Montigny/Invalides serait un véritable cauchemar en pointe à cause des croisements entre Alma et Invalides (c’est déjà cauchemardesque le week-end, alors en semaine en pleine pointe…).

      En tous cas il y a des idées à creuser, mais beaucoup dépendent de futurs travaux.

      @Gilles : pour ma part je me contente d’expliquer comment sont les choses, qui souvent sont faites pour une raison et parce que ça évite de tout bloquer. Pour le reste, vous le vivez comme vous voulez, je suppose. Je ne suis pas votre transporteur.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      @Clem : ça semble effectivement une excellente nouvelle pour le sud. Que de temps perdu (retour grosso modo au plan 2009) et c’est encore si loin avec les travaux de Brétigny qui n’avancent pas.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @Clem : « pour ma part je me contente d’expliquer comment sont les choses (…) »
      Oui, et vous le faites super bien ! Aucun soucis !

      « Je ne suis pas votre transporteur. »

      C’est ce que je disais précédemment.
      C’est pas moi c’est l’autre.
      Ce n’est pas « quatre lettres » mais ÎdFM.
      Réponse techniquement impeccable mais, pardon, vu du client on entre dans une gare avec un logo carmillon en forme de nez de TGV, les contrôleurs ont le même uniforme en Île de France que sur les GL, on est conduits par des agents qui roulent sur les rails du « gestionnaire de réseau », qui ont tous en commun 4 lettres 🙂
      En télécom, mon métier, on fait appel à divers sous-traitants (installation chez le client, réseau, fabricant…). Si ça « ne marche pas » pour le client final qui est abonné « chez nous », on ne dit pas « c’est à cause de Nokia, c’est à cause du sous-traitant, c’est à cause du gestionnaire du réseau qui a installé les fils/fibres dans votre ville, ou de l’autre qui s’est occupé de l’immeuble… » (il y a jusqu’à 7 niveaux de sous-traitance). On dit à notre client « je prends en charge, je rembourse les jours où ça n’a pas fonctionné » (après, on fait notre tambouille avec nos partenaires, sous-traitants etc).
      pour finir la comparaison, nous ne disons pas à nos clients « je ne suis pas votre opérateur »…
      Et justement, il y a beaucoup de points communs entre un « opérateur » de trains et un opérateur télécom ou d’énergie.

      C’est ce que j’essaye, peut-être maladroitement, de dire ♥

  44. Bonjour,

    Pourrait-on ajouter des arrêts sur certains TER (Bretigny,BFM) ?
    Sur la N, des TER Centre Val de Loire s’arrêtent à Versailles et SQY.

    • C’est un très vieux marronnier, je fais partie de ceux qui militent pour depuis mon arrivée dans le secteur il y a une quinzaine d’années, mais ce n’est clairement pas parti pour être mis en place avant de très nombreuses années. À propos des Remi, en introduction il est dit que le SA2024 du RER C a été conçu en tenant compte de modifications sur les premiers, mais je n’ai pas vu ensuite en quoi?

      Et pour les récriminations, je compatis. De toutes façons, dans notre société, quel que soit le domaine, je sais depuis des années que quand on nous annonce des modifications pour améliorations, c’est en fait systématiquement l’inverse. On a aussi l’exemple avec les Remi, sur lesquels tous les directs Fleury-Paris les fantastiques Corails ont été remplacés par d’insupportables « Omneo Premium », les prix ne cessent d’augmenter alors que le service diminue, etc.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @StephaneAscoet,
      le SA2024 et les Remi utilisent les voies centrales entre Brétigny et Paris, il y a donc répartition des sillons à faire entre les Remi, les Intercités et les RER C directs.
      Jusqu’au SA2023, la pointe de la ligne C envoyait les trains sur voies centrales en « rafales de deux » : Dourdan et Étampes entre Juvisy et Brétigny, Brétigny et Étampes entre Paris et Juvisy. Il y avait donc chaque quart d’heure neuf ou dix minutes pendant lesquelles il était possible de faire passer les Remi et les Intercités, avec éventuellement les Juvisy entre Choisy-le-Roi et BFM.
      Désormais, les Dourdan et les Étampes circulent avec 7 minutes d’intervalle, et les Brétigny « rapides » circulent sur voies centrales deux ou trois minutes après les Étampes le matin et les Dourdan le soir, laissant deux sillons pour les Intercités et les Remi tous les quarts d’heure.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @jacquesreamont,
      arrêter des trains régionaux à BFM est une fausse bonne idée : à BFM on est trop proche de PAZ. Pour ce qui est de Brétigny l’accès aux voies 1 et 2 est défendu par des barrières qui ne sont pas ce qu’on fait de plus amovible, et cet arrêt n’intéresserait qu’un nombre très limité de passagers.
      Ce que je verrais de plus crédible, ce serait un unique arrêt à Juvisy entre PAZ surface et Dourdan ou Étampes pour les TER : cela permettrait une correspondance avec quatre branches ferroviaires (la cinquième a été supprimée il n’y a pas longtemps, mais on pourrait toujours imaginer des TER faisant Juvisy — Massy via les EV, la Grande ceinture stratégique et le Cor de chasse), en revanche la longueur du quai limitée à 200 m ne permet pas de faire arrêter les Intercités les plus longs.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      Bonjour @Quentin L’accès aux voies 1 et 2 de Brétigny est défendu par une chainette pour la seule raison que les TER ne s’arrêtent plus depuis une vingtaine d’années. Il n’y a donc rien de rédhibitoire. J’ai aussi déjà vu les chaines retirées à la va-vite suite à un incident.
      L’arrêt des TER Remi à BFM semble au contraire une excellente idée réclamée il me semble par des Orléanais pour une correspondance facilitée avec la ligne 14 qui « irrigue » bien mieux dans Paris que la 5 et la 10.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonsoir @mystik91,
      vu ainsi je me rallie à cette idée d’autant plus que des arrêts à BFM et Juvisy auraient le mérite de totalement synchroniser les TER et les RER sur voies centrales : en hyperpointe elles sont désormais aussi chargées que les voies souterraines !

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour tous, quelques remarques :

      — L’arrêt des Rémi à BFM (et/ou Brétigny) dépend à la fois du conseil régional de la région Centre-Val-de-Loire, autorité organisatrice de ces trains, et d’Île-de-France mobilités, autorité organisatrice sur le territoire de l’Île-de-France. Il faudrait que la seconde paie la première.

      Mais c’est loin d’être aussi simple que ça. Il y a pas mal de soucis sur la ligne de Chartres en ce moment (celle mentionnée par @jacquesreamont qui s’arrête à Chantiers et à Rambouillet) car la capacité des trains Rémi n’est pas suffisante pour absorber les voyageurs franciliens en plus des voyageurs de Chartres et au-delà.

      Une alternative pourrait être d’arrêter ces trains à BFM et/ou Brétigny mais uniquement pour la descente vers Paris et la montée vers Orléans, uniquement avec un titre de transport TER comme ça a longtemps été le cas sur la ligne de Chartres — encore aujourd’hui certains trains sont ainsi sur cette ligne d’ailleurs.

      Sur le volet « nouveau plan de transport » côté Rémi, la région CVDL avait effectivement annoncé une augmentation de fréquence en pointe vers/depuis Paris mais je ne sais pas ce qu’il en est exactement.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      Bonjour @Clem, en effet si pas d’arrêt intermédiaire à Brétigny, IDFM ne devrait payer quoi que ce soit de plus puisqu’il s’agirait d’un arrêt à BFM pour faciliter la vie des Orléanais (au sens large) voire certes Etampois ou Dourdannais pour les quelques TER qui s’y arrêtent.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @mystik : IDFM ne doit payer la région Centre Val de Loire que pour des passagers qui empruntent ses TER avec un titre de transport francilien. Effectivement s’il ne s’agit d’embarquer ou de débarquer que des voyageurs du TER, IDFM n’a pas à payer quoi que ce soit.

      Dès lors que vous incluez les Étampois et Dourdannais et voyageurs des alentours, alors soit ils peuvent utiliser un Navigo et IDFM doit dédommager CVDL, soit ils doivent utiliser un titre TER — mais Dourdan et Étampes étant dans la zone tarifaire francilienne, ce serait illégal pour CVDL de leur vendre un titre TER.

  45. CanellePasser au statut dit :

    Je suis choquée que le train JUJU prévu a 12h11 parte 2 min avant. C’est une chose d’avoir des retards mais être sur le quai à l’avance et voir son train quitter le quai.. Quel est l’intérêt d’horaire si les conducteurs se permettent de partir avant l’heure indiquée?? Comment expliquer cet irrespect des utilisateurs?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Canelle, pouvez vous préciser dans quelle gare c’est arrivé histoire de vérifier ce qu’il s’est passé exactement ?

      En principe, les trains n’ont pas le droit de circuler en avance, sauf dans des circonstances bien précises (et qui ne concernent jamais les trains de voyageurs puisqu’ils ne doivent jamais partir d’une gare avant l’heure prévue). D’ailleurs beaucoup de gens ne réalisent pas qu’un train en avance est aussi problématique pour le trafic ferroviaire qu’un train en retard.

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Canelle, dans quelle gare exactement avez-vous remarqué cela ?

    • Je confirme, les JUJU ne sont quasiment jamais à l’heure !
      Les départs anticipés ont lieu en heures creuses (jusqu’à deux minutes) c’est totalement exaspérant.
      En heures de pointe ils sont la plupart du temps en retard.
      Constatations opérées à BFM pour ce qui me concerne.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @dr.macheprot,

      Je persiste sur le fait qu’il n’est pas autorisé pour les trains de partir en avance. Il faudrait donc des exemples précis (gare, jour et heure) que vous avez constaté afin de pouvoir vérifier ce qu’il s’est passé et s’il y a une confusion quelque part (par exemple si une mauvaise heure a été communiquée).

  46. Svyt94Passer au statut dit :

    Pour information, en consultant les fiches horaires sur le site de Transilien j’ai pu constater qu’à partir du lundi 5 février le premier KOBE (142860) desservira désormais les gares de Saint-Michel-sur-Orge et Sainte-Geneviève-des-Bois. De ce fait, son code mission devient KNAK et il circulera 4 minutes plus tôt entre Dourdan et Brétigny. Les horaires restent inchangés à partir d’Épinay-sur-Orge. Ce changement a l’air d’être définitif.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Svyt94, en effet Louise a d’ailleurs fait un article à ce sujet et un affichage a été mis en place dans les gares en amont du Val d’Orge puisque ça implique un décalage des horaires dans ces gares.

  47. Svyt94Passer au statut dit :

    @Clem Mon commentaire a été écrit mardi donc avant l’article d’hier, mais il a été validé seulement aujourd’hui. Il y a qu’à voir la date.

  48. AlexisPasser au statut dit :

    Bonjour, pourrais je avoir le lien avec l’article concernant la desserte du Val D’Orge à partir du 5 février pour le 1er Kobe svp, car habitant Dourdan, rien n’est signalé si je ne me trompe pas. De plus, qui nous dit que les Kobe suivant ne vont pas faire la même chose. Si ce 1er Kobe est supprimé, le suivant le remplacera t’il dans la desserte du Val D’Orge ? Bref, Dourdan que ce soit le soir et maintenant le matin, devient un omnibus avec la perte de temps que cela implique.

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Alexis, je vous confirme que les affiches sont bien installées sur le quai pour Paris en gare de Dourdan.
      Je vous glisse ici le lien vers l’article sur les nouvelles dessertes du train KOBE 😉

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Alexis,
      A priori pas de changement permanent pour les autres dessertes, peut-être quelques trains modifiés ponctuellement pour compenser la suppression des trains origine Brétigny.
      Et comme l’ont dit d’autres en commentaire, cette modification ne fait que restaurer des arrêts qui avaient été supprimés. J’aurais dans ce cas préféré que Transilien parle de restauration plutôt que d’amélioration, car laisser 26 minutes sans train en début de pointe pour des gares desservies au quart d’heure à toute heure ou presque, c’était au mieux incompréhensible…
      Surtout pendant que SLOM et VETO s’enchaînent à 9 minutes d’intervalle à Brétigny.

  49. LihlouhPasser au statut dit :

    Bonjour,
    nous sommes sidérés de constater que loin d’avoir une amélioration sur l’offre du RER C depuis ce nouveau plan, c’est de loin un net recul de la qualité de transport (trains supprimés, annulés, retards…) et des temps de trajets prolongés.
    Une fois de plus les arrêts proches de Paris se trouvent pénalisés : PLUS AUCUN train direct ne circule entre Choisy ou Ivry-sur-Seine et Issy Val de Seine depuis la suppression de ces arrêts sur les missions destination St Quentin en Yvelines et Chaville, pour apparemment réduire les temps de trajet de Brétigny ou Dourdan. Une correspondance est désormais obligatoire, et au vu de la faible fiabilité des trains, le trajet passe de 25mn à 40 ou 50 mn la plupart du temps. Il est sidérant de voir qu’en étant au portes de Paris nous en soyons en fait les plus éloignés avec les transports…
    Est il prévu que des trains directs soient mis en place ? Est-il prévu que des arrêts supplémentaires soient prévus à Vitry sur Seine et Ivry sur Seine où les trains (direction Invalides, Pontoise ou Montigny) arrivent bondés sur des quais où patiente déjà une centaine de personnes en heure de pointe ?? Il est impossible de monter et il faut de nouveau attendre 15mn pour un autre train… Est-ce une amélioration pour les usagers de ces gares ?
    Je vous remercie.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Lihlouh,
      vous êtes la première à témoigner ici des conséquences les plus délétères de la suppression des ZANI en cœur de pointe, trains « fusibles » qui reviennent BALI le soir (ou justement qui ne reviennent pas car ils ne sont pas montés le matin). Vous voilà simplement revenus à la situation d’il y a une quinzaine d’années mais avec beaucoup plus de monde qui prend le train.
      À court terme, la réponse à vos questions est non ; à long terme, la réponse à la première est « certainement » au vu du nouveau schéma directeur dont quelques éléments ont fuité depuis le comité de ligne mercredi dernier. Quant à la troisième, la raison d’être de ce chambardement est le doublement de la desserte des Ardoines en vue de la mise en service de la ligne 15 dans moins de deux ans, que vous pourrez aller prendre dans le sens contraire de la pointe 🙂
      Pour revenir sur votre cas particulier, avez-vous tenté de « remonter » jusqu’aux Ardoines (voire Choisy-le-Roi) pour attraper les trains SIRI ou SICA qui eux s’arrêtent à Issy Val de Seine ?
      Vous pouvez toujours joindre votre voix à celle des habitants des communes entre Juvisy et Brétigny qui réclament également la pleine exécution du service de pointe du soir, car les ZANI retournent BALI à Brétigny avec un temps de parcours très attractif pour le val d’Orge, mais au prix d’un accès compliqué en gare d’Austerlitz et en gare de la Bibliothèque.

  50. kokomarPasser au statut dit :

    Il est actuellement impossible d’acheminer des trains vers Ivry-sur-Seine.

  51. Thiernan45Passer au statut dit :

    Bonjour

    Je ne comprends pas pourquoi les missions JILL ET VICK ont un arrêt supplémentaire aux Ardoines aussi bien en heure de pointe qu’en heure creuse (et surtout en heure creuse !) alors que cette gare est quasiment vide (pour le moment la ligne 15 du metro n’a pas vu le jour donc je ne vois pas pourquoi améliorer à ce jour la fréquentation de cette gare)! En plus dans toute l’histoire les perdants sont les habitants des gares situés entre Choisy-le-Roi et juvisy car le temps de parcours s’allonge, et en plus pour nous habitants de Choisy, on n’a plus du tout de mission directe entre BFM et choisy !

    Et en plus de cela la fréquentation des trains JILL s’est vu diminuer de 2 trains par heure à cause des travaux dans les gares Villeneueve le Roi, Ablon et Athis-Mons !

    Rendez nous cette mission directe entre BFM et choisy ça nous arrangera tous !

  52. LBOPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Usager le la ligne C sur la branche Etampes, est-il un jour envisageable d’avoir une desserte de la gare d’Epinay-sur-Orge aux heures de pointes ? le train étant direct entre Brétigny et Juvisy, cela oblige à effectuer une correspondance supplémentaire si l’on veut prendre le T12 (ce qui est mon cas et le temps ajouté par cette correspondance annule le temps gagné pour me rendre à ma destination via le T12).

    Merci

  53. MOREAUPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Je prends le RER entre la gare de Sainte Geneviève des Bois et Paris, et depuis ce nouveau service, plus aucun train direct ne circule entre Juvisy et BFM en heure de pointe !
    Cerise sur le gâteau, des trains courts circulent en heure de pointe, le LULU de 8h34 vers Paris par exemple. Je vous laisse imaginer les conséquences avec une desserte OMNIBUS d’un train déjà blindé avant Juvisy…
    La perception de ces modifications de dessertes sur les temps de parcours et la régularité de la ligne est totalement à l’opposée des l’objectifs affichés de ce nouveau service.

  54. Gilles SPasser en mode normal dit :

    @LBO et @MOREAU, en heures de pointe, j’embarque le plus souvent à Savigny, et il y a les NARA, KNAK et un peu après LARA qui desservent tous Ste Geneviève, Epinay, Savigny, Juvisy puis direct BFM.
    Quelles sont vos heures « de pointe » ? Pour moi le matin c’est, dans mon usage, entre 6h30 et 07h30 avec la même desserte Val d’Orge puis direct Juvisy-BFM.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Gilles S,
      entre le KNAK de 6 h 49 et le NARA de 7 h 30, et entre le LARA de 8 h 15 et le SARA de 9 h 04, il y a au total 95 minutes de trains « lents » à Sainte-Geneviève-des-Bois.

      Et le soir c’est pire puisque quasiment deux heures s’écoulent sans direct Juvisy entre Paris et Sainte-Geneviève-des-Bois, entre le dernier DEBO et le premier BALI d’une part, entre le dernier BALI et le premier ELBA d’autre part.

      Le nouveau service annuel est d’autant moins perceptible comme une amélioration dans le val d’Orge que les conditions d’exploitation de ces derniers mois, avec notamment la suppression des BALI, ont fortement pénalisé ce tronçon qui ne dispose d’aucune alternative correcte pour se rapprocher de Paris.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Quentin,

      Comment ça 2 heures sans direct BFM-Juvisy ?

      Le dernier DEBO est à 16:38 et le premier BALI est à 17:36.
      Le dernier BALI est à 18:21 et le premier ELBA est à 19:21.

      Dans les deux cas, horaires à BFM.

      Il me semble que ça fait 1 heure et non 2.

      Ceci s’entend évidemment hors aléas.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Clem,
      je comptais au total : 1 heure + 1 heure font deux heures 🙂
      Mais effectivement la tournure de ma phrase portait à croire que c’était deux fois deux heures et non deux fois une heure.

    • Svyt94Passer au statut dit :

      Depuis le début je pense que les arrêts supplémentaires du tronçon Seine Amont c’est à dire entre BFM et Choisy auraient du être récupérées par les mission Z2 (départ/arrivée Juvisy) qui auraient alors été omnibus sur tout leur parcours. Ça aurait certes allongé le temps de trajet des usagers de Villeneuve-le-Roi, Ablon et Athis-Mons mais malheureusement il faut bien faire un choix et celui-ci semble à mon sens le plus judicieux pour deux raisons : primo c’est la mission du tronc C4/C6 la moins éloignée, et secundo la section entre Choisy et Juvisy est nettement moins fréquentée que le Val d’Orge. Néanmoins, étant donné que la gare de Choisy-le-Roi est censé être desservie par 12 train/h en pointe soit 3 missions au quart d’heure, elle devra donc forcément être desservie par au moins une mission du sud de Juvisy qui serait alors directe vers/depuis BFM d’une part et vers/depuis Juvisy d’une autre, et entre les 3 choix possibles à savoir Val-d’Orge, branche Dourdan et branche Étampes, celui du Val d’Orge qui est le moins éloigné des 3 me semble le plus pertinent, sachant aussi que ce nouveau SA visait justement à rendre les missions Dourdan sans arrêt entre BFM et Juvisy afin de supprimer le « switch » à Juvisy entre les ex-DYVI devenus DELI passant de voie lente à voie rapide et les ex-BALI devenus BOBA passant de voie rapide à voie lente.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Svyt94,
      assez d’accord avec vous pour transférer les arrêts de renfort Seine-Amont aux missions Z2 (origine/destination Juvisy) mais pas en cœur de pointe (la « pointe à VI ») où c’est la Z3 (« Brétigny lente ») qui conserverait ces arrêts, seulement pendant la période de « pointe à V », avec une mission Brétigny ne faisant qu’un arrêt à Choisy-le-Roi entre Paris et Juvisy (NONO/BOBO si je ne me trompe).
      Les temps de trajet des anciennes missions NARA/BALI (marche détendue de 5 minutes) devraient pouvoir être restaurés, tout en ajoutant un arrêt à Choisy-le-Roi qui offrira une bonne correspondance (rapide et à quai) avec un Z1 pour relier la ligne M15 aux Ardoines sans passage à BFM. Quant à Villeneuve-le-Roi, Ablon et Athis-Mons, la détente est telle sur les Z2 y compris sur les missions JILL ( Paris > Juvisy en 23 minutes, contre 24 à 25 minutes pour les omnibus « grande nuit » et 26 minutes pour certains JUJU !) que l’ajout de trois arrêts supplémentaires aura peu d’effet sur le temps de trajet, du fait de la moindre charge des trains.

Laisser un commentaire

Je vous laisse entre les mains de Myriam qui me remplace pendant mon congé maternité, jusqu'au 6 septembre 2024 inclus. Je vous souhaite un bel été ! Louise

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R