MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Grève: la FAQ

17
Publié le 16/04/2018

Toutes les questions que vous vous posez sur la grève en cours...

Vos questions sur la grève sont légitimes et (très) nombreuses.

Je vous réponds autant que possible sur Twitter et ici même, de façon individuelle.

Mais afin d’en faire profiter le plus grand nombre, je vous propose de faire un point d’étape.

Le contenu de cet article peut évoluer au gré des nouvelles questions et/ou informations.

 

 

LE SERVICE MINIMUM EN RÉSUMÉ

Adoptée le 21 août 2007, la loi sur « le dialogue social et la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs » vise à garantir la mise en œuvre d’un service minimum en cas de grève ou de perturbation prévisible.

Concrètement, la loi prévoit deux mesures spécifiques :

•L’obligation pour les agents de déclarer leur intention de faire grève 48 heures à l’avance (ce sont les déclarations individuelles d’intention: les DII)
•La possibilité d’organiser, à l’initiative de l’employeur ou d’une organisation syndicale, un vote indicatif à bulletin secret sur sa poursuite.

Elle demande que l’entreprise établisse un « plan de transport adapté » 24 heures en amont du début de la grève et en informe les voyageurs. Ce Plan de transport est donc établit au regard des ressources dont dispose le transporteur selon le nombre de DII déposées 48 heures en amont.

Dans les faits, le « service minimum » tel que défini par la loi ne garantit pas une obligation de transport et n’interdit pas au personnel de se déclarer gréviste. Si l’appel à cesser le travail est très suivi, rien ne peut garantir une circulation de trains (la réquisition de personnel n’étant pas prévue dans la loi de 2007). L’obligation tient donc à faire le service de transport annoncé la veille.

En résumé, il n’y a pas d’obligation de faire rouler les trains mais bien de vous informer. Une vidéo qui explique cette obligation est disponible en ligne. En voici le lien: https://www.youtube.com/watch?v=vHbdmtWC65o&feature=youtu.be

 

LES INFORMATIONS RELATIVES AU PLAN DE TRANSPORT ADAPTÉ

Dans le cas d’un mouvement reconductible, les informations sur les trains qui circulent sont données 24H avant le 1er jour. Les jours suivant c’est au plus tard la veille à 17h. Nous mettons, ligne par ligne, les plans de transports à jour sur nos blogs dès réception de ceux-ci et au plus tard à 17h.

Mais pourquoi est-ce que ça met du temps ? Parce qu’il faut avoir le temps de prendre en compte les personnels disponibles et de les réaffecter, puis de bâtir le plan de transport adapté :

Pour rappel les informations sont disponibles :
– sur l’application SNCF (téléchargeable gratuitement)
– sur le site Transilien.com
– sur le blog de votre ligne
– sur le fil Twitter de votre ligne (@RERC_SNCF pour notre ligne)

– sur l’application Ma Ligne C

 

 

LE CALENDRIER DES GRÈVES : 2 JOURS / 3 JOURS

La grève en cours s’étend sur une période allant du 03 avril au 28 juin. Elle alterne 2 jours de grève et 3 jours travaillés. Le calendrier est disponible un peu partout sur Internet.

Après les 2 jours de grève des personnels s’étant déclarés grévistes, le trafic reprend progressivement avec l’objectif d’un retour proche de la normale sous 24 heures.

Pourquoi pas juste « normal »??

Dès le lendemain (la reprise), nous devons gérer les suites immédiates de ces 2 jours :

•les préavis finissent à 8h le matin, donc si un poste (de conduite, de circulation…) n’est pas tenu avant cette heure, la reprise s’en voit compliquée pour la pointe du matin.
les rames (trains) ne sont pas forcément positionnées à l’ endroit prévu. La reprise est donc plus compliquée le matin suivant, comme expliqué dans cette vidéo. 
Nous devons également nous occuper du parc matériel, pour conserver sa capacité sur le moyen et le long terme. En effet, chaque jour 10% du parc des trains et RER passent dans les ateliers pour des contrôles de routine ou des réparations. Après deux jours de grève, c’est 1/5ème du parc qui n’est pas passé par un technicentre pour révision. Nous devons donc impérativement effectuer ces opérations de maintenance, pour garantir votre sécurité. Et nous devons le faire après les deux jours de grève, faute de quoi nous diminuerions mécaniquement la capacité de circulation du parc en très peu de temps. Les rames qui circulent pendant les 2 jours de grèves sont mises à rude épreuve, en particulier au niveau des portes qui sont plus souvent retenues qu’en temps normal. À cela s’ajoutent les vérifications à réaliser sur des trains qui n’ont pas circulé pendant au moins 24 heures. Ces procédures sont obligatoires avant leur remise en service. Après les jours de grève, nous disposons donc d’un parc inférieur à la normale. Ce qui nous conduit à adapter notre offre de service (en la réduisant).

 

 

LES TRAVAUX PENDANT LA GRÈVE

Comme vous le savez, les travaux sur le réseau d’Ile-de-France sont indispensables. Leur programmation est faite 2 ans à l’avance, notamment pour planifier la circulation des trains de voyageurs et de marchandises pendant que nous intervenons sur les rails, pour passer les appels d’offre auprès de certains fournisseurs… Nous avons analysé chaque chantier programmé sur la période de la grève, et avons choisi de maintenir tous ceux dont les impacts étaient compatibles avec le niveau d’offre de transport, en ciblant les circulations de soirée, week-end et jours fériés. Les annuler reviendrait à les reporter à une échéance trop lointaine. Nous ne pouvons pas nous le permettre.

Comme pour l’ensemble des travaux, l’information est à votre disposition dans nos médias et auprès de nos agents. Des bus de substitution sont souvent mis en place, et lorsque cela est possible les lignes régulières (bus, tram, métro) sont renforcées.

 

 

LE DÉDOMMAGEMENT

Vous nous interrogez sur la possibilité d’un dédommagement. Pour information, si la loi n’impose pas de faire circuler des trains, elle précise que le service garanti doit être défini par les autorités organisatrices de transport en fonction des spécificités locales.

J’ai déjà beaucoup échangé avec vous sur le sujet… Avec Ile-de-France Mobilités, il est prévu que le service minimum devra garantir la circulation de 33% des trains sur le réseau. Lorsque le plan de transport ne le permet pas car les grévistes sont très nombreux, alors SNCF Transilien dédommage les clients des lignes concernées.

À la fin de la grève nationale, les modalités de remboursement seront communiquées donc, à l’instar de l’été 2016. Comme promis, je rédigerai un billet dédié. Il en sera de même sur tous les blogs des lignes concernées.

MISE A JOUR DU 23 MAI:

« Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et Présidente d’Île-de-France Mobilités, Guillaume Pepy, Président du Directoire de SNCF et président directeur général de l’Épic SNCF Mobilités et Alain Krakovitch, Directeur général de SNCF Transilien, ont acté le principe d’un dédommagement significatif du Passe Navigo et de la carte Imagine R pour les mois d’Avril et de Mai pour les voyageurs utilisant les lignes SNCF en Île-de-France et qui ont subi les conséquences de la grève SNCF.

Cet accord est le résultat de nombreux échanges entre Île-de-France Mobilités et SNCF. Il prend en compte les préoccupations des usagers qui ont été réunis par Valérie Pécresse le 17 mai dernier, en présence d’Alain Krakovitch.

Ainsi, SNCF remboursera aux abonnés Franciliens, 50 % du Passe Navigo et Imagine R pour chacun des deux mois, avril et mai. Pour les salariés qui bénéficient du remboursement employeur, ce geste commercial est l’équivalent de 2 mois de Passe Navigo.
De plus, pour les lignes qui ont été sinistrées, sans trains et sans alternative, notamment en Seine-et-Marne, il a été convenu le principe d’un geste complémentaire dont les modalités restent à définir.

Les modalités de dédommagement seront précisées sur le site mondedommagement.transilien.com qui sera mis en place par SNCF à partir de mi-juin. »

 

à lire aussi

Comment avoir les bonnes informations en période de grève?

Grève nationale: retrouvez ici toutes les infos circulation

17 commentaires pour “Grève: la FAQ”

  1. Bluebird43Passer au statut dit :

    Re-bonjour,

    Pour le dire d’une manière plus originale : avez-vous des nouvelles concernant la réouverture de la gare de Michel avec sa grande dame ? 😀
    Nous sommes bientôt fin avril alors je me demandais si les travaux nécessitaient plus de temps de fermeture ou si c’était bientôt fini…

    Merci d’avance et bonne semaine !

    • LydiePasser au statut dit :

      Bonjour @Bluebird,
      Je sais à quel point vous êtes tous impatients! Normal…
      Je me renseigne et je vous dit dès que j’ai une info sûre! Promis.

  2. flobusPasser au statut dit :

    Bonsoir,
    Pourquoi le RER C tarde il à chaque fois pour la publication des horaires des grèves? La D les met plus tôt par exemple

    • LydiePasser au statut dit :

      Bjr @flobus,
      Sûrement parce que nous devons adapter nos plans de transport à nos nombreux travaux sur la C…
      Le deal étant 17h maximum, j’arrive souvent à vous les mettre un peu avant pourtant…
      : (

  3. Gilles SPasser en mode normal dit :

    Bonjour,
    nous « réorganisons » nous aussi tous deux notre « plan de transport » TGV+RER (voire TER) et j’ai une interrogation : quelle est l’heure du début de la grève du RER ? Car dans les médias, peut-être à tort, il est toujours fait allusion à 20h, mais votre article tend mécaniquement vers 08h du matin car vous parlez de fin de préavis à cette heure-là.
    Je pose la question dans l’autre sens façon travaux pratique :
    Si nous arrivons en TGV à Gare de Lyon à 22h45 en période « verte » (la veille de la période « deux jours de grève »), aurons-nous un trafic (relativement) normal, ou bien la grève aura-t-elle en fait commencé à 20h ?
    .
    Là je viens de regarder la ligne C, sur https://www.transilien.com/fr/horaires/prochains-departs on voit clairement un trou de desserte d’une heure dès 19h57 pour ma gare, « voir le détail » annonce la grève pour 17h, et paradoxalement les fiches horaires dédiées à la grève couvrent toute la journée dès le matin.
    .
    La question est entière car vous donnez les prévisions de circulation par journée entière, mais quid d’une arrivée la veille après 20 heures ?
    merci !

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      « et paradoxalement les fiches horaires dédiées à la grève couvrent toute la journée dès le matin »
      je voulais dire « sans tenir compte de la veille à partir de 20h, si tel est le cas ».

      Bref, ça commence à 20h « la veille » ou à 08h le « jour J » ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Gilles : De façon générale, les grèves commencent la veille à 20h et se terminent le lendemain à 8h pour couvrir les agents qui seraient de nuit et voudraient participer au mouvement. Ça leur évite d’avoir une partie de leur service en dehors des horaires prévus.

      D’une façon générale les perturbations la veille au soir sont limitées du coup, et celles du lendemain sont résiduelles.

      Et si votre train qui est parti la veille avant 20 heures et arrive la veille après 20 heures est bien parti, aucune raison qu’il ne soit affecté par le mouvement du coup.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @Clem merci pour votre précision, c’est bien ce que je craignais, c’est à partir de 20h la veille même si c’est de façon plus « limitée ».
      .
      Mais quand vous dites « Et si votre train qui est parti la veille avant 20 heures et arrive la veille après 20 heures est bien parti, aucune raison qu’il ne soit affecté par le mouvement du coup » en fait on ne parle pas du même train ni du même réseau : notre TGV part à 17h45 pour arriver à 22h45 (il ne va pas nous abandonner à 20 heures en gare intermédiaire, naturellement ! ) mais on peut donc arriver à GdL à 22h45 et se retrouvé bloqués à Paris car le RER aura commencé sa grève. Et même si c’est « limité » ça peut être suffisant pour ne pas pouvoir rentrer chez soi (travaux conjugués à la baisse de trafic).
      .
      D’où le besoin : avoir aussi les horaires de circulation de la période commençant « veille 20h ». Ça, on ne l’a pas, mais alors pas du tout, même à 17h (pour 20h) et donc sans prévision pour « l’appel à un ami ». Or travaux maintenus + baisse « en sus » du trafic = augmentation de la probabilité de payer 60€ de taxi.
      @Lydie : quelque chose en vue chez SNCF pour ce trou dans la raquette sans aucune info pour les arrivées GL postérieures à 20h qui terminent en RER ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Gilles je n’avais pas vu votre réponse. Le problème des horaires de la veille c’est que, il me semble, ce sont les horaires normaux qui sont prévus et des ajustements peuvent avoir lieu en fonction de la situation, ce qui peut occasionner des suppressions ou des modifications. Il me semble que ça reste assez rare. Mais je ne crois pas qu’un plan de transport particulier soit établi seulement pour les trois dernières heures de service d’autant qu’il est déjà très compliqué de concevoir celui de la journée de grève…

  4. MarpiPasser au statut dit :

    Bonjour
    Je viens de prendre connaissance de votre message relatif au dispositif de remboursement suite à cette grève. Même s’il nous faut attendre pour connaître les conditions, la première que vous évoquait m inquiète!
    En dessous de 33%… la ligne c dans sa globalité doit donc être à 33%. Pourtant la gare de st quentin en Yvelines a bien affiché 0 train certains jours ! La ligne tournait uniquement entre dourdan et bibliothèque F.M….
    Avez-vous plus d informations?
    Merci par avance

    • LydiePasser au statut dit :

      Bjr @Marpi,
      Non pour le moment je n’ai pas plus de détail. Je ne manquerai pas de vous tenir informés dès que j’en aurai, via un nouvel article dédié au sujet sur ce Blog.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Bonjour Lydie,
      La question de Marpi prend encore plus de sens avec la journée du lundi 14 mai, où le mouvement a été très rude ; travaillant du coup de chez moi, entre midi et deux j’ai pu passer d’une chaine TV à l’autre pour les infos, et tous les journaux, tous, disaient « 1 RER sur 3 » (même précisément pour la C), ce qui est impossible avec plus de la moitié de la ligne fermée et deux trains par heure. Je ne sais pas d’où ils tirent ces chiffres, si ce n’est du service presse de la SNCF (je vais leur donner l’adresse du blog pour qu’ils soient mieux informés ! ).
      J’espère que IDF-M a les bons chiffres et ne se fie pas à ce qui est communiqué au public 🙂

    • ClemPasser en mode normal dit :

      En fait la proportion de 33% de trafic est simplement tirée de la convention entre IDF-Mobilités et Transilien. Pour être plus précis c’est même 33% aux heures de pointe.

      Strictement parlant, il s’agit d’ailleurs d’un dédommagement et non d’un remboursement (la SNCF ne pouvant rembourser quelque chose qui ne lui a pas été payé). La nuance paraît être du pinaillage mais au niveau de ce que ça coûte à chacun c’est très différent.

      C’est à IDF-Mobilités de déclencher ce dédommagement, ce qui sera sans doute fait prochainement.

      Pour ce qui est de la différence entre les différentes branches de la ligne… c’est un peu délicat. Il faut effectivement savoir comment ce sera calculé : par exemple si le RER C n’allait pas à SQY mais que la ligne N y allait, comment est-ce pris en compte vis à vis des usagers sur le parcours commun, vis à vis de ceux qui viennent du reste de chacune des lignes, etc.

      @Gilles je vous rassure j’imagine qu’IDF-M fait des relevés par lui-même… enfin j’espère. Après tout c’est à eux de calculer le moment auquel déclencher le dédommagement, selon la convention.

  5. Bluebird43Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Pour information, la rame 44T (Z5600) a été largement taguée. J’espère qu’on retrouvera « l’auteur » et que les frais de nettoyage de cette rame lui seront facturés aussi.

    Bien cordialement.

  6. flobusPasser au statut dit :

    Bonjour quand il y a un S0 que signifie le service B4 ou B5 ? Quel est le service avec le minimun de train ?

    • LydiePasser au statut dit :

      Bjr @flobus,
      En fait, en fonction du taux de grévistes, il y a différents des niveaux de plans de transport appliqués… Pour chaque niveau (S1, S2, S3…), il y a des paliers intermédiaires. C’est un peu de la popote interne.

Laisser un commentaire