Un blog Transilien SNCF Voyageurs pour Île-de-France Mobilités

Blog en pause jusqu'au dimanche 16 juin 2024 inclus. La publication des articles ainsi que les réponses à vos commentaires reprennent le lundi 17 juin 2024.
Ecrans qui affichent les bus de remplacement en gare de Juvisy

J’ai testé pour vous : les bus de remplacement

Un matin de travaux du T12 entre Juvisy et Massy Palaiseau j'ai décidé de me mettre à votre place et tester les bus de remplacement.

Lors des travaux du T12 (en décembre 2023) et par conséquent, pendant la coupure de circulation de nos trains entre Juvisy <> Massy Palaiseau, j’ai voulu me mettre en immersion dans l’une de vos matinées et prendre un bus de remplacement.

C’est donc un mercredi matin d’hiver, vers 7h15, que je me suis rendu en gare de Juvisy avec le RER C.

Mon trajet pour trouver le bus

Arrivée 13 min plus tard, et une fois les escaliers descendus pour rejoindre le tunnel, je cherche la signalétique qui indique la localisation du bus C2.

Trouvé !  La signalétique est super visible, il y a une affiche pile en face de la descente des escaliers (voie 44 si je me souviens bien).
J’ai donc suivi tout naturellement les différentes signalisations et suis arrivée à la gare routière, là où se trouvent les bus de lignes régulières, mais aussi le point d’arrêt/de départ du bus de remplacement C2 📍.

Jusqu’à maintenant, en période travaux les écrans n’affichaient plus rien après le dernier train, à
part quelques infos travaux.
Maintenant, le service routier de remplacement est affiché au même niveau que le service ferré.

J’ai aussi appris qu’en 2024 (le temps que tous les équipements soient bien installés dans chaque bus), les horaires affichés seront mis à jour sur les écrans en temps réels. Et tout ça grâce à un dispositif de géolocalisation des véhicules.

J’ai apprécié retrouver les informations de mon prochain bus pour la poursuite de mon trajet (heure du prochain bus, dessertes). Il y avait également un agent de régulation pour alerter sur les retards des bus, mais aussi un agent gilet rouge pour renseigner des voyageurs un peu perdus.

Après avoir demandé au régulateur, j’apprends que le bus arrive à 8h25 (au lieu de 8h20 comme indiqué sur la photo ci-dessus). Sachant que la fréquence théorique des bus est d’environ 10 minutes, il y avait donc un peu de monde qui attendait.

Mon voyage dans le bus

Me voilà donc à bord du bus C2 de la ligne C en direction de Massy Palaiseau. Au début, mon voyage se fait debout, car l’affluence à bord est assez dense. Évidemment, nous sommes le matin et un grand nombre d’entre nous doit se rendre à l’école ou au travail. Je vous avoue que la conduite sportive du conducteur m’a un peu secouée. En plus, étant enceinte, je pense que je n’étais pas le bon cobaye ! Et je comprends encore mieux certains de vos retours sur les conditions de trajet à bord.

J’ai vite compris que les bouchons allaient nous mettre en retard sur le temps de trajet prévu 🤔. Effectivement, nous sommes arrivés à Massy-Palaiseau vers 9h50 au lieu de 9h07. Théoriquement, nous aurions dû mettre une cinquantaine de minutes mais avec la circulation sur la route, j’ai bien vu que ce matin-là, ça ne serait pas possible.
D’ailleurs, je pense même que le matin il est impossible de tenir ce temps de trajet, en heure de pointe.

Et vous, que pensez-vous de ce nouvel affichage sur les Écrans ?

Je sais que des marges de manœuvre sont possibles pour l’améliorer. J’aimerais donc avoir vos retours sur deux points en particulier : la lisibilité et la compréhension de l’information. Est-ce que les infos sont claires ? Sont-elles faciles à lire ? (je pense notamment aux couleurs utilisées, au pictogramme…).

Pour ma part, j’ai été agréablement surprise par ce dispositif qui donne un coup de neuf à l’information voyageur. En plus, je trouve cela tout à fait cohérent car nous proposons déjà cet affichage pour nos trains.
Seul bémol (qui ne restera pas longtemps) pour l’instant les écrans affichent les horaires théoriques d’arrivée des bus, mais une fois les bus géolocalisés, le temps d’attente pourra être mis à jour en fonction des retards (dû à la circulation par exemple) !

N’hésitez pas à partager vos impressions, tous vos retours sont précieux.

36 commentaires pour “J’ai testé pour vous : les bus de remplacement”

  1. mystik91Passer en mode normal dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord félicitations puisqu’il est fait mention d’une future naissance.
    Très bonne idée d’afficher les bus, encore mieux quand ça sera l’horaire temps réel.
    Je pense qu’il est possible d’améliorer l’affichage : indiquer « BUS » à la place du code mission pour insister et/ou supprimer le logo RER C pour éviter la confusion et/ou indiquer le numéro de ligne (BUS C2 uniquement, dans votre cas mais quand ça concerne le sud il y plusieurs numéros de lignes) et/ou préciser dans le cartouche orange « prendre le bus de remplacement sur le parvis de la gare » ou « prendre le bus de remplacement sortie XXX » selon la gare. Peut-être même que le cartouche bleu devrait être totalement orange pour les bus (ou pas…).

  2. kvbDuPoitouPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord il faut souligner votre volonté de vous mettre à notre place, c’est appréciable.

    Concernant l’information voyageur, celle pour les bus n’est pas si mal. Le problème n’est pas là, malheureusement j’ai envie de dire.

    Cela fait depuis lundi qu’aucun train BALI au départ d’Austerlitz n’a circulé. Je vous l’assure, pour les usagers du val d’Orge c’est une perturbation majeur et il n’y a strictement AUCUNE information à ce sujet. Que ce soit sur les applis ou sur le fil Twitter il n’y a strictement rien sur les causes, la duré de la perturbation ou les substitutions éventuelles (Il y’a eu 2 DELI mardi et mercredi dont le trajet a été modifié, mais aucune annonce, et un seul train qui en remplace 4 … sans parler de la nuisance pour les usagers à destination de Dourdan), en considérant que les trains BOBA ne sont PAS une substitution vu leurs retards systématiques et les temps de trajet dément qu’ils nous imposent.

    J’attend réellement une réponse officielle de la part du RER C sur la situation actuelle des BALI, car ce qu’il se passe est absolument inacceptable. Je vous évite le laïus sur ma vie, mais pour prendre ces « fameux » BALI j’ai dû adapter mes horaires de travail (vu qu’à la base Austerlitz ou BFM c’est pas franchement ce qui m’arrange), le bilan de cette semaine : je commence plus tôt pour rentrer chez moi plus tard qu’avant le nouveau plan de transport. Bonjour la fatigue. Donc je pense que vos usagers méritent une réponse, je vous le demande en toute politesse.

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @kvbDuPoitou,
      je constate comme vous que l’information voyageur n’est pas du tout au rendez-vous quand il y a des suppressions et des substitutions. Les premières se produisent beaucoup sur la branche de Brétigny, les secondes concernent surtout la branche de Dourdan qui se retrouve mise omnibus dès Juvisy quand ça ne va pas au nord de Brétigny.
      Et pourtant, que coûterait au COT une communication adéquate sur ces substitutions, aussi bien du côté des « bénéficiaires » que des « bienfaiteurs » ?
      Ce serait intéressant que @Louise ou un de ses collègues « teste pour nous » la desserte depuis le val d’Orge, par exemple un aller-retour sur une des gares débranchées du RER C, en pointe et dans le sens contraire.

    • LouisePasser au statut dit :

      Dites m’en plus sur votre idée de test, Quentin 😊

    • QuentinPasser en mode normal dit :

      Bonjour @Louise,
      le test que je propose ferait une combinatoire T12 — RER C val d’Orge. Il consisterait en un aller-retour Gravigny-Balizy et Saint-Michel-Notre-Dame aux heures de pointe (aller le matin, retour le soir) ou entre Chilly-Mazarin et la gare d’Austerlitz (temps de trajet estimés par ÎdF Mobilités, à peu près équivalents). Il pourrait se faire à deux testeurs au départ de la gare, l’un prend la ligne B à Massy-Palaiseau, l’autre prend la C à Épinay-sur-Orge.
      Comme vous serez de toute façon au moins deux à voyager (félicitations !), je vous autorise à conduire le test en heures creuses pour vous épargner la cohue 😉

    • LouisePasser au statut dit :

      Je prends note Quentin ! Mais, j’ai aussi d’autres idées et sujets à tester pour les voyageurs 😊.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour @kvbdupoitou,

      Ce n’est pas une réponse officielle (ce n’est ni mon rôle ni ma place) mais je peux voir dire que les BALI du soir sont les retours des trains ZANI du matin, qui se garent ensuite sur le triage de Tolbiac jusqu’à ressortir pour faire les BALI.

      Autrement dit, si tout ou partie des ZANI sont supprimés, ça supprime automatiquement les BALI correspondants dont les rames ne sont jamais arrivées à Austerlitz.

      Aussi la raison pour laquelle contrairement au matin ce sont les missions Brétigny « longues » qui ont récupéré les arrêts entre Austerlitz et Choisy et non les missions Brétigny « courtes » est purement technique : les trains qui sortent des Grandes lignes passent voie D et ne peuvent pas redescendre voie 1 bis depuis cette voie avant Choisy pour desservir les gares intermédiaires en l’état actuel des installations. Et aucune modification des installations ne pourra avoir lieu avant que la gare de grandes lignes ait récupéré ses voies médianes… dans quelques années.

  3. Gilles SPasser en mode normal dit :

    Bonsoir,
    Merci pour l’article en immersion, c’est super d’avoir fait un « vis ma vie » qui démontre que les remontées des clients sont réelles ♥
    En reprenant factuellement, vous avez eu 50 minutes de retard, vous vous en sortez bien 😉
    Du reste, vous précisez : « D’ailleurs, je pense même que le matin il impossible de tenir ce temps de trajet, en heure de pointe. »
    Bon, une cadre de la SNCF qui reconnait que ce n’est pas possible !

    Votre conclusion d’article à pour chapô « Et vous, que pensez-vous de ce nouvel affichage sur les Écrans ? », et vous dites que « l’affichage est quand même pas mal », ce que personne ne conteste.
    Le mécontentement, c’est que la durée annoncée de trajet est supérieure de 40 à 60 minutes. Ce n’est pas la signalétique… c’est que les durées annoncées aux clients sont fausses.
    Nous sommes des voyageurs, nous voulons arriver à l’heure, vous dîtes en toute lettres que c’est ~50 minutes de retard, et vous nous demandez comment améliorer la signalétique qui est bien faite ?
    La question devrait plutôt être « comment réduire ce retard ».
    A part une voie dédiée, des éléments de réponse pourraient être
    – « afficher la réelle durée du trajet, testée » et non pas la durée théorique : tout le monde préfère 1000 fois une info honnête, même déplaisante (mais permettant de s’adapter, de prévenir l’employeur…), qu’une info absurdement erronée
    – donner en conséquence les bons horaires quand on clique sur « arriver à telle heure »
    – vous évoquez en deux fois les conditions de transport, donc
    – sensibiliser les conducteurs à ne pas conduire brutalement (ça a déjà été remonté pour les « substitutions »), il y a des gens debout, donc une conduite souple doit être adoptée
    – renforcer la desserte / mettre des autocars (pas des autobus) toutes les 5 minutes, ça ne réduira pas le temps de trajet mais pour éviter que les passagers, dont une femme enceinte, ne soient debout : je l’ai toujours dit, « un bus ne remplace pas une rame » !
    – peut-être faire des « missions » de bus : un direct Massy qui zappe tout l’intermédiaire, un pour telle gare puis omnibus, un autre pour telle autre gare puis omnibus… Là aussi ça ne changera guère le temps annoncé, mais les conditions de transports seraient plus agréables.
    La question Juvisy-Savigny // Massy est réglée (a pu, ayè) mais la proposition reste entière pour tous les autres travaux.
    *Mais* si vous savez que, de toute façon, aucune réponse ne sera apportée – car pas d’autocar à disposition par exemple, alors ne posez pas la question qui sera sans réponse, car elle donne de faux espoirs… et il n’y a rien de pire que de faux espoirs, demandez à Louis XVI ce qu’il en a pensé 😉 Ses migraines ont subitement disparues 😀

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Gilles : Pour la petite pique sur les cadres, je pense que cadre et non-cadres savent très bien que quand vous êtes à la capacité maximale d’une ligne il est quasiment impossible de tenir les horaires, parce qu’il se passe toujours quelque chose qui vient provoquer des retards. Je ne parle même pas des bagages oubliés ou autres signaux d’alarme ou problèmes d’infra : les trains roulent tellement au cordeau qu’il suffit qu’il y ait un peu plus de monde sur un quai et que les voyageurs mettent quelques secondes de plus que prévu à monter/descendre pour que ça affecte les trains derrières, de manière exponentielle. Nier cela serait vraiment stupide tant c’est élémentaire…

      Au sujet de « renforcer la desserte », je vous rappelle que sans même évoquer le coût, Transilien a de grosses difficultés à trouver des prestataires pour assurer les bus de substitution, car tous les transporteurs ont des difficultés semblables de disponibilité de personnel. On est donc obligés de faire avec ce qu’on trouve. Et effectivement, 1 bus ne remplacera jamais une rame, 10 bus non plus, ni même 15, alors je ne parle même pas des autocars…

      Au sujet de « peut-être faire des « missions » de bus » : c’est dans la théorie déjà le cas, puisque des missions directes partent généralement en même temps que des missions omnibus, avec des chevauchements éventuels s’il y a des missions courtes et des missions longues. Sous réserve, bien sûr, qu’on ait trouvé assez de véhicules…

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @Clem, quelle pique ai-je fait ?
      Car j’ai mis « cadre » au lieu de « Responsable de la relation Clients » ?
      J’ai mis « cadre » comme j’aurai pu mettre « représentante »…
      Ce n’est pas une question de « statut », c’était pour dire qu’une personne répondant « officiellement » a fait le vis-ma-vie (et l’a très bien relaté).

      Pour les ret- pardon, les « ralentissements », je ne parlais pas du tout du ferroviaire, on est sur un article qui parle du bus de remplacement. Il n’y a pas de bagage oublié ou de signal d’alarme dans un bus. L’article parle en gros des bouchons sur la route, pas sur le temps que mettent des passagers surnuméraires (report d’un autre train) à monter dans la rame (ça va être de leur faute ?)

      Concernant la disponibilité d’autocars, je sais bien que vous n’en avez pas sous la main, c’est pour ça que je disais « si vous savez que, de toute façon, aucune réponse ne sera apportée – car pas d’autocar à disposition par exemple, alors ne posez pas la question qui sera sans réponse, car elle donne de faux espoirs ».

      Oui, pour les missions de bus, c’est effectivement le cas notamment pour les substitutions Paris vers le sud (et les gilets rouges renseignent super bien). Mais là on parle de la substitution Juvisy-Massy.
      Je proposais de faire des « directs » Juvisy Massy (et/ou Savigny Massy) et d’avoir une autre mission « omnibus ». Car il y a plus de monde se rendant au pôle d’activités de Massy qu’à la boulangerie de Petit Vaux (c’est un exemple). Donc une mission sans les arrêts intermédiaires (qui seront desservis par une autre mission omnibus) aurait permis de gagner peut-être une demi-heure pour les besoins les plus majoritaires.
      😉

  4. Bra_KevinPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Alors plusieurs remarques :
    Si je comprend bien les prochains passages affichés sur les ecrans en gares sont du theorique ?
    J’aimerai savoir si c’est la même chose pour les prochains passages affichés sur les applications IDFM ou SNCF ?
    La signaletique dans cette gare est bonne par contre dans certaines gares la signaletique est mauvaise pourquoi ne pas mettre un plan de quartier sous les ecrans pour localiser facilement les bus ?
    Comme on peut le voir sur la photo la girouette annonce rien du tout et parfois il est ecrit betement « SPECIAL » ou  » Je remplace le train ». Qu’elle est l’interet de mettre ça ?
    Il faudrait demander à votre prestataire au moins mettre le nom de la ligne et sa destination final comme les bus. Exemple « RER C C2 » ou « RER C Massy Palaiseau »
    En effet à certaines gares comme à Juvisy il peut y avoir la substitution du RER C et RER D en même temps. L’interet de la girouette est de pouvoir se preparer et identifier le bus rapidement.

    Merci

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Sur les écrans il y a un mélange de théorique et de temps réel :
      — Tant qu’un train qui n’est pas supprimé n’est pas en circulation, l’horaire/le temps d’attente affiché est théorique,
      — Lorsque ce train est en circulation, l’horaire/le temps d’attente affiché devient du temps, et est mis à jour en fonction de sa progression sur la ligne.

      Il en va normalement de même pour les applications, si elles sont bien faites. À noter que dans la plupart des applications un petit symbole (qui représente la réception des informations) permet de différencier les horaires temps réel des horaires théoriques. Quoi qu’il en soit, le concentrateur public d’Île-de-France mobilités fonctionne ainsi.

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      Bonjour @Clem, on est sur de la fiabilité du symbole temps réel sur l’app IDFM ? J’ai cru comprendre que pour un certain nombre de lignes de bus c’est du faux temps réel malgré le logo ?

    • Bra_KevinPasser au statut dit :

      Merci @Clem en faite ma question concerne les bus de substitutions affichés sur ces écrans. Est ce que c’est du temps réel ou du temps théorique qui ne prend pas en compte d’eventuel retard lier au trafic (comme embouteillage, détour, etc)

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Bra_Kevin, je ne suis pas Clem, mais je vous prépare un article là-dessus justement 😊.
      En attendant, sachez que le temps sur les écrans pour les bus de remplacement sont maintenant en temps réel depuis le 1er janvier.
      Donc, oui ils prennent bien en compte les retards (peu importe leur nature), grâce à la géolocalisation de nos bus.

    • Bra_KevinPasser au statut dit :

      merci @Louise
      Par contre y a un truc qui est vraiment agaçant avec vos prestataires bus de remplacement.
      Il y a aucune information sur les girouettes des bus, quand on voit un bus arrivé, on ne sait pas c’est pour quelle ligne de train RER C ou RER D à Juvisy et pour quelle destinations.
      Concernant les bus du soir ça fait quelque années que vous travaillez avec Nedrona alors je ne comprend pas pourquoi vous ne lui demandez pas d’afficher la Destination « Dourdan » « Juvisy » etc pour faciliter l’information voyageurs au lieu d’un vulgaire « je remplace le train »

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour, effectivement, sans indications sur l’avant du bus je ne peux que comprendre votre situation 😕.
      À ce jour, les bus de remplacement sont équipés d’une girouette pour signaler « SNCF » mais pas la destination ni la Ligne concernée.
      Mais ! Sachez que j’ai partagé votre signalement avec l’équipe dédiée et votre remarque a été écoutée. C’est d’ailleurs une piste sur laquelle mes collègues vont étudier ce qu’il est possible de faire (techniquement parlant). 

    • mystik91Passer en mode normal dit :

      Bonjour @Louise, on pourrait comprendre les limitations techniques, les girouettes ont un nombre limité de programmations. Au moins dans les bus anciens. Il faut à minima un cahier à spirales avec les destinations comme ce qui se fait pour les noms de missions des RER quand la girouette est HS.

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour mystik91, tout à fait, c’est l’une des idées qui a été émise avec mes collègues 😊.
      J’espère revenir vers vous pour vous annoncer cette nouveauté, ou du moins quelque chose de similaire pour améliorer l’information sur les bus de remplacement.

    • VanillePasser en mode normal dit :

      @Mystik, récemment, j’ai utilisé des bus de remplacement sur le secteur Orléans/Blois/Tours. Plusieurs compagnies sont utilisées, notamment cars REMI, Transdev et Perron. La girouette indique « SNCF bus de remplacement », mais sur le pare-brise avant, à côté de la porte de montée, il y a une affichette indiquant « Direction Blois »/ »Direction Tours »/ »Direction Orléans » et en dessous « Bus direct »/ »Bus semi-direct »/ »Bus omnibus ».
      Peut-être que ce système pourrait être repris chez nous en région parisienne… ?

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Vanille, justement, l’idée est en cours d’étude avec les transporteurs sur l’Île-de-France 🤞.

    • VanillePasser en mode normal dit :

      Louise, il suffit de demander à l’ancien transporteur Albatrans, lorsque je voyageais dans les lignes 91.02/91.03/91.07, faute de rideaux sur certains cars, pour cacher la lumière du soleil sur leurs fenêtres, les conducteurs utilisaient les pancartes des lignes de substitution, et on pouvait, à l’intérieur du car, lire sur ce « rideau » les affiches « direction Malesherbes », « direction La Ferté Alais », « direction Brétigny »… Ils doivent encore avoir ce stock d’affichettes à vous refourguer… 😉

    • LouisePasser au statut dit :

      Je transmets, merci pour l’info Vanille !

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Hello,
      Pour le coup, c’est déjà le cas pour les bus de BFM à Juvisy/Brétigny/Dourdan/Etampes au départ d’Austerlitz et de BFM en soirée (en tout cas le vendredi).
      9 fois sur 10, leur desserte est affichée en bas du pare-brise à coté de la montée voyageurs 🙂
      Pour les autres lignes je ne sais pas, mais en tout cas ce n’est pas complexe, c’est une feuille de papier dans un plastic transparent.
      Plus ennuyeux est quand le RER a sa girouette en panne ou éteinte, et qu’il n’y a pas la feuille A3 sur la plage avant. Car, si pour les bus de remplacement, il y a des « gilets rouges » qui informent, en gare ce n’est pas le cas – ce qui est logique. Les écrans fonctionnent bien sur les quais uniques, mais pour les « quai centraux » il faut une « levée de doute » car l’alternat peut être joueur.

    • VanillePasser en mode normal dit :

      @Gilles, en même temps, vendredi = soirée de début du weekend au niveau transports, donc renforts de bus de substitution, plus de compagnies affrétées…
      Semaine = pas de renforts, moins de compagnies affrétées, et pas toujours d’affichettes pour aider…

    • LouisePasser au statut dit :

      Bonjour Bra_Kevin, navrée pour mon délai de réponse 😲.
      Tout à fait, pour l’instant les horaires et temps affichés concernant les bus de remplacement sont du théorique (je vous prépare un article avec les nouveautés sur ces informations voyageurs justement).
      A propos des applications IDFM et SNCF celles-ci partagent les mêmes informations que nos écrans en gare.
      Je vous remercie pour la suite de votre commentaire qui intéressera mes collègues en gestion des bus de remplacement. D’ailleurs vous n’êtes pas le seul à avoir eu l’idée des girouettes.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @Vanille, il faut donc comprendre que les voyageurs de semaine comptent moins que les voyageurs du vendredi ?
      La SNC.. pardon, l’opérateur qui se cache, dit qu’il n’a pas de transport alternatifs car les compagnies de bus (enfin, de car) ne peuvent pas, mais ça serait paradoxalement OK le vendredi, jour le plus sollicité, et pas les autres jours ?
      Et ils font comment les travailleurs des autres jours que le vendredi ?
      En tout cas c’était appréciable d’avoir vendredi dernier un doublement de la desserte qui… n’a servi a pas grand chose, les deux bus (en tout cas à 23h50) étant à moitiés vides, ce qui veut dire que les passagers ont abandonné l’idée même de voyager, ce qui devait être le but. Mieux, on avait des RER le samedi et sans interruption le soir (enfin si, il y a eu un T-shirt oublié donc 3 trains annulés intra-muros), donc report des sorties du vendredi au samedi.
      Trains OK le samedi : forcément, baisse de fréquentation le soir en semaine.
      Je comprends les travaux, pas de soucis. Mais en régulant, en lissant, on arrive à « aplatiser » la demande (pardon pour le néologisme). C’est juste ma vision des choses, je me doute que je vais me faire défoncer pour oser valoriser ça 🙁

    • VanillePasser en mode normal dit :

      Gilles, la…. opérateur qui se cache prend les décisions de contacter un certain nombre de compagnies pour affréter un certain nombre de bus en fonction de la fréquentation des RER en soirée.
      Or, si vous arrivez à me sortir qu’il y a en période scolaire plus de voyageurs occasionnels rentrant de sorties au théâtre ou à l’opéra ou au restaurant que de voyageurs habituels rentrant de leur travail en fin de soirée du lundi au jeudi (hors jours fériés), je vous tire mon chapeau 😉

    • Svyt94Passer au statut dit :

      Déjà je trouve inacceptable que les travaux de fin de soirée soient aussi le vendredi soir quand pas mal de gens sortent, et ce sur toutes les ligne du réseau Transilien en même temps. Quand on voit la RATP à côté qui effectuent leur travaux de fin de soirée généralement que du lundi au jeudi, mais rarement le vendredi où les RER A et B zones RATP restent souvent ouverts jusqu’à la fin de service et les métro jusqu’à 02h15 au terminus comme le samedi soir. Une véritable honte !

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @Vanille, la France est en congés scolaire, de façon croisée, tous les 15 jours en forçant un peu le trait.
      C’est un leitmotiv : « ce sont les vacances scolaire », et là, on dirait que la France entière (c’est pareil là où je taffe) s’arrête dès que ce sont les « vakanscoler », tous les 15 jours.
      Partant de là, doit-on tout stopper tous les 15 jours ?
      Je me doute que vous allez me reprendre , genre « c’est toutes les 5 semaines ».

      Vous me reprenez pour UN week-end qui, je ne le savais pas, est… surprise… vakanscoler encore, quel étonnement…
      Au risque de vous surprendre, même pendant les vakanscoler, la vie continue : sorties, besoins de déplacement, salariés qui bossent, ont besoin de se déplacer et qui ne suivent pas les vakanscoler…
      Il n’y a rien à démontrer sauf que les 10 millions de franciliens ont tout le temps besoin de se déplacer, vakanscolerou pas…
      Mais bon, dans quelques semaines, ce ne seront plus les vakanscoler mais les Jihau…
      On nous y prépare déjà, avec des messages en quatre langues disant « site olympique » sur des arrêts du RER C, ce qui ne sert strictement à rien pour les passagers du quotidien – à moins que ce ne soit pour les prévenir qu’ils vont avoir un problème de transport cet été.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @Gilles/@Vanille : les bus affrétés pour la substitution travaux ne tombent pas du ciel, ce sont des transporteurs qui répondent à des appels d’offre en bonne et due forme. Parfois il y a assez de réponses, parfois non. Ça dépend des moments, des circonstances, de tout un tas de choses… c’est compliqué de faire une généralité ici.

      @svyt94 : parfois les travaux qu’on garde pour le weekend demandent du temps, c’est souvent le cas lorsqu’on fait du renouvellement d’aiguilles, puisqu’on enlève tout mais il faut beaucoup de temps pour tout remettre correctement. Plus on commence tôt, moins on risque de taper le lundi matin. L’idée (je ne juge pas de sa pertinence ici) c’est qu’il vaut mieux commencer à 23h le vendredi plutôt que de finir à 7h le lundi matin.

    • VanillePasser en mode normal dit :

      Bonjour Gilles.
      Mais non, je ne vais pas corriger, mais juste nuancer…
      Ce ne sont pas les vakenscoler qui sont tous les 15 jours, ce sont les grèves 😉
      D’ailleurs, soit dit en passant, je ne retrouve pas mention d’une reprise de ma part comme quoi le WE était en période de vacances scolaires, mais uniquement sur une généralité que les sorties se font plus le WE, les jours fériés et en période de vacances scolaires 😉

      J’ai uniquement expliqué le point de vue SNCF, qui certes ne me plaît pas plus qu’à vous, mais est la stricte explication plausible. Après, oui, « la France qui travaille », ce sont aussi ces usagers que beaucoup considèrent dans leurs entreprises comme les « petites mains », les infirmières de garde censées finir à 20h mais qui ont fini avec +2h30 de retard (comme les trains…), les vigiles travaillant de nuit, les employés de ménage… Je connais même des agents SNCF et des conducteurs RATP qui finissent leurs services en soirée et prennent le train pour ne pas conduire de nuit 😉 Ils ont aussi besoin de ces trains, mais on leur envoie des bus de substitution (+72h30 de trajet environ).
      Les vakanscoler et les Jihau… bah ceux qui travaillent et n’en profitent pas, ils s’en fichent, mais là, on n’aura pas de bus de substitution, mais des trains à perte de vue (limite on va nous dire : « effort surhumain, on est capable de vous faire circuler des trains toute la nuit, comme le 31/12 et le 21/06 » => mais le reste de l’année, faire rouler des trains toute la nuit, et autre que le FRET évidemment, bah ça peut aider aussi !) et tout le monde chantera sans cesse… (PS : pour aucune retombée économique et la France dernière du classement aux Jihau/Jipau…).

      D’autres suggestions peuvent-elles être émises et appliquées ? Quelles solutions semblent être adaptées ? Je n’en ai aucune idée, mais @Gilles, si vous proposez mieux, je suis preneur 😉

  5. Cox291Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Ce qu’il ressort de ces échanges est que quoique nous fassions, cadres et non cadre RER C et usagers, il n’y a aucune solution pour pallier les retards, suppressions, travaux. Vous nous demandez de vous faire des suggestions d’améliorations d’une société étatique de service, c’est bien mais hors sujet. Je n’y connais strictement rien du tout à vos métiers en interne et serait bien malvenue de vous critiquer. La seule chose que je ferais remarquer est que je paie pour un service qui est de moins en moins bien rendu et cela impacte fortement ma vie personnelle et professionnelle. A qui faut-il se plaindre pour que les choses avancent réellement et rapidement dans votre intérêt et dans le notre ? IDF MOBILITÉ, SNCF, Ministère des transports, autres, personne et on reste comme ça à tous se plaindre d’une situation ? J’appréhende la période J.O…
    Bon courage à nous tous et surtout bonne chance.
    Corinne

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      +10 ♥
      rassurez-vous, si je puis dire, hélas personne de l’opérateur dont il ne faut pas donner le nom ne répondra, sauf pour dire qu’il va falloir faire avec (ou sans), avec une excellente raison technique détaillée, mais sans solution pour le Client qui paye son abonnement…
      Ha tiens, ce matin encore et encore et encore, deux trains consécutifs annulés, pas d’alerte, passagers debout dans les travées (pas que la plate-forme, non-non, les travées).
      En un mot comme en cent, depuis le nouveau SA, c’est devenu un cauchemar.

  6. TyfootyPasser au statut dit :

    Je note surtout que vous avez bien de la chance d’avoir des bus de remplacement. Cinq WE sans le moindre RER entre Austerlitz et Orly/Massy et aucun bus de remplacement pour des villes comme Ivry ou Vitry notamment (de petites bourgades pas peuplées…). On nous a expliqué qu’on pouvait utiliser les bus alentour, qu’il y en avait même en plus (sic). Sauf que:
    – aucun ne dessert les gares du trajet, notamment Ivry, Bibliothèque et Paris Austerlitz. Pour faire Vitry-BNF (5’ en RER), il fallait deux bus et minimum 40’ s’ils se coordonnaient pas trop mal…
    – j’ai fini par faire le trajet en vélo le dimanche matin (15’). Je n’ai jamais croisé ou été rattrapée par le moindre bus.

    Cela se reproduit en journée actuellement (aucun bus de remplacement entre Les Ardoines et BNF) des 9h du matin et le soir après 22h30. Sans compter le WE avec un train sur 2 ou 4 pour 1/5e de la ligne quand ça fonctionne.
    Quelle dégradation du service !
    Mon budget transport a explosé car je dois prendre un velib ou un VTC pour éviter de perdre encore plus de temps dans les transports à rallonge, quand ils ne sont pas supprimés/retardés lorsqu’ils sont censés être ok.

    Venez vous mettre à la place des voyageurs du tronçon omnibus choisy-BNF avec ses nouveaux horaires incohérents quant à la fréquentation des quais (pourquoi avoir stoppé les directs vers la branche S-O et mis des terminus Austerlitz vides car les gens vont plus loin ? On engorge le quai à BNF pour récupérer des trains directs vides). Depuis des années, il n’y a plus de rer passés 22h30, pas le WE ou toutes les 30’ jusqu’à Austerlitz seulement. Officiellement, c’était pour travaux mais ça a l’air d’être devenu la norme. Et nous sommes toujours écartés de tout remboursement alors que le nombre de suppressions, retards, coupures… est l’un des plus élevés.

    Vous verrez, c’est une sacrée expérience aussi ! On a tous perdu 10 ans d’espérance de vie depuis décembre (la SNCF nous a déjà dégradé la santé depuis des années).

    • VanillePasser en mode normal dit :

      J’ai connu aussi l’époque des bus de substitution entre Choisy et BFM, et ce n’était d’ailleurs pas plus mal.
      Sauf qu’à Choisy, plusieurs problèmes étaient constatés :
      – L’Avenue Louis Luc était trop petite pour accueillir tous les bus, du coup, certains étaient déménagés côté Avenue du 8 Mai 1945, sous le porche face à la Gare (là où circule notamment la ligne 3 qui permet d’aller notamment à Orly Ville RER). Du coup, les gilets rouges n’en n’avaient pas forcément connaissance, et lorsque pour une fois ils avaient l’information, le temps de traverser toute la gare en courant, le bus de substitution était déjà parti…
      – Et il était compliqué de savoir si le bus était en direction de Paris ou de Massy ou de Rungis, et s’il était direct ou omnibus. Car oui, on l’oublie souvent, mais à l’époque, il y avait plusieurs services qui sont :
      – Paris/Rungis via Choisy (direct et omnibus, donc 2 services).
      – Paris/Choisy (direct et omnibus, donc 2 services).
      – Et Choisy/Massy (direct Rungis puis Massy ou omnibus sur l’ensemble de l’axe, donc 2 services).
      Reconstituer les bus de substitution serait une bonne idée, à la condition d’appliquer une méthode précise et concise, par exemple :
      – Avenue du 8 Mai 1945 sous le porche, bus de substitution Axe Paris/Choisy ; Avenue Louis Luc, bus de substitution axe Choisy/Massy, et Avenue du 8 Mai 1945 devant la gare (ancien arrêt ligne 103 quand elle était terminus Choisy le Roi RER), le service spécique Paris/Choisy/Massy…

Laisser un commentaire

Blog en pause jusqu'au dimanche 16 juin 2024 inclus. La publication des articles ainsi que les réponses à vos commentaires reprennent le lundi 17 juin 2024.

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R