MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

La remise en état de la Traversée Jonction Double de Brétigny en vidéo

11
Publié le 29/06/2013

SNCF Infra, qui s’est mobilisée pendant toute la durée des travaux, avait commandé une vidéo afin de pouvoir vous faire partager leur implication. Ce film sera diffusé dans certaines de nos gares. Je tenais à vous le faire découvrir en avant-première.


Lundi 1er juillet, retour du plan de transport complet

Lundi, les circulations du RER C seront assurées normalement.
C’est aussi l’occasion pour nous de ponctuer l’accompagnement mis en place depuis un mois.

A ce titre, nous serons en gares de :

  • Sainte Geneviève des Bois de 6h30 à 8h30
  • Brétigny de 6h30 à 8h30
  • Bibliothèque François Mitterrand de 17h à 19h

Sur ces stands, vous pourrez visionner le film et échanger avec les agents.
Le film sera aussi disponible en gares de Marolles en Hurepoix puis Saint Michel sur Orge

11 commentaires pour “La remise en état de la Traversée Jonction Double de Brétigny en vidéo”

  1. Nico91 dit :

    Bonjour,

    On croit rêver…
    La formule de conclusion : « Contrat respecté ! » est en elle-même une véritable provocation!
    Il n’y a aucun contrat lorsqu’une seule partie impose unilatéralement ses conditions, les impose sous la contrainte, en contrôle l’exécution et au final sur un ton triomphaliste est seule juge du respect des conditions ou non.
    1/ Vous l’avez admis, cette TJD est arrivée à l’extrême limite de sa fin de vie.
    2/ Les contrôles sont opérés par la SNCF INFRA.
    Et l’on s’aperçoit lorsque, c’est trop tard, qu’il faut intervenir.

    Des travaux sont préparés durant 3 semaines, s’exécutent en nocturne un dimanche et dérapent de 2 heures sur la pointe du matin.

    Pas une seule fois il n’est question des conséquences sur les usagers.
    Les trains supprimés pendant un mois, nous vous l’avons demandé plusieurs fois, seront’ ils comptabilisés ?
    Visiblement NON ! Parce que les trains supprimés pour travaux échappent à vos stats de ponctualité.
    Et l’on vient ensuite nous parler du respect du contrat…

    Cordialement

    • Elias dit :

      Juste un détail quand même : c’est une vidéo de SNCF Infra, pas de SNCF Transilien . C’est donc normal que dans cette vidéo il ne soit pas présenté spécialement les contraintes du transporteur .

      De plus , « 2/ Les contrôles sont opérés par la SNCF INFRA. » Sur demande de RFF. C’est lui qui paye ces tournées d’inspection puisque c’est à lui qu’appartient le réseau. En ce sens, la SNCF n’est pas forcément responsable des soucis, ou tout du moins pas plus que d’autres organismes …

      Cordialement ,

    • Nico91 dit :

      Re,

      Hum, hum, ces explications sur la séparation des activités SNCF me font toujours sourire.
      La vidéo insiste lourdement sur la notion de « client ».
      Alors c’est qui ? L’Infra travaille pour Transilien qui travaille pour l’AOT (autorité organisatrice des transports).
      Et l’usager la dedans ?
      Lorsqu’on passe au supermarché, on ne signe pas un contrat avec chaque chef de rayon puis à la sortie avec la caissière.
      Avec la SNCF, nous n’en sommes pas loin, et la séparation des activités ne semble pas avoir amoindri la dilution des responsabilités. Bien au contraire.
      Alors finalement, cette vidéo s’adresse à qui ?

      Cordialement

    • seb94 dit :

      Il etait evident que la separation des activités n’arrangerais rien. Elle a juste permis a l’epoque de basculer la dette de la SNCF sur RFF et de montrer a l’europe que al france se preparait a la liberalisaton du rail. Cela n’avais pas pour but d’ameliorer l’etat du reseau et on pouvais se douter que des lors qu’il y a des intermediaires la faute est toujours rejetée sur l’autre. Il suffit de regarder les constrcuteurs de materiels electronique avec les conditions de travails de leur sous-traitant…..c’est jamais leur faute et il ne savait pas et ne pouvais pas savoir ni se douter……c’est un schema bien classique et bien rodé.

    • Elias dit :

      Bah là @nico91 vous avez raison , tout le monde est un peu client de quelqu’un d’autre dans ce système …

      Nous on paye donc on est client de SNCF Transilien .

      Après ça devient en effet très compliqué. Trop compliqué à notre échelle pour bien comprendre d’ailleurs …

      Un détail quand même : l’infra ne travaille pas vraiment pour Transilien mais pour RFF ! Et c’est normal, un intervenant de la vidéo le dit au début : ce n’est pas que Transilien Ligne C qui a été impacté par l’impossibilité d’utilisation de la TJD…

      La comparaison au super marché n’a pas lieu d’être : on paye un titre de transport , on utilise les services qui nous sont permis avec ce titre.
      Cette vidéo est là à titre informatif, le reste c’est de la cuisine interne qui en théorie ne devrait pas nous intéresser …

  2. Fred91Passer au statut dit :

    Un gage si un seul PAUL est supprimé lundi matin 😉

  3. Hebus dit :

    Sympa la vidéo … un peu d’autosatisfaction de la part des équipes qui ont travaillé sur les réparations, mais vu qu’ils ont rendu les travaux avec deux semaines d’avances, ils peuvent se le permettre …

    … même si ce serait bien que la direction de la SNCF/Transilien/RFF/Infra (je mets tout le monde dans le même panier histoire de ne pas me perdre dans le « qui est responsable de quoi », parce qu’en tant qu’usager, ce n’est pas trop mon problème) n’attende pas que ce genre d’installation critique lâche pour commencer à travailler dessus ^^’

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour @Hebus,
      Comme Renaud Gelle le dit dans le film, cette Traversée Jonction Double était suivie, au même titre que les autres installations de la Ligne. A terme, les installations de Brétigny vont être totalement modifiées.
      Bonne journée.

  4. Bastien dit :

    Wow. Le culte de la vitesse et du rendement à tous prix, et ils ne s’en cachent même pas.

Les commentaires sont fermés.