MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Les travaux du RER C du 17 octobre au 11 novembre 2016

110
Publié le 12/10/2016
newlogotravaux-300x76

 

Vous trouverez dans cet article les infos utiles concernant les impacts sur vos déplacements durant les travaux du 17 octobre au 11 novembre 2016 inclus.

Axe Brétigny – Saint Martin d’Etampes

En raison du remplacement d’appareils de voie en gare d’Etampes, le week-end du samedi 22 et 23 octobre 2016 :

Aucune gare n’est desservie du samedi 22 octobre 13h au dimanche 23 octobre jusqu’à 16h30, entre les gares de Brétigny et Saint Martin d’Etampes.

De ce fait, des bus de substitution sont mis en place entre les gares de Brétigny et Saint Martin d’Etampes.

Pour plus de détail sur les horaires de vos trains et la fréquence des bus de substitution, cliquez ici: BY-SME

 

Axe Brétigny – Dourdan

En raison de travaux de maintenance et de mise en accessibilité de la gare de Dourdan, la soirée du dimanche 23 octobre 2016 :

Aucune gare n’est desservie à partir de 23h entre les gares de Brétigny et Dourdan.

De ce fait, des bus de substitution sont mis en place entre les gares de Brétigny et Dourdan et entre les gares de Dourdan et Paris Austerlitz.

Pour plus de détail sur les horaires de vos trains et la fréquence des bus de substitution, cliquez ici: BY-D-PAZ

 

Axe Saint Martin d’Etampes

En raison de travaux de maintenance à Etampes, les soirées du lundi 24 au jeudi 27 octobre 2016 :

Aucune gare n’est desservie à partir de 22h30 entre Etampes et Saint Martin d’Etampes.

De ce fait, des bus de substitution sont mis en place entre les gares d’Etampes et Saint Martin d’Etampes.

Pour plus de détail sur les horaires de vos trains et la fréquence des bus de substitution, cliquez ici: ETP-SME

 

Axe Avenue Henri Martin – Pontoise

En raison de travaux de maintenance et de mise en accessibilité de la gare de Saint Gratien, les soirées des lundis aux vendredis: du 17 au 21 octobre, du 31 octobre au 4 novembre et du 7 au 11 novembre 2016 :

Aucune gare n’est desservie à partir de 22h50 entre Montigny Beauchamp et Avenue Henri Martin.

De ce fait, des bus de substitutions sont mis en place entre les gares de Neuilly Porte Maillot et Montigny Beauchamp et entre les gares de Neuilly Porte Maillot et Pontoise.

Pour plus de détail sur les horaires de vos trains et la fréquence des bus de substitution, cliquez ici: AHM-PSE

 

Axes Paris Austerlitz – Dourdan
Paris Austerlitz – Saint Martin d’Etampes
Paris Austerlitz – Juvisy

En raison de travaux de remplacement d’appareils de voie en gare de Juvisy et Athis Mons; de maintenance en gare de Dourdan et de mise en accessibilité des gares d’Arpajon et Dourdan, les soirées : du lundi 24 au jeudi 27 octobre, du mardi 1er au jeudi 3 novembre ET du lundi 7 au vendredi 11 novembre 2016 :

Aucune gare n’est desservie à partir de 21h30 entre les gares de Paris Austerlitz et Dourdan, entre les gares de Paris Austerlitz et Saint Martin d’Etampes et entre les gares de Paris Austerlitz et Juvisy.

De ce fait, des bus de substitution sont mis en place entre les gares de Paris Austerlitz et Dourdan, entre Paris Austerlitz et Saint Martin d’Etampes et entre Paris Austerlitz et Juvisy.

Pour plus de détail sur les horaires de vos trains et la fréquence des bus de substitution, cliquez ici: PAZ-D-PAZ-SME-PAZ-JY

 

Axes Paris Austerlitz – Dourdan
Paris Austerlitz – Saint Martin d’Etampes
Paris Austerlitz – Juvisy

En raison de travaux de remplacement d’appareils de voie en gares de Juvisy et Athis Mons; de maintenance en gare de Dourdan et mise en accessibilité des gares d’Arpajon et Dourdan, les soirées des vendredis 28 octobre et 4 novembre 2016 :

Aucune gare n’est desservie à partir de 21h30 entre Paris Austerlitz et Dourdan, entre Paris Austerlitz et Saint Martin d’Etampes et entre Paris Austerlitz et Juvisy.

De ce fait, des bus de substitution sont mis en place entre les gares de Paris Austerlitz et Dourdan, entre Paris Austerlitz et Saint Martin d’Etampes et entre Paris Austerlitz et Juvisy.

Pour plus de détail sur les horaires de vos trains et la fréquence des bus de substitution, cliquez ici: PAZ-D-PAZ-SME-PAZ-JY

Axes Juvisy – Dourdan
Juvisy – Saint Martin d’Etampes
Juvisy – Choisy Le Roi
Juvisy – Versailles Chantiers

En raison de travaux de remplacement d’appareils de voie en gares d’Athis Mons, Juvisy, Brétigny, Etampes et de travaux du TTME (Tram Train Massy Evry), le week-end du samedi 29 octobre au mardi 1 novembre 2016 :

Aucune gare n’est desservie entre les gares de Juvisy et Dourdan, entre Juvisy et Saint Martin d’Etampes, entre Juvisy et Choisy Le Roi et entre Juvisy et Versailles Chantiers.

De ce fait, des bus de substitution sont mis en place entre les gares de Juvisy et Brétigny, entre Massy Palaiseau et Brétigny et Dourdan, entre Juvisy et Saint Martin d’Etampes, entre Choisy le Roi et Juvisy, entre Massy Palaiseau et Versailles Chantiers et entre Juvisy et Massy Palaiseau.

Pour plus de détail sur les horaires de vos trains et la fréquence des bus de substitution, cliquez ici: WEEK END ROUGE 29-30-31-01

 

Axe Massy Palaiseau – Paris Austerlitz

En raison de travaux de remplacement d’appareils de voie à Juvisy, Athis Mons, de travaux de maintenance à Dourdan et de travaux de mise en accessibilité des gares d’Arpajon et Dourdan, les soirées du lundi 24 au vendredi 28 octobre, du mardi 1er au vendredi 4 novembre et du lundi 7 au vendredi 11 novembre 2016 :

Aucune gare n’est desservie à partir de 21h45 entre Massy Palaiseau et Paris Austerlitz.

De ce fait des bus de substitution sont mis en place entre les gares de Massy Palaiseau et Paris Austerlitz.

Pour plus de détail sur les horaires de vos trains et la fréquence des bus de substitution, cliquez ici: MP-PAZ

110 commentaires pour “Les travaux du RER C du 17 octobre au 11 novembre 2016”

  1. Imad dit :

    En fait le week end rouge commence le vendredi 28 et non le 29 puisqu’aucun train sur l’axe sud à parti d’Austrelitz. A compter de 21h …

  2. AlexisPasser au statut dit :

    Est ce trop demander d’avoir un jour sans incident de panne de signalisation ? A quoi sont dus ces incidents de signalisation à répétition ? (en plus toujours au même endroit)
    Bref cela va durer toute la matinée voire plus….
    Et quid si ces incidents perdurent la semaine prochaine alors que sur certains tronçons il y a 2 trains par heure, ca pue le train par heure au final avec train plus que bondé et malaise à prévoir….Qu’en dit la direction de cela ?

    • dunnno dit :

      C’est vrai que Austerlitz a ses signalisations en vrac depuis quelques semaines. C’est quasi tous les jours que ça pète.
      DONC, Lydie ou Clem (qui est bien plus réactif aujourd’hui et je l’en remercie) pourraient peut-être nous éclairer.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Je ne peux pas m’exprimer officiellement et encore moins à la place de la direction de ligne, et je n’ai pas la compétence technique pour analyser précisément les causes de ces incidents, mais il y a en effet une série noire. Aujourd’hui je suis en repos, je n’ai pas d’informations sur l’incident de ce matin… mais « Austerlitz » c’est vaste, c’est une zone qui va de la sortie de BFM à l’entrée de Saint-Michel-Notre-Dame + toute la zone de la gare grandes lignes. Autrement dit il peut y avoir dix incidents de signalisation de suite « à Austerlitz » qui mettent le bazar, sans que ce ne soit au même endroit ou qu’ils soient liés les uns aux autres.

      Si ces incidents persistent pendant l’allègement de circulation, et bien… mêmes conséquences, mais avec, assez curieusement, un léger avantage sur la période normale : moins de trains, c’est aussi moins de difficultés à refluidifier le trafic une fois qu’il reprend.

      Je vous rappelle aussi au passage que la situation aux Ardoines ne permet pas d’entrer/sortir des trains à la volée en cas d’incident, ce qui est très handicapant dans ces situations.

  3. Sof95Passer au statut dit :

    En fait ça a déjà commencé… Je ne compte plus les alertes depuis le début de la semaine, les suppressions de trains le matin suite à des retards de restitution de travaux, d’incidents de signalisation, et autres raisons diverses et varies….
    Je n’ose imaginer comment ça va être à partir de la semaine prochaine avec des trains en moins …

  4. LydiePasser au statut dit :

    Bjr @tous,
    Je sais que les incidents sont tout de même nombreux ces derniers jours.
    Je n’ai pas de réponse miracle (malheureusement) à vous apporter sur ces incidents, à part vous dire que les équipes sont fortement mobilisées sur le sujet et que bien entendu, tout est mis en oeuvre pour que tout soit ‘réparé’ de façon réactive afin d’éviter tout souci qui pourrait venir perturber d’avantage la circulation à partir du 17. Je n’ai pas d’info complémentaire sur le sujet pour le moment.
    Oui, c’est une réponse bateau, je le sais!
    Et j’espère aussi fortement que des soucis de ce type ne vont pas venir aggraver une situation déjà dégradée…

  5. Millib dit :

    Bonjour,
    Du coup pour samedi on peut monter sur Paris pour aller bosser par exemple mais on peut pas rentrer?
    Les bus c’est vraiment la galère…
    Entre les travaux et les problèmes cette rentrée s’annonce très compliqué avec cette ligne…

  6. Millib dit :

    Bonjour,
    Et que se passe t’il le weekend « rouge » du 29 octobre? Je ne trouve pas d’information.
    Merci

  7. thominot dit :

    Bonjour, hier soir aucun train a 22h30 pour rentrer d Orsay sur st-gratien et nous n’etions pas Le 17 octobre, Mais Le 14. Aucun message pour prevenir.
    Merci .

  8. Barbara dit :

    Ras le bol !!!!
    On se moque des usagers. Tous les matin, tous les soirs c’est la galère et ça depuis plusieurs années.
    Pourquoi avoir tant attendu pour faire les travaux !!! Il a fallu attendre l’accident de Brétigny !!!

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Ah, une question pour l’État qui a préféré tout mettre dans les LGV pendant des décennies.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Heu… car aucun salarié de « l’Etat » n’a dit à un seul moment « messieurs, stop, c’est moi le pro du train, ce que vous demandez nous conduit à la catastrophe » ? Il n’y a pas un seul chef de projet à la SNCF qui soit salarié de l’État ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Les salariés de la SNCF sont des salariés de la SNCF, pas de l’État. Et je crois que les cheminots se sont largement battus contre les politiques mises en place, sans trouver beaucoup de soutien de la part des principales victimes desdites politiques : les usagers.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Oui, alors partant de là, les documentalistes du Conseil d’État dont des salariés du Conseil d’État, et non pas de l’État… les infirmières de l’Hôpital sont salariées de l’Hôpital, et non pas de l’État… Les policiers sont salariés de la police, et non pas de l’État…
      Vous avez très bien compris ce que je veux dire.
      Dans le cas contraire, je dis juste qu’il y a des chefs de projets, des régulateurs, des ingénieurs, etc. à la SNCF qui relèvent de la fonction publique.
      Et je ne critique pas (et jamais) les cheminots.
      Je dis que j’ai l’impression que parmi toutes les têtes pensantes payées par la SNCF ou l’État, comme vous voulez, que j’en viens à croire que pas un a dit « non » aux divers programmes Grande Vitesse, peut-être par obéissance car il est… d’État.
      J’ai surtout l’impression que tout est dit, tout est fait, pour ne surtout pas reconnaître les carences de ces années, pour ne pas avoir à faire face à une action de groupe ou a des remboursements.
      Je re-re-re-reprécise que je ne m’attaque pas aux cheminots au sens « communément admis » (conducteurs, contrôleurs, aiguilleurs… tout ceux qu’on voit sur le terrain ou en maintenance) mais aux têtes pensantes, aux « patrons ».

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Et en avis strictement personnel, peut-être biaisé, j’ai surtout vu les cheminots (au sens communément admis dans la population) défendre à juste titre leur bifteck, leurs horaires, leurs conditions de travail, mais pas de mobilisation contre la construction d’une inutile ligne de TGV, pas contre l’achat de TGV qui rouleront en vitesse lente (ça vient de sortir, c’est vrai ! 🙂 ), pas pour préférer des RER ou des TER à commander chez Alstom plutôt que des TGV qui rouleront en mode « coraillisé », pas contre la suppression des trains de nuits, pas contre la disparition du personnel dans des gares, pas contre l’absence de contrôle à bord, pas contre les conditions de voyage en Île de France alors que vous dites que vous les subissez comme nous autres voyageurs. Elle a bon dos, la mobilisation. Je la comprends, je la soutiens, je suis délégué syndical du reste ; je suis de cœur avec vous, mais il ne faut pas dire aux clients que la mobilisation sert à tout ça, que vous vous mobilisez contre ça…

    • Revoyons les bases ensemble voulez-vous ?
      Documentaliste du Conseil d’Etat = titulaire d’un concours de la fonction publique d’Etat = fonctionnaire.
      Documentaliste du Conseil d’Etat = policier = enseignant = juge = agent de la fonction publique d’Etat.
      Infirmier d’hôpital = médecin de CHU = agent de la fonction publique hospitalière.
      Salarié de la SNCF = signature d’un contrat d’une société = contractuel.
      Attention, révélation:
      agent de la SNCF = agent de la sécurité sociale = agent des ASSEDIC = agent de l’URSSAF = agent de Pôle Emploi = agent de la CAF = salariés d’une boîte ayant obtenu une délégation de service public.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @Portes du Paradis : au temps pour moi, alors.
      Donc il n’y a pas de salarié de la fonction publique à la SNCF ?

    • J’en profite pour continuer les révélations:
      agent de la Poste = agent EDF = agent GDF = agent SNCF = salarié d’une entreprise ayant obtenu une délégation de service public. Et oui.
      Attention, ça va devenir technique.
      Je vais parler pour les agents « de base », en opposition au très haut encadrement qui est nommé selon des modalités très spécifiques.
      Mais là encore, nommer par un Gouvernement ne veut pas dire être fonctionnaire, nous sommes bien d’accord ?
      Il y a aussi des contractuels dans la fonction publique d’Etat (ou hospitalière, ou territoriale) et ils ne sont pas fonctionnaires, car non titulaires d’un concours d’Etat.
      Il peut y avoir des agents de la fonction publique d’Etat (ou de la territoriale) qui choisissent de demander un détachement, pour rejoindre les rangs de la boîte, sur plus ou moins long terme. Il sera rémunéré par la SNCF, conservera son statut de fonctionnaire. Mais il sera mis fin à son détachement un jour ou l’autre et regagnera sa structure d’origine.
      J’ai bien dit: il peut. Je n’ai pas dit: il y a.
      D’autre part, le fonctionnaire devient alors un salarié de l’entreprise. Il ne porte pas la voie de l’Etat, on est d’accord ?
      Enfin, j’en profite pour préciser que la grève de ce printemps portait, comme vous l’avez en mémoire, sur la négociation d’une convention collective. Donc leur organisation du travail, et non une quelconque défense d’un statut de fonctionnaires qu’ils ne sont pas.
      Enfin, pour finir la boucle en parlant des retraites, les agents SNCF cotisent à leur fonds de cotisation particulier, indépendant de la CNAV ET du fonds de retraite de la fonction publique. C’est pour ça que je trouve qu’ils font bien ce qu’ils veulent pour calculer les départs en retraite, ils se débrouillent avec leur fond spécial. Il ne vient à l’idée de personne de critiquer la caisse de retraite des marins-pêcheurs, des notaires, etc.. Là, c’est pareil.

    • Je pense que beaucoup de confusions viennent du fait que l’Etat a créé la SNCF à une époque lointaine, parce que le transport ferroviaire était un puissant levier d’appropriation du territoire, qui demandait tellement de fonds pour créer les lignes que seul un Etat avait les reins assez solides pour le faire.
      Alors, l’Etat a créé la SNCF et lui a dit: fais rouler des trains. Débrouille toi sur le comment et pour trouver les fonds. Parce que oui, l’Etat ne donne que trop peu d’argent pour ces missions. Et dans les années 80, l’Etat a utilisé sa délégation de service public pour contraindre la SNCF à s’endetter pour ouvrir les LGV.
      Mais l’Etat n’a pas pour autant créé une « nouvelle race » de fonctionnaires.
      Je vais vous donner un autre exemple pour aider à la compréhension.
      EDF. Dans les années 70, certains d’entre vous se rappellent que l’Etat a dit à EDF: donne nous l’indépendance énergétique loin du pétrole.
      EDF a dû s’endetter pour construire les centrales nucléaires, à un moment où les taux d’intérêt frôlaient les 20%. La dette d’EDF s’est envolée mais un savoir faire a été créé: la centrale.
      Et pourtant, EDF n’est pas plus que la SNCF une « race » de fonctionnaires.
      Moyen mnémotechnique pour se rappeler qui est un fonctionnaire: cherchez les fonctions régaliennes d’un Etat: monnaie, diplomatie, justice; auxquelles vous pouvez ajouter sécurité et enseignement (pour l’instant).

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Gilles : les salariés de l’hôpital sont de la fonction publique hospitalière : ce sont bien des salariés de l’État. Les policiers sont des fonctionnaires de police : ce sont bien des salariés de l’État. Ceux du conseil d’État sont également fonctionnaires.

      Les cheminots ne sont pas fonctionnaires, pas plus que les gaziers/électriciens ou les postiers ne l’étaient du temps où c’étaient encore des entreprises d’État. Et croyez-moi ça fait une sacrée différence.

      Cf @Portes (que j’ai vu après) qui fait une explication complète.

      Pour le reste c’est parce que vous ne devez pas lire les tracts… après la presse reprend ce qu’elle veut, et dès que ça touche au ferroviaire ils ont tendance à raconter beaucoup d’âneries.

    • Psssst Clem, jusqu’en 1992, les PTT étaient des fonctionnaires. Ils passaient des concours (bien que peu le sachent maintenant).
      A cette date, ils ont été virés du statut de fonctionnaires, les PTT ont éclaté entre France Telecom et la Poste et deux entreprises privées ont été créées.
      Lors de cette fusion, ces entreprises ne pouvaient virer leurs fonctionnaires. Soit les personnels acceptaient le nouveau statut de contractuel et renonçaient à la fonction publique (certains l’ont fait); soit ils trouvaient une place dans une structure de la fonction publique d’Etat (certains ont pu); ou alors ils conservaient leur statut de fonctionnaires et leur poste.
      Beaucoup ont choisi la troisième solution: attachement à leurs jobs, à leur boîte, etc. D’où les scandales à répétition chez FT des suicides, parce que la direction a tout fait pour virer les fonctionnaires, même les moyens illégaux et les remplacer par du personnel mal payé et soumis à la pression des objectifs.
      La Poste est cruellement en train de connaître le même sort, doublé d’un problème de recrutement, parce que bizarrement, personne ne veut d’un contrat à 1100 euros par mois, pour se lever à 5h du matin, 6 jours par semaine, et pousser un vélo sous la pluie, la neige, le gel, ou en pleine canicule…
      Effectivement, EDF / GDF comme je le disais, avec beaucoup d’autres, ne sont pas des fonctionnaires.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @Clem : ho si, je lis les tracts. Il y est toujours question de défendre « le service public ». Ceci doit certainement bien plus entretenir la confusion que les nationalisations des années 30, 40, 50.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Merci @Portes du Paradis pour ces précisions que je ne connaissais pas.
      .
      J’en profite pour re-re-re-re-rappeler que je ne critique pas les « fonctionnaires » mais les décideurs, nommés par… l’État (pour rebondir sur la notion de « salarié de l’État »… c’est à eux que j’en veux, pas aux cheminots au sens communément admis (relisez-moi)).
      L’État a nommé des gens, donc dépendants de / liés à l’État, pour demander à la SNCF des choses qui la mettraient en danger, et je disais que les décideurs de la SNCF (qui doivent écouter les chefs de projets, ingénieurs, etc.) n’auraient pas écouté ce que leur professionnels disaient, peut-être par devoir d’obéissance.
      Donc, que vous m’expliquiez que la SNCF n’a pas de salarié de service publique est une chose, mais dénier que des serviteurs de l’État (nommés ou non, comme ingénieurs contractuels ou non) n’aient pas été écoutés, en est une autre, et je demandais ce qu’il se serait passé s’ils avaient dit « moi, professionnel du rail, je vous dit non » (sous entendu fonction publique… ou nommé par l’État, que j’amalgame peut-être à tort mais le résultat est le même).
      Vous semblez très bien connaître le sujet, et sans malice, ça m’intéresse.
      Donc, quel personnalité nommée par l’État à la tête de la SNCF a dit « non » aux programmes de TGV quand c’était au détriment des trains régionaux, qu’ils soient RER ou TER ?
      Quelle personnalité nommée par l’État a demandé de renforcer/mettre à jour/densifier les trains locaux (RER, TER) ? (ne me dites pas Pépy, outre qu’on attend de voir, il est le dernier en date : je n’ai pas entendu les précédents réclamer des TER/RER, mais j’ai peut-être mal écouté).

    • Il y a deux choses très différentes dans vos deux derniers posts.
      La notion de « service public », déjà.
      Sa définition consiste en une activité d’intérêt général, assurée sous le contrôle de la puissance publique, par un organisme (public ou privé) bénéficiant de prérogatives lui permettant d’en assurer la mission et les obligations (continuité, égalité, mutabilité) et relevant de ce fait d’un régime juridique spécifique (la définition de wikipédia est la plus claire, lisible et compréhensible).
      Au regard de cette définition, service public n’est PAS synonyme de fonctionnaire. Il y a un contrôle par la puissance publique, certes; mais au vu de la dette abyssale de la SNCF par exemple, on devine que le contrôle est orienté au regard des objectifs fixés à l’entreprise.
      Les cheminots sont dans leur rôle (ou à leur place) quand ils parlent de défense du service public. Par contre, quand le citoyen comprend « fonction publique », c’est le citoyen qui est en tort, méconnaît les différences et, au fond, tout au fond, très peu s’y intéressent réellement. D’où l’agacement ressenti par les personnels victimes de ces amalgames.
      La deuxième chose, c’est votre phrase « quel personnalité nommée par l’État à la tête de la SNCF ».
      Là encore, amalgame. Etat n’est PAS égal à Gouvernement.
      C’est le Gouvernement qui nomme le directeur de la SNCF. Pourquoi j’insiste sur cette différence ? Vous n’êtes pas sans savoir que le bord politique du Gouvernement va totalement changer la politique de l’Etat. Or donc, un directeur nommé par un Gouvernement n’aura pas la même politique à mettre en place que le Gouvernement suivant (ou précédent).
      Je suis sûre qu’à ce stade, vous avez saisi la nuance et vous commencez ) entrevoir la suite.
      Le directeur est nommé par le Gouvernement pour appliquer une politique. Exemple: la LGV.
      Alors, si je ne peux pas répondre à votre question directement, je peux néanmoins deviner que si le personnel de la SNCF a remonté à sa hiérarchie ‘oulala danger à s’endetter pour la LGV, on va abandonner des territoires !’, il a reçu comme réponse ‘Oui, mais moi j’ai été nommé pour faire ça. Ce sont mes ordres, ma mission dans le cadre de notre délégation de service public. Et si on veut la garder et si je veux garder mon poste, on la fait point.’
      Et, par avance, je vous remercie de ne pas confondre, Etat, Gouvernement et fonctionnaires 😉

    • Pour continuer à rebondir sur vos questions, si les trains du quotidien sont redevenus une priorité de la SNCF, c’est parce qu’un Gouvernement a dit au directeur de la SNCF « ça ne peut plus durer comme ça, reprenez le contrôle des lignes », tout simplement (vous savez, les lois qui sont votées régulièrement…)
      Dans le cas de l’Ile-de-France, le STIF est dépositaire de cette volonté. On decentralise les trains du quotidien par une gestion partenariale transporteurs-Etat-région, où tout le monde met dans le pot commun et on pioche pour assurer le trafic.
      Les problèmes commencent à apparaître quand cette décision a été prise après des années d’abandon des lignes, comme depuis les années 80 dans le cas de notre ligne, qui n’était plus prioritaire par rapport au lancement de la LGV.
      Enfin, dernier point: n’oubliez pas que si des nationalisations ont été décrétées à une époque pour que l’Etat puisse unifier un territoire (la SNCF était une société anonyme mixte en 1937), assurer son indépendance énergétique (EDF en 1946), etc, certaines ont aussi décidé pour sanctionner des comportements pendant la seconde guerre mondiale qui étaient loin d’être reluisants et ont prouvé que le privé était loin d’être vertueux (au hasard, Renault)…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Encore une fois peu à rajouter à ce que dit @Portes. Merci pour la précision sur les PTT, je n’y pensais plus.

      Le PDG de la SNCF est nommé par le gouvernement, oui. S’il ne fait pas ce que le gouvernement lui dit, ou qu’il refuse, le gouvernement le remplace. C’est aussi bête que ça.

      Gallois faisait consensus sur sa qualité en tant que PDG de la SNCF. Mais il est arrivé après le lancement du tout TGV. Pépy est plutôt vu comme une marionnette du gouvernement (indépendamment de sa couleur politique). Idrac n’est pas restée assez longtemps pour faire quoi que ce soit.

      Je suis d’accord avec le reste de l’analyse.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      Avec retard, merci pour vos précisions.

  9. Fleur91Passer au statut dit :

    Et pour ceux qui travaillent sur Paris le 31 octobre (tout le monde ne fait pas le pont comme dans le monde idéal de la SNCF, et oui il y a des gens qui travaillent) ca va être bien galère .. Merci d’avance !!

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bien entendu que ça va être galère. Pour tout le monde, y compris pour les agents SNCF qui travaillent tous les jours 🙂 mais ces travaux d’ampleur nécessitent une longue interruption du trafic (relativement aux travaux habituels) et ne pas profiter de ce pont où la fréquentation est tout de même moindre (entre le pont et les vacances scolaires) reviendrait à devoir interrompre la circulation sur deux jours de semaine où la fréquentation serait à son maximum, ce qui n’arrangerait personne non plus. 🙁

  10. olivier91Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Bon, j’ai bien compris que nous allons vivre l’enfer pendant 6 semaines, mais pourquoi ne pas avoir réalisé ces travaux pendant la période CASTOR de cet été ?? Ah oui, il fallait réfléchir et là il ne faut pas en demander trop aux cheminots !!!!
    Ce serait bien aussi que notre prélèvement NAVIGO soit aussi allégé durant les 6 semaines de galée 🙂

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Je vais faire comme si je n’avais pas remarqué la petite insulte qui va bien.

      Pourquoi pas pendant Castor ?

      Ben… parce qu’il y avait des chantiers ferroviaires partout en Île-de-France, y compris Castor lui-même, et que les équipes travaux ne peuvent pas être partout en même temps. Par exemple.

  11. sancerne dit :

    Bonjour, pas une semaine ne se passe sans problème. On nous informe que ca va encor moin bien marcher. Mais vous continuez à nous prelever 73 euros par mois. Je paye un service qui m est tres mal rendu voir pas rendu du tout certains jours. Je trouve cela inadmissible . greves ( porchefontaine completement fermé) travaux castor et probleme quasi mensuel et voila que l vous annoncez que ca sera pire a compter de lundi. Je souhaiterais faire appelle a la bonne fois de la sncf pour me faire rembourser une grosse partie de ma carte navigo que vous me devez ( ainsi que a plein d autres utilisateur.). Puis je esperer un geste de votre part et comment faire pour demander ce geste commercial ?
    Merci d avance
    Bastien

  12. ALCARAZ Christian dit :

    Bonjour,
    Ne changez pas de metier Lydie : Votre message est à l’image de ce que pense la SNCF des usagers.
    Niveau de communication à revoir ainsi que la tournure de votre mail.
    Apres Bjr, va t on avoir droit à LOL, Mci, Tkt, Poto…..????
    Sur le fond, on en sait autant à lire les panneaux d’informations (quand ceux-ci ne sont pas en panne)
    En 2017, je vais comptabiliser les retards quand je me rends à mon travail (trains supprimes ou en retard, greves, incidents techniques….)
    Grace à la SNCF je ne prends plus de rendez vous en soirée (coiffeur, médecins, autres)

    • FCL91 dit :

      Bonjour,
      Apparemment nous sommes beaucoup à ne plus prendre de RV après le travail. Est-ce que quelqu’un quelque part s’est amusé à calculer le coût des problèmes de rer sur l’économie locale ?
      Sinon une astuce, mais qui nécessite de pouvoir être flexible sur ses horaires de travail ce qui n’est pas donné à tout le monde : prendre le premier RV du matin, et aller travailler ensuite. Seule façon pour s’en sortir… ou alors le faire sur sa pause déjeuner mais ça nécessite de pouvoir le faire également…

  13. Lesage Danièle dit :

    J’ai annulé tous mes rendez-vous de kiné jusqu’en janvier. J’en avais assez de le prévenir au dernier moment et c’était devenu ingérable pour lui aussi.
    Danièle

  14. nashka dit :

    Bonjour,
    Quelle prévenance de votre part d’avoir tenu informé les usagers de la suite de l’interruption de circulation après 23h pour les trains en direction de Pontoise/Montigny beauchamp!!!!

    L’affichage n’a pas été remis à jour en gare (fin des travaux au 14/10!!!!) et pour trouver l’info sur votre site il faut faire l’effort de vraiment chercher et en plus de cliquer sur les liens « lire la suite » pour trouver l’info correspondant à ma ligne, et je ne parle même pas de l’affichage quasi inexistant pour trouver les bus de substitution (pensez un peu au gens qui cherche ces infos de nuit après une journée harassante de travail et qui ne les trouvant pas gaspille leur maigre revenu de la journée dans un trajet en taxi!!!). C’est étrange vous ne faites pas autant de manière quand il s’agit de payer son pass navigo.

    Sachez que grâce à vous la France passe aux yeux de beaucoup pour un pays sous développé car dans ces pays là les transports en commun peuvent être quelques fois plus qu’aléatoires mais au moins ils ne se targuent pas d’être fiables !! (et malheureusement sur cette dernière phrase ce n’est pas la colère qui me fait dire ça)

    • ClemPasser en mode normal dit :

      @nashka,

      Pourtant ces travaux ont bien été annoncés, ils sont même sur ce post du 12 octobre et se trouvaient aussi sur le calendrier trimestriel diffusé en septembre. Ils ont également été affichés en gare (http://documents.transilien.com/1476262637920.pdf).

      La SNCF ne risque pas de faire de manières s’agissant de faire les abonnements Navigo, puisque ce n’est pas elle qui les encaisse mais l’Agence Navigo pour le compte du STIF.

  15. Gilles SPasser en mode normal dit :

    Bonsoir,
    La SNCF a fait une superbe plaquette pour les horaires du 17/10 au 25/11 et je l’en remercie vivement. Mieux : TRES vivement.
    Un détail : ce sont les horaires du lundi au vendredi.
    Sur les coups durs, pardon, coups encore plus durs les samedis, dimanches, ponts et jours fériés (par exemple du samedi 29/10 au mardi 01/11 y compris, soit quand même 4 jours pleins… presqu’une semaine ouvrable, avoir des « indicateurs » comme au bon vieux temps, un livret comme celui des semaines concernées serait géniale. Car dans le val d’orge, il faut regarder les horaires/missions du samedi, ceux du dimanche, (pas les mêmes), du lundi (pas les mêmes) et du mardi.
    Vous avez fait l’effort louable et appréciable de donner des horaires pour les 5 semaines, mais coté présentation, vous vous obstinez à le faire par branche alors que typiquement, pour le val d’Orge, on aurait pu faire plus simple : ne lister que les trains qui passent (c’est un concept étonnant) plutôt que de le faire par aiguillage. Certes, ça vous aurait fait plus de tirages locaux / de combinaisons, mais… à travaux « impactant » 4 jours, un effort sur la publicité des horaires de ces journées particulières aurait été appréciable.
    Punaise, dans les années 80/95, nous avions un « indicateur » d’horaires pliable, format insérable dans le portefeuille, qui faisait la semaine, les samedis, et les dimanches/jours fériés pour le semestre… Et aujourd’hui, pour 4 jours particulièrement compliqués pour les clients du fait de non réplication de missions de trains (encore une fois VU DU CLIENT), vous n’éditez plus ce petit doc qui était génial…
    Ces 4 jours sont particuliers, je ne les compare pas à un WE « rouge » ou c’est plus simple car tout est coupé : vu la complexité entre le vendredi, le samedi, le dimanche, le lundi, vous, SNCF, auriez pu faire un effort.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Gilles : je l’ai dit plusieurs fois, les modifications ne concernent que les heures de pointe.

      Il n’y a pas d’heures de pointe le weekend. Donc pas de changement du plan de transport le weekend, hormis en cas de travaux auxquels cas la communication se fait au cas par cas.

      Pour ce qui est des grilles horaires, ça deviendrait illisible de tout cumuler sur les mêmes. Mais vous aurez noté que les horaires pour Dourdan et ceux pour Étampes reprennent, chacun, les trains de l’autre branche desservant le Val d’Orge. Les deux grilles se recoupent donc partiellement.

      Pour le weekend rouge, les horaires de base seront ceux d’un weekend normal : circulation du samedi le samedi, circulation du dimanche le dimanche et le mardi. Pour le lundi, comme à chaque pont, les horaires de base seront ceux du samedi.
      Il faut ensuite simplement retirer la circulation des parties interrompues (Juvisy-Dourdan et Juvisy-Étampes le samedi et le lundi ; Versailles-Massy-Juvisy le dimanche matin, et toutes les missions se rendant à Juvisy au sud d’Austerlitz le dimanche et le mardi) comme indiqué sur la brochure diffusée ici et en gare.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      @Clem (pas vous, mais « SNCF ») : et pourtant, vous pouviez ces années-là… Il y avait un trait vertical pour dire que le train sautait l’arrêt, il y avait un petit V, S, D, JF, que tel jour, pas celui-là, une étoile renvoyant en bas : « sauf de tel à tel jour »…)
      C’était totalement faisable. Ça demande juste que les gosses et les crétins apprennent de nouveau à l’école à lire des horaires de trains.
      La vraie chose est, selon moi et au risque de me tromper, que SNCF ne veut plus imprimer des docs selon les gares pour des questions de coûts (de bouts de chandelle).
      Certes, il y a Internet fixe et mobile. Sauf que l’appli a été cassée (elle dit maintenant absolument n’importe quoi, je le vois chaque vendredi soir à Gare de Lyon et BFM : « aucun train » alors qu’il ne manque que les CIME par exemple, délire aussi coté RER D, 4 bus et trains pour aller à Orly Sud alors que tout va bien, j’en passe) et coté internet fixe, j’ai l’impression que transilien.com renvoie à l’écran les mêmes erreurs éhontées que l’appli mobile.
      .
      « il faut ensuite simplement… » : OK, si vous voulez, mais mettez-vous à la place du client : c’est pareil, sauf samedi, sauf dimanche comme mardi, le lundi c’est samedi, et il y a un distingo le matin, mais à part ça c’est simple 🙂
      .
      Ce n’est pas VOUS que je critique, Clem, c’est la SNCF dans cette globalité, qui se déconnecte chaque jour de la vision client… Vous baignez dedans, donc je comprends que ce soit clair pour vous, mais mettez-vous à notre place…
      Ma mère vient quatre jours (pile-poil du 27 au 01) et j’ai du lui faire deux pages pour expliquer où est partie la gare de bus de Juvisy, lui dire que le DEBA ne dessert pas Savigny mais s’appelle DEBA et non DIVY, lui dire que le train du samedi ne passera pas le dimanche, et ainsi de suite…
      Expliquez ça, les « communicants », SIMPLEMENT, à une personne de 70 ans… Ce serait un bon exercice : que ces communicants fassent lire leurs docs à leurs parents, on en reparlera…
      .
      Encore une fois, je ne m’adresse pas à vous, Clem en tant que personne, mais « à la SNCF »…
      Vous au moins, vous répondez, et je dois dire que vous avez une patience hors pair, même avec moi qui suis redevenu ronchon…
      Je note avec plaisir le retour d’El Conductor, du reste !
      Et je constate que nos deux communicantes ont disparu de la circu… heu, du blog, à part une pointe d’humour une fois et une mise en garde contre une personne agacée.

  16. Imad dit :

    D’accord avec Gilles S, pour les horaires je vérifie les recoupements et j’ai laissé tomber pour les w end, j’ai dit à ma famille qui vient en w end le 29 d’utiliser la voiture sinon casse tête de lire les horaires.

    Sinon sur vos discussions concernant les fonctionnaires vous seriez étonnés de voir le nombre de contractuels qui officient et sont précaires. En ce qui concerne la Sécurité sociale nous avons une mission de service public et sommes des agents de DROIT PRIVÉ absolument pas des fonctionnaires.

    • 19 octobre 2016, 15h47, je me cite:
      « Il y a aussi des contractuels dans la fonction publique d’Etat (ou hospitalière, ou territoriale) et ils ne sont pas fonctionnaires, car non titulaires d’un concours d’Etat. »
      J’en ai bien parlé, même si je laisse de côté leur situation, qui n’était pas le sujet.
      Et sur le post juste au-dessus, j’ai bien mentionné également que les agents de la sécurité sociale ne sont pas des fonctionnaires, mais bien des salariés d’une entreprise ayant obtenu une délégation de service public 😉
      J’insiste, encore:
      service public N’EST PAS égal à fonction publique.

  17. Seb94 dit :

    J’avais poste…puis m’etait retenu concernant les VICK en trai cours car j’esperait qu’avec les supressions de train on fasse en sorte que toutes ces missions soit en train long (recuperation des KUMA par exemple). Et ce matin train de 07h57 a choisy…un beau train curs en 6 caisses. Alors la je dis bravo !!!

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Comme je l’ai expliqué à plusieurs reprises, se passer des 6 caisses qui tournent sur Versailles/Versailles serait de la folie, car il y en a 14. Ça veut dire qu’il faudrait les remplacer par 28 éléments de 4 voitures. Or, les Ardoines ne sont pas en mesure de fournir assez de trains (malgré la baisse du trafic en pointe) ; il n’y a pas non plus les sillons pour les emmener des Ardoines à Versailles (les 6 caisses sont gérées à Trappes et non aux Ardoines).

  18. Karinette dit :

    Je suis montée dans le train indiqué sur le site et sur l affichage a 20h41 à Bibliothèque Mitterand le 23 octobre en direct pour saint quentin en Yvelines arrivée prévue à 21h36.. Je ne connais pas bien la ligne et Paris et me suis retrouvée à ermont eaubonne sans rien comprendre… mais comment est ce possible! C était un direct ! 2h après je devrais peut être arrivee à destination… quelle galère…

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Il faut prêter une attention toute particulière à l’affichage à quai (Infogare), ainsi qu’aux annonces que font les trains au niveau des fourches, car la ligne C totalise 8 branches et les trains dans le tronçon central (Paris intra-muros) vont partout. Et du fait de son parcours complexe, il est fréquent que les trains soient un peu en retard, ce qui peut prêter à confusion si on ne se base que sur les horaires.

      Si vous avez un doute, n’hésitez pas à demander autour de vous : vous trouverez toujours quelqu’un qui vous confirmera la destination du train.

    • Karinette dit :

      Je suis montée dans le bon train qui était a l heure et à la montée dans le train l affichage sur le quai indiquait bien terminus saint quentin en Yvelines comme l indiquait le site internet RATP . Je ne suis pas non plus complètement à côté de la plaque comme vous l insinuez! Arrivee sur les stations après avenue kennedy je ne reconnaissais plus les stations et le temps que je comprenne j étais à ermont eaubonne. Aucune annonce dans le train spécifique pour expliquer que le trajet avait changé!

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Il ne s’agissait pas de vous reprocher d’être à côté de la plaque, mais les voyageurs moins habitués du RER C (vous avez précisé mal connaître la ligne) peuvent ne pas se rendre compte de la multiplicité des branches et donc des possibilités d’erreur. Par ailleurs les trains du nord n’ont pas tous de système d’information visuel à bord et il suffit d’arriver alors que le train est déjà à quai pour ne pas voir sa destination.

      S’agissant de votre mésaventure, il me semble que l’erreur ne vient pas du conducteur : parce que les trains qui vont à Saint-Quentin-en-Yvelines et ceux qui vont à sur la branche nord ne sont pas les mêmes, en raison de la différence de tension sur ces deux lignes. Les trains qui assurent ordinairement la liaison Étampes/Saint-Quentin ne sont pas aptes à aller dans le nord. Il est donc peu probable qu’un train à destination de SQY soit dérouté vers le nord.

      Donc ça nous laisse un problème d’affichage en gare… 🙁

    • Bluebird43 dit :

      Bonjour,

      Je milite toujours pour qu’une brève annonce soit faite en quai avant le départ d’un train. Pas aussi longue que celle des GL (numéro du train, gares desservies, blabla…), mais il faudrait développer des annonces spécifiques TN. En voici une preuve supplémentaire que c’est bien utile…

      Cordialement.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Alors le trains que vous avez emprunté ne peu être qu’un train GOTA/NORA car si le train que vous aviez pris était un SARA pour Saint Quentin en Yvelines , le conducteur aurait signalé des le premier arrêt après Champ de Mars qu’il avait été mal aiguillé! Et il aurait même du s’en rendre compte à l’arrêt à Champs de Mars.
      La seule solution c’est une erreur d’affichage! qu’une annonce n’aurait pas pu changé car elle aurait été en parallèle de l’affichage.
      Et pour info le Site RATP n’est pas le meilleur moyen de se renseigner sur la SNCF!

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Le problème de faire des annonces aux départs des trains c’est que vu le nombre de trains et le nombre de gares, d’une part les agents du PIVIF ne feront que ça toute la journée, mais en plus il y a d’autant plus de risques qu’ils s’emmêlent les crayons ou pire, fassent des annonces erronées en cas de modification sur le vif effectuée par le COT au dernier moment.

      Sans compter qu’il y aurait des annonces sans arrêt, une pollution sonore qui rendrait l’ensemble inaudible (même raison pour laquelle (même si ce n’est pas la seule) nous ne faisons pas d’annonce sonore en cas de changement de quai à BFM ou Austerlitz).

    • GuLPasser au statut dit :

      @Clem,
      Personnellement je préférerai avoir une annonce « Attention le train vient de changer de voie » aux annonces « Les trains PEUVENT changer de voie ».

      Mais je suis d’accord avec vous sur la pollution auditive, que ce soit pour les voyageurs ou les riverains.

    • Bluebird43 dit :

      @Clem : Oui, je suis bien d’accord que les annonces de départ lourdingues des GL ne sont clairement pas adaptées au réseau TN.

      C’est bien pour cela qu’il faut développer un modèle d’annonces spécifique à TN / RER. Un truc du type : « Voie 1, le prochain train dénommé SARA est à destination de St-Quentin-en-Yvelines » (point final et sans jingle). 10 secondes utiles et rassurant le client, n’est-ce pas efficace… ?

      Cordialement.

  19. bob robert dit :

    Les bus de substitution, un grand, et très très très long moment !
    Habituellement, de Brétigny à Etampes, il y a des bus omnibus et des bus directs.
    Mais pourquoi essayer de faciliter la vie des usagers quand on peut la leur pourrir ? Samedi après 20h, tous les bus étaient omnibus, oui, tous ! Du coup, 1h20 pour faire Brétigny-Etampes ! Quand on sait que les trajets sont déjà longs sur la C, cela nous donne un trajet BFM-Etampes de 2h10, pas mal quand même ! Ah oui, petite précision, le chauffeur était bien paumé, ça n’a pas aidé non plus !
    Les travaux, c’est déjà pénible, mais c’est supportable quand les bus vont directement à Etampes (on met alors 10 minutes de plus que le RER, direct par la nationale, ça va), mais là, c’est superbe !
    On craint le pire pour le week-end rouge de la Toussaint : seront-ils omnibus de Juvisy à Etampes, ça va prendre combien de temps alors, 3h ?
    Et avez vous prévu assez de bus le lundi 31 où, cela ne vous est pas venu à l’esprit, la majorité des gens travaillent ! ça risque fort d’être l’horreur (embouteillage, bus omnibus, foire d’empoigne !)
    Franchement, les économies sont nécessaires, mais là, c’était n’importe quoi ! Des gens travaillent le week-end, et là ils passent autant d’heures dans les transports qu’au boulot !

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Pour les omnibus après 20h : je ne connais pas les raisons de ce choix et je ne voudrais pas dire une bêtise.

      Pour le weekend rouge de la Toussaint, sur cette branche, les bus seront tous omnibus entre Étampes et Brétigny, puis directs entre Brétigny et Juvisy :

      * samedi 29 et dimanche 30 : de 04h10 à 21h40 de Étampes à Juvisy et de 05h35 à 01h15 de Juvisy à Étampes, fréquence de 15 min.
      * lundi 31 : mêmes horaires mais avec une fréquence de 10 min.
      * mardi 1er : de 04h10 à 15h40 de Étampes à Juvisy et de 05h35 à 17h15 de Juvisy à Étampes, fréquence de 15 min.

      Pour le 31, comme je l’ai déjà expliqué : ces travaux nécessitant l’interruption du trafic sur plusieurs jours, il a été choisi ce weekeend en particulier car, même si tout le monde ne fait pas le pont et que certains travaillent le weekend, la combinaison entre le pont et les vacances scolaires provoque une baisse substantielle de la fréquentation. L’alternative aurait été de prendre deux jours de semaine normaux, ce qui aurait été encore plus gênant pour les usagers.

      Ce n’est pas vraiment une question d’économies pour le coup.

    • Bretignolais dit :

      Je fais rarement les ponts, mais pour la Toussaint j’ai posé mon lundi, car les bus de substitution, il vaut mieux les admirer de l’extérieur qu’être dedans…

  20. cricri_91Passer au statut dit :

    Bonjour
    Le pdf pour le WE rouge est clair.
    Très bonne idée que de mettre des liens directs entre RER B (Massy) et RER C (Brétigny).
    Des infos complémentaires seraient les bienvenues concernant les zones de stationnement des différents bus sur les Gares de forte correspondance (=Hubs) du Sud (Juvisy, Brétigny, Massy).
    En particulier, la gare routière de Massy est très étendue (plus de 20 destinations sur environ 300m de quais…), pouvez-vous préciser très rapidement sur le Blog où seront stationnés les bus pour Brétigny/Dourdan ?
    Idem pour Brétigny avec les différentes destinations et les différents cotés de Gare habituellement utilisés?
    Idem pour Juvisy ?
    Cdlt

    • cricri_91Passer au statut dit :

      Bonjour

      pour ceux qui voudraient les emprunter, samedi soir, les bus Direct Massy-Bretigny omnibus Dourdan, étaient stationnés à Massy coté SNCF (donc avec toute la passerelle blanche à traverser quand on arrive de Paris par le RER B.)
      Aucune indication à la sortie du RER B, et les agents RATP n’étaient au courant de rien…donc, de nets progrès sont possibles en coopération !!!
      Le bus vers 20h30 était quasi vide (5 personnes environ).
      30mn pour Massy – Brétigny avec un itinéraire par la N20 pour éviter de prendre l’A10 (!!!) alors que le bus KEOLIS/SNCF était pourvu de ceinture de sécurité et a pris la Francilienne à Linas…même limitation de vitesse 110 km/h…(!!!)
      Arrivée à Brétigny coté opposé à la gare, ensuite on poursuit vers Dourdan comme d’habitude…
      Cdlt

    • dunnno dit :

      La RATP et la SNCF sont un peu beaucoup sourds & aveugles l’un envers l’autre. Ca fait des années que ça durent. C’est un peu con pour les interconnexions …

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Les interconnexions c’est différent @dunnno. Sur le RER B, il n’y en n’a plus et la direction de ligne a été unifiée. Et sur le RER A, elle existe toujours mais ça communique plutôt bien considérant qu’on ne parle pas le même langage à la base.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Par contre sur ce coup là, il y a manifestement un manque à combler.

    • dunnno dit :

      Je voulais surement dire les correspondances p-e, enfin, jm’est compris.

  21. tepi dit :

    Bonjour, pourquoi ne plus mettre les horaires précises des bus de remplacement? Vous le faisiez et ils le font toujours sur la d et c’est quand même plus pratique… Les horaires des bus de remplacement sur l’appli ne sont pas toujours bons.
    Cordialement.
    Pierre

  22. Annonces en gare dit :

    Le « point trafic » effectué en gare de garigliano est insupportable:
    Il n apporte aucune information, pour ce que j en ai entendu ( il nous a dit que les affichages étaient justes!!!)
    Le « présentateur » prends un ton d animateur radio, sans articuler en traînant les mots,
    Bref…
    Stress supplémentaire pour les pauvres voyageurs à mon sens.
    Allez bonne soirée !
    À revoir

  23. Courtois dit :

    Bonjour tous. Je dois programmer un voyage durant le week-end du 11 novembre. Quelle est la circulation des rer C à partir de sainte Geneviève des bois ? Les agents n’ont pas su me répondre. Merci

  24. Marina dit :

    Comment puis-je voir les horaires de bus pour lundi si le lien ne marche pas ! Le lien de « week-end rouge.. » merci de bien vouloir m’aider pour avoir l’information .

  25. Guillaume91 dit :

    Quels sont les dédommagements prévus pour les galériens de la ligne c ? Aucun train à marolles le 31/10 donc voiture et avec ces travaux le matin c est un train à 6h18 et l autre 40 mn après !!!!! Y a de quoi s énerver non ? Et bien sûr les prélèvements mensuels ne sont pas allégés eux…… !!!!! Suis blasé…..

  26. Marjo dit :

    Donc ça veut dire qu’à partir de 21h45, plus aucun train ne circulent ?
    Je dois me rendre à Choisy le Roi… Merci !

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Non, il n’y a pas de problèmes pour Choisy-le-Roi.

      Il ne s’agit d’interruptions nocturnes que pour les trains se rendant à Juvisy et vers Dourdan/Étampes.
      Les ROMI/GOTA et MONA/NORA ne sont pas concernés et circulent normalement au sud.

  27. ManoncarolinePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Je vous contacte pour avoir quelques renseignements. Je dois rentrer tard le 11 novembre et j’ai vu que les trains pour Epinay s’arretaient tot et étaient ensuite remplacé par des bus de substitution. Je voulais savoir si les trains de Gravigny et Longjumeau fonctionneront normalement?
    Merci d’avance pour votre réponse!

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Parlez-vous d’Épinay-sur-Orge ? (il y a deux Épinay sur la ligne et toutes deux sont concernées par des travaux le 11 novembre).

      La section de Massy Palaiseau à Juvisy sera également interrompue à partir de 21h45 tous les soirs de semaine jusqu’au 11 novembre inclus, mais seulement dans ce sens de circulation (en direction de Paris Austerlitz, soit les trains VICK/ZICK).
      Il devrait donc être possible de se rendre dans les gares de Gravigny Balizy ou Longjumeau avec un CIME. Attention il s’agit d’horaires d’un dimanche et le dernier CIME doit passer à BFM vers 22h40.

    • ManoncarolinePasser au statut dit :

      Bonjour, Oui je parlais bien d’Epinay sur Orge.
      Merci pour l’info des horaires du dimanche 🙂

  28. Alouest dit :

    Bonjour, sauf erreur, l’information sur la fermeture des tronçons St Quentin en Yvelines / Invalides et Versailles RG / Invalides les 5-6/11, 12-13/11 et 26-27/11, ne se trouve pas sur ce blog.
    http://documents.transilien.com/1477556861460.pdf
    Est-il possible d’avoir la confirmation et la mise en ligne de l’info
    Merci.

    • StCyr dit :

      Oui je n’ai vu cette info nulle part, à part en cherchant un trajet pour demain…

    • La fouine dit :

      Effectivement cette info est complètement tombée à la trappe et je me suis retrouvé, le bec dans l’eau à Invalides avec des centaines de touristes désireux comme moi, se rendre à Versailles ! Des travaux de maintenance, on aurait aimé savoir où ! J’en profite pour souhaiter un bon weekend aux mécanos qui se retrouvent en weekend au frais de la princesse.

    • rcc dit :

      Le putois XIV refroidi par la princesse, le rer C va mal !

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Pas sûr que ça concerne beaucoup de mécanos, @La Fouine. Certains auront eu des congés accordés en prévision, bien sûr, mais la plupart seront simplement commandés ailleurs.

    • El conductorPasser au statut dit :

      Et puis qu’est ce qui dérange dans le fait d’avoir des conducteurs en CONGÉS PAYES ??? non parce que c’est quand même un acquis les congés payés, rassurez moi , c’est pas une spécificité de la SNCF les congés payés?
      Donc pour faire simple, les conducteurs étaient soit en repos périodiques ( repos obligatoires) , ou en repos compensateurs, ou bien en congés payés ou bien au travail!

    • El conductor, don’t feed the troll…
      Ce genre de remarque de bas étage ne mérite même pas une attention; tout poste, tout travail, toute société a ses avantages, surtout celles qui font le plus croire qu’elles n’en ont pas.
      S’ils sont jaloux des « avantages » de la SNCF, ils n’ont qu’à postuler pour y travailler.

    • StCyr dit :

      Effectivement, il est grand temps d’avoir l’info.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Cette info est en fait en ligne depuis au moins deux semaines sur le site de Transilien, j’ignore pourquoi elle n’a pas été relayée ici. Un oubli peut-être.

  29. François94 dit :

    Bonjour,
    Je n’utilise que rarement le rer c.
    les trains gota et nora circulent-ils aujourd’hui entre vitry sur seine et paris ?
    car le site me propose des horaires … tout en me disant que la ligne est coupée.

    • Gilles SPasser en mode normal dit :

      En fait, il ne faut surtout pas utiliser l’appli ni le simulateur web en ligne, qui ne donne que de vagues horaires théoriques.
      Il faut reprendre les 12 pages du livret donné précédemment, et y retrouver votre branche, car la SNCF s’obstine à donner les horaires par branche, au lieu de dire plus simplement quel train circule à quelle gare et à quel horaire.
      Un ou deux salariés de la SNCF vont vous donner l’horaire.
      Pour moi qui ne suis pas sur votre branche, il y a tellement de paramètres : branche, travaux, météo, ralentissement, rails, préparation, feuilles, vandalisme, incivilité, panne, crevaison, que je ne peux pas vous répondre…
      Cela dit, je répond le 06/11 à 19h52, et la SNCF ne vous a pas aidé depuis…

  30. Ludovic dit :

    @ Lydie : aurons-nous droit très prochainement à un article pour les divers travaux prévus pour la période du 12 novembre jusqu’à la fin de l’année ?
    Merci 🙂

  31. Imad dit :

    Quelqu’un pourrait – il,me transmettre un lien me permettant de visualiser la ligne C et ses  » affluents » et  » confluents » après fin des travaux du tram train, ouverture des Ardoines .. Afin d’avoir une cartographie de l’ensemble du réseau futur ( plus d’arrêt à Savigny-sur- orge pour la C par ex) . Merci.

  32. Ah le gag pour savoir ce qui roule le 10 novembre au soir pour le Val d’Orge…
    La plaquette des travaux annonce des trains jusqu’à 00h57 (dernier départ Invalides). La com’ renvoie vers ce lien: http://documents.transilien.com/1472843013185.pdf
    MAIS.
    La plaquette ci-dessus (https://malignec.transilien.com/wp-content/uploads/2016/10/PAZ-D-PAZ-SME-PAZ-JY-.pdf) annonce: AUCUNE GARE DESSERVIE À PARTIR DE 21H30 ENTRE PARIS − AUSTERLITZ ET DOURDAN (DEBA, ZERA)& PARIS − AUSTERLITZ ET SAINT-MARTIN D’ÉTAMPES (ELBA, ZARA)& PARIS − AUSTERLITZ ET JUVISY (JILL, ZICK)
    ET quand on lit la plaquette attentivement, on lit:
    Derniers départs:
    Paris – Austerlitz / Dourdan 22:32 DEBA
    Paris – Austerlitz / Saint-Martin d’Étampes 23:02 ELBA
    Dooooonc, au -delà de l’ubuesque d’informations qui se contredisent, au-delà de l’incapacité d’obtenir une réponse de la com’ officielle, et au-delà de l’absence d’agents en gare pour répondre (encore bravo la direction « prise en charge des usagers »)…
    Je voudrais savoir jusqu’à quelle heure des trains roulent pour le Val d’Orge, ce 10 novembre à partir de 21h30 ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Et bien, les horaires de base du premier document (qui remplacent les horaires normaux jusqu’au 25/11) sont amendés par le deuxième document valable uniquement sur ces soirées.

      Donc c’est ceux de l’affiche travaux qu’il faut prendre en compte.

      Après vérification, le dernier train à circuler dans le val d’Orge sera bien le ELBA au départ de SQY à 22h10 / Austerlitz à 23h02 / Brétigny à 23h35.

      Le dernier DEBA qui circulera jusqu’à Dourdan sera celui de au départ d’Invalides à 21h07 / Austerlitz 21h17 / Brétigny 21h50.
      Les DEBA qui suivent seront tous terminus Brétigny. Le dernier à circuler sera au départ d’Invalides à 22h37 / Austerlitz 22h47 / Brétigny 23h20 sera terminus Brétigny.

    • Merci Clem. Je peux m’organiser, enfin.
      Et vos informations sont moins erratiques que d’autres canaux où il faut insister et souligner la contradiction pour avoir une réponse fiable… * gros soupir *

  33. Imad dit :

    Merci à MRU et Clem.

  34. TZouzouzouzouzozozuozuzoozu dit :

    Bonjour,

    Les informations données sur les sites RER C ne sont pas claires et contradictoires.
    J’ai une simple question: comment dois-je faire pour être demain matin à 7h30 à Brétigny sur Orge sachant que j’habite à Paris?

    Merci d’avance pour votre aide.

  35. ClemPasser en mode normal dit :

    Bonjour,

    Le vendredi 11 novembre, en journée, le trafic est normal.
    Attention il s’agit de la circulation d’un dimanche (puisque c’est un jour férié). Il faut donc prendre en compte les horaires du dimanche.

    Pour être à 7:30 à Brétigny, vous avez :

    * Le DEBA de 06:37 Invalides (celui donné par weezzz) arrivée Brétigny 07:19,
    * Le ELBA de 06:07 Invalides, arrivée Brétigny 06:49.

  36. Valentine Mangili dit :

    Bonjour,
    Depuis l’incident de Vitry sur Seine, aucun train ne circule entre 18h55 et 19h25 à la gare de St Ouen RER. Cela fait donc plusieurs années déjà. Lors des travaux qui ont un lieu sur l’axe Massy-Pontoise le mois derniers ces deux trains ont réapparus. Cependant maintenant que les travaux sont terminés ces deux trains ont de nouveau disparus. Sans trains pendant 30 minutes, rend la situation quotidienne insupportable.
    Pourrait-on savoir pourquoi ces deux trains ont de nouveau disparu ?

Les commentaires sont fermés.