MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Une série noire en ce début de semaine

86
Publié le 19/06/2012

InfotraficDepuis hier, ce sont trois accidents de personnes qui sont venus perturber la circulation de nos RER. Tout le monde se rejoint sur le fait que nous ne pouvons pas prévoir ces incidents et que dans ce type de situations, nos efforts doivent être concentrés sur l’information et la prise en charge.

Hier matin, vers 9h30, à proximité de la gare d’Ablon, une personne a été percutée par un de nos RER. Comme il est d’usage dans cette situation, les circulations ont été totalement interrompues afin de permettre aux services compétents d’intervenir sur les voies. Les pompiers ont été les premières personnes extérieures à SNCF à arriver sur place pour prendre en charge la personne blessée. Après 30 minutes de délivrance des actes médicaux, ils n’ont pu que constater le décès de la personne. A ce moment de l’incident, l’incident prend une tournure, encore plus longue, l’attente de l’Officier de Police Judiciaire (OPJ) qui est le seul à pouvoir rendre possible les circulations car une enquête est nécessaire pour convenir des causes du décès. Le décès de la personne étant déclaré par les pompiers, l’initiative d’appeler les pompes funèbres a été prise 10 minutes avant l’arrivée de l’OPJ (10h29). Les circulations ont pu reprendre progressivement et un service de substitution par bus a été mis en place à 10h30 entre Juvisy et Choisy-le-Roi. La réquisition de ces bus, en période scolaire, s’avère parfois compliquée, d’autant plus compte tenu de l’horaire où s’est produit l’incident. Après recueil des éléments, l’OPJ a autorisé les pompes funèbres à effectuer leur intervention (11h15). La circulation a pu reprendre sur les voies 1, 1bis et 2, permettant ainsi de reprendre une desserte allégée. Ce n’est que vers midi que toutes les voies nous ont été rendues.

Gare de Javel, aux alentours de 17h30, l’information tombe qu’une personne s’est jetée sous un train DUFY. A ce moment, toutes les circulations sont coupées. Les pompiers sont sur place dès 17h50 et constatent le décès de la personne. A 18h11, la circulation peut reprendre sur la branche Nord de la Ligne, permettant une desserte du tronçon central bien qu’allégée. L’arrivée de l’OPJ et l’estimation du délai de ses investigations nous ont permis de mettre en place des navettes entre Pont-du-Garigliano et Versailles-Château Rive Gauche. L’emplacement du corps a contraint à garder une rame à quai pour faire écran et à maintenir l’interruption des circulations sur cette branche de la Ligne. Nous incitions alors encore plus nos voyageurs à emprunter les lignes N et D. Les pompes funèbres ont pu intervenir vers 19h45. Les deux trains à quai à Javel ont ainsi pu être dégagés et nous pouvions ainsi récupérer l’usage de nos deux voies sans restriction. Des perturbations restaient néanmoins à prévoir jusqu’à 22 heures.

Ce matin, 6h50, le sort s’acharne. Une personne est retrouvée inanimée sur les voies entre la gare de Javel et Champ-de-Mars. Les conducteurs ont immédiatement signalé la présence d’un corps sur les voies. Cette intervention est encore plus délicate pour les pompiers car elle se situe sur les voies entre deux gares. A 7h20, la branche Nord reprenait progressivement permettant une desserte de Paris intramuros. A 7h39, les pompiers prennent en charge la personne, vivante, et l’évacuent. La police est alors sur place pour faire mener son enquête. A 7h55, nous sommes autorisés à utiliser la voie 2 en réduisant la vitesse sur la zone. A 8h30, l’ensemble des voies est libéré, permettant la reprise progressive des circulations sur l’ensemble des branches. Des perturbations sont à prévoir jusqu’à midi.

Vos retours nous montrent d’ailleurs que vous avez obtenu l’origine et la cause des perturbations. En effet, le PC Info a lancé des alertes sur le site Transilien.com et via l’application mobile. Sur le fil Twitter, nous vous informions des perturbations liées à ces incidents. Ainsi, nous utilisons les outils les plus réactifs pour vous permettre de prendre connaissance des incidents le plus rapidement possible. Les bas de page des écrans Infogares vous donnaient également la raison des perturbations sur la Ligne. Vos retours sont importants car ils nous sont utiles pour nous professionnaliser. Les relations entre SNCF et les services compétents (Police, pompiers, pompes funèbres) se renforcent pour réduire les délais d’intervention. C’est le travail mis en place par notre « Salle de crise » régionale qui gère, entre autres, les incidents de notre Ligne. C’est en travaillant en collaboration avec tous ces acteurs que nous avons la volonté de répondre toujours davantage à vos attentes en matière d’information.

J’espère que cet article vous permettra de mieux saisir la tournure des événements de ce début de semaine, un début de semaine que nous aurions préféré bien évidemment différent…

86 commentaires pour “Une série noire en ce début de semaine”

  1. AS dit :

    Bonjour,

    Je dois bien admettre que l’information voyageur s’ameliore et c’est un bon point.
    J’ai, pour ma part, reçu plusieurs mails très clairs sur la situation, très bien détaillé avec des itinéraires de substitution.

    Je vais etre un peu cru, mais j’ai vécu un suicide en gare de Versailles Chantiers il y a peu.
    Je ne vois pas l’intérêt de tenter pendant une demi-heure de reaminer une personne alors que tout le monde, en la voyant, vous dira qu’elle est décédée.
    Quand on subit un choc aussi violent, avec atteinte au niveau de la boite crânienne, du cœur, avec des fractures, une possible perte de sang, les chances de survie sont, comment dire, quasiment inexistantes.

    Des trains ont eté supprimés au départ de St Quentin jusqu’à 12h (11h40 supprimé en tout cas).

    Je commence à me demander si la ligne C n’est pas suicidogene car depuis début mai, les suicides sous des trains de la ligne C s’enchaine, malheureusement…

    Et sait-on comment la personne d’aujourd’hui a atterit sur les voies ?

    Bonne journee !

    P.S: Vous constaterez que le pic de suicide a lieu en plein durant les élections … Étrange ..

    • Julien dit :

      Salut AS.

      Les chances de survie sont très réduites oui mais les pompiers ne peuvent déclarer le décès d’une personne que dans les 3 cas suivants : tête séparée du tronc, rigidité cadavérique et décomposition avancée. Donc même si la personne est en arrêt cardiaque, à des membres autres que la tête de sectionnés ou des plaies importantes, ils doivent la soigner et attendre un médecin qui déclarera le décès (uniquement en cas d’arrêt cardiaque non récupéré par les pompiers).

  2. barbibulles dit :

    Merci pour ces précisions. Mon fluide étant ce qu’il est, j’ai subi les conséquences de ces 3 incidents… un peu fatiguée nerveusement ce matin. Je pense surtout à tous ces jeunes qui sont montés ce matin à Epinay dans ce train prévu à 7h01 qui a stationné longtemps en gare. J’espère qu’ils sont arrivés à temps à Savigny en ce jour de bac…

  3. Excédé91 dit :

    Ces évènements sont bien évidemment tragiques et indépendants de la volonté de la SNCF, mais que comptez-vous faire pour les usagers, car il y a ces évènements qui apparaissent sur le blog, mais aussi tous les autres que les usagers subissent matins et soirs depuis des semaines (retards à répétitions, suppressions …). Une autre question, cela fait plusieurs fois que les trains pour Dourdan subissent des gros gros retards, je prends donc soit des BALI soit des ELAO à BFM pour me rendre à Brétigny(ça m’avance toujours un peu et j’arrive à peu près à rentrer dans le train), mais une fois arrivé à Brétigny on voit défiler 5,6 BALI (donc terminus) et aucune nouvelle des DUFY, serait-il si compliqué de prendre au moins un de ces BALI et de l’emmener jusqu’à Dourdan afin de permettre aux gens de pouvoir rentrer chez eux …

  4. Adams dit :

    EXCEDEEle mot est faible: je vais bientôt être la prochaine personne sur les voies si ça continue ainsi encore 20 ans!
    certes des évènements indépendants de la SNCF mais un taux très élevé me semble t il pour notre ligne d’accident voyageurs ou autre.
    Se rendre vers Dourdan ou Etampes , le soir le parcours du combattant et ce matin se rendre à son travail tout aussi compliqué.
    Invalides: gare souterraine où nous n’avons pas de réseau téléphone jusqu’à St Michel ND: comment faire pour prévenir ses proches.
    hier soir, il a fallu que je me plante devant les écrans pour savoir que je n’avais plus de train: meilleur information, agents présents … bravo il y a du mieux.
    mais pourquoi ne pas faire d’info° sur les lignes RATP (ça arrive assez souvent sur la ligne 14)ce qui m’aurait éviter de perdre du temps pour la solution de repli sur la ligne D) il y a encore beaucoup de progrès à faire
    Tous les soirs, je quitte mon travail en me disant que va t il se passer ce soir? vais je arriver à l’heure?
    Jérémy Woittequand: si vous lisez le blog de galerererc, j’en bouffe de la galère sur les tronçons Dourdan et Etampes
    Je prie pour ce soir
    bonne journée

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour Adams,
      Nous enchaînons malheureusement trois incidents depuis le début de la semaine.
      Il est vrai que le réseau EDGE ou 3G manque cruellement en souterrain et nous avons déjà eu l’occasion d’aborder ce sujet sur le blog. Cela dépasse mon champ d’action car cela dépend des opérateurs téléphoniques. Je comprends bien l’utilité que vous feriez si vous aviez du réseau.
      Ensuite, je constate que vous avez eu l’information grâce aux écrans, que vous jugez qu’il y a une amélioration dans l’information. C’est déjà un bon point. Sur le fil Twitter de la Ligne, sur Transilien.com et par l’alerte de l’application SNCF Transilien, nous vous avons invité très rapidement à emprunter des lignes SNCF, des lignes de bus, des tramways ou autres moyens de substitution.
      Des écrans sont dédiés à l’information des autres lignes en gare des Invalides, Bibliothèque François Mitterrand et Massy. Nous y mettons des informations sur le trafic des autres transporteurs. Je transmets votre remarque à la personne responsable du sujet.
      Je vous lis, vous vous en doutez bien.
      Je vous souhaite également une bonne journée.

  5. Corentin dit :

    Certes les incidents de personnes, volontaires ou non, sont tristes.

    Mais je ne comprends pas.

    Ce matin, « incident de personne » à Javel, à 6 h 45 / 6 h 50, selon les annonces.

    A 8 h 00, selon les annonces, les services compétents vont arriver. Seulement ?

    L’ensemble du trafic de la partie sud est interrompu, sauf le diverticule d’Orly / Massy.

    Première question, pourquoi les trains d’Orly / Massy pouvaient circuler et pas les autres ?

    Ensuite, n’était-il pas possible de rendre tous les trains (1) terminus BFM ou Austerlitz ?

    Dans n’importe quelle entreprise, il y a des plans de reprises d’activités en cas d’incident. Pourquoi ne semble-t-il rien y avoir pour le Transilien ?

    Un blocage de la circulation dans Paris intra-muros, accident de personne ou de matériel, est un cas malheureusement assez fréquent. Il doit donc être possible de bâtir un plan B, C ou Z pour assurer un minimum de service, plutôt que de donner l’impression d’agir au cas par cas.

    (1) tous les trains, sauf les PAUL bien sur qui, dès qu’il pleut, qu’il vente sont supprimés 😉

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour Corentin,
      Comme je vous l’écris dans ce billet, les pompiers ont pris en charge la personne sur la voie à 7h39. Par contre, l’Officier de Police Judiciaire, lui, était sur place pour effectuer ses constatations.
      Concernant la circulation sur l’axe Orly/Massy, leurs circulations ont été possibles du fait du lieu de l’incident car ils viennent de la branche Ermont-Pontoise. Un incident à Javel permet donc à ces RER de circuler. Ils circulaient certes avec du retard dû à l’interruption des circulations et à la réorganisation du plan de transport mais pouvaient effectuer leurs missions. Les DUFY par exemple, eux, ne pouvaient pas circuler car ils passent par la branche touchée par l’incident.
      Il existe des scénarios en cas d’incidents. On en compte six pour la Ligne C. Seule la Direction de Ligne peut décider de leur application mais comme leur mise en place impose une réorganisation qui prend de deux heures à deux heures et demie, ces scénarios sont déclenchés quand les incidents sont susceptibles d’être supérieurs à ce délai. En l’occurrence, un suicide, c’est deux heures et il est possible le plus souvent que l’OPJ autorise la reprise des circulations en marche prudente sur la voie la plus éloignée de la victime dans l’intervalle. Ce matin dans le cas d’une présence d’une personne sur les rails, nous avons pu reprendre les circulations à 8h15 sur l’une des deux voies, à 8h30 sur les deux. Ils sont de plus mis en place jusqu’à la fin de service. Ces scénarios sont par ailleurs des plans de transport dégradés (par exemple, retournement à Juvisy qui impose d’emprunter la Ligne D pour se rendre à Dourdan). En effet, l’application d’un scénario A ou B impose la réorganisation totale du placement des trains, des conducteurs, du plan de transport. Les postes d’aiguillage, les ateliers du matériel,… tout le monde est mis à contribution pour mettre en place ce scénario écrit à l’avance dans ses moindres détails.

    • Corentin dit :

      Merci pour votre réponse.

      Sachez que les GATA, qui passent par Brétigny, Juvisy et vont à Montigny ou Pontoise, en tout cas, sans passer par Javel, étaient bloqués ce matin. Arrivé à Juvisy vers 7 h 25, il est reparti 30 à 45 minutes plus tard, après avoir été annoncé terminus Juvisy.

      Quant aux plans de secours, effectivement, s’il faut au moins deux heures pour leur mise en oeuvre, sachant qu’un suicide, c’est environ deux heures d’arrêt, ils sont malheureusement sans effet, dans ce cas précis.

      Vision d’un usager : plutôt que d’entasser tant bien que mal les trains venant du Sud à Juvisy, celà pose-t-il problème de porusuivre jusqu’à BFM / Austerlitz ?

      Quitte à regrouper des missions, genre VICK + LARA ensemble, etc (car je ne connais pas trop les codes des trains dans le sens SUD–>Paris), ce qui limite le nombre de trains.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Dans la première demi-heure qui a suivi l’incident, tous les trains ont été retenus ou ont subi des répercussions de l’incident suite à la réorganisation du plan de transport. La circulation a pu rependre ensuite sur la branche Ermont-Pontoise.
      Dans un des scénarios envisagés , il est possible d’avoir recours à la gare d’Austerlitz comme terminus. Néanmoins, Juvisy permet d’emprunter la Ligne D pour rejoindre Paris.

    • A condition de pouvoir descendre dans les couloirs de la gare de Juvisy pour essayer d’atteindre les quais du RER D. Je me souviens qu’à deux ou trois occasions, j’ai même eu du mal à simplement changer de quai pour repartir sur Savigny pour aller télétravailler à la maison.

      Ceci étant dit, il y a de l’amélioration avec des annonces spécifiques sur les quais du C pour informer les voyageurs sur les horaires des prochains trains sur le D … et même la mise en place d’un train supplémentaire de Juvisy à Gare de Lyon lors de gros soucis en Février.
      Ce n’est pas parfait, mais il faut saluer l’effort 😉

  6. Excédé91 dit :

    Toujours pas de réponse pour savoir ce que compte faire la SNCF pour indemniser les usagers qui subissent tous les jours les galères (qui ne sont évidemment jamais de leur faute)… On préfère privilégier les grandes lignes …

  7. fffonck dit :

    Bonjour à tous. Hier 3 heures pour rentrer chez moi. Beau score. Bon. Des personnes sont décédées, ça fait relativiser.

    Pour rejoindre un peu Excédé91, je me demandais si une petite ristourne financière sur le Navigo ne serait pas le bienvenue.

    Dans mon boulot, si un projet est en retard, et ce, même si ce n’est pas de ma faute (défaillance d’un prestataire ou autre), et bien je ne touche pas ma prime.

    Appliquons aussi cette règle pour vous, cher RER C. Calculons des objectifs et ajustez le prix du Navigo par rapport à vos performances. Je l’ai déjà proposé. Mais franchement, on a beau comprendre vos contraintes d’exploitation, les temps de rétablissement d’un ordre normal sont énormes. Avez-vous des personnes ou des consultants qui travaillent sur l’amélioration des processus internes ? Optimisation ? Gestion de crise. Je pense que oui. Mais la SNCF n’a pas forcément l’image de personnes se remettant en cause (voir le nombre d’employés SNCF à casquette rouge qui discutent sur les quais, tous ensemble, en petits groupes, s’en s’occuper que y’a les gamins à aller chercher à l’école, le boss qui vous attend pour une réunion urgente …).

    FAITES UN GESTE, un seul.
    On vous comprendra peut-être mieux.
    Et désolé pour ces pauvres personnes décédées vraiment.

    Bonne journée et très cordialement.

    • rcc dit :

      Si on applique votre règle, c’est Jérémy qui n’aura pas sa prime, pas vous qui obtiendrez une ristourne. Votre prestataire, vous l’avez choisi, je doute que la sncf choisisse d’avoir des suicidaires en série.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour,
      Je sais que vous lisez attentivement tous les posts du blog, vous connaissez la réponse que je vais vous apporter et je sais que je vais m’attirer les foudres de certains d’entre vous. SNCF Transilien, en accord avec le STIF, ne souhaite pas, sauf cas exceptionnel, accorder de mesure commerciale aux clients à la suite des difficultés d’exploitation rencontrées et ce quelle que soit la ligne concernée. Ces cas correspondent à des difficultés très fortes, très longues, et très localisées, comme cela a été le cas par ex sur la ligne B en mars dernier. La ligne C n’a pas subi jusqu’ici (sauf accident de Choisy à Noel 2009) de telles difficultés prolongées.
      Le nouveau contrat, signé le 3 mai 2012 avec le Syndicat des Transports d’Ile-de-France, comprend un système de bonus/malus qui est désormais constitué pour plus de moitié par l’indicateur qui mesure la ponctualité des clients et non plus seulement la régularité des trains.
      Nous avons effectivement des audits et des études afin de nous professionnaliser, preuves que nous souhaitons toujours faire mieux. Nous faisons des exercices de crise de nuit; ce fut le cas dans la nuit du 8 au 9 juin. Il y a de vraies remises en question, si aujourd’hui ce blog vous donne la parole, c’est aussi pour construire des projets ensemble. Je ne peux pas vous promettre leur réalisation mais nous pouvons les étudier ensemble et ensuite les expérimenter. Je ne parle pas de dire « mettre des trains longs tout le temps », « mettre mon train à 53 et pas à 56 » car cela ne dépend pas que nous mais de sujets certes plus modestes au demeurant mais qui au quotidien peuvent vous apporter une vraie plus-value à l’ensemble de nos voyageurs.

  8. fffonck dit :

    Ok pour les suicides. Par contre pour des objectifs sur le taux de service / retards / suppressions, on pourrait quand même avoir des stats et POURQUOI PAS des ajustements tarifaires.

    Pour Jérémy, j’espère de tout cœur qu’il touche sa prime ! 🙂

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Nous réfléchissons à communiquer mensuellement au travers du blog les chiffres de la ponctualité de la Ligne. Cela vous conviendrait ?
      Cela serait fait bien entendu en obtenant l’accord du Syndicat des Transports d’Ile-de-France.
      Pour être transparent avec vous, voici les chiffres de cette année :
      – Janvier : 91,8%
      – Février : 88,2%
      – Mars : 90,0%
      – Avril : 91,9%
      – Mai : 90,3%

    • Le problème, c’est que ces statistiques officielles ne reflètent pas forcément la réalité du trafic.

      Par exemple, je vois que le mois de Février est à peine plus mauvais que la moyenne, alors que les usagers du Val d’Orge ont été pénalisés pendant plusieurs semaines à cause de la suppression des trains PAUL pour cause de travaux sur les voies … et si je me souviens bien, il a été très agité (interruption totale du trafic en pointe du matin, trains bloqués en pleine voie pendant plusieurs heures, …)

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Ces statistiques officielles sont on ne peut plus transparentes. On parle de ponctualité voyageurs, c’est-à-dire que la ponctualité prend en compte l’heure à laquelle le voyageur descend à sa gare d’arrivée et non plus l’heure à laquelle le train arrive à la fin de sa mission.
      Par exemple, pour le mois de février que vous prenez, ce sont 9 176 799 voyageurs à l’heure sur 10 403 689 transportés sur la l’ensemble de la Ligne C. Il faut donc prendre les données de l’ensemble de la Ligne et non pas se focaliser sur une partie de celle-ci.

    • kevin dit :

      Pourquoi ne pas préciser le sexe des personnes décédées, c’est très intéressant niveau statistique ?

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour,
      Je ne vois absolument pas l’intérêt de le préciser.
      De plus, il y a un certain niveau de décence à avoir dans ces moments-là. Nous partageons le deuil des familles touchées par ces événements. De plus, nous ne sommes pas en droit de communiquer ces éléments, ils relèvent du secret de l’enquête et des Forces de l’ordre.

    • TatieMaude dit :

      Ces statistiques mélangent les choux et les carottes !

      En effet, il faut d’abord distinguer les retards hors heures de pointes de ceux aux heures de pointes !
      De plus vos stastistiques tiennent elles comptent des trains supprimés ? Je ne pense pas !

      les mesures de ces retards se font ils à chaque gare ? ou de bout en bout ?
      A partir de quand un train est en retard ?

      Vos chiffres sont imprécis car ils refletent uniquement un global qui ne veut pas dire grand chose car on ne peut rien en conclure.

      Des chiffres c’est interessant que quand on peut faire une analyse plus approfondie ! sur les votres on en peut pas en tirer grand chose ….

    • Je ne remet pas en cause la justesse de ces statistiques. Il faut bien définir un cadre bien précis pour avoir des chiffres fiables et je comprends la logique de ces chiffres.

      Je soulignais juste l’inadéquation entre des statistiques qui montrent un taux de régularité plutôt stable aux alentours de 90%, pas forcément en ligne avec le ressenti des usagers.

      Je me suis plongé dans les archives de mon blog pour me remémorer les galères du mois de Février, qui ont été nombreuses et très impactantes (plusieurs gros soucis en heure de pointe, des trains bloqués en pleine voie pendant plusieurs heures, une grève … et une situation difficile pour les habitants du Val d’Orge avec des trains PAUL systématiquement supprimés pour cause de travaux).

      Si les statistiques ne permettent pas de dégager des tendances, elles ne servent pas à grand chose. Il faudrait donc que nous ayons les clés pour pouvoir les analyser correctement.
      Sur le début de l’année 2012, Février a été très mauvais, mais Mars/Avril ont été bien meilleurs. Je l’ai ressenti en tant que passager (et dans les statistiques incomplètes que je publie sur mon blog), mais je n’arrive pas à voir cette tendance dans vos chiffres.

      Sinon, j’ai bien peur que chaque publication de statistiques mensuelles ne se transforme en guerre des chiffres de la part de vos lecteurs 😉

    • Nico91 dit :

      Bonjour,

      Jérémy Woittequand a écrit Ces statistiques officielles sont on ne peut plus transparentes….

      La diffusion de statistiques était un « engagement fort » de la SNCF en 1999…
      Affichés mensuellement, l’invraisemblance des chiffres a conduit à supprimer leur diffusion au bout de quelques mois sur la cataclysmique ligne D.
      En réplique à l’insincérité de la SNCF, l’association SADUR s’est sentie obligée d’établir des « contre-statistiques » sur la base des remontées de ses adhérents.
      Sur la « C », l’affichage des stat de ponctualité a été interrompu en 2008 dans l’indifférence générale.
      Quant à la contractualisation et les « bonus-malus », ils ont été introduits en 2000 avec la signature d’un accord avec le Syndicat des Transports Parisiens (STP => STIF).
      L’éternel recommencement.

      Cordialement

    • Adams dit :

      Très bonne idée avec de vrais testeurs / sondeurs avec des puces ou autre moyen, qui vous rendront compte de la vraie vie.
      Avec moi jackpot: vous pouvez avoir un CR d’activité pour 2 tronçons Dourdan Brétigny et Etampes Brétigny (compte tenu de mon organisation familiale actuelle)pour le prix d’un usager! à vous lire

  9. Fred91Passer au statut dit :

    C’est vrai que l’information est bien transmise rapidement sur les réseaux, mais le problème de la non-couverture de téléphone mobile (aussi bien la voix que la data) reste entier (si j’ose le mot, vu le sujet…).
    On ne peut prévenir personne, sauf à sortir de la gare souterraine sur quasi toutes les gares parisiennes.
    Appel et SMS sont impossibles sur tout ou partie du réseau souterrain, sauf s’il est ouvert comme à Invalides ou Champs-de-Mars. Quand on est coincé dans la rame, c’est encore pire.
    On parle du Wifi à la RATP tout récemment, donc c’est bien une question de volonté et de moyens non ?

    Sur le fond, de toute façon, on n’y peut rien. Même si on installe des portes sur les quais comme le métro, il reste les ponts. Accident ou suicide, c’est toujours aussi horrible à imaginer.

    La fragilité de la ligne C tient à la longueur des missions du nord au sud et inversement. Il faudrait presque un bout qui fait le Nord, un bout qui fait le Sud-Est, un autre le Sud-Ouest et un bout le centre dans Paris. Comme c’était avant d’ailleurs, quand les trains partaient de la gare d’Orsay (désormais le musée).

  10. Philippe dit :

    Il est évident que ces incidents sont tragiques, et imprévisibles par nature. Il n’en demeure pas moins que des dispositions pour informer les passagers à bord des trains sont encore inexcitantes. Pourquoi, en effet, ne pas indiquer en temps réel aux usagers à bord des trains des incidents susceptibles d’être rencontrés dans leur correspindances? Rien n’est plus irritant que d’apprendre par hauts parleurs, dès la sortie du train (alors que celui-ci démarre, bien sûr), qu’un incident va perturber votre parcours, alors même qu’on aurait pu rester à l’intérieur de ce dernier pour poursuivre notre trajet en prenant en compte celui-ci.
    J’espère qu’un jour cela pourra être mis en place…ce serait un grand confort et des pertes de temps en moins.
    Merci de prendre en compte cette remarque.

  11. nicoelo91 dit :

    Bonjour , j’aimerais savoir si il y auras un dédommagement ou un geste commerciale de fait , pour les utilisateurs ou utilisatrices Quotidien comme moi de la ligne C , qui ont été confrontés à tout ces problèmes à répétition c’est dernier temps .
    Car pour le prix que l’on paye la recharge Navigo cela deviens pénible .
    Car nous payons pour un services nous emmener d’un endroit à un autre dans un temps imparti et assez régulièrement c’est services ne sont pas respecter ( train en retard , supprimer , problèmes technique , incident voyageur et plein d’autres excuses )

    A quoi cela sert donc de payer notre pass Navigo ????

  12. TatieMaude dit :

    Ce soir un ELAO avec dix minutes de retard à bretigny sans explication ni du chauffeur ni d’information en gare ni sur l application transilien … (17:36 à invalides).

    tout cela dénote d une inconstance et de laisser aller …

    Je ne suis pas sur que le personnel en entier se sent impliquer dans l information aux voyageurs !

    • Adams dit :

      même traitement avec le Elao de 18.06 aux invalides: arrivée à Chamarande 10 mn en retard et motif invoqué notre vieille amie « régulation » laquelle a été au chômage technique depuis hier!

    • boubou dit :

      Vous avez de la chance de le ELAO de 17h19 à BFM est arrivé à Bourray avec 20 minutes de retard. Aucune explication sauf « arrêter en plein voie, merci de ne pas descendre ». Pour info nous étions sur le quai de Juvizy portes fermées. Sympa pour les usagers sur le quai !!!!!!!!!

  13. Astrid dit :

    Ca n’est pas directement le sujet, mais ce serait tout de même plus agréable de lire un billet sans faute d’orthographe. Merci de relire votre billet (et/ou votre Bescherelle).
    (une rabat-joie de l’orthographe qui a pu arriver à l’heure ce matin, malgré l’incident)

  14. Nico91 dit :

    Bonjour,

    D’après le compte-rendu du webmaster, sur la matinée du 18 juin, le trafic n’a été rendu, au minimum, qu’à 10:00.
    Tous les trains étaient donc retenus en gare au sud de Juvisy jusqu’à cette heure.
    Alors, si des annonces sonores, d’ordre générale, sur les perturbations et les retards étaient diffusées, je m’interroge toujours sur l’absence d’actualisation de l’Infogare qui une demi-heure après l’accident faisait figurer tous les trains circulant avec leur horaires théoriques…
    Les lignes « retardé » ou « supprimé » n’apparaissant qu’après l’heure de passage théorique du train.
    Le personnel en gare de Savigny recommandait aux usagers à destination de paris d’attendre quelques dizaines de minutes le train suivant.
    (mon point de vue sur ces évènements sous la discussion sur le contrat STIF/SNCF : http://malignec.transilien.com/2012/05/11/le-nouveau-contrat-sncf-syndicat-des-transports-dile-de-france-c-signe/#comments).

    Cordialement

  15. Maies dit :

    Il y a une chose qui m’étonne, pourquoi l’ensemble de la ligne est-elle affectée par ce genre d’incident ? Qu’un train ne puisse pas faire demi-tour en gare de Javel, ça semble évident. Par contre en gare d’Invalides, comme en période de travaux pas exemple, cela ne devrait poser aucun souci. Il serait peut-être judicieux d’y réfléchir pour éviter que tous les passagers de la ligne C soient pénalisés par tous les incidents de la ligne. Bon courage aux chauffeurs de train dans ces conditions en tout cas, ce sont vraiment des événements éprouvants pour eux. S’ils n’y peuvent rien, c’est quand même le train qu’ils conduisent qui heurtent un être humain.
    Pour ce qui est de la signalisation sur écran, il était quand même étrange de voir sur ceux de la gare des Invalides lundi soir vers 22 heures que les trains étaients « retardé, retardé, retardé » et non pas tout simplement supprimés.

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour,
      L’ensemble de la Ligne peut être impacté dans ce type d’incident car lors du déclenchement d’une alerte radio par l’un de nos conducteurs, c’est l’ensemble des trains qui est stoppé le temps des premières investigations. C’est pour cela que des trains qui montaient sur Pontoise ou Ermont ont, dans un premier temps, été retardés avant de reprendre leurs circulations. De plus, la mise en place d’un plan de transport adapté prend un certain temps. Chaque situation étant différente, tous les paramètres sont analysés pour permettre d’établir un plan de transport le plus robuste possible. Des retournements en gare des Invalides peuvent être, sont faits mais en aucun cas pour l’ensemble des trains. C’est aussi pour cela que des retournements ont lieu à Juvisy.
      Les conducteurs de trains sont effectivement éprouvés par ce type d’événements et je pense que cela les touchera de lire votre commentaire. Merci à vous.
      Pour les écrans d’affichage, nous sommes en train de compiler vos retours afin de faire un retour d’expériences sur ce qui a bien et moins bien fonctionné.

  16. jwoittequandPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Je constate en voyant le nombre de réactions que ce sujet vous intéresse plus que fortement. Ces chiffres sont ceux communiqués au Syndicat des Transports d’Ile-de-France, l’Autorité Organisatrice c’est-à-dire l’instance qui vous représente et la base de calcul de la ponctualité a été définie avec eux. SNCF est objectivée et contrôlée par le STIF et comme toute entreprise, nous avons des comptes à rendre.
    Je vais préciser les éléments que vous demandez. Les statistiques que je vous ai donné prennent bien en compte les trains supprimés. Le calcul porte désormais sur la ponctualité Voyageurs, elle est bien évidemment calculée à chaque gare et non pas de bout en bout et en heures de pointe. Un voyageur est considéré en retard dès lors qu’il arrive dans sa gare d’arrivée avec 5 minutes de retard. Je sais déjà que vous allez me dire « Oui mais 5 minutes, ce sont 5 minutes… ». Tout ça est contractualisé.
    Je comprends également que vous pouvez ne pas avoir la même perception du taux de ponctualité. Rappelez-vous qu’il faut prendre en compte l’ensemble de nos 500 000 voyageurs quotidiens, tous les jours, sur toutes les branches et sur un mois. Il faut regarder au-delà, prendre conscience que 90% de nos voyageurs sont à l’heure, c’est bien mais pas assez. Ce sont 50 000 personnes qui sont arrivées dans leur gare avec un retard d’au minimum 5 minutes et c’est là-dessus que nous travaillons. Il faut cependant savoir que nous sommes le 2me RER le plus performant en terme de ponctualité.
    Je vous propose de vous communiquer tous les mois ces chiffres et serai à votre disposition pour répondre à vos interrogations !

    • Nico91 dit :

      Bonjour,

      Utilisez-vous pour vos statistiques la même base de données que celle qui vous permettait d’affirmer qu’un train VICK, supprimé jeudi dernier, avait parfaitement circulé ?
      Votre mise en doute avait contraint GravignyBalizy à vous présenter une preuve sous forme de copie d’écran.
      Nous attendons le « fin mot de l’affaire » que vous deviez nous apporter. (Pour mémoire : http://malignec.transilien.com/2012/06/12/un-preavis-de-greve-perturbera-legerement-la-circulation-des-trains-paul-et-bali-ce-jeudi-14-juin/#comments)
      Nous ne sommes plus, à ce niveau, sur du ressenti, de vagues impressions, ou un sentiment d’irrégularité.

      Cordialement

    • Nico91 dit :

      Bonsoir,

      Afin de tenir à jour vos stat. :
      Ce matin 20 juin, le train GATA de 07:49 à Savigny s/Orge, est passé sans arrêt, aux alentours de 07:56 avec pas plus de trois ou quatre usagers visibles dans la rame (8 voit.). Un train probablement rendu direct depuis Brétigny pour être remis à l’heure à Juvisy et pour lequel vous nous certifierez qu’il n’y rien à signaler. Et pendant ce temps les quais du Val d’Orge étaient noirs de monde…A part, la mention « train sans arrêt », pour une fois annoncée à l’avance sur l’Infogare, aucune annonce sonore !
      Ce soir 20 juin, à la descente à Savigny, le BALI, a manqué son arrêt et s’est immobilisé en dehors du quai.
      La 1ere porte de la Z 20500 hors quai, les usagers sont descendus dans le ballast.
      La rame ayant dépassé le rail de réception des « Equipements-Agent-Seul » (TV embarquées), l’agent de conduite à sa fenêtre était hilare pour vérifier, tant bien que mal, la fermeture des portes dans la courbe.
      Par charité, et pour lui éviter des demandes d’explications, vous n’aurez aucun détail supplémentaire.

      Si ce blog ne sert que comme soupape de sureté de l’énorme cocotte-minute qu’est devenue la SNCF, évitez, tout de même, les interventions trop provocantes qui seraient de nature à faire monter la pression.
      Notamment, ces statistiques qui sont loin d’être une nouveauté et dont personne n’est dupe, pas même le personnel en contact du public qui s’est toujours désolidarisé de pratiques aussi grossières.
      Seul un directeur de ligne peut encore s’en servir, peut être, pour sa carrière…
      Il ne vous reste plus qu’à nous ressortir le label qualité Transilien, ou la certification AFNOR de la ligne.
      D’ailleurs, puisque vous ne manquez jamais une occasion d’affirmer êtres brillamment second au podium des lignes RER, derrière la ligne E, pourriez-vous nous donner la suite du classement. La ligne D sera bien sûr la dernière, mais où se situent la « B » et la « A » (coexploitées avec la RATP) ?

      Cordialement

    • polo91 dit :

      Bonjour,
      Ces chiffres seraient-ils vraiment intéressants ? Ils ne peuvent pas être représentatif du ressenti des voyageurs quotidiens.
      Personnellement j’utilise les PAUL / BALI et je pense que tout comme les autres personnes (fusibles) qui utilisent ces trains nous aurons du mal à y croire…

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Bonjour,
      Ces chiffres prennent en compte l’ensemble des voyageurs et sur toutes les branches de la Ligne C. Je ne vous demande absolument pas de prendre ces chiffres pour argent comptant ; on peut en échanger, pas de soucis. Mais élargissons la vue et prenons la dimension Ligne C et non pas uniquement « mon » voyage quotidien.

    • polo91 dit :

      Entièrement d’accord sur le coté large de ces chiffres, je me demande juste si les publier sur un blog tel que celui-ci ne va pas se terminer en gue-guerre du genre « Non c’est pas vrai, c’est moi qui ai raison ; Non c’est moi etc… »
      Et finalement chacun campant sur ses positions il ne sera pas possible d’aller bien loin.

      Mais bon, si cette information fait l’objet d’une rubrique nous verrons bien ce qu’il en ressortira. Il sera temps d’échanger sur ce sujet à ce moment là.

  17. Aco dit :

    Je suis consterné de voir que avec de tels faits des personnes pensent qu’à leur porte monnaie .. Mais que croyez vous ? Que la SNCF pousse les personnes sur les voies pour vous mettre volontairement en retard ? Vous vous plaignez de l arrêt de circulation des trains, ça serait un membre de votre famille sous le train je suppose que vous comprendriez tout à fait que la circulation soit arrête afin d essayer de réanimer la personne ou au pire ( dsl d être cru ) mais de ramasser les morceaux afin d avoir un corp entier à inhumer !
    Moi je ne suis pas excédé mais consterné de lire la réaction de certaines personnes .

    • boubou dit :

      Depuis combien de temps prenez-vous la ligne C ??????

    • boubou dit :

      Et il existe d’autre moyen (tout aussi radical) pour mettre un terme à sa vie, sans emmerder les autres.

    • gigi dit :

      merci!!
      enfin une personne humaine, et censée!!
      MERCI !!
      Quand aux autres … prenez votre voiture ou le bus, un taxi, le métro ou même mieux … « Dieu à créé des jambes sur le corps humain » … servez vous en plutôt que de vous servir de votre mauvaise langue!!

    • AS dit :

      Et ensuite vous osez parler d’egoisme … Regardez vous dans une glace …

      Dans le même ordre d’idees, on pourrait dire « Dieu a crée l’homme pour qu’il vive, pas pour qu’il se jette sous un train » …

      De la compassion oui, mais il ne faut pas exagérer …

      Et depuis quand êtes-vous en capacité de juger si une personne est humaine ou non ?

      Un membre de famille ? Pour commencer, je doute qu’il serait allé se suicider ..

      Et le problème n’est pas l’arrêt de la circulation, c’est le fait qu’une personne décide de se jeter sous un train ..

  18. kevin dit :

    D’accord avec ACO, cet égoïsme face à un (ou des) désespoir(s) humain(s) est insupportable.

    • AS dit :

      Et ceux qui se suicident ne sont pas égoistes ? San blague ..

    • gigi dit :

      nombriliste !!!
      il faut de tout pour faire un monde mais je suis consternée par le nombre de personnes qui peuvent avoir de telles réponses! sans blagues …

    • Nico91 dit :

      Bonjour,

      C’est effectivement choquant. Il faut faire la part de la provocation.
      Quoiqu’à force de répondre depuis des années aux mécontents de la SNCF qu’ils n’ont qu’à prendre leurs voitures, sans apporter aucune réponse, sinon les gros sabots de la propagande, vous radicalisez les positions.
      Il n’y a pas que Sarkozy qui était clivant !

      Cordialement

    • kevin dit :

      Certainement pas plus que nous et il y a une différence entre être désespéré au point de vouloir en finir et ne penser qu’à sa petite personne pour un retard qui vous laissera en vie de toutes façons…

    • jwoittequandPasser au statut dit :

      Un commentaire a été modéré pour non-respect de la charte du blog.

    • AS dit :

      Concept intéressant … Faudra expliquer pourquoi maintenant.

      Puis tiens, encore un suicide à Chaville …

    • XYP dit :

      Je ne connais absolument rien en psycho mais mon ressenti est que s’il s’agit d’une forme d’égoïsme, je ne pense pas qu’il soit conscient : la personne est tellement obsédée par sa souffrance que celle-ci atténue à l’extrême toute perception de l’extérieur. Il y a cette personne et sa souffrance, le reste elle ne le perçoit pas, ou lorsqu’elle le perçoit par ses sens tels que la vue, l’ouïe, l’odorat, il apparait sur son « bureau virtuel intellectuel » sans consistance ni intérêt par rapport à la tache obsédante. Mais celà reste inconscient.

      Imaginez un bruit de fond chez les voisins au dessus de chez vous avec des paroles difficilement discernables car atténués par les murs alors que vous regardez un film ou écouter de la musique. Que faites vous ? Vous montez le son. C’est un peu ça : la personne est concentrée sur son sujet d’intérêt, sa souffrance, obsédée par elle jusqu’à en être prisonnière à n’en vouloir que mieux percevoir distinctement les détails, le reste étant à peine perceptible voire perçu comme futile.

      La personne est dans une sorte de monde différent du notre, car sa perception n’a plus rien à voir avec le réel. Peut-on appeler cela de l’égoïsme ? Cela ressemble plus à une prison faite de tortures quotidiennes, de souffrances, où la seul issue perceptible par la personne est la mort.

      Pourtant l’être humain a cette merveilleuse faculté de pouvoir accepter le pire pour rebondir. Parfois il lui faut juste un peu d’aide mais encore faut-il que l’on puisse se rendre compte d’un tel besoin chez un individu.

    • XYP dit :

      C’est là où je me dis que je suis malheureux de ne pas avoir pu discuter 2 minutes avec cette personne avant qu’elle plonge. Elle serait venue frapper à mon carreau 2 minutes pour discuter au lieu de plonger devant moi…

      Il y a 1 mois à St Gratien une dame avait voulu se jeter, mais au dernier moment mon sixième sens a joué et j’ai sifflé alors qu’elle se mettait à s’élancer, et ça l’a fait bondir en arrière. A l’arret je suis allé la voir, elle pleurait en me disant qu’elle voulait en finir. On a papoté et je l’ai confiée aux gens de la gare.

      Je suis malheureux que lundi dernier je n’ai pu siffler avant qu’il ne plonge devant moi, je me dis : Quel gâchis…

    • AS dit :

      Certes, c’est triste. Et je suis entièrement d’accord.
      Voir quelqu’un de malheureux c’est toujours désagréable car on ne sait pas comment l’aider ni pourquoi il est ainsi.

      Et je sais encore une fois ce que je dis, l’ayant déjà vécu également.

      Mais je pense également qu’il n’est pas nécessaire de se suicider, car c’est à mon sens une solution de facilité voire lâche, et qu’il est toujours possible de remonter la pente.

      Le suicide est de toute façon un sujet complexe, qui peut porter à débat.

  19. XYP dit :

    Bonjour,

    Je suis le conducteur du train qui a vécu le premier des trois accidents de personne, celui d’Ablon (Jérémy vous le confirmera). Je me permets de répondre à certaines interventions car cela va me permettre de mieux accepter les choses dans le cadre du travail de deuil que je suis en train de faire et qui, d’après le médecin, va durer au moins une semaine minimum.

    Donc pour les personnes qui souhaiteraient un dédommagement ou un geste commercial de la part de la SNCF, certes je suis peut-être mal placé pour juger de manière objective, mais la SNCF est totalement innocente par rapport aux circonstances et aux conséquences de ces événements, elle les subits autant que les voyageurs, elle n’a strictement aucune responsabilités.

    J’ai appris à l’occasion de l’accident que j’ai vécu en première ligne lundi comment les choses se passaient au niveau des procédures autres que celles qui sont liées à mon métier, et j’ai découvert que ces procédures sont très bien structurées et efficaces que ce soit au niveau de la SNCF qu’à celui des pompiers, des médecins, de la police, des pompes funèbres. Je pense que les précédents accidents ont permis leur écriture, leur mise en place et leur « rôdage ». C’est au point.

    Donc je me demande pourquoi faire porter le chapeau à la SNCF du choix qu’a fait une personne de se jeter sous mon train. Mon médecin comme toutes les personnes qui m’aident actuellement me font comprendre que ça a été le choix de la personne qui commet l’acte. C’est elle qui vous a mis en retard et personne d’autres. En poussant à l’extrême ce serait plus « logique » que les clients souhaitant des indemnités aillent réclamer de l’argent à la famille de cette pauvre personne plutôt qu’à la SNCF.
    Maintenant pourquoi ne le faites vous pas : probablement parce que ça serait humainement inacceptable, et deuxièmement probablement parce que c’est plus facile, et très à la mode ces temps-ci de pointer du doigt la SNCF quel que soit la cause du retard d’un train (surtout lorsque l’on en connait mal la cause ou les procédures liées et qu’on ne cherche pas à trop bien se renseigner).

    Concernant ces accident, la SNCF n’est nullement en cause que ce soit au niveau des tenants et des aboutissants. Nous avons tous fait notre travail du mieux que nous pouvions parce que c’est notre boulot.
    Nous le ferions tout de suite si nous pouvions claquer des doigts pour que l’on puisse garantir un même niveau de sécurité en réduisant les temps de procédures liés à ce genre d’incident. Nous le ferions si nous pouvions éviter que des gens pris dans un tunnel de douleur ne voient comme unique solution pour faire cesser leurs souffrances que de se jeter devant un train et impacter des milliers de voyageurs.

    Je pense que concernant ce second point s’il y a des actions sanitaires préventives à réaliser ce n’est pas à la SNCF de le faire mais à chacun en famille, aux médias, peut-être même à l’Etat… Voire peut-être un partenariat entre ces différentes structures.

    Merci.

  20. XYP dit :

    Et désolé pour les fautes d’orthographe et de grammaire : lorsque j’écris sous la passion je ne les vois pas même après relecture 🙂

  21. Marco dit :

    « cadre du travail de deuil que je suis en train de faire et qui, d’après le médecin, va durer au moins une semaine minimum »…..ha ok vous êtes parti pour 6 mois de maladie…….comment font les gens des Pompes Funèbres…..La France, pays des bisounours !

    • weezzzPasser au statut dit :

      Pourrait-on connaitre votre métier ? Avez-vous déjà eu un collègue qui est passé par la fenêtre sous vos yeux ?
      Avez-vous le permis ? Et si oui, est-ce que quelqu’un s’est déjà jeté sous les roues de votre voiture ? Si tel est le cas, je suppose qu’avec le genre de réflexion que vous venez de faire, vous êtes rentrés chez vous serein et avez très bien dormi …
      Personnellement, je pense qu’à la place de XYP, il me faudrait plus d’une semaine pour me remettre de ce traumatisme !

    • XYP dit :

      Merci 🙂 Pour info à ce que je viens d’écrire même ci-dessous : je ne vous parle pas trop de mes émotions et de mon ressenti parce que cela touche à mon intimité, à ma façon de percevoir les choses. La perte d’un être humain me touche très fort, son geste, sur les possibilités de ce qu’il souhaitait mettre dedans (pourquoi un beau saut de l’ange majestueux et pas un simple saut ?) à ce qu’il ressentait physiquement et émotivement alors qu’il était encore vivant sous le train en train d’agoniser… Tout cela me travaille et je dois apprendre à en faire quelque chose que le psy m’expliquera demain. Mais pour l’instant je ne sais pas comment gérer cela.

    • XYP dit :

      Marco, pour essayer de vous faire percevoir un centième du problème par exemple concernant mes nuits depuis lundi sachez que quand je ferme les yeux il m’arrive à penser à mon métier que j’aime et qui m’apporte plein de satisfactions, et irrémédiablement vu la proximité de l’Evénement je me revois au manche en train de conduire, à l’approche de la gare d’Ablon (je passe sur certains détails) jusqu’au moment où je revois ce monsieur faire le saut de l’ange devant le train. A cet instant j’ai une poussée d’adrénaline qui m’envahie le corps, comme j’en ai eu une lorsque cela m’est arrivé en réel, et donc alors que je commence à dormir je me réveille en bond parce que l’adrénaline a pris possession de mon corps et que ça n’aide pas à dormir.

      En fait la volonté et la grosseur des muscles n’y sont pour rien là dedans voyez-vous Marco. Je revois cette scène et le corps réagit automatiquement et de manière tout à fait normale parce que c’est un réflexe et que ce réflexe me sert à conduire des trains de manière sécuritaire et à réagir en une fraction de seconde.

      Il ne s’agit pas d’un cauchemar émotif : je ne connaissais pas cette personne. Il s’agit d’une sorte de cauchemar des sens et du cauchemar de mon déclencheur d’adrénaline qui fonctionnent normalement face à un stress : une poussée chimique pour palier à une urgence.

      Mais je le répète ce n’est qu’un centième du problème. les autres sont bien plus complexe car ils lient mon émotivités, mon désir de comprendre, de ressentir, le fait que je n’accepte pas mon status de victime etc…

      Donc vous voyez, l’approche de ce genre de choses n’est pas « simple ». Et si vous voulez le savoir, dans le cadre professionnel lorsque cela arrive, depuis le moment de l’accident et pendant quelques heures on est très à l’aise, on gère tout, j’ai même rassuré des témoins de la scène qui étaient au bord de craquer, j’ai parler avec les policiers et les pompiers de leurs boulots, j’ai même plaisanté avec un pompier et un policier. Pourquoi ? Parce que j’étais sous adrénaline à haute dose et qu’il s’agit d’une sorte de drogue qui par effets chimiques annihile les émotions et certaines facultés avec comme unique effet positif de faire de l’être humain une personne hyper réactive.

      Mais c’est après, lorsque tout retombe, que le corps s’est épuisé, et qu’on se retrouve chez soit que ça va beaucoup moins bien.

      Enfin bon, difficile de bien décrire les choses en quelques lignes.

    • Marco dit :

      houlala….poor guy ! 🙂
      Il ne fallait pas tant lire Freud et Dolto ! 🙂

    • Marco dit :

      La réincarnation de l’Abbé Pierre est en ligne ! 🙂

  22. Marco dit :

    Sécurisez les gares et mettez du personnel dans les gares (pas à se ballader et à boire le café)
    Je paie mon pass et je suis toujours em……à passer les tourniquets (mention spéciale pour la station Saint-Michel, cauchemar pour les touristes avec les tickets démagnétisés…..quel bazar…) comment font tous ces zozos pour se jeter sur les voies…..Info, plutot que de nous em……sur la Ligne C, la Seine est juste à côté ! Bonne journée.

    • Nico91 dit :

      Bonjour,

      Je désapprouve complètement votre point de vue sur le personnel de la SNCF, mais il faut de tout pour faire un monde…
      Par contre votre témoignage sur vos difficultés aux contrôles automatiques de St Michel Notre Dame, m’intéresse.
      Périodiquement, je suis en but aux mêmes difficultés, et à Javel systématiquement. Mon Navigo fonctionne quotidiennement et parfaitement sur le réseau RATP. IL a été vérifié à plusieurs reprises en agences (RATP).
      Selon les consignes des contrôleurs SNCF, l’usager est forcément coupable, ce qui permet au passage de le verbaliser…

      Cordialement

    • Marco dit :

      Il n’ y a pas assez de sorties pour le flot de touristes ayant des billets. Cela provoque des bouchons pouvant occasionner des bousculades ou des chutes dans les escaliers etroits de cette station. Il faudrait ouvrir systematiquement les grilles en sortie, surtout quand on vient du quai Sens Javel vers BFM ! Mais la gène des obligés qui payent les RATP…..ces braves gens s’en foutent comme l’an 40 !

  23. Albator75 dit :

    Marco , vous etes pas tres intelligent pour dire de tel propos,
    une personne que vous voyez je jeter sous votre train doit vous marquer à vie avec toujours ce sentiment de culpabilité avec des et si, et si j’avais etc …

    • Marco dit :

      « Marco , vous etes pas tres intelligent pour dire de tel propos »….il faut dire « Vous n’êtes pas….. »
      Merci de ne pas maltraiter la langue française en plus d’être un bobo bisounours ! Bonne journée.
      Vous devez opérer (je ne dis pas travailler…) dans le fonction publique 🙂

    • weezzzPasser au statut dit :

      Ce blog est décidément très instructif : je ne pensais pas qu’on pouvait atteindre un tel niveau de bêtise, ça en devient de l’art. Marco, vous êtes une caricature 🙂

    • Marco dit :

      Le bêtise….c’est surtout que le mot « égalité n’a pas de sens en France ou plus de la moitié des gens n’a pas la conscience de ce qu’est le travail, avoir des responsabilités, arriver à l’heure, être en CDD, manquer un RDV d’embauche, à cause des comportements indignes des gens du public, en grève, en maladie, en stage syndical et pendant ce temps là, nous la plèbe, on se tape les bétailllères, on paie l’energie à son prix fort (10 % de la facture pour l’armée de Ramiers de GDF EDF et 1% du chiffre d’affaire va aux syndicats).
      En 1789 les privilèges n’ont pas été abolis, ils ont été transférés….alors ok je suis bête ! 🙂

  24. TatieMaude dit :

    Il ne sert à rien d’être buté mordicus sur le témoignagne de XYP.

    Les gens ne savent pas quelles réactions ils auraient face à cette situation et personnellement je n aimerais pas être à sa place car ça doit être difficile psychologiquement même si il est évident qu’il n’est pas responsable. Quelqu’un d’humain ne peut que se poser des questions face à cette situation et a besoin de soutien. Donc je vous souhaite d aller mieux XYP.

    Je suis bien d accord que tout n est pas parfait à la SNCF mais les cas de suicides ne sont malheureusement pas contrôlables alors soyons raisonnables et ayons un peu de discernement.

    Alors réclamer un remboursement sur ce cas n est pas justifié.
    Et de toute façon je préfère payer mon abonnement et avoir un meilleur service qu un remboursement pour dire on ne parle plus des responsabilités de chacun sur ce qui a cloché à tel moment.

    Je ne suis pas pro SNCF certains peuvent consulter mes posts mais il faut aussi écrire ici de manière plus poser et donc plus sereine pour exposer ce qui ne va pas avec fermeté.

    Cordialement

    • De toutes façons, ces histoires de remboursements sont totalement foireuses.
      On a bien vu dans un post précédent que les statistiques officielles de la SNCF montrent qu’environ 90% des voyageurs arrivent à l’heure, même un mois très perturbé comme Février 2012.

      Donc on arriverait péniblement à obtenir un remboursement d’environ 10% de notre Pass mensuel, soit une petite dizaine d’Euros pour un Pass 1-4.

      Pour arriver à ce résultat, on peut supposer que la SNCF devrait mettre en place une belle usine à gaz (comment rembourser les usagers qui payent à l’année, ceux qui prennent leur ticket tous les mois, ceux qui prennent des tickets à la semaine …) … une belle dépense d’énergie et d’argent (notre argent, payé par nos billets ou nos impôts) …

      Moi aussi ça me gonfle prodigieusement quand je me retrouve à quai avec des trains supprimés, quand mon train trainasse en cours de route sans explication, quand je me retrouve serré comme une sardine ou quand je perds 30mn ou plus le soir en rentrant chez moi …
      … mais ce n’est pas en récupérant 10 malheureux Euros que ça va faire disparaitre tous ces désagréments.

      C’est encore plus vrai quand les perturbations sont dues à des suicides ou accidents de personnes. Ce sont des situations extrêmement difficiles pour tout le monde, le personnel de la SNCF en premier (le témoignage de XYP est assez éloquent sur la question).

      (par contre, je suis d’accord avec Mario sur un point : ami suicidaire, sais-tu qu’il y a la Seine qui passe à Paris ? un moyen écolo et sans histoires d’en finir avec la vie … pense-y :-))

    • XYP dit :

      Bonjour.

      Hélas je pense que ces gens perçoivent le contact entre leur corps et le train comme une simple coupure de leurs vies nettes franches et sans douleur, là où s’ils plongeaient dans la Seine ils se sentiraient mourir lentement par noyade, ils pensent qu’il est même probable qu’ils puissent regretter leur geste ce qu’il ne veulent pas.

      Ils se trompent : la mort par contact avec un train n’est pas toujours instantanée, la preuve avec ce pauvre monsieur sous mon train…

    • AS dit :

      Y a aussi d’autres techniques très rapides et tout aussi efficaces.

      Mais comme je le dis plus haut, le suicide n’est absolument pas une solution.

    • rcc dit :

      pas eu besoin de me suicider ce matin
      le PAUL était bien présent et pile à l’heure, un bonheur pour mon popotin

  25. Lorenzo dit :

    Marco, je ne vous souhaite en aucun cas de ressentir le terrible sentiment de culpabilité qu’on peut avoir lorsqu’on est « responsable » direct ou non de la mort d’une personne. Voir la personne en question dans ses rêves, ses pensées, repasser à l’endroit du drame avec la boule au ventre, revivre sans cesse le drame…

    Rassurez-vous, mon collègue ne sera pas arrêté 6 mois, il repassera bientôt à Ablon avec le coeur qui bat à 100 à l’heure pendant que vous serez sereinement en train d’écouter votre MP3 sans même penser à ce qui s’est passé.

    XYP: bon courage !

    • XYP dit :

      Merci.

      M’exprimer ici me fait beaucoup de bien. Cet après midi je vais consulter le psychologue SNCF. Lorsque tout ceci sera fini (accepté etc… Je ne sais pas encore quel sera mon perçu final dans une semaine) je ne manquerai pas de venir vous remercier ici.

      Merci.

    • Nico91 dit :

      Bonjour,

      Bon rétablissement. Trouvez la force de surmonter cette épreuve.

      Cordialement

  26. zestreet dit :

    c’est Vendredi et je fais le compte des heures passés cette semaine sur les plateformes de la ligne C, des messages à mon patron, à ma nounou, à ma femme, tentative désespérées de coordination en sous information.
    La SNCF ne peut rien contre les suicides évidemment alors on se résigne. Même si on imagine bien qu’il faudrait modifier les procédures en cas de suicides, ce qui ne dépend pas de la SNCF mais que la SNCF doit inciter.

    Par contre je n’en peux plus des trains annulés sans aucune raison donnée.
    Merci d’ouvrir un thread sur les trains annulés qu’on en parle un peu. J’aimerai que tous nous puissions échanger notamment sur les petits tours de passe-passe sur les panneaux d’affichage. Vous verrez qu’on est pas dupe et cela nous permettra de tenir des comptes, puisque vos stats ne les prennent pas en compte.
    Merci!

  27. jwoittequandPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Les commentaires récents sont hors sujets par rapport aux objectifs de ce blog. Par respect pour les familles, je vous informe que je clôture ce fil.

Les commentaires sont fermés.