MaligneC.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Tout savoir sur le nouveau poste d’aiguillage de Vitry

11
Publié le 11/04/2017

Découvrez le dossier du mois: le nouveau poste de Vitry pour le service 2017, avec une vidéo exclusive!

Le dossier du mois est une nouvelle rubrique du Blog et est aujourd’hui consacré au nouveau poste d’aiguillage de Vitry qui a permis la mise en place de ce service annuel 2017.

Vos questions sont très nombreuses sur ce sujet et je vous ai promis un article qui répondrait à toutes vos interrogations. Nous allons donc tenter ici de répondre à la grande question « Quels sont les bénéfices de cette mise en œuvre pour la Ligne C? »

En effet, après 3 ans de travaux le nouveau poste d’aiguillage informatisé de Vitry a été mis en fonction le 3 avril dernier

Situé sur le site du technicentre des Ardoines, ce poste est indispensable pour le bon déroulement de l’entretien et de la maintenance de nos trains.

 

Quelles sont les améliorations qui ont été apportées ? Quels bénéfices pour le plan de transport 2017?

Un poste Plus moderne

 

Le nouveau poste d’aiguillage permet de gérer les mouvements des entrées et sorties de rames de la Ligne C dont la maintenance est assurée sur le site du Technicentre, aux Ardoines (sur la commune de Vitry-Sur-Seine).

La construction de ce nouveau poste permet d’apporter plusieurs améliorations, notamment via sa modernisation, au bénéfice du plan de circulation (et donc du votre!).

Depuis le 3 avril, ce sont 10 trains supplémentaires qui ont été ajoutés au nouveau plan de transport 2017, avec une fréquence de desserte toutes les 15 minutes au Nord de la Ligne ainsi que sur l’axe Pont de Rungis <> Montigny Beauchamp.

 

Une maintenance des rames plus efficace

+ Avec une fréquence de 5 minutes pour les entrées et sorties des rames, le site des Ardoines retrouve désormais une capacité de réception des rames identique à 2014, ce qui permet de doubler le nombre des entrées et des sorties des trains.

+ Une organisation de la maintenance simplifiée : l’ensemble du parc de la Ligne C transite par le technicentre tous les 3 jours.

+ Une maintenance concentrée sur un site unique qui permet de remettre en service des trains qui étaient auparavant dispersés entre les différents sites d’entretien.

 

Une meilleure agilité en situation perturbée

+ Des équipes de la circulation et de la maintenance réunies et donc plus réactives et performantes ensemble.

+ Des entrées et sorties des rames plus fluides : elles peuvent désormais transiter sur le site au Nord comme au Sud.

 

Un gain pour le confort

+ La remise en service de la machine à laver pour des opérations de nettoyage d’extérieur.

+ Une meilleure utilisation des installations de nettoyage.

 

Une Ligne Plus robuste pour un meilleur service

En parallèle de la mise en place du nouveau poste, les équipes de la Ligne C ont travaillé à améliorer l’organisation de l’exploitation pour rendre la Ligne C plus fiable et plus robuste.

+ Des trains dédiés à un parcours pour plus de robustesse dans notre plan de transport.

+ 1/3 de changements de conducteurs en ligne en moins pour améliorer la ponctualité.

+ La mise en place d’une rame et d’un conducteur de réserve tous les matins et tous les soirs pour plus de réactivité en cas d’incident.

 

Et maintenant, place aux images!

Comme je vous en ai parlé il y a déjà quelques temps, nous avons abandonné le Tchat sous son format habituel.

A partir d’aujourd’hui, lorsque je vous solliciterai, à l’instar de l’article « La modernisation-de-relation-client-ligne-c-continue« , nous vous proposerons donc un format vidéo pour répondre à vos questions.

J’espère que cette nouvelle approche vous plaira. Elle nous a paru plus moderne, plus dynamique, plus en phase avec notre temps et certainement plus ludique et facile à consulter. Et vous, qu’en pensez-vous?

à lire aussi

2017, l’année de la digitalisation de la relation clients sur la Ligne C!

La modernisation de la relation client sur la Ligne C continue!

11 commentaires pour “Tout savoir sur le nouveau poste d’aiguillage de Vitry”

  1. BRUBRUPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Je suis heureuse que le nouveau poste d’aiguillage soit enfin opérationnel, mais vous parlez d’amélioration et je ne vois pas trop en quoi cela a un impact sur mon trajet. En effet je prends le train à Epinay-su-Orge et le train PAUL de 7h40 a disparu des écrans. Donc ou est le bénéfice pour nous ???
    Il y a 3 ans avant l’incendie des Ardoises, nous avions aux heures de pointes des PAUL et BALI qui soulageaient les conditions de transport. Ils ont disparu ok, c’était normal il fallait modifier les transports.
    On nous a rajouté 1 train la matin et 1 train le soir, et là plus rien.
    Pourriez-vous svp me dire si cela va changer et en quoi ce nouveau poste d’aiguillage améliore les conditions de transport du Val d’Orge ?
    Merci

  2. Laurent91310Passer au statut dit :

    Bonjour.

    Même commentaire que BRUBRU. En raison de l’incendie la fréquence des trains en heure de pointe pour les gares entre Bretigny et Juvisy avait été réduite de moitié : un train tous les quart d’heure au lieu de deux notamment avec la suppression des PAUL et d’un BALI sur deux le soir. Pourquoi ne pas avoir rétabli ce plan de circulation maintenant que le poste des Ardoines est à nouveau en service ?

    Ce ne serait pas de trop car les trains sont extrêmement bondés. Ainsi le matin les voyageurs au départ d’Epinay sur Orge ne trouvent plus de place assise.

    Merci

  3. 94RERDPasser au statut dit :

    Bonjour.

    Merci pour ce magnifique billet (+ la vidéo) explicatif. Par contre, l’efficacité n’a malheureusement pas été prouvée, car hier soir et ce matin, la SNCF était a priori dans l’incapacité d’effectuer des retournements partiels provisoires en suite des incidents de signalisation.
    Qui plus est, hier, la SNCF a communiqué très sommairement sur l’incident de signalisation : « incident terminé mais des retards de 15mn à plusieurs heures sont à prévoir ». Effectivement, c’est pratique, on comptabilise comment, l’usager a pris un train à 19h40, c’est une mission identique à celle de 16h40, et c’est précisément celle de 16h40 (par exemple), donc l’usager est à l’heure parce qu’il a pris la même mission que d’habitude mais le train est quant à lui en retard de 3h ?

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Du point de vue des engagements par rapport au STIF, c’est le retard des voyageurs qui est pris en compte. C’est à dire que si votre train est supprimé (et n’est donc par définition pas en retard) et que vous devez en prendre un 15 minutes plus tard, vous serez compté comme ayant 15 min de retard (s’il ne se passe rien d’autre), même si ce deuxième train était à l’heure.

  4. Bonne nouvelle: réouverture du technicentre et robustesse du plan de transport retrouvé. Je sais que M. Gosselin place beaucoup d’espoir dans ce centre flambant neuf 😉
    Question: va-t-il permettre d’obtenir des dessertes pérennisés dans le Val d’Orge quand nos trains sont supprimés ?

    Mauvaises nouvelles:
    – Toujours pas de PAUL et de BALI « de confort » revenus; pour les raisons des autres travaux en cours, je sais, je sais… Cela ne m’empêche pas de rappeler, comme d’autres clients, que la dégradation des conditions de transport est toujours présente.
    – « … + Des trains dédiés à un parcours pour plus de robustesse dans notre plan de transport. … »
    hier matin: « Bonjour, 1 LARA supprimé en raison d’un problème matériel, un autre en raison d’une prolongation de travaux, avec nos excuses »
    Hin-hin-hin-hin. Quelque chose me dit que c’est en cours de rodage, non ?
    – De même, il était temps que le technicentre rouvre ses portes. Je n’ai jamais autant eu de suppressions de trains pour le Val d’Orge pour problème matériel sur les rames que depuis deux mois. Coïncidence ou entretien à bout de souffle ?

    • jf84Passer au statut dit :

      @ Portes du Paradis. Ce matin situation identique.
      Depuis le fameux 03/04 c’est la quatrième suppression de train en pointe du matin LARA/GATA. Avec en général impossibilité de monter dans le train suivant, bondé.
      Nous avons compris que nous nous passerions des PAUL pour un moment mais là ce n’est juste pas vivable.
      Si la SNCF est incapable de gérer à la fois une desserte au quart d’heure sur ses branches et la quantité importante de travaux actuels, qu’elle en tire les conséquences et étale les plages de travaux.
      Ou détourne les KIVY en omnibus en cas d’incident.

      Mais la desserte répétée du val d’orge à la 1/2h est juste impossible, c’est l’argument même de M. Gosselin pour supprimer les PAUL/BALI afin de passer les autres branches en desserte à la demi-heure, « impossible à gérer niveau flux », dixit le directeur de la ligne C.

    • ClemPasser en mode normal dit :

      Salut @Portes,

      Vis à vis de la circulation en ligne, le nouveau poste a peu d’effet. Ce que ça change concrètement c’est la réinjection des trains manquants (enfin… d’une partie des trains manquants, du moins) et la fin de l’éparpillement des rames un peu partout en Île-de-France pour leur maintenance ainsi que la simplification des manœuvres sur le site des Ardoines : ce qui signifie plus de rames plus rapidement disponibles en cas de besoin.

      Par contre ça ne peut pas faire de miracles vis à vis des problèmes habituels de type infra ou extérieurs.

      Évidemment il y a un temps d’ajustement, c’est normal. Après pour la recrudescence de pannes, faute d’avoir des données plus précises, ça peut effectivement être une coïncidence, malheureusement ça marche souvent par vague pour ne je sais quelle raison…

      @jf84 : malheureusement je ne pense pas qu’on puisse étaler les plages de travaux plus qu’elles ne le sont déjà, entre l’urgence de certains et l’ampleur de la tâche pour le reste : le remplacement des caténaires entre Paris et Brétigny va durer 8 ans, c’est donc déjà très étalé…
      Par ailleurs les KYVI sont régulièrement rendus omnibus, les usagers de la branche de Dourdan s’en plaignent d’ailleurs. (S’agissant de la ligne, l’objectif affiché est de maintenir partout une desserte au moins au quart d’heure en pointe en situation normale.)

    • jf84Passer au statut dit :

      Merci Clem pour ces précisions.

      Je ferai remarquer que depuis début avril aucun train KIVY n’a été détourné sur le val d’orge alors que les suppressions de LARA se sont multipliées (2 à 3 matins par semaine en moyenne).
      Ce matin encore : suppression des LARA de 8h31 et 8h46 a Epinay sur Orge (sans aucune explication pour le coup mais nous sommes habitués). 45 minutes sans train, rien que ça !

      Les KIVY a moitié vide sont passés gentiment sur la voie du milieu tous les quarts d’heure pendant tout ce temps.

      J’entends bien et j’accepte volontiers la solidarité qui nous ait demandée à longueur de blog avec les usagers du sud de la ligne pour supporter une desserte dégradée depuis 4 ans, mais à un moment il faut que ca fonctionne dans les deux sens !!

      Avis à Lydie pour faire remonter une énième fois aux responsables de la ligne.

  5. MylouchePasser au statut dit :

    Bonjour;
    Je suis d’accord avec les autres commentaires : je ne vois aucune amélioration, cela est même pire qu’avant !
    Le train BALI qui passait à 18h17 à BFM pour se rendre à St Michel sur Orge a été supprimé depuis le 3 avril. Le suivant passe à 18h22 mais est toujours en retard et bondé !
    Les trains PAUL et BALI devaient tous revenir après les travaux, alors qu’ils se sont au contraire raréfiés !
    Le matin, à la gare de St Michel sur Orge il faut attendre plus de 20 minutes pour avoir un train (train 8h40 puis 9 h) alors qu’avant l’incendie nous avions le train PAUL à 8h48.
    Toute la zone du val d’orge est vraiment très mal desservie. J’attendais avec impatience la fin des travaux du poste d’aiguillage pour être plus zen avec les trains, mais je suis dans le regret de voir que la SNCF n’est pas capable de tenir ses promesses.

    • LydiePasser au statut dit :

      Bonsoir @Mylouche,
      Comme spécifié dans la vidéo, les travaux en cours sont vraiment nécessaires et ne nous permettent pas de remettre la totalité des trains en place. Pour le moment en tous cas…

    • Laurent91310Passer au statut dit :

      Bonjour,

      Ne pas remettre tous les trains d’accord mais ne serait-ce que la moitié des trains pour retrouver en heure de pointe 75% de ce qu’était la desserte des gares entre Bretigny et Juvisy avant l’incendie serait un bon compromis.

      En attendant bien sûr 100% à la fin des travaux…

      Comprenez que les habitants du « val d’orge » sont extrêmement pénalisés. Un train par quart d’heure, surtout le matin, c’est beaucoup trop peu. À la moindre suppression c’est une demi-heure entre deux trains, ce qui signifie par rapport au trafic d’avant incendie, les voyageurs de 4 trains dans un seul.

Laisser un commentaire